Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Clint Eastwood, un américain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
christelle
The Gathering Storm


Nombre de messages : 3484
Age : 40
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Clint Eastwood, un américain   Mer 23 Sep 2009 - 12:13

Mimidd a initié le mouvement en lançant un topic sur Iwo Jima/Mémoires de nos Pères. Et je me suis proposée pour lancer ce topic, sur un de nos plus grands réalisateurs actuels: le grand, l'immense Clint Eastwood.

Clint Eastwood, un acteur, réalisateur, producteur, musicien, un homme complexe, un vrai républicain avec ses convictions, mais qui n'hésite pas à questionner son propre pays dans ses films.



C'est un des derniers grands du cinéma, dont les films plaisent aux 3 catégories: les journalistes, le grand public et les geeks.
Pourquoi ses films touchent-ils tout le monde? Je n'ai pas de réponse à cette question, peut-être parce que ce sont des histoires fortes, avec des personnages qui nous parlent, en proie à des émotions qui nous sont familières, ou qui nous font peur? C'est un homme sincère , qui n'a pas peur de poser des questions dérangeantes et qui n'est jamais là où on l'attend.

Sa filmographie de réalisateur est sans doute une des plus intéressantes, pour sa richesse, l'abondance des thèmes abordés, et les polémiques autour de tous ses films.
Il a commencé comme acteur, et continue régulièrement à vieillir à l'écran, avec une dignité et une présence qu'on voit peu à l'heure actuelle.

Sa carrière d'acteur commence tôt, il est présent dans des films comme jeune premier. Sa grande taille, sa prestance détonnent et il est remarqué pour jouer plusieurs années d'affilée la série "Rawhide".

Il connaitra enfin la reconnaissance du public et des critiques européens dans le fameux rôle du Manchot, ou Homme sans Nom dans les films de Sergio Leone, la fameuse trilogie "Pour une poignée de dollars", et pour "quelques dollars de plus" et "Le Bon, La Brute et le Truand".



Il fonde ensuite sa propre maison de prod MALPASO, assurant ainsi la maitrise de son image, et faisant un premier pas vers la réalisation de ses films.
En 1968, il joue pour la 1ère fois avec Don Siegel. Un réalisateur dont il restera très proche.
Par la suite, il s'investira de plus dans la réalisation des films dans lesquels il joue, jusqu'à maitriser ensuite totalement la réalisation et la production.

Clint Eastwood réalisateur
Ses deux chef d'œuvres sont bien sur "Impitoyable" et "Sur la Route de Madison", qui en a fait pleurer plus d'un ici Wink



Bien sur, on peut dire que "Gran Torino" est aussi un de ses chef d'œuvres, voire peut-être même le plus beau testament cinématographique qu'il pouvait laisser.
Mais il est encore là, et il n'a peut-être pas fini de nous étonner.

En tant que réalisateur:
* 1971 : Un frisson dans la nuit (Play Misty for Me)
* 1973 : L'Homme des Hautes Plaines (High Plains Drifter)
* 1973 : Breezy
* 1975 : La Sanction (The Eiger Sanction)
* 1976 : Josey Wales hors-la-loi (The Outlaw Josey Wales)
* 1977 : L'Épreuve de force (The Gauntlet)
* 1980 : Bronco Billy
* 1982 : Firefox, l'arme absolue (Firefox)
* 1982 : Honkytonk Man
* 1983 : Le Retour de l'inspecteur Harry (Sudden Impact)
* 1985 : Pale Rider, le cavalier solitaire (Pale Rider)
* 1986 : Le Maître de guerre (Heartbreak Ridge)
* 1988 : Bird
* 1990 : Chasseur blanc, cœur noir (White Hunter Black Heart)
* 1990 : La Relève (The Rookie)
* 1992 : Impitoyable (Unforgiven)
* 1993 : Un monde parfait (A Perfect World)
* 1995 : Sur la route de Madison (The Bridges of Madison County)
* 1997 : Les Pleins Pouvoirs (Absolute Power)
* 1997 : Minuit dans le jardin du bien et du mal (Midnight in the Garden of Good and Evil)
* 1999 : Jugé coupable (True Crime)
* 2000 : Space Cowboys
* 2002 : Créance de sang (Blood Work)
* 2003 : Mystic River
* 2004 : Million Dollar Baby
* 2006 : Mémoires de nos pères (Flags of Our Fathers)
* 2007 : Lettres d'Iwo Jima (Letters from Iwo Jima)
* 2008 : L'Échange (Changeling)
* 2008 : Gran Torino
* 2009 : Invictus

On peut aussi parler de lui comme musicien, passionné de Jazz et de blues, il a d'ailleurs réalisé plusieur documentaires sur la question.
Il a été aussi Président du festival de Cannes, et c'est lui qui a remis à Tarantino sa Palme d'Or, pour Pulp Fiction.

Petite touche perso:

Un de mes films préférés de Clint est un des tous premiers qu'il a réalisé:"Breezy",


Une histoire d'amour touchante entre un homme d'âge mur(formidable William Holden) publicitaire aguerri et desillusionné, et une jeune hippie, insouciante et innocente.
J'invite vraiment à découvrir ce film, il est sobre et émouvant.

Personnellement, j'ai cessé de le vénérer après Mystic River, qui est un film à la conclusion beaucoup trop trouble à mes yeux, et je me pensai fâchée avec Clint. L'échange ne m'a pas non plus attirée dans les salles obscure, et c'est son seul film que je n'ai pas vu pour le moment, notamment parce que Angelina Jolie me file des boutons.
Mais Gran Torino m'a définitivement regagnée à sa cause. cheers


Dernière édition par christelle le Mer 23 Sep 2009 - 13:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Accalia
Enfolded in Adoring Gaze


Nombre de messages : 3275
Age : 26
Localisation : pas loin...
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Mer 23 Sep 2009 - 12:49

Clint est dans mon top 3 d'acteurs, c'est dire si je l'adore! tongue cheers

Je l'ai découvert avec les western spagethi et j'en suis tombée tout à fait amoureuse. Mon préféré étant pour une poignée de dollar. Cest aussi mon premier film avec Clint, donc cela joue.

Ensuite en tant que réalisateur, je le trouve tout à fait extra. J'ai pourtant vu peu de films de lui, mais Million Dollar Baby et le trop magnifique sur la route de Madison m'ont plus que comblée.
J'aimerai voir Impitoyable, mais pour le moment l'occasion ne s'est pas présenté.
Revenir en haut Aller en bas
L_Alex
Delicate Romantic Spirit


Nombre de messages : 6041
Age : 40
Localisation : sur le quai de la gare avec Mr Thornton !
Date d'inscription : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Mer 23 Sep 2009 - 13:10

Je vénère cet acteur/réalisateur/musicien, on a tous ces films ... et c'est toujours un réel plaisir de découvrir ses films quand il joue ou non dedans !! Cette passion est dû à mon père et mon frère et depuis que je suis petite j'ai baigné dans tout ça en commençant par "Le Bon, la Brute et le Truand" j'étais émerveillée par les paysage et amoureuse du Blondin Wink !

En plus de l'acteur, j'ai découvert à travers divers articles, quelqu'un de simple et complexe, réservé mais pas de trop et qui se bat pour ce en quoi il croit !
J'aurais un peu de mal à citer mes films préférés car il y en a tellement mais : Sierra Torride, Impitoyable, Le Bon, la Brute et le Truand, Pale Rider, HonkyTonk man, SpaceCowboys,les Proies, Créances de sang, Sur la Route de Madison, Millon Dollar Baby, Gran Torino et aussi Mystic River! il y en a tant ! et sans compter la série des "Dirty Harry"

bref tout cela pour dire que j'adore Mr Eastwood ! oui là c'est du Monsieur !
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46665
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Mer 23 Sep 2009 - 19:10

merci pour cette belle présentation, Christelle, et aussi d'avoir ouvert un topic à ce grand monsieur (d'accord avec toi L_Alex !)
Je suis une grande fan de Clint Eastwood. Very Happy et contrairement à toi Christelle, je trouve que "mystic river" est un chef d'œuvre, malgré ou peut être justement grâce à sa noirceur intégrale, et à l'absence totale de complaisance de la fin. Oui, le mauvais n'est pas puni, au contraire, il continue à "régner" , seul face à lui-même, et face aussi au regard de son ami d'enfance (le policier) qui sait, et qui lui renverra à jamais l'image de ce qu'il est : un monstre. Cependant j'avoue que je n'ai jamais eu le courage de revoir ce film, et que c'est un des rares qui m'ait donné un cauchemar la nuit après l'avoir vu. C'est un film glaçant. Bien sûr comme tout le monde ou presque, je suis une fan des "Routes de Madison", mais j'aime beaucoup aussi "Chasseur blanc, cœur noir", inspiré du tournage d' "African Queen" de John Huston, avec Bogart et K.Hepburn. L'obsession du personnage du réalisateur, joué par Clint, pour la chasse, et particulièrement aux éléphant, est une belle parabole : il obtiendra ce qu'il veut à tout prix, mais avec un prix lourd à payer : la mort d'un homme.
J'ai vu les westerns "spaghettis" et ce n'est pas là que je le préfère, sauf qu'il y est beau à tomber, ce qui n'est pas si mal lol!
Revenir en haut Aller en bas
Serenity
Romancière anglaise


Nombre de messages : 1774
Age : 32
Localisation : in a galaxy far far away...
Date d'inscription : 20/07/2009

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Mer 23 Sep 2009 - 19:26

je profite du topic pour vous dire que Clint Eastwood sera à Lyon en octobre *oui oui* à l'occasion du festival de cinéma de l'Institut Lumière. Festival qui mettra à l'honneur quelques uns de ses films : notamment les westerns de Leone et des films qu'il a réalisé...

le thème principal du festival c'est "les vieux films" à faire découvrir et Clint est l'invité d'honneur. Il sera là pour présenter une projection spéciale du Bon la Brute et le Truand... et je serais là aussi j'ai mes places Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://bananasinthevoid.hautetfort.com/
christelle
The Gathering Storm


Nombre de messages : 3484
Age : 40
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Mer 23 Sep 2009 - 20:05

Oh mon dieu, trop classe!!!!!
Fantastique!!!!
Ils font des super trucs, l'Institut Lumière!
Ils avaient fait une retro Sydney Lumet, mon éditeur m'avait récupéré une affiche!!!
Revenir en haut Aller en bas
L_Alex
Delicate Romantic Spirit


Nombre de messages : 6041
Age : 40
Localisation : sur le quai de la gare avec Mr Thornton !
Date d'inscription : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Mer 23 Sep 2009 - 20:16

clinchamps a écrit:
je trouve que "mystic river" est un chef d'œuvre, malgré ou peut être justement grâce à sa noirceur intégrale, et à l'absence totale de complaisance de la fin. !

moi aussi j'ai adoré ce film ... qui peut déranger mais à la fois très fort je pense à la scène
Spoiler:
 


Dernière édition par L_Alex le Lun 12 Oct 2009 - 11:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rosetyler
Ready for a strike!


Nombre de messages : 963
Age : 35
Localisation : à bord du coeur en or avec marvin le robot dépressif
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Mer 23 Sep 2009 - 21:41

J'adore Clint Eastwood, j'adore l'acteur et j'adore encore plus le réalisateur, je rate jamais un de ces films que ce soit au cinéma ou les redif de ces plus anciens films à la télé.

Parmi ceux qu'il a réalisé, mes préférés restent Honkytonk man, un monde parfait, sur la route de madison, mystic river. En tant qu'acteur faut rajouter à la liste des préférés le bon la brute et le truand, pour une poignée de dollar, et pour quelques dollars de plus, et puis mon frère et moi on rate jamais une redif de maitre de guerre qui nous fait toujours mourir de rire!
Pour moi Clint Eastwood est une légende vivante.
Revenir en haut Aller en bas
http://leschoixdetrillianabordducoeurenor.hautetfort.com
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Jeu 24 Sep 2009 - 14:45

Merci pour ce topic sur Clint Christelle!!! sunny

Je l'adore, même si je suis loin d'avoir vu toute sa vaste filmo. Petite j'ai vu beaucoup de ses vieux films, que ce soit les westerns ou les Dirty Harry, ma grand-mère adorait. Moi c'est venu à l'adolescence, avec Dans la ligne de mire ou encore un monde parfait. J'étais définitivement vendue à sa cause avec Sur la route de Madison. Quel film! et quelles prestations! Ce que j'ai pu pleurer alors. D'ailleurs, je fonds en larmes à chaque visionnage.
Puis il y a eu Space Cowboys, Minuit dans le jardin, Mystic River tout ça pas dans l'ordre
Je viens de découvrir le duo Lettres d'Iwo Jima/Flags of our fathers et encore une fois j'ai été bluffée!
Et Gran Torino itou, vu au cinéma, un de mes coups de coeurs de l'année!
Clint je t'aime
Revenir en haut Aller en bas
Scarlett Unnie
Lost in hangeul melody


Nombre de messages : 35653
Age : 70
Localisation : In the land of the morning calm
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Jeu 24 Sep 2009 - 18:55

Merci pour ce topic Christelle Very Happy Clint Eastwood est un grand acteur comme on en fait plus et un de mes préférés et sa prestation dans son dernier rôle dans Gran Torino m' a vraiment époustouflée Shocked Sur la route de Madison est mon film préféré (je pleure à chaque fois, moi aussi!) et j' aime beaucoup aussi Million Dollar Baby, mais je ne suis pas trés fan des westerns spaguettis Rolling Eyes même s' il y est trés Razz Je n' ai jamais vu Mystic River No trop peur de faire des cauchemards Razz
Revenir en haut Aller en bas
lady Clare
Lily-white Doe


Nombre de messages : 9869
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Jeu 8 Oct 2009 - 22:27

Merci à Christelle d'avoir ouvert ce topic... Comme vous je suis une grande fan, je crois Christelle que mon film préféré est aussi Breezy et sûrement ex-æquo avec Honkytonk man...je ne parle même pas de Sur la route de Madison...
Pour info je viens de voir ceci,


ARTE diffuse ce film atypique dans la carrière de Clint (il se met en scène de façon particulièrement troublante je trouve) ce vendredi soir à 00h35 :

Citation :
Un frisson dans la nuit

Réalisé par : Clint Eastwood

Acteurs : Clint Eastwood (Dave Garver), Jessica Walter (Evelyn Draper), Donna Mills (Tobie Williams), John Larch (le sergent McCallum), Jack Ging (Frank Dewan)

Depuis le départ de sa petite amie Tobie, Dave Garver, un animateur de radio, se sent seul. Un soir, il finit par accepter les avances d'Evelyn, une de ses auditrices, et passe la nuit avec elle. Il ne s'agit pour lui que d'une aventure sans lendemain. Néanmoins, Evelyn se montre vite très envahissante. Elle fait ses courses, prépare son dîner et multiplie les scènes dès qu'elle se sent délaissée. Dave supporte d'autant plus mal son insistance qu'il a compris que son amour pour Tobie était sincère et profond. Il tente de rompre avec Evelyn, mais la jeune femme ne l'entend pas ainsi. Après avoir saccagé l'appartement de Dave et blessé sa femme de ménage à coups de rasoir, elle s'en prend à Tobie...

Notre avis : Clint Eastwood passait à la mise en scène, façon Hitchcock. La suite devait amplement confirmer ses qualités de cinéaste.
Revenir en haut Aller en bas
christelle
The Gathering Storm


Nombre de messages : 3484
Age : 40
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Ven 9 Oct 2009 - 11:40

Coool, merci beaucoup pour ce renseignement, Lady Clare!

De plus, dans sa filmo, il est indiqué comme son premier film!! ça doit être intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
lady Clare
Lily-white Doe


Nombre de messages : 9869
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Dim 11 Oct 2009 - 20:29

Une fois n'est pas coutume, c'est à Lyon qu'il faudra être le samedi 17 octobre si on veut avoir une chance d'apercevoir Clint Eastwood...
En effet, ce sera la première édition du Lumière Grand Lyon Film Festival Arrow
Le grand Clint sera à la fois l'invité d'honneur de cette manifestation, le parrain des deux rétrospectives Leone et Siegel (tous deux dédicataires de son film Impitoyable), et il recevra le premier prix Lumière récompensant un cinéaste pour l'ensemble de son oeuvre et pour le lien qu'il entretient avec l'histoire du cinéma.
Revenir en haut Aller en bas
christelle
The Gathering Storm


Nombre de messages : 3484
Age : 40
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Lun 12 Oct 2009 - 11:26

Ouiii, on en a parlé un peu plus haut dans ce topic, mais c'est bien de le redire!
nous, pauvres non-lyonnais, attendons avec impatience le compte-rendu de ceux qui pourront y être!!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
lady Clare
Lily-white Doe


Nombre de messages : 9869
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Lun 12 Oct 2009 - 14:37

Embarassed oui Christelle désolée, j'aurai dû préciser que je recopiais ces informations directement d'un flyer que j'ai eu à la Cinémathèque de Paris...
Revenir en haut Aller en bas
lady Clare
Lily-white Doe


Nombre de messages : 9869
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Ven 16 Oct 2009 - 12:13

Double post pour la bonne cause Embarassed !

Arte nous propose un documentaire sur Clint lundi 19 octobre à 9h55

Citation :
Clint Eastwood, le franc-tireur

Réalisé par : Michael Henry Wilson

Loin des anecdotes et des révélations intimes, cet entretien donne la parole au cinéaste américain Clint Eastwood. Son passage derrière la caméra était pour lui la manifestation d'une intuition, semble dire celui qui a fait ses débuts de comédien dans les séries B d'Arthur Lubin, dans les années 50. Clint Eastwood évoque bien sûr les rencontres majeures qui ont marqué son parcours : Sergio Leone et Don Siegel. Déterminé à réaliser ses propres films, il s'est battu pour imposer son regard aux studios hollywoodiens. Notamment sur ses films les plus personnels comme «Josey Wales hors-la-loi» ou «Honkytonk Man». La star détaille aussi certains aspects de sa méthode de travail, associant capacité à improviser et rigueur du propos.

Et jeudi 22 octobre, on pourra voir sur France 3 "Créances de sang" à 20h35
Citation :

Réalisé par : Clint Eastwood

Acteurs : Clint Eastwood (Terry McCaleb), Wanda de Jesus (Graciella Rivers), Jeff Daniels (Jasper «Buddy» Noone), Anjelica Huston (le docteur Bonnie Fox), Tina Lifford (Jaye Winston)

Terry McCaleb est un profiler reconnu au sein du FBI. Grâce à son professionalisme à toute épreuve, il se voit confier les missions les plus périlleuses. Lors de la traque de Code Killer, un tueur en série pervers et insaisissable, il est terrassé par un infarctus. Il parvient à s'en sortir grâce à une greffe de coeur. Deux ans plus tard, durant sa convalescence dans le port de San Diego, ses services sont sollicités par Graciella Rivers, la soeur de la donneuse qui lui a sauvé la vie. En effet, la jeune femme à qui appartenait le coeur dont Terry est aujourd'hui pourvu a été assassinée, et Graciella cherche à tout prix à retrouver son meurtrier...
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6274
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Dim 18 Oct 2009 - 22:37

Je rejoins la cohorte des aficionadas de l'oeuvre de Clint Eastwood, qu'il soit acteur, réalisateur ou les deux.

Sans répéter tous les films dont vous avez parlé (et finalement j'en ai vu pas mal... sauf les derniers Very Happy ), je voudrais attirer votre attention l'un de ses premiers films post western-spaghetti: Quand les aigles attaquent (1968), une grande fresque historique sur la IIème guerre mondiale, qui vaut vraiment d'être vue (comme Tora, Tora, Tora, Le jour le plus long, Les canons de Navarone ou Le pont de la rivière Kwaï). Un Richard Burton vieillissant et désabusé y croise un Clint Eastwood au mieux de sa forme (et de sa beauté, n'est-ce pas Clinchamps Wink ). A eux deux presque tous seuls ils s'attaquent à une forteresse imprenable en plein territoire ennemi. Dans le style, c'est du grand art...

Sinon, juste une mention spéciale pour Josey Wales hors la loi, une histoire de vengeance implacable sur fond de la fin en efficholade assez ravagée de la Guerre de Sécession (entre irréguliers nordistes et bandes sudistes*). Un western bizarre en forme de quête macabre dans un monde impitoyable: Josey Wales voit sa famille massacrée par des pillards nordistes, le fermier tranquille disparaît pour toujours et il part à leur poursuite. Impossible de le regarder tous les quatre matins mais il m'a marquée.

Pour revenir sur Mystic River (que j'ai vu une fois, que j'ai apprécié, trouvé remarquable, mais c'est dur), je rejoins Clinchamps. La fin est noire et en demi-teinte. C'est dérangeant, on en ressort avec un sentiment de frustration terrible, d'autant plus fort que cette fin est très réaliste. Pour moi c'est ça, l'imperfection de ce monde et sa terrible injustice, qu'a voulu faire passer le réalisateur. Je n'ai pas lu le livre de Dennis Lehane dont ce film est tiré (point trop n'en faut), mais comme c'est une étoile confirmée du roman noir américain pas réputé pour ses happy ends, je n'ai pas été surprise par l'adaptation... Quelqu'un a-t-il lu le livre ?

Et enfin, plus léger, comme Rosetyler, je regarde toujours avec beaucoup de plaisir Le Maître de Guerre... Allez, demain à 6-0-0, je vous ai tous à ma pogne, même les pecos que non habla ! Razz

* les mêmes ou à peu près qui iront cacher un gros tas d'or dans une tombe du cimetière de Sad Hill... ^^
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46665
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Dim 18 Oct 2009 - 23:03

Moi, j'ai une tendress toute particulière pour "Space cow-boy" et les quatre pappys dans l'espace (sans oublier quand même que c'est Toby Stephens himself qui joue le role de Clint jeune !! Wink )
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6274
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Dim 18 Oct 2009 - 23:11

Toby qui m'avait échappé Shocked Et bien voilà encore un excellent prétexte pour revoir ce film par ailleurs très bien IMO ! Merci Clinchamps cheers
Revenir en haut Aller en bas
lady Clare
Lily-white Doe


Nombre de messages : 9869
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Jeu 5 Nov 2009 - 18:48

ce soir sur M6 à 20h40, le film qui a apporté son second Oscar à Hilary Swank...
Image hébergée par servimg.com
Revenir en haut Aller en bas
MarianneJustineBrandon
Brandon's Belle


Nombre de messages : 7733
Age : 24
Localisation : In the arms of my husband Brandon... or waltzing in a castel of France with the Beast
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Jeu 5 Nov 2009 - 23:21

Je viens de voir le film sur M6 et j'ai vraiment bien aimé ! Bon, c'est très dur, très triste et la fin est assez dure
Spoiler:
 
C'était vraiment superbement interprété !
Pour ce qui est de Clint Eastwood, je trouve que c'est un excellent acteur ! Very Happy Je n'ai vu que trois films de lui je crois : Million Dollar Baby, Sur la route de Madison ( quel film !! ) et Le Bon, la Brute et le Truand ( où j'ai tout de même préféré Eli Wallach Wink ) trois films dans des genres bien différents mais que j'ai beaucoup beaucoup aimé ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/s/6995714/1/Vivre-l-amour-%C3%A0-nouve
lady Clare
Lily-white Doe


Nombre de messages : 9869
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Mer 25 Nov 2009 - 17:40

Dimanche on pourra voir à 20h40 sur Direct8 :


Citation :
Pendez-les haut et court

Réalisé par : Ted Post

Acteurs : Clint Eastwood (Jed Cooper), Inger Stevens (Rachel), Pat Hingle (Adam Fenton), Ed Begley (le capitaine Wilson), Arlene Golonka (Jennifer)

Injustement accusé d'un vol de bétail, Jed Cooper, un cow-boy solitaire et taciturne, tombe entre les mains du capitaine Wilson et de sa bande de tueurs à gages. Pendu à une branche basse, sans autre forme de procès, il ne doit la vie sauve qu'à l'intervention du shérif, qui coupe la corde au dernier moment. Remis sur pied après une petite convalescence et innocenté par le juge Fenton, il accepte de devenir shérif à son tour et entreprend de se venger légalement de ses bourreaux, qu'il retrouve un à un et mène tranquillement à la potence. Inquiet, Wilson essaie de corrompre Jed, qui reste imperturbable, puis tente d'en finir avec lui, par tous les moyens...

Notre avis : Le retour triomphal de Clint Eastwood aux Etats-Unis après ses succès dans les westerns italiens.
Revenir en haut Aller en bas
lady Clare
Lily-white Doe


Nombre de messages : 9869
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Mar 26 Jan 2010 - 13:18

Encore un Eastwood cette semaine, sur France 3 ce jeudi à 20h35

Le Maître de guerre :

Citation :
Réalisé par : Clint Eastwood

Acteurs : Clint Eastwood (Tom Highway), Marsha Mason (Aggie), Everett McGill (le major Powers), Mario Van Peebles (Stitch), Moses Gunn (le sergent Webster)

Après les guerres de Corée et du Viêtnam, le sergent Tom Highway tente de se réadapter à la vie civile. En vain. Ses états de service effaçant la mauvaise impression que produisent ses cheveux gris, on lui propose alors un nouveau contrat avec l'armée. Le voici chargé de former de jeunes recrues lymphatiques ou rebelles sous l'autorité toute théorique d'un lieutenant complexé et d'un commandant procédurier. Les méthodes autoritaires mais habiles que Highway commence à mettre en oeuvre lui valent le respect de ses jeunes soldats. Parallèlement, plus sentimental qu'il n'y paraît, le sergent s'emploie à reconquérir son ex-femme, Aggie...

Notre avis : Si l'intrigue est facile et le message «primaire», la prestation de Clint Eastwood - comme toujours impeccable en vieux renard solitaire et taciturne - vaut certainement le détour.
Revenir en haut Aller en bas
lady Clare
Lily-white Doe


Nombre de messages : 9869
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Lun 31 Mai 2010 - 15:34

TCM annonce une grande soirée spéciale Clint Eastwood le 1er juin :
Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Amazing Needle Spirit


Nombre de messages : 3742
Age : 45
Localisation : les pieds sur terre et la tête dans les nuages
Date d'inscription : 05/10/2009

MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Lun 31 Mai 2010 - 17:49

Merci Lady Clare. Le documentaire est bien tentant...
Revenir en haut Aller en bas
http://unmondeencouleurs.over-blog.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Clint Eastwood, un américain   Aujourd'hui à 3:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Clint Eastwood, un américain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Clint Eastwood, un américain
» Blondin (Clint Eastwood)
» Clint Eastwood, le cavalier solitaire.
» [Universal] "L'échange" - de Clint Eastwood
» [Douhaire, Samuel] 100 photos pour comprendre Clint Eastwood

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Cinéma-
Sauter vers: