Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 L'âge d'or du cinéma américain ( Années 30, 40, 50)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 15 ... 28  Suivant
AuteurMessage
Annwvyn
Subtle scent of rain


Nombre de messages : 5847
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: L'âge d'or du cinéma américain ( Années 30, 40, 50)   Mar 27 Oct 2009 - 7:40

Je plussoie Clinchamps pour ses deux choix ... qui sont vraiment 2 films géniaux ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46828
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: L'âge d'or du cinéma américain ( Années 30, 40, 50)   Mar 27 Oct 2009 - 8:38

Un autre chef d'œuvre : Boulevard du crépuscule.
William Holden interprète le scénariste malchanceux Joe Gillis, et Gloria Swanson incarne Norma Desmond, une ancienne vedette du cinéma muet (comme elle), qui parvient à enfermer Gillis dans sa vie dominée par le fantasme d’un retour triomphant à l’écran. Erich von Stroheim, apparait dans un second rôle. Le réalisateur Cecil B. DeMille et la journaliste à scandales Hedda Hopper jouent leurs propres rôles, tandis qu’on peut voir une apparition fugace de vieilles stars du muet : Buster Keaton, H.B. Warner et Anna Q. Nilsson.
Le plan d'entrée du film dans la piscine, pris du fond de celle-ci, a été abondamment réutilisé depuis.
Revenir en haut Aller en bas
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory


Nombre de messages : 11979
Age : 31
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: L'âge d'or du cinéma américain ( Années 30, 40, 50)   Mar 27 Oct 2009 - 10:02

j'étais sure que tu aimerais ce topic Clinchamps!
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
Muezza
Almost Unearthly Thing


Nombre de messages : 3229
Age : 42
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: L'âge d'or du cinéma américain ( Années 30, 40, 50)   Mar 27 Oct 2009 - 10:23

Outre les films déjà cités (mais je ne connais pas "Joyeux Noël au Connecticut" et j'ai très envie de le voir maintenant, Rosalinde Laughing ), et sans nommer les grands films américains d'Hitchcock, parmi mes films favoris de l'âge d'or, je citerais :

- "The Shanghai Gesture" de Josef Von Sternberg avec une fantastique Gene Tierney

- "I was a male war bride" ("Allez coucher ailleurs" en VF) de Howard Hawkes avec Cary Grant en "époux-se" d'une militaire, statut inexistant lol!

- "To be or not to be" de Ernst Lubitsch

- "Le Dictateur" et "Les Temps modernes" de Chaplin

-" La Splendeur des Amberson" d'Orson Welles (d'ailleurs, il faut que je me procure le roman )

- "La Nuit du Chasseur" de Charles Laughton

- "My Darling Clementine "de John Ford

J'ai aussi une énorme tendresse pour :
"The Best years of our lives", ou le retour difficile à la vie "normale" de vétérans de WWII
et pour
"Le Chant de Bernadette" : qui eût cru qu'une telle hagiographie de Bernadette Soubirous me bouleverse tant à chaque vision (sans jeu de mots Razz ). Je dois dire que Jennifer Jones est absolument stupéfiante dans ce rôle qui lui valut l'oscar...

-


Dernière édition par Muezza le Mar 27 Oct 2009 - 10:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46828
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: L'âge d'or du cinéma américain ( Années 30, 40, 50)   Mar 27 Oct 2009 - 10:36

Muezza a écrit:
Outre les films déjà cités (mais je ne connais pas "Joyeux Noël au Connecticut" et j'ai très envie de le voir maintenant, Rosalinde Laughing ),
Je plussoie tout à fait à ta liste, Muezza, à part que je n'ai jamais vu "le chant de bernadette" (mais ma mère m'en parlait lol! )
Pour John Ford, je ne ferai pas la liste de tous ses grands films et westerns (il faudrait lui ouvrir un topic, peut-être que je le ferai un de ces jours) mais je citerai un film de lui avec Henry Fonda : Vers sa destinée (Young Mister Lincoln) qui raconte les années de jeunesse de Lincoln, et comment il s'est dirigé vers la politique. C'est un film magnifique, pas vraiment biographique, plutôt symbolique et H.Fonda y est magnifique ! cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Muezza
Almost Unearthly Thing


Nombre de messages : 3229
Age : 42
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: L'âge d'or du cinéma américain ( Années 30, 40, 50)   Mar 27 Oct 2009 - 10:44

Oh oui, il faut que tu le vois, Clinchamps : je sais que tu n'aimes pas Jennifer Jones mais, dans ce film on croirait une toute autre actrice. Elle est vraiment touchée par la grâce dans ce rôle, et n'a pas volé son Oscar...



Dernière édition par Muezza le Mar 27 Oct 2009 - 11:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2073
Age : 32
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: L'âge d'or du cinéma américain ( Années 30, 40, 50)   Mar 27 Oct 2009 - 10:57

@ Rosalinde : je ne connais pas du tout le film dont tu parles, mais je plussoie les autres ; ta présentation donne vraiment envie de le regarder. Very Happy

Pour le plaisir des yeux, quelques bandes annonces d'époque des films dont il est question sur cette page. Wink

- L'impossible Monsieur Bébé, avec Cary Grant et Katharine Hepburn, l'une des meilleures comédies d'Howard Hawks :



- New York Miami, le film qui rendit Clark Gable célèbre (Claudette Colbert, au départ, était furieuse de jouer avec un parfait inconnu, mais finit par s'y résoudre ; la scène de l'autostop est très connue) :



- Mr Smith au sénat de Frank Capra :



- Boulevard du crépuscule de Billy Wilder :



Je n'ai pas encore vu ces deux derniers films, mais ce n'est pas l'envie qui manque. Et oui, je suis légèrement "traileraddict".

Dans les films dont on a parlé page 1, j'aime également beaucoup Arsenic et vieille dentelle : j'ai pu le voir deux fois dans une salle de cinéma à quelques années d'intervalle, et toute la salle était pliée de rire ! Razz

Je prends en tout cas bonne note des films que je ne connais pas encore (ce topic est une vraie mine !) cheers

@ Muezza : To be or not to be est effectivement très très bon ; personnellement, j'adore la scène où l'aviateur amoureux de la comédienne quitte la salle de théâtre chaque fois que son comédien de mari commence à débiter la fameuse tirade d'Hamlet ! Wink

@ Clinchamps : pour ce qui est des westerns, j'ai une affection particulière pour Johnny Guitare, de Nicholas Ray, un film assez particulier avec Joan Crawford et Sterling Hayden.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
mimidd
Aki no Hoshizora


Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: L'âge d'or du cinéma américain ( Années 30, 40, 50)   Mar 27 Oct 2009 - 11:03

Je suis une totale béotienne ou presque en matière de vieux films Embarassed , mais je plussoie Clinchamps sur Sunset Boulevard, ce film est un chef d'oeuvre, je l'adooooooore

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
Muezza
Almost Unearthly Thing


Nombre de messages : 3229
Age : 42
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: L'âge d'or du cinéma américain ( Années 30, 40, 50)   Mar 27 Oct 2009 - 11:09

popila a écrit:
New York Miami, le film qui rendit Clark Gable célèbre
et qui - selon la légende - fit couler l'industrie de la bonnetterie masculine (Gable n'y portait pas de 'marcel' !!!!) lol!

@ Popila : dans "To be...", j'adore aussi le moment ou le hallebardier va enfin pouvoir la dire cette tirade !
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46828
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: L'âge d'or du cinéma américain ( Années 30, 40, 50)   Mar 27 Oct 2009 - 11:32

Popila a écrit:


Je n'ai pas encore vu ces deux derniers films, mais ce n'est pas l'envie qui manque. Et oui, je suis légèrement "traileraddict".
...................
Je prends en tout cas bonne note des films que je ne connais pas encore (ce topic est une vraie mine !) cheers

@ Clinchamps : pour ce qui est des westerns, j'ai une affection particulière pour Johnny Guitare, de Nicholas Ray, un film assez particulier avec Joan Crawford et Sterling Hayden.
yesssss !!! lol! lol! lol! La musiiiiiiiiique !!!!!!!!cheers cheers cheers
Merci pour toutes ces bandes-annonce, Popila, malheureusement j'ai un problème avec Youtube : je ne peux rien v:evil: :evil:oir, ça plante aussitôt et ça s'arrête toutes les deux secondes !!


Encore un Capra : "vous ne l'emporterez pas avec vous", que j'aime (presque) autant que The wonderfull life : un fils de banquier millionnaire tombe amoureux de sa secrétaire, qui appartient à famille de doux frappadingues originaux, et bien sûr la confrontation (dans une prison puis au tribunal) sera ... réjouissante !!! Bien sûr, c'est Capra, donc la fin est heureuse, mais ce diable d'homme réussit à faire passer tout ça sans aucune lourdeur ni vulgarité !! cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret


Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: L'âge d'or du cinéma américain ( Années 30, 40, 50)   Mar 27 Oct 2009 - 12:22

Aaah, The Ghost & Mrs Muir, un de mes films préférés ! Un pur chef-d'oeuvre !

Il y a également un film que j'adore : The Awful Truth avec un Cary Grant absolument irrésistible et la très belle Irene Dunne :



C'est un scénario archi-classique : "je ne t'aime plus, donc je divorce, mais bon, je t'aime quand même, alors faut voir... " c'est très vaudevilesque, mais toujours irrésistible ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf


Nombre de messages : 2988
Age : 37
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: L'âge d'or du cinéma américain ( Années 30, 40, 50)   Mar 27 Oct 2009 - 12:30

Merci Camille pour l'ouverture ce topic! Je suis une fanatique de ce cinéma là : Ernst Lubitsch, Howard Hawkes, Franck Capra, Billy Wilder, Mankiewicz...bon, je réfléchis à tout ça pour poster quelque chose de plus constructif!
Revenir en haut Aller en bas
Muezza
Almost Unearthly Thing


Nombre de messages : 3229
Age : 42
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: L'âge d'or du cinéma américain ( Années 30, 40, 50)   Mar 27 Oct 2009 - 12:44

drunken j'ai oublié "A letter to 3 wives" de Mankiewickz : un vrai bijou encore. 4 amies doivent emmener des enfants en sortie : mais l'une d'elle ne se présente pas. Et pour cause, elle a laissé une lettre aux 3 autres leur disant être partie avec le mari de l'une d'entre elles... Durant tout l'après-midi, elles vont cogiter et chacune se souvient d'un moment particulier avec son mari ...



Dernière édition par Muezza le Mar 27 Oct 2009 - 12:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46828
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: L'âge d'or du cinéma américain ( Années 30, 40, 50)   Mar 27 Oct 2009 - 12:48

Il y a aussi "le gouffre aux chimères" de Billy Wilder (je dois toujours m'acheter le livre de ses mémoires !! Rolling Eyes Rolling Eyes ) avec Kirk Douglas, sur un reporter qui veut faire de l'audience en faisant durer un sauvetage le plus longtemps possible, au détriment de la personne à sauver. Ce film a eu différents titres, mais je me souviens de celui-là ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2073
Age : 32
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: L'âge d'or du cinéma américain ( Années 30, 40, 50)   Mar 27 Oct 2009 - 14:18

J'étais en train de rédiger une réponse ce matin... lorsque l'electricité a été coupée !

Muezza a écrit:
Popila a écrit:
New York Miami, le film qui rendit Clark Gable célèbre
et qui - selon la légende - fit couler l'industrie de la bonnetterie masculine (Gable n'y portait pas de 'marcel' !!!!) lol!
ça va même plus loin que ça, puisque Clark Gable, d'après la légende, ne portait pas de sous-vêtement du tout ! Razz

Dans le même ordre d'idées (l'influence inattendue du cinéma sur la vie de tous les jours), le gouvernement américain demanda un jour à Veronika Lake, une star très célèbre dans les années 1940, de changer de coiffure : elle portait en effet la mèche sur l'oeil, mode vite reprise par les ouvrières d'usine, ce qui affectait leur rendement (ben oui, lorsque vous ne voyez que d'un oeil, vous êtes quand même moins performant ! Wink). Veronika obtempéra, ce dont le gouvernement lui fut reconnaissant.



Citation :
@ Popila : dans "To be...", j'adore aussi le moment ou le hallebardier va enfin pouvoir la dire cette tirade !
Moi aussi ! cheers Ce film regorge de trouvailles, Lubitsch se moque au moins autant des nazis que du monde du théâtre ! Very Happy Je suis en train de réaliser d'ailleurs que la tirade que le hallebardier tient tant à réciter, c'est celle de Shylock, le personnage de l'usurier juif créé par Shakespeare, ce qui est évidemment très symbolique.

clinchamps a écrit:
Merci pour toutes ces bandes-annonce, Popila, malheureusement j'ai un problème avec Youtube : je ne peux rien v:evil: :evil:oir, ça plante aussitôt et ça s'arrête toutes les deux secondes !!
Ah bon ? scratch Est-ce que c'est le cas pour tout le monde ? Question

clinchamps a écrit:
yesssss !!! lol! lol! lol! La musiiiiiiiiique !!!!!!!!cheers cheers cheers

La musique est très belle en effet, on s'en rend compte dans cet extrait (j'espère que tu parviendras à le visionner Clinchamps) :



Johny Guitare, de Nicholas Ray, est tout sauf un western classique : c'est un film kitsch, baroque, dont l'image est complètement saturée au niveau de la couleur. Le fait que les héros traditionnels du western deviennent des héroïnes ne constitue pas l'une de ses moindres originalités.

L'histoire : Vienna, jouée par Joan Crawford, propriétaire d'un saloon, retrouve Johny Logan (Sterling Hayden), un homme de main qui a troqué son revolver contre une guitare, qu'elle engage pour la protéger. Ils se sont aimés naguère. Il a beaucoup à faire pour la défendre des habitants de la ville qui ne souhaitent qu'une chose, s'en débarrasser, en particulier la propriétaire des terrains alentour, Emma, jouée par Mercedes Mc Cambridge.

Dans la vraie vie, les deux actrices se détestaient, ce qui rendit le tournage assez difficile (on raconte que tous les matins, en se rendant sur les lieux du tournage, le cinéaste devait arrêter sa voiture pour vomir tant il appréhendait sa journée de travail) mais servit le film, dans lequel on a voulu voir une fable antimaccarthyste.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: L'âge d'or du cinéma américain ( Années 30, 40, 50)   Mar 27 Oct 2009 - 20:20

Je n'ai pour le moment pas trop le temps de poster en détail sur ce topic, si ce n'est pour dire que je suis moi aussi une très grande fan de All About Eve et de Laura et j'y reviendrai sans doute pour parler de mon admiration pour Mankiewicz et en particulier pour La comtesse aux pieds nus ainsi que pour Billy Wilder ou pour Lubitsch.

En attendant, je voulais rappeler que The Ghost and Mrs. Muir a son propre topic, qui se trouve par ici. Arrow .

Attention donc à ne pas donner trop de détails ici car comme dans tous les topics généraux, on risque les doublons.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46828
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: L'âge d'or du cinéma américain ( Années 30, 40, 50)   Mer 28 Oct 2009 - 13:36

Merci, Popila pour la vidéo (j'ai pu la voir !!) cheers cheers Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6290
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: L'âge d'or du cinéma américain ( Années 30, 40, 50)   Mer 28 Oct 2009 - 23:50

Je viens de penser à deux adaptations magistrales de Tennessee Williams qui datent de ces années-là:

La chatte sur un toit brûlant, de Richard Brooks (1958, Cat on a hot tin roof) avec Paul Newman et Elizabeth Taylor (dont nous avons parlé dans le topic Tennessee Williams - il me semble - car il a été rediffusé il n'y a pas si longtemps).
Richard Brooks a aussi réalisé Graine de violence (1955- Blackboard Jungle) sur les rapports difficiles en élèves et enseignants, dont la BO rock & roll est restée dans les annales.



Et surtout, Un tramway nommé Désir, d'Elia Kazan (1951, a streetcar named Desire) avec Marlon Brando et Vivien Leigh. Le film qui révéla Brando dans le rôle de Stanley Kowalski. Et Vivien Leigh est superbe (oscar du meilleur rôle féminin).
Bon, ce n'est pas exactement une comédie mais...


Blanche DuBois et Stanley Kowalski, un histoire qui finira mal.
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay


Nombre de messages : 7192
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: L'âge d'or du cinéma américain ( Années 30, 40, 50)   Jeu 29 Oct 2009 - 1:02

The Ghost & Mrs Muir est un de mes films préférés !

Un autre film avec la merveilleuse Gene Tierney : Le ciel peut attendre (Titre original : Heaven Can Wait) d' Ernst Lubitsch, une délicieuse comédie romantique.

Un homme (Don Ameche) se présente à la porte des enfers car il pense avoir mérité la damnation à cause de ses péchés. Le Diable prend le temps de l'écouter raconter sa vie, comment il a rencontré Martha (Gene Tierney)la fiancée de son frère, l'a séduite et épousée, puis trompée, perdue puis reconquise, avec l'aide de son grand-père (Charles Coburn).

Revenir en haut Aller en bas
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf


Nombre de messages : 2988
Age : 37
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: L'âge d'or du cinéma américain ( Années 30, 40, 50)   Ven 30 Oct 2009 - 10:03

Je plussoie pour Le ciel peut attendre avec la magnifique Gene Tierney!
Hier soir j'ai regardé Allez coucher ailleurs (en VO I was male war bride) d'Howard Hawks avec Cary Grant et Ann Sheridan. Quel régal...

Tourné en 1949, le film raconte l'histoire des amours entre un officier français, sur le point de quitter l'armée, et un(e) officier américaine à la fin de la 2e guerre mondiale qui doivent collaborer lors d'une mission en Allemagne. Madame est incontestablement plus compétente que Monsieur qui enchaine les bourdes. Alors au début, ces deux là ne peuvent se supporter...bien sûr, cela cache une attirance réciproque. Je ne veux pas en dévoiler trop, mais bien vite, ils se marient et se heurtent à l'absurdité de l'administration militaire, notamment quand le régiment de madame doit rentrer aux USA.
Cary Grant, en homme dominé, est tordant. Il s'en donne à coeur joie avec ses mimiques et ne craint pas le ridicule.
Et puis sous cette comédie se révèlent de sérieux arguments féministes!
Bref, j'ai adoré. Et comme il paraît que c'est un film qui n'a pas eu la postérité qu'il méritait, et bien voici un petit coup de pub.
Revenir en haut Aller en bas
Muezza
Almost Unearthly Thing


Nombre de messages : 3229
Age : 42
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: L'âge d'or du cinéma américain ( Années 30, 40, 50)   Ven 30 Oct 2009 - 10:49

@ Natacha : heureuse que tu aies aimé ce film (que j'avais aussi cité plus haut Razz ). J'étais absolument hilare la première fois que je l'ai vu Laughing Je plussoie pour le coup de pub Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46828
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: L'âge d'or du cinéma américain ( Années 30, 40, 50)   Ven 30 Oct 2009 - 11:24

Je voudrais parler du "Chateau du Dragon" de Mankiewicz, avec la magnifique Gene Tierney, d'après un roman d' Anya Seton, histoire d'une jeune fille simple qui épouse un prince charmant ... mais le Prince n'est pas si charmant que ça et la jeune fille va déchanter ! Une belle histoire romanesque, dans un château au bord de l'Hudson, fin XIXème siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf


Nombre de messages : 2988
Age : 37
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: L'âge d'or du cinéma américain ( Années 30, 40, 50)   Ven 30 Oct 2009 - 11:41

Ah oui Clinchamps, j'ai également beaucoup apprécié de film Dragonwick. Je crois qu'il y avait eu une discussion à ce sujet quelque part sur le forum mais je n'ai pas réussi à la retrouver.

Sombre, inquiétant, ce film m'avait par certains côtés beaucoup fait penser à Jane Eyre...et à la réflexion, à Rebecca.
Revenir en haut Aller en bas
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory


Nombre de messages : 11979
Age : 31
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: L'âge d'or du cinéma américain ( Années 30, 40, 50)   Ven 30 Oct 2009 - 11:46

@Natacha : Rebecca me fait toujours penser à Jane Eyre, il y a tout de même un mystère assez commun à ces deux livres, donc ça ne m'étonne pas que ce soit la même chose pour toi! C'est rassurant de ne pas être seule à associer ces deux romans!
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
Clelie
Irene Adler's Secret


Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: L'âge d'or du cinéma américain ( Années 30, 40, 50)   Ven 30 Oct 2009 - 16:47

clinchamps a écrit:
Je voudrais parler du "Chateau du Dragon" de Mankiewicz, avec la magnifique Gene Tierney, d'après un roman d' Anya Seton, histoire d'une jeune fille simple qui épouse un prince charmant ... mais le Prince n'est pas si charmant que ça et la jeune fille va déchanter ! Une belle histoire romanesque, dans un château au bord de l'Hudson, fin XIXème siècle.

Roooh, clinchamps, tu parles de l'un de mes films préférés !!!
J'avais fait un petit article sur le sujet sur mon blog : http://litteranet.blogspot.com/2008/03/dragonwyck.html

Dragonwyck est un film qui mêle délicieusement le gothique et le romanesque, et qui réunit de plus deux acteurs absolument formidables !
Vincent Price a sans doute eu là l'un de ses plus beaux rôles... Il est à la fois charmant et terrifiant en Nicholas Van Ryn ! I love you



Le rapprochement avec Jane Eyre ou Rebecca est manifeste. Les thèmes sont tout à fait semblables. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'âge d'or du cinéma américain ( Années 30, 40, 50)   Aujourd'hui à 14:51

Revenir en haut Aller en bas
 
L'âge d'or du cinéma américain ( Années 30, 40, 50)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 28Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 15 ... 28  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'âge d'or du cinéma américain ( Années 30, 40, 50)
» Cinema américain vs. cinema français
» TCM : Il était une fois le (très bon) cinéma américain..!!
» Jeff Nichols, le nouveau surdoué du cinéma américain ?
» Le cinéma français (années 30, 40 et 50)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Cinéma-
Sauter vers: