Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Gustave Flaubert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Mr Damien Tilney
The Knight of Irony


Nombre de messages : 3466
Age : 32
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Madame Bovary (le roman et ses adaptations).   Jeu 18 Oct 2007 - 21:47

Je viens de finir une (re)lecture de Madame Bovary, célèbre roman de Flaubert qui se moque du romantisme et dénonce l'hypocrisie bourgeoise. J'aime ce livre pour son style et pour la force de certains passages. Il me met également mal à l'aise pour sa peinture d'une réalité que je ne veux pas forcément accepter (c'est très personnel comme ressenti).

J'aimerais savoir si vous connaissez des adaptations de ce roman. Je sais qu'il en existe une de Chabrol et une de la BBC.


Dernière édition par Mr Damien Tilney le Mer 31 Déc 2008 - 14:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Muezza
Almost Unearthly Thing


Nombre de messages : 3229
Age : 42
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Jeu 18 Oct 2007 - 22:14

Bon, comme tout le monde le sait, je n'aime pas du tout ce roman. En fait, je suis réfractaire au style de Flaubert, trop ampoulé à mon goût.

Mais en revanche, je suis une fan absolue de l'adaptation cinéma par Vincente Minelli avec Jennifer Jones ! La mise en scène est splendide (la scène de bal !) et le scénario est assez amusant puisqu'il part du procès - réellement tenu - de Flaubert qui "défend" son Emma. Maintenant, est-ce fidèle ? Je ne me rappelle pas tous les détails du roman ayant vu cette adaptation bien après avoir lu le roman mais je pense qu'elle l'est... à la lumière hollywoodienne loin du réalisme paysan tout de même

Pour ce qui est des autres adaptations, il y en a deux de la BBC. La dernière avec Frances O'COnnor : je l'ai vue il y a quelques années sur Bbcprime et je n'ai pas été emballée. Une version plus ancienne existe avec Francesca Annis (Mrs Gibson de "Wives & Daughters").
La télé française l'a également adapté avec Nicole Courcel et André Dussolier (existe en DVD) mais je ne l'ai jamais vu..

Voilà, tu l'auras compris : j'encourage le visinnage de la version Minelli car c'est un superbe moment de cinéma Wink
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46665
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Ven 19 Oct 2007 - 10:24

Muezza a écrit:

La télé française l'a également adapté avec Nicole Courcel et André Dussolier (existe en DVD) mais je ne l'ai jamais vu..

Voilà, tu l'auras compris : j'encourage le visinnage de la version Minelli car c'est un superbe moment de cinéma Wink

Chère Muezza il est vrai que la version Minelli est excellente (comme toujours Minelli) sauf que je n'aime pas jennifer Jones, mais c'est vrai que son approche est très originale.
Cependant il me semble qu'il faudrait signaler le film (excellent pour moi) de Claude Chabrol,(1991) avec Isabelle Huppert, Jean-François Balmer et Christophe Malavoy. Tout en étant fidèle au roman, Chabrol lui donne réellement vie par une réalisation et une direction d'acteurs (tous parfaits) très maîtrisées, ce qui n'est pas toujours le cas avec Chabrol ! Voilà ! ce n'est pas si souvent que je vante un film français ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Ven 19 Oct 2007 - 11:05

Je n'ai vu que l'adaptation de Chabrol et je suis tout à fait d'accord avec le point de vue de Clinchamps. Pour moi, Chabrol a réussi à faire mieux passer une histoire que je n'avais pas du tout aimée à la lecture quelques années auparavant ... (je précise que cela ne tient pas au style de Flaubert, mais uniquement aux personnages et à la trame du roman).

De cette adaptation, outre le jeu d'Isabelle Huppert, de Balmer et de Malavoy qui étaient tous excellents, je me souviens également du personnage joué par Jean Yanne (Mr Homais l'apothicaire si mes souvenirs sont exacts), que Chabrol a développé (peut-être même plus que dans le roman scratch mais ça c'est à vérifier car j'ai vu ce film il y a très très longtemps ... . à sa sortie au cinéma).

Pour en revenir au roman, le personnage d'Emma Bovary m'avait agacée ... mais j'avais alors une quinzaine d'années, et je pense que je ressentirais les choses différemment maintenant ... peut-être avec un peu plus de compassion ... et justement, le film de Chabrol avait réussi à me rendre plus indulgente envers Mme Bovary ...


Dernière édition par le Ven 19 Oct 2007 - 11:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tiff
Romancière anglaise


Nombre de messages : 1754
Age : 29
Localisation : Kervignac - Morbihan
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Ven 19 Oct 2007 - 11:11

Clinchamps a écrit:
Cependant il me semble qu'il faudrait signaler le film (excellent pour moi) de Claude Chabrol,(1991) avec Isabelle Huppert, Jean-François Balmer et Christophe Malavoy. Tout en étant fidèle au roman, Chabrol lui donne réellement vie par une réalisation et une direction d'acteurs (tous parfaits) très maîtrisées, ce qui n'est pas toujours le cas avec Chabrol ! Voilà ! ce n'est pas si souvent que je vante un film français ! lol!
je me disais bien qu'il avait une version avec Isabelle Huppert (qui a fait du bruit) merci clinchamps, tu me rassures, je ne suis pas folle lol!

Mais bon, je n'ai pas lu le roman ni vu une seule adaptation Embarassed

bon c'était le :doddy: du jour lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://fanromantique.cabanova.fr/
Emjy
Angel of Temptation


Nombre de messages : 6308
Age : 33
Localisation : entre Lark Rise et Candleford
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Ven 19 Oct 2007 - 11:24

Merci d'avoir ouvert ce topic, Damien ! Very Happy
Et bien moi, je dois dire que j'aime beaucoup le roman, je l'ai lu il y a 5 ou 6 ans et il m'a vraiment fait forte impression. Quelques temps après, j'ai eu envie de découvrir L'Education sentimentale, qui, par contre, m'a plutôt déçu (je me suis beaucoup ennuyée et ne suis pas vraiment retrouvée dans tout le contexte politique de l'histoire No ).
Ce que j'aime beaucoup dans Madame Bovary, c'est la force du drame, la dimension de ses personnages et surtout de son héroïne et le fait que le roman me paraît encore tout à fait "actuel". C'est pour moi une histoire tout à fait contemporaine. D'ailleurs, il arrive assez souvent que les scénaristes de cinéma reprennent le schéma de l'histoire (cf The Good Girl avec Jennifer Aniston ou encore Little Children avec Kate Winslet dont l'histoire fait écho/référénce à celle écrite par Flaubert).
Madame Bovary ne s'inscrit pas seulement dans son époque mais bien au-delà, c'est pour moi, l'apanage des chefs-d'oeuvre de la littérature !

Je n'ai par contre, vu aucune des adaptations, il faudrait que je pense à remédier à ça! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.wordpress.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46665
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Ven 19 Oct 2007 - 11:34

On a même inventé le terme "Bovarisme" pour décrire une femme qui ne réussit pas à vivre sa propre vie mais se perd dans des mondes qu'elle s'invente, jusqu'au jour où la réalité la rattrappe ! Et ça existe toujours, je suis donc d'accord avec toi, Emjy, quant à l'universalité du personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Mr Damien Tilney
The Knight of Irony


Nombre de messages : 3466
Age : 32
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Ven 19 Oct 2007 - 11:51

Ce qui me plaît surtout dans ce roman, c'est la volonté de Flaubert de tordre le coup au romantisme. Emma lit beaucoup de romans d'amour avec de beaux jeunes gens et des fins heureuses (ou horriblement dramatiques). Lorsque Flaubert se moque des lectures de son héroïne il fait référence plus ou moins implicitement aux grandes oeuvres romantiques (Lamartine, George Sand, Paul et Virginie...). Les scènes d'amour dans le roman sont donc toujours en contraste avec ses modèles romantiques : Rodolphe séduit Emma pendant les comices agricoles (la déclaration d'amour est entrecoupée par l'annonce des prix "pour du fumier", "pour un boeuf"), Emma rêve d'une fuite romanesque avec Rodolphe mais elle est réveillée par les ronflements de son mari. D'autres scènes mettent en scène ce décallage entre romantisme et réalisme : Emma veut mourir comme une héroïne de roman mais elle souffre atrocement pendant toute une nuit, le gâteau du mariage est une parodie des clichés romantiques (je ne sais pas si vous avez imaginé le gâteau quand vous avez lu ce passage mais il doit être particulièrement kitsch).

J'ai vu des extraits du Madame Bovary de Chabrol sur internet. La scène de séduction de Rodolphe reproduit les contrastes entre une déclaration enflammée et les résultats du concours.

J'ai également trouvé cette vidéo. Je vous conseille de la voir. Elle est tout simplement hilarante.
Arrow
Les extraits viennent du film Grégoire Moulin conte l'humanité. Je ne connais pas ce film mais d'après ce que j'ai compris le héros a rendez-vous avec une femme qui lit Madame Bovary dans un café. Celle-ci s'imagine donc les scènes importantes du roman. J'avais les larmes aux yeux quand j'ai découvert cette vidéo.
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8053
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Ven 19 Oct 2007 - 12:08

Mr Damien Tilney a écrit:
D'autres scènes mettent en scène ce décallage entre romantisme et réalisme : Emma veut mourir comme une héroïne de roman mais elle souffre atrocement pendant toute une nuit,

La scène de l'agonie d'Emma Bovary est particulièrement réussie chez Chabrol (si j'ose dire Rolling Eyes car c'est une scène assez glauque, forcément, elle m'a beaucoup marquée).

En ce qui concerne Grégoire Moulin, c'est un film hyper loufoque qui est passé 2 fois sur M6 ces dernières années. Je ne me souviens pas de la scène que tu mentionnes par contre scratch
Revenir en haut Aller en bas
lorelai59
Beautiful pianoforte


Nombre de messages : 636
Age : 32
Localisation : Lille
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Madame Bovary (le roman et ses adaptations).   Ven 19 Oct 2007 - 15:35

J'aime beaucoup ce roman. L'heroïne est universelle et intemporelle. Je n'ai vu aucune adaptation de ce roman. Mais tous vos commentaires sur le film de Chabrol m'ont donné envie de le découvrir. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Mr Damien Tilney
The Knight of Irony


Nombre de messages : 3466
Age : 32
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Ven 19 Oct 2007 - 15:51

Citation :
J'aime beaucoup ce roman. L'heroïne est universelle et intemporelle.

Pour ma part j'espère ne jamais devenir comme elle ni vivre la même chose qu'elle...
Revenir en haut Aller en bas
Tizzie
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1102
Age : 29
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Ven 19 Oct 2007 - 16:13

Je n'ai vu qu'une seule adaptation de Mme Bovary, d'un réalisateur russse, qui était annoncé dans le journal comme un chef d'oeuvre... euh... c'était du pornographique quasiment affraid , on est sorties au milieu (il durait 3h avec une pause, on en a profité pour s'échapper). A l'époque, j'avais transmis l'info à ma prof de français, je peux vous dire que j'ai été soulagée de voir qu'elle n'y avait pas été, elle se serait posé des questions... Razz!


Quant au livre, bien que l'ayant lu 2 fois je suis naturellement passée à côté de toutes les analyses qu'a pu y trouver Damien Rolling Eyes, mais je sais que je l'ai énormément aimé les deux fois, et dévoré; c'est une héroïne très torturée, et je n'approuve certainement pas sa conduite, mais elle a quelque chose de "fascinant"... tous ces romans très sombres du XIXe ont quelque chose de fascinant en vérité scratch !
Revenir en haut Aller en bas
Mr Damien Tilney
The Knight of Irony


Nombre de messages : 3466
Age : 32
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Ven 19 Oct 2007 - 16:51

@ Tizzie. Je suis très sensible à la dimension ironique et parodique d'un roman. J'ai étudié Madame Bovary en prépa en travaillant sur des extraits où Flaubert se moquait clairement du romantisme (le mouvement littéraire). J'ai étudié Jane Austen de ce point du vie également (le détournement des clichés romanesques, l'ironie). La parodie de Flaubert va très loin et se cache même dans des détails inattendus : Emma mange dans des assiettes qui représentent des scènes de romans célèbres, elle porte des chaussures avec des cygnes (animal que le romantisme aime exploiter), le Notaire du village a des tableaux qui représentent des scènes romantismes. On a l'impression que le XIXe siècle proposait déjà des produits dérivés avant l'heure (comme disney).

Edit : Un film russe avec des passages pornographiques ?! affraid affraid
Le roman peut s'y prêter par son thème mais Flaubert reste très subtile quans il raconte les scènes d'adultère.
Revenir en haut Aller en bas
nathy's
Feedle-Dee-Dee!


Nombre de messages : 8529
Age : 26
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Ven 19 Oct 2007 - 19:28

J'avais lu Emma Bovary il y a plus de trois ans et je n'ai pas aimé. j'ai souvent fait des tests sur internet du style "quelle héroine etes-vous" et je tombais tout le temps sur Emma Bovary. j'ai été décue de la découvrir. Moi aussi, j'ai un peu mon petit monde, mais je pense etre moins ridicule qu'elle!! je l'ai trouvé très insupportable, alos ca a influé sur ma perception du roman.
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2073
Age : 32
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Ven 19 Oct 2007 - 22:30

J'ai lu le roman vers quinze-seize ans avant de voir l'adaptation de Chabrol. J'ai beaucoup apprécié le style et l'univers de Flaubert, mais le film m'a assez peu marquée.
Le film de Chabrol est très fidèle au livre, mais je l'ai trouvé un peu plat, souvent ennuyeux, et même académique. Et le talent d'Isabelle Huppert ne suffit pas à faire oublier que physiquement, elle ne correspond pas à la description que Flaubert donne de son héroïne.
Je me souviens surtout de ce que je crois être la scène inaugurale avec les oies blanches, censées symboliser la candeur et la naïveté d'Emma, et de la tenue de châtelaine que porte Isabelle Huppert vers la fin du film, costume, bien sûr, éminemment romanesque!
Aucun souvenir de la scène du bal donné à la Vaubyessard, qui est pourtant un moment important. Et c'est la même chose pour beaucoup de scènes dont normalement le film n'a pas pu faire l'économie! Est-ce la faute de ma mémoire?scratch
Ceci dit, c'était le premier Chabrol que je voyais, et peut-être que les subtilités de la réalisation m'ont échappé. Depuis, j'ai vu d'autres films de Chabrol, et je comprends mieux pourquoi ce dernier a absolument tenu à adapter le livre de Flaubert : c'est qu'en effet le cinéaste se reconnaît dans l'écrivain qui moque la société bourgeoise de son temps, insensible, selon lui, à l'art véritable, et incapable de voir dans la réalité autre chose que ses aspects matérialistes. Mais si le style de Flaubert est magique, celui de Chabrol ne l'est pas. Le roman de Flaubert, avec ses couleurs tantôt flamboyantes, tantôt aigres, rappele les tableaux d'un Courbet ou d'un Manet ; le film de Chabrol, lui, est hélas assez terne.

Je viens de relire ma critique : aïe aïe aïe! Ca ressemble fort à un étrillage en règle du film de Chabrol! J'espère, Damien, ne pas t'avoir dissuadé de voir ce film, qui mérite quand même d'être vu, du moins je le crois!

Edit : C'est curieux, beaucoup de gens n'aiment pas ce roman, c'était déjà le cas autour de moi quand je l'ai lu ; il est vrai qu'il s'agit d'un livre où le processus d'identification aux personnages est constamment saboté par l'ironie. Et puis c'est parfois glauque : par exemple, je n'aime pas relire l'épisode de l'opération du pied bot et je saute souvent ce passage.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
Mr Damien Tilney
The Knight of Irony


Nombre de messages : 3466
Age : 32
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Ven 19 Oct 2007 - 22:40

@ Popila. Merci pour ta critique. Je vais évidement essayer de voir le film de Chabrol. Je dois me faire ma propre idée. Je verrai ensuite si mon avis rejoint le tien. Je reconnais que je n'aime pas vraiment les films de Chabrol. J'en ai vu trois. Ils m'ont à chaque fois laissé perplexe. Je vais tenter celui-ci tout de même. Le fait qu'Isabelle Hupert ne correspond pas physiquement à l'héroïne de Flaubert ne me gène absolument pas.

Je comprends pourquoi beaucoup de gens n'aiment pas ce livre. L'héroïne n'est pas idéalisée. Elle a des défauts (qui ne se corrigent jamais), des limites. Le roman met en scène l'hypocrisie de la société, les petites lâchetées des êtres humains, l'égoïsme, l'indifférence. Je pense qu'il faut être mature pour accepter la vision de la société que propose Flaubert. Cette vision est pesante, pessimiste, sombre. L'amour n'est jamais un véritable échange.
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2073
Age : 32
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Ven 19 Oct 2007 - 23:00

C'est vrai, mais il y a quand même un certain humour dans le livre (grinçant, d'accord), et l'héroïne a malgré tout quelque chose d'attachant : même si elle se trompe, elle a le courage d'aller jusqu'au bout de ce en quoi elle croit.

Concernant Chabrol, je dirais qu'il fait un bon film sur deux : j'ai bien aimé Merci pour le chocolat et L'ivresse du pouvoir, mais j'ai trouvé La fleur du mal et La fille coupée en deux terriblement mauvais.

J'ai beaucoup ri en visionnant la video que tu as insérée : ça fait du bien de voir les grands classiques un peu bousculés! En plus, l'acteur qui joue Rodolphe fait justement partie de la famille de Chabrol ; il joue le rôle de l'avocat dans La fille coupée en deux.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46665
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Sam 20 Oct 2007 - 11:04

C'est un peu HS, mais tant pis : il y trois films de Chabrol (entre autres) que je trouve remarquables : "une affaire de femmes"(la dernière avorteuse condamnée à mort et exécutée en france sous Vichy)"Violette Nozières"( qui assassina ses parents) et "la cérémonie" et je m'aperçois que ce sont d'horribles histoires de mort, mais ils sont restés gravés dans mon souvenir. Chaque foois c'est Isabelle Huppert, son actrice fétiche en quelque sorte, qui est absolument époustouflante de talent !
Revenir en haut Aller en bas
séli
Countryside Lady


Nombre de messages : 2237
Age : 59
Localisation : Au pied de la Chaîne de l'Etoile...
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Lun 22 Oct 2007 - 18:48

J'aime Flaubert que je lis et relis sans me lasser.
Madame Bovary est un roman très moderne pour son époque. Flaubert n'hésite pas à stygmatiser l'hypocrisie de la société bourgeoise de son époque et s'il fait d'une femme l'héroïne de son roman le plus célèbre c'est qu'au XIXème siècle, les femmes représentent une partie de la population opprimée comme peut l'être la classe ouvrière. En fait, Emma Bovary rêve d'échapper à sa condition de provinciale comme les travailleurs peuvent rêver d'échapper à la leur. Mais toujours l'ordre établi par la bourgeoisie les ramène sous le boisseau.


Au sujet des adaptations télévisées et cinématographiques, je n'ai pas appréciée celle de Vicente Minelli, trop Hollywoodienne et loin du roman De Flaubert. J'ai aimé par contre le roman de Chabrol et l'incarnation d'Emma par Isabelle Huppert.
J'ai également beaucoup aimé Nicole Courcel en Madame Bovary. Moins "peuple" elle insuffle une grande délicatesse à son interprétation d'une héroïne souvent réduite à sa condition première de "paysanne".
Revenir en haut Aller en bas
Mr Damien Tilney
The Knight of Irony


Nombre de messages : 3466
Age : 32
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Un cœur simple de Flaubert (livre et adaptation)   Dim 23 Mar 2008 - 14:46

EDIT cat47, le 9 mars 2010 : j'ai rassemblé tous les sujets consacrés à Flaubert et aux adaptations de ses oeuvres.


J'ouvre un topic pour vous parler d'une nouvelle adaptation qui pourrait intéresser les lambtoniens : Un cœur simple.



Le conte de Flaubert.
Trois contes est un recueil que Flaubert a publié en 1877. Il contient trois récits : "Un cœur simple", "La Légende de Saint Julien l'Hospitalier" et "Hérodias".

"Un Cœur simple" raconte l'histoire d'une servante nommée Félicité qui entre au service d'une veuve, Mme Aubain.

Citation :
Félicité est une femme qui consacre sa vie aux autres. Sans abnégation mais avec l'amour immense dont elle est dotée et qu'elle offre à ceux qui ont la chance de la croiser et de la comprendre. Elle aimera successivement et avec une même intensité Théodore qui la trahira, Clémence dont l'affection lui est interdite, Victor qui va disparaître, Dieu qu'elle découvre tardivement et pour finir Loulou, un perroquet. Au centre de cet univers se tient Mathilde, sa maîtresse, la clé de voûte d'une vie qu'elle se construit avec détermination.
(petit résumé d'allociné)


L'adaptation de Marion Laine.



Voici la bande-annonce : http://youtube.com/watch?v=druGa4z5gls

Marion Laine réalise son premier long métrage. Elle a également écrit le scénario. Sandrine Bonnaire incarne Félicité et Marina Foïs lui donne la réplique dans le rôle de Mme Aubin.

Citation :
Marion Laine, qui a réalisé un film d'1h45 à partir d'un récit de quelques dizaines de pages de Flaubert, évoque le passage de l'écrit à l'écran : "Mon adaptation s'efforce de s'affranchir du conte. Si j'avais voulu lui être fidèle, j'aurais choisi une ligne directrice austère, une comédienne au visage ingrat ; Liébard et Frédéric n'existeraient pas et Madame Aubain resterait en arrière-plan. Or, je voulais du lyrisme, de la passion, et en ce sens je me sens portée par l'oeuvre générale de Flaubert qui m'inspire et à laquelle je fais référence. Sa correspondance aussi m'a été d'une aide précieuse. J'adore sa violence, sa sensualité, sa trivialité. L'adaptation est également imprégnée de mes souvenirs, mes obsessions personnelles..." La cinéaste ajoute : "L'un des défis consistait (...) à réduire à vingt années les cinquante du conte. Il fallait donc toujours aller à l'essentiel."



Citation :
Madame Bovary, ce n'est pas Félicité
Marion Laine parle de ce qui l'a séduite dans le personnage de Félicité : "(...) je voulais montrer le côté animal d'une femme de peu qui se construit uniquement à travers le dévouement. Félicité irradie la tendresse, la foi inébranlable, l'amour qui manque au monde. Cette soi-disant " idiote " s'avèrera une " voyante " en nous donnant une leçon d'humanité. Félicité est une femme d'instinct. Quand elle aime, elle se donne entièrement. Quand elle souffre, elle crache sa douleur et passe à autre chose. C'est sa façon à elle de survivre, de laisser le chagrin derrière elle, d'aller au devant du bonheur, même si ce dernier est fragile. C'est l'anti Madame Bovary par excellence. Ne jamais s'apitoyer, ne jamais céder à l'esprit de vengeance, au ressentiment, éviter l'aigreur. C'est, au sens fort, une héroïne, mais son héroïsme gît dans sa simplicité."



Citation :
L'éducation flaubertienne
Marion Laine revient sur sa passion ancienne pour l'auteur d'Un coeur simple : "J'ai passé mon enfance dans une maison sans livres et à la bibliothèque communale, il n'y avait que la Collection Rose pour assouvir ma soif de lecture (la section adulte était interdite aux moins de 16 ans !). En classe de 3ème, Madame Bovary était au programme et ce fut mon premier coup de foudre ! Je suis passée sans transition deFantômette à Flaubert. Un Coeur simple faisait écho à mes origines familiales. Ma mère et mes tantes gardaient les vaches, enfants. J'appartiens à une famille de paysans et cette histoire me permettait de parler d'eux, de leur rapport au corps, à la mort, à l'animal, à la nature qui n'a pas vraiment changé depuis. Malgré le côté film d'époque, cette histoire est intemporelle et je pense que chacun de nous peut en partie s'y retrouver."



Le film sort le 26 Mars. Je ne sais pas s'il sera diffusé dans beaucoup de cinéma. J'espère qu'on en parlera un peu entre nous Razz. Je pense me lancer dans la lecture du conte de Flaubert dans pas longtemps.

Vous pouvez trouver des extraits sur le site d'allociné.
Revenir en haut Aller en bas
Isil
Subtil compliment


Nombre de messages : 169
Age : 44
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Dim 23 Mar 2008 - 16:10

Honte à moi, je n'ai jamais lu ni vu d'adaptation de Flaubert. Les images du film sont bien tentantes et je vais essayer d'aller le voir.
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-d-isil.over-blog.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46665
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Dim 23 Mar 2008 - 16:16

Merci, Damien, je vais essayer de lire le bouquin (ma PAL !!!!) mais ce que tu montres de l'adaptation donne très envie, cela paraît aussi appétissant qu'une adaptation anglaise BBC (les costumes peut-être ?) Ce serait bien agréable de comprendre directement la VO ! lol!
Et de trouver une œuvre française à la hauteur de celles d'outre-Manche !
Revenir en haut Aller en bas
Tizzie
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1102
Age : 29
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Dim 23 Mar 2008 - 16:54

cheers merci pour la nouvelle Damien, ça a l'air très tentant tout ça! J'aime bien Sandrine Bonnaire et Marina Foïs était très touchante dans Darling.
Je viens de réaliser que je possédais le livre dans ma bibliothèque, et comme il a l'avantage d'être court je vais m'y mettre de suite! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Mr Damien Tilney
The Knight of Irony


Nombre de messages : 3466
Age : 32
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Dim 23 Mar 2008 - 17:27

Je pense aussi que c'est l'occasion de voir une adaptation française ! Les images sont très belles et la bande-annonce a l'air plutôt alléchante. J'ai très envie de voir le jeu de Marina Foïs dans un rôle dramatique. Dans les extraits que j'ai vus, elle est convaincante.

@ Tizzie. Oui, le conte est très court. Dans mon édition, il fait à peine 40 pages. Je vais le placer entre deux grosses lectures.

Je pense qu'il va falloir voir très vite ce film parce que j'ai bien peur qu'il ne reste pas très longtemps à l'affiche.
Revenir en haut Aller en bas
séli
Countryside Lady


Nombre de messages : 2237
Age : 59
Localisation : Au pied de la Chaîne de l'Etoile...
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Dim 23 Mar 2008 - 17:42

Ah lala! Mr Damien Tilney... J'adore Flaubert et un Coeur Simple est le roman de lui que je préfère. Si l'on ajoute à celà que j'apprécie beaucoup le jeu de Sandrine Bonnaire et de Marina Foïs inutile d'ajouter que je croise les doigts pour que le complexe cinématographique géant à côté de chez moi (et tout dévoué aux blocks busters américains Rolling Eyes ) fasse une petite place pour cette adaptation que je suis très impatiente de découvrir.
Merci pour les infos Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Aujourd'hui à 3:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Gustave Flaubert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Gustave Flaubert
» SALAAMBO de Gustave Flaubert
» Pont Gustave Flaubert Rouen.
» MADAME BOVARY de Gustave Flaubert
» FLAUBERT, Gustave

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: