Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Ethan et Joel Coen: le réalisateur à deux têtes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6288
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Ethan et Joel Coen: le réalisateur à deux têtes   Dim 18 Oct 2009 - 23:08

Je souhaiterais ouvrir une petite mansarde aux "frères Coen", pas lambtoniens pour deux sous mais j'apprécie très très beaucoup le sens du décalage et de l'absurde ainsi que l'ironie dont ils parsèment leurs films.

Nés dans les années 50, ils sont depuis de nombreuses années deux poids lourds-légers du cinéma américain. Co-scénaristes, co-réalisateurs, producteur et réalisateur, ils ont mis en œuvre toutes les combinaisons possibles pour notre (je peux dire "notre" puisque je connais au moins deux fans...^^) plus grand plaisir.

Parmi leurs films vus et aimés:

Arizona Junior, le couple improbable d'une femme policier et d'un ex-taulard en mal d'enfant. Ce film est un petit bijou d'humour décalé et d'absurde.

Barton Fink, l'histoire d'un scénariste sans inspiration au bord de la folie.

Fargo, à la frontière du Canada une femme policier enceinte jusqu'au yeux enquête sur un enlèvement crapuleux.

The Big Lebowski, doit-on présenter les tribulation du Dude ?

O'Brother, la quête allégorique de trois bagnards évadés dans le sud-est des Etats-Unis, un hommage au blues et à Homère.

The Barber

Ladykillers

No country for old men, un film noir et désenchanté.

Burn after reading, ou comment devenir espion.

Les "frères Coen" ont leurs acteurs fétiches, que l'on retrouve dans nombre de leurs films, c'est en quelque sorte une marque de fabrique: John Goodman, John Turturro, Frances McDormand, Georges Clooney, Steve Buscemi...

Et quand je dis qu'ils ne sont pas lambtoniens, j'exagère, comme toujours... Ils ont tout de même créé l'anti-Darcy:


A gauche, Jeff Bridges excellent interprète du Dude, le héros (enfin, faut le dire vite) de The Big Lebowski... sacré anti-Darcy.
A ses côtés, ses potes Donny l'effacé (Steve Buscemi) et Walter Sobchak, ancien du viet-nam (très bon John Goodman)

Voilà Very Happy !


Dernière édition par MissAcacia le Mar 16 Fév 2010 - 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lady Clare
Lily-white Doe


Nombre de messages : 9869
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Ethan et Joel Coen: le réalisateur à deux têtes   Dim 18 Oct 2009 - 23:13

Je suis une fan de la première heure, depuis que le Festival de Cannes présidé par Polanski les a sacrés "Palme d'or", je suis attentivement leur carrière...J'ai une tendresse particulière pour Fargo...
J'ai beaucoup aimé leur premier film aussi Sang pour sang...déroutant à souhait...
Merci pour ce topic MissAcacia! sunny

édit : je viens de voir que Fargo repasse sur France 4 demain lundi 19 à 22h35 :

Citation :
Quelque part dans le Minnesota, en plein hiver. Jerry Lundegaard, un minable vendeur de voitures, contacte un petit escroc, Carl Showalter, et son inquiétant compère, Grimsrud. Il leur demande d'enlever sa femme, Jean, dont le père, Wade, un richissime homme d'affaires, ne manquera pas de régler la rançon exigée. Les deux truands s'empêtrent quelque peu dans les péripéties mais finissent par réussir leur affaire. Grimsrud commence alors à donner la mesure de ses talents. Il tue de sang-froid un policier, lors d'un banal contrôle de routine, puis les deux témoins du meurtre. Marge Gunderson, une femme policier, enceinte, est chargée de l'enquête. Pendant ce temps, Jerry apprend avec déplaisir que son beau-père entend conduire lui-même les négociations avec les preneurs d'otage...

Notre avis : Un polar sarcastique, brillamment réalisé et superbement servi par ses interprètes, Frances McDormand en tête. Prix de la mise en scène à Cannes, en 1996 et Oscar du meilleur scénario.
Revenir en haut Aller en bas
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory


Nombre de messages : 11979
Age : 31
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Ethan et Joel Coen: le réalisateur à deux têtes   Lun 19 Oct 2009 - 12:08

Je n'ai hélas pas vu tous leurs films, mais The Big Lebowski est sans nul doute un de mes films cultes. Non mais franchement, au niveau de la réplique qui tue, on ne détronnera jamais ce film et son " Toi mec, tu joues pas au golf"...




Ils ont pissé sur ton tapis ?

Et puis Jesus, quoi, Jesus!!!!

Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
Pandora Black
Lady Gunslinger of Gilead


Nombre de messages : 7166
Age : 35
Localisation : Dans le Tardis, entre Westeros, Arrakis et Giléad
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Ethan et Joel Coen: le réalisateur à deux têtes   Lun 19 Oct 2009 - 14:01

Hiiii j'adore les frères Coen ! I love you

J'ai été un peu déçu par Burn after reading - surtout après No country for old men qui m'avais quand même bien scotchée à mon siège, mais je reste fan tout de même ^^

Ca me rappelle que je n'ai toujours pas regardé The Barber, c'est très très mal No

Merci Camille pour la vidéo de Jesus, ce passage est énorme lol!

Je crois qu'en dehors de leurs scénarii tordus, c'est vraiment aussi le casting de leurs films que je trouve extraordinaire à chaque fois, ils ont l'art de bien s'entourer et de trouver de vraies "gueules"

Et puis c'est un peu grâce à eux que les producteurs ont commencé à se rappeler que Josh Brolin (gniiiiiiiii I love you ) existe donc rien que pour ça je les aime ^^

_________________
Library Thing - Listography - Tumblr - Goodreads

"Captain Cogitation" | CEO of Black Corporation | Commander of the Kraken (and other big bad ass monsters)
N°1 loyal subject of the One and Only Queen Margaret
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6288
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Ethan et Joel Coen: le réalisateur à deux têtes   Mar 20 Oct 2009 - 0:13

C'est sûr que passer après No Country for old men, c'est plutôt rude. J'ai apprécié la prestation de Javier Bardem, acteur espagnol que je ne m'attendais pas à trouver là, dans le rôle du tueur. Et Kelly MacDonald dans le rôle de Carla Jean...

Comme j'avais vu Burn after reading avant, je n'ai pas été déçue, même si c'est nettement plus léger.
Les négociations de Frances McDormand avec le représentant de l'Ambassade russe valent tout de même leur pesant de cacahuète et j'ai trouvé Brad Pitt impayable à contre-emploi (pour une fois que c'est un gars qui est beau et très très bête).

Camille, merci pour le grand Jesus et sa boule magique. Le big Lebowski fut un choc et reste dans mes films préférés. I love you Je n'ai jamais plus regardé mon tapis avec les mêmes yeux et je cherche désespérément le kit peignoir-savate-lunettes noires pour déambuler dans mon supermarché favori avec la même classe que le Dude Razz
Revenir en haut Aller en bas
nathy's
Feedle-Dee-Dee!


Nombre de messages : 8529
Age : 26
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Ethan et Joel Coen: le réalisateur à deux têtes   Dim 29 Nov 2009 - 16:13

Je viens de voir The Big Lebowski et j'ai adoré! cheers Quel film, c'est tellement décalé, tordu, plouc, c'était à mourir de rire!

Les acteurs sont géniallissimes, mention spéciale à John Goodman, les répliques sont énormes ( They're gonna cut my dick. What do you need it for? lol! They pee on your rug?) la prochaine fois, je compterai le nombre de "Fuck" Razz , la situation totalement barrée...je n'avais jamais vu un seul film des frères Coen mais j'ai très envie d'en voir d'autres maintenant!

En bonus, j'ai beaucoup aimé la musique, la pauvre voiture du Dude et surtout leurs tenues....ah le short qu'il garde pendant la moitié du film, quelle classe! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Panda
Tardy mate


Nombre de messages : 4572
Age : 30
Localisation : In the Dragon's lands
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Ethan et Joel Coen: le réalisateur à deux têtes   Dim 29 Nov 2009 - 16:36

J'adore les frères Coen ! Du moins, les films que j'ai vu d'eux, j'en ai encore pleins pleins à voir.

Le premier que j'ai vu était sans doute The big lebowski, complètement décalé, déjanté avec, sûrement, le premier anti-héros que j'avais pu voir (à moins que ce ne soit Jack Burton dans les griffes du mandarin mais ça n'a rien à voir). Autant dire que ce fut pour moi un choc et une véritable découverte.
Sous le charme, j'ai continué mon initiation avec Fargo (I love you) puis O'brother. Ensuite, j'ai attendu les sorties au cinéma pour voir No Country for Old Men (j'y ai traîné de force une camarade de fac pendant 3h00 vide, histoire de décompressé avant de finir à 20h00... elle a détesté, trouvé ça long, ennuyant et sans cohérence. Mais enfin, Javier Bardem est l'incarnation du mal. Ce n'est pas un méchant, c'est le mal, la violence, le pays, bref, c'est le titre ! Évidemment que si on le prend comme un être humain normal, ce n'est pas cohérent. Mais comme il ne l'est pas, ça l'est. Zut.) et Burn After Reading (moi aussi je serai une quarantenaire paumée et seule un de ces jours Sad En plus, ils ont réussi à me surprendre [je n'aurai jamais cru qu'ils allaient oser la scène du placard]).

Pour le moment, je n'ai jamais été déçue, j'ai tout adoré. Leurs films sont toujours controversés par leur fan ou par les scectateurs (entre ceux qui crient aux génies, ceux qui crient aux roublards et ceux qui sont constamment déçus... on ne peut se fier qu'à soit même ! silent) mais pour le moment, ce que j'ai vu, c'était tip-top.
Je trouve ça dingue la confiance qu'ont les acteurs pour accepter de tels rôles ; les personnages sont tellement improbable (que ce soit dans leurs caractères, leurs tics, leurs costumes ou leurs coupes de cheveux) qu'il faut, d'une part ne pas se prendre au sérieux, et d'autre part, avoir confiance dans le scénario et la réalisation pour que le tout garde une cohérence et un sérieux qui empêchent de tomber dans la caricature ou le kitch.

Bref, pour moi, ce sont des génies qui arrivent à exceller dans les différents genres.
Revenir en haut Aller en bas
http://pandamoufle.hautetfort.com/
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6288
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Ethan et Joel Coen: le réalisateur à deux têtes   Dim 29 Nov 2009 - 19:07

Nathy's, ravie de voir que le charme du Big Lebowski a encore fait une victime. Bienvenue au club de celles qui n'échangeraient pas un baril de Big Lebowski contre deux barils de... euh, de quoi d'ailleurs scratch Rolling Eyes Razz ?

Sale Panda, je te conseille vivement Arizona Junior, avec une impayable Holly Hunter, un tout mou Nicholas Cage et un excellentissime (comme toujours...) John Goodman. Et puis il y a Leonard Smalls, que ses amis appellent Lenny... mais il n'a pas d'amis. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Florizel
Riche célibataire


Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 14/12/2009

MessageSujet: Re: Ethan et Joel Coen: le réalisateur à deux têtes   Lun 15 Fév 2010 - 19:35

Je déterre ce petit topic car j'ai vu (et revu) A Serious Man des Coen. Et c'est un véritable choc, en ce qui me concerne. Je ne suis pas un inconditionnel de Burn After Reading, qui était davantage une petite récréation sympathique qu'autre chose. Après tout, après un monument du néo-Noir comme No Country For Old Man, ils avaient bien le droit de faire une petite pause.

A Serious Man m'a totalement renversé par sa construction : sur le principe d'une comédie apparemment simple, dans la tradition juive (un brave professeur de physique doit faire face à un divorce qui lui tombe du ciel et divers tracas sur son lieu de travail), les Coen déploient une confrontation passionnante entre la notion de "causes et conséquences" du point de vue rationnel... et du point de vue divin. Le film ne joue pas la carte du gag au même titre que dans The Big Lebowski, pour ne citer que lui. Il y a beaucoup de moments très drôles, mais cette drôlerie tient plus à la manière de filmer les personnages, de faire durer des silences, de répéter certaines phrases, que des situations elles-mêmes. Chaque élément, même anodin, trouve son pendant dans le film à un moment ou un autre. Le tout est d'une intelligence vraiment remarquable, et le casting, comme d'habitude, est un régal. On retrouve notamment le savoureux Richard Kind, qui jouait dans la regrettée série Spin City.
A mon sens, c'est l'un des plus grands films des frères Coen. J'aimerais beaucoup avoir vos avis !
Revenir en haut Aller en bas
Panda
Tardy mate


Nombre de messages : 4572
Age : 30
Localisation : In the Dragon's lands
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Ethan et Joel Coen: le réalisateur à deux têtes   Lun 15 Fév 2010 - 19:42

Florizel : je n'ose pas aller le voir, j'ai peur de ne pas tout piger. Plusieurs personnes m'ont dit qu'il fallait avoir une certaine « culture juive », car beaucoup de termes en sont issus. Et je ne suis pas une fille très très cultivée scratch

Ça m'embête, car j'aime beaucoup les frères Coen, mais au prix du cinéma je préfère éviter tout risque de frustration dû à un défaut de compréhension lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://pandamoufle.hautetfort.com/
Florizel
Riche célibataire


Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 14/12/2009

MessageSujet: Re: Ethan et Joel Coen: le réalisateur à deux têtes   Lun 15 Fév 2010 - 20:27

Oh, ne t'inquiète pas pour ça, je pense. Les termes juifs utilisés dans le film sont explicités... et ils ne sont pas très nombreux quoi qu'il arrive. Les frères Coen ne sont pas dingues : ils n'allaient pas faire un film uniquement pour ceux qui maitrisent la culture juive. Je pense qu'être familier avec celle-ci te donnerait quelques pistes de réflexion supplémentaires... mais quoi qu'il en soit, ça ne t'empêchera pas d'apprécier !
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6288
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Ethan et Joel Coen: le réalisateur à deux têtes   Lun 15 Fév 2010 - 22:07

Florizel, merci de ton avis. A voir s\'il est encore possible de l\'attraper au ciné (s\'il reste encore une semaine...let\'s hope). Je suis à la masse sur l\'actualité des sorties, comme d\'hab\'.

Je viens de jeter un oeil sur allociné. Il y a un vrai décalage entre la critique (très bien noté) et les votes spectateurs (moyennement noté). ça ne veut pas dire grand chose mais c\'est intrigant... et donne encore plus envie de se rendre compte par soi-même. Very Happy


Dernière édition par MissAcacia le Lun 15 Fév 2010 - 22:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
milagro87
Préceptrice


Nombre de messages : 28
Age : 29
Localisation : Paris ou plutot sa province
Date d'inscription : 15/02/2010

MessageSujet: Re: Ethan et Joel Coen: le réalisateur à deux têtes   Lun 15 Fév 2010 - 22:11

Je ne vous comprend pas,moi les freres Cohen,je ne peux pas,serieussement j'ai la carte UGC et j'ai vu no country for old men et Burn after reading,et j'ai trouver leur film fade trop violent,et j'ai l'impression que c'est ca qui plait aux gens enfin arretez moi si je me trompe.
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6288
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Ethan et Joel Coen: le réalisateur à deux têtes   Lun 15 Fév 2010 - 22:28

@Milagro87, nous postons en même temps. Je ne peux pas répondre pour tout le monde mais je peux te dire que dans mon cas ce n'est pas la violence qui me plaît chez les frères Coen. De plus ce n'est pas ce qui les caractérise, tous leurs films ne sont pas violents. C'est plutôt leur vision du monde décalée, adoptant des points de vue insolites ou mettant en scène des personnages bizarres ou inattendus, tout en traitant de thèmes "classiques" du cinéma américain (comme les road-movies ou les polars) ainsi que leur façon de traiter les ambiances ainsi que leur sens de l'absurde. Après, tout le monde n'est pas obligé d'aimer, bien heureusement. ça parle ou ça ne parle pas... Rolling Eyes

PS: je vois que tu viens de t'inscrire. Il est d'usage de mettre quelques mots de présentation. Merci de faire un tour dans la section "bienvenue" où tu seras accueilli(e) en bonne et due forme.
Revenir en haut Aller en bas
milagro87
Préceptrice


Nombre de messages : 28
Age : 29
Localisation : Paris ou plutot sa province
Date d'inscription : 15/02/2010

MessageSujet: Re: Ethan et Joel Coen: le réalisateur à deux têtes   Lun 15 Fév 2010 - 22:36

Je te remercie pour ton explication ,c'est vrai que ma soeur avait beaucoup aimer et que ce n'était pas pour la violence,eh bien peut etre que ce coté decalé n'est pas fait pour moi.
Eh bien je vais tout de suite aller me presenter,merci
Revenir en haut Aller en bas
Framboise
Intendante de Pemberley


Nombre de messages : 557
Age : 32
Date d'inscription : 05/12/2009

MessageSujet: Re: Ethan et Joel Coen: le réalisateur à deux têtes   Lun 15 Fév 2010 - 22:38

MissAcacia a écrit:
C'est plutôt leur vision du monde décalée, adoptant des points de vue insolites ou mettant en scène des personnages bizarres ou inattendus.
Des frères Coen, je n'ai vu que O'Brother, et j'ai vraiment beaucoup aimé! On retrouve exactement cet esprit décalé, complètement loufoque par moment, avec une ambiance très particulière qui se dégage de ce film. La BO est superbe également, c'est un film qui me booste à chaque fois.
J'aime également les références glissées un peu partout dans le film cheers
Vous me donnez envie de regarder les autres maintenant, c'est malin! Laughing


Dernière édition par Framboise le Mer 8 Fév 2012 - 20:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Panda
Tardy mate


Nombre de messages : 4572
Age : 30
Localisation : In the Dragon's lands
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Ethan et Joel Coen: le réalisateur à deux têtes   Lun 15 Fév 2010 - 22:49

milagro87 a écrit:
Je ne vous comprend pas,moi les freres Cohen,je ne peux pas,serieussement j'ai la carte UGC et j'ai vu no country for old men et Burn after reading,et j'ai trouver leur film fade trop violent,et j'ai l'impression que c'est ca qui plait aux gens enfin arretez moi si je me trompe.

Je vais oser parler au nom des autres : je pense que si l'on recherchait uniquement des films « fades et violents », nous ne nous arrêterions pas sur des films des frères Coen (il y en a d'autres bien plus violent avec des scénarios bien plus « fade »). Je pense que ce qui nous plaît dans l'univers des frères Coen, c'est avant tout leur originalité, que ce soit dans le traitement des films que dans le choix des personnages (et ils ont, en plus, la chance d'obtenir la confiance de très grands acteurs pour interpréter ces films loufoques et accepter des rôles à contre emploi) ou dans les dialogues.

La violence peut être présente dans n'importe quel films, tant qu'elle le sert (et tant que le film ne sert pas la violence). Elle était nécessaire dans No country for old men puisque l'on parle d'un grand changement dans l'Amérique, de ce qu'étaient le mal, la violence avant et de ce qu'ils sont devenus aujourd'hui. Anton est l'incarnation de tout ce mal. Comment montrer cette évolution dans les « mentalités » en occultant la « violence » ?

Burn After Reading est une comédie, quant à elle, centrée sur des quarantenaires paumés et à côté de leurs pompes. Comme l'ont dit d'autres personnes ici, c'était assez rafraîchissant après un film comme No country for Old Men. Il se base sur les désordres de certains personnages, mais il n'est pas spécialement violent (du moins, pas plus que ce que l'on voit régulièrement au cinéma depuis les années 80). C'est le décalage des personnages par rapport à la réalité des situations qui est drôle et qui nous plaît (comme le disait MissAcacia : les négociations de Frances McDormand dans l'ambassade russe sont géniales !).

Peut-être n'as-tu pas vu les films qui te convenaient, les frères Coen s'attaquent à des genres plutôt différents. Peut-être préfèreras-tu un film comme O'brother ? Je n'ose pas te conseiller The Big Lebowski, je ne suis pas sure que tu aimes ce côté décalé, ni Fargo que je n'ai pas revu depuis longtemps (j'ai peur que tu y retrouves la violence qui te dérange, même si ce film... miam I love you)

Enfin, tout ce pavé pour te dire que je ne trouve pas les scénarios fades (je ne sais pas exactement ce que tu entends pas fade. Peut-être le sont-ils mais dans ce cas, j'adore leur façon de traiter « si peu de matière ») et ce n'est certainement pas pour la violence que j'aime ces films Wink
J'espère t'avoir un peu plus éclairer sur le « pourquoi du comment nous aimons les frères Coen » et que tu verras leurs films sous un autre jour, même s'il est vrai qu'ils ont un style assez spécifique pour ne pas être aimé de tous.

@MissAcacia : j'ai finalement vu Arizona Junior, mais j'ai oublié d'en parler ici. J'ai bien aimé, mais je l'ai vu un soir où j'étais complète crevée, peut-être est-ce pour cela qu'il m'a moins plus que les autres (ce qui n'est pas une vraie critique, vu que je l'ai aimé). Merci de me l'avoir recommandé !

@Florizel : tu me rassures un peu, j'avais peur de ne pas comprendre certains gags ou certaines critiques. J'essayerais de voir s'il passe dans le ciné du coin alors (et réussir à ne pas le louper, je suis très forte pour louper les films que je veux voir).
Revenir en haut Aller en bas
http://pandamoufle.hautetfort.com/
Les yeux noirs
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2794
Age : 40
Localisation : Résolument tournée vers la Terre bien installée sur mon quartier de Lune
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Ethan et Joel Coen: le réalisateur à deux têtes   Lun 15 Fév 2010 - 23:46

milagro87 a écrit:
Je ne vous comprend pas,moi les freres Cohen,je ne peux pas,serieussement j'ai la carte UGC et j'ai vu no country for old men et Burn after reading,et j'ai trouver leur film fade trop violent,et j'ai l'impression que c'est ca qui plait aux gens enfin arretez moi si je me trompe.

En ce qui me concerne, j'aime beaucoup les frères Coen, et leur univers complètement décalé que j'ai découvert grâce à mon compagnon.
Je ne suis pas allée voir "No country for old men", justement cer je n'avais pas envie à ce moment là de voir quelque chose de trop violent.
Cependant, je ne suis pas d'accord pour dire que les frères Coen ne font que des choses violentes (ou fades d'ailleurs)
As-tu vu Intolérable cruauté avec un de leurs acteurs fétiche, George - what else- Clooney?
Il est assez drôle, c'est une comédie plutôt légère mais non dénuée d'humour, et ça pourrait te réconcilier avec leur oeuvre...
Tous ceux qui ont été cités plus haut sont assez uniques . S'il y a une "patte" Coen, il me semble, qu'ils arrivent à chaque fois à faire quelque chose de différent.

Synopsis : Miles Massey est l'avocat que l'on s'arrache quand on veut divorcer. Sa renommée et son train de vie témoignent de sa remarquable réussite. Mais Miles s'ennuie. Il ne va pas tarder à trouver un cas à sa mesure.



Dernière édition par Les yeux noirs le Mar 16 Fév 2010 - 21:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46774
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Ethan et Joel Coen: le réalisateur à deux têtes   Mar 16 Fév 2010 - 0:20

j'aime aussi beaucoup les frères Cohen, bien que je n'ai pas vu tous leurs films. J'ai adoré O Brother, The barber, The big Lebovsky. Ma fille aînée, qui les a tous vus, dis que le dernier est excellent, je n'en ai vu que la bande annonce mais dès qu'il passe dans le coin (c'est prévu, et en VO cheers ) j'y cours !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Framboise
Intendante de Pemberley


Nombre de messages : 557
Age : 32
Date d'inscription : 05/12/2009

MessageSujet: Re: Ethan et Joel Coen: le réalisateur à deux têtes   Mar 16 Fév 2010 - 13:02

Eh bien, ce forum est une mine de découvertes! Je ne savais pas qu'Intolérable cruauté était des frères Cohen (comme quoi, il faut vraiment que je fasse un peu plus attention aux génériques!)
J'avais beaucoup ri à ce film complètement décalé traitant du divorce et de ses inévitables conséquences financières... Pas noir ni violent du tout, parfois un peu cynique mais tellement drôle! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Florizel
Riche célibataire


Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 14/12/2009

MessageSujet: Re: Ethan et Joel Coen: le réalisateur à deux têtes   Mar 16 Fév 2010 - 13:18

Je vais faire mon emmerdeur, mais... C'est Coen, et pas Cohen, dans leur cas ! Je sais que ce n'est pas très grave, mais c'est comme d'écrire Jane Austin, quoi Wink
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46774
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Ethan et Joel Coen: le réalisateur à deux têtes   Mar 16 Fév 2010 - 13:26

Pardon !! Embarassed Embarassed Coen donc !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
christelle
The Gathering Storm


Nombre de messages : 3484
Age : 40
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Ethan et Joel Coen: le réalisateur à deux têtes   Mar 16 Fév 2010 - 16:09

C'est vrai, d'ailleurs, il faudra aussi corriger le titre.
^^
Je crois que Intolérable Cruauté est celui que j'ai le moins aimé, mais cela vient aussi du fait que je n'aime vraiment pas Catherine Zeta-Jones. The Barber est un film difficile, que je n'ai jamais eu le courage de revoir, pour son rythme.

Sinon, leur chef d'œuvre absolu, pour moi, est No Country, mais j'aime particulièrement Fargo et j'ai un faible pour O'Brother et surtout sa musique. Barton Fink aussi est une vraie merveille.

Je connais peu de réalisateurs qui égalent leur talent pour décrire l'absurdité et le non-sens de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Florizel
Riche célibataire


Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 14/12/2009

MessageSujet: Re: Ethan et Joel Coen: le réalisateur à deux têtes   Mar 16 Fév 2010 - 16:40

On se rejoint en grande partie, Christelle ! Jusqu'à A Serious Man, que je place vraiment très haut désormais, j'avais une préférence pour les mêmes que toi. No Country For Old Man, Fargo et Barton Fink sont des oeuvres magistrales. J'avoue avoir beaucoup de tendresse pour The Big Lebowski pour son côté chandlerien sous LSD. Mais quand j'y pense, il y en a peu que je n'aime pas. O'Brother est sympa, sans plus, même si on aime forcément les numéros musicaux, Intolérable Cruauté n'est pas inoubliable, de même que Lady Killer (la preuve, je l'ai oublié). Pour le reste... Miller's Crossing, Sang pour Sang, Arizona Jr, Le grand Saut... Que du bon ! Et puis, quand même, ils ont écrit le scénario du premier Evil Dead Wink (enfin Joel... je crois qu'Ethan était au montage, en fait).
Revenir en haut Aller en bas
Les yeux noirs
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2794
Age : 40
Localisation : Résolument tournée vers la Terre bien installée sur mon quartier de Lune
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Ethan et Joel Coen: le réalisateur à deux têtes   Mar 16 Fév 2010 - 21:46

D'accord avec vous pour dire qu'Intolérable cruauté est loin d'être le meilleur des Coen, quand on aime le style Coen (zavez vu, j'ai corrigé mes fautes Embarassed ), mais c'est justement parce que c'est le plus "édulcoré", le plus léger qu'il me semblait être le plus approprié à faire changer d'avis quelqu'un qui aurait comme image essentielle des frères Coen, la violence!

Le plus d'O' Brother, c'est indéniablement la BO, et Clooney y est vraiment excellent! Il est lui aussi plus léger que certains autres.

J'ai apprécié Burn after reading sans avoir été aussi marquée que par d'autres titres qui ont été déja cités ici maintes fois (Fargo, Barton Fink, The Big Lebowski...)...

The Barber est effectivement un film très particulier (ça semble tout de même un pléonasme de dire ça d'un film des frères Coen), au rythme très déroutant, mais, après avoir eu du mal à rentrer dedans, je dois dire que je l'ai beaucoup aimé mais bien sûr, si on aime l'action, s'abstenir!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ethan et Joel Coen: le réalisateur à deux têtes   Aujourd'hui à 12:54

Revenir en haut Aller en bas
 
Ethan et Joel Coen: le réalisateur à deux têtes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ethan et Joel Coen: le réalisateur à deux têtes
» True Grit (Ethan and Joel Coen - 2010)
» True Grit - Ethan et Joel Cohen
» True Grit - 2010 - Joel & Ethan Coen
» Burn After Reading (2008, Joel & Ethan Coen)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Cinéma-
Sauter vers: