Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Tarsem Singh un réalisateur onirique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
llewllaw
Lady à la rescousse


Nombre de messages : 326
Age : 32
Localisation : far far away
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: Tarsem Singh un réalisateur onirique   Mar 13 Déc 2011 - 10:57

La première fois que j'ai vu le trailer d'immortels j'ai forcément (comme tout le monde) penser à 300, mais où dans ce film on est dans une recherche graphique pour se rapprocher de l'univers visuel de la bd de Miller avec des ombres franches, presque taillées au couteau et finalement quelque que chose d'assez spartiate, sans mauvais jeu de mots, dans une sorte de réinterprétation des poteries grecques à figures noires et rouges, dans immortels comme le dit ekaterin64 on est dans la peinture parfois baroque, la référence est directe avec la scène de combat dans les cieux (en passant je rêve d'un plafond peint avec Luke Evans, Je suis parti de chez moi en pensant Thésée, je suis rentrée en priant Zeus. Je suis tout à fait d'accord avec toi, quel charisme, au début j'étais perplexe, passer d'Apollon dans le choc des Titans à Zeus, mais Whaou, il m'a cloué à mon siège et pas seulement parce qu'il est beau Shocked, bon j'arrête de baver) parfois on pense au Caravage, à Georges de La Tour, Rembrandt et à la peinture flamande du XVII. Ajouter à cela des références exotiques comme les costumes qu'on voit sur ta bannière ekaterin64, le résultat est d'une richesse ! Tu as raison il faut le voir plusieurs fois pour ne rien perdre. Il me faut le DVD.
J'ai lu dans un article que le scénario semblait avoir été écrit par un enfant de 6eme aimant la mythologie. Effectivement, si on cherche à voir un documentaire sur la religion grecque antique, c'est raté. Mais je n'ai pas été choqué, pourtant l'Iliade est l'un de mes livres de chevet et en 6eme je m'écrivais des petites histoires sur des sujets mythologiques, et j'aurais aimé pondre ce genre de chose.
On en est tellement loin du mythe originel ! Il n'y guère que les noms tiennent plus du clins d'oeil que d'autres choses.
J'avais poussé des cris d'orfraie, pourquoi faire de la merde avec la fantastique histoire de Persée qui a tout pour faire un bon fim, mystère, action, romance, angoisse et happy end, une vraie, je crois bien la seule de toute la mythologie grecque. Leterrier nous en a fait un nanar du samedi soir, je préfère encore celui de 81 avec ses monstres en pâte à modeler.
Là, je suis sortie de la salle enchantée. Very Happy et je le jure ce n'est pas seulement à cause de Luke Evans.

Mais j'ai une question et peut-être que vous saurez me répondre parce que ça me turlupine depuis un bout de temps maintenant. Le casque d'Hypérion, celui avec les dents. Il ne vous dit pas quelque chose ? Je suis persuadée de l'avoir déjà vu quelque part. J'ai pensé à un masque de torture pour les femmes infidèles, mais ce n'est pas ça. Ca me trotte dans la tête c'est horrible.

Quand à Miror Miror je m'interroge. j'étais enthousiaste jusqu'à ce que je voie la bande annonce. Ca m'a l'air... sautillant. Faut voir.
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars


Nombre de messages : 16734
Age : 43
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Tarsem Singh un réalisateur onirique   Mar 13 Déc 2011 - 12:22

Lance toi Clinchamps Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

Voici quelques vidéos que je viens de trouver qui présente les personnages principaux
Les mortels :
Spoiler:
 
Les dieux :
Spoiler:
 

Citation :
Je suis parti de chez moi en pensant Thésée, je suis rentrée en priant Zeus. Je suis tout à fait d'accord avec toi, quel charisme, au début j'étais perplexe, passer d'Apollon dans le choc des Titans à Zeus, mais Whaou, il m'a cloué à mon siège et pas seulement parce qu'il est beau Shocked
Tout est dit, moi aussi je suis amoureuse lol!

Toute plaisanterie mise à part, il a vraiment pris soin de mettre en valeur les dieux de l'Olympique. Ils sont tous très bien faits, Arès Poséidon Athéna et Zeus il va sans dire^^ D'abord par leur costume, et puis les ralentis quand ils se déplacent. Comme s'ils étaient dans une autre dimension. Ils sont aériens, intouchables presque figés dans leur expressions. parce que c'est leur rôle, ils doivent être observateur et non pas actifs auprès des humains. Mais au delà de cette majesté il y a l'amour filial très puissant entre Zeus et Athéna.

Il faudrait que je retrouve la peinture qui a inspiré la voute céleste. je ne sais plus dans quelle église elle a été peinte ni par qui, mais cela n'a pas arrêté de me travailler depuis.

Citation :
J'ai lu dans un article que le scénario semblait avoir été écrit par un enfant de 6eme aimant la mythologie
Je crois que la plupart n'ont rien compris à l'idée de base, ni surtout rien lu de la volonté de Tarsem Singh Rolling Eyes
Pourtant il l'a suffisemment dit, il a pris comme thème l'histoire de Thésée et l'a ensuite complètement transformé à sa sauce. A aucun moment il n'a voulu faire dans l'exactitude historique bien au contraire, il a tout fait pour s'en éloigner.

Citation :
J'avais poussé des cris d'orfraie, pourquoi faire de la merde avec la fantastique histoire de Persée qui a tout pour faire un bon fim
Amen Suspect là pourtant on a trouvé génial les aventures complètement ridicules du soldat SEAL qui au final après avoir vaincu les méchants, refuse la couronne pour aller s'enfermer dans son île déserte. Si on veut un joli conte fidèle, il vaut mieux en rester à la version de 1981 et oublier ce machin.

Citation :
Mais j'ai une question et peut-être que vous saurez me répondre parce que ça me turlupine depuis un bout de temps maintenant. Le casque d'Hypérion, celui avec les dents. Il ne vous dit pas quelque chose ? Je suis persuadée de l'avoir déjà vu quelque part.
En fait j'ai surtout pensé à un coléoptère tout simplement. Après, mais il faudrait que je le revoie, n'y aurait-il pas toute une symbolique avec le concept des cornes. Comme celles que l'on voit sur le psychopathe de The Cell ?
J'ai été moins loin que toi, j'ai surtout cherché les références animales qu'il y a dans les casques. Coléoptère pour Hypérion, taureau (casque en fil de fer) et aigle (casque en plumes) pour deux de ses soldats. Il y a même par là je crois une référence à un dragon. Et celui de Poséïdon, comme la tête d'une sauterelle ou un libélule scratch

Citation :
Quand à Miror Miror je m'interroge. j'étais enthousiaste jusqu'à ce que je voie la bande annonce. Ca m'a l'air... sautillant. Faut voir.
Pour Mirror Mirror, je crois que c'est sa 1ère commande. Là il est simple réalisateur, j'ai cru comprendre que les studios pour ce film l'ont un peu plus muselé. Et puis il y aura un vrai scénario. Il est certain que sa patte sera moins présente.
Mais peut-être aussi veut-il faire quelque chose de plus léger lol!


Edit : je reviens au casque d'Hyperion, et pourquoi pas tout simplement des ciseaux ?^^

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
llewllaw
Lady à la rescousse


Nombre de messages : 326
Age : 32
Localisation : far far away
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: Tarsem Singh un réalisateur onirique   Mar 13 Déc 2011 - 14:28

C'est vrai que les costumes sont magnifiques, celui de Poseidon est très intrigant, la costumière a beaucoup d'imagination
En tout cas j'espère que les studios ne feront pas rentrer Tarsem dans un moule, ce serait une perte, ils ne sont pas beaucoup les réalisateurs à nous fournir un si beau spectacle sunny
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Tarsem Singh un réalisateur onirique   Mer 14 Déc 2011 - 17:37

clinchamps a écrit:
Ton trailer donne envie, Ekat !! cheers cheers j'aime assez l'idée de revisiter cette histoire sur un ton iconoclaste !!
Toutafé! cheers

Julia Roberts a l'air de s'éclater. J'aime bien l'énergie qui se dégage de ce trailer.

Le Prince, lui, a tout... du Prince Charmant, c'est-à-dire peu de charisme. rendeer

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Satine
Flaming Eyes and Soul


Nombre de messages : 2885
Age : 26
Localisation : With my own Rochester !
Date d'inscription : 05/07/2011

MessageSujet: Re: Tarsem Singh un réalisateur onirique   Mer 14 Déc 2011 - 19:20

C'est un réalisateur qui m'intrigue beaucoup et que j'ai vraiment envie de découvrir ...
Pour le moment je n'ai vu aucun de ses films Embarassed mais ça ne sera tarder vu que visuellement il a l'air de faire des prouesses cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://laproseduneepoque.blogspot.fr/
Dune
Silver Screen Addict


Nombre de messages : 3665
Age : 26
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Tarsem Singh un réalisateur onirique   Ven 9 Mar 2012 - 23:56

J'ai revu The Fall récemment. J'ai déjà donné mon avis sur ce film sur la page précédant, mais je viens réaffirmer que c'est un excellent film. J'avais oublié qu'il était aussi inventif, fou, visuellement magnifique, à la fois ancré dans la réalité mais également dans l'onirique et l'imaginaire. La relation qui se tisse entre les deux protagonistes est très touchante, et on ne peut qu'avoir le cœur brisé face au comportement de Roy, si égoïste envers Alexandria. Impossible de ne pas verser quelques larmes sur la fin.
Revenir en haut Aller en bas
http://landofsand.hautetfort.com/
marie21
Lost in RA Sunbae


Nombre de messages : 15343
Age : 37
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: ghjhj   Dim 15 Avr 2012 - 21:32

J'ai vu ce soir Blanche Neige (Mirror Mirror) avec Julia Roberts (et Lily Collins, Armie Hammer, Nathan Lane qui m'étaient inconnus jusqu'à présent) et j'ai passé un bon moment! attention, c'est ultra kitch (il suffit de voir les chapeaux des courtisans de la reine, ainsi que les costumes avec une chanson bollywood comme générique de fin pour s'en convaincre) donc si vous n'êtes pas amateur du genre, s'abstenir!
c'est très drôle, le prince est très beau, très souvent à moitié dévêtu avec un beau torse recouvert de poils (le poil, c'est la vie!!!^^ drunken ) même que la reine dit qu'elle a du mal à se concentrer quand elle le voit ainsi "dévêtu" et c'est pas moi qui dirait le contraire!^^ drunken bref, ah Blanche Neige est très belle, rappelant très fortement celle dans la version Walt Disney, les nains sont très surprenants et très drôles! Laughing
Les décors sont très féériques! il y a pas mal d'humour, c'est léger et pétillant comme conte revisité! Wink un film à voir avec les petits, même si je suis allée le voir avec des adultes! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Darcy
Romancière anglaise


Nombre de messages : 5747
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Tarsem Singh un réalisateur onirique   Mer 18 Avr 2012 - 22:52

Je viens de voir Blanche Neige où Julia Roberts a endossé le rôle de la méchante belle-mère. Je dois avouer qu'elle s'en tire très bien. Ce personnage peut être son pied de nez à une carrière où elle n'est plus cette jeune actrice à succès à qui on enviait son sourire et sa fraîcheur. En fait tout le casting est bien. L'histoire est intelligement menée, avec un scénario riche d'idées nouvelles et des décors et des vêtements chatoyants.

Sinon, je n'ai pas trouvé de topic de Sean Bean alors je poste en même temps.
Il y est le roi! Son apparition était tellement décalée dans ce film, dans lequel il incarne un roi majestueux, qu'elle m'a surprise.
Le ton du film tend à être humouristique, planté dans un décor enchanté, avec un prince complètement idiot, que lorsque j'ai vu Boromir/Stark débarqué en roi, je suis restée béâte.


Dernière édition par Darcy le Jeu 19 Avr 2012 - 18:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Tarsem Singh un réalisateur onirique   Mer 18 Avr 2012 - 22:58

Les critiques que je lis ça et là, et maintenant ton post, donnent envie, en tout cas. Very Happy

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
marie21
Lost in RA Sunbae


Nombre de messages : 15343
Age : 37
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: letdb   Jeu 19 Avr 2012 - 9:22

J'avais donné mon avis sur Blanche Neige dans le topic de cinéma mais Ekat l'a changé de place pour le mettre dans le topic du réalisateur qui est d'origine indienne, ce qui explique le générique de fin façon bollywood. lol!
Moi aussi j'ai passé un bon moment devant ce film! Moi aussi, j'ai reconnu Sean Bean dans le rôle du roi!!! drunken mais il a vraiment un rôle très mineur comparé au Prince que j'ai trouvé beau!!! Razz (qu'est-ce que vous voulez? un type qui est à moitié nu, j'ai du mal à résister!)
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars


Nombre de messages : 16734
Age : 43
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Tarsem Singh un réalisateur onirique   Jeu 19 Avr 2012 - 18:25

Comme vous pouvez le remarqué j'ai à nouveau joué au déménageur lol!


Tarsem Singh est un réalisateur avec un univers assez atypique, à l'image de Tim Burton ou de baz Luhrman par exemple. Avec une patte tout à fait caractéristique, c'est pour cela que je pense qu'il vaut mieux réunir tous ses films (qui sont d'ailleurs peu nombreux^^) dans un même topic. Je trouve qu'il y a une certaine cohésion dans sa production artistique

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Darcy
Romancière anglaise


Nombre de messages : 5747
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Tarsem Singh un réalisateur onirique   Jeu 19 Avr 2012 - 18:51

ekaterin64 a écrit:
Comme vous pouvez le remarqué j'ai à nouveau joué au déménageur lol!

Oui, du coup, cela m'a donné l'occasion de voir les vidéos de Les immortels. Je ne peux que remarquer les similitudes dans l'utilisation des couleurs franches entre les deux films. Razz


Dernière édition par Darcy le Jeu 19 Avr 2012 - 20:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars


Nombre de messages : 16734
Age : 43
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Tarsem Singh un réalisateur onirique   Jeu 19 Avr 2012 - 19:32

Darcy a écrit:
Je ne peux que remarquer la similitudes
CQFD^^

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46739
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Tarsem Singh un réalisateur onirique   Mar 6 Nov 2012 - 16:00

Un petit up : vu que mes neurones ne se sont pas encore tous réveillés, il me fallait un truc simple et comme "les immortels" dormaient sur ma PàV depuis des mois, je me suis dit : "Tiens ! Pourquoi pas ?" Very Happy
Je dois dire que ce film est assez bluffant au point de vue de la réalisation, de la poésie sauvage des effets spéciaux (le Minotaure : belle transposition ... l'intervention de Neptune et son tsunami ... ) mais c'est quand même d'une telle violence et tellement sanguinaire qu'on finit par ne plus y faire attention.
Enfin ça m'a donné l'occasion d'expérimenter H.Cavill, de retrouver Mickey Rourke et John Hurt. L'histoire elle-même ne sert que de prétexte à ces déchaînements sanglants, mais on s'en moque totalement car qui se soucie de véracité dans la lutte entre les Dieux et les Titans ??? lol!
Si vraiment on y tient, on peut se creuser jusqu'à trouver une parabole sur le libre arbitre de l'Homme, ou sur la lutte éternelle du Bien contre le Mal ... Rolling Eyes Mais ce n'est sûrement pas l'essentiel de ce divertissement efficace et en plus il ne dure qu'une heure 3/4 cheers lol!

Edit : je viens de lire ton post, Ekat, et j'ai été frappée aussi par les filiations animalières des masques et coiffures (Il y a un Dieu, on dirait une libellule ) et c'est extrêmement esthétique et original !!! On sent tout à fait que Tharsem assimilé la légende de Thésée, l'a digérée puis a resorti quelque chose de tout à fait personnel, où cependant on retrouve les origines : le labyrinthe, le Minotaure, ... mais sans Ariane.
Quant au casque d'Hypérion il me fait penser à la Vierge de Fer de Nuremberg ... Mais ce pourrait être aussi une carapace de gros insecte ....
Revenir en haut Aller en bas
Panda
Tardy mate


Nombre de messages : 4571
Age : 30
Localisation : In the Dragon's lands
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Tarsem Singh un réalisateur onirique   Mer 9 Jan 2013 - 11:13

Je n'ai pas vu les Immortels, mais vos avis me donnent envie, surtout quand je lis Clinchamps qui parle de poésie sauvage ! bounce

Je n'ai vu que deux films de Tarsem Singh : The Cell, que je n'avais pas aimé (j'avais beaucoup aimé l'esthétique du film et l'univers créé, j'avais aimé l'idée de départ du film, mais je n'ai pas aimé le traitement / le scénario. Je l'ai vu il y a plusieurs années, alors je n'ai pas plus mon ressenti exact, je sais que la base de l'histoire était intéressante, mais je n'avais pas aimé le reste).

Du coup, j'avais un peu peur de regarder The Fall, dont j'avais vu plusieurs images aux couleurs flamboyantes mais, le 31 décembre, j'ai fini l'année avec ce film là et je dois dire que je me suis pris une sacré claque dans la figure I love you Sans m'attarder sur l'esthétique qui est à couper le souffle (et je suis vraiment friande de la photographie dans les films drunken) (aaah, ces couleurs drunken) (ce monde onirique drunken) et sans m'attarder sur la toute fin que je n'ai pas tant aimé (j'aurais préféré que le film s'arrête quand ils sont tous les deux entrain de regarder le film Embarassed) j'ai vraiment aimé cette histoire et j'ai été très touchée par Roy Walker.
Spoiler:
 

Et, surtout, j'ai beaucoup aimé comment les deux mondes s’entremêlaient, comment l'enfance était bien représentée par Alexandria, et le traitement des personnages et l'esthétique et, et, et... 'fin voilà, moi aimer ce film. drunken


Revenir en haut Aller en bas
http://pandamoufle.hautetfort.com/
Saatiya
Jellyfish in a Ceylan Tea


Nombre de messages : 2413
Age : 34
Date d'inscription : 24/11/2011

MessageSujet: Re: Tarsem Singh un réalisateur onirique   Mer 9 Jan 2013 - 11:32

Je n'ai pas encore vu de film de Tarsem Singh, mais j'étais intriguée par le look de panda, si bien que j'ai retenu le nom du réalisateur, et hier en fouinant sur mon guide TV, j'ai vu que The Fall passera sur Arte ce soir à 23h15. Comme je bosse demain, j'ai programmé, en tout cas le synopsis m'a fortement motivée^^
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars


Nombre de messages : 16734
Age : 43
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Tarsem Singh un réalisateur onirique   Mer 9 Jan 2013 - 11:48

@ Je ne peux que t'encourager à le regarder Saatiya, j'ai pu remarquer que nous avions souvent des goûts en commun. Je ne doute pas un instant que tu aimes Wink

@ Panda, je suis tout à fait d'accord avec toi concernant The Cell, mais malheureusmeent le scénario n'est pas le fort du réalisateur. Il priviligie souvent la forme au détriment du fond

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
Panda
Tardy mate


Nombre de messages : 4571
Age : 30
Localisation : In the Dragon's lands
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Tarsem Singh un réalisateur onirique   Mer 9 Jan 2013 - 16:25

Oh, super Saatiya, tu pourras venir nous donner ton avis ici, après ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://pandamoufle.hautetfort.com/
Emily-de-Winter
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2745
Age : 21
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Tarsem Singh   Mar 25 Juin 2013 - 19:27

Très curieuse et intriguée, j'ai regardé The Fall hier Smile Ca faisait longtemps que je voulais le faire, voyant le film en bannières à Lambton (Panda !) et sur d'autres sites... Je n'ai absolument pas été déçue, ce film est une véritable merveille esthétique, tout a fait original et inspirant... Il m'a permis de découvrir Lee Pace qui est très touchant (enfin je l'avais déjà vu dans Lincoln mais je ne savais pas que c'était lui...) J'aimerais bien le voir plus souvent au cinéma ! Contente aussi de retrouver Justine Waddell ! Et la petite fille joue merveilleusement bien !
bref, ce film est un bijoux esthétique maîtrisé et envoûtant. Je suis aussi très contente qu'il n'y ai pas d'effets spéciaux numériques, les merveilleux paysages et monuments de notre belle planète se suffisent  à eux-mêmes Very Happy

En cherchant parmi ma PAV je cherchais quelque chose d'exotique et d'original, j'ai été servie !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tarsem Singh un réalisateur onirique   Aujourd'hui à 18:59

Revenir en haut Aller en bas
 
Tarsem Singh un réalisateur onirique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Tarsem Singh un réalisateur onirique
» The Cell (2000, Tarsem Singh)
» Immortals - Tarsem Singh
» DVD dispo The Fall par Tarsem Singh
» Immortals - 2011 - Tarsem Singh

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Cinéma-
Sauter vers: