Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Wajdi Mouawad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elisha
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1311
Age : 28
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Wajdi Mouawad   Lun 9 Nov 2009 - 14:27

Voilà, je me suis décidée à ouvrir mon premier topic sur ce forum pour vous parler d'un écrivain et dramaturge qui j'apprécie énormément.

Wajdi Mouawad


Wajdi Mouawad est un homme de théâtre canadien, à la fois metteur en scène, auteur et comédien. Il est né en 1968 à Beyrouth au Liban. Il quitte son pays natal à l’âge de huit ans avec sa famille qui émigre d'abord en France puis au Québec en 1983.


Données biographiques:

Il reçoit son diplôme de l'École nationale de théâtre du Canada en 1991. De 1990 à 1999, il codirige avec Isabelle Leblanc la compagnie Théâtre Ô Parleur et crée à Montréal de nombreuses mises en scènes et adaptations.
En 1998, sa création Willy Protagoras enfermé dans les toilettes est élue meilleure production montréalaise par l'Association québécoise des critiques de théâtre.
De 2000 à 2004, il dirige le Théâtre de Quat'Sous à Montréal et en 2005, il fonde avec Emmanuel Schwartz les compagnies de création Abé carré cé carré à Montréal, et Au carré de l'hypoténuse en France.
Il a été lauréat du Prix littéraire du Gouverneur général du Canada dans la catégorie théâtre en 2000.
En 2002, le gouvernement français lui décerne le titre de chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres pour l'ensemble de son œuvre.
Le 9 mai 2005, le Molière du meilleur auteur francophone de théâtre lui est attribué pour la pièce Littoral mise en scène par Magali Leiris avec Renaud Bécard, mais il le refuse afin de dénoncer les théâtres sans comité de lecture et les directeurs de théâtre qui jettent les manuscrits.
En mars 2006, à Chambéry, en France, il crée Forêts qui, après Littoral et Incendies constitue le troisième volet d'une tétralogie sur le thème de la transmission et de l'héritage. Le dernier volet, Ciels, a été présenté au festival d'Avignon cet été.
Depuis septembre 2007, Wajdi Mouawad occupe le poste de directeur artistique du Théâtre français du Centre national des arts du Canada à Ottawa. Il renoue également avec le théâtre pour la jeunesse: son texte Assoiffés mis en scène par Benoît Vermeulen du Théâtre Le Clou (théâtre de création pour adolescents), est créé en 2007.
Durant la saison 2007-2008, il travaille en collaboration avec l'Espace Malraux, de nouveau à Chambéry, où il crée notamment Seuls, présentée en 2008 au Festival d'Avignon. Incendies est en cours d'adaptation pour le cinéma par Denis Villeneuve.
En 2008 il répond à une commande de Dominique Pitoiset sur la Thébaïde et livre "Le soleil ni la mort ne peuvent se regarder en face" joué au T.N.B.A et au Théâtre de la Ville de Paris avec Nadia Fabizio (Cadmos), Nicolas Rossier (Oedipe) et Philippe Gouin (Laïos)
En 2009, il est l'artiste associé au Festival d'Avignon et reçoit le Grand prix du théâtre (Académie française) pour l'ensemble de son œuvre dramatique.

Source


On peut retrouver la liste de ses oeuvres sur sa page Wikipédia. Néanmoins, je vais tâcher de vous présenter celle qui me tient réellement à coeur.

Incendies


C'est la première pièce que j'ai lu de Wajdi Mouawad. C'était dans le cadre de mon atelier théâtre et son écriture m'a immédiatement touchée. Pour moi, un écrivain avec un tel pouvoir des mots est quelque chose de très rare. Incendies m'a suivi pendant un an et demi (le temps qu'on monte la pièce et qu'on la présente) et encore aujourd'hui quand j'en lis des passages, mon coeur se serre.

Incendies est, comme l'avait écrit mon prof de théâtre, « une tragédie contemporaine. L’auteur puise à la fois dans l’histoire récente du conflit libanais et dans la mythologie grecque pour construire une forme théâtrale d’une puissance rare ».

Petit résumé (sans trop en dévoiler):

Citation :
Au Québec de nos jours: à la mort de leur mère, muette depuis cinq ans, les jumeaux, Simon et Jeanne Marwan se voient donner une mission par le notaire de leur mère: ils doivent remettre une lettre à leur père, qu'ils croyaient mort et une à leur frère, dont ils ignoraient l'existence. Commence un long périple sur les traces de leur passé qui les mènera jusqu'au Liban...

Avant que vous commenciez votre lecture (ce que j'espère, je vous ai donné envie de faire), je dois vous avertir que dans cette pièce, Wajdi Mouawad aime beaucoup jouer avec l'idée d'espace-temps et qu'il n'est pas inhabituel de voir débarquer dans une scène se déroulant au Québec de nos jours un personnage appartenant à l'espace-temps du Liban dans les années 70. Mais en général, on comprend très vite le principe!


Je finirais en disant que Wajdi Mouawad est vraiment un auteur qui vaut la peine d'être découvert doublé d'un homme très sympathique ayant des visions très intéressantes sur le théâtre contemporain (j'ai en effet eu la chance de le rencontrer).

PS: En dehors d'Incendies, j'ai lu Rêves et vu Seuls. Je prévois d'en parler si ce topic décolle un peu.
Revenir en haut Aller en bas
cecilou41
Lover's Lane Wanderer


Nombre de messages : 2194
Age : 32
Localisation : Lost in translation
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Wajdi Mouawad   Mar 10 Nov 2009 - 14:02

pour l'ouverture de ce topic Elisha !

Wadji Mouawad est quelqu'un dont on entend beaucoup parler en ce moment. Après Avignon en juillet dernier, il a notamment été programmé à Genève dans le cadre du Festival de la Bâtie (Ciels), à la Comédie de Béthune (Ciels), il est en ce moment à Lyon (Littoral, Incendies, Forêts), à Chambéry en décembre (Incendies) et à Meyrin (Pacamambo) en février (j'y serai !!! ).

Wadji Mouawad vient de recevoir le Prix de l'Académie française pour l'ensemble de son œuvre.

Pour l'entendre parler de ses pièces, c'est par là

Pour ma part, je voulais vous parler d'Assoiffés, que j'ai lu ce week-end et que j'ai trouvé superbe. Rien de très léger dans cette courte pièce où j'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir le parler québécois... l'ambiance est lourde et pleine de mystère et c'est un vrai délice !
Petit résumé :
Citation :


Boon, un anthropologue judiciaire, témoigne d'une découverte étrange
qui a fait basculer ses convictions, sa vie. À travers l'histoire de
Murdoch, adolescent incapable d'arrêter de parler, et celle de Norvège,
personnage affligé d'une transparente vulnérabilité, Boon replonge dans
sa propre adolescence d'où ressurgit le fantôme d'un rêve abandonné.




Revenir en haut Aller en bas
Elisha
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1311
Age : 28
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Wajdi Mouawad   Jeu 12 Nov 2009 - 13:23

Si je me rappelle bien, une de mes amies avait vu la représentation filmée d'Assoiffés et nous avait dit qu'elle avait trouvé l'histoire très bizarre... C'est peut-être pour ça que je l'ai un peu mis de côté. Mais ton avis, Cécilou, me donne envie de "la ressortir du placard". Comme c'est une pièce très courte, je pense la lire dans l'après-midi ou ce soir!

Sinon, j'ai essayé de commencer Ciels, mais j'ai trouvé ça assez cryptique, donc je pense que je vais essayer de la voir sur scène d'abord!

J'attends aussi avec beaucoup d'impatience de recevoir mon exemplaire du Sang des Promesses où Wajdi Mouawad explique les origines de sa tétralogie.
Revenir en haut Aller en bas
cecilou41
Lover's Lane Wanderer


Nombre de messages : 2194
Age : 32
Localisation : Lost in translation
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Wajdi Mouawad   Jeu 11 Mar 2010 - 11:48

Ce topic étant décidément trop silencieux, je me dois de toucher deux mots des 2 spectacles de W. Mouawad que j'ai vu dernièrement : Littoral et Pacamambo.

Le premier était mis en scène par l'auteur et joué par sa troupe, au théâtre 71 de Malakoff. J'ai tout simplement adoooooooooooooré !! Le texte est sublime, les comédiens sont brillants et la mise en scène parfaite.
Un petit résumé pour la route :
Citation :
En apprenant la mort de son père inconnu, l'orphelin Wilfrid décide de lui offrir une sépulture dans son pays natal. Mais ce coin du monde est dévasté par les horreurs de la guerre, ses cimetières sont pleins, et les proches de cet homme rejettent
sa dépouille, A travers les rencontres douloureuses qu'il fera à cette
occasion, Wilfrid entreprend de retrouver le fondement même de son
existence et de son identité.

Le second, un spectacle pour enfants, était mis en scène par François Marin, un Suisse Romand, et joué à Meyrin, en Suisse. Je suis une fois de plus tombée sous le charme de la poésie du texte et j'ai été profondément amusée par les réflexions des enfants à la fin du spectacle. Mouawad y traite en effet le thème de la mort, un sujet qui n'est pas toujours simple pour les enfants. J'ai, par contre, quelques réserves quant à la mise en scène.
Résumé :
Citation :
Julie a un secret qui
n’appartient qu’à elle. Pour qu’il reste vivant et beau elle va nous le
raconter. Dans son histoire il y a ceux qu’elle aime le plus au monde : sa
grand-mère Marie-Marie et Gros son chien. Mais il y a aussi la lune. C’est à
cause d’elle que tout est arrivé, elle a emporté sa grand-mère au pays de
Pacamambo. Alors Julie va entreprendre un voyage étrange et frissonnant, parfois
triste, parfois drôle pour la rejoindre. Au cours de ce voyage elle fera une
incroyable rencontre et plein de choses qui ne se font pas. En nous racontant
son secret, Julie nous raconte aussi comment elle est devenue grande.
Revenir en haut Aller en bas
cecilou41
Lover's Lane Wanderer


Nombre de messages : 2194
Age : 32
Localisation : Lost in translation
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Wajdi Mouawad   Ven 12 Mar 2010 - 13:54



J'ai lu hier Incendies et j'ai tout simplement adoré ! C'est tellement bien écrit ! Le texte est magnifique et les personnages forts. J'ai été terriblement émue pendant ma lecture. C'est une histoire cruelle mais finalement porteuse d'espoir. Waouh !!
Revenir en haut Aller en bas
lady Clare
Lily-white Doe


Nombre de messages : 9869
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Wajdi Mouawad   Jeu 18 Mar 2010 - 19:14

Je viens de voir qu'une pièce de cet auteur se joue à Paris, je vous mets un lien intéressant que je viens de trouver...
http://www.theatre-odeon.eu/
Revenir en haut Aller en bas
cecilou41
Lover's Lane Wanderer


Nombre de messages : 2194
Age : 32
Localisation : Lost in translation
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Wajdi Mouawad   Ven 19 Mar 2010 - 12:11

Merci !

C'est Ciels. J'ai lu la pièce la semaine dernière. Je comprends qu'Elisha est été déroutée par les premières pages. C'est très différent du Mouawad auquel on est habitués. L'univers est tout autre mais ça vaut le coup de s'accrocher. La fin est comme toujours un superbe message d'espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wajdi Mouawad   Aujourd'hui à 8:44

Revenir en haut Aller en bas
 
Wajdi Mouawad
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wajdi MOUAWAD (Liban/Canada/Québec)
» Wajdi Mouawad
» Wajdi MOUAWAD (Liban/Canada/Québec)
» [Mouawad, Wajdi] Anima
» Mariage disney (tout pour votre mariage)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: