Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Emile Zola : discussion générale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5181
Age : 57
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Lun 8 Oct 2012 - 19:02

Petit Faucon a écrit:
Selenh, désolée d'avoir reposté le lien vers le site des livres audio Rolling Eyes

Eh, pas de quoi être désolée! Very Happy

Citation :
Dans ton message ci-dessus, j'ai vu avec beaucoup de plaisir les 2 extraits d'émissions, que j'ai beaucoup appréciés.

J'en ai trouvé d'autres, je vais faire un post-it juste de liens pour Zola, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices
avatar

Nombre de messages : 9243
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Lun 8 Oct 2012 - 19:16


J'ai écouté l'émission présentée par Henri Guillemin sur la vie de Zola, qui m'a beaucoup plu, encore merci pour la recommandation Selenh. Je n'avais jamais entendu parler de ce monsieur, il a un vrai talent de conteur . Zola n'a pas eu un début de vie facile, entre les deuils et la misère. Connaître son itinéraire et les raisons qui l'ont poussé à écrire est passionnant. Autre chose que j'ignorais, combien Anatole France a été virulent à son égard avant l'Affaire Dreyfus Crying or Very sad .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5181
Age : 57
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Lun 8 Oct 2012 - 20:52

J'en ai écouté un paquet hier soir, il était fabuleux ce Guillemin! Un trésor! j'ai dévoré toutes ses émissions sur l'Affaire Dreyfus, là je suis dans la Commune, je me régale! Par contre j'ai complètement modifié ma vision de Péguy, non mais quelle tête à claques, ce type! et j'ai été bien triste de comprendre que George Sand faisait partie des Bien-Pensants, à l'époque de la Commune, je la prenais pas pour une révolutionnaire, certes, mais quand même...

Tatiana a écrit:
Autre chose que j'ignorais, combien Anatole France a été virulent à son égard avant l'Affaire Dreyfus Crying or Very sad .
Quelqu'un, lors de l'affaire, a traité Zola de "Fleur de pus!" Twisted Evil

PS: tu as bien vu les DEUX émissions, j'espère?


Dernière édition par Selenh le Lun 8 Oct 2012 - 22:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices
avatar

Nombre de messages : 9243
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Lun 8 Oct 2012 - 21:00


Euh non, je n'ai vu que celle purement biographique (celle intitulée "Emile Zola - Henri Guillemin" sur YT. Il me reste celle sur Zola et l'Affaire Dreyfus, que je compte visionner sous peu tant c'est passionnant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5181
Age : 57
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Lun 8 Oct 2012 - 22:18

Tu ne trouves pas qu'elle donne un éclairage particulier sur la psychologie de Zola? et que c'est un peu un crève-cœur? Je ne le savais pas si «pur», à cause de ses deux foyers, justement...
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 5806
Age : 52
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Mar 9 Oct 2012 - 17:54

J'ai regardé moi aussi l'émission présentée par Henri Guillemin, et je l'ai trouvé formidable ! mille mercis Selenh pour cette découverte très intéressante Smile

J'ai lu il y a quelques années, après avoir visité sa maison à Médan, une biographie de sa femme Alexandrine, par Evelyne Bloch-Dano, qui m'a appris beaucoup de choses sur Zola et son rapport avec les femmes. Si vous avez un peu de temps, je vous la conseille.
J'avais vu aussi, mais il y a une quinzaine d'années peut-être, une exposition assez courte de photographies faites par Zola, qui m'avait permis de découvrir l'homme derrière l'oeuvre. Il y a quelques photos de Zola à Médan, d'ailleurs.

Je regarderai celle consacrée à l'affaire Dreyfus demain, si je trouve un peu de temps. sunny

Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices
avatar

Nombre de messages : 9243
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Mar 9 Oct 2012 - 20:38


Selenh a écrit:
Tu ne trouves pas qu'elle donne un éclairage particulier sur la psychologie de Zola?

Tout à fait, j'ai moi aussi découvert l'homme derrière l'écrivain. J'imaginais le Zola jeune comme tous les étudiants de l'époque, très porté sur la gent féminine. Mais non, c'était un garçon apparemment très sérieux, voire sévère pour son âge, la pitié éprouvée pour les prostituées est même surprenant (le passage où il est question de Berthe est émouvant). Je savais qu'il a eu une liaison hors-mariage, mais j'ignorais que ce fut plus qu'une liaison mais une vraie histoire d'amour, et que Jeanne lui a donné ses deux enfants. (Denise, c'est un clin-d'oeil à l'héroïne de ABBD, vous croyez ? Razz )

Petit Faucon, j'ai repéré plusieurs fois cette biographie de Madame Zola en librairie, je me laisserai tenter un jour, mais pour l'instant je donne priorité à Monsieur Wink .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5181
Age : 57
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Mar 9 Oct 2012 - 21:33

Petit Faucon a écrit:
J'ai lu il y a quelques années, après avoir visité sa maison à Médan, une biographie de sa femme Alexandrine, par Evelyne Bloch-Dano, qui m'a appris beaucoup de choses sur Zola et son rapport avec les femmes.
Merci beaucoup pour la référence.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 5806
Age : 52
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Jeu 11 Oct 2012 - 17:27

Voilà j'ai fini de voir les 2 émissions sunny

Ce journaliste est formidable, je te remercie encore 1000 fois Selenh pour cette découverte.

Je ne sais pas si j'ai appris vraiment des choses que je ne savais pas, mais en revanche Henri Guillemin a un don pour raconter tout cela de façon extrêmement vivante et passionnée, et très pédagogique je trouve.

Zola était vraiment quelqu'un de bien, de profondément honnête et authentique.
Je note aussi (attention aux jets de tomates Very Happy ) que Guillemin trouve le "Bonheur des Dames" faible par rapport aux autres livres de la saga des Rougon-Macquart ...

Enfin, je suis en train de chercher le titre d'un bouquin très bien fait que j'ai lu dans les années 80 sur l'Affaire Dreyfus, et qui m'avait beaucoup intéressé ; je me demande si ce n'est pas celui de JD Bredin l'Affaire ; bien illustré et bien documenté.
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5181
Age : 57
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Jeu 1 Nov 2012 - 8:49

Je reporte ici une discussion que j'ai eue avec Lily à propos des conditions de production/réception de l'œuvre de Zola en son temps. Le point de départ était le «happy end» de Au Bonheur des Dames.

Lily of the valley a écrit:
La fin est certes abrupte mais ce serait mentir que dire qu on en attendait une autre et le père Emile il sait bien ce que les lectrices attendent.
Selenh a écrit:
Enfin, les lectrices... Il ne devait pas en avoir beaucoup! Il fallait être très «affranchie» pour lire Les Rougon-Macquart à l'époque. L'église avait déjà mis Zola à l'index, il était considéré comme un grand pornographe athée dans la société «correcte». Aucune épouse ou jeune fille «de bonne famille» ne pouvait le lire autrement que sous le manteau.
Le clivage entre la culture des hommes et celle des femmes à l 'époque est il est vrai à peu près inimaginable pour nous. Il faut quand même devenir épouse pour avoir le droit de lire les journaux à la maison, et encore si le mari n'est pas trop dominateur et pieux.

Et puis Zola n'écrit pas, à ce stade, pour se conformer aux attentes d'aucun lecteur, c'est un écrivain reconnu, un chef de file en plus, son projet est «scientifique» et révolutionnaire. Il ne peut s'attendre à un succès d'édition que scandaleux dans tous les cas (mais ce sont ceux qui rapportent le plus lol! ).
Lily of the valley a écrit:
"Lectrices "effectivement à l époque ce n est pas Zola que dévorent celles qui ont accès à la litterature mais ce roman ci est peut être tout de même une ouverture vers la femme.
Ah, mais lui n'aurait rien contre le fait d'être lu par les femmes. Mais dans la mesure où ce lectorat n'est en majorité pas libre de ses choix, ouvertures ou pas...
Cependant à l'époque on ne considère pas non plus que les histoires d'amour n'intéressent vraiment qu'un lectorat féminin, les écrivains et les lecteurs les apprécient, surtout qu'on sort à peine de la période romantique (et encore).
Citation :
Quant à se faire aimer du lecteur je ne pense pas que ce soit inconcevable pour un auteur même reconnu comme lui.
Certainement pas! Seulement je n'ai pas parlé de «se faire aimer» mais de se «conformer aux attentes du lecteur», ce qui heureusement, même de nos jours, n'est pas encore synonyme, sinon on ne lirait plus rien d'original.
Zola espère bien rencontrer un certain succès, sinon plaire à proprement parler: il y a aussi l'estime et le scandale qui donnent de la notoriété. Celle-ci viendra des articles critiques, pas de la publication du nombre de ses ventes. Bref, il veut bien avoir du succès, certes, à partir du moment où lui arrive à ouvrir le lecteur à son monde, en le faisant adhérer ou réagir, pas en cherchant à s'accorder à ses goûts. Pour lui, plaire, d'ailleurs, c'est faire adhérer, convaincre. C'est un écrivain d'idées, un militant dirait-on de nos jours. Il rencontre beaucoup de haine, de rejet, crée beaucoup le scandale, on ne peut pas dire qu'il se soit fait aimer de son temps. Il ne pourra jamais entrer à l'Académie (il aurait essayé pendant 24 ans d'après Dominique Fernandez) et ne réussit à ce sujet qu'à se faire taxer de complaisance et de compromission par ses copains (la gauche artistique, de l'époque, en gros) Et pire, quand il rencontrera le succès financier, ces mêmes copains lui tourneront le dos! Il aurait fallu qu'il reste un «rebelle» et ne plus tirer le diable par la queue c'était s'embourgeoiser! Non, s'il voulait surtout se faire aimer il n'avait pas choisi le bon chemin.

Même s'il se tient loin de la politique, sa critique des caractères et des mœurs peut être féroce, il n'est pas là pour flatter les goûts du public mais le faire réagir.
D'ailleurs dès ses débuts, ses jolies histoires, (Comment on se marie, comment on meurt, etc.) n'ont pas plu à tout le monde, même s'il a tenu compte des critiques (certaines! celles qui concernaient son style, son art, mais pour ses idées, jamais.) et essayé de faire dans la légèreté. L'aspect critique sociale en faisait toujours bouder certains et il ne savait pas faire sans.

Quand il fait de l'alimentaire (voir Les Mystères de Marseille, une oeuvre de jeunesse de commande que j'aime beaucoup) c'est vrai que ça n'est pas «du Zola» mais du bon roman d'aventure à la mode... dans les milieux républicains seulement!.
Il était doué pour ça, mais il n'a pas poursuivi, il préférait gagner sa vie par le journalisme -qui lui permettait d'être salarié avec la liberté d'exprimer ses idées- que d'écrire du roman populaire.

Son vrai métier, c'est le journalisme. En particulier la critique artistique et sociale. Il ne le lâchera que lorsque sa littérature lui permettra de vivre sans.

À l'époque c'est être reconnu par certains cercles qui importe, l'écrivain se veut un artiste avant tout. Zola en plus est un innovateur, il lancera un mouvement (le naturalisme) parce qu'il y croyait, pas parce qu'il pensait que ça allait plaire.
Citation :
L écrivain à toujours un côté égocentrique...
Bien évidemment! Mais ce n'est pas forcément du narcissisme et ne conduit pas forcément à écrire pour flatter ou plaire. Zola croit en son art, et à la théorie naturaliste, d'autant que c'est son bébé, sa création.


Dernière édition par Selenh le Jeu 1 Nov 2012 - 9:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lily of the valley
Sherlock's Blue Scarf
avatar

Nombre de messages : 6170
Age : 47
Localisation : Pile entre Honoré (de B) et George (S)...
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Jeu 1 Nov 2012 - 9:15

Je suis d accord avec tout ce que tu dis mais tu l exprimes bien mieux que moi !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bravigou.canalblog.com
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5181
Age : 57
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Jeu 1 Nov 2012 - 9:27

Fais pas de complexe, surtout, l'analyse et l'Histoire littéraire c'est quand même mes études, mes recherches et même quelque part mon métier (un peu moins maintenant, en collège, mais bon, je continue à lire pas mal de choses sur la littérature et l'Histoire, ça reste parmi mes dadas!)
Et puis le forum ça entretient, au niveau de la rédaction!

Au fait, tu n'as pas dû lire la toute dernière version de mon post, je publie en plusieurs fois car j'ai eu trop de mésaventures sinon. Elle est d'ailleurs maintenant assez désarticulée vus tous mes ajouts, mais bon, je ne rédige pas un article et le système questions/réponses ne favorise pas la limpidité du plan.
Revenir en haut Aller en bas
zoju
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 1578
Age : 43
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Jeu 1 Nov 2012 - 11:10

Selenh a écrit:
Fais pas de complexe, surtout, l'analyse et l'Histoire littéraire c'est quand même mes études, mes recherches et même quelque part mon métier (un peu moins maintenant, en collège, mais bon, je continue à lire pas mal de choses sur la littérature et l'Histoire, ça reste parmi mes dadas!)
Et puis le forum ça entretient, au niveau de la rédaction!

.

Je comprends mieux maintenant, toute cette passion et cette érudition dans tes commentaires , Selenh cheers
Quel est donc ton métier, sans vouloir être indiscrète et puisque tu nous lances la perche?
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5181
Age : 57
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Jeu 1 Nov 2012 - 12:28

Prof de lettres, ce n'est pas indiscret, j'y fais souvent référence, alors je m'imagine que le monde entier est au courant, forcément! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
zoju
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 1578
Age : 43
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Jeu 1 Nov 2012 - 18:32

Alors , je devais être la seule, dans le monde entier, à ne pas être au courant lol!
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices
avatar

Nombre de messages : 9243
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Mar 6 Nov 2012 - 20:15


Je signale que l'émission "L'ombre d'un doute" qui sera diffusée demain soir à 23h15 sur France 3 aura pour thème "Zola a-t-il été assassiné ?". Elle sera comme les précédentes disponible pendant une semaine sur pluzz.fr.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6092
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Sam 17 Nov 2012 - 11:27

Après avoir vu sur la page facebook de The Inn que l'émission de France Inter "Ca peut pas faire de mal" (18h10 le samedi, animée par Guillaume Gallienne), était consacrée aujourd'hui à Jane Austen , je suis allée faire un tour dans les archives de l'émission.

Et voici ce que j'y ai trouvé ! cheers Une double émission consacrée à Zola, la première du samedi 8 septembre consacrée à l'écrivain engagé qu'était Zola Arrow , et la seconde du samedi 15 septembre consacrée aux Rougon-Macquart. Arrow

Concrètement je ne sais pas du tout si c'est intéressant, surtout que je ne connais pas du tout cette émission, n'en ayant jamais écoutée une seule. Mais qui sait ? Ca vaut peut être la peine d'écouter ! Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
Annwvyn
Subtle scent of rain
avatar

Nombre de messages : 6092
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Sam 17 Nov 2012 - 23:12

Je n'ai pas pu m'en empêcher, j'ai écouté ce soir l'émission consacrée aux Rougon-Macquart. Smile

Donc, en gros, Guillaume Gallienne (en plus de l'intro écrite par Zola lui même pour présenter son oeuvre, et de quelques transitions entre les romans), nous lit un extrait de chacune des oeuvres suivantes :
- La Fortune des Rougon : j'ai lu ce roman, mais il y a longtemps déjà, du coup je ne me souvenais pas du tout de l'extrait choisi (le portrait glaçant mais diablement bien écrit de Pierre Rougon).
- L'Assommoir... pale pale pale Je ne me souvenais pas que ce roman était si dur, si prenant, si écoeurant à la fois (en fait, si, je m'en souvenais, mais je ne me rappelais pas concrètement les émotions que j'avais ressenties). C'est sans doute l'extrait que j'ai trouvé le plus prenant des six. Mais que c'est dur, brutal, violent ! No (on y voit Gervaise et Lantier retrouver Coupeau, ivre mort, au milieu de son vomi, sous les yeux de Nana). Mais encore une fois, il est très très bien écrit.
- Nana: roman que je n'ai pas lu, mais l'extrait me semblait familier. Encore une fois, on ne peut pas dire que c'est léger ! Cet extrait m'a un peu dérangée, pas choquée évidemment, mais dérangée. Juste après l'Assommoir... j'étais à deux doigts d'étouffer ! Autant dire, que cela ne m'a pas spécialement donné envie de lire Nana. Rolling Eyes
- Au Bonheur des dames : étonnamment, je n'aurais pas forcément choisi cet extrait Smile (le tête à tête Denise-Henriette chez Henriette). Et je n'ai pas vraiment aimé la façon dont l'extrait a été lu (et désolée Guillaume Gallienne, mais je connais l'extrait presque par coeur, et j'ai trouvé deux erreurs dans votre lecture ! Razz). En fait, pour moi, ABDD aurait du être un souffle un peu libérateur parmi toutes les autres lectures, surtout que ce passage est assez romantique, mais là, c'était étouffant, comme le reste (mais peut être est ce dû à la voix, froide, de Guillaume Gallienne ?).
- Germinal : l'extrait m'a paru assez court... et si je n'ai pas lu Germinal, je sais que je finirai bien par le faire un jour. Mais un jour où je me sentirai d'attaque ! Razz
- La Bête Humaine : je n'ai pas lu non plus ce roman, et ce n'est pas celui qui me tente le plus. L'extrait m'a paru assez représentatif de l'idée que j'en ai. Rolling Eyes

Bref, bilan plutôt mitigé. J'ai apprécié la forme de l'émission, que je ne connaissais pas. L'essentiel sont les oeuvres lues, et, aucun jugement n'est porté sur l'oeuvre, les idées de l'auteur, son écriture... nous laissant voir par nous même. J'ai trouvé ça intéressant ! Smile

Pour les lectures... ça reste à voir. J'aime bien la façon dont Guillaume Gallienne lit, mais il a une voix particulière qui peut être ne correspond pas à tous les textes (magistral Assommoir, mais Au Bonheur des dames un peu décevant). En fait, je crois que je ne suis pas du tout prête pour les livres audio. Lorsque je lis un livre, a fortiori mon livre préféré ABDD, j'entends les personnages, leur ton, leur voix, et chaque phrase est lue dans ma tête avec l'intonation que je veux. Entendre quelqu'un la lire pour moi, c'est un peu choisir la façon dont je dois la ressentir, et je n'aime pas trop ça Smile (sauf quand on y fait entrer une dimension "théâtre", mais c'est autre chose. La lecture, pour moi, c'est encore moi, mon livre, et le silence Wink ).

Enfin en ce qui concerne les Rougon-Macquart... je ne peux pas vraiment dire que ces extraits soient représentatifs. Evidemment, comment parler en 50 minutes de cette oeuvre monumentale ? Ce que je peux dire en revanche, c'est que dans cette émission, et dans les extraits choisis, on y parle beaucoup du caractère des différents héros, de leurs tares, de cette fameuse hérédité qui m'écoeure presque Rolling Eyes (et moins du travail social de Zola, qui a mes yeux, paraît être le meilleur de ce qu'il a apporté).
Bref, pas certaine que cette émission m'ait donné envie de relire Zola de si tôt (un comble) ! lol! (quand je pense à ceux qui m'ont dit qu'il fallait lire Zola jeune, parce que ça devenait trop dur en vieillissant... suis je devenue vieille, au point de ne plus pouvoir lire Zola paisiblement ? Parce que là, je vous jure, j'en reste bouleversée, fatiguée, écoeurée même.)
Dès que j'ai un moment, j'écoute celle sur Jane Austen.


Dernière édition par Annwvyn le Dim 18 Nov 2012 - 14:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
Fauvette
Bluebird on a White Cliff
avatar

Nombre de messages : 3354
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/04/2009

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Dim 17 Mar 2013 - 15:34

Après avoir lu Au bonheur des dames à l'automne dernier, j'ai eu envie de poursuivre ma découverte de l'oeuvre de Zola et j'ai donc continué les Rougon-Macquart avec Pot-Bouille (encore merci à clinchamps ), Le ventre de Paris et dernièrement La curée.
J'ai vraiment beaucoup aimé Pot-Bouille, qui retrace l'ascension sociale d'Octave Mouret avec beaucoup plus de cynisme que dans ABDD, et la description de la "bonne société" bourgeoise, entre hypocrisie, adultères et misère à peine cachée derrière les fausses boiseries ou les portes de cuisine, est saisissante affraid (cela m'a beaucoup fait penser à la série policière "Charlotte & Thomas Pitt" d'Anne Perry, qui décrit également les dessous cachés de la bonne société londonienne de cette époque).

Le ventre de Paris ne m'a pas laissé un souvenir impérissable : le héros est plutôt attachant dans sa droiture et son sens de la justice, mais les interminables descriptions des fruits, légumes et autres marchandises entreposées aux Halles ont failli m'achever Sleep Je comprends que Zola ait eu envie de dépeindre ces monceaux de nourriture comme des tableaux impressionnistes, mais au bout d'un moment, un navet reste un navet, lumière poudreuse qui l'illumine ou non Rolling Eyes Laughing Les vendeuses décrites comme des incarnations de leurs spécialités culinaires étaient également too much, c'est quand même fort de café que la charcutière ressemble à un petit rôti et la poissonnière à une truite blanche (j'exagère à peine !). rendeer

Quant à La curée, j'en garde une impression très mitigée : j'ai été marquée par le brio avec lequel Zola décrit les transformations pharaoniques entreprises dans Paris lors de la percée des grands boulevards haussmaniens, mais sa vision de la haute société de l'époque, encore plus crue et noire que dans Pot-Bouille, est quand même assez malsaine (même si tout ce qu'il raconte était sûrement vrai, ne nous voilons pas la face). Disons que j'ai été plus intéressée par les transactions immobilières de Saccard que par les aventures amoureuses de sa femme et de son fils Suspect

Je pense que je vais faire une petite pause dans Zola pour le moment, mais j'ai bien envie de continuer son oeuvre par Germinal et Nana, quand ma PàL aura un peu diminué (un voeu pieux bien lambtonien )

_________________


Stewardess of Black Corporation | Sherlocked | Blog photo Nature (Fleurs et Bestioles ^^) | Compte Twitter de Lambton
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zygena.canalblog.com/
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 11800
Age : 20
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Dim 17 Mar 2013 - 19:43

Merci pour tes avis Fauvette !! cheers Celui qui me donne le plus envie est Pot-Bouille drunken
Revenir en haut Aller en bas
zoju
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 1578
Age : 43
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Lun 25 Mar 2013 - 10:54

angé a écrit:
J
Mais il n'y a rien à faire : des romans de Zola que j'ai lu, Thérèse Raquin reste mon favori. sunny

j'en garde un souvenir horrible de celui ci, affraid il avait failli me fâcher à tout jamais avec Zola. Mais je l'avais sans doute lu trop jeune.

Au passage, Angé, je pense que tu veux parler de Denise, quand tu évoques Pauline Suspect
Revenir en haut Aller en bas
angé
British countryside addict
avatar

Nombre de messages : 892
Age : 28
Date d'inscription : 21/02/2013

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Lun 25 Mar 2013 - 11:17

Ah oui !!! Désolée Embarassed Embarassed
Pourquoi Pauline ? Rolling Eyes Laughing
Merci de me le faire remarquer zoju Smile
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 11800
Age : 20
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Ven 29 Mar 2013 - 18:13

C'est toujours intéressant de lire des avis différents ! sunny Même si tu ne l'as pas adoré, c'est bien si tu l'as quand même aimé Wink

Merci pour ton avis Angé ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Miss Maureen
Regency Gown in the Wind
avatar

Nombre de messages : 3534
Age : 25
Localisation : Belgique, au pays de Tintin
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Sam 30 Mar 2013 - 15:11

zoju a écrit:
angé a écrit:

Mais il n'y a rien à faire : des romans de Zola que j'ai lu, Thérèse Raquin reste mon favori. sunny

j'en garde un souvenir horrible de celui ci, affraid il avait failli me fâcher à tout jamais avec Zola. Mais je l'avais sans doute lu trop jeune.

zoju ma copine! Thérèse Raquin est mon plus horrible souvenir de lecture. (Désolée angé Embarassed ) Je pense que je l'ai lu sans savoir à quoi m'attendre, à froid, sans savoir que rechercher dans ma lecture. No Je n'aurais plus jamais touché à Zola sans l'auberge. ABDD m'a un peu réconciliée avec lui. Wink Mais les naturalistes ne sont pas trop mon truc.
C'est chouette si tu as aimé ABDD. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://lheureanglobelge.canalblog.com/
nephtis
Ethereal Wings on the Nile
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 52
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   Mer 22 Jan 2014 - 18:35

Vous me donnez envie de re découvrir Zola. Decouvert adolescente , j'avais particulierement aimé le dernier tome : Le docteur pascal. Je garde de cette lecture un sentiment de douceur, de nostalgie, avec dans ma memoire de splendides desciptions de jardin ( est ce que je confond ?).
La débacle m'avait impressionné par la force de l'écriture, par les descriptions terribles des champs de bataille, des descriptions presque photographiques qui m'ont marquée vu que je ne me souviens pratiquement que de ça.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emile Zola : discussion générale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Emile Zola : discussion générale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» GERMINAL d'Emile Zola
» THERESE RAQUIN d'Emile Zola
» NANA d'Emile Zola
» POUR UNE NUIT D'AMOUR de Emile Zola
» La Curée, d'Emile Zola

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones :: Emile Zola-
Sauter vers: