Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Faustine
Chemise mouillée


Nombre de messages : 414
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Sam 12 Aoû 2006 - 12:46

Il est vrai que, orgueil de la noblesse oblige, Claire pouvait avoir des raisons pour réagir ainsi : elle a reçu un grand choc, et pour elle, c'est alors essentiel de ne paraître aucunement affectée devant le duc, devenu son ennemi (malgré le fait qu'elle l'aime encore), et de vouloir lui rendre la pareille en lui annonçant, tout sourire, qu'elle est fiancée avec un autre.
Mais pour moi, c'est un caprice d'un instant. Elle n'a pas su prendre le temps de trouver une vengeance plus appropriée et de réfléchir qu'elle s'engageait ainsi pour toute son existence à vivre avec un homme qu'elle n'aimait pas, qu'elle méprisait même, à cause de sa naïveté, de sa sensibilité, et de ses idéalistes (il ne pense qu'au fait qu'elle lui a accordé sa main et non au sentiment qui l'y a décidée, à contrecoeur.).

Je trouve Claire plutôt irréfléchie, en se laissant dicter ses actes par son orgueil, et en ne pensant pas à ses conséquences futures.

Même si Philippe a eu des torts(puisque qu'il s'est, lui, laissé entraîner par une présomption, celle que Claire parviendrait à l'aimer), je trouve la faute repose plus sur Claire que sur lui.

D'ailleurs, elle se sens au-dessus de cet homme, qui pour elle fait partie de la petite bourgeoisie, et pense ainsi qu'elle n'aura aucun mal à lui faire faire ce qu'elle voudra, puisqu'elle est noble et qu'elle croit en plus lui avoir donné une partie de sa fortune, elle se croit donc dans ses droits.

Oui, c'est un roman populaire, bien sûr (quand on y pense, ça se voit tout rapidement), mais, même s'il n'a pas effectivement le recul d'Elizabeth Gaskell, c'est un bon livre, dont l'intrigue est, je trouve, assez bien menée. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret


Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Lun 14 Aoû 2006 - 9:14

Claire est une jeune fille orgueilleuse et particulièrement fière. A partir du moment où elle sait que le duc va en épouser une autre, les choses vont aller très vite. Bligny se présente presque immédiatement au château si mes souvenirs sont bons. Elle ne dispose donc que de peu de temps pour se venger et pour accepter la main que lui tend le maître de forges.
Je suis aussi plutôt d'avis que Claire est plus à blâmer que Philippe. Elle agit par pur égoïsme, en méprisant les sentiments d'un homme qui vaut sans doute mille fois plus que Bligny. C'est certain qu'on peut reprocher à Philippe de ne pas avoir su ouvrir les yeux lorsque Claire a décidé de l'épouser aussi subitement. Il aurait dû se douter qu'elle ne l'épousait que par dépit... Mais n'oublions pas que "l'amour rend aveugle"... Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
Nelly8
Crimson Rose of Hamley


Nombre de messages : 2245
Age : 70
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 17/02/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Lun 14 Aoû 2006 - 21:02

Je suis plongée en pleine lecture du maitre de forges et j'ai en tête le passage où l'épouvantable Athénaïs vient de porter un coup terrible à Claire en lui annonçant son prochain mariage avec le duc. Claire est fière, c'est vrai, mais sa famille a eu le tort de la laisser dans l'ignorance de la trahison de Bligny et c'est elle qui dès qu'elle est encore sous le choc de la découverte de cet abandon et voyant arriver l'inconstant se tourne vers Philippe et lui dit qu'elle est prête à lui tendre la main.

Je crois que lui est trop heureux, trop amoureux de cette jeune fille pour se rendre compte qu'il n'est qu'une bouée de sauvetage scratch

j'attends de lire la suite ce soir bien au chaud avant de Sleep

je vous dirai plus tard ce que je pense réellement de ce roman
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret


Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Mer 16 Aoû 2006 - 9:03

J'espère que la suite t'a plu, Nelly ! Donne-nous vite tes impressions !
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
Nelly8
Crimson Rose of Hamley


Nombre de messages : 2245
Age : 70
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 17/02/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Mer 16 Aoû 2006 - 18:41

Je l'ai terminé, comme Muezza je dirais que c'est un roman populaire, mais qui est bien écrit.

Il est vrai que l'auteur ne parle pas de l'industrie, je pense que ce n'était pas son sujet. Il s'est surtout attaché à démontrer les sentiments excessifs de ses personnages.

Claire est orgueilleuse il est vrai, mais elle a été terriblement blessée. Philippe connaissait son attachement à Bligny, comment pouvait il imaginer un instant qu'elle l'avait oublié en si peu de temps. Il était aveuglé par ses sentiments, je trouve qu'il a été bien timide au début pour devenir très dur ensuite. J'admire cet homme plein de droiture dans sa vie professionnelle, mais je n'aime pas son orgueil et son intransigeance face à sa femme qui a souffert, qu'il voit changer, s'attacher à lui, mais qui ne pense qu'à la voir plier et soumise.

Même à la fin, lorsque sa vie est en jeu, il ne cède en rien, dommage, j'aurais aimer le voir plus humble.

Sinon, ce n'est pas un roman qui deviendra mon livre de chevet, mais il m'a fait passer un bon moment. L'une de vous aurait-elle vu l'adaptation télévisée ?
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret


Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Jeu 17 Aoû 2006 - 9:01

J'ai vu l'adaptation de 1933 d'Abel Gance, et comme je l'ai mis dans un post précédent, je l'ai trouvée complètement démodée, et surtout ne correspondant pas du tout à l'histoire originale. L'histoire a été transposé pendant les années 30, et j'ai trouvé ça complètement inapproprié...Il y a eu d'autres adaptations dans les années 40 et 50 (américaines et italiennes), mais elles sont parfaitement introuvables. Un téléfilm de 1970 existe également, mais je n'en ai trouvé aucune trace. Tu en connais une autre Nelly ??? confused
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
Faustine
Chemise mouillée


Nombre de messages : 414
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Lun 28 Aoû 2006 - 13:08

Nelly8 a écrit:
Je suis plongée en pleine lecture du maitre de forges et j'ai en tête le passage où l'épouvantable Athénaïs vient de porter un coup terrible à Claire en lui annonçant son prochain mariage avec le duc. Claire est fière, c'est vrai, mais sa famille a eu le tort de la laisser dans l'ignorance de la trahison de Bligny et c'est elle qui dès qu'elle est encore sous le choc de la découverte de cet abandon et voyant arriver l'inconstant se tourne vers Philippe et lui dit qu'elle est prête à lui tendre la main.

Je suis contente que le livre t'ai plu, Nelly Very Happy
Athénaïs a effectivement bien préparé sa vengeance contre son ennemie, et devient dépitée lorsqu'elle trouve Claire déterminée à se marier à quelqu'un qu'elle n'aime pas rien que pour "sauver les apparences" face au rest de sa famille et à Bligny lui-même, qui n'en revient pas.
mais je pense qu'il faut prendre en conidération le fait que Claire a été hautaine, dédaigneuse, et même méprisante et méchante face à Anaïs enfant, lorsqu'elle insultaientt son père et lui faisaient toutes sortes de misères.
La vengeance d'Anaïs est donc légitime (bien que trop dispropotionnée par rapport à sa rancune), mais, sans la défendre, je trouve que Claire n'a pas éé, sans être "gentille", indifférente à son égard, simplement car son rang à elle était supérieur au sien.
Mais enfin, la rancune, ce n'est pas une bonne chose non plus...

Je ne sais pas si j'ai été très explicite scratch ...

La famille de Claire, en voulant la préserver de la déplorable nouvelle pour essayer de la ménager, a fait exactement les contraire de ce qu'elle pensait faire, mais je pense que seul le hasard en est la cause, puisqu'elle ne pouvait deviner que ce qui allait arriver allait être un choc encore plus grand pour cette pauvre Claire.
Il est vrai que, dans le doute, elle aurait peut-être duû la prémunir d'un choc pareil en lui faisant la révélation dans l'immédiat.
Mais pour moi, elle n'est pas entièrement responsable de ce coup terrible porté par Anaïs, qui a anéanti Claire.

Qu'en penses-tu ? Question
Revenir en haut Aller en bas
Muezza
Almost Unearthly Thing


Nombre de messages : 3229
Age : 42
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Lun 28 Aoû 2006 - 15:11

Faustine, je ne suis pas d'accord avec toi sur la relation Claire-Athénaïs. scratch
Dans le livre, Ohnet souligne bien qu'au départ, seule Claire ne prenait pas part aux médisances de ses camarades de couvent sur cette Athénaïs.
En fait, c'est véritablement notre chère petite baronne, meilleure amie de Claire, qui oeuvrait ouvertement contre Athénaïs au couvent. Claire ne la quittait sans doute que peu. D'où la méprise d'Athénaïs : elle s'est convaincue qu'elle exprimait elle aussi mépris et méchanceté à son sujet.
Athénaïs a pris en grippe Claire et l'a choisie comme ennemie jurée et non l'inverse. La première à avoir agressé l'autre est donc Athénaïs... Sans doute la baronne n'était-elle pas aussi jolie et aussi jalousable que Claire...
Revenir en haut Aller en bas
Faustine
Chemise mouillée


Nombre de messages : 414
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Mar 29 Aoû 2006 - 12:27

Oups, oui, tu as raison Muezza .
C'est vrai que Claire n'avait pas pris par aux persécutions de ses camarades de couvent contre Athénïs, mais bien la baronne. J'ai confondu, désolée... (ça fait un moment que je n'ai pas relu le livre et ça se voit...) Embarassed
En schématisant, on peut donc dire qu'Athénaïs a choisi un bouc émissaire pour sa vengeance et non pas la personne qui l'avait "maltraitée" étant enfant...
Revenir en haut Aller en bas
Muezza
Almost Unearthly Thing


Nombre de messages : 3229
Age : 42
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Ven 1 Sep 2006 - 16:03

En parcourant imdb, j'ai vu qu'il existait une adaptation dans la série "Les amours de la BElle-époque", datant de 1979.
http://imdb.com/title/tt0512061/fullcredits
Eh bien, je connais quelques acteurs, en particulier celui jouant Philippe : Nicolas Silberg. Perso je l'adore : belle gueule, viril, magnifique voix *soupir*... et là il était encore jeune (bon parce que depuis il faut avouer qu'il a pris des kilos et a perdu ses cheveux : il ne reste plus que sa voix !).

Pour ceux qui ne voient pas qui il est (àpart un pensionnaire de la comédie française depuis des lustres), il est en particulier célèbre pour avoir interprété Bussy d'amboise dans le nom moins célèbre feuilleton de 1971 "La Dame de Monsoreau" d'après mon cher Alexandre Dumas...
Mais bon, les plus jeunes d'entre vous auront sans doute été privés de ce magnifique feuilleton (tiré d'un magnifique Dumas, chaudement recommandé par votre servante) dont un piteux DVD existe tout de même.

Bref, si jamais je vois "Les Amours de la Belle Epoque" repasser (on peut rêver : il y a 10 ans, ça passait la nuit avec Chasse et Pêche sur la Une lol! ), je guetterai cet épisode-mà d'après Ohnet...
Revenir en haut Aller en bas
Nelly8
Crimson Rose of Hamley


Nombre de messages : 2245
Age : 70
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 17/02/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Sam 2 Sep 2006 - 22:26

J'aimerais beaucoup voir cette adaptation du maitre de forges. J'ai vu dernièrement qu'il y avait eu une adaptation en 1947, mais avec Jean Chevrier dans le role de Philippe et Hélène Perdrière dans celui de Claire.

Il faudrait que la télé nous ressorte les adaptations des années 70 Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret


Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Lun 4 Sep 2006 - 10:15

J'avais entendu parler de cette adaptation, et je vois bien qui est Nicolas Silberg... Malheureusement, pas de DVD, ni de VHS... Le vide sidéral, surveillons les rediffusions nocturnes, sait-on jamais !
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
Nath62
Beautiful pianoforte


Nombre de messages : 609
Age : 34
Localisation : Perdue dans les landes de bruyère des Wicklow mountains
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Mer 9 Avr 2008 - 13:40

Je viens de decouvrir ce topic. Je n'ai jamais lu Le maître des Forges mais j'ai vu l'adaptation de 1959 avec Antonio Vilar dans le rôle de Philippe. Il y a également Virna Lisi et Terence Hill qui jouent dedans.
Quelqu'un connait-il cette adaptation?
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret


Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Mer 9 Avr 2008 - 14:09

Je connais cette adpatation de nom, mais aucun moyen de la trouver...

A part l'affiche, je n'ai même jamais vu aucune photo.

En tout cas, je te conseille de lire le roman, qui est vraiment très beau et très bien écrit.
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
breizh
Extensive reading


Nombre de messages : 246
Localisation : perdue dans la lande
Date d'inscription : 23/08/2011

MessageSujet: georges ohnet   Mar 20 Sep 2011 - 17:42

qui a déjà lu cet auteur dont le plus célébre livre est le maitre de forges,
voici une critique copiée sur interne tLe maître de forges, de Georges Ohnet, un livre injustement tombé dans l'oubli, n'est pas sans rappeler un certain Nord et Sud...Le héros est de la même trempe que ce cher John Thornton, leur ténacité, leur intégrité sont similaires. La relation que le maître de forges entretient avec sa jeune soeur rappelle également l'attachement du Darcy d'Orgueil et Préjugés avec sa cadette Georgiana. Bref, Philippe Derblay est une sorte de concentré de héros romantiques, tandis que Claire, orgueilleuse et entêtée , se rend compte de son erreur à avoir repousser un tel homme, à l'image de Margareth ou de Lizzy...
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Mar 20 Sep 2011 - 21:32

Breizh, la chambre de Georges Ohnet a été ouverte en 2006 déjà, j'y déplace donc ton message. Very Happy

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Aujourd'hui à 5:58

Revenir en haut Aller en bas
 
"Le maître de Forges" (Georges Ohnet)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)
» Pk 140,7 : Le lieu dit "Buglose - Basta-les-Forges" (40)
» Livre - "Un homme dans la nuit" de Gaston Leroux
» Hokusai: "le fou de la peinture"
» "Ne dépendre de personne" : Amitié ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: