Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Charlotte Perkins Gilman (1860-1935) : The Yellow Wallpaper

Aller en bas 
AuteurMessage
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
avatar

Nombre de messages : 5620
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Charlotte Perkins Gilman (1860-1935) : The Yellow Wallpaper   Dim 3 Jan 2010 - 14:16

Connaissez-vous Charlotte Perkins Gilman ? Cet auteur américain est l'auteur de The Yellow Wallpaper (1892), traduit chez Phébus sous le titre de La Séquestrée.



Il s'agit d'un texte semi-autobiographique, écrit à la première personne, et saisissant dans son analyse du baby-blues et de la façon dont il est perçu à la fin du XIXe siècle.
L'héroïne est une jeune femme qui vient d'avoir un bébé, et que son mari, médecin, a conduite dans une maison calme, en voyant chez elle une légère dépression à tendance hystérique (je ne suis même pas sûre d'exagérer sur les termes employés). Elle, ne parvient pas à détacher son regard du papier peint délabré qui orne sa chambre à coucher. Elle y voit une femme essayant de fuir.
En une quarantaine de pages, on la voit sombrer. La réaction du mari est frustrante, parce que complètement inappropriée, et sans doute représentative de ce que tant d'autres jeunes mères ont vécu. Il est convaincu de savoir mieux qu'elle ce dont elle souffre, la traite comme un enfant capricieux. Ce faisant, il l'amène à être honteuse de son comportement, et elle réagit en se repliant sur elle-même et en plongeant dans une paraoïa encore plus profonde.

Charlotte Perkins Gilman, qui a quitté son mari et lui avoir confié la garde de leur fille (ce qui provoqua d'ailleurs un énorme scandale), a connu ces mêmes désagréments.

Son texte interpelle bien entendu le lecteur sur la condition des femmes au XIXe, et le chemin qu'il restait à faire. Il peut également être lu comme une histoire terrifiante je trouve, pour ceux qui craignent de lire un texte purement féministe. De plus, Diane de Margerie offre un commentaire de l'oeuvre très intéressant.

D'autres amateurs ? Very Happy


Dernière édition par misshoneychurch le Dim 3 Jan 2010 - 16:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Liewen
Stubborn creature
avatar

Nombre de messages : 2658
Age : 38
Date d'inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Re: Charlotte Perkins Gilman (1860-1935) : The Yellow Wallpaper   Dim 3 Jan 2010 - 16:30

Merci beaucoup pour ta présentation, Misshoneychurch. Je ne connaissais absolument pas cet auteure (oui je sais, c'est moche avec un "e", mais je préfère utiliser le féminin). Le sujet me touche d'autant plus que j'ai l'impression qu'il reste encore un peu tabou de nos jours...
J'ai mis le livre sur ma PAL virtuelle, celle-ci est kilométrique pale, mais j'ai bon espoir...


Comme je suis très curieuse, j'ai fureté pour mieux connaître Charlotte Perkins Gilman, et j'ai trouvé un site très intéressant sur elle, avec notamment un article où elle explique pourquoi elle a écrit The yellow Wallpaper. Arrow C'est un site intégralement anglophone, où on peut d'ailleurs trouver une partie de son oeuvre.
Voici également un article en français Arrow, qui m'a semblé très fourni d'ailleurs je ne l'ai parcouru qu'en diagonale, c'est un peu trop pour les deux neurones qu'il me reste le dimanche après-midi... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23671
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Charlotte Perkins Gilman (1860-1935) : The Yellow Wallpaper   Dim 3 Jan 2010 - 16:56

Merci pour cette présentation, Misshoneychurch. Very Happy The Yellow Wallpaper est dans ma liste d'achat Amazon depuis que j'ai lu une petite analyse à son sujet dans le livre de Sandra Gilbert et Susan Gubar The Madwoman in the Attic. A cause toi, il va maintenant rejoindre ma PAL bien plus rapidement que prévu. Je ne te remercie pas vraiment, en fait.

Merci pour le lien, Liewen. Very Happy

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
avatar

Nombre de messages : 5620
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Charlotte Perkins Gilman (1860-1935) : The Yellow Wallpaper   Dim 3 Jan 2010 - 17:45

Liewen a écrit:
d'ailleurs je ne l'ai parcouru qu'en diagonale, c'est un peu trop pour les deux neurones qu'il me reste le dimanche après-midi... Embarassed

Bienvenue au club Razz Moi aussi je me le garde pour plus tard Rolling Eyes
Tu as raison de dire que le sujet est toujours un peu tabou aujourd'hui, il n'y a qu'à regarder les journaux télévisés pour s'en apercevoir... pale

J'espère que vous allez toutes les deux vous laisser tenter Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Nougatine
Lady of Zerzura
avatar

Nombre de messages : 2525
Age : 42
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Charlotte Perkins Gilman (1860-1935) : The Yellow Wallpaper   Jeu 8 Sep 2011 - 12:42

MisshoneyChruch, je rejoins ton avis sur ce livre.

Je l'ai trouvé très étrange, très dérangeant et même effrayant à la fin. Et ce qui est étrange c'est qu'elle souffre de baby-blues mais qu'il n'est à peine question du bébé. Tout juste sait on que lui est en pleine forme et c'est tout. Par contre la jeune mère, c'est tout autre chose... Et comme tu le dis si justement, on la voit s'enfoncer et s'enfoncer encore plus profondément alors que tout le monde lui dit qu'elle va mieux. Elle a beau lancer des sos et essayer de s'expliquer, la réponse est toujours la même "tu vas mieux!"

Et cette chambre avec son papier peint jaune, ses barreaux aux fenêtres et son lit coué au sol, c'est tout simplement glaçant. pale Elle est déjà prisonnière d'elle même, alors l'installer là... affraid

Voila, c'est un tout petit livre qui se lit vite mais qui marque. Il m'a fait penser à La cloche de détresse de Sylvia Plath. Autre temps autres moeurs dit on, et bien pas vraiment. Le traitement de la dépression féminine, post-partum ou pas, reste un sujet qui dérange.

Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
avatar

Nombre de messages : 5620
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Charlotte Perkins Gilman (1860-1935) : The Yellow Wallpaper   Jeu 8 Sep 2011 - 18:44

C'est vrai qu'il y a un air de ressemblance avec le livre de Sylvia Plath, je n'y avait pas pensé. Twisted Evil Je suis contente que quelqu'un d'autre ait lu ce livre sur le forum, il en vaut vraiment la peine. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Dulcie
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 753
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Charlotte Perkins Gilman (1860-1935) : The Yellow Wallpaper   Sam 9 Fév 2013 - 15:49

J'ai terminé ce récit et l'ai trouvé comme vous, très réussi et pertinent dans sa façon de décrire les états d'âme de cette femme, les conditions de vie qu'on lui impose, d'où sa folie naissante en guise d'échappatoire.

Le côté effrayant est très fort, parce qu'on nous donne à entendre : son dérangement mental, qu'elle exprime par ses pensées bizarres au sujet du papier peint, et en même temps à voir : ses gestes inappropriés, grotesques, le fait qu'elle se mette littéralement à ramper sur le sol.
Un comportement de folle, qui nous fait naturellement peur, et d'autant plus renforcé qu'il est mis en parallèle avec la lucidité, la compréhension que possède la femme sur la stupidité de son soi-disant traitement médical, opposé à la conscience de ce qu'elle souhaiterait faire pour elle-même, de sa vie.

Le thème principal de l'histoire n'est justement pas la dépression post-natale : la venue du bébé n'est qu'un à-côté, un déclencheur pratique, qui ne fait que mettre au jour un état de mal-être antérieur et plus profond. Ce qui est mis en cause, c'est le confinement de la vie des femmes, leur enfermement matériel, moral et mental.

Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
avatar

Nombre de messages : 5620
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Charlotte Perkins Gilman (1860-1935) : The Yellow Wallpaper   Dim 10 Fév 2013 - 12:05

Je ne suis pas surprise que tu aies apprécié ce texte Dulcie Wink Je crois que nous partageons une curiosité pour ce genre de sujet.


Dernière édition par misshoneychurch le Mer 20 Fév 2013 - 9:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alice Liddell
Subtil compliment
avatar

Nombre de messages : 155
Age : 26
Localisation : Oxford Library
Date d'inscription : 29/04/2011

MessageSujet: Re: Charlotte Perkins Gilman (1860-1935) : The Yellow Wallpaper   Dim 10 Fév 2013 - 21:05

Je l'ai étudié cette année et même si je n'ai pas plus accroché je le trouve très intéressant par rapport à l'époque à laquelle il a été écrit. C'est un très bon témoignage de ce que pouvait ressentir les femmes à cette époque. Ce texte m'a tout de même dérangé parce qu'elle n'écrit pas de façon stable. On sent les piques d'hystérie dans son écriture c'est assez troublant. Mais ça reste un très bon récit.
Revenir en haut Aller en bas
http://pumpkinbean.wordpress.com
PapiSido
Coléoptère d'Afrique
avatar

Nombre de messages : 282
Age : 72
Localisation : 69-Ecully
Date d'inscription : 01/09/2011

MessageSujet: Re: Charlotte Perkins Gilman (1860-1935) : The Yellow Wallpaper   Dim 22 Nov 2015 - 12:52

Cet auteur ( ou cette auteure, je vous laisse choisir) est aussi au programme du MOOC Fantasy and Science Fiction: The Human Mind, Our Modern World (U. Michigan & Coursera) mais pour Herland et son oeuvre romanesque qu'il peut être intéressant de signaler.
wikipedia a écrit:
Herland is a utopian novel from 1915, written by feminist Charlotte Perkins Gilman. The book describes an isolated society composed entirely of women, who reproduce via parthenogenesis (asexual reproduction). The result is an ideal social order: free of war, conflict, and domination. It first appeared as a serial in The Forerunner, a magazine edited and written by Gilman between 1909 and 1916. The book is the middle volume in her utopian trilogy; it was preceded by Moving the Mountain (1911), and followed with a sequel, With Her in Ourland (1916). It was not published in book form until 1979.
Ce MOOC est très "copieux" et j'ai plutôt privilégié deux autres chapitres ( Bradbury et C.Viktorow), mais je garde en PAL
Revenir en haut Aller en bas
http://sitasido.ec-lyon.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Charlotte Perkins Gilman (1860-1935) : The Yellow Wallpaper   

Revenir en haut Aller en bas
 
Charlotte Perkins Gilman (1860-1935) : The Yellow Wallpaper
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Charlotte Perkins Gilman (1860-1935) : The Yellow Wallpaper
» La séquestrée - Charlotte Perkins Gilman
» [AIDE] Cookies Home Tab : problème Wallpaper étiré
» [CHARLOTTE AUX FRAISES] Les fraisinettes de Gripette
» Charlotte au chocolat à la menthe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XIXème siècle et antérieurs)-
Sauter vers: