Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Amélie NOTHOMB

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
zlabyab
Demande enflammée
avatar

Nombre de messages : 395
Age : 22
Localisation : Vers l'infini et l'au delà!
Date d'inscription : 14/07/2010

MessageSujet: Re: Amélie NOTHOMB   Mer 11 Aoû 2010 - 10:47

Je préfère aussi largement ses livres autobiographiques- d'ailleurs, stupeurs et tremblements, dont j'apprécie beaucoup aussi le côté décalage culturel est mon préféré. Par exemple, là je viens de terminer l'hygiène de l'assassin, c'est prenant, bien écrit, mais déjà j'ai beaucoup moins apprécié les personnages- sans doute cela vient il aussi de mon overdose de Céline, pretextat Tach m'a vraiment semblé être une sorte de pâle copie. Mais la journaliste Nina aussi m'a un peu agacée pendant une bonne partie du livre, je trouvais qu'elle maitrisait l'action trop facilement... enfin ce roman m'a quand même beaucoup plu mais je préfère largement le décalage de l'auteur-personnage principal de stupeurs et tremblements
Revenir en haut Aller en bas
Artemis
Clever Smiling Sweetness
avatar

Nombre de messages : 2729
Age : 31
Localisation : De passage au 221B Baker Street
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: Amélie NOTHOMB   Jeu 12 Aoû 2010 - 11:05

Je me suis laissée intriguer par le post des Yeux Noirs, et je me suis donc jetée sur Cosmétique de l'ennemi. Et j'ai été complètement bluffée !!! affraid cheers cheers

Les yeux noirs a écrit:

Au début, j'ai trouvé que le fait que tout se passe sous forme de dialogue serait un peu lassant, mais le livre est tellement court,qu'on arrive au bout sans s'en être rendu compte.
Je me suis laissée prendre à tous les filets.
Je plussoie totalement !

Au début, je ne savais plus qui parlait, dans le dialogue Laughing Et puis au fur et à mesure des révélations, j'ai été totalement happée par le texte.
Et le retournement final est tout bonnement incroyable. Je ne l'ai pas du tout vu venir !!! cheers cheers
Je vous conseille vivement ce petit roman ! C'est une super expérience de lecture ! study
Revenir en haut Aller en bas
http://curieuseartemis.over-blog.com
Les yeux noirs
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 2799
Age : 41
Localisation : Résolument tournée vers la Terre bien installée sur mon quartier de Lune
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Amélie NOTHOMB   Ven 13 Aoû 2010 - 0:23

Artémis Je suis bien contente que ce roman t'ait plu et qu'après t'être laissée allécher pas mon message tu n'aies pas été déçue...
Tout de même incroyable la portée d'un si petit texte! scratch
Très fort
Revenir en haut Aller en bas
Dune
Silver Screen Addict
avatar

Nombre de messages : 3756
Age : 27
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Amélie NOTHOMB   Ven 13 Aoû 2010 - 11:15

Bon ça n'a pas de rapport avec ses œuvres mais plutôt avec la personne en elle-même. Hier j'ai vu une rediffusion du petit journal tourné pendant le salon du livre, et Amélie Nothomb se souvenait de quasiment tous les fans qu'elle avait déjà vu, à la date pré, et de plein de détails Shocked. C'est super d'être aussi adorable avec ses fans. cheers
Mais surtout, en lisant ses romans autobiographiques je me suis toujours demandée comment elle pouvait avoir des souvenirs si précis (même s'il y a forcément un peu de romancé, sinon c'est vraiment flippant !), mais avec une telle mémoire, ce n'est pas étonnant !
Revenir en haut Aller en bas
http://artdistrict-radio.com/
Icqn
Préceptrice
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 01/08/2010

MessageSujet: Re: Amélie NOTHOMB   Mer 18 Aoû 2010 - 0:52

Je me suis exactement posée la même question que toi, Dune. Par exemple, j'ai récemment lu Metaphysique des tubes, dans lequel Nothomb y raconte ses trois premières années. Les souvenirs sont d'une telle précision que cela m'a presque laissé perplexe... Mais le style y est, et c'est l'un des rares romans qui allie le comique au sérieux. De plus, ce qui est agréable chez cette auteur, c'est la facilité avec laquelle on lit ses livres. Au final, j'ai beaucoup aimé visiter le Japon au travers des yeux d'une fillette, aussi invraisemblable que cela puisse paraître.
Revenir en haut Aller en bas
Darcy
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 5781
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Amélie NOTHOMB   Mer 18 Aoû 2010 - 11:01

Hormis un article dans le Elle de cette semaine et le Point sur nouveau roman:
[/spoiler]
Citation :
Livres Publié le 12/08/2010 à 11:17 Le Point

Par monts et par mots - Rentrée littéraire 1

Nothomb, lettres irakiennes
Jean-Paul Enthoven

Vos outils
Imprimez Réagissez
" Une forme de vie ", d'Amélie Nothomb(Albin Michel, 170 p., 15,90 E. Parution le 19 août). Chaque roman d'Amélie Nothomb est devenu - comme le Tour de France, le 14 Juillet, la Saint-Sylvestre ou quelque autre rituel national - un marqueur de temps si officiel que Roland Barthes, s'il l'avait pu, n'aurait pas manqué de lui consacrer l'une de ses immortelles " Mythologies ". Dès la livraison nothombienne de la fin août, on pressent ainsi que les vacances s'achèvent, que les écoliers vont bientôt boucler leurs cartables, que les fastes de l'été se vaporisent déjà dans les grisailles d'une rentrée. Il faudra s'y faire : avec sa folie aigre-douce et son humour ponctuel, Amélie rythme nos saisons. Sans son bric-à-brac drolatique, qui saurait encore que l'automne va arriver ?

Cette fois, l'auteur d' "Antéchrista " et de la mémorable " Métaphysique des tubes " a choisi de délirer autour d'un argument quasi normal : miss Nothomb, on le sait, reçoit un courrier abondant auquel, en grande routière du succès, elle se fait un devoir de répondre. Or " une lettre d'un genre nouveau " l'attend au début de sa nouvelle intrigue : elle lui a été adressée par un soldat américain qui se morfond en Irak et qui, déprimé par le chaos ambiant, n'a rien trouvé de mieux à faire que de grossir démesurément. L'infortuné se goinfre, contemple la courbe exponentielle de son poids, chérit sa graisse proliférante, célèbre son obésité avec un lyrisme douloureux auquel une ex-anorexique de la trempe d'Amélie ne pouvait qu'être sensible.

De plus, l'obésité est un thème cher à l'auteure d'" Hygiène de l'assassin " et, via le culte des sumotoris, elle hante l'inconscient belgo-nippon d'Amélie . N'est-elle pas, cette obésité, mieux que la très surestimée grève de la faim, une stratégie efficace de protestation ? ou une rébellion tendance sur le mode du Body Art ? Voire " Une forme de vie " au beau milieu d'une guerre qui ne compte plus ses morts ? Amélie tient là l'ADN de sa fable : la maigre et le gros (se) correspondent. Et vont faire, à distance (les corps entrent rarement en contact dans l'écologie amélienne), leurs gammes sur le plein, le vide, le proche, le lointain, l'amour, le manque. Lacan tend son oreille et il entend peut-être : obèse-moi...

A partir de cette trame épistolaire, la nouvelle marquise de Sévigné (n'est-ce pas l'enseigne d'une confiserie ?) installe sa machinerie habituelle : inscrire, sur un motif globalement improbable (pourquoi un GI écrirait-il à une auteure de best-sellers francophone ?), des comportements qui revendiquent une absolue normalité. Grace à ce branchement du banal sur un voltage déjanté, le roman s'emballe, galope, pétarade. Et, une fois de plus, ça fonctionne : le GI shooté à la junk foodémeut quand il nomme sa graisse " Shéhérazade " et qu'il la sent, plaquée sur lui, comme une amoureuse incorporée ; et Amélie est adorable, avec son zèle de saint-bernard soucieux, tout de même, qu'on ne lui casse pas trop les pieds. Des perles inutiles (" mon cerveau avait un caillou dans sa chaussure... ", p. 164), un mot rare (" opisthographie ", ou le fait d'écrire sur le recto et le verso d'un même feuillet), une chute délicieusement absurde (n'oubliez pas de cocher la case " terroriste " sur le formulaire d'entrée aux Etats-Unis...) feront de ce roman parfois recuit un cru apprécié.

Une question s'impose cependant, comme chaque année : qu'y a-t-il au-delà des masques d'Amélie Nothomb ? Du vide ? Un visage ? Lequel ? Et : jusqu'à quand cette surdouée, digne héritière de la tradition surréaliste d'outre-Quiévrain, se planquera-t-elle derrière ses pirouettes ? A cet égard, les aficionados du nothombisme, si impatients d'installer leur championne parmi les classiques du farfelu, risquent, encore une fois, de rester sur leur faim.
[spoiler]

Amélie passe sur canal + le 30 août au Grand Journal.
http://www.tvmag.com/programme-tv/article/people/54909/noah-pere-et-fils-au-grand-journal.html
Revenir en haut Aller en bas
MarianneJustineBrandon
Brandon's Belle
avatar

Nombre de messages : 7964
Age : 25
Localisation : In the arms of my husband Brandon... or waltzing in a castel of France with the Beast
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: Amélie NOTHOMB   Jeu 19 Aoû 2010 - 23:54

J'ai lu Stupeur et Tremblements et j'ai bien aimé Smile Quoique j'ai été énervée par le fait que l'héroïne ne se défend pas vraiment, j'ai bien ri par les expressions d'Amélie Nothomb et son style m'a plu ^^ J'aimerais bien lire Cosmétique de l'ennemi maintenant Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/s/6995714/1/Vivre-l-amour-%C3%A0-nouve
Darcy
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 5781
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Amélie NOTHOMB   Ven 20 Aoû 2010 - 9:47

MarianneJustineBrandon a écrit:
J'ai lu Stupeur et Tremblements et j'ai bien aimé Smile Quoique j'ai été énervée par le fait que l'héroïne ne se défend pas vraiment, Smile

Justement c'est ce qui fait la caractéristique de ce roman, c'est la capacité de l'héroïne a subir l'humiliation, c'est l'image qu'elle se fait d'une bonne intégration dans l'entreprise.
J'ai beaucoup aimé l'adaptation avec Sylvie Testud.
Revenir en haut Aller en bas
Corasirene
Héritier de Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 491
Age : 32
Localisation : Sud
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Re: Amélie NOTHOMB   Ven 20 Aoû 2010 - 12:20

Ah, par contre le film "Stupeur et Tremblements" ne m'a pas emballé malgré le talent de Sylvie Testud !
Revenir en haut Aller en bas
http://sable.skyrock.com/
MarianneJustineBrandon
Brandon's Belle
avatar

Nombre de messages : 7964
Age : 25
Localisation : In the arms of my husband Brandon... or waltzing in a castel of France with the Beast
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: Amélie NOTHOMB   Ven 20 Aoû 2010 - 12:35

J'avais vu le film il y a très longtemps et il m'avait laissé la même impression que le livre : une sensation d'enfermement dans un univers hostile au possible ! Razz J'avais envie de secouer l'héroïne et lui dire de s'en aller ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/s/6995714/1/Vivre-l-amour-%C3%A0-nouve
MarianneJustineBrandon
Brandon's Belle
avatar

Nombre de messages : 7964
Age : 25
Localisation : In the arms of my husband Brandon... or waltzing in a castel of France with the Beast
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: Amélie NOTHOMB   Mer 15 Sep 2010 - 14:07

Double post ^^
J'ai lu Attentat et Les Catilinaires que j'ai trouvés très spéciaux
Spoiler:
 
Ils sont très cruels je trouve, Amélie Nothomb a vraiment un humour très noir et certaines de ses réflexions sont justes et percutent le lecteur, parce que ce sont des choses que nous constatons mais lorsqu'on nous expose la chose de manière crue, ça nous frappe.
Mais les personnages de ses romans ont tendance à m'agacer à cause de leur tendance à se laisser marcher sur les pieds un temps pour ensuite passer à l'extrême à la fin. Mad
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/s/6995714/1/Vivre-l-amour-%C3%A0-nouve
Darcy
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 5781
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Amélie NOTHOMB   Mer 15 Sep 2010 - 15:37

Pour le scoop, je dois la voir demain (16 septembre )au Grand Journal de Canal Plus. Je vous posterai un petit compte-rendu.
Revenir en haut Aller en bas
Les yeux noirs
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 2799
Age : 41
Localisation : Résolument tournée vers la Terre bien installée sur mon quartier de Lune
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Amélie NOTHOMB   Mer 15 Sep 2010 - 16:12

Encoooooore affraid !!!
Tu es impressionnant Darcy! qand tu es fan, tu es fan toi lol!
Merci d'avance pour le compte rendu
Revenir en haut Aller en bas
Darcy
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 5781
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Amélie NOTHOMB   Mer 15 Sep 2010 - 16:24

Bah à Paris tout est tellement facilement facile d'accès. LOL
Revenir en haut Aller en bas
Darcy
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 5781
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Amélie NOTHOMB   Ven 17 Sep 2010 - 9:52


Je vais essayer de vous donner mon compte-rendu pas très objectif:
tout d'abord, j'ai adoré la robe qu'Amélie portait et qui lui allait très bien, je ne sais pas quel effet elle donnait à l'écran, mais elle avait une belle allure.
Amélie a pris la parole davantage que Virginie Despentes et presqu'en son nom, elle est quand même plus à l'aise avec la télé que sa compagne, plus souriante aussi elle se tournait davantage vers le public, regardait tout le monde avec curiosité, pendant la page pub, elle discutait avec les chroniqueurs.
Elle a beaucoup aimé l'inetrvention de miss météo, il me semble bien qu'elle s'est pris en photo avec elle après l'émission.
Toujours dans le ressenti, je crois que Michel Denisot aime beaucoup Amélie, il était très attentif.

Lors de la lecture d'un passage des romans respectifs, je confirme, même s'il n'y a eu que quelque slignes lues, le style d'Amélie me plaît énormément, et il se reconnaît entre tous.
Revenir en haut Aller en bas
Icqn
Préceptrice
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 01/08/2010

MessageSujet: Re: Amélie NOTHOMB   Sam 18 Sep 2010 - 12:51

Merci de ce compte rendu Darcy !
Revenir en haut Aller en bas
willow
Innamoramento
avatar

Nombre de messages : 2784
Age : 37
Localisation : entre deux rayons de livres dans une librairie...
Date d'inscription : 21/11/2008

MessageSujet: Re: Amélie NOTHOMB   Sam 30 Oct 2010 - 21:42

je viens de laisser tomber "péplum" au bout de 50 pages (soit 1 tiers du livre quand même!) car cet échanger n'a ni queue ni tête, et là, je ne peux pas suivre... dommage
Revenir en haut Aller en bas
http://remembermilena.over-blog.fr
Fugace
Manteau de Darcy
avatar

Nombre de messages : 60
Age : 26
Date d'inscription : 31/10/2010

MessageSujet: Re: Amélie NOTHOMB   Dim 31 Oct 2010 - 22:33

J'aime bien Amélie Nothomb, ces livres sont courts et au style plutôt dépouillé mais non moins intéressant, ils se lisent très rapidement. J'ai un peu de mal avec ses "autobiographies" (problème de sincérité...), mais la plupart de ces romans, surtout ceux à très fort suspense, sont redoutables ! Incontestablement, Hygiène de l'Assassin se pose en maître ! Je m'accrochais comme beaucoup d'entre-vous à Cosmétique de l'Ennui, que je trouvais fantastique, mais c'était avant de lire Hygiène de l'Assassin !! Si vous n'avez pas encore lu Hygiène de l'Assassin, je vous le conseille fortement, c'est un huis-clos encore plus angoissant, encore plus intriguant, encore plus insoutenable que celui de Cosmétique de l'Ennui !!!

Si vous trouvez que je répète un peu trop ce titre, signalez-le moi Very Happy

Et Péplum fait partie des rares que je n'ai pas encore lu. Faut dire que récupérer des livres d'Amélie Nothomb à la biblio municipale s'apparente beaucoup au chasseur traquant son gibier lol!
Revenir en haut Aller en bas
Framboise
Intendante de Pemberley
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 33
Date d'inscription : 05/12/2009

MessageSujet: Re: Amélie NOTHOMB   Mar 18 Jan 2011 - 17:52

Je croyais avoir posté ici depuis longtemps, et finalement non! Eh bien, il n'est jamais trop tard pour bien faire! Very Happy
J'ai donc découvert Amélie Nothomb petit à petit, et j'apprécie l'univers toujours différent dans lequel elle nous plonge grâce à ses romans.
J'ai lu Stupeur et tremblements il y a 3 ou 4 mois, et j'avais beaucoup aimé cette critique de la société japonaise. Ca m'avait donné très envie de continuer avec cet auteur. cheers
Pourtant j'avais lu ce livre un peu à reculons (j'avoue, c'était même pour échapper à un autre truc que j'avais à faire et qui me semblait encore plus rasoir!) C'est dire que mon état d'esprit n'était pas idéal pour découvrir Amélie Nothomb! Laughing

Même sans avoir lu aucun de ses livres, qui ne la connait pas? On en entend un peu trop parler, ça en devient agaçant... Et puis ses livres sortent de façon chronométrée tous les ans, on dirait qu'elle écrit sur commande! Tout cette agitation médiatique me faisait fuir!
Bref, j'avais mes objections (pas très futées, mais bon... Embarassed )

Et puis avec la découverte de Stupeur et tremblements, j'ai eu envie d'aller plus loin. J'ai depuis lu le voyage d'hiver, que j'ai bien aimé mais sans plus.
Et j'ai découvert ce week-end Robert des noms propres Très bon livre, sauf les deux dernières pages, qui m'ont vraiment laissé sur ma faim. Mais pour une fois, ça n'a pas suffi à gâcher mon impression, qui est globalement très bonne. J'ai découvert que cette histoire s'inspire très largement de la vie de la chanteuse RoBERT, amie d'Amélie Nothomb. Elles ont sorti quasiment en même temps un livre et un CD.
Ca ne m'a pas vraiment donné envie d'écouter les chansons de RoBERT? mais de continuer avec Amélie, oui! lol!
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 7675
Age : 26
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Amélie NOTHOMB   Mar 18 Jan 2011 - 19:00

Framboise a écrit:
Ca ne m'a pas vraiment donné envie d'écouter les chansons de RoBERT? mais de continuer avec Amélie, oui! lol!

J'ai écouté un album de RoBERT il y a quelques années, c'est assez spécial, elle a l'air un peu torturée. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Darcy
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 5781
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Amélie NOTHOMB   Jeu 19 Mai 2011 - 16:50

A l’occasion du 10ème anniversaire de la parution de Stupeur et tremblements, Le Livre de Poche propose une édition collector sous coffret du roman, accompagnée d’une nouvelle inédite d’Amélie Nothomb, Les Myrtilles, récit d’une promenade sur le Mont Asama.

Amélie Nothomb et Le Livre de Poche soutiennent le Japon :
- Amélie Nothomb reverse tous ses droits d’auteur à Médecins du monde Mission Japon.
- Le Livre de Poche reverse les bénéfices de la vente de ce coffret à Médecins du monde Mission Japon.

Pour commander ou voir le visuel de la couverture :

http://livre.fnac.com/a3462378/Amelie-Nothomb-Stupeur-et-tremblements?Origin=DISS_FB_PE

DISPO LE 22 JUIN 2011

Revenir en haut Aller en bas
Darcy
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 5781
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Amélie NOTHOMB   Mer 29 Juin 2011 - 23:44

J'ai reçu mon édition. Magnifique. Je vous le conseille comme un objet de collection en plus c'est pour une bonne cause.
Revenir en haut Aller en bas
marion65
Manteau de Darcy
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 28
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Amélie NOTHOMB   Dim 13 Nov 2011 - 20:54

je relance un peu le sujet, pour savoir si quelqu'un a lu le fait du prince. si oui j'aimerai avoir des avis c'est pour faire un cadeau.
Revenir en haut Aller en bas
Ephélide
Préceptrice
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 34
Date d'inscription : 06/06/2012

MessageSujet: Re: Amélie NOTHOMB   Mar 19 Juin 2012 - 14:28

J'arrive après la bataille, avec une in formation qui date elle-même un peu mais dont les échos m'ont laissée vraiment perplexe. Il semblerait qu'il soit prouvé qu'Amélie Nothomb ne s'appelle pas Amélie, ne soit jamais née au Japon et n'y a jamais vécu, et qu'une partie de sa b iographie "officielle" ait été inventée.

Et pourquoi pas. Les noms de plume sont monnaie courante, et si elle s'est forgé un personnage à l'image de ceux qu'elle écrit, c'est un projet artistique que je trouve intéressant. Pourtant, les réactions sont effarantes; une juriste a même enquêté sur sa véritable vie, scanner de documents officiels à l'appuis (on se croirait dans Antechrista) : http://leblogdedorisglenisson.hautetfort.com/tag/mensonge

Et souhaite garder l'anonymat au cas où l'horrible Amélie (enfin, Fabienne) ne cherche à se venger, car tout le monde sait que les écrivains ont des relations avec la mafia, les tueurs à gage et les facteurs qui sonnent à 7h du mat' un samedi, n'est-ce pas.

Une autre se targue même d'avoir fait un "profil psychologique" de l'écrivain. C'est tellement maigre et sent tellement la mauvaise foi à 20m que j'ai pas tout lu. Mais ce que j'ai vu m'a suffi. C'est une guirlande de procès d'intentions: [http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2009/10/04/1725311_psychanalyse-d-un-ecrivain-le-marketing-litteraire-par-le-mensonge-le-cas-nothomb.html

Le must étant cette accusation de surestime de soi lorsqu'elle présente son premier manuscrit à Gallimard. (Heu... TOUS les primo-écrivants présentent leur manus' à Gallimard. C'est un passage obligé. C'est même conseillé. C'est toujours bon d'avoir son nom dans les archives, même des refusés . Et même que des fois ça marche.) Notons aussi cette théorie qu'elle ne peut être un génie, car tous les génies se manifestent dans l'enfance (ha bon ? ) avec l'accumulation de prix et de distinctions. Or, rien n 'indique que Fabienne/Amélie/Ons'enfout ait fait le moindre concours de sa vie.

Anybref. Je ne suis pas une fan offusquée. Je ne suis même pas une fan tout court. J'ai beaucoup aimé les premiers romans de Nothomb, puis elle m'a lassée (avant de m'achever par KO avec l'insupportable "Acide Sulfurique"). Mais je ne comprends absolument pas ce type de réaction. L'important n'est-il pas le livre, et non la personne, surtout les aspects aussi peu parlants et involontaires que sont un prénom, un lieu de naissance et un milieu social ? Elle s'est vendue en tant que produit, et si on peut regretter la "pipolisation" du milieu littéraire, pourquoi en appeler au mensonge et au manque de qualités morales de la concernée ? Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi je trouve cela totalement aberrant...
Revenir en haut Aller en bas
http://bigfaiche.wordpress.com/
Darcy
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 5781
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Amélie NOTHOMB   Sam 13 Oct 2012 - 21:23

Mieux vaut tard que jamais. Je n'ai pas trouvé mieux pour te répondre Ephélide, que ce documentaire qui, pour la première fois, retrace l'histoire d'Amélie.

Marquée par le Japon où elle vécut sa petite enfance, puis ses années de jeune adulte, Amélie Nothomb déclare que "le Japon l'a plusieurs fois sauvée. Alors c'est au Japon que ce documentaire va nous emmener en voyage. Avec simplicité et humour, loin des apparences d’excentricité ou de mégalomanie, Amélie Nothomb nous emmène au plus près de ses souvenirs, à la recherche des personnages de son passé, qui inspirent ses quatre romans consacrés au Japon, parmi lesquels Stupeur et tremblements. Elle s’est longtemps crue japonaise, dans le paradis d’un Japon traditionnel (Kobé, Kyoto). Fille d’un diplomate, elle quitte l’archipel à l’âge de cinq ans ; c’est un arrachement. Ses déménagements successifs et une tragédie personnelle au Bengladesh, lui donnent une certitude : la seule chose stable dans sa vie faite de perte était le langage. Langage qui la reconstruit, en partie, après des années d’anorexie à l’adolescence, quand elle découvre l’écriture littéraire à 17 ans. Alors installée en Belgique, Amélie ne s’intègre pas, ce qui renforce son sentiment " d’être japonaise, et qu’il suffirait de retourner là-bas pour que tout soit sauvé ". Revenue dans " son " pays à 21 ans, elle y subit une descente aux enfers professionnelle, se fiance à un japonais, sans succès. Elle repart en Europe, où elle trace son destin d’écrivain, dès Hygiène de l’assassin en 1992. Elle se sent désormais " apatride ", définitivement " entre deux eaux ". Dans ce film, nous l’accompagnons d’un Japon poétique à un Tokyo frénétique, jusque dans la région ravagée de Fukushima. Amélie Nothomb accepte de soulever son masque pour révéler ce qui fait d’elle la romancière la plus populaire en France.

Elle nous emmène ici dans un voyage intime au Japon, un pays à la source de sa personnalité et de son écriture. Un film de Laureline Amanieux et Luca Chiari.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amélie NOTHOMB   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amélie NOTHOMB
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Nothomb, Amélie] Cosmétique de l'ennemi
» Amélie NOTHOMB
» [Nothomb, Amélie] Hygiène de l'assassin
» [Nothomb, Amélie] Biographie de la Faim
» ACIDE SULFURIQUE d'Amélie Nothomb

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: