Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Agatha Christie, An Autobiography

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2073
Age : 34
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Agatha Christie, An Autobiography   Mar 8 Déc 2009 - 15:24

Le recyclage étant à la mode, je me permets de consacrer un topic spécifique à un ouvrage dont j'avais déjà parlé sur un topic plus général, et qui vaut vraiment le détour, y compris pour les lecteurs qui n'auraient jamais lu un seul roman policier d'Agatha Christie. Wink

L'édition grand format (15 euros) et l'édition de poche (plus jolie et moins chère) :


Voici l'avis enthousiaste quej'avais posté peu de temps après mon arrivée sur le forum, c'est-à-dire... houla, deux ans et demi ? au sujet d'un ouvrage que je ne me lasse jamais de relire et qui peut faire l'objet d'un beau cadeau pour les fêtes santa :

Je ne saurais trop vous recommander de lire son autobiographie, qui s'intitule, tout bêtement, Une autobiographie. Vous la trouverez aux éditions du Masque : elle a été excellement traduite par Jean-Michel Alamagny, mais on peut aussi se la procurer en anglais.

Le désir de faire le récit détaillé de sa vie est venu à Agatha Christie à l'âge de 59 ans, à Nimrud, en Irak, le 2 avril 1950, comme elle le raconte elle-même dans son livre :

Citation :
Je suis censée m'atteler à un roman policier, mais succombant à la tentation naturelle de l'écrivain d'écrire tout sauf ce dont il est convenu, me voilà prise du désir inattendu de rédiger mon autobiographie. Cette irrépressible envie nous guette tous tôt ou tard, me suis-je laissé dire. Elle m'est venue d'un coup.
Voilà, le ton est donné. Cette autobiographie, Agatha l'achèvera en 1965 ; elle ne paraîtra qu'après sa mort, en 1977.

En la lisant, vous découvrirez ce que fut son enfance au sein d'une famille de la bonne bourgeoisie de Torquay, puis sa jeunesse, au temps de la belle époque, et son mariage avec le séduisant Archibald Christie, juste avant la guerre de 14. Pendant la guerre, elle devient préparatrice en pharmacie ; c'est en travaillant dans son laboratoire qu'elle eut l'idée d'écrire un roman policier. Ce sera La Mystérieuse affaire de Styles, prélude à une longue carrière... Wink

Faire le résumé complet du livre serait trop long et risquerait de vous dissuader d'en faire la lecture, mais sachez que contre toute attente, Agatha Christie a eu une vie absolument passionante, qu'elle a fait plusieurs fois le tour du monde, rencontré des gens tout à fait singuliers, et que, last but non least, elle était dotée d'un formidable sens de l'humour, qui se manifeste à chaque page, pour notre plus grand bonheur. sunny

D'ailleurs, je ne résiste pas au plaisir de vous citer l'une des nombreuses anecdotes qui émaillent ce livre où l'on ne s'ennuie jamais. Il faut savoir qu'après son divorce, Agatha Christie fut l'objet de nombreuses avances ; à ce sujet, elle écrit :

Citation :
Au début, je n'arrivais pas à déterminer si j'étais heureuse ou fâchée de ces attentions. En gros, plutôt heureuse, songeai-je. On n'est jamais trop âgée pour aimer ce genre d'offense. D'un autre côté, cela entraînait parfois de pénibles complications, ainsi une fois avec un Italien. Je m'étais fourrée dans ce guêpier par ma méconnaissance des conventions italiennes. Il me demanda si le bruit du ravitaillement en charbon du bateau ne m'empêchait pas de dormir, la nuit. Je répondis que non parce que ma cabine était à tribord, à l'opposé du quai.
-Ah bon! fit-il, je croyais que vous étiez à la 33.
-Pas du tout, répondis-je, la mienne a un numéro pair : 68.
Conversation, de mon point de vue, tout à fait innocente, n'est-ce pas? Or, j'ignorais que demander le numéro de votre cabine était manière, pour un Italien, de solliciter la permission de vous y rendre visite. Notre dialogue s'arrêta là, mais, peu après minuit, le voilà qui apparut. Une scène tout à fait cocasse s'ensuivit. Je ne parlais pas sa langue, il connaissait à peine quelques mots d'anglais, ce qui donna lieu à un furieux échange de chuchotements en français, moi pour exprimer mon indignation, lui la sienne, mais d'une autre nature. D'où une altercation du genre :
-Comment osez-vous venir à ma cabine?
-Vous m'y avez invité.
-Jamais de la vie!
-Si. Vous m'avez dit que votre numéro était le 68.
-Et alors? C'est vous qui me l'avez demandé.
-Bien sûr! Et si je vous l'ai demandé, c'était justement pour venir à votre cabine. Vous m'avez même dit que je pouvais.
-Absolument pas.
Cela se poursuivit un certain temps, avec quelques éclats plus véhéments qui m'obligèrent à lui faire baisser la voix : j'étais persuadée que le très guindé médecin d'ambassade et sa femme qui occupaient la cabine voisine de la mienne imaginaient les pires turpitudes. Je lui enjoignis vertement de déguerpir. Lui insista pour rester. Son indignation s'éleva au point de dépasser la mienne, et c'est moi qui finis par m'excuser auprès de lui de ne pas m'être aperçue que sa question était en fait une proposition. Il me laissa enfin, toujours vexé mais admettant malgré tout que je n'étais pas la mondaine expérimentée qu'il supposait. Je lui expliquais également, ce qui parut le calmer encore davantage, que j'étais anglaise et donc froide de nature. Il compatit avec moi, et l'honneur -son honneur- fut sauf. La femme du médecin d'ambassade me lança un regard glacial le lendemain matin.
Et tout est de la même eau! Mais le livre ne se borne pas à être une succession d'anecdotes amusantes ; il est l'occasion pour Agatha Christie de nous livrer sans lourdeur aucune ce que son expérience lui a appris.

Nul besoin, en tout cas, d'avoir lu ses romans policiers pour savourer cet ouvrage, qui permet toutefois aux initiés de mieux comprendre son oeuvre, et le pourquoi du comment de l'atmosphère unique qui caractérise ses livres.

A bien des égards, Agatha Christie est l'héritière des femmes de l'époque victorienne : elle éprouvait d'ailleurs une grande nostalgie pour cette période, mais avait suffisamment de bon sens pour apprécier les avantages procurés par le présent.

Amoureuse du théâtre, elle sut donner au roman policier ses lettres de noblesse en le transformant en un rituel régi par des codes extrêmement stricts.

Intelligente et sensible, elle avait une idée bien précise de ce qu'est le mal et le considérait sans complaisance aucune.

Cependant, ce qui frappe surtout à la lecture, et laisse une impression durable, c'est cet extraordinaire optimisme, qui n'a rien de stupidement béat, tant s'en faut :

Citation :
J'aime la vie. Il m'est arrivé d'être profondément malheureuse, éperdue de chagrin, au comble du désespoir, mais, en dépit de tout, je maintiens que le simple fait de vivre est merveilleux.
On aimerait conclure sa vie comme elle conclut la sienne, sur ces mots :

Citation :
Un enfant dit :
-Merci, mon Dieu, pour cet excellent repas.
Que vais-je dire, moi, à 75 ans?
-Merci, mon Dieu, pour cette excellente vie et tout l'amour qui m'a été donné.
Une formidable leçon de vie.
Et un livre à mettre entre toutes les mains.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9267
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Agatha Christie, An Autobiography   Mar 8 Déc 2009 - 16:28

Merci pour cette brillante présentation Popila, j'adore l'anecdote avec l'Italien Laughing je crois que la seule lacune de cette autobiographie est le passage sous silence de la mystérieuse disparition d'Agatha Christie (fugue au cours d'un épisode dépressif a priori scratch )
Revenir en haut Aller en bas
Félicité
Velvet Voice Addict
avatar

Nombre de messages : 4763
Age : 52
Localisation : Lausanne, face à la France!
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: Agatha Christie, An Autobiography   Mar 8 Déc 2009 - 16:55

Merci Popila. sunny Et un livre de plus à rajouter sur ma liste des prochains achats. affraid
Revenir en haut Aller en bas
kary
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 33
Localisation : perdue dans ma bibliohèque
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Agatha Christie, An Autobiography   Mar 8 Déc 2009 - 17:16

Merci pour ce topic !!

On oublie trop souvent la femme qu'a été Agatha Christie en effet !! J'aimais ses romans mais j'ai admiré deux fois plus l'écrivain et la femme en lisant/dévorant son autobiographie !

Pour ma part c'est l'ancienne et première édition que j'ai, avec deux carnets de photos, ce que je trouve plus intéressant que les nouvelles éditions qui en font abstraction (mais c'est peut-être un problème de droit). Voici la 1ere et la 4e de couverture :

Spoiler:
 

Les photos à l'intérieur offre un véritable plus, on y voit les différents membres de sa famille ainsi que son entourage, sans oublier les deux maris qu'elle a eus. L'édition est difficile à trouver, donc je ne la conseillerais qu'aux fans acharnés et grand collectionneurs lol! Mais les nouvelles éditions ont tout de même le mérite de revaloriser l'écrivain aujourd'hui.

Je me souviens avoir lu le livre en un rien de temps. Ca se lit comme un roman ! Je la conseille donc à tous, et pas seulement aux lecteurs de ses romans d'ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2073
Age : 34
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Agatha Christie, An Autobiography   Mar 8 Déc 2009 - 19:27

Merci, les filles ; ça me fait plaisir de voir que ma présentation vous donne envie de lire ce livre que j'aime beaucoup ! sunny

serendipity a écrit:
Je crois que la seule lacune de cette autobiographie est le passage sous silence de la mystérieuse disparition d'Agatha Christie (fugue au cours d'un épisode dépressif a priori scratch )
Tout à fait, Serendipity ; on en avait parlé je ne sais plus où dans le topic général ; s'il y en a que ça intéresse, on pourra créer un topic séparé à ce sujet. Agatha Christie était en plein divorce ; ça se passait en 1930, si mes souvenirs sont bons, et elle le vivait extrêmement mal.

Spoiler:
 

Kary, je te rejoins tout à fait dans ce que tu dis ; je crois me rappeler que tu avais également parlé de ce livre quelque part. Wink

kary a écrit:
On oublie trop souvent la femme qu'a été Agatha Christie en effet !! J'aimais ses romans mais j'ai admiré deux fois plus l'écrivain et la femme en lisant/dévorant son autobiographie !
Je plussoie ; après avoir lu ces ouvrages, je me suis vraiment prise de sympathie pour cette femme, qui, sur le plan humain, était quelqu'un de vraiment remarquable.

Merci de nous avoir présenté cette édition que je ne connaissais pas du tout ; du coup, tu me donnes des idées de topic :

- un qui pourrait être centré sur les photos d'Agatha prises à différents âges de sa vie (j'en ai quelques unes que je trouve fort drôles ; elle-même s'intéressait à la photographie pour aider son second mari, archéologue, dans ses fouilles - et d'ailleurs, il faudra absolument que je vous parle du livre drôlissime qu'elle a écrit pendant ma seconde guerre mondiale sur les fouilles menées par celui-ci en Iraq pendant l'entre-deux guerres ! ) ;

- un autre sur les lieux qu'elle a fréquentés (elle a pour ainsi dire fait le tour du monde dans des conditions rocambolesques), photos à l'appui. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9267
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Agatha Christie, An Autobiography   Mer 9 Déc 2009 - 11:58

3 excellentes idées de topics Popila cheers

Sais-tu si les enregistrements d'Agatha Christie que tu mentionnes ont été diffusés (à la radio par exemple) ?

J'inscris derechef l'autobio dans ma liste "résolutions 2010" Wink
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2073
Age : 34
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Agatha Christie, An Autobiography   Mer 9 Déc 2009 - 12:12

Merci, Serendipity ! Wink

serendipity a écrit:
Sais-tu si les enregistrements d'Agatha Christie que tu mentionnes ont été diffusés (à la radio par exemple) ?
Je l'ignore complètement scratch Il doit exister un certain nombre d'enregistrements qui doivent être restés propriété de la famille ; je suppose que les spécialistes avaient le droit de les consulter avec l'autorisation de cette dernière. Ceci dit, il est possible que ces enregistrements soient devenus ou deviennent prochainement propriété publique, puisqu'Agatha est décédée depuis plusieurs décennies, maintenant. Auquel cas, il seraient diffusés de manière plus facile, et pourraient même faire l'objet d'une publication éventuelle (les meilleurs extraits, tout du moins). Mais la question m'intéresse, je vais me renseigner à ce sujet.

J'espère que tu liras l'autobiographie d'Agatha, c'est vraiment un ouvrage passionant. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
Dulcie
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 753
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Agatha Christie, An Autobiography   Ven 29 Jan 2010 - 21:07

Popila a écrit:


serendipity a écrit:
Sais-tu si les enregistrements d'Agatha Christie que tu mentionnes ont été diffusés (à la radio par exemple) ?
Je l'ignore complètement scratch Il doit exister un certain nombre d'enregistrements qui doivent être restés propriété de la famille ; je suppose que les spécialistes avaient le droit de les consulter avec l'autorisation de cette dernière. Ceci dit, il est possible que ces enregistrements soient devenus ou deviennent prochainement propriété publique, puisqu'Agatha est décédée depuis plusieurs décennies, maintenant. Auquel cas, il seraient diffusés de manière plus facile, et pourraient même faire l'objet d'une publication éventuelle (les meilleurs extraits, tout du moins). Mais la question m'intéresse, je vais me renseigner à ce sujet.

Sur le site de BBCHome, il y a des extraits audio enregistrés par Agatha Christie lors d'une émission de radio. Je n'ai pas encore tout écouté, mais ça fait plaisir de pouvoir entendre sa voix. Very Happy

Voilà le lien vers la page

http://www.bbc.co.uk/devon/content/articles/2007/02/13/agatha_christie_1955_interview_feature.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Lady Prisca
Extensive reading
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 46
Localisation : Blottie dans les bras de Guy de Gisborne
Date d'inscription : 16/04/2011

MessageSujet: Re: Agatha Christie, An Autobiography   Sam 18 Juin 2011 - 21:03

J'ai moi aussi pris beaucoup de plaisir à lire l'autobiographie d'Agatha Christie.
J'ai l'ancienne édition dont parlait Kary, avec les photos. Je suis tombée dessus par hasard en achetant des livres d'occasion.

Ses romans policiers sont si populaires qu'on a l'impression de connaître l'auteur mais j'ai découvert dans ce livre beaucoup de choses que j'ignorais totalement tant sur sa vie que sur sa personnalité.

Son énergie vitale est frappante.
J'ai beaucoup admiré son esprit d'aventure, il fallait du courage je trouve pour partir seule dans des pays lointains comme l'a fait, avec souvent un confort spartiate.

Je trouve qu'elle s'est montrée très honnête sur certains aspects pas toujours valorisants de sa vie d'épouse et de mère. Surtout dans ses rapports avec sa fille, qu'elle laisse bébé pendant plusieurs mois pour parcourir le monde, qu'elle confie à une nurse car (selon la coutume de l'époque et de son milieu). elle n'envisage pas de s'en occuper elle-même. Ce livre est un portrait interessant non seulement d'une femme mais aussi d'une époque et de ses moeurs.

Pour l'anecdote, j'ai bien aimé aussi l'importance donnée aux chiens dans les photos de famille. On sent qu'ils ont été des membres à part entière.

Mon seul regret est qu'il soit si peu fait allusion à ses romans, au moment de leur écriture, aux sources d'inspirations, à la façon dont germaient ses idées, ses personnages...
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10681
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Agatha Christie, An Autobiography   Dim 19 Juin 2011 - 17:00


Merci pour tes impressions Lady Prisca, je les ai lues avec d'autant plus d'intérêt que je viens d'acheter le livre.

J'aimerais moi aussi avoir des détails sur l'écriture de ses romans et la création de ses personnages, mais je souhaite avant tout en savoir plus sur sa vie qui m'est tout à fait inconnue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Liviamia
Pauvre gouvernante


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 08/10/2012

MessageSujet: Re: Agatha Christie, An Autobiography   Lun 8 Oct 2012 - 20:45

Cette autobiographie est effectivement passionnante. Je suis particulièrement sensible à ses années "d'archéologue".C'est vraiment l'âge d'or des grandes expéditions proches orientales, l'ambiance est fantastique.
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9267
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Agatha Christie, An Autobiography   Ven 30 Nov 2012 - 14:34

Je passe donner mon avis sur cette autobiographie. Un pur délice de lecture. Agatha Christie se révèle une conteuse attachante. Ses tranches de vie sont bourrées d'anecdotes :
- Henry James et Kipling sont passés chez elle quand elle était enfant, mais étant trop jeune, elle n'en a retenu que des vagues souvenirs,
- on apprend aussi qu'elle parlait le français avec un bel accent du sud-ouest car elle l'avait appris auprès d'une domestique paloise d'origine ;
- elle détestait l'odeur du lait chaud (comme moi lol! )
Certains passages peuvent parfois être longs, en fonction des centres d'intérêt des lecteurs mais c'est vraiment une belle lecture que je recommande vivement (attention, piège, quand vous le refermez, attendez vous à ressortir vos polars de tante Agatha de votre PAL lol! ). C'est un hymne à la vie, à l'espoir, un livre qui donne la pêche et envie de profiter de chaque instant Razz et après avoir relu les posts qui précèdent, je souscris à tout ce qui a été écrit précédemment Wink

A l'approche des fêtes, ce livre est une belle idée de cadeau santa
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10681
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Agatha Christie, An Autobiography   Ven 30 Nov 2012 - 17:49


Tu me donnes juste envie de me précipiter sur ce livre, serendipity Smile . Je comptais attendre de lire quelques autres de ses romans avant de me lancer, mais réflexion faite, comme cette lecture semble idéale pour faire avancer sa PAL Agathachristienne, je vais donner priorité à son autobiographie.

J'aurais adoré l'entendre parler français, car j'magine qu'elle a dû conserver un accent anglais, même très peu prononcé. Ajouté à un accent du sud-ouest, cela devait valoir le détour Laughing .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9267
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Agatha Christie, An Autobiography   Ven 30 Nov 2012 - 20:20

Je t'y incite grandement Tatiana, je pense que la lecture de ce livre te donnera envie de te plonger dans ses romans Very Happy
Et je trouve qu'il n'est pas nécessaire de bien connaître son oeuvre pour apprécier la lecture de cette autobiographie (en outre, je serais ravie de lire ton avis sur ce livre Very Happy ).
Revenir en haut Aller en bas
ludi33
Fairest of all elves
avatar

Nombre de messages : 19163
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Agatha Christie, An Autobiography   Mer 5 Déc 2012 - 9:34

Je ne sais pas si c'est trop l'endroit pour mettre l'info, d'autant qu'elle date un peu.

Il y a 2 ans, le magazine Lire a fait paraitre un hors série sur Agatha Christie. Il est toujours disponible sur différents site qui vendent des magazines (Relay,....).

Pour ma part, je l'ai trouvé passionnant, bourré d'anecdote autour de la romancière (sa disparition en 1926, ses périples avec son mari archéologue), mais aussi de ces personnages (nécrologie d'Hercule Poirot paru dans le New York Time par exemple).

Et je trouve la couverture très appropriée au personnage d'Agatha Christie et à son univers :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9267
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Agatha Christie, An Autobiography   Mer 5 Déc 2012 - 9:41

En fait, il en a été question dans ce topic sur les articles consacrés à Tante Agatha Wink
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 8084
Age : 27
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Agatha Christie, An Autobiography   Mer 5 Déc 2012 - 9:44

Ton avis donne envie de s'y mettre serendipity, il faut vraiment que j'ajoute ce livre à ma PAL ! bounce

serendipity a écrit:

- on apprend aussi qu'elle parlait le français avec un bel accent du sud-ouest car elle l'avait appris auprès d'une domestique paloise d'origine

Ca me touche de savoir qu'Agatha devait avoir le même accent que moi. lol!
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9267
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Agatha Christie, An Autobiography   Mer 5 Déc 2012 - 9:47

J'avoue que j'avais retenu cette anecdote en pensant à toi (même si je n'ai jamais vérifié IRL que tu avais bien l'accent lol! ). Nous pouvons dire que nous parlons le français avec le même accent qu'Agatha Christie Cool
(si seulement je parlais aussi l'anglais avec son accent )
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 8084
Age : 27
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Agatha Christie, An Autobiography   Mer 5 Déc 2012 - 9:54

En fait je n'ai pas un accent très prononcé mais je vais peut-être le travailler pour ressembler à Agatha. Laughing

serendipity a écrit:

(si seulement je parlais aussi l'anglais avec son accent )

mais là pour moi je crois que c'est fichu.
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay
avatar

Nombre de messages : 8993
Age : 68
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Agatha Christie, An Autobiography   Mer 25 Sep 2013 - 11:27

Je rejoins tous vos avis, cette  autobiographie est passionnante et se lit comme l'un de ses romans !
De plus elle respire la joie de vivre, et c'est une véritable leçon d'optimisme.
Il manque seulement des photos, j'ai vu qu'il existait une édition en comportant, mais elle semble hélas introuvable Rolling Eyes 
Je vais le rendre à la médiathèque, en pensant au bonheur des prochains lecteurs Very Happy et je pense que je vais me l'offrir sunny ou me le faire offrir Wink 
J'aurais adoré l'entendre parler français avec l'accent du sud-ouest ! Dulcie a posté un lien vers une interview à la BBC, où je suppose qu'elle parlait anglais Laughing mais je n'ai pas réussi à l'entendre scratch
Revenir en haut Aller en bas
Dulcie
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 753
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Agatha Christie, An Autobiography   Mer 25 Sep 2013 - 11:57

J'arrive encore à accéder aux liens - mais j'ai trouvé une autre page, peut-être que ça marchera mieux ?

http://www.bbc.co.uk/archive/agatha_christie/12503.shtml

L'interview - qui n'en est pas vraiment une d'ailleurs - n'est pas extra, c'est surtout histoire de l'entendre...
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay
avatar

Nombre de messages : 8993
Age : 68
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Agatha Christie, An Autobiography   Ven 27 Sep 2013 - 20:59

Merci Dulcie Smile 

Mais je me rends compte que le problème vient de mon ordinateur, je n'arrive pas à entendre le son scratch
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10681
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Agatha Christie, An Autobiography   Lun 14 Sep 2015 - 17:21


Bilan à mi-chemin : le charme opère toujours. Lecture aussi facile et plaisante que ses romans, vive et fourmillant d'anecdotes, je me laisse porter par la vie de cette femme qui a grandi dans une ambiance surannée, victorienne très codée (surtout pour une jeune fille cherchant mari) et très féminine, rythmée par les soirées et les house parties. Très Downton Abbey et Gosford Park. Sa grande-mère et sa "grand-mère-tante" (Grannie-Auntie) sont délicieuses, surgissant d'un autre temps. Je suis impressionnée 1) par la quantité de bals et de soirées auxquels elle a participé au Caire vers 17 ans et 2) par le nombre de propositions de mariage reçues entre 17 et 22 ans, parfois quelques jours après la première rencontre. Vu avec nos yeux d'aujourd'hui, c'est à la fois très romantique et incroyable Laughing .

Je m'attendais à trouver le passage de la Première Guerre plus impressionnant (effet Vera Brittain sans doute). Finalement, elle passe dessus assez vite, tout en soulignant l'importance des connaissances acquises à l'hôpital et dans le dispensaire. Les premiers temps après l'armistice mettent en lumière à la fois les difficultés quotidiennes (trouver un travail, des domestiques - élément indispensable même pour un jeune couple aux revenus modestes - et un domicile) et le début d'une nouvelle vie loin de son cocon familial qui va lui donner la possibilité de commencer sa carrière d'écrivain.

J'ai adoré découvrir comment est né son premier roman policier, et, bien sûr, Hercule Poirot. Je savais qu'elle s'était inspirée des réfugiés belges pendant la guerre mais ignorais le reste du processus. Une anecdote m'a fait sourire : sa sœur la met au défi d'écrire sa première nouvelle policière, convaincue que c'est un exercice trop difficile pour elle, réservé aux pros  Laughing . Quand on connaît le succès de sa carrière, on se dit que sa soeur a dû bien revenir sur son avis d'origine.

Mon édition (Harper Collins) propose deux beaux cahiers de photos. Sur plusieurs d'entre elles représentant AC vers 18-21 ans, j'ai du mal à croire qu'elle puisse être si jeune. A moins que ce soit une illusion créée par les photos pas toujours très nettes, elle devait faire plus vieille que son âge.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10681
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Agatha Christie, An Autobiography   Sam 19 Sep 2015 - 19:44


Je l’ai terminée aujourd’hui (quelques chapitres supplémentaires ne m'auraient pas déplu tant je l'ai quittée avec regret), par la découverte de la préface. Il m’arrive souvent de clore une lecture par son introduction ou sa préface, de peur qu’ils dévoilent des parties du récit si je les lisais d'abord. Cette préface souligne la joie de vivre qui se dégage du livre. C’est exactement ce que j’ai ressenti tout au long de ma lecture : l’optimisme et la joie de vivre de cette femme qui a toujours été surprise de son succès de romancière et qui a mis beaucoup de temps à se considérer comme écrivain. Au travers de souvenirs heureux ou malheureux – ces derniers sont toutefois moins nombreux, elle n’a manifestement pas voulu mettre en avant les moments difficiles de sa vie – en Angleterre mais aussi en Extrême-Orient qu’elle aimait tellement, j’ai ressenti un immense bien-être et apprécié chaque page, savouré chaque anecdote   . Parmi celles-ci, je retiens par exemple le quiproquo avec un Italien qui a cru avoir été invité à la rejoindre dans sa chambre   , quiproquo délicieux causé par des différences culturelles. Cette lecture figurera immanquablement dans mon top 2015. AC confirme qu'elle n'était pas seulement douée pour écrire des romans policiers.

J’ai été étonnée de ne pas en apprendre plus sur sa fameuse disparition en 1926 qu’elle ne mentionne jamais. Mais on devine lorsqu’elle souligne son aversion pour les journalistes, au moment de sa séparation d’avec son premier mari, combien elle a dû souffrir d’avoir fait tant parler d’elle à ce moment de sa vie. A l'évidence elle aurait préféré moins de publicité.

Evidemment, une fois terminée, cette autobiographie me donne envie de lire ou de relire ses romans. En particulier ceux publiés sous le pseudonyme de Mary Westmacott que je connais pas, et La maison biscornue qui figure sur ma PAL et qu'elle cite comme un de ses préférés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Elianor
Eclectic spirit
avatar

Nombre de messages : 4173
Localisation : Ici ou là-bas, un livre dans les mains...
Date d'inscription : 28/05/2011

MessageSujet: Re: Agatha Christie, An Autobiography   Sam 19 Sep 2015 - 19:55

Ton avis me donne encore plus envie de lire cette autobiographie, qui est pourtant déjà dans ma bibliothèque. Il faut juste que je me lance Laughing

Je te conseille vraiment La maison biscornue que j'avais beaucoup aimé et trouvé un peu différent de ses autres romans ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Agatha Christie, An Autobiography   

Revenir en haut Aller en bas
 
Agatha Christie, An Autobiography
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Agatha Christie, An Autobiography
» Agatha Christie, An Autobiography.
» LE CRIME DE L'ORIENT-EXPRESS d'Agatha Christie
» Agatha Christie - Tome 14: Témoin indésirable [Chandre]
» [Agatha Christie] Le crime de l'Orient Express

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles) :: Agatha Christie-
Sauter vers: