Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Clint Eastwood, un américain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
marie21
Lost in RA Sunbae


Nombre de messages : 15326
Age : 37
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: pro   Mer 9 Fév 2011 - 18:52

Et moi, j'ai enfin vu dimanche le dernier film de Clint Eastwood, Au delà avec Cecile de France, Matt Damon, Thierry Neuvic et plein d'autres acteurs tous très talentueux!
Évidemment, c'est un film qui m'a beaucoup "touchée" dans tous les sens du terme. c'est très profond....
J'ai trouvé les effets spéciaux spectaculaires, lors des scènes du tsunami, j'en ai eu des frissons d'horreur!!!(c'est surtout de se dire que ça s'est passé comme ça dans la réalité qui rend ça encore plus affreux...)
les acteurs sont tous excellents, je ne suis pas fan de Matt Damon, pourtant, son jeu m'a beaucoup touchée, je l'ai trouvé émouvant!!! j'étais contente pour son personnage à la fin car il n'est plus vraiment "seul" avec ce "fardeau"..
Le jeune acteur anglais est formidable, bouleversant!!! Et Cecile de France joue très bien, comme d'habitude, j'aime beaucoup cette actrice!! Thierry Neuvic, trop beau même si son personnage ne l'est pas vraiment!!! j'étais très contente pour lui! J'aime aussi son jeu d'acteur...il utilise beaucoup le regard pour exprimer des choses...
des scènes très émouvantes (j'ai dû sortir les mouchoirs...) et un film qui fait vraiment réfléchir sur le thème de la mort, l'après-la-mort/ comment on voit la vie autrement dans ce cas-là...
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Lun 21 Fév 2011 - 19:19

Je passe rapidement pour dire que j'ai vu Gran Torino hier soir et que je ne vais pas développer sur tout ce qui fait que je considère ce film comme un chef-d'ouvre parce que sinon on en aurait pour la nuit. Embarassed Razz sunny

J'espère qu'on ne me prendra pas pour une folle si je dis que ce scénario me fait penser à Jane Austen. Ben oui, l'art de tout dire sans en faire des tonnes, ce n'est pas donné à tout le monde. En plus il y a Detroit, une ville dont je viens de tomber amoureuse en tant que décor de film. Un film que je regarderai encore et encore, pour son message et pour tout l'art du grand Clint et de ses scénaristes. cheers cheers cheers

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
aragoHere
Pauvre gouvernante


Nombre de messages : 12
Age : 46
Localisation : paris
Date d'inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Jeu 24 Fév 2011 - 8:31

A ceux qui aiment le grand Clint comme acteur, je vous conseille Les Proies de Don Siegel !
Un film qui n'a pas marché à sa sortie aux Etats-Unis (1971) parce que les fans de Clint attendait un autre western, alors que c'était un de ses premiers grand rôle tragique !

Revenir en haut Aller en bas
http://www.cinetour.fr
nathy's
Feedle-Dee-Dee!


Nombre de messages : 8529
Age : 26
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Dim 22 Mai 2011 - 23:00

Je viens de voir Mystic River et je suis traumatisée (j'aime bien ce smiley et ça correspond bien au cri d'horreur que je voudrais pousser) En ce moment je n'arrête pas de voir des films avec des crimes atroces et ça commence à m'angoisser!

Ce film est tellement noir, tellement poignant, tellement cruel, ça donne la nausée, surtout que c'est vraiment réaliste. Les acteurs sont tous excellents, surtout le trio d'hommes.

Spoiler:
 

Bien que ce soit un très bon film, c'est clair que je ne le reverrai jamais!
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46677
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Dim 22 Mai 2011 - 23:57

Nathy's, tu traduis exactement ce que j'ai ressenti en voyant ce film !!! Chose exceptionnelle, qui ne m'arrive jamais, même après les films de vampires, ou d'horreur, ou de guerre : j'en ai rêvé la nuit suivante, tant j'en avais été choquée, au sens de "prendre un coup en pleine poitrine" !!! Comme toi, je pense que c'est un film proche du chef d'œuvre, mais que je ne reverrai jamais non plus !! pale C'est le sentiment de l'injustice sans recours qui m'a donnéune impression d'étouffement presque physique, et j'y ai repensé pendant plusieurs jours encore après !
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices


Nombre de messages : 8781
Age : 31
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Lun 30 Mai 2011 - 20:32


Après des années de lobbying intensif de la part de ma sœur je suis enfin décidée à voir Million Dollar Baby hier. Auréolée de son Oscar, je pensais bien qu'Hilary Swank serait très bien. En effet elle est impressionnante, surtout dans les combats, on dirait qu'elle a fait de la boxe toute sa vie. Mais en-dehors de sa performance j'ai du mal à retenir un élément vraiment positif. Je n'ai jamais aimé la boxe, et je pense que si l'histoire tournait autour d'un autre sport mon impression globale aurait été meilleure. Le personnage joué par Clint m'a un peu agacé avec son côté ours au cœur tendre parce que c'est presque la copie conforme de celui qu'il interprète dans Gran Torino. Ceci dit la relation entre lui de Maggie est belle, tout comme la fin qui tient néanmoins trop du mélo. Bref, je ne pense pas que c'est un film que je reverrai.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante


Nombre de messages : 5073
Age : 57
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Lun 30 Mai 2011 - 22:55

MissAcacia a écrit:
Pour revenir sur Mystic River ... je n'ai pas lu le livre de Dennis Lehane dont ce film est tiré (point trop n'en faut), mais comme c'est une étoile confirmée du roman noir américain pas réputé pour ses happy ends, je n'ai pas été surprise par l'adaptation... Quelqu'un a-t-il lu le livre ?
Dans le mille, comme d'habitude, Miss Acacia: que l'on apprécie ou non le film d'Eastwood, il faut dire que c'est une adaptation très fidèle (et néanmoins géniale à mon avis), du roman. L'horreur n'a pas été rajoutée par le réalisateur, c'est celle de l'oeuvre originale.

Sauf, mais ce n'est pas dans l'horreur criminelle, cette scène accablante de la parade finale lors de je ne sais plus quelle fête dans la ville, avec les sourires éclatants, convenus et obligatoires de ce groupe des épouses qui savent, ces sourires de commandes qui font passer par pertes et profits le pauvre sacrifié et ratifie la prise de pouvoir mafieux du personnage de Sean Penn sur la ville... Froid dans le dos!
Revenir en haut Aller en bas
nathy's
Feedle-Dee-Dee!


Nombre de messages : 8529
Age : 26
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Mer 1 Juin 2011 - 10:43

Tatiana a écrit:

. Le personnage joué par Clint m'a un peu agacé avec son côté ours au cœur tendre parce que c'est presque la copie conforme de celui qu'il interprète dans Gran Torino

Mais il a fait ce film avant Gran Torino, cet argument n'est pas valable lol!
Dommage que tu n'aies pas trop aimé Smile C'est vrai que si on n'aime pas la boxe, ça devient tout de suite moins passionant.

Je suis tout à fait d'accord avec Clinchamps et Selenh sur le sentiment d'injustice et sur l'horreur de la parade affraid L'épouse de Sean Penn jouée par Laura Linney est terrifiante dans son indifférence totale au sort de Dick et son regard envers Celeste à la fin!
Revenir en haut Aller en bas
Dune
Silver Screen Addict


Nombre de messages : 3662
Age : 26
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Jeu 12 Jan 2012 - 13:46

J'ai vu J. Edgar hier, ça m'a bien plu !

J'ai trouvé intéressant de suivre la vie de Edgar Hoover, de ses débuts à sa fin. La manière dont est montée le film, qui alterne entre flash back de la jeunesse de Hoover et sa vieillesse, lorsqu'il fait écrire ses mémoires rend le film dynamique et permet de mettre en parallèle la réalité et ce que Hoover souhaite dire dans ses mémoires.
Le film ne nous montre pas la parton du FBI sous son meilleur jour (en avait-il un ? Laughing), son ambition, son caractère, son besoin de reconnaissance et ses méthodes très souvent condamnables, sa manière d'être en position de force face à tous les présidents font froid dans le dos pale
Mais la force du film, encore plus que de revenir sur la carrière de Edgar Hoover, est de le montrer dans la sphère intime : avec sa mère à laquelle il est complétement soumis, et surtout avec son collaborateur Clyde. J'ai eu une période où je m’intéressait beaucoup à JFK et c'est là que j'en appris quelques trucs, indirectement, sur Hoover, mais sinon je ne savais pas grand chose à son sujet (à part que bon, c'était pas le type le plus gentil de la terre), donc je ne savais rien des rumeurs selon lesquelles il était homosexuel, celles-ci alimentées par le fait qu'il était tout le temps (déjeuners, repas, vacances, WE) avec son n°2 Clyde Tolson. Sur ce point, je trouve le film très bien fait et très délicat, et j'ai eu un peu pitié pour le personnage. Rien n'est avéré donc le scénariste a fait ce choix, mais je trouve que c'est une des qualités du film.

J'aime aussi bien la fin
Spoiler:
 

J'ai trouvé Dicaprio très bien dans ce rôle (mais j'ai toujours bien aimé cet acteur), et il est impressionnant en Hoover avec son maquillage Shocked Je ne l'ai pas reconnu au départ !
Revenir en haut Aller en bas
http://landofsand.hautetfort.com/
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Jeu 12 Jan 2012 - 18:37

Merci pour cet avis, Dune. Ce film me fait très envie et là tu confirmes. Very Happy J'ai lu aujourd'hui l'avis de quelqu'un qui trouvait DiCaprio meilleur dans la partie "sans maquillage". Disons le clairement, il trouvait que l'acteur faisait un peu son Marlon Brando quand il était grimé. Neutral Je suis contente de voir que tu ne partages pas ce sentiment.

Le tandem Eastwood-DiCaprio, quand même, il ne faut pas que je rate ça. Mais il y a tellement de choses à voir, en ce moment.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices


Nombre de messages : 8781
Age : 31
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Jeu 12 Jan 2012 - 18:54


J'attendais un premier avis sur ce film, merci Dune. Je compte aller le voir ce week-end. Je n'apprécie pas toujours Di Caprio, mais ce que j'ai pu lire sur son interprétation est plutôt positif. Et le sujet, cette plongée dans l'histoire d'un homme emblématique du FBI, est des plus alléchants. Avec en plus Eastwood à la baguette, on est sûr de ne pas regretter sa place de ciné Laughing .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
toxicangel
Snails Huntress


Nombre de messages : 6219
Age : 39
Localisation : Somewhere between Heaven and Hell, obviously...
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Ven 13 Jan 2012 - 20:49

Merci beaucoup pour ton avis Dune Very Happy
A la base, je ne suis pas une fan acharnée des biopics et toutes les performances de grimage / maquillage ont tendance à m'ennuyer.
Mais c'est Eastwood, c'est une histoire j'imagine un peu plus épaisse que celle d'une starlette et avec en prime une histoire de (possible) homosexualité refoulée, je vote pour !
Ton avis ne fait donc que renforcer ma motivation d'y aller (sans doute semaine prochaine, avec mamounette qui est une grande fan de Clint).

Quant à Leonardo, je trouve que c'est un bon acteur, j'aime ses choix de films mais j'avoue qu'il me laisse étrangement de marbre Neutral

Et sinon, comme cela faisait très longtemps que je n'étais pas venue jeter un oeil sur ce topic, je vais me contenter de mettre un à tous les avis sur Mystic River.
Moi aussi c'est un film que j'ai adoré mais qui m'a profondément traumatisée et tout comme clinchamps, il m'a empêchée de dormir pendant ... quelques nuits. pale
Ce dernier quart d'heure me marquera à tout jamais Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
http://angelfr.over-blog.com/
Yseult
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1199
Age : 35
Localisation : 49
Date d'inscription : 10/10/2010

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Sam 14 Jan 2012 - 20:06

Je suis allée voir J. Edgar cet après midi. J'ai bien aimé. ce ne sera pas mon biopic préféré, mais il vaut vraiment le coup d'être vu.
j'ai eu un peu de mal à suivre au début, j'ai trouvé qu'on entrait dans l'histoire sans vraiment d'introduction et que ça manquait un peu d'explication (mais je l'ai vu en v.o., j'ai peut-être raté des trucs). J'ai aimé en apprendre plus sur l'histoire de la création du FBI, histoire que je connaissais très mal, il faut le dire, et sur l'influence du bonhomme sur son époque. Malgré ses défauts, je le trouve charismatique. Il sait ce qu'il veux et semble près à tout pour l'obtenir.
Comme le dit Dune, il est assez détestable, mais les scènes de sa vie intime (qui j'imagine sont très romancées) le rendent plus humain. Je ne sais pas si sa mère était réellement comme ici, mais elle est parfois aussi imbuvable que Lady Catherine de Burg (j'ai passer le film à me demander ou je l'avais déjà vu, avant d'avoir la révélation en lisant le générique de fin Embarassed ).
Le maquillage de Léo et de Tolson est assez bluffant. Shocked La reconstitution est très soignée. Par contre, la réalisation sous forme de flash-back ne m'a pas trop convaincue.
Spoiler:
 
Je vais arrêté là, car j'ai du mal à exprimer ce que je pense.
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Dim 15 Jan 2012 - 15:14

Je l'ai vu moi aussi, vendredi soir. Je dois avouer que j'ai trouvé le temps un peu long et que Eastwood m'a déçue sur ce coup. Je me rends compte que je connaissais assez peu de choses sur cette personnalité controversée et que, si le film fait découvrir certains faits intéressants (je n'avais jamais entendu parler de
Spoiler:
 
il m'a surtout donné envie d'en savoir plus encore. Ce qui fait qu'aussitôt de retour du ciné, je me suis précipitée sur la bio de Hoover sur wiki. Je sais ce n'est, que wiki, et ça reste superficiel, mais on peut quand même constater que le scénario s'est focalisé sur l'homme plutôt que sur sa carrière, sur ses relations avec ses proches plutôt que sur ses relations avec les politiciens. En l'occurrence je ne trouve pas l'homme spécialement fascinant, malgré ses ambiguïtés, ce qui explique peut-être que je me sois un peu ennuyée.

Mais il y a quand même pas mal de bonne choses, à commencer par la prestation de Leo, qui n'en fait pas trop et est convaincant au naturel comme sous son maquillage. J'ai d'ailleurs trouvé le sien et celui de Naomi Watts très réussis, alors que celui Clive (je ne me souviens plus du nom de l'acteur) m'a fait parfois penser à... Fantomas. Suspect lol!

Et puis ce que j'ai surtout apprécié, c'est le parti pris d'honnêteté totale. J'ai vraiment eu le sentiment que Eastwood a cherché à dire la vérité, et présenter les faits avérés et à nous laisser tirer les conclusions par nous-mêmes, procédé que j'apprécie. Je me pose simplement une question :
Spoiler:
 

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices


Nombre de messages : 8781
Age : 31
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Dim 15 Jan 2012 - 18:38


J'en sors, et je viens de faire comme toi Cat, une recherche sur wiki pour en savoir plus sur ce personnage des plus intrigants. Parce que j'ai eu l'impression que le film nous apprend des choses sur lui, mais laisse pas mal de portes ouvertes.

Globalement, j'ai bien aimé et n'ai pas vu passer les 2h15. Comme Yseult, le début m'a paru trop rapide, j'aurais apprécié quelques explications parce qu'on est propulsé sans préambule
Spoiler:
 
Les flash-back ne m'ont pas gênés, au contraire j'ai admiré la capacité d'Eastwood à enchaîner chaque scène en ne perdant jamais le fil. J'ai enfin compris ce que je n'aime pas chez Leonardo Di Caprio. Il livre une belle performance, mais comme à chaque fois, je n'arrive pas à oublier l'acteur pour ne voir que le personnage. Par contre, il m'a bluffé lorsqu'il interprète Edgar âgé, le maquillage est superbe. Encore plus pour l'acteur qui joue Clyde que j'ai trouvé méconnaissable d'un âge à l'autre, y compris dans les mouvements du vieillard qu'il joue à la perfection. J'ai apprécié aussi le tandem formé par Leo et Noami Watts (pour le coup, elle m'a beaucoup rappelée Helen Mirren quand elle joue son personnage âgé), surtout dans la scène de la bibliothèque du début. Quelle loyauté avait sa secrétaire, et cela jusqu'au bout.

Les conditions de création de FBI sont des plus intéressantes. Les méthodes de la polices avant sa création paraissaient des plus archaïques, et je trouve que le film montre très bien l'apport essentiel de Hoover, sa méthode de classement si efficace (il avait une âme d'archiviste, cet homme-là Laughing ). Je crois que l'affaire Lindbergh est le passage qui m'a le plus captivée, parce que, en plus de revoir Josh Lucas dans le rôle de l'aviateur I love you , cohabitent pendant un moment deux méthodes d'enquête. Cette affaire qui a passionné le pays semble avoir été cruciale dans la carrière du Hoover.
Là où le film pêche, c'est sur ses dernières années, j'ai eu du mal à suivre ses implications auprès des Kennedy et par après, jusqu'à son décès. Comme on se trouve davantage propulsé dans la vie privée de Hoover et dans sa relation avec Clyde, j'ai eu le sentiment que le reste était négligé. Il m'a semblé que ses dernières années ont été consacrées à défendre sa place becs et ongles, en dépit des menaces venant de très haut qu'il a pu recevoir.

_________________


Dernière édition par Tatiana le Dim 15 Jan 2012 - 18:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emily-de-Winter
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2745
Age : 21
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: clint eastwood   Dim 15 Jan 2012 - 19:04

Je suis allée le voir cet après midi aussi. Dans l'ensemble j'ai passé un bon moment, je suis assez impressionnée par Leonardo DiCaprio, décidemment, j'admire vraiment cet acteur. Ce n'est pas le meilleur Clint Eastwood que j'ai vu, mais en même temps je n'ai pas beaucoup d'éléments de comparaison, j'ai juste vu Sur la route de Madison et Au-delà, et celui-ci. J'aimerais bien parfaire ma culture eastwoodienne (Million dollar baby, gran torino...) parce que j'aime ses films, mais les deux derniers (J Edgar et Au-delà) me paraissent biens, mais ne me laissent pas totalement satisfaite... J'attendais un peu plus sur J. Edgar je pense.
J'ai beaucoup aimé Naomi Watts, et puis Armie Hammer joue très bien aussi, c'est une révélation Smile
Dans l'ensemble, j'ai bien aimé les retours en arrières et les sauts dans le temps. J'aurais peut être bien aimé un peu plus de détails sur la période historique, sur les Kennedy notamment, mais ce n'était pas le but du film...
Bref c'est quand même un biopic à voir, et malgré la façon dont je viens de vous dépeindre le film, je l'ai bien aimé, mais ce n'est pas un coup de coeur ou une claque, c'est un peu en demi-teinte j'ai trouvé... En tout cas, peut-être que ça n'a rien à voir mais j'ai envie de The Good Shepherd de DeNiro...
Revenir en haut Aller en bas
Yseult
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1199
Age : 35
Localisation : 49
Date d'inscription : 10/10/2010

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Dim 15 Jan 2012 - 20:04

cat47 a écrit:
. Ce qui fait qu'aussitôt de retour du ciné, je me suis précipitée sur la bio de Hoover sur wiki.

Tatiana a écrit:

J'en sors, et je viens de faire comme toi Cat, une recherche sur wiki pour en savoir plus sur ce personnage des plus intrigants.


j'ai fait ça aussi en revenant chez moi Razz je voulais démêler le vrai du romancé.
Et si vous voulez faire un week-end à thème, ce soir passe Public Enemies sur fr2, sur l'un des personnages évoqué dans le film, le brigand John Dillinger
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Dim 15 Jan 2012 - 20:52

J'ai déjà vu Public Enemies, et je ne l'avais pas trop apprécié, donc je ne le regarderai pas une deuxième fois. Mais merci quand même pour l'info, Yseult, c'est vrai que pour un week-end à thème, c'est parfait. Cool

J'aimerais revenir sur un ou deux points auxquels l'avis de Tatiana m'a fait penser. Sur l'affaire du bébé Lindberg : j'ai moi aussi trouvé très intéressant le fait d'apprendre à quel point cette histoire avait été importante pour la carrière de Hoover. Mais je ne suis pas sûre d'avoir apprécié la façon dont cela avait été traité, j'ai trouvé cela assez confus. Et j'ai trouvé dommage que le film insiste uniquement sur le début de son ascension et occulte totalement le milieu de carrière de Hoover et ce qui s'est passé durant la Seconde Guerre, ce qui m'aurait personnellement plus intéressée.

Tout comme Tatiana, j'ai trouvé très intéressant de voir que Hoover a non seulement oeuvré à imposer un FBI plus fort mais qu'il a en quelque sorte "professionnalisé" les méthode d'enquête et imposé une approche plus scientifique. Mais là encore, le traitement m'a laissée un peu sur ma faim. Le coup de
Spoiler:
 

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices


Nombre de messages : 8781
Age : 31
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Lun 16 Jan 2012 - 20:00


Bien d'accord avec toi Cat sur le milieu de la carrière de Hoover, qui ne figure pas dans le film. On passe d'un extrême à l'autre, et c'est pourquoi je me suis sentie un peu perdue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Framboise
Intendante de Pemberley


Nombre de messages : 557
Age : 32
Date d'inscription : 05/12/2009

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Lun 27 Fév 2012 - 22:18

Je viens de voir Gran Torino...
Quel film, mais quel film! Mais POURQUOI est ce que je ne l’ai jamais vu avant??! Pourquoi personne ne m’a forcée à aller le voir au cinéma?
Je suis encore toute retournée par ce film extraordinaire! drunken
Et je me rend compte avec bonheur que je ne connais pas la filmo de Clint Eastwood. Quelle chance, je vais pouvoir découvrir tout ça. Et si le reste est du même acabit...eh bien, mazette!
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Lun 27 Fév 2012 - 22:29

Comme je me souviens très bien de l'état second dans lequel j'étais après avoir vu Gran Torino, je n'en comprends que mieux ton enthousiasme, Framboise. Cool cheers

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices


Nombre de messages : 8781
Age : 31
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Dim 6 Mai 2012 - 21:02


J'ai vu L'Echange ce week-end, et j'y pense encore tant je l'ai trouvé fort. Dur, passionnant, très bien interprété - c'est le premier film avec Angelina Jolie que je vois, et je suis impressionnée car elle mène le film d'un bout à l'autre - et du très bon cinéma . Je crois même que c'est le Eastwood que j'ai préféré.

C'est d'autant plus captivant que le film est basé sur une histoire vraie, la disparition d'un garçon de 9 ans à Los Angeles en 1928 et le combat mené par sa mère Christine Collins pour tenter de le retrouver, même après que la police lui ait ramené un garçon qu'elle refuse de reconnaître comme son fils. L’évènement a beaucoup marqué les Etats-Unis de ces années-là. Le film montre très bien le combat mené par la mère et son entourage pour aboutir à une enquête sérieuse, la manipulation qui a eu lieu autour de l'affaire, le pouvoir sans partage exercé par la police et la corruption de nombreux milieux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Aujourd'hui à 18:43

Revenir en haut Aller en bas
 
Clint Eastwood, un américain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Clint Eastwood, un américain
» Blondin (Clint Eastwood)
» Clint Eastwood, le cavalier solitaire.
» [Universal] "L'échange" - de Clint Eastwood
» [Douhaire, Samuel] 100 photos pour comprendre Clint Eastwood

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Cinéma-
Sauter vers: