Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Arturo PEREZ-REVERTE

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10791
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Jeu 11 Avr 2013 - 19:25


Merci pour cette nouvelle réjouissante Petit Faucon. Sans avoir lu les romans (une de mes envies pour l'avenir ou le jour où je me retrouverai avec une PAL un peu moins volumineuse, on peut rêver Rolling Eyes ) j'avais aimé le film avec Viggo Mortenson qui m'avait fait découvrir le personnage. En plus qui dit Arte dit qualité (et possibilité non négligeable d'avoir la VO).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7431
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Ven 12 Avr 2013 - 9:40

Oui Tatiana, je n'ai pas lu non plus d'aventures du capitaine Alatriste ; mais j'ai lu plusieurs des romans policiers historiques de AP Reverte, que j'ai beaucoup appréciés.

Comme je ne connaissais pas l'acteur Aitor Luna, j'ai cherché et j'ai trouvé ce lien : http://www.bigbangblog.net/capitaine-alatriste-atteindra-le-petit-%C3%A9cran-dans-une-s%C3%A9rie-jou%C3%A9-par-aitor-luna/ traduit de l'espagnol dans un français approximatif et carrément drôle au 2e degré Razz Razz

Il a l'air plutôt d'avoir le physique ad-hoc Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10791
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Ven 17 Mai 2013 - 21:14


J'ai lu il y a peu Club Dumas, et ai été horriblement déçue No . Mon intérêt n'a cessé de décliner au fur et à mesure des chapitres. Moi qui me réjouissaitsde lire un roman où Les trois mousquetaires occupent une place de choix, j'ai vite déchanté.

manue a écrit:
Pourtant ce livre avait tout pour me plaire : une intrigue qui se déroule dans le milieu des bibliophiles et qui fait référence à Dumas. cheers
Seulement de fausse piste en fausse piste, Pérez-Reverte nous conduit...nulle part. L’histoire est franchement alambiquée.

Je me retrouve tout à fait dans l'avis de manue. Les deux intrigues parallèles n'ont guère d'intérêt. Celle liée à Dumas passe encore, bien que les pseudo sosies de Milady et Rochefort qui font de régulières apparitions ne servent pas à grand chose et que la révélation finale n'aie rien de palpitant. Mais celle autour du livre maudit, quel ennui et que de longueurs, elle est trop tirée par les cheveux. Je n'ai même pas réussi à m'attacher aux personnages, ni au chasseur de livres rares-enquêteur ni à son ange-gardien féminin. Bref, un roman très insipide.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Illusions
Riche célibataire
avatar

Nombre de messages : 111
Age : 28
Date d'inscription : 26/08/2012

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Mar 21 Mai 2013 - 22:56

J'ai lu en étant plus jeune La Reine du Sud et j'avais pas trop aimé...
Sinon récemment j'ai lu le Club Dumas avec deux intrigues liées mais Arturo Perez-Reverte s'en sort bien dans ses explications pour ne pas nous perdre.
J'ai de plus en plus envie de relire cet auteur. J'avais également aimé Cadix ou la diagonale du fou l'année dernière !
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 7171
Age : 46
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Ven 18 Juil 2014 - 0:07

Je viens de terminer le tango de la Vieille Garde (El tango de la Guardia Vieja) et j'ai passé un très bon moment.

Citation :
Dans les années 20, Armando de Troeye, compositeur espagnol, fait route vers l'Argentine en compagnie de sa femme Mecha Inzunza, à bord du paquebot Cap Polonio. A bord, ils croisent la route de Max Costa, danseur appointé du paquebot, chargé de faire danser les dames esseulées. Max est à moitié argentin et un as du tango. Ce qui tombe bien puisque Armando de Troeye cherche justement à écrire un tango, un tango authentique, loin de la mode qui a envahi l'Europe, un tango de la vieille garde.
La rencontre entre Max Costa et le couple de Troeye enclenche une histoire qui va s'étaler sur quarante ans, racontée par petits morceaux avec des allers retours entre trois époques d'un chapitre à l'autre. On y croise notamment des gentilshommes de bonne fortune, des époques révolues, des joueurs d'échec, des femmes raffinées et d'autres vulgaires, des bouges et des palaces, une ou deux guerres, des espions et des financiers un peu trop avisés.

Il y a certes quelques facilités (les personnages principaux ont une tendance marquée à être beaux et magnifiques, par exemple) et il faut aussi se préparer à quelques scènes crues, ou en tout les cas bien suggestives, mais dans l'ensemble j'ai trouvé l'histoire bien menée, très prenante, une très agréable plongée dans les eaux mouvementées du XXème siècle. Et puis Max est diablement séduisant, avec ses manières parfaites et son fond de canaille.

Comme me l'a dit la libraire, c'est un Perez-Reverte de très bonne facture, après quelques romans plutôt moyens ou un peu décevants (je ne sais pas je ne les ai pas lus    ). C'est son avant-dernier roman, mais elle m'a dit que le dernier était aussi très bien. Une autre bonne lecture en perspective, j'espère.

Allez, un petit tango d'époque pour fêter tout ça:


El esquinazo - Juan d'Arienzo
Revenir en haut Aller en bas
Estamine
Pauvre gouvernante
avatar

Nombre de messages : 18
Localisation : On dirait le Sud
Date d'inscription : 25/01/2015

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Lun 2 Fév 2015 - 20:36

J'avais lu "Le Club Dumas" il y a presque 20 ans, forcée par l'ennui et conseillée par la mère des gosses que je gardais au pair, qui ne jurait que par ses livres... elle avait toute sa collection...une vraie psychopathe soit dit en passant lol donc pas très motivée à lire ses préf' à l'époque

je me souviens l'avoir lu, et à l'époque ne pas finir un livre pour moi c'était in-con-ce-va-ble! Rolling Eyes (surtout qu'elle était là à demander mon avis lol) donc apriori jusqu'au bout.

Bref, je me suis retrouvée quelques années plus tard à aller voir le film au ciné sans savoir qu'il en était inspiré, (vous savez ce que c'est quand on y va à plusieurs pour un film en particulier et qu'on doit en choisir un autre au pif pour une raison XY?). Alors comme vous mais alors j'ai détesté, autant dire que j'ai peu suivi Sleep en plus c'était flippant et je n'aimais pas l'actrice ... cheers Bien fait d'y aller!

Mais n'ayant lu que celui-ci de lui (il me semble mais vu le peu de choix sur les étagères j'ai bien dû en prendre un autre ensuite scratch ) je profite de ce topic pour éventuellement en choisir un qui fasse l'unanimité... c'est possible? Razz
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7431
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Mar 3 Fév 2015 - 9:06

@ Estamine : le premier que j'ai lu c'est Le tableau du maître flamand, qui est une énigme policière à propos d'un tableau de la Renaissance, énigme qui a des répercussions de nos jours ; l'héroïne est une restauratrice de tableaux, et j'avais beaucoup apprécié la description de ce milieu des amateurs d'art et d'antiquaires.
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 7171
Age : 46
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Mar 3 Fév 2015 - 11:58

Je ne peux que plussoyer Petit faucon (mais comme j'avais bien aimé le Club dumas, je ne suis sans doute pas de très bon conseil...). Le tableau du Maître Flamand m'avait d'avantage plu cependant.
Revenir en haut Aller en bas
ludi33
Fairest of all elves
avatar

Nombre de messages : 19233
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Mar 3 Fév 2015 - 12:26

Comme toi Miss Acacia, j'ai bien aimé Club Dumas (c'est le premier que j'ai lu) et encore plus Le tableau du maitre flamand
Revenir en haut Aller en bas
Estamine
Pauvre gouvernante
avatar

Nombre de messages : 18
Localisation : On dirait le Sud
Date d'inscription : 25/01/2015

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Mar 3 Fév 2015 - 17:08

Merci beaucoup de vos réponses Petit Faucon, MissAcacia et ludi33
Je sais maintenant par lequel commencer
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7431
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Mar 3 Fév 2015 - 18:00

J'espère que le livre te plaira sunny
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10791
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Mar 3 Fév 2015 - 18:35


Estamine je partage ton ressenti sur Le club Dumas qui reste un douloureux souvenir de lecture  No  (voir mon avis un peu plus haut sur cette page).

Cela dit, je compte comme toi ne pas rester sur cette impression négative. Merci de recommander La tableau du maître flamand les filles, je note ce titre. Les aventures du capitaine Alatriste me tentent bien aussi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ludi33
Fairest of all elves
avatar

Nombre de messages : 19233
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Jeu 16 Juil 2015 - 9:39

Je viens de me rendre compte qu'Arte diffusait tous les soirs de la semaine à 17h20 El Capitan, adaptation des romans du capitaine Alatriste Arrow

On est en plein milieu de la diffusion, j'ai tout raté, je suis triste Sad

Est-ce que quelqu'un a regardé Question
Revenir en haut Aller en bas
christelle
The Gathering Storm
avatar

Nombre de messages : 3484
Age : 42
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Jeu 16 Juil 2015 - 10:03

pas du tout, faut dire que c'est un horaire pourri !!!! Sad(((
Revenir en haut Aller en bas
ludi33
Fairest of all elves
avatar

Nombre de messages : 19233
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Jeu 16 Juil 2015 - 10:05

Absolument.... Et puis c'est mort pour le replay parce que çà a commencé le 6
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 7171
Age : 46
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Lun 5 Nov 2018 - 14:00

Je réactive ce sujet à l'occasion de ma relecture du tableau du Maître flamand (je n'ai pas encore réussi à regarder l'adaptation de 1994, signée par Jim McBride avec Kate Beckinsale), qui n'a rien perdu à la relecture, bien au contraire puisque je suis un peu moins bille aux échecs, à force d'en entendre parler à la maison. J'ai donc été (un peu) moins hermétique à la poésie des diagrammes qui émaillent le livre lol!
D'ailleurs, la partie du livre n'est pas celle du vrai tableau de Peter Van huys, mais ceci est une autre histoire et n'enlève rien au charme du livre et sa peinture des milieux de l'art.

Tout cela pour en venir à ma lecture suivante: Cadix ou la diagonale du fou

Je suis dans le dernier quart du livre.
Nous sommes à Cadix, pendant les guerres napoléoniennes. Les français assiègent la ville, qui n'en souffre pas trop puisque le port reste ouvert, sous la protection des forces espagnoles restées fidèles au roi exilé et des anglais qui ont fait alliance (intéressée) avec les espagnols contre les français malgré les "différends" qui les ont opposés précédemment. On y suit plusieurs histoires parallèles, avec des points de rencontre: Pepe Lobo, le corsaire séduisant qui travaille pour les respectables Sanchez Guinea et Lolita Palma, héritière d'une maison de commerce; Simon Desfosseux, artilleur impérial chargé avec plus ou moins de bonheur de mitrailler la ville; Rogelio Tizon, inquiétant policier sur la trace d'un meurtrier, etc.

Car une série de meurtres horribles constitue la trame de ce roman, dans lequel le temps avance lentement. Comme les habitants de Cadix assiégée, le climat est à l'attente et s'alourdit petit à petit. Mais mon intérêt ne faiblit pas, tant les personnages et le contexte historique m'intéressent.

EDIT: j'ai fini le roman et je ne suis pas déçue. Le romancier a évité le piège du happy end (comment une telle situation aurait-elle pu bien finir ?) mais a bien su mener sa barque parmi les récifs de l'entrée du port de Cadix. Certains perdent, d'autres gagnent, d'autres enfin vont vers un sort incertain et ce n'est pas ceux sur lesquels on aurait parié qui s'en sortent le mieux, physiquement ou moralement. Je n'en dirai pas plus mais je recommande ce roman à qui n'est pas rebuté par la longueur d'un siège, les horreurs de la campagne d'Espagne (les souvenir des gravures de Goya ne sont pas loin...) et l'absence de fin heureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arturo PEREZ-REVERTE
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Arturo PEREZ-REVERTE (Espagne)
» Arturo Perez-Reverte (Espagne)
» Arturo Perez-Reverte
» Décembre 2003: Le tableau du maître flamand d'Arturo Perez-Reverte
» Arturo PEREZ-REVERTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers)-
Sauter vers: