Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
mimidd
Aki no Hoshizora


Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima   Jeu 17 Sep 2009 - 12:30

Etant donné qu'on a parlé à plusieurs reprises de ce dyptique dans le topic des crevettes, je pense que le mieux est de lui consacrer un topic Wink (je n'ose pas ouvrir un topic à Clint, car je connait très mal sa filmo, et il y a déjà des tas de choses à dire sur ces deux films).




Mémoires de nos pères (Flags of our fathers) et Lettres d'Iwo Jima (Letters from Iwo Jima) constituent donc un dyptique sur la bataille d'Iwo Jima, le premier film s'interessant au camp américain, et le second au camp japonais (même si c'est plus complexe que çà ^^).


Le premier que j'ai vu étant Lettres d'Iwo Jima (oui, je fais les choses à l'envers Rolling Eyes ), je vais commencer par ce film (j'ai repris grosso modo l'article posté sur feu mon blog Embarassed ):


1945 : Les soldats japonais attendent l'offensive américaine sur l'île d'Iwo Jima, le dernier rempart japonais. Une solitude rythmée par les lettres envoyées et reçues ... Parmi ces soldats, Saigo (Ninoooooooo ), le jeune boulanger, qui a promis à sa femme enceinte de rentrer sain et sauf au pays, et dont la rage de vivre apparait plus que suspecte à ses camarades de combat, imprégnés de l'idéologie patriotique, à l'image de Shimizu, ancien de la police militaire, et sujet très obéissant de l'empereur. Parmi les gradés, le Général Kuribayashi (superbe Ken Watanabe ), qui a vécu aux Etats Unis, chez cet "ennemi si honni", mais qui est avant tout un soldat : "Les convictions d'un homme et celles de son pays ne sont-elles pas les mêmes ?". Le fringant Baron Nishi (Tsuyoshi Ihara), médaillé olympique à Los Angeles pour le saut d'obstacle, ami de Douglas Fairbanks et Mary Pickford, conscient de l'impasse que va devenir la bataille d'Iwo Jima, mais qui choisit néanmoins de venir se battre ...





Lettres d'Iwo Jima est plus qu'un énième "film de guerre". Il ne présente pas des soldats japonais en train de se battre, mais bien des hommes perdus au milieu d'un conflit mondial dont ils ne comprennent pas tous les tenants et aboutissants, perdus entre leurs propres convictions et les ordres d'un Etat major qui les abandonne de plus en plus ... Certes, la guerre est bien présente, avec son lot de victimes, et quelques images peuvent choquer les âmes sensibles. Je pense en particulier à la scène de
Spoiler:
 
Mais la violence est davantage psychologique que physique (c'est beaucoup moins gore que ce qu'on voit dans Mémoires de nos pères), et même si elle est dure à supporter, je pense qu'elle est nécessaire.

Néanmoins, la dimension "militaro stratégique" apparaît assez peu dans le film. On suit "seulement" le parcours d'hommes promis à une mort inévitable sur un îlot du Pacifique. Le film n'est pas vraiment la bataille d'Iwo Jima vue par "les Japonais". Il n'est jamais question des Japonais, des soldats comme d'une masse anonyme. Cette volonté de donner une figure humaine et individuelle à chaque soldat apparait dans les flash back, où l'on voit les personnages évoluer dans leur univers (famille, amis, travail), avec tout ce que cela peut entrainer de décalage avec leur vie sur Iwo Jima où ils pourraient presque se fondre dans la masse anonyme des uniformes. Je dis "presque", parce qu'il y a toujours un élement qui les fait rester humain : les lettres, les ceintures porte bonheur, qui peuvent sembler incongrues sur l'uniforme militaire, mais qui rattachent ces hommes perdus au milieu de nulle part à leur "home sweet home", à quelque chose de plus tangible que la folie qui les entoure ... A quelque chose qui puisse leur faire répondre correctement à la question du Lieutenant Colonel Nishi : "Where do you come from ?" (scène très touchante et quasi irréelle). D'autant plus que l'on se rend compte que dans le camp opposé, ce sont exactement les mêmes hommes, avec les mêmes peurs, les mêmes faiblesses, les mêmes espoirs ... Et c'est en cela que le début du film est important ... Il a souvent été qualifié de trop lent, car il s'attarde sur la période d'attente avant la bataille. Moi j'ai aimé (je ne suis peut être pas objective vu que j'ai adooooooré tout le film). On nous montre des soldats qui ne sont pas seulement de la chair à canon. Ce sont avant tout des hommes.


Au delà de son message humaniste, le film est également une vraie merveille, tant sur le plan de la photographie (avec des couleurs désaturées qui donnent une certaine élégance au film, en même temps qu'une touche de lucidité mélancolique), de la BO (composée par le fiston Eastwood, très belle, très sobre, à la fois discrète et envoutante. Bref, parfaite )


Et que dire des acteurs ! Inconnus des Occidentaux pour la plupart (à l'exception de Ken Watanabe, et de Mark Moses - Paul Young dans Desperate Housewives - qui fait une brève apparition), mais quel talent ! Ken Watanabe, royal comme d'habitude . En fait, je dis çà, mais je ne l'ai vu que dans Le Dernier samourai et Batman Begins ^^, mais il m'a vraiment convaincue ... Il campe un général Kuribayashi lucide, moderne, héroïque dans sa volonté de faire taire ses convictions profondes pour défendre sa patrie, et tellement seul et incompris ... Remarque tout à fait constructive : j'ai revu le film hier soir (cette nuit ?), et je n'avais jamais tilté à quel point Ken Watanabe me faisait penser à Rufus Sewell Shocked . Je trouve qu'il possède la même présence impérieuse .

Tsuyoshi Ihara, qui interprète le Baron Nishi, n'est pas en reste, en véritable "gentleman", touchant par son amour des chevaux ... trop mimi son collier, d'ailleurs I love you On lui doit quelques unes des plus belles scènes du film ...

Et Ninooooooooo (de son vrai nom Kazunari Ninomiya, pour ceux qui ne suivent pas le topic des crevettes, ou celui des boyz bands ^^) qui interprète l'anti héros du film, Saigo ... Voilà le jeune homme qui va vous réconcilier (ou presque) avec les arcs en ciel et les colombes . Absolument parfait !!!

Le reste du casting est tout aussi réussi. Chaque personnage a ses propres convictions, ses propres raisons de se battre (ou non), sa propre manière de rester un homme digne, mais aucun jugement n'est porté. Il n'y a pas de bons et de méchants ...



Et ... je vais m'arrêter là pour le moment, j'en ai déjà beaucoup trop dit Embarassed , mais ce film est tellement boooooo, je pourrais en parler des heures .

Je crois que mon avis sur Mémoires de nos pères sera pour une autre fois ^^




A vous les studios Wink

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=


Dernière édition par mimidd le Jeu 17 Sep 2009 - 12:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
christelle
The Gathering Storm


Nombre de messages : 3484
Age : 40
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima   Jeu 17 Sep 2009 - 12:42

Super post sur ce film, great Mimidd!! Smile
Il serait intéressant effectivement de comparer les deux films.
Mémoires de nos pères n'est-il pas sorti avant, d'ailleurs?

Le grand Clint n'a pas de Topic?
il faut remédier à la question!! je veux bien m'y coller(gros boulot, mais je pense maitriser la question), mais d'ici ce weekend, alors... cheers
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora


Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima   Jeu 17 Sep 2009 - 12:52

Oui, Mémoires de nos pères est bien sorti avant Lettres d'Iwo Jima, c'est pour çà que je précise que je fais les choses à l'envers Laughing . Mais entre Lettres d'Iwo Jima et moi, c'est une longue histoire d'amour, alors que j'ai regardé Mémoires de nos pères pour la première fois hier soir Embarassed (j'avais le coffret depuis des mois, mais le "premier" film m'avait tellement marquée que je n'avais pas encore eu le courage de tourner la page ).

Mais bon, je vais laisser les autres un peu parler quand même ^^

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46665
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima   Jeu 17 Sep 2009 - 12:59

Super présentation, Mimidd, il FAUT que je voie ces films !! cheers cheers Et il y a longtemps que je pense à un topic sur Clint Eastwood, merci d'avance Christelle, car ce sera sûrement passionnant, vu la film du monsieur cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima   Jeu 17 Sep 2009 - 14:59

Merci pour ce topic Mimidd!!!! cheers

Pour le moment, je n'ai vu que the Flag of our Fathers. J'ai trouvé ce film très touchant et très dur, en fait. J'en suis sortie crevée.
La fin est duuuuuuure
Spoiler:
 
Le casting est royal, et Ryan Philippe m'a épatée. Il est pas juste beau, il est impressionant par moments.
c'est un peu court, je pense que je posterais un avis plus complet une fois que j'aurais bavé deux heures sur Nino vu les Lettres!
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars


Nombre de messages : 16722
Age : 43
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima   Jeu 17 Sep 2009 - 15:09

Merci Mimidd Rolling Eyes qui c'est qui vient de se commander Mémoires de nos pères ? Si j'ai bien compris l'un ne va pas sans l'autre, donc ceci explique cela.

je suis une faible femme

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima   Jeu 17 Sep 2009 - 15:23

Tu as bien compris!! et nous ne sommes toutes que de faibles feeeemmes!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars


Nombre de messages : 16722
Age : 43
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima   Jeu 17 Sep 2009 - 15:28

Le collector sur Priceminister à 6€ frais de port inclus, pourquoi se priver Very Happy

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46665
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima   Jeu 17 Sep 2009 - 15:33

j'ai commandé les deux ! Embarassed lol!
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima   Jeu 17 Sep 2009 - 15:34

Rhalala y a pas à dire, on a une confiance aveugle et totale en les conseils de Mimidd!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora


Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima   Jeu 17 Sep 2009 - 17:30

Aaaaargh ! C'est quoi cette vague d'achats !
J'espère que vous allez aimer pale , mais je ne m'en fais pas trop, vu la qualité des films. Et pis qui peut résister au combo Clint + crevettes/gambas


En revanche, je pense qu'il vaut mieux voir les films dans l'ordre, parce que même si j'ai aimé Mémoires de nos pères (j'en reparlerais plus tard), j'ai l'impression que le fait d'avoir vu auparavant Lettres d'Iwo Jima a quelque peu "parasité" mon visionnage, et je n'ai peut être pas apprécié les personnages autant que je l'aurais dû Embarassed

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46665
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima   Jeu 19 Nov 2009 - 23:46

Je viens de voir les deux films de Clint, et dans l'ordre ( Wink Mimidd) ce qui explique certaines scènes de l'un dans l'autre (la découverte horrible dans la grotte, par exemple).
Je ne saurais pas mieux dire que Mimidd quant à la qualité cinématographique des deux films, (les teintes toutes en gris bleutés se rapprochant au plus près du noir et blanc, sauf les flammes et les explosions) la musique extrêmement discrète, du papa pour le premier et du fils pour le second, discrète, mais parfaite par sa tonalité mélancolique. Pas de violons, ici, pas de grands moments héroïques avec trémolos, aussi bien dans l'un que dans l'autre, l'humanité est montrée telle qu'en elle-même, avec sa sauvagerie, et aussi sa générosité.
Dans le premier, l'image du Héros est comme démontée pièce à pièce, jusqu'à la conclusion : le héros n'existe pas ou alors il est mort, et cette étiquette peut être affreusement lourde à porter pour celui qui revient de l'enfer. La tournée à travers les USA de ceux qui ont planté le drapeau sur le mont Suribashi montre l'exploitation à des fins mercantiles(la vente de Bons pour le soutien de l'effort de guerre)de ce fameux cliché, ainsi que la réalité tout à fait prosaïque de la prise de cette photo.
La pensée que les héros sont en réalités fabriqués se retrouve dans le second film, où elle est encore plus marquée du fait de la volonté forcenée de mourir fièrement des Japonais,
Spoiler:
 
Le général japonais a vécu aux USA, sa mentalité en a été subtilement changée : pour lui un repli stratégique n'est pas déshonorant, il a une autre optique, mais ses officiers ne le comprennent pas. (Effectivement l'acteur, Ken Watanabe, est absolument magnifique.) Le personnage de Saigo, interprété par Nino, est le trait d'union entre les deux films, il représente l'homme simple, homme du peuple, aux prises avec un destin qui l'écrase, il veut vivre, il veut rentrer au pays retrouver sa femme, il est comme l'écho des soldats américains du premier film, même peur, même humanité. Son jeu est absolument remarquable de sobriété et de finesse. On retrouve dans ces deux films un thème cher à Clint Eastwood : de la masse sort un individu, qui va combattre, lutter et trouver son chemin par lui-même.
En conclusion, moi qui n'aime pas les films de guerre, j'ai trouvé ce dyptique magnifique. La guerre y est décrite sans concession mais sans excès de voyeurisme.
Je me demande quel effet cela ferait de voir à la suite "Iwo Jima" avec John Wayne !!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Les yeux noirs
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2794
Age : 40
Localisation : Résolument tournée vers la Terre bien installée sur mon quartier de Lune
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima   Sam 21 Nov 2009 - 14:18

J'ai été d'emblée très emballée par le concept de ce diptyque (merci Mimidd ) : un même conflit international, et de cette ampleur, raconté sous 2 points de vue, ça ne peut être qu'intéressant!

Nous avons donc commencé hier soir avec Mémoires de nos pères.

J'ai été un peu gênée par certains choix de mise en scène (je me demande comment j'ose dire ça d'un film de Clint Eastwood).
- j'ai eu un peu de mal à m'y retrouver dans les scènes de combats, et de manière générale dans les différents personnages tout au long du film (Hank, de Mike, de Bell, et j'en passe)
- les personnes âgées qui racontent leurs souvenirs, j'ai eu un peu de mal à savoir qui elles étaient
- les changements de temps (retours en arrière/en avant/à nouveau en arrière mais plus tôt encore que la première fois...) non plus n'ont pas facilité l'entrée dans le film à mon pauvre cerveau.

MAIS
J'ai tout de même été très touchée par le destin tragique de ces héros et la beauté des images...
Peu à peu, on prend toute la mesure de l'horreur de ce conflit, et de la difficulté pour des soldats ayant participé à des conflits de sortir de ça...
On est frappé par le manque de reconnaissance et de considération , jusqu'au mépris en haut lieu pour ces hommes qui sont envoyés au combat comme des animaux,
Spoiler:
 
.
Il y a un côté psychologique très fort à suivre la descente aux enfers d'Ira Hayes qui préfèrera repartir au combat plutôt que de se plier à la mascarade médiatico-commerciale orchestrée par le gouvernement américain. J'ai trouvé ça particulièrement poignant quand avant de repartir au combat, sa seule requête est de revoir sa mère et que même cela lui est refusé...
Le reste de sa vie il traînera sa misère et son "syndrôme du survivant" (c'est ainsi que l'on nomme la culpabilité que ressentent les survivants de guerre d'être encore en vie alors que les autres sont morts, ce « pourquoi pas moi » si lancinant) et n'aura de cesse que de "réparer" ce qui pour lui aura été une profonde injustice en rendant publique la réalité concernant la scène du drapeau.
Sa fin de vie sera tout aussi dramatique que sa « vie »...
Spoiler:
 


Si c'est de toute évidence Ira le plus meurtri
Spoiler:
 
, le destin des deux autres n'est guère plus brillant :
Rene Gagnon, qui prend douloureusement conscience au bout de quelques années que cette gloire n'aura été qu'éphémère
Spoiler:
 
John « Doc » Bradley, qui aura été solide, digne de confiance...toute sa vie, mais qui ne se remettra jamais de la culpabilité qu'il ressent concernant la mort de son ami
Spoiler:
 

Ce film, plus qu'un hommage de Clint Eastwood à ces 6 soldats américains (comme j'ai pu le lire sur internet), est, à mon sens une mise en réflexion très objective sur la guerre
Spoiler:
 

J'aime beaucoup le choix d'Eastwood de finir sur ce souvenir apaisant de John et cette image des 6 « héros » allant piquer une tête « comme des gamins ».Bref moment d'insouciance au milieu de cette horreur.
Cette fin renforce l'idée d'une solidarité, d'une proximité entre des hommes et non pas d'une dévotion corps et âmes à une patrie lointaine et ingrate.


Voilà, je ne peux que vous conseiller de le voir...et il me tarde d'attaquer « Lettres d'Iwo Jima!
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars


Nombre de messages : 16722
Age : 43
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima   Sam 21 Nov 2009 - 15:20

Pas grand chose à rajouter à cette analyse. J'ai eu du mal moi aussi à rentrer dans l'histoire, une mise en scène destabilisante, même si je m'y suis retrouvée une peu plus tôt que les Yeux Noirs.

Un destin à la fois exceptionnel et pathétique que celui d'Ira, mon personnage préféré. A la rigueur il aurait mieux valu qu'il meure au combat, il n'aurait pas eu à souffrir plus. John lui aussi était un homme incroyable, un roc qui à aucun moment n'a dévié de sa route des ses convictions. Pendant toute la durée du film je me suis demandée à quel moment il craquerait, mais non égal à lui même jusqu'au bout.
On comprend que le pauvre René au milieu ait eu du mal à trouver sa place.

J'ai beaucoup aimé la 1ère bataille sur l'île. Le point de vue que l'on a des japonnais, seulement dans le noir, ou au travers des armes ou alors comme des bourreaux (grâce aux photos d'Ira). Et enfin comme des fous de guerre qui préfèrent se suicider avec des grenades que de s'avouer vaincus.
Parti pris pour leur enlever toute humanité, humanité qui je pense sera de la même manière absente des américains lorsque l'on verra le point de vue japonnais.

Un dernier détail qui m'a émue, le regard de John quand lors d'une soirée, avec le dessert qui imitte la photo et le coulis de fraise qui nous fait penser au sang des soldats. Une scène affligeante qui fait que l'on se rend compte que nous sommes finalement des marionnettes aux mains des puissants.

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora


Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima   Sam 21 Nov 2009 - 16:10

Meci d'avoir posté vos avis Clinchamps, Les yeux noirs et Ekat

Clinchamps a écrit:
En conclusion, moi qui n'aime pas les films de guerre, j'ai trouvé ce dyptique magnifique
Tu ne peux pas savoir à quel point çà me fait plaisir de lire cette phrase cheers


Concernant Mémoires de nos pères, je rejoins assez votre avis, Les yeux noirs et Ekat. J'ai bien aimé ce film, mais pas autant que Lettres d'Iwo Jima que-j'aime-d'amour.

Je plussoie tout à fait sur :

Les yeux noirs a écrit:
- j'ai eu un peu de mal à m'y retrouver dans les scènes de combats, et de manière générale dans les différents personnages tout au long du film (Hank, de Mike, de Bell, et j'en passe)
- les personnes âgées qui racontent leurs souvenirs, j'ai eu un peu de mal à savoir qui elles étaient
- les changements de temps (retours en arrière/en avant/à nouveau en arrière mais plus tôt encore que la première fois...) non plus n'ont pas facilité l'entrée dans le film à mon pauvre cerveau.
Un autre élément m'a fait tilter, c'est le fait d'avoir déjà vu pas mal d'acteurs du film dans d'autres films de guerre. Cà ne m'a pas vraiment aidée à les voir en "hommes" plutôt qu'en "soldats".

Mais ce qui m'a le plus gênée, c'est un autre point que soulève Ekat :

Citation :
Le point de vue que l'on a des japonnais, seulement dans le noir, ou au travers des armes ou alors comme des bourreaux (grâce aux photos d'Ira). Et enfin comme des fous de guerre qui préfèrent se suicider avec des grenades que de s'avouer vaincus.
Parti pris pour leur enlever toute humanité, humanité qui je pense sera de la même manière absente des américains lorsque l'on verra le point de vue japonnais.
Objectivement, je trouve que c'est un parti pris très intéressant. Sauf que j'ai fait les choses à l'envers Embarassed , et par conséquent, mon avis est complètement biaisé. Parce que dans toutes les scènes de combat, là où les Japonais nous sont présentés de manière complètement déshumanisée, j'avais des images de Lettres d'Iwo Jima dans la tête . Par exemple, quand un soldat américain utilisait un lance flamme pour arroser tel ou tel bunker, j'avais à l'esprit les soldats japonais qu'on ne voyait pas, mais qui étaient bien là. Idem pour les bombardements etc. Je savais ce que les soldats japonais ressentaient de leur côté. C'est pour çà que je parlais de visionnage parasité.
Au contraire, dans Lettres d'Iwo Jima, les Américains ne sont pas déshumanisés. Par l'intermédiaire du général Kuribayashi et du Baron Nishi, qui ont cotoyé "l'ennemi" de près, voire plus si affinités, les Américains gardent visage humain.
Cette déshumanisation des Japonais est l'un des points qui m'a le plus gênée, mais j'imagine que si j'avais fait les choses dans l'ordre, çà n'aurait été qu'un point de détail ...

Mais malgré tout, j'ai quand même aimé, pour tous les points que vous avez évoqués. J'aime tout particulièrement ce qui touche à la création des "mythes", donc le thème du film, à savoir la vérité qui se cache derrière cette photo et ce que recouvre la notion de héros pour les uns et les autres, ne pouvait que me plaire. et bien sûr toute la dimension psychologique si bien évoquée par les yeux noirs ...

Ekat a écrit:
Un dernier détail qui m'a émue, le regard de John quand lors d'une soirée, avec le dessert qui imitte la photo et le coulis de fraise qui nous fait penser au sang des soldats.
Cette scène est absolument atroce No

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46665
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima   Dim 22 Nov 2009 - 0:47

Je rajouterai seulement deux choses : personnellement je n'ai pas été gênée par les retours en arrière et l'alternance de commentaires des hommes devenus vieux, car cela donnait un recul documentaire au film, qui m'a bien plu. Par contre j'ai toujours beaucoup de mal à reconnaître les personnages, ça m'a fait ça aussi dans "Bands and brother", je n'ai su qui était qui qu'à la toute fin de la série ! ça ne m'a pas plus gêné de reconnaître les acteurs, enfin certains, dont un justement qui jouait dans B and B de même que j'ai reconnu Nino dans "lettres d'iwo Jima" et ça n'avait rien à voir avec stand up Very Happy !!!
Et là la seconde chose : j'ai bien apprécié de m'être familiarisée avec la musique de la langue japonaise avant de voir ce film, grâce à tous les dramas, car cela m'a permis de mieux le ressentir.
Je ne crois pas que j'aurais acquis ces deux films(les films de guerre m'effraient), ni que je les aurais vus (j'en ai dans PAV depuis plusieurs années !!) sans le passage par les dramas, bizarre, non ? Very Happy
Mimidd, c'est sûr que d'avoir vu le second en premier a du changer ton optique. Pour le coup des lance-flammes, j'avais déjà trouvé cela horrifique et quand on voit cette scène dans le second film c'est encore plus terrible, car on s'attend à le voir, ainsi d'ailleurs que celle du soldat qui est pris pendant que son copain part porter secours à quelqu'un.
Spoiler:
 
Et c'est vrai que la glace et le coulis de fraise ça serre le cœur !! No
Enfin, merci Mimidd !! cheers de m'avoir donné envie de les voir !!
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora


Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima   Dim 22 Nov 2009 - 12:37

De rien ^^

Citation :
Je ne crois pas que j'aurais acquis ces deux films(les films de guerre m'effraient), ni que je les aurais vus (j'en ai dans PAV depuis plusieurs années !!) sans le passage par les dramas, bizarre, non ?

Vive les dramas et les boyz bands lol!

clinchamps a écrit:
ça ne m'a pas plus gêné de reconnaître les acteurs, enfin certains, dont un justement qui jouait dans B and B de même que j'ai reconnu Nino dans "lettres d'iwo Jima" et ça n'avait rien à voir avec stand up Very Happy !!!
Ce n'est pas tant le fait de les avoir "reconnus", mais de les avoir déjà vus dans des films de guerre précisément. Adam Beach a joué dans Windtalkers, Barry Pepper dans Il faut sauver le soldat Ryan, Neal McDonough dans BoB, et je suis sûre d'avoir reconnu d'autres habitués de films de guerre (vi, moi j'aime bien les fims de guerre rendeer ). Le propos du film étant de montrer des (jeunes) hommes tout à fait ordinaires et fraichement débarqués de leur bled natal, confrontés à l'horreur du conflit et à ses conséquences psychologiques, je n'ai pas trouvé très judicieux de choisir des acteurs ayant déjà participé à des films de ce genre, qui plus est dans des rôles importants, du moins marquants. C'est sans doute très bête, mais en raison de la filmo de certains acteurs, j'avais parfois l'impression d'avoir affaire à des "vétérans" ou à des soldats de métier, et mon empathie à leur égard n'a sans doute pas été aussi profonde qu'elle aurait dû l'être ...
Enfin bon, c'est très subjectif tout çà , et çà ne m'a pas empêchée d'aimer ce film ^^

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46665
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima   Dim 22 Nov 2009 - 13:51

J'ai vu - et aimé - Windtalker, mais Adam Beach ???Embarassed Embarassed et il n'est pas encore tourné le drama par lequel je devrai passer pour voir Il faut sauver le soldat Ryan !!! lol! lol! Mais ton argument est juste, Mimidd ! je n'avais pas vu cet aspect-là .... et je dois dire que le mal que j'ai à reconnaître quelqu'un m'aide bien sur ce coup-là ! lol! Mais Neal McDonough je l'ai vu dans tellement de séries que là, je le reconnais ... même si je ne me souviens jamais de son nom avant de le voir écrit au générique ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Les yeux noirs
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2794
Age : 40
Localisation : Résolument tournée vers la Terre bien installée sur mon quartier de Lune
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima   Dim 22 Nov 2009 - 13:56

De mon côté ça ne me pose auuuuucun problème étant donné que je ne reconnais personne. Ca au moins c'est un sacré avantage!
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora


Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima   Dim 22 Nov 2009 - 14:12

@ Clinchamps : Adam Beach, qui interprète Ira dans Mémoires de nos pères, incarnait le héros de Windtalkers (l'indien que doit protéger Nicolas Cage) Wink

Pourquoi est ce que ma me fait oublier des trucs essentiels, mais fonctionne parfaitement quand il s'agit de détails sans importance Laughing

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46665
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima   Dim 22 Nov 2009 - 15:59

mimidd a écrit:
@ Clinchamps : Adam Beach, qui interprète Ira dans Mémoires de nos pères, incarnait le héros de Windtalkers (l'indien que doit protéger Nicolas Cage) Wink
Embarassed Embarassed Je savais bien que je l'avais vu quelque part !!!! lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima   Mer 25 Nov 2009 - 14:51

Mémoire de nos pères passera sur France 3 le jeudi 3 décembre à 20h35.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46665
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima   Mer 25 Nov 2009 - 15:21

Merci pour l'info Cat (et BTW, bonne fête !!^^)
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima   Mer 25 Nov 2009 - 21:15

HS : merci! lol! En plus, parmi les nombreuses Saintes Catherine, celle-ci est celle que mes parents m'avaient vraiment choisi pour patronne. sunny

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Les yeux noirs
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2794
Age : 40
Localisation : Résolument tournée vers la Terre bien installée sur mon quartier de Lune
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima   Jeu 26 Nov 2009 - 20:06

Merci Cat!
Il a fallu que nous le regardions pour que celà passe à la télé....ah là là de véritables précurseurs, il n'y a pas à dire! lol!


Lundi soir, nous avons regardé Lettre d'Imo Jiwa.
Pour moi il y a vraiment un parti pris évident dans la façon de présenter les personnages, comparativement à Mémoires de nos pères.
Nous les rencontrons auprès de leurs familles, nous partageons les moments d'intimité avec leurs proches au travers des lettres...comment dans ce cas ne pas s'attacher?
C'est avec fébrilité que nous suivons tout le long du film Saigo, avec la certitude que de toutes façons il mourra
Spoiler:
 
Dans Mémoires de nos pères, nous ne savons rien de la vie des soldats avant le front, c'est aussi pour cela que c'est la confusion la plus totale, et qu'il ne sont finalement que des numéros parmi tant d'autres.
Dans le premier volet, on nous présente des soldats, dans le second, des hommes et ça fait toute la différence.
Les supérieurs (le baron Takeichi Nishi ou le général Kuribayashi) sont des êtres sensés, raisonnables, humais, respectueux...et qui forcent le respect.
Le thème de l'honneur et du suicide est très largement développé et apporte vraiment la touche qui renforce le clivage entre ces deux cultures.
Les américains en se rendant sur l'île jouent, écoutent la radio, plaisantent, alors que les japonais savent leurs jours comptés et envisagent déjà la façon la plus honorable de se "sortir " de cette situation.

Le véritable point commun à ces deux volets, c'est le fait que les gouvernements n'hésitent pas à abandonner leurs troupes :
Spoiler:
 

J'ai apprécié au début, d' assister aux recherches stratégiques et à la mise en place des sous-terrains.
J'ai trouvé intéressant les recoupements entre les deux volets, mais j'ai regretté qu'il ne soient pas d'avantage développés.
Je pense aussi que le film n'aurait rien perdu de son propos s'il avait duré moins longtemps: les scènes de combat à proprement parler sont pour moi trop nombreuses et par toujours indispensables.

J'ai apprécié les deux films et ne saurais pas réellement déterminer de préférence . Peut-être les choix de mise en scène et le scénario sont ils plus variés dans Mémoires de nos pères, mais le fait que Lettres d'Iwo Jima se déroule sur le champ de bataille tout le long du film et que le fil conducteur soit les lettres échangées entre les soldats et leurs familles, ne facilitait certainement pas d'autres choix.

Merci encore Mimidd pour cette découverte!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima   Aujourd'hui à 5:39

Revenir en haut Aller en bas
 
Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima
» Mémoires de nos Pères, et Lettres d'Iwo Jima
» [Blu-Ray] Mémoires de nos Pères
» Lettres d'Iwo Jima - Clint Eastwood
» [Film] Mémoires de nos pères

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Cinéma-
Sauter vers: