Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Théophile Gautier (1811-1872)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10711
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Théophile Gautier (1811-1872)   Jeu 18 Fév 2016 - 12:33


Contente que tu aies apprécié ta lecture Annwvyn Very Happy . A te lire je m'aperçois que mes propres souvenirs sont très lointains. Je dirais que j'avais surtout apprécié cette plongée dans un premier XVIIe siècle à la fois pauvre et flamboyant, grâce à une reconstitution tout à fait passionnante. D'ailleurs, ça me revient, si ma lecture date de l'adolescence j'ai eu l'occasion de voir une adaptation théâtrale de la pièce il y a une bonne dizaine d'années. J'avais alors complètement craqué pour le comédien jouant Sigognac, ce qui doit expliquer l'excellent souvenir que je garde de ce personnage chevaleresque et droit lol! .

Ah Le roman de la momie... je crois avoir détesté ce roman, sans trop m'en rappeler les raisons. Mais peut-être était-ce aussi une version abrégée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay
avatar

Nombre de messages : 9074
Age : 68
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Théophile Gautier (1811-1872)   Lun 12 Nov 2018 - 18:43

Miss Honeychurch tu me rassures Smile  je ne suis pas la seule à achopper sur les longues descriptions  Laughing

Je viens de reprendre Le Capitaine Fracasse, me demandant pourquoi je ne l'avais jamais lu en entier.

Je comprends pourquoi. Le style me pèse, je le trouve ampoulé, les descriptions sont interminables, et pas seulement dans le premier chapitre.

Celui-ci je l'ai vraiment apprécié avec la présentation du château. J'avais l'impression d'avancer avec une caméra depuis l'extérieur jusqu'au coin du feu. Ensuite les personnages apparaissant l'un après l'autre, le chat surveillant la marmite, avant l'arrivée du vieux serviteur, puis du chien et enfin du baron de Sigognac. Tout cela était bien amené et augurait bien de la suite  Very Happy

C'est ensuite que j'ai flanché  pale  j'ai lu quatre chapitres, et le style a commencé à me peser. Il m'est souvent arrivé de regretter un manque de style, et un vocabulaire trop pauvre. Mais là c'est le contraire  Shocked

Je vais quand même essayer de continuer, quitte à sauter quelques passages Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
 
Théophile Gautier (1811-1872)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Théophile Gautier (1811-1872)
» Théophile Gautier (1811-1872) LE POETE ET LA FOULE.
» Théophile Gautier (1811-1872) LA LUNE.
» Théophile Gautier (1811-1872) ADIEUX A LA POÉSIE.
» Théophile Gautier (1811-1872) SONNET.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: