Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 The Impressionists (BBC 2006)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Artemis
Clever Smiling Sweetness
avatar

Nombre de messages : 2729
Age : 31
Localisation : De passage au 221B Baker Street
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: The Impressionists (BBC 2006)   Jeu 3 Déc 2009 - 20:59

The Impressionists est un téléfilm de la BBC de 2006. Sans doute certains d'entre vous en ont-ils déjà entendu parler dans le topic de Richard Armitage. Mais même si j'aime beaucoup cet acteur, je trouve que cette mini série sur la vie des peintres impressionnistes et l'histoire de l'impressionnisme mérite un topic à part entière Very Happy Car elle est passionnante, magnifiquement filmée, superbement interprétée, et pédagogique cheers



Sur les trois épisodes, on écoute donc Claude Monet raconter à un journaliste ses souvenirs, ses premières années en tant que peintre, sa rencontre avec ses amis Renoir et Bazille, puis avec Cézanne, Degas et Manet, sa passion pour la lumière...
Ici Claude Monet (Julian Glover) dans son jardin de Giverny



Laissez moi vous présenter ces artistes

Claude Monet (jeune) est interprété par Richard Armitage



Ses premiers amis et compagnons de peinture sont Renoir ( Charlie Condou) et Bazille (James Lance), de gauche à droite


Degas (Aden Gillett)



Manet (Andrew Havill), pour qui le jeune Monet est plein d'admiration



Et Cézanne (impressionnant Will Keen)



On a aussi beaucoup de plaisir à retrouver Amanda Root, qui interprète Alice Hoschedé



Mais surtout ce que j'ai adoré dans le film, c'est sa lumière, ses images superbes. Pendant tout le film j'ai trouvé que les images nous faisait ressentir la passion de ces peintres pour les couleurs, les effets... Quelques captures d'écran car les images parlent d'elles mêmes !















Et voici ce que vous en avez dit :

mimidd a écrit:

The Impressionists retrace la vie de Monet et de ses amis entre 1862 et 1920. Parmi ce cercle d'amis, on retrouve Auguste Renoir (Charlie Condou), Frédéric Bazille (James Lance), Edouard Manet (Andrew Havill), Edgar Degas (Aden Gillett) et Paul Cézanne (Will Keen), sans oublier Emile Zola et Ambroise Vollard (Crispin Bonham Carter) ....
Au départ, j'avais un peu peur de me mélanger les pinceaux entre tous ces personnages, mais chacun a son propre caractère, ses sujet de prédilection, sa manière de peindre, en un mot, sa vision du monde. Chaque peintre est unique et attachant à sa manière, même Degas, ce qui est tout dire !
Pour Monet, alias Richard Armitage , le capital sympathie était déjà bien présent Wink , mais ajoutez à cela un regard malicieux grand ouvert sur le monde, sa tendresse à l'égard des deux femmes de sa vie, son goût vestimentaire très sûr (j'adore sa veste rose vif et sa cravate verte !), sa soif de vivre ... Dès les premières images, on a envie de sourire à la vie avec lui ...
Le trio qu'il forme avec Renoir et Bazille est cheers : Renoir le séducteur, Renoir le maladroit, et Bazille, l'ami fidèle, intelligent et généreux ...
Manet, c'est le "père" des impressionnistes, l'artiste visionnaire en quête de la reconnaissance de ses pairs, mais aussi en quête de lui même, au regard emprunt d'une telle souffrance ...
Degas, le célibataire sarcastique, qui porte un regard lucide sur ses contemporains (en particulier ses contemporaines), malgré ses problèmes oculaires grandissants, à la fois dans et hors du mouvement des impressionnistes, porté par son amour pour le mouvement et les scènes du réel ...
Et pour finir, Paul Cézanne, l'homme du futur, ermite solitaire face à sa montagne provençale, asocial, incapable d'aligner 3 mots cohérents face à quelqu'un, mais exprimant une passion sans limite quand il s'agit de son art ! Cézanne, enfin, l'homme trahi par son ami d'enfance, Emile Zola No ...
Impossible d'avoir un "chouchou", chaque peintre (et par là même, chaque acteur) étant

Portés par une musique absolument magnifique et des paysages qui ne le sont pas moins, les impressionnistes nous entraînent dans leur monde, ou plutôt dans leur vision de notre monde Very Happy . On ressort de la mini série avec un regard neuf sur la lumière, le mouvement, les formes ...On voit véritablement le monde à travers les yeux de Monet, Renoir, Bazille, Manet, Degas et Cézanne Very Happy ... et c'est magnifique ...

L'autre point fort des Impressionists, c'est de montrer la genèse des oeuvres les plus connues, le cadre "artistique" (j'avais oublié combien les débuts des impressionnistes avaient été difficiles, on a tellement l'habitude de les porter aux nues aujourd'hui ...), ainsi que l'environnement "passionnel" et social/familial des artistes : j'ai adoré la relation entre Edgar Degas et son père, entre Monet et Camille puis avec Alice Hoschedé, entre Paul Cézanne et son fils ... So cute !

Malheureusement, il y a le revers de la médaille, on a un peu l'impression que "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil" , excepté Emile Zola et le marquis de Chennevières, le directeur du Salon qui refuse d'exposer les impressionnistes ... La reconstitution du Paris du XIXe est très belle, mais je ne pense pas que la ville était aussi "clean" à l'époque, surtout pendant la Commune ; les peintres n'arrêtent pas de parler de leurs difficulté financières, mais cela ne semble pas avoir une grande influence sur leur vie Suspect , excepté pour la pauvre Camille Monet ... une vie de bohème romanesque en somme ... En effet, la mini série, malgré l'avertissement du début ( "It is a true story. The events are based on letters, records and interviews of the times.") et les précisions de lieux et de dates, tire largement plus vers la fiction (ou du moins le romanesque ou romancé) que vers le documentaire.
OK, je chipote peut être un peu sur le côté historique (déformation estudiantine Embarassed ). Tout çà pour dire que The Impressionists s'attache plus au caractère des artistes et à leurs oeuvres qu'à leur biographie proprement dite. Mais au moins, çà m'a poussée à en savoir plus sur les impressionnistes et à poser un regard différent sur leurs oeuvres Very Happy ... Et au jeu du "qui a peint cette oeuvre", je suis incollable . Beaucoup plus passionnant et pédagogique que mes cours d'histoire de l'art de mon année de licence !


Au final, j'aime beaucoup cette mini série (même si elle est loin d'être parfaite et n'a pas la qualité d'un North and South), je l'ai d'abord regardée pour Richard Armitage, mais tous les acteurs font jeu égal . En fait, j'avoue que je préfère les personnages de Degas et Cézanne à Monet Embarassed rendeer (désolée Riri). Je le trouve un peu indélicat avec sa 1ere femme, Camille, et un brin égoïste. C'est çà être un génie lol!

Will Keen, qui interprète Cézanne, est vraiment sensationnel cheers ... il incarne un personnage à fleur de peau, très émouvant , comique par sa rudesse et sa timidité maladive, mais tellement dramatique en même temps. Et quel regard ... un regard de fou ... dans les deux sens du terme : rendeer ... tellement intense Shocked . Je ne sais pas si ca se voit bien sur les photos ...




Quelques photos des principaux personnages de The Impressionists

Pierre Auguste Renoir (Charlie Condou)
Frédéric Bazille (James Lance)
Edouard Manet (Andrew Havill)
Edgar Degas (Aden Gillett)
Monet vieux (Julian Glover)

J'ai déjà mis des photos de Paul Cézanne (Will Keen) et je n'ai pas besoin de présenter ce môssieur Wink



Kate a écrit:
J'ai effectivement vu "The Impressionists" moi aussi

J'ai beaucoup aimé le personnage de Degas, personnellement, je le trouve excessivement bien interprété. Comme Mimidd, j'ai acheté le DVD pour Richard Armitage, en ajoutant que l'Impressionnisme est l'une de mes périodes artisitques préférées, et donc il n'en fallait pas plus pour me convaincre !

Je comprends "l'égoïsme" de Monet d'une certaine manière ... ce n'est pas de l'égoïsme, c'est une torture, un déchirement entre le fait d'être présent aux côtés de ceux que l'on aime et de savoir pertinemment que l'on a besoin d'être seul pour peindre et travailler son art. Du moins, lorsque l'on est passionné et que l'on veut en vivre.
Un artiste est toujours seul, même si Camille ou Alice Hoschédé sont présentes dans le coeur de Monet, et dans son art puisqu'elles posent pour lui, elles n'en font pas partie. D'où la culpabilité exprimée par Monet à plusieurs moments de la série et bien interprétée par RA.

Une amie m'a un jour dit qu'en tant qu'artistes, nous étions des émerveillées permanentes. Et bien, c'est la sensation que me laisse cette mini-série : une ode à l'émerveillement ... Il suffit de voir les yeux écarquillés des peintres impressionnistes pour s'en apercevoir!

Faut-il encore ajouter que j'ai adoré ? lol!




Tizzie a écrit:
Ca y est, j'ai vu The Impressionists!!!!!!!!!!!! et mon 1er commentaire sera "Whaou!!!!" ! Vraiment super, un grand merci à Mimidd et Kate en particulier dont les commentaires m'ont poussé à acheter le DVD! Quand je pense que sans le forum j'aurais pu rater ça! Je poste mon commentaire ici, parce que je ne voix pas très bien où l emettre d'autre.

C'est vraiment une très belle série TV. Visuellement déjà, c'est un régal pour les yeux; la lumière, les paysages, et, bon, le 19ème avec les robes et autres costumes de l'époque... un vrai aradis! plus le fait qu'on voit sans arrêt des peintres (logique!), j'étais à fond dans mon élément!
Au niveau de l'histoire, c'est vraiment intéressant. Personnellement, pour tout ce qui est relation du public avec les impressionistes, j'en savais déjà une bonne partie grâce à L'Oeuvre de Zola, mais naturellement c'est différent de le voir en images. Et pour ce qui est de la vie privée et du parcours spécifique de chaque peintre, je me suis rendue compte que j'étais assez ignorante, voilà qui est un peu réparé ^^! Par exemple, j'ignorais totalement que Bazille était mort pendant la débâcle. Cependant, j'ai regretté l'absence de sous-titres anglais, la compréhension orale étant un peu mon point faible en anglais, j'ai du râter des détails! C'est frustrant quand Renoir et Monet se marrent ensemble et qu'on a pas compris la blague Razz !
Bon, contrairement à Mimidd, j'avais quand même une préférence pour certains peintres moi, Monet et Renoir évidemment, une sacrée paire ces deux-là! D'abord parce que ce sont mes chouchous en peinture (Monet pour les paysage, Renoir les personnages), et puis, il faut admettre que riri dans le rôle de Monet, ça ne gâche rien ^^ !
C'est très agréable, au fur et à mesure du téléfilm, de croiser les peintures connues, et d'en découvrir d'autres moins montrées dans les ouvrages sur la question.

Quelques points plus discutables néanmoins (restons objectifs); Mimidd, je suis d'accord, Paris est un peu trop propre pour être parfaitement réaliste. Et puis, c'est toujours l'été on dirait; il y a pourtant de très belles toiles impressionistes peintes en hiver (La pie de Monet par exemple, une merveille!). Je pensais aussi qu'ils mentionneraient Berthe Morisot, belle-soeur de Manet et artiste impressioniste elle aussi, mais je suppose que vu d'Angleterre elle est moins connue et moins importante.
Et enfin, ce pauvre Zola qui a réellement le rôle du méchant; je ne dis pas qu'il ait été parfait et irréprochable en tous points, cependant il a beaucoup défendu les impressionistes, donc je trouvais le rôle qu'on lui a donné un peu manichéen :'(. En même temps, on ne peut pas tout mettre, et ce n'était pas un TV film sur sa vie, hein! Rolling Eyes

Conclusion de mon discours: à voir absolument!!!!!!!!!!! cheers Et, franchement, ça mériterait un doublage ou au moins sous-titrage pour les non-anglophones. L'impressionisme est une telle part de notre patrimoine artistique, le mouvement le plus connu et le plus populaire des français je pense, ça aurait vraiment du succès si c'était diffusé chez nous et accessible à tous (au niveau de la langue je veux dire)!! J'espère vraiment qu'Arte, ou Fr3 qui se veut culturelle, le diffuseront un jour!

lady Clare a écrit:

Je me suis régalée avec la minisérie sur les Impressionnistes...

Je ne vais pas vous en faire un résumé puisque Mimidd l'a magnifiquement fait au début ce topic...et je plussoie sur son analyse très complète... Very Happy

Je dirai simplement que je suis fan des films sur la vie des peintres, j'aime particulièrement les impressionnistes, mon père m'a initiée très jeune à leur peinture, mon préféré a longtemps été Bazille justement à cause de sa mort prématurée qui est bouleversante dans le téléfilm...

Ensuite j'ai eu la chance immense de travailler au Musée d'Orsay, je suis arrivée en période de grève et les quinze premiers jours de mon travail ont consisté à me promener dans le Musée pour me familiariser avec les oeuvres (ordre du chef rendeer ), j'ai donc pu approcher de près et sans public des oeuvres à pleurer de bonheur de Van Gogh, Renoir, et Monet of course... un swoon absolu...

D'où ma curiosité pour ce téléfilm, BBC en plus, avec les acteurs que l'on connait... Je dois dire que je trouve cette adaptation très réussie. Je n'en attendais pas moins, elle respire le soleil, la couleur (même si l'effet est parfois un peu too much, comme à Giverny), les personnages sont tous magnifiquement interprétés, on retrouve très bien l'ambiance bohème, la passion de l'art, la vie, l'amour...Ce sont tous des personnages fascinants...

J'ai adoré "voir" la Génèse mise en scène de certains tableaux, c'est vraiment intelligemment rendu, notamment le tableau de la Gare Saint Lazare (Riri qui dit Gare du Nord in french... sorry ça m'a échappé)! Degas et ses démons intérieurs, Renoir qui dit qu'il ne serait pas devenu peintre si les femmes n'avaient pas de poitrine! ...et Bazille, l'ami, le confident, l'éternelle blessure (scène très émouvante où Renoir se souvient de lui...)

Le jeu de RA est très juste, son sourire est lumineux, son regard , il est habité par le personnage...Un très beau rôle... C'est un peu dur à suivre parfois car il n'y a pas de sous-titres français et ni anglais d'ailleurs, mais la beauté des images vaut largement l'effort du visionnage!


Elisha a écrit:
Je viens de finir de regarder The Impressionists, alors je me dépêche de poster mon avis!

Quand j'ai commandé le dvd, je savais pas trop à quoi m'attendre. Je l'ai commandé pour Richard Armitage, mais aussi en grande partie, car j'ai suivi, pendant un semestre, un cours sur L'Oeuvre de Zola et son rapport avec la peinture et la littérature de cette époque. C'est grâce à ce cours que j'ai découvert les impressionnistes sur qui je savais peu de choses avant.

J'ai été bluffée par cette mini-série. Tous les acteurs sont exceptionnels et aucun peintre ne nous est antipathique. Je me suis même surprise à apprécier la peinture de Degas et à la trouver belle, alors qu'auparavant elle ne m'avait jamais touchée. Bizarrement, je me suis sentie proche de chaque peintre, comme s'ils étaient des personnages fictionnels auxquelles on peut s'identifier. En commençant la mini-série, je pensais apprécier le plus les parties concernant Manet (car c'est le peintre que je préfère) et Monet (car il est joué par Richard). Mais je me suis intéressée à chaque histoire et à chaque peintre. J'ai maintenant envie d'en savoir un peu plus sur chacun d'eux, particulièrement sur Bazille, peintre que j'avais, dans mon esprit, complètement mis de côté. En effet, le personnage de Bazille est un personnage qui m'a énormément touché et j'étais au bord des larmes lors de la scène de sa mort.

J'ai également trouvé la lumière et les couleurs magnifiques. J'ai comme l'impression qu'avec cette mini-série, mon regard sur la nature a changé. Juste après avoir fini la mini-série, je me suis levée, j'ai regardé par la fenêtre les arbres en bas de chez moi et je me suis dit: "quel beau vert et comme la lumière joue avec les feuilles". Tout comme Mimidd, j'ai beaucoup apprécié de découvrir la genèse des oeuvres les plus connues.

Durant la quasi totalité des Impressionists, j'ai pris l'histoire comme elle venait, en ne me posant aucune question sur la véracité des faits. Toutefois, en arrivant à l'histoire de Cézanne et Zola, j'ai dû prendre un peu de distance par rapport à ce qui m'était montré à l'écran, car j'ai pas mal entendu et lu sur ce sujet. J'avoue que j'ai eu beaucoup de mal avec le fait que Zola soit considéré comme le "big bad wolf". Evil or Very Mad Les scénaristes l'ont fait apparaître à l'époque où il est déjà riche, on le voit se moquer de Cézanne. Zola nous est presque montré comme l'ennemi à abattre. Les scénaristes ont complètement omis le fait que Zola a longtemps défendu Manet et les impressionnistes (même s'il est vrai qu'il n'a jamais vraiment cru au talent de Cézanne). C'est un aspect qui m'a un peu dérangé. Mais il est tout à fait mineur, par rapport à tous les bons aspects de cette mini-série.

Sinon une petite remarque pas du tout constructive: j'ai beaucoup aimé voir RA sourire et surtout l'entendre rire. Son rire est quelque chose que je n'avais pas encore rencontré.

Pour finir, je dirais que The Impressionists est une mini-série que j'ai adoré voir et que j'aurai sûrement beaucoup de plaisir à revoir. Et je la conseille à tous!
Revenir en haut Aller en bas
http://curieuseartemis.over-blog.com
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: The Impressionists (BBC 2006)   Jeu 3 Déc 2009 - 23:16

Bon, eh bien on dirait que mes commentaires à moi n'ont pas suffisamment interpelé Artemis pour qu'elle les reprenne.


lol!

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Artemis
Clever Smiling Sweetness
avatar

Nombre de messages : 2729
Age : 31
Localisation : De passage au 221B Baker Street
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: The Impressionists (BBC 2006)   Jeu 3 Déc 2009 - 23:38

Oups oups Embarassed Embarassed Embarassed Je vais corriger ça tout de suite, Oh vénérable admin
lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://curieuseartemis.over-blog.com
lady Clare
Lily-white Doe
avatar

Nombre de messages : 9881
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: The Impressionists (BBC 2006)   Jeu 3 Déc 2009 - 23:41

Artémis, quel boulot!! bravo! et merci pour l'ouverture de ce topic sur cette très très belle série... drunken
Revenir en haut Aller en bas
Artemis
Clever Smiling Sweetness
avatar

Nombre de messages : 2729
Age : 31
Localisation : De passage au 221B Baker Street
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: The Impressionists (BBC 2006)   Jeu 3 Déc 2009 - 23:51

Merci Lady Clare ! Et surtout merci de m'avoir fait découvrir cette superbe série ! Je trouve qu'elle se regarde à la fois comme un film, un drama, mais en même temps elle est passionnante du point de vue de l'histoire de l'art, car l'impressionisme est un moment clé, comme on le voit dans le film. C'est une période charnière : on voit le rôle du Salon, les conventions desquelles veulent s'affranchir les peintres... C'est fascinant drunken


@ Cat : pas taper, je viens de reparcourir le topic "La carrière de Richard Armitage", et je n'ai pas trouvé ton post scratch Embarassed Je crois que je vais aller dormir, peut être y verrais je plus clair demain... :asleep: Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://curieuseartemis.over-blog.com
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: The Impressionists (BBC 2006)   Ven 4 Déc 2009 - 9:36

Mon post se trouve en page 14 du premier topic consacré à RA, je l'y avais mis avant la création du topic consacré à la carrière de Riri. Mais je sais pourquoi tu ne l'as pas trouvé : comme mon avis est plus réservé que ceux postés plus haut, ton inconscient l'a sans aucun doute zappé. Razz

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Scarlett Unnie
Lost in hangeul melody
avatar

Nombre de messages : 38218
Age : 71
Localisation : In the land of the morning calm
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: The Impressionists (BBC 2006)   Ven 4 Déc 2009 - 10:26

Very Happy Quelle bonne idée Artémis! cheers

Cette adaptation est magique et bien que je l' ai vu xfois, une piqûre de rappel n' est pas inutile Laughing je crois que je vais la revoir trés bientôt Wink

En attendant, un peu de Monet ne sera pas HS içi, je pense drunken
Je promets aux modos de ne pas en rajouter

La mer+Ra/Monet, que demandez de plus
Revenir en haut Aller en bas
Artemis
Clever Smiling Sweetness
avatar

Nombre de messages : 2729
Age : 31
Localisation : De passage au 221B Baker Street
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: The Impressionists (BBC 2006)   Ven 4 Déc 2009 - 10:41

Ahhhhhhhh !!! Tout s'explique alors ! Car je n'ai reparcouru que le topic "la carrière de RA" en pensant que ça s'y trouvait Embarassed Embarassed
Je vais le rajouter Very Happy Merci !


Mimidd a écrit:

D'après le dossier de presse , la mini série est basée sur des lettres d'archives, des enregistrements et des interviews de l'époque, ce qui lui a permis de saisir les particularités de chaque peintre, entre autres : "Cézanne's hatred of barking dogs, his mistress Hortense's love of lemonade, Monet's flamboyant dress sense and Degas' irritability " ... Très joliment tourné :wink:
En tout cas, tu vas être ravie, les réalisations d'Impression Soleil levant et et des meules constituent des moments très intenses dans la mini série cheers , avec une lumière splendide ...


Cat47 a écrit:

J'ai enfin vu The Impressionists et j'ai bien aimé, sans être enthousiasmée. Bon acteurs et magnifiques paysages (la moindre des choses pour une série consacrée aux précurseurs de la peinture en plein air!) en sont les points forts. Malheureusement le scénario ne sort pas de l'ordinaire, bien fait mais sans plus. Les relations entre les principaux membres du courant impressionniste ainsi que leur évolution artistique est bien montrée, la variété de leurs caractères également, sauf peut-être Renoir qui est traité un peu superficiellement à mon goût. Sans surprise, leurs difficultés à imposer leur vision face aux tenants de l'art officiel forme en fait la trame principale de l'histoire. Je n'ai pas trop aimé l'option de faire raconter l'histoire en flash back par un Monet âgé venu lui rendre visite à Giverny, mais au moins cela nous permet d'avoir encore plus d'images magnifiques du merveilleux jardin du maître. Mimidd a déjà évoqué les tenues fantaisistes de Riri-Monet, je n'en ai pas moins été très surprise : dommage tout de même de gâcher le physique avenant de RA de la sorte! scratch Mais bon, puisqu'on peut bien profiter de la , ne râlons pas trop! Et heureusement, les goûts vestimentaires de Monet vieillisant semblent tourner vers plus de classicisme, ce qui nous permet d'admirer cela [PHOTO]

Pas trop mal, non? Le poivre et sel va à ravir à ce cher Riri, selon moi. Ah! le charme de la maturité!

J'ai bien aimé les acteurs qui jouaient Degas et Renoir, et j'ai apprécié la présence d'Amanda Root, discrète mais efficace, comme toujours. D'ailleurs, ça m'a donné envie de revoir Persuasion, ce que j'ai fait. Au moment de placer mon dvd dans le lecteur, vous ne devinerez jamais ce que j'y ai trouvé : North and South! Je pense qu'Helis avait envie tout récemment d'admirer Riri en John Thornton. Elle aurait pu m'attendre, la coquine! :Wink:


Mimidd a écrit:

Cat47 a écrit:

Malheureusement le scénario ne sort pas de l'ordinaire, bien fait mais sans plus. Les relations entre les principaux membres du courant impressionniste ainsi que leur évolution artistique est bien montrée, la variété de leurs caractères également, sauf peut-être Renoir qui est traité un peu superficiellement à mon goût.

Effectivement, The Impressionists fait un peu docu fiction très romancé et un peu simplifié, notamment en ce qui concerne les caractères de certains personnages, en particulier Renoir, et la schématisation méchants/gentils ... Et ca fait parfois un peu trop "propret". Mais j'oublie tout çà en voyant les magnifiques paysages et les prestations de "Dugas" et "Cézanne" . Et j'aime bien ce parti pris de replacer les oeuvres dans leur contexte pictural, social, politique etc, ainsi que dans l'oeuvre globale de chaque peintre.

Cat47 a écrit:

dommage tout de même de gâcher le physique avenant de RA de la sorte!

Apparemment, c'était un trait avéré chez Monet, alors tant pis pour Riri ... Il faut bien qu'il se mette dans la peau et les habits de son personnage

Par contre, je ne sais pas trop quoi penser de ce Monet âgé, je suis un peu beaucoup perturbée par le fait qu'il ressemble comme deux gouttes d'eau à mon prof d'histoire de prépa lol! (le dénommé Barberousse Wink )
En même temps, les interventions de Monet âgé permettent de marquer une différence entre les débuts difficiles des Impressionnistes, moqués de tous, et le succès qu'ils ont connu par la suite, Monet étant l'un des seuls à avoir pu profiter de cette gloire de son vivant ...

Cat47 a écrit:

Le poivre et sel va à ravir à ce cher Riri, selon moi. Ah! le charme de la maturité!

Je ne peux qu'acquiescer Et puis, y'a pas photo, sa coupe de cheveux s'améliore avec l'âge
Revenir en haut Aller en bas
http://curieuseartemis.over-blog.com
Miss Piou Piou
Suffolk's Sweetheart
avatar

Nombre de messages : 8527
Age : 38
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: The Impressionists (BBC 2006)   Mer 9 Juin 2010 - 11:29

Up pour indiquer à celles que cela pourrait intéresser qu'il y a un festival autours des impressionnistes en ce moment sur la Normandie et Rouen Arrow
Revenir en haut Aller en bas
http://wantingsomethingmore.hautetfort.com/
Tatiana
Heavenly Voices
avatar

Nombre de messages : 9491
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: The Impressionists (BBC 2006)   Dim 22 Avr 2012 - 20:26


J'ai regardé cette mini-série hier, et je rejoins l'enthousiasme global des Lambtoniens à son sujet. Le scénario est bien ficelé, les acteurs très bons (en particulier celui qui incarne Cézanne), et visuellement, le travail réalisé sur la lumière si chère à Monet est très réussi . Depuis que j'ai vu l'expo consacrée à Monet au Grand Palais en 2010, je souhaitais connaître l'homme et le peintre d'avantage. J'ai bien sûr apprécié qu'il soit l'homme fort, entouré de ses amis. Je ne connaissais d'ailleurs pas du tout Frédéric Bazille, mais comme le pauvre est mort bien jeune, il n'a pas pu avoir la notoriété de ses amis. La mise en valeur de certaines peintures mentionnant leurs noms et auteurs est une très bonne idée qui accentue le côté documentaire, d'autant qu'on voit la construction de nombre d'entre elles et qu'il est sympathique de voir le produit fini.

J'ai beaucoup aimé la partie autour des débuts des jeunes peintres, leurs grandes difficultés liées au poids du Salon, leurs problèmes d'argent, et leur relation si soudée. Chaque peintre avait sa spécificité, mais Manet et Degas étaient visiblement à part. En revanche, si les scènes à Giverny en 1920 sont intéressantes, je les ai trouvées un peu trop présentes. De plus, le troisième épisode m'a moins emballée, parce que tout va vite et que l'histoire se concentre sur Cézanne. Le personnage était vraiment fascinant - je ne savais rien de lui, mais comme d'autres je n'ai pas apprécié que Zola fasse figure de grand méchant qui a maltraité son ami dans L'Oeuvre. Réduire le talent de ce grand écrivain à sa relation difficile avec Cézanne est bien dommage, même si cela rentre évidemment bien dans le sujet. J'ai trouvé également dommage que tant de place ait été prise par Cézanne dans cette dernière partie, car j'aurais aimé suivre Monet de Renoir dans leur succès. On ne voit pas très bien comment ils arrivent à la célébrité qu'ils ont encore aujourd'hui. Les suivre dans leurs épreuves pour arriver à s'imposer est bien sûr intéressent et même essentiel, mais avec quelques scènes supplémentaires autour de leur succès, la boucle aurait été bouclée.

Ceci dit, ce sont des détails qui ne gâchent nullement l'ensemble. Dernière chose, j'ai moi aussi déploré les tenues vestimentaire de Monet qui ne mettent pas tellement Riri en valeur, mais j'en ai déduit que le vrai Monet n'avait pas des goûts vestimentaires très sûrs. On ne peut pas être doué partout Laughing .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Scarlett Unnie
Lost in hangeul melody
avatar

Nombre de messages : 38218
Age : 71
Localisation : In the land of the morning calm
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: The Impressionists (BBC 2006)   Dim 22 Avr 2012 - 20:44

Et une fan de plus pour cette mini-série si belle et si instructive ! cheers Merci pour tes commentaires Tatiana ! Pour Zola, je ne le connais pas assez pour savoir s' il était si méchant que ça avec Cézanne mais la façon dont cela a été traité me choque un peu moi aussi et les scènes à Giverny ne m' ont pas parues si présentes que ça car c' est un lieu que j' affectionne particulièrement vu que j' habite dans le coin ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices
avatar

Nombre de messages : 9491
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: The Impressionists (BBC 2006)   Dim 22 Avr 2012 - 20:57


Tu as bien de la chance d'habiter près de Giverny, Scarlett, mon envie d'y aller a grimpé en flèche depuis hier. Monet a vraiment su créer un jardin paradisiaque I love you .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Scarlett Unnie
Lost in hangeul melody
avatar

Nombre de messages : 38218
Age : 71
Localisation : In the land of the morning calm
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: The Impressionists (BBC 2006)   Dim 22 Avr 2012 - 21:22

Et il faut le voir en été ce jardin! Il est magnifique !!! sunny Je vais m' y balader une fois par an en principe Very Happy et il y a toujours un monde fou venu du monde entier et l' année dernière, j' y ai même rencontré des coréens^^^^! La maison de Monet qu' il a lui-même aménagé et décoré et qui est resté à l' identique est aussi trés intéressante à visiter avec des originaux de ses oeuvres dans toutes les pièces ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Keren
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 754
Age : 26
Date d'inscription : 30/10/2011

MessageSujet: Re: The Impressionists (BBC 2006)   Dim 20 Mai 2012 - 16:51

Étant passionnée par le courant impressionniste, je n'avais pas encore visionné cette série. Depuis longtemps, le fait qu'il n'existe pas de sous titres français me rebutait! Mais je me suis laissée tenter d'autant plus qu'ils sont très facilement compréhensibles. Cool
Cette série restera l'une des meilleures que j'ai vu et encore je pèse mes mots. cheers drunken
Depuis toujours Claude Monet est un artiste que j'admire et qui me fascine. Ces tableaux me touchent! Je le cries haut et fort : J'aime Monet!
La façon d'aborder le sujet avec un entretien entre Monet et un journaliste me plait beaucoup! Ceci donne un brin d'originalité et fait passer davantage d'émotion je trouve. Monet est déjà âgé et l'émotion le gagne souvent lorsqu'il se remémore les moments passés avec ses amis.
L'impressionnisme est magnifiquement expliqué. On comprend pourquoi les impressionnistes ne sont pas compris, acceptés et pourquoi cette période représente une rupture dans l'art mais aussi dans la société en général.
La lumière et les couleurs, inspiration des impressionnistes, sont magnifiquement mis en avant! Cette série nous montre beaucoup de magnifiques paysages qui nous font voyager à travers la France (et même à Londres)! Wink
Pour ce qui est des acteurs! Ils sont tous très justes et jouent leur personnage à fond! On ne peut pas louper Richard Armitage qui est magistral! Par contre, je pensais que Monet avait un caractère pire que celui-ci? Je ne me souviens plus trop dans ce que j'ai pu lire.
J'ai vraiment tout aimé je crois! Je prendrais plaisir à revoir ce téléfilm et assez rapidement je crois! Les minutes défilent sans qu'il ne paraisse rien! Ça faisait longtemps que ça ne m'était pas arrivé!
Je suis allée une fois à Giverny il y a quelques années! C'était un grand moment! J'en rêvais! Et maintenant que c'est passé, je ne rêve que d'une chose : y retourner. Razz J'aimerais être seule dans ce jardin et pouvoir me balader tranquillement et tomber sur Monet en train de peindre les nymphéas! Embarassed Je divague là! lol!
Je vous mets quelques photos de très mauvaise qualité prises avec un vieux portable :
Spoiler:
 

Je crois que c'était en avril et le jardin était déjà très fleuri! Il y avait un monde fou! Je me souvient avoir beaucoup aimé la salle à manger peinte en jaune pétant avec une multitude d'estampes japonaises accrochée sur les murs! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/pages/Netherfield-Park/501899876495154
Tatiana
Heavenly Voices
avatar

Nombre de messages : 9491
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: The Impressionists (BBC 2006)   Dim 20 Mai 2012 - 21:16


Passionnée comme tu l'est par l'impressionnisme, il n'est pas surprenant que cette mini-série de grande qualité t'ait captivée, Keren.

Il est en effet intéressant de suivre ce courant artistique dans la société de son époque et ses difficultés à s'imposer. Quand on pense à la valeur inestimable des peintures de Monet aujourd'hui, on a du mal à croire qu'il ait eu tant de mal à être accepté et surtout reconnu dans le monde de la peinture.

Merci pour tes photos de Giverny. Je crains la foule, mais j'imagine qu'il y a du monde tout le temps dans ce genre d'endroit archi-connu. Comme en plus c'est le type de visite à faire par beau temps, il n'est pas étonnant qu'on s'y précipite sitôt les beaux jours venus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Keren
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 754
Age : 26
Date d'inscription : 30/10/2011

MessageSujet: Re: The Impressionists (BBC 2006)   Mar 2 Oct 2012 - 19:21

Je ne sais s'il s'agit du bon endroit pour poster ce que j'ai à partager mais je tente ma chance quand même! Laughing
Si vous êtes intéressée par l’impressionnisme, un hors-série du magazine L'objet d'art intitulé Exposition au Musée d'Orsay L'impressionnisme et la mode est sorti dans les kiosques. Il est assez cher 9€ pour 63 pages mais est très bien fait et très beau. Je vous met le sommaire si des fois certaines ou certains sont intéressés.

1- L'impressionnisme et la mode. Saisir le corps en mouvement
2- La sobriété des hommes. La sophistication des femmes
3- Les peintres de l'élégance moderne
4- La mode, sujet et outil des romanciers
5- Paris, capitale de la mode
6- Deux costumes sous toutes les coutures
7- Edgar Degas
8- Edouard Manet
9- Claude Monet
10- Berthe Morisot
11- Auguste Renoir
12- James Tissot

Pour finir un petit lien vers un documentaire arte qui s'appelle L'impressionnisme, éloge de la mode : Arrow

Bonne soirée! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/pages/Netherfield-Park/501899876495154
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Impressionists (BBC 2006)   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Impressionists (BBC 2006)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Impressionists (BBC 2006)
» Aprilia rsw 250 2006 KS workshop
» Roman meurtrier - George Mendeluk 2006
» [Pixar] Cars - Quatre Roues (2006)
» Salon Ring Con de Fulda - du 10 au 12 Novembre 2006

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Télévision-
Sauter vers: