Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Emile Zola

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant
AuteurMessage
kary
Ville du Nord...


Nombre de messages : 727
Age : 31
Localisation : perdue dans ma bibliohèque
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Sam 16 Sep 2006 - 23:59

Hop! Remontage de topic!! Alors, moi aussi j'aime beaucoup ce grand écrivain qu'est Zola! ^^ J'ai aimé la plupart des oeuvres que j'ai lu de lui. Bon j'en ai pas lu beaucoup, honnêtement, mais assez pour me faire un aperçu de son monde noir...

Comme la plupart d'entre vous j'ai adoré Au Bonheur des dames et L'Assommoir. Après j'en ai lu d'autres comme Le rêve ou Thérèse Raquin. Mais comme quelqu'un l'a si bien dit, dans Le rêve, l'héroïne devient agaçante avec sa vision du monde idéalisée, elle fait vraiment nunuche comparée aux autres héroïnes de Zola... Et puis j'ai détesté la fin. spoiler=> Franchement mourir le jour de son mariage faut le faire! XD

Enfin voilà! Maintenant je réfléchis à en lire un autre, j'hésite entre L'oeuvre et Germinal parce qu'ils dorment dans ma bibliothèque, ou encore La faute de l'abbé Mouret ou Pot-Bouille (maintenant qu'une d'entre vous en a fait un résumé si alléchant! Very Happy )

Je pense aussi que si on a toute apprécié Au bonheur c'est parce que Denise est une héroïne qu'on voudrait (presque) toute incarnée... C'est un peu une version de Cendrillon revisitée finalement! (je dis ça sans méchanceté bien sûr, j'adore ce roman!) Wink

édit: Mince j'avais oublié que j'avais lu La bête humaine mais ça veut bien dire qu'il ne m'a pas beaucoup marqué...
Revenir en haut Aller en bas
dborah1054
Intendante de Pemberley


Nombre de messages : 590
Age : 46
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Lun 18 Sep 2006 - 11:02

Je crois que l'on a un peu trop tendance à oublier cet immense écrivain!
On résume trop rapidement son oeuvre à Germinal!
Revenir en haut Aller en bas
séli
Countryside Lady


Nombre de messages : 2237
Age : 60
Localisation : Au pied de la Chaîne de l'Etoile...
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Lun 18 Sep 2006 - 16:19

Emile Zola..... Je n'arrive pas à vraiment aimer ses livres. Plus jeune, je travaillais dans une maison d'Edition et j'ai fait TOUTES les préfaces et "chapeaux" pour une réédition des Rougon-Macquart . J'ai donc lu toute la série mais je ne suis pas fan de l'écrivain. Ses livres sont très datés en plus, heureusement le milieu ouvrier n'a plus rien à voir avec ce qu'il décrit dans "Germinal" par exemple ou "l'Assommoir". De plus, Emile Zola est issu d'un milieu bourgeois, son père était un Ingénieur des Travaux Publics et il n'a jamais vraiment expérimenté la misère qu'il décrit. Je le trouve souvent un peu "too much". Il en rajoute facilement dans l'abjection et la misère.
J'aime mieux le Journaliste, rédacteur dans le Figaro et auteur de la célèbre prise de position vis à vis du Capitaine Dreyfus dans son fameux article : "J'accuse".
Alors vraiment non, je ne relirai pas Emile Zola, il fait pour moi partie des auteurs que j'ai lu pendant mes études et pour mon travail mais c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Ashley
Romancière anglaise


Nombre de messages : 1528
Age : 40
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 03/02/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Lun 18 Sep 2006 - 17:17

J'ai aussi étudié Zola mais c'est particulier car en seconde j'ai eu le bonheur des dames et dans la foulée j'ai lu pot bouille et j'avais beaucoup aimé ces deux ouvrages. Puis en première j'ai eu Germinal et c'était l'année de la sortie du film. Et c'est vrai que j'ai vu deux aspects de son travail. J'ai évidemment préférré la premier. Cela correspondait à ma période 19ème, Et j'ai lu Balzac, Maupassant, Stendhal, Dumas, Bref les grands de la période. Au bonheur des dames et Bel ami étaient parmis mes préférrés.
Revenir en haut Aller en bas
toxicangel
Snails Huntress


Nombre de messages : 6230
Age : 39
Localisation : Somewhere between Heaven and Hell, obviously...
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Lun 18 Sep 2006 - 19:11

Je ne suis pas une spécialiste d'Emile Zola, dont à vrai dire je n'ai lu que Germinal et Au bonheur des dames, juste pour faire genre j'ai un peu de culture et avoir des références à placer dans ma dissert du bac français. Rolling Eyes
J'avais néanmoins apprécié ces 2 livres mais comme je l'ai déjà dit maintes fois, j'ai un problème de fond avec les classiques, qui ne commence à se résorber que maintenant et encore... Suspect
Par rapport à d'autres auteurs françaisde cette époque, j'appréciais néanmoins son parti pris, qui peut sembler misérabiliste et too much (je trouve aussi que c'est souvent un peu trop "noir c'est noir" et sanglant), mais qui avait l'avantage de mettre en avant un milieu trop souvent passé sous silence dans la littérature française.

Il faut dire aussi que pour quelqu'un comme moi qui vit dans le Nord de la France, Germinal fait figure d'institution et que bien que ne descendant pas du milieu des mineurs (en tout cas pas à ma connaissance), j'éprouve une fierté presque patriotique à l'égard de ce roman.
Comme chacun le sait, une délégation de mineurs est venue spécialement assister à l'enterrement de Zola et a scandé "Germinal" à l'issue de la cérémonie. Cela peut sembler gnangnan à certains mais moi j'y vois la reconnaissance sincère d'un milieu délaissé, pour quelqu'un qui a eu un jour l'envie et le courage de parler d'eux. Qu'il ne fasse pas partie de leur milieu et n'ait pas vécu "d'enfance à la Dickens" n'avait à leurs yeux (et aux miens d'ailleurs) aucune importance

séli a écrit:
Ses livres sont très datés en plus, heureusement le milieu ouvrier n'a plus rien à voir avec ce qu'il décrit.
Tu t'avances peut être un peu car si bien sûr la condition ouvrière n'a plus rien à voir avec celle qu'il expose (et heureusement), on retrouve encore dans la mentalité et la vie ouvrières (sans que ces termes soient péjoratifs) des aspects décrits dans ses romans. Et là je les côtoie tous les jours... Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://angelfr.over-blog.com/
séli
Countryside Lady


Nombre de messages : 2237
Age : 60
Localisation : Au pied de la Chaîne de l'Etoile...
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Mar 19 Sep 2006 - 8:26

toxicangel a écrit:


séli a écrit:
Ses livres sont très datés en plus, heureusement le milieu ouvrier n'a plus rien à voir avec ce qu'il décrit.
Tu t'avances peut être un peu car si bien sûr la condition ouvrière n'a plus rien à voir avec celle qu'il expose

Donc je ne m'avance pas tant que ça non? Wink

Plus sérieusement, j'avoue n'avoir qu'une connaissance "livresque" ou "télévisuelle" du milieu ouvrier mais j'ai un peu de mal à croire qu'ils vivent encore comme dans Germinal! Les conditions de vie se sont quand même améliorées (même si tout n'est pas parfait) et je pense que les mentalités ont évolué. Mais bon, encore une fois, je ne parle pas d'expérience. J'avoue que le Zola de Germinal ou l'Assommoir, pour moi, reste trop noir.

Par contre j'ai aimé le Bonheur des Dames.
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret


Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Mar 19 Sep 2006 - 9:33

J'admire énormément Zola, mais j'avoue avoir un peu de mal avec la dureté de l'Assomoir par exemple et par l'absence totale d'espoir dans ces histoires en général.

Simplement pour vous signaler qu'une nouvelle adaptation de Thérèse Raquin est en cours de tournage : http://www.imdb.com/title/tt0409379/
avec Glenn Close, Gerard Butler ( ) et Eva Green.
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory


Nombre de messages : 11979
Age : 31
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Mar 19 Sep 2006 - 9:43

eh ben il était temps!
cette adaptation est sur le feu depuis au moins mille ans!
enfin non pour être sérieuse, je sais qu'elle est sur le feu depuis au moins 1998...
A la grande époque de Titanic, Kate Winslet devait jouer dans l'adaptation...
bon là elle n'est plus au générique, mais bon...

parfois ça fait plaisir de se dire qu'on attendait pas un film depuis des années en vain!
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
Jane50
Manteau de Darcy


Nombre de messages : 56
Age : 25
Localisation : Quelque part en Normandie...
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Emile Zola   Ven 9 Fév 2007 - 20:14

Je dois lire L'Assommoir pour le lycée...Qu'en pensez vous ? Il ne m'inspire pas vraiment (bien que j'ai été agréablement surprise, par rapport à Germinal, lu l'année précédente, et que je n'avais pas bcp aimé... No ). Je trouve les thèmes trop noirs...En fait, je ne dois pas bcp apprécier le naturalisme ! lol Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory


Nombre de messages : 11979
Age : 31
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Ven 9 Fév 2007 - 20:41

les histoires ne sont pas toujours très gaie chez Zola, et j'ai un peu tendance à m'énerver devant les épanchements de midinittes sur Au bonheur des dames. J'ai l'impression que les gens l'aiment parce que c'est une belle histoire d'amour... autant lire un arlequin dans ce cas là!

En littérature française, la naturalisme est un de mes courants préférés en fait... j'ai beaucoup plus de mal avec le surréalisme par exemple (bon c'est vrai que j'ai un peu butté sur Nadia, alors j'arrive pas à avoir un avis objectif sur le reste du courrant... et comme j'ai pas non plus Dali dans mon coeur... enfin bon bref, je m'egarre.

Je trouve ça dommage que Zola effraye les jeunes générations, c'est un homme plein de talent! et ses livres (même si je suis loin de tous les avoir lu) sont toujours très bien. Il faut passer les 100 premières pages pleines de description qui sont un peu too much parfois ( 3 pages pour décrire une vitrine...). Maupassant est moins descriptif, son écriture est pleine de simplicité. c'est mon chouchou!
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
Doddy
The Lady of Pemberley


Nombre de messages : 7965
Age : 31
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Ven 9 Fév 2007 - 21:04

J'adore Zola, c'est un de mes trois auteurs favoris en prose. Je l'ai découvert en 3ème avec L'Assommoir et Germinal et ensuite j'ai enchaîné avec toute la série des Rougon-Macquart. J'adore son réalisme, ses descriptions jamais ennuyeuses, son sens du détail, son observation toujours scrupuleuse des âmes, même s'il lui arrive de verser un peu dans la caricature.

Ah, Camille, désolée mais Au Bonheur des Dames est un de mes préférés, même si celui que j'adore entre tous c'est La Curée.

Effectivement c'est dommage que les jeunes soient parfois rebutés d'avance à l'idée de lire Zola. C'est un grand monsieur...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/s/3052094/1/
Jane50
Manteau de Darcy


Nombre de messages : 56
Age : 25
Localisation : Quelque part en Normandie...
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Emile Zola   Sam 10 Fév 2007 - 15:53

Je suis dans L'Assommoir...et bien, pour l'instant, je ne m'ennuie pas. Ouf ! Ce que je n'aime pas chez Zola, ce sont ces descriptions techniques de machines, je n'arrive pas du tout à me les imaginer ! Dommage, car comme tu le dis doddy, c'est un grand monsieur, l'un de nos plus grands écrivains !
Revenir en haut Aller en bas
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory


Nombre de messages : 11979
Age : 31
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Sam 10 Fév 2007 - 17:51

Doddy, moi aussi j'aime beaucoup Au Bonheur des dames! c'est le premier que j'ai lu, en quatrieme, ma prof nous l'avait conseillé en début d'année car c'est un des plus accessibles pour un lectorat de jeunes ados...

et je l'aime beaucoup, je trouve juste dommage que certaines personnes se déclarent "allergique" à Zola... "Ah, non en fait j'aime bien ABDD, parce que c'est une histoire d'amour..."
par exemple sur C19, il y a un topic ABDD, et on a l'impression qu'il est là juste parce que c'est une Love story.

Je dis ça, mais moi j'adore Jane Austen, sans doute parce que ça se finit bien aussi... LOL
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
Doddy
The Lady of Pemberley


Nombre de messages : 7965
Age : 31
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Sam 10 Fév 2007 - 18:51

Tout comme toi, ce n'est pas parce qu'Au Bonheur des Dames est une histoire d'amour que j'aime tant ce roman (après tout c'est une banale lovestory, ce n'est pas la plus belle que j'ai lue). Ce que j'adore ce sont les descriptions de ce monde de la mode où tout change, où tout est chatoyant... J'aime le côté avant-gardiste de Mouret.

Je me souviendrai toute ma vie de ma première lecture de la "journée du Blanc" à la fin du roman (je ne sais pas si vous voyez de quel passage je parle) : j'étais littéralement plongée dans le magasin de Mouret, noyée sous des tonnes de tissus blancs. C'est un de ces moments de lecture qu'on ne peut pas oublier... Rien que pour ce passage Zola fera toujours partie de mes chouchous de la littérature. cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/s/3052094/1/
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory


Nombre de messages : 11979
Age : 31
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Sam 10 Fév 2007 - 20:38

oui c'est vrai qu'en tant que fille, les descriptions des magasins me plaisaient... j'aime aussi bcp quand Denise travaille chez le petit vendeur de parapluie. Zola a su décrire parfaitement le changement de son siecle!
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
Sibylle
Coléoptère d'Afrique


Nombre de messages : 260
Age : 28
Localisation : In the Room of Requirement
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Emile Zola   Dim 18 Mar 2007 - 16:39

J'adore Zola ! Je suis vraiment contente que vous soyiez si nombreux à citer La Faute de l'Abbé Mouret qui a l'air complètement oublié de nos jours mais qui reste mon Zola préféré. J'aimerais bien finir Les Rougon-Macquart un de ces quatres. Contrairement à ce que beaucoup pensent, ce n'est pas un écrivain difficile à lire, Zola. Moins que beaucoup du XIXème en tout cas. Ce topic me donne envie de continuer les Rougon, tiens !
Revenir en haut Aller en bas
Mr Damien Tilney
The Knight of Irony


Nombre de messages : 3466
Age : 32
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Dim 18 Mar 2007 - 18:13

J'ai découvert Zola en première et j'ai lu la moitié des Rougon-Macquart. Depuis, je n'ai plus rien lu de lui. Il va falloir que je m'y remette.

Zola parle de conte de fée, il me semble, quand il parle de AU Bonheur des dames. Il y a aussi Le Rêve qui est construit sur un schéma de conte de fée.

C'est vrai que dans l'ensemble Zola est très sombre et ABDD est plein d'enthousiame. Je me souviens de la journée du blanc, Doddy !

Je ne sais pas si une relecture des romans que j'ai lu va me refaire aimer Zola. En fait je suis un peu dubitatif par rapport aux descriptions. En général je les aime bien. Je ne fais pas partie des gens qui sont allergiques à la moindre description mais je trouve que Zola ne maîtrise pas les descriptions techniques. Elles sont très longues et elles ne permettent pas de s'imaginer vraiment ce dont il est question. Par contre j'aime beaucoup ses descriptions de Paris dans La Curée notamment.
Revenir en haut Aller en bas
Doddy
The Lady of Pemberley


Nombre de messages : 7965
Age : 31
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Dim 18 Mar 2007 - 18:25

Ah cette Journée du Blanc ! On a l'impression d'être dedans quand on lit ce livre !!!

J'aime beaucoup les descriptions de Paris dans La Curée. Il faut dire que Zola traite des travaux haussmanniens et c'est un épisode qui me fascine (en bonne Parisienne que je suis Wink )

Je ne sais pas si tu as lu Une page d'amour, mais les descriptions de Paris y sont très bien aussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/s/3052094/1/
Mr Damien Tilney
The Knight of Irony


Nombre de messages : 3466
Age : 32
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Dim 18 Mar 2007 - 18:38

Oui, j'ai lu Une page d'amour. Mais je ne me souviens pas des descriptions de Paris (même si je sais qu'elles sont du point de vue d'Hélène à différents moments du livre).

Je me souviens de celles de La Curée parce que je l'ai étudié pour le bac. C'est vrai que le thème des travaux d'Haussmann est passionnant. J'aime aussi le personnage de Renée et la façon cruelle dont Zola décrit sa vie. Elle voudrait être une Phèdre des temps modernes mais justement le XIXe siècle ne produit plus de tragédie mais de petits drames bourgeois.
Revenir en haut Aller en bas
Emma
Manteau de Darcy


Nombre de messages : 83
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Emile Zola   Dim 18 Mar 2007 - 23:35

Parmi les romans de Zola que j'ai lus, mon préféré (et le plus relu) demeure Au Bonheur des Dames, est-ce à cause du happy end inhabituel, des fringues? Mais je sais qu'Octave Mouret a quelque chose d'irrésistible- j'adore son évolution, de ses coups de génie impérieux (ah, le passage où il crée sciemment le désordre dans son magasin pour mieux perdre et affoler les clientes!) à son état pitoyable lorsque Denise le rejette.
Pot-Bouille non plus n'est pas dénué d'humour, mais je le trouve davantage caricatural, volontairement moins subtil, avec un humour féroce mais qui instrumentalise les personnages- même le jeune Octave Mouret me semble définitivement moins "humain"que dans Au Bonheur des Dames. Plus une charge, un pamphlet qu'un roman, à mon sens.

D'ailleurs, parmi les passages que je ne supporte pas, celle de l'accouchement d'une servante n'a rien à envier à La Terre- que je ne relirais certainement jamais- et aux scènes que vous avez évoquées, qui posent la question des limites du réalisme- par rapport à ce qu'on qualifierait de "trash" aujourd'hui. D'ailleurs, de jeunes écrivains attirés par le naturalisme ont je crois publié un manifeste après la parution du livre, protestant contre "l'ordure".

C'est sûr que là on était loin de l'ambiance plus policée d'Au Bonheur des, dames, "la misère" certes, mais " en robe de soie"...
Amusant de noter que ce roman a été le mieuxa ccueilli par la critique, même par les détracteurs de Zola...et a réalisé des ventes moins fortes en librairie que d'autres oeuvresqui elles avaient été jugées scandaleuses!
Revenir en haut Aller en bas
Tizzie
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1102
Age : 29
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Emile Zola   Lun 19 Mar 2007 - 10:52

Houlà, là !! Depuis que je suis sur le forum, pas un seul post ici, j'ai honte, moi qui adore Zola Embarassed !!! La remontée de ce topic me rappelle à l'ordre !

Comme beaucoup icic apparemment, j'ai dévoré la majorité des Rougon-Macquart en seconde, en commençant avec l'Assomoir et Au Bonheur des Dames pendant l'été après la troisième. Comme j'avais adoré Bel Ami et Mme Bovary, je m'étais dit que Zola devrait me plaire... J'ai passé mon été à lire study , et mes soeurs à m'en vouloir parce que du coup elles s'ennuyaient ferme !
Après, j'en ai lu entre 1 et 3 tous les mois; d'habitude, j'empruntait à la bibliothèque, mais là je les ai tous achetés au fur et à mesure, comme ça maintenant je peux les relire quand je veux. J'en parlais souvent à ma prof de français qui du coup me trouvait, je cite, "morbide"... Suspect J'étais dans un petit lycée, donc du coup j'étais "connue" pour ça: par la suite en 1ère et terminale, ma prof d'éco ne pouvait s'empêcher de me glisser un clin d'oeil chaque fois qu'elle parlait des classes sociales décrites par Zola... Bref, j'atais un peu la littéraire de service chez les ES -d'ailleurs à la base je devais faire L, j'avais changé d'avis en juin de la classe de 2nde !-.

Mon préféré, vous l'aurez deviné à ma signature, c'est Au Bonheur des Dames, qui d'ailleurs est mon livre préféré tout court, toutes séries confondues. J'ai une édition des années 70 qui sent bon le vieux papier un peu jaune, et que je traine partout avec moi, en cas de cafard ! J'adore l'histoire d'amour naturellement. Pour une fois elle est vue des 2 côtés, et c'est peut-être méchant de ma part, mais ça me plaît de voir à quel point M.Mouret est fou de Denise; d'habitude, c'est plus les femmes qu'on voit souffrir, là ça fait du bien de voir les sentiments de l'homme développés. J'adore aussi et surtout le personnage de Denise, que je comprend très bien contrairement à certaines de mes amies qui réagissent comme Pauline("mais elle est bête, pourquoi elle va pas avec lui ?!"). Elle est touchante de fragilité (j'adore la 1ère fois où elle arrive au magasin, elle est complètement larguée par le stress, comme moi quand j'ai pris l'avion, j'ai manqué de me tromper de satellite !!), et en même temps d'une trempe incroyable ! Mais je trouve aussi le roman d'une modernité incroyable, avec toutes ces ruses commerciales utilisées encore aujourd'hui. Et, pour une fois, ça se termine à peu près bien, du moins pour les 2 personnages centraux. Un peu d'optimisme ne fait pas de mal quand même ! Smile

Mon deuxième, c'est L'Oeuvre. D'abord j'adore l'impressionisme, et puis en tant qu'apprentie artiste, je me sens aussi très proche de Claude, quoiqu'à un degrès inférieur: je ne sacrifierais pas tout à la peinture, mais les sentiments d'angoisse de l'artiste devant sa toile qui ne marche pas comme il voudrait, sur laquelle il s'entête jusqu'à tout gâcher, l'impression de ne rien savoir et d'hésiter devant chaque nouveau projet, je connais... Je compatis parallèlement pleinement avec Christine qui est d'un courage et d'un dévouement fabuleux.

Sinon, j'aime aussi beaucoup La Terre, Germinal, L'Assomoir, Une Page d'Amour. La faute de l'Abbé Mouret ne m'a laissé qu'un souvenir assez vague, plus de description que d'action me semble-t-il, il faudra que je le relise, la 2nde ça commence à dater !

De façon générale, si j'aime Zola, c'est d'abord pour son style: les descriptions qui sont quasiment de la peinture, d'une précision extaordinaire. Je me souviens avoir un jour cherché en vain une illustartion de Pot-Bouille que j'étais convaincue d'avoir vue dans le livre: elle n'existait pas, mais c'était tellement bien décrit que je m'étais imaginée la scène parfaitement !! Razz Je n'ai jamais vu l'adaptation TV de l'Oeuvre, il faudra que je le fasse même si je crais d'être déçue tellement j'ai une idée précise d'absolument tous les lieux décrits dans le roman -contrarement à beaucoup de livres où souvent je n'ai qu'une idée vague, comme un parfum, des endroits décrits-.
J'adore aussi l'emploi fréquent qu'il fait du style indirect libre ( du genre : Comme il annonçait le prix on s'exclama. Comment, 10 sous pour si peu ! Certainement, on trouverait moins cher ailleurs !). JA l'utilise aussi parfois un peu dans MP notamment me semble-t-il, mais ça convient beaucoup moins en anglais à mon goût...

Bon, voilà, désolée c'est un post un peu long, mais je devais bien ça à mon cher Emile !!! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Axoo
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2183
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Emile Zola   Lun 19 Mar 2007 - 11:25

Au risque de me faire frapper (mais non, après tout sur ce forum c'est ) je n'ai jamais lu Zola. Mais quand je dis jamais c'est jamais.


Alors je vous appelle à l'aide : que conseilleriez vous à une pauvre débutante que je suis pour ne pas avoir une mauvaise impression d'un auteur qui doit quand même valoir le coup d'oeil. (Blasphème, vais vraiment me faire frapper si ça continue! lol)


Au passage un petit HS : j'avais lu ta signature Tizzie avant de dormir il y a environ une semaine, c'est la dernière chose que j'ai vu avant d'éteindre l'ordi. Et la nuit-même j'ai révé que j'étais perdue dans une bibliothèque souterraine parcourue par de sracines d'arbre. Et je cherchais Au bonheur des Dames et il n'était nulle part. Et sérieusement ça me donnait envie de pleurer car je le voulais, et rien d'autre! Mais j'ai jamais lu Zola, mince! Bon sang, il y a quand même dès fois où l'inconscient est tordu de chez tordu. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret


Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Lun 19 Mar 2007 - 11:47

Axoo, concernant Zola, je te conseillerais Au bonheur des Dames ou La Faute de l'Abbé Mouret. Ce dernier est assez différent des autres oeuvres, mais c'est un de mes romans fétiches...
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
Tizzie
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1102
Age : 29
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Emile Zola   Lun 19 Mar 2007 - 12:09

Bon, moi je conseillerais Au Bonheur des Dames, sans conteste, parce que si tu es sur ce forum c'est qu'a priori tu aimes les loves stories... I love you Si tu as vu l'adaptation TV de Germinal avec Depardieu et Renaud, tu auras peut-être envie de lire le livre, même si c'est un des plus noirs de Zola, avec La Bête Humaine et La Terre. Après, la question est aussi de savoir si tu préfères un truc qui se passe dans la bonne société parisienne qui d'ailleurs n'est pas si bonne que ça, chez les ouvriers ou chez les agriculteurs...
Au rang de ceux que je déconseillerais pour une première lecture de Zola(personnellement, mais ce n'est que mon humble avis!), Le rêve (un peu énervant toutes les histoires de saints en plein milieu, ça pollue un peu l'histoire je trouve; par contre il est assez court), L'Argent (sauf si tu adores l'économie), La Débâcle (je l'ai beaucoup aimé mais il se situe à la fin du 2nd Empire, donc il ne vaut mieux pas commencer avec ça, sauf si tu es passionée d'histoire), et contrairement à Clélie, je ne conseillerais pas La faute de l'Abbé Mouret qui comme je l'ai dis est trop descriptif à mon goût -sauf si tu aimes Balzac, dont je n'ai lu qu'un livre, mais dans lequel il ne se pasait rien je trouve !!).

Et, Axoo, je suis vraiment navrée de t'avoir fait faire des "cauchemars" !!! Razz "Croyez moi c'était involontaire !!"


Dernière édition par le Lun 19 Mar 2007 - 12:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret


Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Lun 19 Mar 2007 - 12:20

Descriptif ? La faute de l'abbé Mouret ?

Ah bon. Si tu veux parler des descriptions des fleurs, des parfums, de la nature, j'ai trouvé ça justement très agréable et sans longueur. Et puis, ce n'est pas vraiment ça l'important dans ce livre... Je le concède, on a très envie de mettre deux baffes à Serge Mouret lol! mais quelle belle histoire, quelle merveille... ! Je le relirais bien, tiens...
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emile Zola   Aujourd'hui à 23:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Emile Zola
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 21Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant
 Sujets similaires
-
» GERMINAL d'Emile Zola
» THERESE RAQUIN d'Emile Zola
» NANA d'Emile Zola
» POUR UNE NUIT D'AMOUR de Emile Zola
» La Curée, d'Emile Zola

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: