Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Gustave Flaubert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Fofo
The Girl in the Fireplace


Nombre de messages : 2582
Age : 24
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Sam 21 Mar 2009 - 19:24

@Damien : je te comprend, ça doit être vraiment dur de faire cour avec une classe désintéressé. Et si ma prof de français nous faisait étudier Orgueil et préjugés tu peux être sur que je me mettrais au premier rang ! Razz

Et pour revenir à Madame Bovary, j'aimerais vraiment l'étudier en cours. J'ai vu qu'il y avait des extraits dans mon manuel. Donc j'ai bon espoir d'étudier certains passages avant la fin de l'année. Very Happy
Sinon, j'ai lu d'excelente critique sur l'adaptation de Claude Chabrol. Je vais essayer de me procurer le DVD.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.goodreads.com/faustine2
petitefadette
Lady à la rescousse


Nombre de messages : 308
Age : 24
Localisation : Au pays imaginaire
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Mar 24 Mar 2009 - 20:06

J'ai lu ce livre cette année, car il est dans le programme de premiere Littéraire. J'en avais beaucoup entendu parler, ainsi de ce qu'on appelle le bovarysme, mais l'histoire m'était totalement étrangère. Au début, j'étais plutôt réticente, j'ai beau être en L, je n'affectionne pas particulierement les classiques ( Français, je précise Laughing Jane Austen & autres auteurs anglais ayant écrit des classiques ne me posent bizarrement aucun problème Very Happy ). Mais vu que c'était une lecture forcée, je me suis obligée à ouvrir le livre. J'avoue, au début j'ai trouvé cette histoire d'un ennui affligeant. Il est resté quelques semaines sur ma table de chevet sans bouger,bien sagement..& puis j'ai décidé de prendre mon courage à deux mains & de le finir. Eh bien, à mon grand étonnement, j'ai beaucoup aimé. Je crois que c'est surtout à cause du fait que je me suis vraiment retrouvée dans le personnage, même si je ne comprends pas certains de ces actes & ses raisonnements. Mais son coté fleur bleue, grande romantique qui rêve de vivre l'amour véritable, qui vit par procuration à travers les romans...C'est tout à fait moi ! lol Même si son coté romantique l'a conduit à sa perte, ce qui était prévisible depuis le début. ( & puis surtout ma prof qui nous sort qu'elle se suicide, alors que je l'avais pas entamé ...Merci bieeeeeeen de me gacher le plaisir Rolling Eyes ) . J'aime le style de Flaubert, simple mais pas trop. Et le ridicule de certaines situations m'a beaucoup fait rire ( exemple: les Comices, & la déclaration de Rodolphe Laughing ).

Conclusion, un roman qui mérite selon moi sa place de classique de la littérature française, & qui vaut la peine d'être lu. Smile
Revenir en haut Aller en bas
MarianneJustineBrandon
Brandon's Belle


Nombre de messages : 7733
Age : 24
Localisation : In the arms of my husband Brandon... or waltzing in a castel of France with the Beast
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Mar 4 Aoû 2009 - 12:20

J'ai lu Madame Bovary il y a quelques semaines et il m'a fallu du temps pour bien rentrer dans le roman. L'auteur nous montre une vision très pessimiste du romantisme et même si je comprend certains aspects de l'héroïne ( son côté fleur bleue, l'envie de vivre une belle histoire d'amour ), je ne la trouve pas très attachante de par son côté insatisfaite. Après j'ai bien accroché à l'histoire et même si je connaissais la fin ( merci au film Little Children lol! ) j'étais quand même triste pour cette pauvre fille qui n'a pas eu la vie qu'elle voulait, pour son mari et sa fille, qui se retrouve orpheline. J'ai bien aimé la manière dont est traitée le côté hypocrite des personnages, l'indifférence d'Emma face à son mari et à sa fille... J'espère l'étudier plus en profondeur en prépa ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/s/6995714/1/Vivre-l-amour-%C3%A0-nouve
peteandco
Heart in a cage


Nombre de messages : 2668
Age : 27
Localisation : Nord Pas-de-Calais
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Mar 4 Aoû 2009 - 12:34

Je l'ai lu le mois passé, et j'avoue que je suis mitigée .
On a du mal a compatir pour Emma , et a partir du moment ou on voit a travers ses yeux, on trouve Charles tout simplement ridicule ( alors qu'avant il avait pas l'air fut fut mais bon, c'est pas un mauvais bougre ^^)

C'est sur que ce roman est tres pessimiste, les personages n'ont aucune grandeur , tous autant qu'ils sont . Je ne me suis personnelement identifiée a aucun .
Apres, je ne sais pas si je l'apprecierais mieux apres une seconde lecture ...
Revenir en haut Aller en bas
christelle
The Gathering Storm


Nombre de messages : 3484
Age : 40
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Mar 4 Aoû 2009 - 13:07

Tu as tout à fait raison peteandco, ce n'est qu'à partir du moment où on voit Charles par les yeux de Emma qu'il devient simplement ridicule.

Tu dis que tu ne t'es pas identifiée aux personnages, mais en même temps, est-ce vraiment nécessaire pour aimer un livre?

On peut savourer le livre autrement: l'ironie de Flaubert pour ses personnages(petite bourgeoisie de province frustre et étriquée), les effets comiques très modernes, presque cinématographiques, de la scène des Comices, etc.
Revenir en haut Aller en bas
peteandco
Heart in a cage


Nombre de messages : 2668
Age : 27
Localisation : Nord Pas-de-Calais
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Mar 4 Aoû 2009 - 14:15

Oui je suis d'accord, les personnages ne sont pas absolument necessaires a l'appreciation du livre ( cf Wuthering heights ) , mais dans le cas de Mme Bovary, l'ecriture ne me plait aps non plus: on dirait qu'elle est purement descriptive ( ou presque )
par contre, Mr Homais m'a beaucoup amusée . C'est un des personnages les plus droles du roman .

En resumé, je ne dirais pas que je n'aime pas ? mais je l'ai lu juste apres Autant en emporte le vent, et la difference entre ces deux ouvrages s'est trop fait ressentir, et je crois qu'a cause de ca, j'ai pu deprecier le livre . D'ou l'interet d'une relecture prochaine .
Revenir en haut Aller en bas
christelle
The Gathering Storm


Nombre de messages : 3484
Age : 40
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Mar 4 Aoû 2009 - 14:27

Je comprends, c'est vrai que GWTW est un peu l'exact contraire: Scarlett est pourtant une anti-héroïne, car elle a les pires défauts du monde: égoïste, avare, égocentrique, têtue et superficielle.
Mais elle est si attachante.

alors que Emma Bovary qui a plus de points communs avec les lectrices est au contraire 10 fois plus antipathique!

Les mystères de la littérature!
study
Revenir en haut Aller en bas
Testifly
Cherry Blossom Girl


Nombre de messages : 2459
Age : 26
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Mer 16 Sep 2009 - 0:02

Bizarrement et contrairement à la plupart d'entre vous, j'ai bien aimé ce roman, et ce dès ma première lecture.
Ca ne deviendra pas mon livre préféré non plus mais je trouve que c'est tellement nouveau par rapport aux autres ouvrages de l'époque. Un véritable anti-roman, avec une parfaite anti-héroïne, et pourtant plein de vérité vis à vis de l'hypocrisie bourgeoise. Mais qu'est-que c'est lourd à lire ; pas le genre de roman où l'on refeuillette ses passages préférés après sa lecture !
Je n'ai pas eu pitié d'Emma, je ne l'ai pas trouvé folle et elle ne pas tant enérvée : j'avais juste envie de la secouer afin qu'elle ouvre les yeux, qu'elle arrête de rêver sa vie, qu'elle profite du peu qu'elle avait (parce que, mine de rien, Charles Bovary paraît bien ridicule mais en tout cas il l'aimait).

Je comprends parfaitement que le roman ait pu choquer à sa parution : Flaubert nous entraîne à contre-coeur (et ça se ressent ; d'où l'impression de malaise qui s'en dégage) dans sa petite campagne normande et nous dénonce les moeurs de la bourgeoisie. Plutôt gênant donc... Mais moi je trouve ça courageux de montrer la société telle qu'elle est.
Ca m'a fait très plaisir de lire une "histoire d'amour" où les personnages ne s'aiment pas inconditionnellement. Après ma relecture des grands classiques du 18e, j'en peux plus de la mièvrerie lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://whatmariedidnext.blogspot.com/
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Gustave Flaubert   Mer 23 Sep 2009 - 11:15

EDIT cat47 le 9 mars 2010 : j'ai rassemblé tous les sujets consacrés à Flaubert et aux adaptations de ses oeuvres.


J'ouvre ici un sujet consacré à Gustave Flaubert (1821-1880) où nous pourrons discuter de toutes ses oeuvres à l'exception de :

- "Madame Bovary" (qui dispose déjà d'un topic ici )

- "Un Coeur Simple" (voir ici )

J'ai prévu de relire prochainement "L'Education Sentimentale" (1869), lu au lycée et que j'avais beaucoup aimé.

Je suis donc très intéressée par vos avis sur ce roman Wink
Mais que celles et ceux qui ont envie de parler de "Salammbo" ou de "Bouvard et Pécuchet" soient aussi les bienvenu(e)s Wink
Revenir en haut Aller en bas
Accalia
Enfolded in Adoring Gaze


Nombre de messages : 3275
Age : 26
Localisation : pas loin...
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Sam 31 Oct 2009 - 10:21

J'ai terminé ce matin L'Education sentimentale et pour le moment, c'est mon Flaubert préféré (mais ca ne veut rien dire, j'ai détésté Madame Bovary et j'ai peu apprécié Salammbo donc Razz Je crois que Flaubert et moi on est pas fait pour s'entendre.

Ce que j'ai aimé dans ce livre:
Spoiler:
 

Voilà voilà j'aurais donné mon avis. tongue
Revenir en haut Aller en bas
Séverine
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1172
Age : 36
Localisation : Belfort
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Ven 30 Juil 2010 - 23:08

Comme demandé par Cat, je poste mon avis sur le roman le plus connu de Flaubert.
Comme je me l'étais promis au début de cette année, j'ai relu Madame Bovary.
On peut le dire, ma première rencontre avec Emma m'avait prodigieusement ennuyé et j'étais complètement passé à côté de ce livre (je précise que ce n'était pas du tout une lecture forcée pour les cours).
Mais bon, je me suis bien rattrapée depuis parce qu'en le rouvrant, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir un roman aussi fantastique. Un roman que je n'ai pas pu lâché, que j'ai adoré de bout en bout.
Emma m'a tellement touché (même si par moment, j'avais très envie de la secouer violemment). A 16 ans, je la trouvais totalement vaine et inconsistante, aujourd'hui, je la comprends tellement. Je me mets à sa place, je comprends mieux ces réactions, ces pensées, son envie de s'évader.
J'ai surtout beaucoup aimé le style de Flaubert et son ironie constante. Il n'y va parfois pas de main morte avec certains de ces personnages. J'ai retenu pas mal de petites phrases très drôles mais je ne sais pas remette la main sur le papier où je les ai noté.
J'en retiens juste une qui m'avait fait beaucoup rire...
Citation :
"La conversation de Charles était plate comme un trottoir de rue, et les idées de tout le monde y défilaient dans leur costume ordinaire, sans exciter d’émotion, de rire ou de rêverie."
ou celle-ci :
Citation :
"Mais elle, sa vie était froide comme un grenier dont la lucarne est au nord, et l'ennui, araignée silencieuse, filait sa toile dans l'ombre à tous les coins de son cœur."
Et je viens de retomber sur ce passage en feuilletant le livre :
Citation :
"Emma, en face de lui, le regardait ; elle ne partageait pas son humiliation, elle en éprouvait une autre : c'était de s'être imaginé qu'un pareil homme puisse valoir quelque chose, comme si vingt fois elle n'avait pas suffisamment aperçu sa médiocrité."
Pauvre Charles, sa première apparition dans le roman est savoureuse et la description de son espèce de couvre-chef est cultissime. Faut quand même réussir à visualiser l'objet, c'est loin d'être facile. Et ça ne fait que souligner le côté ridicule du personnage
Citation :
"C'était une de ces coiffures d'ordre composite, où l'on retrouve les éléments du bonnet à poil, du chapska, du chapeau rond, de la casquette de loutre et du bonnet de coton, une de ces pauvres choses, enfin, dont la laideur muette a des profondeurs d'expression comme le visage d'un imbécile. Ovoïde et renflée de baleines, elle commençait par trois boudins circulaires ; puis, s'alternaient, séparés par une bande rouge, des losanges de velours et de poils de lapin ; venait ensuite une façon de sac qui se terminait par un polygone cartonné, couvert d'une broderie en soutache compliquée, et d'où pendait, au bout d'un long cordon trop mince, un petit croisillon de fils d'or, en manière de gland. Elle était neuve ; la visière brillait."
Mais bon, dans l'histoire, c'est quand même bien lui qui meurt littéralement d'amour.
Le passage des comices est hilarant lorsque Rodolphe essaye de séduire Emma au milieu des enchères... C'est d'un romantisme. Et aussi le passage où Emma et Léon se retrouve à Rouen à la cathédrale et où leurs retrouvailles sont parasitées par la présence d'un guide totalement envahissant. Flaubert n'est absolument pas dénué d'humour et puis il a su créer une galerie de personnage absolument savoureuse (Homais ou Lheureux, les deux étant parfaitement ridicules).
Quant à son style, il est beau, magnifiquement beau, chaque mot est à la bonne place, aucun n'est en trop, c'est fluide, élégant, les comparaisons sont souvent excellentes et très drôles.
Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. C'est tellement bizarre quand je repense à ma toute première lecture. Ça me fait presque froid dans le dos de me dire que si je n'avais pas persévérer, je serais passée à côté d'un tel chef d'œuvre.
Je ne sais pas si je lirais d'autres romans de Flaubert car aucun ne m'inspire (à part peut-être Salaambô (j'ai un trou de mémoire concernant l'orthographe), si j'arrive à le trouver en seconde main) mais j'ai acheté Trois contes. J'ai lu de très bonnes critiques sur Un cœur simple. Et puis, à coup sûr, Madame Bovary, je le relirais avec plaisir. Il est entré dans le cercle très fermé de mes romans préférés.
Voilà tout ce que je pouvais en dire. Je crois que ce roman gagne à être relu avec un peu plus de maturité et de bagage dans la vie pour pouvoir en saisir toute la substance (si la première lecture n'avais pas été concluante).
Et puis j'ai très envie de voir la version où Isabelle Huppert joue, qui doit être un film de Chabrol si ma mémoire ne me trompe pas. Je ne sais pas si elle est bonne ou mauvaise mais elle m'intrigue.
Revenir en haut Aller en bas
http://leslivresdeseverine.over-blog.com/
Fée clochette
Soul dancing on the breeze


Nombre de messages : 20692
Age : 71
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Sam 31 Juil 2010 - 10:09

Severine a écrit:
C'est tellement bizarre quand je repense à ma toute première lecture. Ça me fait presque froid dans le dos de me dire que si je n'avais pas persévérer, je serais passée à côté d'un tel chef d'œuvre.

J'aime aussi beaucoup la pureté du style de l'écriture de Flaubert et merci pour ta critique qui donne de nouveau envie de lire le livre. J'ai un petit bémol, à ma grande honte, c'est le film que je n'ai pas supporté et que je ne reverrai jamais. Mais pourquoi dis-je honte ? finalement à me relire, je n'ai plus du tout honte je préfère l'écriture bien supérieure à l'interprétation et l'image... mais ce n'est que mon opinion. Alors vite regarde le film
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Sam 31 Juil 2010 - 16:13

Merci pour ces commentaires, Séverine. Very Happy Cela fait plaisir de voir que ce roman t'a tellement enthousiasmée. Je me souviens l'avoir apprécié, même si je l'ai lu jeune, mais j'aurais été incapable d'en parler aussi bien que toi. Et puis les souvenirs précis se sont estompés depuis bien longtemps. Une relecture ne serait pas inutile, et tu m'as donnée envie de m'y mettre. Very Happy

Je n'ai jamais vu le film avec Isabelle Hupert, par contre.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand


Nombre de messages : 7519
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Mar 1 Nov 2011 - 16:23

J'ai enfin terminé L'éducation sentimentale (lecture imposée par la fac et qui a duré bien un mois et demi, entre les autres livres imposés et mon rythme pas très rapide depuis quelques mois Laughing ) et même si ça a été laborieux par moments, je le referme avec le sentiment d'avoir lu un chef-d'oeuvre. Wink

Et comme souvent quand j'ai la sensation d'avoir lu un chef-d'oeuvre, j'ai aussi la sensation de ne pas avoir tout compris au génie de l'oeuvre ! Je dois dire que je suis contente d'étudier ce livre car je me rends compte que sinon je serais passée à côté de beaucoup de choses, l'écriture de Flaubert est travaillée à la virgule près et n'est pas forcément évidente. Par moments j'étais séduite par son style, des formules (j'adore quand Frédéric attend Mme Arnoux dans la rue en tendant ses prunelles pour l'apercevoir ), mais à d'autres passages on a du mal à se concentrer, notamment dans certaines descriptions...

Je n'ai pas trop eu de problèmes avec le fait qu'il ne se passe pas grand-chose, j'aime bien cette idée de roman sur le rien, mais c'est vrai que forcément, la lecture semble un peu longuette parfois... Contrairement à beaucoup de monde, j'ai bien aimé Frédéric. Razz En général, j'aime bien les héros un peu nuls, qui ne font pas grand-chose et qui rêvassent, je ne sais pas trop pourquoi... J'imagine que je m'identifie plus facilement à ce type de personnage qu'aux héros qui ont une volonté de fer. Rolling Eyes Frédéric est humain, tout simplement.

Mais il y a dans ce livre toute une belle galerie de personnages, que ce soit du côté des amis de Frédéric (j'ai bien aimé Deslauriers, Dussardier, Sénécal est assez glaçant, Martinon pathétique, Cisy ridicule, Arnoux attachant malgré tout...) ou du côté des personnages féminins (Mme Arnoux Rosanette et Mme Dambreuse qui m'ont vite tapé sur les nerfs, et Louise I love you ).

L'aspect politique du roman ne m'a pas dérangée, je craignais que ce soit vraiment incompréhensible mais avec quelques notes de bas de page, ça passe, même si je n'ai pas tout suivi dans les détails ! Laughing

Pour l'instant je crois que c'est le livre de Flaubert qui m'a le plus plu. Very Happy J'ai lu Madame Bovary en première, j'avais bien aimé, mais avec le recul je n'en ai pas beaucoup de souvenirs. J'ai également lu Un coeur simple mais pour le coup, je n'avais vraiment pas accroché à cette nouvelle...
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno


Nombre de messages : 5343
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Mar 1 Nov 2011 - 16:50

Tu es mon héroïne. J'ai été vaincue par K.O par Flaubert avec ce livre. J'y ai passé des années, je n'ai jamais dépassé la moitié, ou peut-être un peu mais pas beaucoup. Evil or Very Mad J'ai un vrai problème avec Flaubert, dont on me vante sans arrêt le génie, mais qui m'ennuie. No
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand


Nombre de messages : 7519
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Mar 1 Nov 2011 - 17:13

Je dois avouer que le fait de l'étudier en cours m'a en fait pas mal aidée, notamment à voir le génie de l'écriture de Flaubert. Wink Mais je peux comprendre qu'on bloque sur ce livre, ma lecture n'a pas été très fluide. Laughing Moi c'est sur Balzac que je bloque. No
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno


Nombre de messages : 5343
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Mar 1 Nov 2011 - 17:42

Mouais, alors ça par contre, c'est n'importe quoi lol! lol! lol! *reine de la mauvaise foi*
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices


Nombre de messages : 8781
Age : 31
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Mar 1 Nov 2011 - 19:07


Je partage ton avis sur L'Éducation sentimentale esperluette. Je suis ravie que tu aies tant apprécié ta lecture, parce que je me souviens avoir moi aussi beaucoup peiné sur le début. Je m'y suis remise à deux reprises, et la deuxième a été la bonne, je n'ai pas pu le lâcher. C'est drôle comme certains romans requièrent de la persévérance Smile .

Je me souviens avoir aussi aimé Frédéric, sa soif de vivre et de découvrir le monde. L'aspect politique m'avait beaucoup intéressée, déjà parce que j'avais étudié la Révolution de 1848 (j'espère que c'est bien celle-ci dont il est question) en cours d'histoire contemporaine, mais aussi parce que c'est une période passionnante, foisonnante où tout bascule en quelques heures.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand


Nombre de messages : 7519
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Mar 1 Nov 2011 - 20:03

Oui c'est bien de la Révolution de 1848 qu'il s'agit. Wink Je ne connaissais quasiment pas cet aspect de l'Histoire et c'est vrai que c'est fascinant de voir à quelle vitesse les évènements s'enchaînent... et à quelle vitesse M. Dambreuse change de convictions. Laughing

misshoneychurch a écrit:
Mouais, alors ça par contre, c'est n'importe quoi lol! lol! lol! *reine de la mauvaise foi*

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Emily-de-Winter
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2745
Age : 21
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: flaubert   Mer 11 Jan 2012 - 22:33

Un coeur simple avec Sandrine Bonnaire et Marina Foïs est passé ce soir à la télé. Quelqu'un là vu ?
J'ai beaucoup aimé, surtout le début. La fin est beaucoup plus déprimante, tourmentée et triste, mais ça c'est pas la faute de la réalisatrice bien sûr. L'histoire en elle-même est très pesante. Les deux actrices sont magistrales par contre. Je n'avais jamais vu Marina Foïs dans un rôle à costume, je suis très agréablement surprise par son talent. J'espère la voir plus souvent à l'écran. Je ne sais plus dans quel film je l'ai vue avant... dans un Cédric Klapish peut être...
Quant à Sandrine Bonnaire, le peu de films d'elle que j'ai vu, elle joue toujours des héroïnes destabilisées et un peu folles et ça ne fait pas exception ici (bien sûr pas tout le temps ! surtout vers la fin.)
J'ai beaucoup aimé la mise en scène et certains plans qui m'ont fait penser à des toiles impressionnistes (Marina Foïs dans son jardin, les falaises normandes etc...) Je suis contente de l'avoir vu puisqu'en ce moment c'est justement le roman réaliste à travers la peinture (plutôt l'inverse) qu'on étudie en français, notamment avec Pierre et Jean de Maupassant. J'ai retrouvé beaucoup d'éléments de ma leçon dedans.
Dans l'ensemble j'ai bien aimé, surtout pourla mise en scène et les actrices. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand


Nombre de messages : 7519
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Sam 11 Fév 2012 - 9:36

J'ai regardé l'adaptation d'Un coeur simple cette semaine et j'ai bien aimé, j'ai été plus touchée qu'à ma lecture de la nouvelle qui ne m'avait pas emballée. Embarassed

C'est une belle adaptation, comme le disait Emily, les images, les paysages sont superbes. drunken Pour les actrices j'étais convaincue d'avance, j'adore Marina Foïs et j'aime beaucoup Sandrine Bonnaire aussi même si je connais moins sa filmo, et elles sont parfaites toutes les deux, habitées par leur rôle. Smile

Sinon c'est vraiment une histoire déprimante, ce n'est pas un film que je regarderais des dizaines de fois. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Satine
Flaming Eyes and Soul


Nombre de messages : 2885
Age : 26
Localisation : With my own Rochester !
Date d'inscription : 05/07/2011

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Jeu 12 Avr 2012 - 14:42

Je ne sais pas si c'est le bon endroit pour cette information.

Il y a une nouvelle adaptation du roman prévue avec Mia Wasikowska en Emma Bovary cheers

Voici l'article:

Citation :
Jane Eyre star Mia Wasikowska is set to topline Occupant Entertainment’s Madame Bovary, which Sophie Barthes (“Cold Souls”) will direct from an adapted screenplay by Rose Barreneche.

Wasikowska will play the lead role of Emma Bovary, the beautiful wife of a small-town doctor who she married to escape her father’s pig farm. She constantly tries to climb the social ladder by engaging in extra-marital affairs.

Barthes’ “Cold Souls” star Paul Giamatti is attached to play Monsieur Homais, the town apothecary who is a close confidant of her husband Charles and threatens to reveal the protag’s steamy indiscretions.

While the adaptation is a period piece that will remain faithful to Gustave Flaubert’s original story, it’s a fresh retelling of the classic novel, emphasizing the more youthful and contemporary themes.

Source: http://mia-wasikowska.net/740/mia-wasikowska-set-for-madame-bovary/#more-740
Revenir en haut Aller en bas
http://laproseduneepoque.blogspot.fr/
Emily-de-Winter
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2745
Age : 21
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: gustave flaubert   Jeu 12 Avr 2012 - 15:15

Alors ça c'est une étrange nouvelle !? Après Robert Pattinson et Bel-ami les anglo-saxons semblent avoir un regain d'interêt pour la littérature française du XIXème scratch Mais bon ce n'est pas une mauvaise idée, je trouve simplement que la version de Claude Chabrol avec Isabelle Huppert est assez bien pour devoir en faire une autre... Mia me semble un peu jeune pour jouer Emma Bovary, mais en même temps je n'ai pas encore lu le roman donc bon... En tout cas j'attend de voir ça avec impatience !
Revenir en haut Aller en bas
Dulcie
Ville du Nord...


Nombre de messages : 753
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Jeu 12 Avr 2012 - 16:15

J'ai l'impression que Emma Bovary est un roman assez célèbre chez les Anglo-Saxons. Je l'ai plusieurs fois vu cité dans des interview de personnalités, ou même sur les blogs de lectrices anglaises ou américaines, alors que les bouquins français sont réduits à la portion congrue, c'est un titre qu'on trouve régulièrement.

Ca a sûrement été évoqué ici, mais Hollywood avait déjà signé une très belle adaptation avec Jennifer Jones, réalisé par Vincente Minnelli en 1949.
Revenir en haut Aller en bas
Satine
Flaming Eyes and Soul


Nombre de messages : 2885
Age : 26
Localisation : With my own Rochester !
Date d'inscription : 05/07/2011

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Jeu 12 Avr 2012 - 17:08

Citation :
je trouve simplement que la version de Claude Chabrol avec Isabelle Huppert est assez bien pour devoir en faire une autre...

Pourquoi tu dis ça ? Il y a pleins d'adaptation de P&P et de Jane Eyre, et ils en réalisent toujours, encore et encore. Je crois que les livres classiques auront toujours plusieurs adaptations avec la vision, l'interprétation différente des réalisateurs avec à chaque fois de nouveaux éléments et tout, donc franchement moi je ne suis pas contre à de nouvelles adaptations des classiques, après chacun peut avoir son adaptation préférée on a l'embarras du choix Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://laproseduneepoque.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Aujourd'hui à 3:27

Revenir en haut Aller en bas
 
Gustave Flaubert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Gustave Flaubert
» SALAAMBO de Gustave Flaubert
» Pont Gustave Flaubert Rouen.
» MADAME BOVARY de Gustave Flaubert
» FLAUBERT, Gustave

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: