Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Anne Wiazemsky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emjy
Angel of Temptation


Nombre de messages : 6308
Age : 33
Localisation : entre Lark Rise et Candleford
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Anne Wiazemsky   Mer 16 Sep 2009 - 11:38

J'ouvre un topic sur un auteur français contemporain: Anne Wiazemsky


Biographie (source : wiki)
Citation :
Prix Goncourt des lycéens en 1993 pour son roman Canines.
Grand prix du roman de l'Académie française en 1998 pour Une poignée de gens.
Son roman Hymnes à l'amour a été adapté au cinéma par Jean-Paul Civeyrac sous le titre Toutes ces belles promesses, prix Jean-Vigo 2003, avec Jeanne Balibar, Valérie Crunchant, et Bulle Ogier.

Son roman Je m'appelle Élisabeth a été adapté au cinéma par Jean-Pierre Améris en 2006, avec Alba Gaïa Kraghede Bellugi, Stéphane Freiss, Yolande Moreau et Maria de Medeiros.

Anne Wiazemsky est la petite-fille de l'écrivain François Mauriac par sa mère Claire Mauriac. Ses romans sont souvent influencés par l'histoire de sa famille.

Anne Wiazemsky a également été actrice de cinéma. Sa carrière cinématographique a commencé en 1966 avec Au hasard Balthazar de Robert Bresson. On l'a aussi vue dans un rôle secondaire dans Rendez-vous d'André Téchiné en 1985.

Elle a été mariée à Jean-Luc Godard de 1967 à 1979. Son frère, Pierre Wiazemsky, est un dessinateur humoristique sous le pseudonyme de Wiaz.

Adaptation avec Jacques Fieschi, en 1997 de Souvenirs avec piscine de Terence McNally, au Théâtre de l'Atelier à Paris.


J'ai lu son avant-dernier roman en date, Jeune fille et j'ai vraiment beaucoup aimé


Printemps 1965. Anne, la narratrice, a dix-huit ans quand elle rencontre le cinéaste Robert Bresson. Cette entrevue a été organisée par son amie Florence, laquelle tenait le premier rôle dans Le procès de Jeanne d’Arc. Persuadée que Anne est l’actrice idéale pour interpréter Marie dans Au hasard Balthazar, le prochain film du maître, Florence la pousse à auditionner malgré sa complète inexpérience. Au fil des séances d’essai, la présence d’Anne, son attitude, sa voix convainquent Robert Bresson de la nécessité de ce choix. Mais Anne est encore mineure, et il s’agit de faire accepter le projet à son grand-père, François Mauriac. Heureusement pour elle, ce dernier mesure toute l’importance de cette opportunité.
Pendant plus d’un mois, Anne va faire l’expérience d’un plateau de cinéma. Robert Bresson, lui, instaure un jeu ambigu, entre séduction et domination. Bien que repoussant ses avances, Anne subit son emprise psychologique et le magnétisme de son génie artistique. L’actrice sent qu’une métamorphose s’opère en elle, suscitée par des désirs puissants mais confus, qui exacerbent sa sensibilité.


Anne Wiazemsky, qui est un auteur que je ne connaissais jusque là absolument pas, a un style léger, caressant, jamais emprunté. On lit son histoire sans peine, on la dévore même.
Ce livre est appelé "roman" mais il n'a rien de fictif, il raconte des évènements passés, qui ont marqué l'existence de l'auteur. Elle nous convie à un passionnant retour en arrière, sur les traces de sa jeunesse, des débuts de sa carrière d'actrice. Tout au long de ce roman, on est avec elle, en toute intimité, avec une impression de proximité assez exceptionnelle. On entre dans cet univers cinématographique fascinant, on assiste, à ses côtés, au tournage du film Au Hasard Balthazar. On fait la connaissance de cet étonnant homme du cinéma qu'est Robert Bresson, un personnage pour le moins déroutant, au génie parfois inquiétant mais toujours émouvant.
Anne est uen jeune fille maladroite, qui manque de confiance en elle et qui cherche un sens à son existence. Elle trouvera une forme de renouveau existenciel dans le cadre de cette expérience incroyable. Dans ce livre, on est plongé dans toute une atmosphère, on assiste à l'éveil, dans tous les sens du terme, de cette jeune fille qui nous convie à des instants d'apesanteur absolument réjouissants, où la sensibilité et la douceur sont de mise.
On rencontre des grandes figures telles que Bresson bien sûr, mais aussi François Mauriac, son affectueux grand-père qui apparaît plusieurs fois dans le récit. Anne est pleine de dévotion à l'égard de Bresson, réputé - à juste titre - tyrannique. Elle parvient à nous rendre toute sa dimension et son épaisseur, elle parle de sa séduction, de son attitude enjôleuse, de la maîtrise quasi parfaite de son art, de ses parts d'ombre. L'écriture de l'auteur est telle qu'elle parvient toujours à garder le lecteur à bonne distance, tout ce qui est décrit prend de l'éclat. C'est un livre à savourer, indéniablement.

Il m'a aussi donnée une folle envie de voir ce film de Bresson, réalisateur que je connais très mal...


(NB : ses romans sont disponibles en poche chez Folio)
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.wordpress.com/
Miss Scotland
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1034
Date d'inscription : 21/01/2008

MessageSujet: Re: Anne Wiazemsky   Mer 16 Sep 2009 - 12:52

Merci pour l'ouverture de ce topic Emjy!

Je viens de commencer Mon enfant de Berlin (premier roman que je lis de cet auteur) et je dois dire que son style d'écriture me plaît beaucoup.
Ce roman retrace l'histoire de la rencontre de ses parents à Berlin:

En septembre 1944, Claire, ambulancière à la Croix-Rouge française, se trouve à Béziers avec sa section, alors que dans quelques mois elle suivra les armées alliées dans un Berlin en ruine. (...) Au volant de son ambulance, quand elle transporte des blessés vers des hôpitaux surchargés, elle se sent vivre pour la première fois de sa jeune vie. Mais à travers la guerre, sans même le savoir, c'est l'amour que Claire cherche. Elle va le trouver à Berlin.

J'essaierai de donner un avis plus complet une fois le roman terminé!
En tout cas, j'ai bien envie de lire Jeune Fille!
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf


Nombre de messages : 2986
Age : 36
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Anne Wiazemsky   Mer 16 Sep 2009 - 15:47

Super, un topic sur Anne Wiazemsky! Merci Emjy, c'est un de mes auteurs préférés!
J'avais déjà parlé d'elle sur le forum, je copie / colle mon commentaire:
Citation :
Petite fille de François Mauriac, femme de Jean-Luc Godard, soeur du dessinateur Wiaz...j'avais un "prejudice" sur cette femme qui ne vient pas de n'importe où, qui a d'abors été actrice, et qui s'est mis relativement tard à l'écriture.
Et pourtant, quelle merveilleuse découverte ses livres ont été pour moi!

Elle a d'abord retracé un monde aujourd'hui disparu, dans deux ouvrages intitulés Une poignée de gens puis Aux quatre coins du monde l'histoire déchirante de sa famille paternelle - son père était un prince russe exilé- à moitié décimée et obligée de s'exiler en France et ailleurs pendant la révolution russe.

Les deux personnage principaux, l'insouciante Nathalie (au passage, elle me fait beaucoup penser à Natacha de Tolstoï!) et le sérieux Adrichka, jeunes mariés et aristocrates, sont pris dans la tourmente révolutionnaire...
Ce livre m'a bouleversée et j'ai mis un certain temps avant de pouvoir sécher mes larmes...

Par la suite, elle a quitté la Russie pour écrire des ouvrages sur l'enfance (que je pense très inspirés par sa propre enfance), tout aussi envoutants car son écriture est d'une grande sensibilité.
Dans Mon beau navire, puis Sept gaçons, elle met en scène deux frère et soeur, Roséliane et Dimitri, et évoque à merveille la découverte de la féminité d'une petite fille. la fin de l'enfance et son désenchantement. J'ai littéralement adoré ces deux romans. Ils sont justes, doux et bouleversants.

Enfin dernièrement j'ai lu Je m'appelle Elisabeth, encore l'histoire d'une petite fille, qui vit dans un asile psychiatrique dirigé par son père. Un jour, elle se prend d'amitié pour un des pensionnaires...
J'ai entendu parler d'un prochaine adaptation cinématographique de ce dernier livre, je l'attends avec impatience! EDIT : le film est sorti en 2006 sur les écrans. Je ne l'ai malheureusement pas encore vu

Sur ma PAL, j'ai Hymnes à l'amour, et surtout Mon enfant de Berlin, que j'ai terriblement envie de lire!
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand


Nombre de messages : 7519
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Anne Wiazemsky   Mer 16 Sep 2009 - 19:36

J'ai lu Jeune fille il y a quelques mois, et j'avais bien aimé sans être non plus emballée.^^ L'histoire est intéressante, la relation d'Anne et Bresson un peu ambigüe et l'écriture très fluide, légère. Mais ce livre m'a fichu un de ces cafards! Je ne sais pas trop pourquoi d'ailleurs confused mais je l'ai trouvé assez nostalgique... (je crois qu'en fait ce n'est pas le mot le plus adapté mais je n'en trouve pas d'autres^^).
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf


Nombre de messages : 2986
Age : 36
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Anne Wiazemsky   Lun 2 Nov 2009 - 13:34

J'ai lu Mon enfant de Berlin et une fois de plus Anne Wiazemsky m'a transportée.
On y suit l'histoire de sa mère, Claire Mauriac, qui peine à trouver sa place à elle et à sortir de la case "fille de" (François Mauriac). Sauf qu'on est en 1945. La guerre se termine et Claire, 27 ans, s'est engagée à la Croix Rouge.
Elle suit la progression des armées de la libération, pour terminer à Berlin, totalement dévastée. Sur place, elle soignera les prisonniers, libérés par les Américains et les Russes. Et puis elle rencontrera un officier français d'origine russe : wia.

Pour écrire ce livre, Anne Wiazemsky s'est appuyée sur le journal de sa mère ainsi que sur les lettres qu'elle écrivait à ses parents. En dehors de l'histoire de la rencontre de Claire Mauriac et du Prince Yvan Wiazemky, ce livre constitue un témoignage historique très intéressant qui permet de connaître un peu mieux ces toutes premières années de l'après guerre, qu'on a tendance à ne décrire aujourd'hui dans les livres d'histoire qu'au travers du prisme de la guerre froide. On a peine à imaginer que plus d'un an après la signature de l'armistice, certains prisonniers n'avaient toujours pas retrouvé leur famille!

L'histoire de la famille d'Anne Wiazemky est une grande source d'inspiration pour elle. Je sais que c'est le propre de l'écrivain de mettre de soi dans ses livres, mais avec elle, ça va beaucoup plus loin. Dans ce dernier roman, c'est l'histoire de la rencontre entre ses parents et le bel amour qu'ils ont partagé. Je sais que dans Hymnes à l'amour, que je n'ai pas encore lu, c'est le côté sombre du couple qu'elle révèle, avec les tromperies...ses parents, une mère migraineuse et un père alors fuyant, on les retrouve aussi dans Mon beau navire et Sept garçons.
L'histoire de cette famille me fascine. Est-ce du voyeurisme? Je ne sais pas. Je pense que je suis aidée par la légèreté de la plume d'Anne Wiazemsky et par son amour profond pour sa famille!
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Angel of Temptation


Nombre de messages : 6308
Age : 33
Localisation : entre Lark Rise et Candleford
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Anne Wiazemsky   Mer 4 Nov 2009 - 18:07

Merci pour cet avis enthousiaste, Natacha ! Very Happy
Ce roman me fait de l'oeil depuis un moment, j'espère qu'il sera bientôt disponible à ma bibliothèque ...
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.wordpress.com/
nathy's
Feedle-Dee-Dee!


Nombre de messages : 8529
Age : 26
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Anne Wiazemsky   Sam 26 Mai 2012 - 19:19

J'ai lu Une poignée de gens, découvert grâce à Natacha et j'ai beaucoup aimé I love you

L'écriture est très fluide, le livre se dévore rapidement et j'ai beaucoup aimé les personnages et l'alternance entre le récit et le journal assez sobre d'Adishka.

On voit la montée de la révolution russe, la révolte des paysans et la réaction de l'aristocratie...

Spoiler:
 

j'ai très envie de lire la suite Aux quatre coins du monde (pas trouvé aujourd'hui en magasin) et le reste de ses romans cheers
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf


Nombre de messages : 2986
Age : 36
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Anne Wiazemsky   Mar 29 Mai 2012 - 15:12

Oh Nathy's, qu'est-ce que je suis contente que cette lecture t'ait plu! Oui, la fin
Spoiler:
 
J'espère que tu vas finir par trouver Aux quatre coins du monde et si le style de cet auteur t'a plu, tu vas te régaler avec tous ses autres romans Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
nathy's
Feedle-Dee-Dee!


Nombre de messages : 8529
Age : 26
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Anne Wiazemsky   Sam 9 Juin 2012 - 20:37

Oui c'est vrai que cette fin et le comportement d'Adishka et Nathalie est très réaliste, personne ne pouvait imaginer l'ampleur que prendrait cette révolution!!

En tout cas, merci encore de m'avoir fait découvrir cette auteur!
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf


Nombre de messages : 2986
Age : 36
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Anne Wiazemsky   Mar 27 Aoû 2013 - 13:18

J'ai récemment lu Hymnes à l'amour (dont j'apprends en relisant ce topic qu'il a été adapté au cinéma Shocked je me demande ce que ça peut donner) . Le livre se lit en quelques heures à peine. On y retrouve la plume sensible et douce de cet auteur que j'aime tant
C'est en quelque sort "la suite chronologique" de Mon enfant de Berlin, parce qu'Anne y raconte quelques bribes de son enfance et de son adolescence. L'essentiel tourne autour d'histoires d'amours malheureuses : celle douce-amère de ses parents, qui ont trouvé un équilibre en aimant ailleurs, celle de sa mère avec un autre homme donc et celle de son père avec une femme dont Anne n'apprendra l'existence que bien des années après la mort de son père. Et puis il y a aussi celle, dramatique, de Madeleine, cette jeune fille pleine de vie qui s'occupait d'elle et de son frère quand ils étaient enfants.
En fond sonore, il y a Edith Piaf, que les personnages écoutent, La vie en Rose, L'hymne à l'amour et Sans amour, on n'est rien du tout...conclusion de l'auteur, malgré tout Smile .

Il me reste à découvrir...eh bien les suites chronologiques des livres précités (Anne Wiazemsky semble s'être lancée dans une série de romans autobiographiques), à savoir Jeune fille et Une année studieuse, sortie l'année dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Atonement
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1105
Age : 21
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Anne Wiazemsky   Mer 23 Déc 2015 - 21:14

Je suis à la fois surprise mais aussi de trouver un topic sur Anne Wiazemsky, que j'ai découvert tout récemment avec Une année studieuse qui m'intéressait surtout pour le lien entre Anne Wiazemsky et Jean-Luc Godard (je ne connaissais pourtant pas l’existence de la première et je ne suis pas spécialement fan du deuxième, mais j'ai eu un bon feeling). Comme je suis étudiante en cinéma, j'ai été ravie de découvrir ce livre. J'ai d'ailleurs vu Au hasard Balthazar tout de suite après. Mais c'est finalement plus ce que Wiazemsky montre des années 1967 et 68 qui m'a intéressée, ainsi que le portrait qu'elle fait de JL Godard. J'ai donc apprécié le style fluide et agréable avec lequel elle raconte son histoire, mais ce n'est pas ce qui m'aura le plus marquée du livre. J'ai particulièrement aimé les différents côtés qu'elle montre de Godard...Ils semblent vivre une belle idylle, mais on se rend ensuite compte
Spoiler:
 
Même si je n'ai toujours pas vu La Chinoise ( ), la partie sur le tournage donne très envie de voir le film. C'est un beau "document" sur les coulisses du film et j'ai aimé la manière dont Anne Wiazemsky fait revivre à la fois de beaux moments (avec Jean-Pierre Léaud notamment, ainsi que la double fonction de l'appartement, décor de cinéma le jour mais chambre des époux le soir) mais aussi des plus compliqués (les colères de Godard, difficultés pour Anne d'avoir confiance en son jeu, etc.).
Ce sera donc avec plaisir que je me replongerai dans un livre d'Anne Wiazemsky, même si je pense que je pencherai de nouveau pour un roman autobiographique, parce qu'il est vrai que j'ai aussi aimé la manière dont elle se souvient de sa jeunesse et de ce qu'elle était alors.
Revenir en haut Aller en bas
https://lighthouseletter.wordpress.com/
nathy's
Feedle-Dee-Dee!


Nombre de messages : 8529
Age : 26
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Anne Wiazemsky   Jeu 24 Déc 2015 - 21:26

C'est marrant que tu déterres ce topic pour parler ce roman, je l'ai fini il y a quelques semaines à peine!! J'ai moins aimé qu'Une poignée de gens.

Une année studieuse est intéressant, facile à lire et retrace bien cette époque de la fin des années 60 mais j'ai trouvé Anne et Jean-Luc Godard très antipathiques Embarassed Elle parce qu'elle m'a semblé bien capricieuse et le côté oie blanche me parait très exagéré et lui car il est vraiment jaloux, possessif, étouffant, geignard...c'est sans doute censé être un bel hommage à cet homme qui a partagé sa vie de longues années, mais elle le décrit sous un jour qui donne envie de s'enfuir!

Reste que ça m'a donné assez envie de voir ses films, pour juger de sa qualité de réalisateur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anne Wiazemsky   Aujourd'hui à 20:43

Revenir en haut Aller en bas
 
Anne Wiazemsky
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anne Wiazemsky
» Décembre 2004: Sept garçons d'Anne Wiazemsky
» Anne Wiazemsky
» Anne Wiazemsky
» Anne Wiazemsky

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: