Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 La culture japonaise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17  Suivant
AuteurMessage
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 48452
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: La culture japonaise   Mer 9 Nov 2016 - 12:12

Ah moi j'ai le film, je vais tâcher de le voir avant dimanche ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6083
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: La culture japonaise   Mer 9 Nov 2016 - 12:24

Super, comme ça on pourra en discuter Clinchamps ! Je poste ci-dessous la critique de Télérama, ça a l'air génial.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6083
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: La culture japonaise   Mar 15 Nov 2016 - 11:50

J'ai donc vu Voyage à Tokyo dimanche au théâtre (la semaine d'avant, c'était dimanche théâtre avec Strindberg, on dirait que je prends un malin plaisir à voir des pièces déprimantes le dimanche après-midi ! Laughing). J'ai beaucoup aimé la pièce qui m'a fait voyager... mais elle présentait trop de maladresses à mes yeux, pour que je la recommande sans réserve. Mieux vaut sans doute voir le film avant ! En tout cas, j'ai personnellement très envie de découvrir le film à présent ! Smile

Voyage à Tokyo raconte l'histoire d'une famille japonaise, mais qui pourrait être celle de toutes les familles (en tout cas, de la mienne Rolling Eyes). Le film date des années 50, mais le Japon ayant toujours une longueur "d'avance" question travail et société (c'est ce que dit mon frère, que le Japon nous offre un peu l'image de ce que notre société française peut devenir, le monde ayant par exemple adopté les politiques de management inventé par les Japonais), le propos est encore très actuel.

Le couple vient de la campagne japonaise pour rendre visite à ses enfants. Mais tous sont si occupés par leur travail, entassés dans de petits appartements, pris dans le tourbillon insupportable de la ville de Tokyo, qu'aucun enfant n'a de temps à accorder à ses parents. La question est aussi celle-ci : les enfants ont "réussi", mais que veut dire la réussite ? Un bon diplôme ? Il n'existe plus aucun dialogue dans la famille, les enfants n'ont plus le temps de rien et seul le travail prime. Mais à quoi ça rime ? Le texte n'y va pas de main morte : il compare le père qui a perdu son fils à la guerre au père dont le fils passe sa vie à travailler. Il parle d'égoïsme des enfants. Est-ce que vivre, c'est ça, se tuer à la tâche juste pour gagner de l'argent, payer des vacances à ses parents, et courir sans but d'un endroit à un autre, avant de mourir bêtement ? Rolling Eyes Ca fait réfléchir sur notre vie quotidienne (sur la mienne en tout cas) qui objectivement ne rime pas à grand chose.

La pièce rendait bien compte de ce rythme effréné de la capitale (trois longues estrades parallèles posées sur scène et que les acteurs doivent enjamber constamment, des panneaux coulissants pour passer d'une scène à l'autre). La construction est volontairement hâchée, la musique un peu agressive. Personnellement, j'ai un peu retrouvé de mes impressions sur Tokyo : une ville tentaculaire. En ceci, on peut dire que la mise en scène est réussie. Lorsque les parents découvrent une vue de la ville depuis un belvédère, je me suis complètement revue, tétanisée par la taille de Tokyo ! Toute la douceur japonaise est aussi montrée, dans la sérénité du couple et l'humour appuyé de certaines scènes. I love you

En revanche, je trouve que l'ensemble n'est pas abouti. Les choses vont vite, mais manquent de fluidité (les comédiens qui doivent constamment enjamber les estrades, le bruit de leurs talons, les comédiens qui butent sur le texte, tout cela nuit à l'homogéité de l'ensemble).

Et puis les comédiens. Le personnage principal est joué par un acteur japonais Yoshi Oïda, excellent (un vrai mélange de sagesse et de douce comédie) malgré son fort accent. Pour les autres, j'ai été moins convaincue. On passera sur le fait qu'ils sont tous occidentaux avec des noms japonais (après tout pourquoi pas, il faut juste s'y habituer ! Tout comme à l'accent suisse d'un des comédiens ! Smile ). Le problème, c'est quand ils se mettent à avoir des comportements japonais (salut, quelques mots en japonais "Moshi moshi"). Les quelques critiques que j'ai entendues disent le contraire... mais personnellement, j'ai trouvé que ça sonnait très faux (un peu caricatural parfois). Et à chaque instant, je voyais comment un(e) acteur(trice) japonais(e) aurait joué la scène... et il me manquait quelque chose !

Au fond, j'ai passé un bon moment (c'était chouette aussi, il y avait quelques japonais dans la salle). Cette pièce m'a touchée par son amertume, et je l'ai trouvée très intéressante. Mais tout n'était pas parfait, et je n'ai jamais basculé complètement. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 48452
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: La culture japonaise   Mar 15 Nov 2016 - 11:55

Je te comprends, j'aurais aussi du mal avec des gens jouant à être japonais... Pareil d'ailleurs pour un Japonais qui jouerait le Français ordinaire !! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6083
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: La culture japonaise   Mar 15 Nov 2016 - 12:08

Encore, s'il n'y avait que ça ! lol! (même si j'avoue que l'accent suisse était quand même de trop... je n'ai rien contre nos amis suisses bien-sûr, mais Japon + France + Suisse, ça faisait finalement un drôle de mélange, surtout que c'était le rôle du fils, et que ce personnage fait tellement archétype du salary man japonais que c'était quand même bien bizarre !).

En fait, c'est plutôt que les comédiens avaient l'air maladroits avec le côté japonais de leur rôle. Ou bien ils étaient un peu éteints en version "le Japonais sage" (la mère et la belle-fille) ou bien artificiellement excentriques (le fils Keizo, qui habite Osaka - l'acteur jouait aussi la femme du médecin, sans autre raison sans doute que le manque d'acteurs Rolling Eyes). On a l'impression qu'ils avaient intellectualisé leurs personnages avec en tête "je-suis-japonais-je-suis-japonais", et non pas que c'était juste ressenti, sensible, joyeusement expressif et simple, comme l'auraient joué des acteurs japonais. Et puis les saluts faisaient très artificiels, et leur accent japonais était un peu approximatif (dit la fille qui ne parle même pas japonais Razz).

Je pense que je suis un peu sévère sur ce coup là, voir prétentieuse, mais au fond, à force de voir des dramas et des films japonais, et même de "ressentir" l'état d'esprit japonais, j'ai trouvé qu'il y avait vraiment de bonnes idées et du travail, mais que ce n'était pas abouti. Smile Les acteurs auraient dû se faire une cure de drama pour s'imprégner de l'ambiance ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 48452
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: La culture japonaise   Mar 15 Nov 2016 - 12:43

Annwvyn a écrit:
Les acteurs auraient dû se faire une cure de drama pour s'imprégner de l'ambiance ! Laughing

lol!
Et surtout regarder et regarder le film !!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6083
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: La culture japonaise   Mar 15 Nov 2016 - 14:01

Après tout dépend ! J'ai lu un article sur les mises en scène de scénarii de films en vogue au théâtre en ce moment. Et plusieurs metteurs en scène (par exemple Ivo Van Hove pour Les Damnés de Visconti) préfèrent ne pas re-regarder le film et se concentrer sur le scénario. C'est pourquoi, dans ce cas précis, je conseillerais plutôt de s'imprégner du Japon d'une autre manière. Wink Ceci dit, je ne me souviens plus comment ils ont travaillé pour Voyage à Tokyo.
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6083
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: La culture japonaise   Mer 23 Nov 2016 - 13:36

On continue dans les émissions radios. Very Happy Cette semaine, France culture anime quotidiennement une série thématique Regards français sur le Japon. Les podcasts sont par ici Arrow.
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6437
Age : 44
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: La culture japonaise   Dim 27 Nov 2016 - 21:50

J'ai écouté la série Annwvyn et c'était très intéressant, bien que le format soit très condensé (20 min.). L'émission sur les macaques japonais (les singes les plus septentrionaux du monde) était tout à fait atypique mais j'ai appris plein de choses. Merci pour l'info, donc Very Happy .
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6083
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: La culture japonaise   Mer 30 Nov 2016 - 10:21

Mais de rien MissAcacia. Smile Il faut que je trouve le temps d'écouter cette série (en plus de l'autre émission sur les relations Japon/Corée dont j'ai posté le lien dans l'autre topic).

Sinon, je ne peux pas m'empêcher de frimer... une lambtonienne bien inspirée (Ju ) m'a offert le Dictionnaire des Yokais. Comme son nom l'indique, il s'agit d'un dictionnaire exhaustif des yokais, classés par ordre alphabétique. Les pages sont illustrées de noir et blanc, un peu à la manière des estampes. Je n'ai pas encore eu le temps de le feuilleter, mais je sens que sa lecture va être très agréable, le papier est agréable au toucher, et à la fin du livre, plusieurs cartes du Japon suivant les époques permettent de situer les différents yokais. Very Happy



Citation :
Résumé du livre
Le Japon est une terre de légendes et de folklores qui, au travers des siècles, a développé une culture du fantastique à nulle autre pareille. Des représentations de yôkai visibles sur des estampes datant de l'époque Edo montrent bien à quel point cette culture des esprits, fantômes, monstres, démons, divinités mineures etc. - autant de figures différentes du yôkai - est présente dans la culture japonaise.

Ouvrage de référence abondamment commenté et illustré, ce dictionnaire des monstres japonais ne propose pas moins de 500 yôkai ! Une véritable encyclopédie dans son genre. Les amoureux de contes et légendes nippons seront ainsi ravis de découvrir Akanamé, qui lèche la crasse dans les salles de bains désertes, Dorotabô, qui surgit de la boue des rizières, Iso Onna, créature marine qui recouvre les pêcheurs endormis de ses longs cheveux ou encore Kuroté, yôkai taquin qui caresse les fesses de ceux qui vont aux toilettes... Nous laisserons le mot de la fin à Shigeru Mizuki lui-même, qui nous dit : "Ce Dictionnaire des monstres japonais n'est pas exempt de défauts mais il pourra, je l'espère, être d'une certaine utilité à tous ceux qui s'intéressent aux esprits et aux yôkai". Le talent n'interdit pas l'humilité...

Découvrez les yôkai sous le trait du célèbre auteur Shigeru MIZUKI !

Le Japon est une terre de légendes et de folklores qui, à travers les siècles, a développé une culture du fantastique sans pareille. Ouvrage de référence abondamment commenté et illustré d’estampes, ce Dictionnaire des monstres japonais propose pas moins de 500 yôkai ... Une véritable encyclopédie dans son genre pour un type d’ouvrage jusque-là inédit en France !
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 48452
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: La culture japonaise   Mer 30 Nov 2016 - 10:26

Je le veux !!! JE LE VEUX !!! JE LE VEEEUUUUX !!!!! bounce bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6083
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: La culture japonaise   Mer 30 Nov 2016 - 10:39

lol! lol! lol! Je me doutais tellement que tu allais dire ça Clinchamps !
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
Dune
Silver Screen Addict
avatar

Nombre de messages : 3698
Age : 26
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: La culture japonaise   Mar 6 Déc 2016 - 19:00

Je m'incruste dans votre secte lol! pour vous parler d'une exposition qui se tient à la Maison de la Culture du Japon à Paris jusqu'au 17 décembre (donc qui se termine bientôt, j'aurai dû communiquer l'info avant Embarassed ) consacrée à Kunihiko Morigushi, "trésor national vivant" au Japon. C'est une expo qui permet d'admirer ses kimonos d'apparats, de véritables œuvres d'arts qui mêlent la tradition japonaise des kimonos et l'influence de "l'optical art".Je vous recommande l'exposition, elle est magnifique ! Pour plus d'infos, allez faire un tour sur le site : http://www.mcjp.fr/fr/agenda/kunihiko-moriguchi
Revenir en haut Aller en bas
http://artdistrict-radio.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 48452
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: La culture japonaise   Mer 7 Déc 2016 - 0:29

Merci Dune, tu peux t'incruster autant que tu veux !! Laughing Malheureusement je ne vais plus à Paris aussi souvent qu'avant sinon j'y serais certainement allée ! J'adore cette notion unique au Japon de "Trésor national vivant "!! cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6083
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: La culture japonaise   Mer 7 Déc 2016 - 11:52

Qu'entendez-vous par "Trésor national vivant" ? C'est donné à une oeuvre (comme "patrimoine mondial de l'UNESCO") ou c'est un titre honorifique donné à un artiste ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 48452
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: La culture japonaise   Mer 7 Déc 2016 - 12:51


https://fr.wikipedia.org/wiki/Tr%C3%A9sor_national_vivant_du_Japon

Il y a quelques temps une pétition a demandé à ce que ce soit attribué à Miyazaki, qui n'entre pas dans les catégories ci-dessus, ce qui fut fait (j'ai signé ! lol! lol! )
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6083
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: La culture japonaise   Ven 9 Déc 2016 - 12:22

Merci pour l'info Clinchamps. Very Happy

Sinon ce soir, je me suis décidée sur un coup de tête à aller voir un spectacle de Raguko (cet art du conte, typiquement japonais et né au 17ème siècle au Japon). C'est à la Maison de la culture du Japon. Smile Je vais essayer de faire un saut à l'exposition de kimono dont Dune a parlé (puisque c'est entrée libre), mais tout dépendra du temps dont je dispose. Smile

Citation :
Rakugo/ukiyo-e

La rencontre de la tradition et de la modernité

Une soirée en trois temps pour découvrir le rakugo, l’art traditionnel japonais de la parole, et la remarquable collection d’estampes ukiyo-e du Musée des Beaux-Arts de Boston.

L’art traditionnel du rakugo
Le conteur de rakugo, à genoux sur un coussin, entre dans la peau des différents personnages d’une histoire, uniquement aidé d’un éventail et d’une serviette de tissu : cette forme théâtrale unique en son genre existe au Japon depuis plus de 400 ans. Maître Ryûraku Sanyûtei, qui pratique le rakugo en huit langues et qui a donné jusqu’à ce jour des représentations dans 45 villes en Europe, États-Unis et Chine, vous invite à découvrir en français et en japonais deux histoires traditionnelles dans lesquelles il donne vie aux personnages qui peuplaient l’ancienne Tokyo, Edo.

Pour mieux apprécier l'ambiance du spectacle, celui-ci n'est pas sous-titré, mais reste compréhensible pour les personnes ne parlant pas japonais

Les secrets de l’ukiyo-e révélés grâce au numérique
En 1921, les frères Spaulding firent don de plus de 6000 estampes japonaises au Musée des Beaux-Arts de Boston. Le long travail de numérisation de ces oeuvres commença dans les années 90. Kentarô Makino vous révèlera des secrets enfouis depuis plus de 200 ans au coeur de ces images.

En japonais avec traduction consécutive en français

Ukiyo-e et rakugo : un nouveau monde
Quand les estampes numérisées et le rakugo fusionnent, les habitants d’Edo (l’ancien Tokyo) prennent vie sous nos yeux ! Un rakugo d’un genre nouveau pour faire rêver petits et grands.

Avec Ryûraku Sanyûtei, Cyril Coppini (Interprête, animateur),
Umekichi Hiyama (Shamisen)
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 48452
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: La culture japonaise   Ven 9 Déc 2016 - 12:56

Annwvyn, il faut absolument que tu voies le drama "Tiger and Dragon" axé entièrement sur le rakugo, et vraiment un des meilleurs dramas que j'aie vus !! cheers cheers je l'ai vu plusieurs fois, je ne m'en lasse pas et en plus il y a Okada Junichi et Nagase Tomoya, sans oublier Nishida Toshiyoki, le maître de rakugo, vu dans plein de dramas et absolument excellent !

Ceci dit je rêve d'assister à ce genre de spectacle !! cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6083
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: La culture japonaise   Ven 9 Déc 2016 - 13:35

J'ai toujours eu envie de voir ce drama, en fait il est sur ma PAV depuis que je regarde des dramas ! lol! Mais du coup je l'avais oublié, et j'avais encore plus oublié qu'il parlait du raguko ! bounce Ce sera le bon moment pour me lancer !
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 48452
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: La culture japonaise   Ven 9 Déc 2016 - 13:39

Surtout tu vois le SP en premier !! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6083
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: La culture japonaise   Ven 9 Déc 2016 - 21:26

C'est l'entracte. La conférence sur les estampes était tenue par Makino-san. Ça ne s'invente pas ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 48452
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: La culture japonaise   Sam 10 Déc 2016 - 0:50

Toutélié, quand on vous le dit !!! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6083
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: La culture japonaise   Lun 12 Déc 2016 - 10:25

Petit résumé de ma soirée de vendredi, si jamais ça vous intéresse ! C'était très intéressant, mais mieux vaut être un peu averti et ouvert sur la culture japonaise, sinon c'est un peu difficile d'apprécier Laughing (comme ma voisine, qui n'a fait que commenter et regarder son portable, c'était insupportable). Clinchamps, je pense que tu aurais trouvé ça très bien.

C'était la première fois que j'allais à la Maison de la culture du Japon. Le bâtiment est presque au pied de la Tour Eiffel, Quai Branly (il donne sur la "place de Kyoto"). C'est un centre qui propose salles de conférences, salles de cours, petit espace boutique (j'ai vu des vestes de yukata pour hommes, exactement comme celle Bucho I love you), espaces d'exposition et salles de spectacle.

Déjà, c'était chouette de pouvoir assister à ce spectacle, rien que pour regarder le public pour le moins éclectique : parisiens d'un certain âge, jeunes français qui apprennent le japonais, couples mixtes (monsieur français et madame japonaise le plus souvent), jeunes japonais apprenant le français (plus rares), et couples et familles japonaises. Very Happy Je me suis beaucoup amusée à observer le public, dont la majorité parlait japonais.


Le spectacle de raguko rakugo ensuite. Le spectacle était de temps en temps en français (par passages ou simplement quelques mots), mais la majorité était en japonais. On comprenait bien l'idée générale, mais personnellement je devais me concentrer pour ne pas décrocher, et pour essayer de saisir au vol certains mots de japonais. A la fin de la soirée, j'étais vidée, ça m'avait demandé beaucoup d'effort ! Les thèmes abordés étaient tout simples, des histoires de saké, de tofu pourri. Le conteur était très expressif, et nous avons ri de bon coeur. Smile

La deuxième partie de la soirée était une conférence sur l'ukiyo-e.

Wikipédia a écrit:
L'ukiyo-e (浮世絵?, terme japonais signifiant « image du monde flottant ») est un mouvement artistique japonais de l'époque d’Edo (1603-1868) comprenant non seulement une peinture populaire et narrative originale, mais aussi et surtout les estampes japonaises gravées sur bois.

Makino-san donc Razz est venu présenter le travail de numérisation d'estampes sur les collections du musée de Boston. Et c'était génial ! La numérisation permet de projeter ces estampes sur écran géant, et de pouvoir en voir tous les détails, qui sont à peine visibles à l'oeil nu. On a commencé par la vague d'Hokusai, puis d'autres scènes (marché au poisson de Edo à côté du Nihonbashi, scènes de foules sur le nihonbashi, quartier des plaisirs de Yoshiwara, intérieur de la chambre d'une courtisane -la date de l'estampe permet même de dire qui était la courtisane et son client !). C'étaient des estampes de Hokusai, Hiroshige et d'autres dont je ne me souviens pas.

Makino-san zoomait sur les détails des estampes, et on avait vraiment l'impression d'entrer dans ces tableaux, c'était formidable. Il nous a montré un animal, qu'on pensait être un chien... mais en fait au zoom c'est un chat/neko. Ca a permis de renseigner les historiens sur la présence de chats à Edo. Smile La conférence était en japonais, avec un français qui traduisait au fur et à mesure... même si finalement il parlait plus souvent japonais que français, et passait son temps à faire des blagues qui faisaient beaucoup rire Monsieur Makino ! Ils se sont amusés à prononcer Hokusai à la française et à la japonaise. Razz

Enfin, la dernière partie du spectacle, était une première mondiale : rakugo illustré en fond d'écran par les ukiyo-e. Le conteur à la fin a remercié le public, et déclaré qu'il était particulièrement heureux que ce spectacle tout nouveau, réunissant deux arts traditionnels japonais, ait pu être créé à "Paris, capitale des arts". Et puis tout le monde (le conteur, Makino-san, et une joueuse de shamisen) est venu saluer à la japonaise. Le français a aussi parlé d'un manga qu'il a traduit, consacré au rakugo, et qui s'appelle Le disciple de Doraku.

Alors voilà, c'était une soirée d'immersion totale dans la culture traditionnelle japonaise. C'était absolument dépaysant, et j'en suis ressortie un peu étourdie, en raison notamment de l'effort intellectuel que ça m'a demandé ! Mais nul doute que je renouvellerai l'expérience si j'en ai l'occasion, maintenant que je connais les lieux ! Very Happy


Dernière édition par Annwvyn le Lun 12 Déc 2016 - 10:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 48452
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: La culture japonaise   Lun 12 Déc 2016 - 10:32

J'étais déjà allée à La Maison de la Culture du Japon, je ne sais plus pourquoi, mais j'avais trouvé les lieux très agréables (la vaste dont tu parles est le "jinbei" que porte Bucho... Wink

J'aurais adoré assister à cette soirée, mais nul doute que ça a dû être épuisant !!! Je me demande si on peut avoir un lien qui nous prévient d'éventuels autres spectacles pour pouvoir programmer d'y aller (il faut encore que ma fille puisse me recevoir ! Laughing )Je suis allée faire un tour sur le site et j'ai vu qu'il y avait un abonnement (pas très cher) peut-être que là on reçoit des avertissements ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10022
Age : 26
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: La culture japonaise   Lun 12 Déc 2016 - 10:38

Merci pour ton retour Annwvyn, ça donne vraiment envie et j’aurais beaucoup aimé y assister Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La culture japonaise   

Revenir en haut Aller en bas
 
La culture japonaise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 16 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pourquoi les lapins et la lune se retrouvent souvent dans la culture japonaise ?
» La culture japonaise
» cosplay manga et fanzines pour une journée culture nippone à Caen
» Le Hérisson
» [Hearn, Lian] Le Clan des Otori - Série

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Télévision :: Prawniverse, an aquarium from Asia-
Sauter vers: