Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 P&P : Quelles Traductions ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Satine
Flaming Eyes and Soul
avatar

Nombre de messages : 2885
Age : 27
Localisation : With my own Rochester !
Date d'inscription : 05/07/2011

MessageSujet: Re: P&P : Quelles Traductions ?   Lun 12 Jan 2015 - 21:54

Merci pour ta réponse MissAcacia !!
Revenir en haut Aller en bas
http://laproseduneepoque.blogspot.fr/
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 21512
Age : 72
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: P&P : Quelles Traductions ?   Sam 17 Déc 2016 - 10:12

Bonjour Tibert, je me présente, Fée Clochette Wink  nous avons l'habitude à l'Inn at Lambton d'accueillir les nouveaux inscrits et inscrites dans la rubrique "Bienvenue" soit par un long message de présentation, soit par un plus court, c'est selon .... donc à bientôt sur "Bienvenue" cheers

J'ai lu ton message, Ekaterine t'a orientée vers la bonne pièce de l'auberge. Elle fourmille de renseignements sur les différentes traductions de PP.

Tibert a écrit:
Traduction de 1822 d'Orgueil et préjugés, Paschoud libraire Paris  

J'ai lu de nombreuses versions et aussi celle dont tu parles.

Mon avis Very Happy  - je préfère celle de la Pléïade qui nous explique en bas de page les mots employés de l'époque et les us et coutumes de l'époque de Jane Austen.

La traduction dont tu parles, est pour moi assez pénible à lire  - les dialogues, sont vifs et je dirais communs à presque toutes les traductions. Mais entre, les paragraphes sont pénibles à lire !!!!

Citation :

chapitre I :

Vous ne savez pas ce que je souffre !

— J’espère, ma chère, que vous vous guérirez et que vous vivrez encore longtemps pour voir beaucoup de jeunes seigneurs, jouissant de quatre ou cinq mille livres de rentes, venir s’établir dans notre voisinage.

— Il en arriveroit vingt, que cela nous seroit bien inutile, puisque vous ne voulez pas seulement aller leur faire une visite.

— Vous pouvez compter, ma chère, que, lorsqu’il y en aura vingt, j’irai les voir tous.

M. Bennet offroit un mélange si extraordinaire de réparties promptes, d’humeur railleuse, de réserve et de caprices, que vingt-trois ans de mariage n’avoient pas suffi à sa femme pour bien connoître son caractère. Elle étoit moins difficile à définir. C’étoit une femme ignorante, d’une intelligence médiocre, et d’un caractère foible. Lorsqu’elle étoit mécontente, elle se plaignoit de ses nerfs. Son désir le plus ardent étoit de voir ses filles mariées ; sa principale occupation les visites, et son plaisir les nouvelles.

Citation :
chapitre II :

Monsieur Bennet fut un de ceux qui se montrèrent les plus empressés à rechercher M. Bingley. Son intention avoit toujours été d’aller chez lui, quoiqu’il eût assuré sa femme du contraire, mais elle n’eut connoissance de cette visite qu’après qu’elle fut faite, et voici comment : M. Bennet voyant sa seconde fille occupée à garnir un chapeau, lui dit : J’espère Lizzy que ce chapeau plaira à M. Bingley.

— Nous ne saurons point ce qui plaît ou déplaît à M. Bingley, répondit Mistriss Bennet avec aigreur, puisque nous ne le verrons point.

— Vous oubliez, maman, dit Elisabeth, que nous le rencontrerons dans les assemblées, et que Mistriss Long a promis de nous le présenter.

— Je ne crois pas que Mistriss Long fasse jamais rien pour nous ; c’est une femme fausse, intéressée, d’ailleurs elle a deux nièces, et je ne compte point sur elle.

— Ni moi, dit M. Bennet, je suis bien aise de voir que vous ne fondez pas vos espérances sur ses services.

Mistriss Bennet ne daigna pas répondre, mais incapable de se contenir, elle commença à gronder une de ses filles.

— Ne toussez donc pas ainsi Kitty, pour l’amour du Ciel, ayez pitié de moi, vous m’abîmez, les nerfs.

— Kitty n’a aucune discrétion, dit son père, elle ne tousse jamais à propos.

— Je ne tousse pas pour me divertir, répondit Kitty avec humeur.

— Quand aura lieu votre premier, bal, Lizzy ?

— De demain en quinze.

— Est-il bien vrai, s’écria Mistriss Bennet ! Et Mistriss Long ne reviendra que la veille, il lui sera impossible de nous le présenter puisqu’elle ne l’aura point encore vu.


Je n'ai pas besoin pour me plonger dans l'atmosphère d'avoir ce genre de traduction, c'est même (pour moi) pénible à lire. Donc j'abandonne et je me plonge avec plaisir dans une traduction moderne où au moins, je suis immédiatement captivée par l'histoire.  

En 1822, il est normal de parler ainsi, mais en 2017 !!!! Shocked sunny c'est comme lire le Roman de Renart dans la traduction de 1861 aussi pénible, à moins d'être un spécialiste linguistique afin d'apprécier.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre
Sweet Indian Princess
avatar

Nombre de messages : 23746
Age : 55
Localisation : entre deux livres
Date d'inscription : 22/08/2009

MessageSujet: Re: P&P : Quelles Traductions ?   Sam 17 Déc 2016 - 15:02

Par ma foi, Mistriss Fée Cloachette, vous m'épatâtes
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 21512
Age : 72
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: P&P : Quelles Traductions ?   Sam 17 Déc 2016 - 17:39

tongue ainsi coassa Coassandre mais qu'elle est taquine !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: P&P : Quelles Traductions ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
P&P : Quelles Traductions ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» P&P : Quelles Traductions ?
» quelles peintures utilison nous????
» INP - Conserver, restaurer demain. Quelles formations, pour quels métiers ?
» Quelles-sont vos techniques et sujets préférés en dessin?
» Quelles matières sur une montre qui décôte le plus ?!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Jane Austen :: Oeuvres et adaptations :: Pride and Prejudice :: P&P de Jane Austen-
Sauter vers: