Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Fred Vargas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 6414
Age : 52
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Mer 26 Aoû 2015 - 9:35

Ysabelle et Clinchamps, vous me rassurez Cool I love you
J'ai lu des critiques assez mauvaises sur Temps glaciaires, et je m'interrogeais ... votre réaction me ravit, je vais donc m'y plonger dès que possible sunny
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50464
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Mer 26 Aoû 2015 - 10:58

C'est vrai qu'au début l'histoire policière semble partir au hasard, et un peu dans tous les sens... mais tout se focalise peu à peu et se consolide... Et il y a toujours les personnages improbables de Vargas (Marc, par exemple... Wink Laughing ) et le bonheur de les retrouver et de passer quelques temps avec eux... cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries
avatar

Nombre de messages : 16834
Age : 55
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Mer 26 Aoû 2015 - 11:29

Je pense que tu vas aimer, Petit Faucon; Du moins, je l'espère de tout cœur! Fred Vargas, une fois qu'on a compris que c'est le tourbillon infini qui mène partout et nulle part, c'est un méli-mélo de tout, ou se côtoient, archéologie, géopolitique, Histoire et histoires, psychologie des êtres et des sociétés, absurde et réel, ... On se laisse glisser dans ce qui ne ressemble à aucun autre style. En fait de style, y en a t-il un brin? C'est tout juste du Vargas et rien d'autre.
Comme le souligne Clinchamps à juste titre, tout être à droit au chapitre, y compris ceux que l'on attend pas et qui nous surprennent par leur place toute naturelle parmi nous. C'est le cas de Marc et de l'afturgangas Laughing
Aussitôt fini, je me suis retrouvée orpheline en pleine désarroi. Dire qu'il faut attendre des années avant de pouvoir aller passer des vacances dans des lieux "incertains" No
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 6414
Age : 52
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Mer 26 Aoû 2015 - 11:49

Merci Ysabelle !! mais en fait j'adore Vargas, avec ses personnages déjantés et en même temps pourvus d'une logique rigoureuse, elle sait vraiment créer un univers qui n'appartient qu'à elle dans un décor tout à fait familier.
Revenir en haut Aller en bas
Atonement
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1105
Age : 22
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Sam 7 Mai 2016 - 11:58

J'ai enfin fait connaissance avec les fameux personnages de Fred Vargas avec Sous les vents de Neptune. Dès le début de ma lecture, j'ai trouvé le style très beau. C'est vraiment très bien écrit sans que cela soit trop "lourd", c'était très agréable à lire. Concernant l'histoire en elle-même, j'ai mis un peu de temps à rentrer dedans.
Spoiler:
 
J'ai trouvé les personnages très intéressants (en dehors d'Adamsberg et Danglard, surtout Retancourt et les policiers québécois, bien que pas toujours compréhensibles Razz ). En dehors de l'enquête que j'ai ensuite trouvé passionnante (jusqu'au dénouement que j'ai trouvé très beau), j'ai beaucoup aimé la manière dont Vargas décrit les lieux. C'est quelque chose qui m'a beaucoup marqué dès le premier chapitre et le commissariat sans chauffage. Puis, le Québec que j'ai trouvé à la fois réaliste et magique (le chemin de promenade d'Adamsberg, la manière dont est organisée la ville, les longues routes jusqu'au lac Pink).
Je suis donc très heureuse d'avoir découvert cette auteure et je me plongerai dans d'autres de ses livres avec plaisir ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
https://lighthouseletter.wordpress.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50464
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Sam 7 Mai 2016 - 12:10

J'aime aussi beaucoup les premiers, avant Adamsberg, avec les Evangélistes... Ravie que tu aies aimé !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre
Sweet Indian Princess
avatar

Nombre de messages : 24417
Age : 55
Localisation : entre deux livres
Date d'inscription : 22/08/2009

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Sam 7 Mai 2016 - 16:08

Jamais lu No à mettre sur ma liste d'envies drunken
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay
avatar

Nombre de messages : 7894
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Sam 7 Mai 2016 - 23:09

Atonement a écrit:
J'ai enfin fait connaissance avec les fameux personnages de Fred Vargas avec Sous les vents de Neptune.

Je suis ravie que tu aimes, et tu as encore de bons moments de lecture devant toi, avec Adamsberg ou les évangélistes study

De plus il y a une très bonne adaptation avec Jean-Hugues Anglade Smile

Cassandre la liste d'envies n'a jamais de fin Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 6414
Age : 52
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Mar 14 Juin 2016 - 17:12

Je viens ici car j'ai lu récemment quelques Fred Vargas, avec un plaisir toujours renouvelé.

D'abord Cinq francs, une BD en noir et blanc, sobre et bien faite, qui fait partie d'un ensemble qui s'appelle "Coule la Seine", dont Ysabelle a parlé sur le topic des lectures en cours.

Ensuite : Dans les bois éternels paru en 2006, une enquête de la brigade de Adamsberg, la 5e d'après wiki, après Sous les vents de Neptune, et avant Un lieu incertain.
On y retrouve avec plaisir Danglars et son érudition sans fond, Retancourt et son caractère de cochon, Estalère qui apporte des cafés à tout le mode, Froissy qui a des provisions pour toute la brigade dans son placard, et Veyrenc qui apparait ici pour la première fois, et tous les autres.
Adamsberg veille sur son petit Tom et sur Camille (de loin), et vient de s'installer dans une nouvelle maison.
Comme toujours, ça commence lentement, et puis vers les 2/3 du livre, ça devient haletant, et le coupable n'est révélé que dans les toutes dernières pages ...
J'ai beaucoup apprécié cette lecture, bien que je pense qu'il est préférable de lire les enquêtes dans l'ordre de leur parution, car il y a une continuité dans l'équipe et les liens de l'équipe, qu'on perd si on les lit dans le désordre.

Enfin, je viens de terminer ma relecture de Ceux qui vont mourir te saluent, écrit en 1987, qui se déroule à Rome, avec un trio également, mais d' "empereurs" et non d'évangélistes.
Le livre est moins bien réussi que les autres à mon sens, en tous cas j'ai moins accroché aux personnages, qui ne font rien pour être sympathiques, mais l'enquête reste menée de main de maître, même si l'ambiance du livre est plus intellectuelle et moins axée sur les sentiments des personnages entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50464
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Mar 14 Juin 2016 - 17:38

C'est très intéressant, la façon dont Fred Vargas a hésité entre différents héros, avant de se fixer sur Adamsberg et consort. Après les empereurs vite abandonnés, arrivent les Évangélistes (debout les morts) puis Adamsberg (L'homme aux cercles bleus) puis Louis Kelweiler (un avatard'Adamsberg)avec les Évangélistes en soutien (un peu plus loin sur la droite et Sans feu ni lieu) pour revenir définitivement à Adamsberg avec l'Homme à l'envers, et l'abandon des autres héros (j'aimais bien les Évangélistes ) Very Happy au profit de l'équipe d'Adamsberg, qui se complète et se soude au fil des divers romans.
Oui, c'est une série qu'il vaut mieux prendre par le commencement (on peut oublier les Empereurs) parce que les liens tissés au fil des histoires sont forts, et les résonances nombreuses entre les différents romans.
Ce doit être pour ça, en plus de son style poétique, de sa fantaisie et de l'originalité de ses intrigues, que j'adore Fred Vargas : elle a réussi à créer à la fois un merveilleux roman feuilleton à épisodes (genre que j'adore et qui préfigure les séries modernes) et de remarquables histoires dans chaque épisode ! Le seul défaut : il faut attendre trois ans pour en avoir un nouveau, qui sera dévoré en trois jours !!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6708
Age : 44
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Mar 14 Juin 2016 - 20:00

Eh bien bizarrement j'aime bien Kelweiler (j'ai beaucoup regretté sa disparition) et pas du tout Adamsberg (sans Danglars, je n'aurai pas continué à lire ces romans). Je ne vois donc pas le lien que tu fais entre les deux Clinchamps, Kelweiler n'est pas du tout flottant par exemple (au moins dans mon souvenir).
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 6414
Age : 52
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Ven 9 Sep 2016 - 17:21

Je vous faire un petit compte-rendu de Temps glaciaires, que j'ai beaucoup, beaucoup aimé !!!

D'abord j'ai retrouvé avec un très grand plaisir toute la brigade de la criminelle, Danglars Veyrenc et Retancourt bien sûr, mais aussi Froissy qui fait des provisions compulsives, Estalère qui prépare des cafés personnalisés (un homme précieux Wink ) et tous les autres, avec leurs qualités et leur affect.
J'ai beaucoup apprécié le cheminement de l'enquête, et l'association Robespierre m'a enchantée, je crois que j'aurais adoré qu'une telle association existe avec sa recréation de l'Histoire. Et par ailleurs, j'ai reconnu la patte Vargas avec le "personnage" de Marc (j'ai adoré sa relation avec Céleste, la bien-nommée), et surtout avec l'affaire de l'afturganga, et du petit groupe de l'auberge islandaise avec Rögnvar, ... (rien que pour ce passage, je suis fan de Vargas).
Au final, j'ai adoré study sunny
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries
avatar

Nombre de messages : 16834
Age : 55
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Lun 12 Sep 2016 - 9:43

Merci pour ton commentaire, Petit Faucon. Je suis contente que cette lecture t'ait apporté du plaisir. J'avais peur que cela t'ennuie. Les critiques des lecteurs ne sont pas toutes élogieuses pour ce roman. Pour ma part, je le relirai volontiers. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 6414
Age : 52
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Lun 12 Sep 2016 - 9:47

Ah non !!! Avec Vargas je ne m'ennuie jamais, je trouve que sa tournure d'esprit nous entraine toujours dans des endroits inattendus et improbables, et qu'elle a beaucoup de fantaisie, ça m'enchante.

Et aussi j'apprécie particulièrement le départ des enquêtes, souvent quelque chose d'anormal mais pas forcément d'inquiétant, et qui devient le signe que quelque chose de "mauvais" est à l'oeuvre ... j'aime bien cette façon d'appréhender la réalité, que je retrouve souvent chez Montalbano de Camilleri sunny
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries
avatar

Nombre de messages : 16834
Age : 55
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Lun 12 Sep 2016 - 10:11

Je n'ai pas lu Montalbano. Les adaptations à la télé ont elles un lien avec cette série? Je ne manquerai pas d'en lire, si comme tu le signale, il y a des aspects similaires à la façon de faire de Vargas. Espérons que j'arrive à renouer avec la lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 6414
Age : 52
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Lun 12 Sep 2016 - 10:30

Oui, les adaptations TV (elles passent en ce moment, je les regarde en replay) sont calquées d'après les livres, et elles sont très fidèles à l'histoire et à l'esprit des livres ; par rapport à Vargas, les enquêtes de Montalbano sont très ancrées dans la réalité politico-économique de la Sicile, avec une présence forte de la mafia en toile de fond de nombreuses enquêtes, et aussi la place géographique de la Sicile, proche de l'Afrique du Nord (les migrants et les trafics d'arme et de drogue sont souvent présents aussi).
Je ne sais pas si ça te plairait, tu peux essayer,  Camilleri a du écrire 25 ou 30 enquêtes, ta médiathèque en a sûrement une en stock ...
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50464
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Lun 12 Sep 2016 - 11:24

Je partage entièrement ton avis sur "temps glaciaire" de Vargas, Petit Faucon, bien que j'aie encore entendu récemment à la radio une critique fort mitigée... Et Ysabelle je plussoie quant aux enquêtes de Camillieri : j'adore leur humour qui ne laisse pourtant pas de côté le côté sombre de la Sicile et la galerie de ses personnages, particulièrement Catarella dont l'esprit assez particulier n'est bon qu'avec l'informatique et au langage très personnel ! lol!


Dernière édition par clinchamps le Lun 12 Sep 2016 - 12:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 6414
Age : 52
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Lun 12 Sep 2016 - 11:34

Merci Clinchamps !!!!
Et Catatella est effectivement plus que la mascotte du commissariat de Vigata Cool
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries
avatar

Nombre de messages : 16834
Age : 55
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Lun 12 Sep 2016 - 21:11

Merci à vous les filles, je sens que je vais faire de belles découvertes.Very Happy Je vais sélectionner quelques uns à mettre sur ma PAL. Y a t-il un ordre précis?

Fin du HS. Embarassed Il faut peut-être en parler dans le topic Ad Hoc, s'il existe?
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50464
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Mar 13 Sep 2016 - 1:40

Revenir en haut Aller en bas
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf
avatar

Nombre de messages : 3011
Age : 37
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Jeu 27 Avr 2017 - 13:26

Hip hip hip hourra! Un nouveau Vargas est annoncé pour le 10 mai prochain cheers


Présentation de l'éditeur :

Citation :
« - Trois morts, c'est exact, dit Danglard. Mais cela regarde les médecins, les épidémiologistes, les zoologues. Nous, en aucun cas. Ce n'est pas de notre compétence.
- Ce qu'il serait bon de vérifier, dit Adamsberg. J'ai donc rendez-vous demain au Muséum d'Histoire naturelle.
- Je ne veux pas y croire, je ne veux pas y croire. Revenez-nous, commissaire. Bon sang mais dans quelles brumes avez-vous perdu la vue ?
- Je vois très bien dans les brumes, dit Adamsberg un peu sèchement, en posant ses deux mains à plat sur la table. Je vais donc être net. Je crois que ces trois hommes ont été assassinés.
- Assassinés, répéta le commandant Danglard. Par l'araignée recluse ? »
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 6414
Age : 52
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Jeu 27 Avr 2017 - 13:55

Youpeee !!! quelle excellente nouvelle, Natasha I love you
L'accroche donne envie study
(J'attends aussi une nouvelle enquête de Nicolas Le Floch et mon bonheur sera complet sunny )
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries
avatar

Nombre de messages : 16834
Age : 55
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Jeu 27 Avr 2017 - 16:25

Quelle bonne nouvelle! J'y pensais il y a quelques jours en me disant :elle exagère tout de même! Il faut qu'elle pense un peu à nous ses pauvres fans. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50464
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Jeu 27 Avr 2017 - 17:55

moi aussi j'y ai pensé il y a quelques jours !!! Quelle excellente nouvelle !! Merci Natacha !
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf
avatar

Nombre de messages : 3011
Age : 37
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Ven 2 Juin 2017 - 14:22

J'ai terminé hier soir Quand sort la recluse et ce roman était un pur délice cheers
Fred Vargas ne renouvelle pas son genre, elle garde la même recette, et c'est tant mieux je trouve car ses romans se lisent comme en déguste son gâteau au chocolat préféré Razz .
Dans Quand sort la recluse, on quitte l'Islande et Robespierre, et on s'installe du côté de Nîmes où les araignées recluses (que personnellement je ne connaissais pas : http://www.ladepeche.fr/article/2015/07/09/2141089-attention-morsures-recluse-brune-araignee-sevit-languedoc-roussillon.html), petites araignées dont la morsure se nécrose et peut faire des dégâts, mais qui généralement restent tranquillement dans leur trou sans embêter personne, se mettent subitement à faire trois victimes.
On retrouve Adamsberg plus adamsbergien que jamais,  tenant des dialogues improbables avec ses interlocuteurs et cherchant à donner du sens à ses "proto-idées" qui se baladent sous forme de bulles dans ta tête folle. On retrouve aussi toute l'équipe du commissariat, tout particulièrement Veyrenc, Froissy, Mercadet et Retancourt. Quant à Danglard, il se tient un peu à l'écart dans cet épisode. On comprendra pourquoi au fil des pages.
Vargas réserve une surprise aux partisans des évangélistes... que pour ma part j'ai trouvée jubilatoire, mais je ne vous en dis pas plus. Je terminerais en postant ici une critique d'un journaliste de Télérama à laquelle j'adhère absolument !

http://www.telerama.fr/livres/quand-sort-la-recluse,157705.php

Citation :
Une araignée tue... Et le commissaire Adamsberg reprend du service. Fred Vargas livre un polar malicieux où les mots mènent la danse et l'intrigue.
D'abord il y a le titre, emmitonné de brume, construit sur un mot aux accents surannés : Quand sort la recluse. A quoi renvoie-t-elle précisément, cette recluse ?, s'interroge le lecteur, qui se lance dans le roman comme on s'aventure au coeur de la forêt. Il devra attendre, embarqué en manière d'amuse-bouche sur une fausse piste, une histoire de femme, de mari et d'amant que le fameux commissaire Adamsberg, favori de l'auteure, résoudra façon Sherlock'n'roll. Mais revenons à la recluse, maître mot du livre. Car ce sont les mots qui font le charme des romans de Fred Vargas. Une façon de les déguster comme des friandises, de les déshabiller lentement, de les sortir de leurs tanières, parfois très anciennes, de les mettre à la question, de les répéter, de les convoquer à contre-emploi. Ainsi d'étoc, que l'auteure prend soin de définir, « ces rochers ­immergés sur lesquels s'éventrent les ­bateaux », avant de le faire rejaillir, quelques pages plus loin, dans le contexte totalement décalé d'un remue-­méninges policier : « Et donc nous butons là sur un étoc particulièrement vicieux. » Ainsi de blaps, gros coléoptère ventru, « nommé le puant, l'annonce mort », sorti de son contexte lexical plutôt technique pour devenir tout au long du roman nom commun empreint de poésie noire, les blaps ­désignant une bande immonde de ­violeurs en série.
Et la recluse, vous demandez-vous, de plus en plus impatient ? Elle est au coeur du mystère et de la légende qui donnent au texte ses allures de conte. Il était donc une fois Loxosceles rufescens, une araignée farouche et, semble-t-il, dangereuse puisque quand commence l'histoire trois vieillards sont morts après avoir goûté de son venin. Mais « recluse » ne peut-il pas être entendu dans un autre sens ? Chez Vargas, attention, ce sont les mots, les idées et les images qui y sont associées qui mènent la danse, font avancer l'enquête et le ­récit, au fur et à mesure qu'on les décortique, au fil d'une logique ondoyante dont Adamsberg est familier. Ses mots sont des friandises, disions-nous, et son nouveau roman, un pur délice ! — Michel Abescat
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fred Vargas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fred Vargas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: