Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Faustine
Chemise mouillée


Nombre de messages : 414
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Dim 4 Juin 2006 - 15:09

Voilà, un petit topic sur ce magnifique roman conseillé par Clelie (et notre cher Philippe ! Embarassed ).
J'attends vos avis et vos remarques sur ce livre ! rendeer

Pour commencer : quel passage avez-vous préféré ?
Moi, j'ai bien aimé le passage où (je ne sais pas si c'est un spoiler) le duc de Bligny arrive chez Claire et est stupéfait de découvrir que Claire s'est fiancé pendant son abscence (par ailleurs consacrée à la débauche et au jeu... Suspect )...
Il a enfin ce qu'il mérite ! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Kitty
Subtil compliment


Nombre de messages : 191
Localisation : In Wonderland.
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Dim 4 Juin 2006 - 20:48

C'est pas une BD? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://lydzi-de-galles.livejournal.com/
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf


Nombre de messages : 2988
Age : 36
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Dim 4 Juin 2006 - 22:52

Merci Faustine pour la création de ce topic!
Citation :
C'est pas une BD?
. Il s'agit d'un livre écrit à la fin du XIXe par un auteur aujourd'hui complètement absent de nos mémoires. Je crois qu'il a énormément écrit (au moins une 40aine d'ouvrages!), mais c'est bien "Le Maïtre des Forges" qu'on peut encore trouver dans les bibliothèques. Faustine, sais-tu si ses autres livres sont disponibles en bibliothèque?

L'intrigue peut effectivement rappeler par bien des côtés celle de Nord et Sud, car le terrain est un peu le même : un choc entre deux mondes, celui de la riche bourgeoisie industrielle, représentée par Philippe Derblay et celle de l'artocratie française ruinée, représentée par Claire de Baulieu : on retrouve la même incompréhension, le même mépris, la même valorisation du travail, etc. Mais je pense que ça s'arrête là.
Le Maître des Forges s'inscrit pour moi dans un courant de romans "romanesques", palpitant et agréable à lire. J'ai passé un bon moment! Very Happy

edit : j'ai oublié de préciser mon passage préféré:
Quand j'ai commencé à réaliser que Claire n'était pas si insupportable que ça et qu'elle était en train de tomber amoureuse de son mari. Je me suis dit : "enfin"!
Revenir en haut Aller en bas
Faustine
Chemise mouillée


Nombre de messages : 414
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Lun 5 Juin 2006 - 12:57

Contente que le livre t'ai plu, Natacha ! Very Happy
Et nous remercions encore une fois clelie qui nous a conseillé ce livre...
Pour répondre à ta question, je pense que l'autre livre écrit par Georges Ohnet (je ne sais pas s'il en a écrit plusieurs, mais je crois qu'il en a écrit un autre dans la même collection), La grande Marnière doit être malheureusement difficile à trouver en bibliothèque, car il a été tiré à beaucoup moins d'exemplaires que "le maître de Forges" No (seulement 320 000, alors que "Le maître de Forges" a été édité à 1000 000 !).
Si tu connais d'autres titres de romans écrits par Georges Ohnet, on pourra essayer de les chercher ensemble...

J'aime aussi beaucoup ton passage préféré ; en effet, il était temps qu'elle tombe enfin amoureuse de lui ! Toujours aux petits soins alors qu'elle était malade, tendre, attentionné...
Ca fait rêver ! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret


Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Mar 6 Juin 2006 - 16:50

Très heureuse que le livre vous ait plu à ce point !!!
Claire est en effet très agaçante, jusqu'au moment où elle finit par connaître vraiment l'homme qu'elle avait épousé par dépit... Pour mon passage préféré, je n'en ai pas vraiment, car j'ai vraiment apprécié le livre dans son ensemble, et toutes les scènes m'ont énormément plu. Mais enfin, si je devais dégager deux scènes de l'ensemble, je dirais :
Attention spolier a écrit:

La scène où Philippe se rend compte que Claire l'a épousé par vengeance à l'égard de Bligny, et qu'il se jure de la "briser". C'est une scène très forte, et très intense. Très injuste pour le pauvre Philippe qui l'aime profondément.

Et l'autre scène où Claire se retrouve par hasard seul avec Bligny durant une chasse, et qu'elle lui rive ses clous, à ce prétentieux... ! Je me suis régalée à ce moment-là !

Georges Ohnet (de son vrai nom Georges Henot), a en effet écrit une petite quarantaine de livres et de pièces, dont une adaptation du Maître des Forges pour le théâtre. Au fait, le weekend prochain, je vais recevoir l'adaptation de 1933 avec Gaby Morlay. Je ne sais pas trop ce que ça va donner, j'ai un peu peur d'être déçue, mais je vous ferai un debriefing !...[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
Faustine
Chemise mouillée


Nombre de messages : 414
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Mar 6 Juin 2006 - 17:27

Ah oui, on attend tes impressions avec impatience ! Very Happy
En espérant que cette adaptation se révèlera super ! Wink
(Elle est française cette fois-ci ? Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret


Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Mar 6 Juin 2006 - 17:30

D'un côté, je ne m'attends pas à quelque chose d'extraordinaire, vu que j'ai vu l'une ou l'autre photo et que l'ambiance paraît plus années 30 que XIXe. Quelle manie quand même dans ces films d'autrefois où l'on remettait tout à la mode de l'époque... Franchement, ça ne veut rien dire... !
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf


Nombre de messages : 2988
Age : 36
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Mar 6 Juin 2006 - 17:44

C'est bien vrai, mais les vieux films ont parfois beaucoup de charme. J'attends moi aussi avec impatience tes impressions sur cette adaptation. Où l'as-tu trouvée d'ailleurs? Il me semblait qu'elle était introuvable! Question
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret


Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Mar 6 Juin 2006 - 17:48

Je l'ai trouvée dans ma médiathèque en location VHS. Elle est disponible d'occasion aux éditions rené château, mais à un prix exhorbitant... genre plus de 50€... Il ne faut quand même pas exagérer...
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf


Nombre de messages : 2988
Age : 36
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Mar 6 Juin 2006 - 18:03

affraid Ta médiathèque m'a l'air particulièrement bien pourvue! Je me demande bien où je vais pouvoir chercher...
Ce n'est pas la première fois que je me trouve confrontée à ce pb de vieux films introuvables...
Revenir en haut Aller en bas
Faustine
Chemise mouillée


Nombre de messages : 414
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Mar 6 Juin 2006 - 19:56

Bon, j'ai patienté jusque là pour voir North and South...
Je peux bien essayer de le faire pour cette adaptation ! affraid
(J'ai bien dit "essayer"... lol! )
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret


Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Mar 13 Juin 2006 - 10:31

Ca y est, j'ai vu le Maître de Forges avec Gaby Morlay... Eh ben, c'est bien ce que j'avais prévu. Décevant. Je m'explique :
1)Le film a pris un coup de vieux monumental. Bon d'accord, c'est de 1933 me direz-vous, mais quand même. D'habitude, j'adore les films rétros, c'est une véritable passion pour moi, je n'ai donc aucun a priori.
2) l'histoire a été transposée dans les années 30. Aux dernières nouvelles, les patrons d'usine fabriquant l'acier n'ont été appelé 'maîtres de forges' que jusqu'à la fin du XIXe, pas après. Cette appelation est typique d'un certain type d'industrie, mais pas de la sidérurgie lourde.
3) les acteurs sont beaucoup trop vieux. Le personnage de Philippe Derblay a environ 30 ans, ici l'acteur en a au moins 15 de trop. Gaby Morlay (Claire) est la seule qui s'en sort assez bien, mais le couple qu'elle forme avec Henri Rollan (Philippe) n'est absolument pas assorti.
4) Le maquillage à la truelle : même les hommes y sont passés ! avec les gros plans de l'époque qui ne sont pas flatteurs, je ne vous raconte pas les dégâts...

Et puis ils manquent énormément de scènes essentielles qui rendent l'histoire charmante :

attention spoiler ! a écrit:

La rencontre de Philippe et d'Octave pendant la chasse, le fait que Philippe sauve le jeune conducteur d'un train qui s'est renversé, la grande maladie de Claire, de laquelle on ne perçoit pas grand chose...j'en passe et des meilleures...

Et puis, le détail qui tue : Philippe Derblay qui se balade dans l'usine (à peu près à 2m d'un haut fourneau, attention ce sont les effets spéciaux de l'époque), en costume 3 pièces et les deux mains dans les poches, sans même qu'une seule goutte de sueur ne vienne perler sur son front ! Balèze le gars ! lol! quand on pense que les ouvriers des fonderies étaient couverts de brûlures, ça fait rire franchement.

Conclusion : après ça, je n'ai eu qu'une envie : relire le roman très vite !
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf


Nombre de messages : 2988
Age : 36
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Mar 13 Juin 2006 - 23:00

Comme dirait ma petite cousine : "cassééééé, double (se prononce "dubble") casséé le film!". lol!
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret


Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Mer 14 Juin 2006 - 10:42

Histoire de vous donner une idée, voilà des photos des interprètes :

Henri Rollan (Philippe Derblay) :


Gaby Morlay (Claire de Beaulieu):


Christiane Delyne (Athénaïs Moulinet) :


Jacques Dumesnil (Le duc de Bligny)


J'ai essayé de trouver des photos où ils ont à peu près le même âge et la même 'tête' que dans le film... Rien que ça, ce n'est pas très engageant !
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Mer 14 Juin 2006 - 11:49

Juste pour la petite histoire (désolée pur le HS), Gaby Morlay, c'est l'actrice préférée de ma maman. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret


Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Mer 14 Juin 2006 - 11:53

Ta moman a bien raison Cat. C'est une excellente actrice, même avec plusieurs décénnies d'écart, elle a un jeu très moderne et très naturel, ce qui n'était le cas de toutes les actrices de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf


Nombre de messages : 2988
Age : 36
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Mer 14 Juin 2006 - 13:39

Merci pour les photos Clelie! Gaby Morlay a l'air très jolie...mais je n'imaginais pas Claire ainsi, Henri Rollan, je ne sais pas, je ne l'imaginais pas du tout comme ça non plus, quant à Jaques Dumesnil, il paraît bien trop vieux pour jouer le duc!!! Je comprends ce que tu voulais dire pour les costumes...
Revenir en haut Aller en bas
Faustine
Chemise mouillée


Nombre de messages : 414
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Mer 14 Juin 2006 - 13:42

Oulala, après avoir vu les photos que tu nous as fait partager, Clelie ( ), je dois dire que je n'imaginait absolument pas les personnages comme ça !
J'ai failli tomber à la renverse quand j'ai vu l'interprète de Philippe Derblay !
Ce n'est pas qu'il soit laid mais... je l'imagine mal en train de jouer son rôle... No
Je suis assez déçue .
Mais je n'ai pas vu cette version alors...

J'imaginais Athénaïs Moulinet plus ronde et plus "campagnarde" (autant dans la façon de se tenir que dans le physique) et plus"bourgeoise".
Le personnage que je trouve le mieux réussi est le duc de Bligny (bien que là encore, il ait pris "un coup de vieux", comme tu dis, Clelie ).

Dommage...

Mais ça permet de mieux apprécier le livre après ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret


Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Mer 14 Juin 2006 - 14:04

Aucun des personnages ne ressemblent vraiment à ce qu'a imaginé Georges Ohnet... Philippe Derblay est très grand, les cheveux noirs (il porte même une petite barbe il me semble), un sacré gaillard, quoi ! Ici, l'acteur est petit (en plus, ça j'avais oublié de le dire), trop vieux, etc.
Gaby Morlay est très jolie et elle s'en sort très bien au point de vue du jeu. Claire ne ressemble pas du tout à ça. Déjà, elle est beaucoup plus jeune que l'actrice, et puis elle est blonde d'ailleurs.
Si ce n'était que le physique, ça passerait encore, mais c'est tout le reste qui me rebute...

Et puis, l'actrice qui joue Athénaïs Moulinet, on croirait qu'elle va nous chanter d'une minute à l'autre "j'aiii deuuuux amooooooour, mon paaaaÿs et paaaâââârrrrris !" tellement elle ressemble à Joséphine Baker... une vraie gravure des années 30, avec un maquillage qui ressemble à s'y méprendre à un plâtrage... que je suis méchante... lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
Clelie
Irene Adler's Secret


Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Jeu 15 Juin 2006 - 11:22

Une petite représentation de l'auteur de ce magnifique roman :



Je crois qu'il y a deux autres bouquins de Ohnet qui valent le coup d'être lu : Serge Panine (c'est nettement moins folichon que le maître de forges) et La Grande Marnière. Je fais une petite recherche pour les trouver d'occaz.
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
Muezza
Almost Unearthly Thing


Nombre de messages : 3229
Age : 42
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Mer 9 Aoû 2006 - 11:41

J'ai donc moi aussi lu "Le Maître de forges" pendant mes vacances tunisiennes.
Je ne serai pas aussi enthousiaste que vous toutes. En fait, je trouve l'histoire finalement assez "simpliste" et Ohnet éfleure ce qui aurait pu rendre vraiment original son roman (à savoir l'étude de ce monde industriel et son opposistion au monde aristocratique déclinant).
En fait, selon moi, cela tient à ce que tout est focalisé sur Claire et que sa vision est n'est pas assez large à mon goût.
Bref, c'est du "roman populaire" au sens noble du terme mais pas de la grande littérature. Le style est agréable sans être inoubliable. Enfin ce qui m'ennuie le plus est que j'ai détesté la dernière phrase que je trouve vraiment "culcul" et mal tournée. Désolée, c'est plus fort que moi (et pourtant le cucul-la praline, j'aime bien m'y plonger).

Sinon, contrairement à vous toutes, je n'ai pas de véritable aversion pour Claire. Franchement, à sa place, j'aurais sans doute eu les mêmes sentiments (mais pas les réactions à vif : "tu me quittes, j'en épouse un autre avant que tu te maries avec mon ennemie , na" confused ).
C'est une jeune femme orgueilleuse mais non sans coeur, avec des préjugés (qui n'en a pas Twisted Evil ) mais qui sait les remettre en question. Certes, elle commet une grave erreur en épousant Philippe, simplement pour damer le pion au duc. Mais, bon, il faut bien dire que Philippe d'Herblay est tout aussi coupable. Il est bien naïf tout de même, non ? Il accepte de l'épouser en se voilant la face, voulant croire qu'elle l'aime. Il a on côté autruche et sa part de culpabilité... Donc, je comprends l'aversion première de Claire à son égard (en mettant de côté ses préjugés de classe) : difficile de voir en lui un homme, un vrai, un mâle... alors qu'il se laisse submerger par ses sentiments, manipuler presque.
Mais en fin de compte, Claire s'amende très vite et reconnaît son erreur de jugement en étendant son champ d'appréciation de Philippe au-delà de ses sentiments à son égard, pour voir ses qualités de meneur d'hommes, de franchise, de droiture... et en s'opposant à elle ( ahah : ça marche à presque tous les coups dans les romans... ).

Donc, voilà, Claire, je suis bien décidée à la défendre. Elle a le défaut d'avoir du caractère : qui s'y frotte s'y pique mon petit Philippe lol!
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret


Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Mer 9 Aoû 2006 - 12:01

Of course, c'est du roman populaire. Georges Ohnet était reconnu pour ça. Je suis contente que ça t'ait plu quand même, Muezza. Je m'étais régalée quand j'avais lu ce livre. J'avais trouvé aussi que l'auteur avait une façon très délicate de décrire la nature. Mais certes, il aurait pu aller plus loin dans la description du monde insdustriel. En tout cas, de la naissance de la véritable sidérurgie, et de la mort des forges du XVIIIe. Le XIXe a été le siècle du déclin de ce type de traitement de l'acier. C'aurait été intéressant d'en savoir plus, je suis tout à fait d'accord avec toi. Personellement, j'aurais bien aimé que l'auteur aille plus loin, parce que dans ma région, on est bercé depuis tout petit avec ces histoires de maîtres de forges. Il y avait des dizaines d'industries de ce type et il y a tout un tas de légendes qui circulent autour de ces patrons, qui étaient au XVIIe et XVIIIe siècle de véritables seigneurs à la sauce médiévale. D'autres détails sur ce sujet auraient pu encore renforcer l'attachement au personnage principal.
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
Muezza
Almost Unearthly Thing


Nombre de messages : 3229
Age : 42
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Mer 9 Aoû 2006 - 12:05

Citation :
D'autres détails sur ce sujet auraient pu encore renforcer l'attachement au personnage principal.
Exactement ma pensée !
Et vive le roman populaire !

D'ailleurs, la maison d'édition aLteredit - que je ne connaissais ni d'Eve ni d'Adam - se lance dans des rééditions assez alléchante de ces romans populaires du 19e. Outre cette collection, elle en a lancé une de romans de cape et d'épée (j'ai déjà fait mon marché lol! ).
Bon, en bonne modératrice, il va me falloir en parler ailleurs Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret


Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Mer 9 Aoû 2006 - 13:12

Bonne nouvelle, Muezza ! On va pouvoir enfin redécouvrir des auteurs complètement tombés dans l'oubli, comme ce cher Georges Ohnet !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf


Nombre de messages : 2988
Age : 36
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Mer 9 Aoû 2006 - 14:24

Je suis assez d'accord avec ton analyse Muezza : l'intrigue du Maître de Forges reste essentiellement concentrée sur les sentiments des personnages sans s'approfondir sur les particularités de la société française du XIXe, à savoir le développement de l'industrie, l'enrichissement de ces familles "bourgeoises", le déclin de l'artiscratie et les mariages nécessaires entre ces deux classes pour se redorer - ou se dorer tout court - mutuellement le blason...ce que ce roman illustre pourtant!

Rien à voir bien sûr avec l'analyse et le recul qu'a pu avoir Elizabeth Gaskell, beaucoup plus engagée et clairevoyante que George Ohnet.
Néanmoins, ça reste un petit roman distrayant et agréable à lire!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)   Aujourd'hui à 1:10

Revenir en haut Aller en bas
 
"Le maître de Forges" (Georges Ohnet)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» "Le maître de Forges" (Georges Ohnet)
» Pk 140,7 : Le lieu dit "Buglose - Basta-les-Forges" (40)
» Livre - "Un homme dans la nuit" de Gaston Leroux
» Hokusai: "le fou de la peinture"
» "Ne dépendre de personne" : Amitié ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: