Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Emile Zola

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 21  Suivant
AuteurMessage
Mr Damien Tilney
The Knight of Irony


Nombre de messages : 3466
Age : 32
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Lun 19 Mar 2007 - 13:06

Je pense qu'Au bonheur des dames est un bon début. J'ai commencé avec La Curée ! C'est super, mais c'est vrai que c'est glauque. Tizzie, je comprends tout à fait ta prof de français. Une année ma prof demandait à la classe quel était la première histoire d'amour en roman ? Moi tout naïf j'ai répondu "Une page d'amour !". Elle m'a regardé en me disant "c'est un peu pesant comme histoire...". Et c'est vrai qu'avec le recul (et plus de culture littéraire, j'ai en terminal), je vois bien que Zola est très sombre, très pessimiste. Je ne sais pas si vous le saviez mais le programme de français en première va changer. On doit maintenant étudier le roman et le personnage de roman comme une vision du monde. Je trouve ça passionnant. Pour aider le professeur, il y a un guide qui donne des exemples : Flaubert, Zola, Balzac puis Céline. Ma réaction a été immédiate : mais vous voulez vraiment montrer aux élèves un monde noir et déprimant ?! Notre littérature propose d'autres visions du monde. Il faut montrer de la diversité aux élèves ! Puis surtout ces auteurs proposent une vision réaliste, notre histoire du roman a proposer d'autres visions (je pense au roman d'aventure de Dumas, au satire de Diderot). Enfin bon, tout ça pour dire que Zola écrit très bien mais c'est très très sombre et c'est appréciable de varier un peu (avec Jane Austen par exemple !).

Pour La Faute de l'abbé Mouret, je crois que c'est un des rares livres que je n'ai pas fini. Je voyais arriver la fin et je ne supportais plus le héros. Je n'aime déjà pas beaucoup les personnages de prêtre mais là, quand je voyais ce qui allait se passer, c'est trop. Pour les descriptions, je ne suis pas d'accord avec toi Clelie. Elles ne sont pas toujours réussies, elles sont souvent trop encyclopédiques (un peu comme celles de Jules Vernes dans 20 mille lieues sous les mers). Je ne suis pas contre une belle description de jardin mais avec les noms savants...

Ton rêve m'a beaucoup fait rire Axoo. Et n'aies pas honte, tu es encore jeune. Tu ne peux pas avoir tout lu. Il me reste encore plein d'auteurs à découvrir moi aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Tizzie
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1102
Age : 29
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Emile Zola   Lun 19 Mar 2007 - 13:26

Il est vrai que Zola c'est parfois un peu déprimant... pale disons que si on prend chaque livre à part, ça va, mais mis bout à bout, c'est un peu décourageant de voir à chaque fois des gens bosseurs et moraux finir mal... je ne suis pas d'accord avec la théorie de l'hérédité sur ce plan-là, il y a d'autres voies que la dégénérescence ! (euh, ça doit pas s'écrire comme ça Embarassed !).
C'est vrai qu'après avoir lu Northanger Abbey, j'ai un peu de mal à accrocher à ma relecture de Nana. Zola, c'est beaucoup plus cru que JA, il faut juste ne pas le lire quand on n'a pas le moral et se rappeler que ce n'est qu'une vision de la vie parmis d'autres ! Mais en même temps, c'est parfois malheureusement plein de vérité, et c'est une très bonne vitrine sur la vie au XIXe en France (d'un point de vue social, économique et historique à la fois; Zola se documentait énormément; rien que pour ça c'est intéressant de le faire lire au lycée). Et puis, c'est quand même moins déprimant que Les Hauts du Hurlevents (je lui en veux à ce bouquin décidement !!!).

Axoo, deux autres livres de Zola que j'ai oublié de citer mais que j'aime énormément (que j'ai relu le plus après Au bonheur des Dames et l'Oeuvre) : Le Ventre de Paris -qui se passe dans l'environnement des Halles de Paris; l'édition des Livres de Poches est illustrée de temps à autre, c'est sympa-, et La Joie de Vivre -ne te fie pas au nom, ça n'est pas très gai, sans être noir non plus!-.

Est-ce que d'autres que moi ont vu l'adaptation contemporaine de Thérèse Raquin qui est passé il y a un ou deux ans à la TV? Ca devait s'appeler quelque chose comme "Le destin de Marie", je ne sais plus... En tous cas la fille s'appelait bien Marie et non Thérèse, elle travaillait dans une boutique d'antiquité si ma mémoire est bonne. En fait, c'est la même intrigue, mais transposée de nos jours. J'avais trouvé ça pas mal, et le principe intéressant.

Je ne me rappelle plus trop de la Curée, sinon que c'est une de ceux que j'ai le moins aimé... je ne suis pas sûre que j'aurais persévéré dans Zola en commençant par celui-là ! Razz Ni d'ailleurs Son Excellence Eugène Rougon, que je n'ai lu que l'an dernier, après l'avoir entamé et oublié deux fois...


Dernière édition par le Lun 19 Mar 2007 - 14:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret


Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Lun 19 Mar 2007 - 13:33

Bon. Apparamment, je suis un martien . Pour moi, La Faute de l'Abbé Mouret est un livre inoubliable. Le personnage central est détestable, je vous l'accorde, mais c'est justement tout l'attrait du livre à mon sens. J'ai bien aimé la description des jardins... Si vous n'aimez pas le descriptif encyclopédique de Zola, je vous déconseille fortement la trilogie Rome-Lourdes-Paris. Ca risque de vous peser

Allez, je m'en vais avant que les ne pleuvent.

Pour la petite anecdote et pour ceux ou celles qui ne suivraient pas les topics consacrés, une nouvelle adaptation de Therese Raquin verra le jour en 2008 avec Glenn Close et Gerard Butler.
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
Tizzie
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1102
Age : 29
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Emile Zola   Lun 19 Mar 2007 - 13:42

Ca fait bizarre les adaptations de grands romans français par des anglophones... J'ai rien contre, mais du coup en VO ça destabilise un peu d'entendre parler anglais en France ! Je propose que la France se venge en adaptant un roman de JA en français Razz !! Je sais, je suis folle, mais j'adorerais faire de la figuration dans un film de JA !
Revenir en haut Aller en bas
Doddy
The Lady of Pemberley


Nombre de messages : 7965
Age : 31
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Lun 19 Mar 2007 - 14:13

J'ai eu un peu beaucoup de mal avec La faute de l'abbé Mouret aussi... Je ne l'ai jamais relu alors que j'ai lu tous les Zola que j'ai aimés au moins deux fois.

En ce qui me concerne j'avais commencé en 3ème avec Germinal car le film avec Renaud et Depardieu était passé à la télé. J'avais bien aimé, la collection des Rougon Macquart que mes parents avaient achetée plusieurs années avant me tendait les bras... Et que je suis heureuse d'avoir poussé la porte !

Après Germinal, qui est très sombre, j'ai lu L'assommoir (pas la joie non plus).

@Axoo : Je te conseillerais plutôt Au bonheur des Dames , Une page d'amour (j'ai pleuré sur celui-là...) et La Curée... La joie de vivre c'est déprimant au possible (je crois me souvenir que Zola l'a écrit l'année de la mort de sa mère donc il n'allait pas très bien et cette sensation de malaise se ressent dans l'oeuvre).

Sinon : Nana !!! C'est génial ce livre ! Même s'il se termine mal, comme tous les Zola ou presque.

Donc, comme tout le monde te l'a conseillé, je pense qu'il vaut mieux commencer avec ABDD. Après tout je ne connais pas une seule fille qui n'ait pas accroché Wink ! (au fait, merci pour la review...)

@Tizzie : je suis entièrement d'accord avec tout ce que tu dis ! J'aime beaucoup aussi l'emploi que Zola fait du style indirect libre, c'est comme qui dirait sa marque de fabrique. Je saurais reconnaître ses textes uniquement avec ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/s/3052094/1/
Tizzie
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1102
Age : 29
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Emile Zola   Lun 19 Mar 2007 - 14:28

J'étais en train de laver le sol de ma cuisine... activité hautement intellectuelle pendant laquelle je laissais vaguabonder mon esprit vers l'auberge que je venais juste de quitter... et là j'ai réalisé à quel point Mansfield Park et La Joie de Vivre se ressemblaient... Entendons nous, l'un n'a rien à voir avec l'autre, et pourtant il y a plein de parallèles et d'oppositions !

-Pauline et Fanny débarquent toutes les 2 aux environs de 10-11 ans dans une famille un peu lointaine jamais vu jusque là où elles ne sont pas franchement accueillies chaleureusement. La différence est que Fanny est pauvre, tandis que Pauline est plus riche que ses hôtes.
-Elles tombent toutes deux amoureuses d'un cousin plus âgé qu'elle. La différence est que Fanny est très timide, alors que Pauline est plus garçon manqué et n'a peur de rien.
-Et dans les 2 cas, le cousin en question tombe amoureux d'une fille un peu superficielle, la différence étant que dans MP, il n'y a pas mariage et Edmund met un peu de temps à ouvrir les yeux et tout finit bien, et que dans La Joie de Vivre, Lazar ouvre les yeux mais après le mariage, et au final tout le monde est malheureux...

Voilà, je ne sais pas si ce parallèle-opposé est valable ou pas -c'est peut-être juste que la trame de l'histoire est classique!-, mais bon... peut-être devrais-je plus souvent laver la cuisine ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Tizzie
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1102
Age : 29
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Emile Zola   Lun 28 Mai 2007 - 22:09

Je remonte le topic de mon Emile bien aimé, pour vous présenter mon dernier dessin, enfin achevé (j'en ai bavé avec la perspective, qui d'ailleurs est pourrie mais bref!):



pour ceux qui auraient des doutes, c'est une illustration du 1er chapitre de L'Oeuvre... on est bien loin des robes Empires de JA, mais j'ai toujours particulièrement aimé cette scène, sensuelle et pudique à la fois... ce n'est pas la première fois que je tentais de la dessiner, mais ce coup-ci l'angle de vue me satisfait assez.

Extrait en question (en spoiler pour ne pas prendre de place):
Spoiler:
 

Si ça c'est pas de la belle littérature... un grand monsieur je dis!
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Lun 28 Mai 2007 - 23:32

Magnifique, Tizzie. J'aime beaucoup la composition et la pose de la jeune fille est très réussie. Bravo.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Mr Damien Tilney
The Knight of Irony


Nombre de messages : 3466
Age : 32
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Lun 28 Mai 2007 - 23:47

Je trouve ton dessin très beau Tizzie. Je suis impressionné par ton talent. Tu réussis à t'adapter à un autre auteur. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Tizzie
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1102
Age : 29
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Emile Zola   Mar 29 Mai 2007 - 11:28

Merci! Very Happy je m'en voulais un peu de mettre Zola de côté, c'est réparé! Je suis dans une illustration de Une Page d'Amour -encore une scène du début-, moins compliquée à faire! (la pose de Christine m'a pas mal posée problème pour celui-ci; ce que décrit Zola n'est pas très naturel comme position pour quelqu'un qui dort je trouve!)
Je voudrais bien tenter quelque chose pour mon cher Au Bonheur des Dames... mais pour l'instant je n'ose pas m'y attaquer, j'aurais peur de tout gâcher! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Axoo
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2183
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Emile Zola   Mer 30 Mai 2007 - 18:31

Très joli dessin Tizzie!

Bon, voilà pratiquement un mois que j'ai fini Au Bonheur des Dames (lu en 3 jours Razz ). Et je suis cheers cheers cheers cheers cheers cheers

Milles mercis à vous tous et toutes! Je serais vraiment passée à côté d'un monument!

J'ai immédiatement plongé dans l'histoire, il faut dire que les descriptions sont utiles et bien menées. L'apothéose : la journée du blanc. J'ai rarement lu des descriptions aussi belles, et comme j'adore le blanc et les grands magasins, c'était d'autant plus magnifique!
Au début j'en voulais profondèment à toutes ces vendeuses et j'avais très mal pour cette pauvre Denise. Et Octave Mouret, si maladroit dans son genre. ^_^ Que c'était intense! Je le relirai très bientôt je pense!

Merci encore, ce forum est une perle, ainsi que tous les membres!
Revenir en haut Aller en bas
Tizzie
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1102
Age : 29
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Emile Zola   Mer 30 Mai 2007 - 19:22

Axoo: !!!! merci de faire de la pub pour mon roman-chéri!! tu comprends maintenant pourquoi je le traîne partout!! Razz
Revenir en haut Aller en bas
babette12
Manteau de Darcy


Nombre de messages : 83
Age : 54
Localisation : Dans le champêtre département de l'Aveyron
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Emile Zola   Dim 3 Juin 2007 - 0:10

Axoo a écrit:


Bon, voilà pratiquement un mois que j'ai fini Au Bonheur des Dames (lu en 3 jours Razz ).

J'ai immédiatement plongé dans l'histoire, il faut dire que les descriptions sont utiles et bien menées. L'apothéose : la journée du blanc. J'ai rarement lu des descriptions aussi belles, et comme j'adore le blanc et les grands magasins, c'était d'autant plus magnifique!
Au début j'en voulais profondèment à toutes ces vendeuses et j'avais très mal pour cette pauvre Denise. Et Octave Mouret, si maladroit dans son genre. ^_^ Que c'était intense! Je le relirai très bientôt je pense!

Merci encore, ce forum est une perle, ainsi que tous les membres!

J'adhère aussi "Au bonheur des Dames"! cheers Quand j'ai lu vos critiques enthousiastes sur ce topic ça m'a donné envie de relire ce roman. Je n'avais pas relu Zola depuis plus de 15 ans mais j'avoue qu'Au Bonheur des Dames est vraiment une belle histoire d'amour.
Du coup, j'ai aussi relu Pot-Bouille. Mouret y est décrit intrigant, arriviste. Il n'a pas de sentiments profonds pour les femmes, qu'il ne considère que comme objet sexuel ou instrument de promotion sociale (Un beau portrait de mec quoi !!!!). On retrouve à la fin d'Au Bonheur des Dames un tout autre Octave MOURET !!! Dompté, amoureux fou d'une femme qui n'est ni une beauté sublime, ni socialement très élevée.
D'habitude, dans les histoires d'amour je me place toujours du côté féminin. Mais ici, même si le portrait de Denise, douce, sensible, persévérante est très beau, celui de Mouret est magnifique. Je rêve d'une nouvelle adaptation au cinéma !
Revenir en haut Aller en bas
Tizzie
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1102
Age : 29
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Emile Zola   Dim 3 Juin 2007 - 10:23

babette12 a écrit:
Je rêve d'une nouvelle adaptation au cinéma !

J'avais vu celle de 1943 me semble-t-il, qui ne m'a pas laissé un souvenir impérissable, je ne suis même pas sûre de l'avoir terminée scratch . Ca ferait un film magnifique... drunken
Je ne sais pas si ce n'est qu'une impression, mais Zola ne m'a pas l'air d'être très adapté en film (ca serait bien d'avoir des versions plus récentes ue celles de Renoir). J'aime pourtant beaucoup le Germinal avec Renaud, on se demande ce qu'ils attendent en France pour en faire d'autres!! (ou alors je suis très mal renseignée, ce qui n'est pas impossible non plus! Rolling Eyes )

Babette, dans le genre "histoire d'amour à la Zola", tu as aussi Une Page d'Amour; plus court me semble-t-il, et une histoire d'un autre type, mais j'aime beaucoup le personnage d'Hélène (j'ai failli orthographier ça "Helen"!!! 'faut que j'arrête avec l'anglais Razz !).
Revenir en haut Aller en bas
kary
Ville du Nord...


Nombre de messages : 727
Age : 31
Localisation : perdue dans ma bibliohèque
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Dim 3 Juin 2007 - 12:17

Ahlàlà vous me donnez envie de relire Au bonheur!! Par contre je n'aime pas trop l'édition que j'ai, elle est un peu vieille. Quelle édition avez-vous et laquelle me proposez-vous? (j'ai envie de le racheter en tout beau tout neuf!)

Moi aussi je rêve d'une adaptation (tv ou ciné peu importe) Qui sait, peut-être qu'après Maupassant, l'année prochaine, une chaîne nous proposera une saison Zola??
Revenir en haut Aller en bas
Tizzie
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1102
Age : 29
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Emile Zola   Dim 3 Juin 2007 - 12:26

lol! moi aussi j'ai une édition un peu vieille (Le livre de Poche 1976), mais je n'en changerai surtout pas, je l'adore!!! Le livre est tout abîmé, surtout que je le trimballe dans tous les sens, mais pour une fois ça ne me dérange pas, j'aime bien ses pages un peu jaunies! bref, ça ne t'a pas aidé, pardon Razz !


Une Zola Season, ce serait trop beau !!! drunken Mais pour Maupassant, c'était ses nouvelles qu'ils adaptaient me semble-t-til -je n'ai pas pu les voir Sad -, pour des romans c'est peut-être plus compliqué car plus long: ils auraient du mal à nous faire tous les Rougon-Macquart!! Mais Au Bonheur, L'Assomoir... ce serait bien! Et Le Ventre de Paris aussi... bref, le plus possible!! Moi je me présente comme figurante!!!
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46691
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Emile Zola   Mar 26 Juin 2007 - 18:54

Pour toutes celles qui sont fan d'"au bonheur des dames", j'habite dans la ville dont Aristide Boucicaut (qui inspira Zola et créa "le bon marché") est originaire : Bellême dans l'Orne.

J'essaie (en vain) de vous mettre la photo de son buste (Boucicaut, pas Zola) mais le logiciel ne veut rien entendre ! No No

C'est juste une curiosité, Boucicaut n'ayant pas laissé de trace dans la littérature !! lol!

ça y est ! Le logiciel s'est réveillé !

Revenir en haut Aller en bas
whiterose
Coléoptère d'Afrique


Nombre de messages : 253
Age : 28
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Emile Zola   Lun 2 Juil 2007 - 17:58

J'aime beaucoup les romans d'emile zola, j'avoue que dans la séerie Rougon Macquart, je suis plus tourné vers les romans sur la société, sur le second empire, plutot que sur ses romans plus engagés sur les mineurs, les paysans, tels que Germinal et l'Assomoir. L'un de mes préférés est "Au bonheur des Dames" où l'on retrouve Ocatve Mouret, c'était une trèsbelle histoire d'amour. J'ai bien aimé aussi "Une page d'amour" et "le rêve" avec des allusions à la legende dorée.
Revenir en haut Aller en bas
http://bookscave.wordpress.com
Axoo
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2183
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Emile Zola   Ven 13 Juil 2007 - 12:17

J'ai emprunté Le Rêve à la bibliothèque, je m'y mets dès que j'ai fini Middlemarch Razz

Tizzie, en allant à Lyon au début du mois, je suis tombée sur une boutique… Bon, c'est sûr que ça vaut pas le vrai et que ce qu'on y vend est beaucoup moins euh………… bien lol Mais c'est marrant je trouve ^^

Revenir en haut Aller en bas
Doddy
The Lady of Pemberley


Nombre de messages : 7965
Age : 31
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Ven 13 Juil 2007 - 13:10

J'ai hâte de connaître ton avis sur ce bouquin, Axoo. Je l'avais bien aimé (j'ai même pleuré en le lisant, ce qui est assez rare pour être noté Wink ) même si l'héroïne finit par être agaçante à certains moments.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/s/3052094/1/
Paeonia
Intendante de Pemberley


Nombre de messages : 503
Age : 46
Localisation : Non loin des vignes Cognaçaises
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: Emile Zola   Mar 17 Juil 2007 - 16:46

Et une de plus à avoir dévorer Au Bonheur des Dames. Quel plaisir de lire Zola, ça faisait tellement longtemps. Quelle merveille ce livre, et une fin comme rarement Zola nous en présente.

J’ai tout aimé dans ce roman : les descriptions éblouissantes des tissus, étoffes , l’agencement du magasin, la richesse de la décoration, l’invention créative de Mouret. La misère du petit personnel en parallèle aux richesses du Bonheur. La mesquinerie des gens. La frénésie des achats telle une drogue. L’écrasement du Moderne sur l’ancien au détriment des personnes, le profit à tout prix. Bref un très joli portrait de la société de la fin du XIX siècle.

Et puis l’histoire de Denise et Mouret : des personnages si attachants aux portraits physiques et moraux fins ( Ah les yeux couleur « vieil or » d’Octave ! ) . Le triomphe de Denise grâce à sa droiture, son honnêteté, son caractère… Quant à la passion de Mouret, sa souffrance si bien retranscrite, « sa repentance » oh mon Dieu !

Il faut souffler l’idée d’une adaptation à La BBC absolument ! car je doute que notre cher service publique ne s’intéresse à de tels romans .

En attendant de découvrir d’autres Bonheurs littéraires de Zola, à très bientôt ! study
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Emile Zola   Mer 18 Juil 2007 - 8:44

Ravie que tu aies aimé Paeonia!!

Je suis tellement d'accord quand tu parles des yeux de Mouret!! ça m'a beaucoup marquée... malheureusement, je n'ai trouvé personne avec des yeux couleur de vieil or!!

En fait, c'est vrai que la description de la souffrance de Mouret, car il s'agit vraiment de ça me serre le coeur à chaque relecture (autant dire au minimum 3 fois par an!!!)

Kary demandait quelle édition acheter... moi, il faudrait que je prenne la mienne en photo pour vous la montrer tellement elle est défoncée! c'est un GF qui doit dater de 1995, mais il est surligné, souligné, taché... il a beaucoup vécu!!!
Revenir en haut Aller en bas
Tizzie
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1102
Age : 29
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Emile Zola   Dim 29 Juil 2007 - 23:32

Axoo, je suis tombée sur un "Au Bonheur des Dames" à Dinard moi aussi! Razz Il faut avouer que ça manque de charme de nos jours si on compare...
En plus j'étais à fond dedans ces temps-ci -mais quand n'y suis-je pas en vérité?!-, parce que j'ai enfin réussi à le faire lire à ma petite soeur (15 ans, elle entrer passer en 1ère). Donc je suivais sa progression dans le roman, je crois d'ailleurs que je lui ai légèrement tapé sur les nerfs avec ça... Embarassed

Elle a, je cite "bien aimé", mais "ce n'est pas transcendant"... affraid Les descriptions l'ont endormie, et elle en voulait particulièrement à la journée du Blanc. J'avoue qu'en général, les passages descriptifs de 5 pages ce n'est pas mon truc, mais Zola, je ne sais pas, il fait ça comme personne, c'est autant de la peinture que de l'écriture, ça me berce moi ses descriptions, je n'arrive pas à leur en vouloir!! Very Happy En bref, elle a trouvé qu'il ne "se passait pas grand-chose", et même les passages disons, romantiques (que personnellement je connais presque par coeur et qui pour autant me serrel'estomac à chaque fois), ne l'ont pas transportée. Je crois aussi qu'elle trouvait Denise un peu niaise; j'aime tellement ce personnage que je risquerais de ne pas être objective, mais bon, j'étais juste un peu triste qu'elle ne partage pas mon amour pour ce roman. Peut-être l'appréciera-t-elle plus un peu plus tard, même si pour l'instant elle n'a pas envie de le relire.

Avec tout ça, j'en suis toujours à me demander pourquoi la dernière adaptation date de 1943...?! Pour autant, une adaptation britannique me ferait vraiment drôle je crois. Je voudrais tellement pouvoir retrouver textuellement les répliques écrites par Zola dans le film!!!

Axoo, bonne lecture du Rêve!! personnellement c'est loin d'être un de mes préférés, mais c'est encore un des moins durs de Zola après Au Bonheur des Dames, avec Une Page d'Amour. Si je puis me permettre un conseil à tous ceux qui aiment l'impressionisme: L'Oeuvre est une merveilleuse fenêtre sur ce qu'on pu vivre ces artistes à l'époque, c'est mon 2ème préféré de Zola. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf


Nombre de messages : 2986
Age : 36
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Mar 31 Juil 2007 - 15:38

Et bien mon post ne va pas être très original! Après avoir été malheureusement vaccinée contre Zola en 4e par ma prof de français qui nous avait fait lire l'Assomoire, lecture qui m'avait presque traumatisée...probablement trop jeune j'étais...,je me suis plongée il y a 3 jours dans Le bonheur des dames (je sais, je sais, le moins "zolesque" de Zola...) et je n'en démords pas! Il me reste une trentaine de pages et je trépigne de les lire ce soir en rentrant.
Comment résister aux ingrédients magiques de ce livre : l'histoire des "grands magasins" remplis de beaux vêtements (j'habite à côté, et ça me plaît de découvrir l'histoire de mon quartier) + une héroïne attachante + une belle romance + la plume de Zola! Mouret ne serait-il un Thornton en puissance? Une adaptation serait vraiment la bienvenue. Quelle midinette je fais.
Ceci dit, ce livre m'a réconciliée avec l'auteur, dont j'ai découvert la sensibilité, la finesse des descriptions de la société de l'époque (c'est un lieu commun de dire que Zola était le sociologue des classes laborieuses), et probablement même avec son écriture la plus réaliste (il est temps que j'arrête de faire ma sensible). Je ne pense pas qu'il noircissait le tableau. On a vraiment tendance à oublier les conditions de travail au XIXe, à l'époque où le droit du travail n'existait même pas dans les rêves et où l'espérance de vie dépassait à peine 30 ans dans la classe ouvrière.

Le prochain sur ma liste sera Pot Bouille!
Revenir en haut Aller en bas
Tizzie
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1102
Age : 29
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Emile Zola   Mar 31 Juil 2007 - 18:43

Natacha a écrit:
Je ne pense pas qu'il noircissait le tableau. On a vraiment tendance à oublier les conditions de travail au XIXe, à l'époque où le droit du travail n'existait même pas dans les rêves et où l'espérance de vie dépassait à peine 30 ans dans la classe ouvrière.

Je pense effectivement que toutes ses descriptions des différentes classes sociales n'est pas exagérée (d'ailleurs c'était très très documenté; certaines éditions proposent en note des extraits des "carnets d'étude" qu'il réalisait avant chauqe roman). Rien que d'un point de vue historique ses romans sont à lire! Cela étant dit, et avec toute l'admiration que je lui porte, il me semble qu'il noircit le tableau avec le caractère héréditaire qu'il prête à la déchéance de ses personnages. Quand on lit tous les Rougon-Macquart à la file (en gros, mon année de 2nde!) c'est assez décourageant de voir comme la quasi totalité de ses romans représente la même courbe de l'équilibre vers la chute. Je trouve que c'est une vision assez pessimiste du genre humain tout de même; c'est aussi une des raison pour lesquelles j'aime Au Bonheur des Dames, c'est que ça offre une vision plus équilibrée entre "le bien et le mal": il y a certes la ruine des commerçants, la mort de Geneviève et sa mère, mais parallèlement de l'amour quand même! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emile Zola   Aujourd'hui à 15:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Emile Zola
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 21Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 21  Suivant
 Sujets similaires
-
» GERMINAL d'Emile Zola
» THERESE RAQUIN d'Emile Zola
» NANA d'Emile Zola
» POUR UNE NUIT D'AMOUR de Emile Zola
» La Curée, d'Emile Zola

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: