Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Emile Zola : discussion générale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5179
Age : 57
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Dim 11 Mai 2014 - 17:16

Merci Edwin!

nephtis a écrit:
Decouvert adolescente , j'avais particulierement aimé le dernier tome : Le docteur pascal. Je garde de cette lecture un sentiment de douceur, de nostalgie, avec dans ma memoire de splendides desciptions de jardin ( est ce que je confond ?).

Non, ça pourrait être ça*, je suis en plein dedans, en audiolivre.

* Sauf s'il s'agit de La Faute de L'Abbé Mouret avec les descriptions du Paradou, qui amplifie la floraison délirante de l'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 11800
Age : 20
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Dim 11 Mai 2014 - 18:18

Merci pour ton avis, Edwyn !! cheers J'ai justement regardé la bande-annonce hier  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Fauvette
Bluebird on a White Cliff
avatar

Nombre de messages : 3354
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/04/2009

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Jeu 31 Juil 2014 - 18:42

Pendant mes vacances, j'ai décidé de faire sérieusement baisser ma PàL et j'ai donc pris dans mes valises trois romans de Zola : Germinal, L'Assommoir et La Débâcle (j'aime les lectures légères et joyeuses en été, parfaitement Laughing).
J'avoue que je m'attendais à des lectures plutôt ardues, mais j'ai dévoré ces trois romans en 2 jours chacun  study 
Je mets mes commentaires sous spoiler pour ne pas gâcher le plaisir des "primo-lecteurs" de ce cher Emile ! Wink (J'en profite pour signaler que les préfaces - et parfois les notes de bas de page - sont quasiment toujours un terrain miné pour qui ne veut pas savoir comment va se finir le roman, j'ai été complètement spoilée sur L'Assommoir avant même de commencer...  Rolling Eyes )
Spoiler:
 
PS : Merci pour cette chouette information, Annwvyn, cela me tente bien également et j'essaierai d'assister à une représentation si je suis dans les parages en janvier ! cheers

_________________


Stewardess of Black Corporation | Sherlocked | Blog photo Nature (Fleurs et Bestioles ^^) | Compte Twitter de Lambton
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zygena.canalblog.com/
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10053
Age : 26
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Jeu 31 Juil 2014 - 19:18

Merci pour tes avis Fauvette
J'aime beaucoup Zola mais en effet, mieux vaut être dans une bonne humeur quand on le lit Smile
Bon courage pour ta lecture de La terre, franchement horrible comme histoire, je m'en souviens encore tellement ça m'a marqué Sad
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices
avatar

Nombre de messages : 9243
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Ven 1 Aoû 2014 - 13:27


C'est toujours un plaisir de lire tes impressions sur Zola, Fauvette  Smile . Je garde un souvenir ébloui de la noirceur de Germinal, rarement roman m'a autant marquée. Quant à La Débâcle j'ai lu ton avis en diagonale, comme pour celui sur L'assommoir, pour ne pas être spoilée) il m'intrigue beaucoup pour sa dimension historique.

Je compte aussi lire au moins un Zola pendant mes vacances (tu vois, tu n'es pas la seule  Laughing ), même si je verrai selon mon envie du moment. J'opterai sûrement pour Nana ou Thérèse Raquin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 11800
Age : 20
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Ven 1 Aoû 2014 - 17:52

Merci pour tes avis Fauvette  cheers Cet été, je vais continuer la série des Rougon Macquart avec Le Ventre de Paris  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5179
Age : 57
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Sam 2 Aoû 2014 - 11:39

Merci de vos avis qui ont fait remonter ce topic, les filles.

J'ai oublié d'y signaler que j'avais terminé ma relecture/écoute de toute la série des Rougon-Macquart, sauf La Faute de l'Abbé Mouret, décidément maudit pour moi, car il m'est tombé des mains dans ma jeunesse et je n'ai pas supporté l'enregistrement pourri. Il faut donc que je reprenne le le roman en lecture pour bien finaliser mon projet.

J'ai donc terminé sur Le Docteur Pascal Sans surprise l'un des moins intéressants avec la fascination autobiographique de Zola pour un couple jeune fille/vieillard, et ses théories obsolètes sur l'héréditéMais ce roman néanmoins joue assez bien son rôle de récapitulatif et conclusion de la "saga". Et puis l'inoxydable personnage de la terrible et Félicité Rougon, figure increvable de l'obscurantisme bourgeois et de la férocité de la tribu y jette brillamment ses derniers feux toxiques.

Je plussoie Fauvette sur La Déblacle, ne pas manquer surtout ce roman sous-estimé, qui fait à mon avis aussi partie des plus "forts" de la série.
Revenir en haut Aller en bas
Fauvette
Bluebird on a White Cliff
avatar

Nombre de messages : 3354
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/04/2009

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Lun 4 Aoû 2014 - 11:50

Merci pour vos retours Ju, Tatiana, Juliette et Selenh ! Very Happy Ravie de voir que Zola a du succès à l'Auberge cet été (il faudrait lui consacrer une ban ou un smiley pour fêter ça ^^). Pour ma part je pensais faire une petite pause dans les Rougon-Macquart, mais j'ai craqué samedi et j'ai acheté La Terre (dont l'extrait en 4ème de couverture annonce effectivement la couleur Shocked) et Nana, reste à choisir lequel je vais commencer en premier !  study 

_________________


Stewardess of Black Corporation | Sherlocked | Blog photo Nature (Fleurs et Bestioles ^^) | Compte Twitter de Lambton
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zygena.canalblog.com/
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 7531
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Lun 4 Aoû 2014 - 11:53

Merci pour ce long post Fauvette.  sunny Je suis contente de lire que tu as aimé L'Assommoir et Germinal (un de mes préférés). Pour ma part je dois dire que j'étais tombée amoureuse d'Etienne Lantier... Quant à Nana je te le conseille, j'aime beaucoup celui-ci aussi. Smile 

J'avais raté l'info postée par Annwvyn   j'espère que je serais encore sur Paris en janvier prochain ! bounce 
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10053
Age : 26
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Lun 4 Aoû 2014 - 12:10

Fauvette a écrit:
j'ai acheté La Terre (dont l'extrait en 4ème de couverture annonce effectivement la couleur Shocked) et Nana, reste à choisir lequel je vais commencer en premier !  study 
Comme je l’ai déjà dit, j’ai trouvé La Terre tellement dur que Nana (qui n’est pourtant pas très joyeux^^) passe tout seul en comparaison Wink
A toi de voir dans quel état d’esprit tu es avant de commencer ta lecture Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 5801
Age : 52
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Lun 11 Aoû 2014 - 17:56

Zola reste un auteur excellent, et quelque soit le sujet (même La Terre, qui est effectivement sordide), ses livres de la saga des Rougon-Macquart sont presque toujours passionnants !

Je suis contente que tu aies parlé de la Débâcle, Fauvette, qui est en effet plutôt méconnu, et très intéressant, bien que peut-être à lire plus âgé ...
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 5801
Age : 52
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Lun 1 Sep 2014 - 13:12

Tatiana a écrit:



J'ai lu Nana (...) Le gros problème vient de Nana : je n'ai jamais réussi à m'attacher à cette jeune femme    qui fait tourner la tête de tous les hommes et ne pense qu'à l'argent, dépense sans compter (à un stade de l'histoire, je me suis dit Marie-Antoinette fait pâle figure à côté), en somme une tête folle. L'intrigue tourne en rond et est prévisible
Spoiler:
 

Pour résumer, j'ai pris du plaisir à cette lecture mais ai été déçue par la personnalité de l'héroïne et une histoire qui piétine.

Je me permets de faire une remarque générale sur les personnages de Zola, qui m'est venue en lisant le commentaire de Tatiana ci-dessus. Je précise que j'ai du lire une moitié à peu près de la saga des Rougon-Macquart.
A de très rares exceptions, je trouve que Zola nous positionne plus dans une attitude de spectateur vis-à-vis de ses personnages, comme par exemple Gervaise dans l'Assommoir, ou Nana ici, ou Catherine dans Germinal. Il a une attitude de journaliste : je vais vous faire entrer dans la vie de ... et avec un style d'entomologiste. Zola pour moi ne cherche pas l'empathie du lecteur, ni son identification à ses personnages, il a une attitude plus retenue, une attitude de spectateur. En aucun cas il ne cherche à nous convaincre, à nous entraîner, il veut nous MONTRER.
Ce qui fait qu'il est rare que le lecteur/le lectrice Wink  s'identifie à ses personnages ; cela explique pour moi le succès ici de Au bonheur des dames, dont Denise est une figure positive, amoureuse, moderne et qui se bat, à laquelle on peut s'identifier de nos jours.
Ce qui me plait dans Zola, c'est :
= la découverte d'un monde inconnu ou insoupçonné ; par exemple dans Le rêve, les aspirations de la jeune brodeuse d'objets religieux, dans La terre le quotidien terrible des paysans et des métayers, ...
= la profusion de détails et les descriptions d'un microcosme
= les motivations des personnages et les histoires qui leur arrivent.
donc plutôt un intérêt documentaire pour ses livres, en ce qui me concerne.
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices
avatar

Nombre de messages : 9243
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Lun 1 Sep 2014 - 21:43


J'aime beaucoup ta remarque Petit Faucon, qui m'a fait réfléchir. En effet, bien que je ne sois pas sûre qu'on s'attache toujours aux personnages auxquels on s'identifie/ pourrait s'identifier (mais c'est une autre histoire) je reconnais ne m'être pas réellement attachée aux personnages de Zola (le terme n'était pas très approprié dans mon commentaire), à l'exception de Denise et Mouret, et, quand même, Catherine et Etienne Lantier dans Germinal, que j'ai aimés et admirés. En général, j'aime ses personnages grâce que à la précision de la description, j'ai l'impression de bien les connaître, de bien cerner leur personnalité, d'être au fait de leurs qualités comme de leurs défauts, de leurs habitudes, bref, de tout ce qui les forme. Ils me touchent, m'émeuvent ou m'horripilent, mais le terme s'attacher est sans doute trop fort. Et justement, ça n'a pas été le cas avec Nana qui m'a laissée indifférente.

Je plussoie sur les autres points que tu soulignes. Le côté documentaire correspond bien à ce que je ressens quand je me plonge dans un de ses romans, une immersion totale dans le monde décrit, voire disséqué, au point de me croire dans un documentaire et non une fiction.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5179
Age : 57
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Lun 1 Sep 2014 - 23:20

Comme Petit-Faucon. Je ne m'identifie jamais, dans les romans de Zola, son monde n'est tout simplement pas "romantique", ses personnages sont réalistes, Denise est touchante c'est dans son caractère, on peut considérer qu'elle reste réaliste.
Je trouve qu'à part Denise, quand Zola veut faire des personnages un peu trop gentils, il frôle un idéalisme qui fait tache dans sa fresque (Sylvère et Miette, le Docteur Pascal et Clotilde...) Quand on lit ses délires nunuches de la trilogie ensuite, on est content d'en rester finalement aux Rougons, l'attendrissement pour ses personnages ne fait pas de bien à sa prose.

À part Denise et Mouret, j'ai juste peut-être un peu d'amitié, questions sympathies personnelles, avec Son Excellence Eugène Rougon, qui est loin d'être un personnage positif, un demi-coquin politique...
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6091
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Mar 2 Sep 2014 - 10:04

Débat très intéressant les filles, auquel je me sens bien en peine de répondre. scratch Effectivement, je réalise que je ne me suis jamais identifiée aux héros de Zola.

Même si chacun connaît mon énorme affection pour Denise et Mouret, je ne crois pas m'être identifiée à l'un ou à l'autre. Bon, ok, peut-être occasionnellement à Denise, sa maladresse du départ me réconfortait de ma propre timidité. Ceci étant, Denise est plus un réconfort et un modèle qu'un personnage auquel je me suis vraiment identifiée à la lecture du roman. Wink En revanche, j'ai été touchée par nombre de personnages (la nunucherie Razz de Miette m'avait plu au lycée, le destin de Gervaise m'avait beaucoup émue, idem pour le couple de la Faute de l'Abbé Mouret...).

Mais je ne me suis jamais identifiée. Pourquoi, je n'en sais rien. Peut-être parce que contrairement à Stendhal dans le Rouge et le Noir, Zola s'attarde plus sur le contexte que sur l'intériorité et l'humanité de ses héros ? Je m'étais très fortement identifée à Julien Sorel. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 5801
Age : 52
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Mar 2 Sep 2014 - 11:18

C'est une bonne idée de comparer Stendhal à Zola, car ce sont vraiment 2 caractères très différents !

Pour moi Zola a une plume-bistouri, qui montre, qui décrit et qui dissèque, grâce à elle ses personnages prennent vie devant nos yeux, et on peut en tant que lecteur avoir de la sympathie pour eux.
Et Selenh a raison, il a aussi des personnages totalement nunuches et ridicules ...

Mais Stendhal est un conteur, un raconteur d'histoires, quelqu'un de chaleureux et de passionné ; je me suis moi aussi identifiée à Julien Sorel, à Fabrice Del Dongo, et même à Lucien Leuwen I love you
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices
avatar

Nombre de messages : 9243
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Mar 2 Sep 2014 - 13:12


Intéressante, la comparaison entre les deux auteurs.

Contrairement à vous, je ne crois pas m'être identifiée à Julien Sorel, Fabrice Del Dongo, sans parler de Lucien Leuwen qui ne m'a pas laissé un très bon souvenir. En général, je m'attache plus que je m'identifie, en admettant qu'on puisse séparer ces deux termes. Pour Julien et Fabrice, comme d'ailleurs pour Etienne Lantier, ce sont des héros inoubliables, ancrés dans histoires de génie, merveilleusement racontées. Je me suis attachée à leur fougue, leur jeunesse, leur détermination, et ai compati aux péripéties qu'ils traversent. Mais pour les deux premiers, c'est au visage de Gérard Philipe que je pense plus qu'aux personnages des romans quand je les évoque Rolling Eyes .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Léti
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 933
Age : 35
Localisation : En chemin
Date d'inscription : 09/10/2014

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Jeu 4 Déc 2014 - 13:21

J'ai terminé l'Assomoir il y a quelques jours.
Cela porte donc à 4 les Zola que j'ai lu : (par ordre de préférence) : Au bonheur des Dames, l'Assomoir, La Curée, et Nana. Je continuerai sans doute mais d'abord, une petite pause  Razz

Avant toute chose, je voudrais remercier tout-es les participant-es à ce topic pour vos avis argumentés et toujours très intéressants. J'ai mieux profité de mes lectures grâce à vous Smile

Pour en revenir aux romans

Au bonheur des Dames : mon préféré pour le moment, donc. Je ne suis pas la seule et vous en avez déjà beaucoup parlé, donc je ne vais pas m'étendre plus que cela. J'ai beaucoup aimé les descriptions du magasin, et puis le fait que
Spoiler:
 
J'ai aussi été frappée par la modernité de ce grand magasin et l'invention de "techniques" de commerce encore d'actualité de nos jours. Et ce grand magasin qui vient engloutir peu à peu les rues et boutiques environnantes...Cela me semble une bonne illustration du XIXe siècle en général.

L'Assomoir : j'ai particulièrement aimé les premiers chapitres, avec la description (là encore) du lavoir, la bataille entre Gervaise et Virginie Wink et les rues du quartier, la ferronnerie, etc. Le mariage, aussi et la visite au Louvre ! Je me suis attachée à Gervaise, qui s'en sort comme elle peut malgré tout, par son travail et son honnêteté.
Spoiler:
 
J'ai écouté ce livre en audiolivre, sans doute une des raisons pour laquelle les descriptions m'ont marquées, m'ont semblé si vivantes...Pour le meilleur et pour le pire
Spoiler:
 

J'ai moins de souvenirs de Nana et de la Curée, même si je sais que vous êtes plusieurs à les avoir apprécié. Peut-être parce que les héroïnes sont d'emblée présentées en négatif, "vicieuse" pour Nana (et ce, dès son enfance, alors qu'elle n'avait encore rien fait, enfin, je crois (?) ! Je l'ai découvert dans l'Assomoir), et plutôt bête pour Renée.

Dans tous les cas, comme l'une de vous le faisait remarquer, je lis et j'aime ces romans autant pour l'aspect sociologique et historique, que pour l'histoire elle-même. Et grâce à vous, j'ai appris que Zola avait fait une véritable enquête avant d'écrire ABBD ! Est-ce qu'il en a fait de même pour Germinal et les autres ?

Par contre, je serais bien en mal de mener une comparaison avec Stendhal, parce que même si je l'ai lu, je n'en garde pas beaucoup de souvenirs...
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 5801
Age : 52
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Jeu 4 Déc 2014 - 14:01

Merci Léti pour ce long post I love you 

J'ajouterai que moi aussi je trouve que la langue de Zola se prête particulièrement aux livres audios ; j'ai lu/écouté le Rêve, et je l'ai enfin apprécié sous cette forme, il y  a quelque temps.
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5179
Age : 57
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Jeu 4 Déc 2014 - 22:43

Léti a écrit:
Dans tous les cas, comme l'une de vous le faisait remarquer, je lis et j'aime ces romans autant pour l'aspect sociologique et historique, que pour l'histoire elle-même. Et grâce à vous, j'ai appris que Zola avait fait une véritable enquête avant d'écrire ABBD ! Est-ce qu'il en a fait de même pour Germinal et les autres ?
Oh que oui! c'est sa technique de travail qui veut ça, et il faut voir les carnets remplis de croquis et quasi reportages qu'il fait sur Germinal en particulier...

J'en profite pour en repasser une couche: sa technique de documentation fait aussi merveille dans La Débâcle, cette œuvre géniale trop souvent oubliée dans les lectures conseillées. (Et en plus il y a là des sentiments forts, beaux, pas nunuches pour le coup, et deux amoureuses de grande qualité, en règle générale d'ailleurs de très attachantes figures féminines...) Ah, et puis masculines aussi, l'amitié de Jean et Maurice... et le soldat qui aime tant ses chevaux! Lisez-le!


Dernière édition par Selenh le Ven 5 Déc 2014 - 16:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices
avatar

Nombre de messages : 9243
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Ven 5 Déc 2014 - 13:12


Je me demande si ces carnets ont été publiés, car ils seraient intéressants à parcourir pour connaître la genèse des romans. En ce qui me concerne, je serais par exemple curieuse de lire les documents de travail d'Au Bonheur des Dames et de Germinal, mais deux préférés I love you .

L'Assommoir, Thérèse Raquin et La Débâcle sont sur ma PAL virtuelle. Vous me donnez envie d'essayer un roman en livre audio, pour voir ce que le style de Zola donne à l'oral. Je n'ai encore pas eu l'idée de lire des passages de ces romans à voix haute Razz .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6471
Age : 44
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Ven 5 Déc 2014 - 13:28

Selenh, tu donnes envie, il y a très longtemps que je n'ai pas lu Zola.

Petit Faucon a écrit:
J'ajouterai que moi aussi je trouve que la langue de Zola se prête particulièrement aux livres audios ; j'ai lu/écouté le Rêve, et je l'ai enfin apprécié sous cette forme, il y  a quelque temps.

alors là, je suis intriguée. Le rêve et la faute de l'Abbé Mouret sont les deux romans que j'ai vraiment eu du mal à finir. Dans le rêve j'aimais beaucoup la description des broderies mais je ne suis pas arrivée à accrocher à l'héroïne qui m'a paru vraiment très niaise, de même que l'histoire. Sans doute un problème de siècle et d'éducation ou alors un second degré m'a totalement échappé.

Mes romans préférés: l'Assomoir, Au bonheur des Dames et le Ventre de Paris (ce roman m'a toujours fait regretter la création de Rungis et l'horrible bidule construit à la place des Halles. Je sais c'est plus pratique et plus hygiénique... mais que qu'est-ce que ça manque de charme.)
Germinal, que je ne fais pas figurer dans cette liste courte*, m'a beaucoup marquée (qui ne marquerait-il pas...) quand je l'ai lu à 18 ans.
J'ai toujours eu beaucoup de mal avec Thérèse Raquin (étudié pour le bac français, ça n'aide pas. Certaines oeuvres ne supportent pas qu'on les décortique). Les personnages m'ont toujours fait l'effet d'avoir été dessinés par Otto Six puis photocopiés avec un filtre vert  pale .

Merci pour ton avis, Léti.

* à cause de l'histoire
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5179
Age : 57
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Sam 7 Fév 2015 - 13:31

Tatiana a écrit:

Je me demande si ces carnets ont été publiés, car ils seraient intéressants à parcourir pour connaître la genèse des romans. En ce qui me concerne, je serais par exemple curieuse de lire les documents de travail d'Au Bonheur des Dames et de Germinal, mais deux préférés I love you .

Deux adresses pour te contenter :
http://expositions.bnf.fr/zola/
Un régal multimédia.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b9079758n
L'intégrale.

Petit Faucon a écrit:
J'ajouterai que moi aussi je trouve que la langue de Zola se prête particulièrement aux livres audios

Citation :
Les personnages m'ont toujours fait l'effet d'avoir été dessinés par Otto Six puis photocopiés avec un filtre vert  pale .
 
Satine a écrit:
J'enchaîne avec un autre Zola (mon deuxième mais mon premier de la série Les Rougon-Macquart "Une Page d'amour" qui était depuis quelques années dans ma Pal. Je n'ai lu que 50 pages et j'adoooore . J'ai été séduite dès les premières pages, et cette histoire me passionne de plus en plus
Je veux plus de Zola, encore plus de Zola
Si ce sont en particulier les amours à la Zola qui te plaisent (pas forcément avec happy-end, on est bien d'accord), ABDD devrait te ravir, La Joie de vivre (attachant hybride de Zola et Maupassant) et peut-être bien Le Rêve.
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6471
Age : 44
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Sam 7 Fév 2015 - 16:50

Ah, eh bien alors je dois être réfractaire aux amours à la Zola lol! (et maintenant que tu en parles, je pense bien que c'est l'aspect de son oeuvre que j'aime le moins... à l'exception d'Au bonheur des Dames sans doute)
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices
avatar

Nombre de messages : 9243
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Sam 7 Fév 2015 - 21:26


Grand merci pour les deux liens Selenh, je vais regarder ça de près. Les deux sites ont l'air très fournis.

Je note aussi les titres que tu recommandes, car à l'exception d'ABDD je ne les ai pas lus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Emile Zola : discussion générale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» GERMINAL d'Emile Zola
» THERESE RAQUIN d'Emile Zola
» NANA d'Emile Zola
» POUR UNE NUIT D'AMOUR de Emile Zola
» La Curée, d'Emile Zola

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones :: Emile Zola-
Sauter vers: