Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Manga / Anime

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 19 ... 37  Suivant
AuteurMessage
Wuxue
British countryside addict
avatar

Nombre de messages : 888
Age : 44
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Manga / Anime   Dim 28 Juin 2009 - 13:55

J'avais pas vu qu'il y avait un sujet manga...

J'aime bien la BD en général et les mangas aussi of course ! Je ne suis pas une spécialiste, mais j'en lis de temps en temps de part ma profession.

J'aime beaucoup Jiro Taniguchi, même si ça a tendance à tout se ressembler. J'ai eu un premier coup de coeur pour Quartier lointain il y a quelques années. Sinon, j'avais trouvé extras les premiers tomes de Monster (pas tout lu), et j'aime bien 20th Century boys, L'histoire des 2 Adolf, Fruits basket,Ranma 1/2...

Il y a certains mahnua (BD coréenne) aussi qu'on commence à acquérir et qui sont pas mal, comme Histoire couleur terre ou Fleur (collection Ecritures chez Casterman). La BD chinoise aussi commence à sortir de l'ombre et à être éditée...

Quelqu'un a lu le manga Maison Ikkoku de R. Takahashi ? C'est l'oeuvre à l'origine de Juliette je t'aime (pas top, lui). Le manga est super génial, hyper drôle et romantique. En 10 tomes chez Tonkam. Vraiment excellent !

J'aimerais bien que les gens commencent à considérer le manga autrement (la BD aussi d'ailleurs). Dans la bib où je bosse, on passe notre temps à défendre le manga et la BD contre les préjugés des parents :

-"Oh ! Tu n'as pas pris de livres !? Tu n'as pris que des BD !"
-"Mais madame, la BD, c'est un livre !"
Revenir en haut Aller en bas
Fofo
The Girl in the Fireplace
avatar

Nombre de messages : 2582
Age : 26
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Manga / Anime   Dim 28 Juin 2009 - 15:35

J'avais oublier de parler de Quartier lointain ! Merci Wuxue de l'avoir cité. Ce manga est vraiment de qualité. I love you L'histoire est magnifique et les dessins sont vraiment beaux. I love you Je le conseille vraiment à tout le monde. Et il n'est pas très long vu qu'il n'y a que 2 tomes. En fait, c'est le manga qui se lit comme une BD occidentale vu que les graphismes ne font pas très "manga" et il se lit dans le sens normal de lecture, de gauche à droite..

Citation :
Un Japonais d’une cinquantaine d’années se remet difficilement des excès d’alcool commis la veille ; à tel point qu’il se trompe de train pour rentrer chez lui. Il se retrouve dans celui qui se dirige vers la ville de son enfance et il en profite pour se rendre sur la tombe de sa mère. Ce retour sur les traces de sa jeunesse va se transformer en bond dans le temps car notre héros va être transporté dans la peau de ses quatorze ans.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.goodreads.com/faustine2
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei
avatar

Nombre de messages : 8840
Age : 41
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Manga / Anime   Dim 28 Juin 2009 - 16:33

Ah Taniguchi ... Ah, Quartier Lointain, mais aussi le Journal de mon Père, mais aussi L'Homme qui marche (j'adore, j'adore, j'adore ... et après y être allée, j'adore encore plus, c'est mon doudou), mais aussi Le Gourmet Solitaire ... bref, j'aime Taniguchi!

Personnellement, je trouve ça bien que le manga se soit développer ... après, c'est vrai que tout n'est pas extraordinaire, mais bon, on a qu'une petite partie de la production sur un océan de série toutes semblables, en shônen comme en shôjo au Japon lol!.

Après, vu que je ne lis quasiment aucune des séries à super-succès de la mort qui tue (genre Naruto, Death Note et compagnie... ça donne des dialogues intéréssants avec les élèves ... "ouah, madame vous vous y connaissez?" " Ben ouais..." " et vous avez lu Naruto comment c'est trop bien ... " "Ben non, c'est mouais ... un peu déjà vu non?" "Euh ..." Je leur ai fait le même coup avec le rap, donc ... *It's good to be bad Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil * )

Sinon, l'anime et manga dont faut pas me parler, c'est justement Evangelion (rhôô, t'as pas honte, l'anime symbole de Gainax et de la génération X) Ben ouais, mais pour moi, une oeuvre ou j'ai envie de claquer tout le monde, et que je considère comme une arnaque scénaristique... (je sens que je vais me faire des amis:fool: )

Bon, allez, je pars au Futuroscope, et à mon retour mardi soir, promis , je vous parle de Ghost in the Shell et Vagabond (qui effectivement n'a pas beaucoup de nunucherie, mais punaise ... Miyamoto Musashi, quoi ... les scène dans le bain ...lol! Embarassed Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23968
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Manga / Anime   Dim 28 Juin 2009 - 17:13

anarkia76, tu as fait des liens directs dans ton post, et l'un des sites concerné est équipé pour les détecter ce qui se reflète dans ton message (voir le logo qui apparaît à la place de ta dernière image), que je n'ai pas corrigé pour montrer que si les liens directs sont interdits ici, ce n'est pas juste parce que je suis rigide.

Merci de relire les règles et de corriger ton post.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Buttercup
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1401
Age : 31
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Manga / Anime   Dim 28 Juin 2009 - 19:16

Merci, merci les filles pour ces présentations !! Je ferai sûrement une petite liste dans le premier post pour pouvoir s'y retrouver facilement ! Very Happy

@ Anarkia : Je suis très curieuse à propos d'Emma, que j'ai bien envie de commencer, je suis contente de le retrouver ici ! Quel est ton avis perso ?

@ Wuxue : Maison Ikkoku !! Je n'ai que les trois premiers volumes (je les avais commencé à la première édition, autant dire qu'ils étaient assez chers et du coup je n'avais pas continué...) mais j'aime beaucoup ! Very Happy J'ai vu qu'ils étaient sortis en format poche, il faudrait peut-être que je rattrape mon retard un jour...

@ Kusa, je te rassure, tu n'es pas la seule à trouver qu'Evangelion est une « arnaque scénaristique » (très joliment dit d'ailleurs ! C'est tellement vrai...). Je n'ai jamais compris tout le tapage qu'il y avait autour de cette série... J'ai dû louper quelque chose, j'en sais rien... Je ne vais pas me faire des amis moi non plus ! lol! (et je ne lis pas Death Note -les premiers tomes ne m'ont pas plu- et Naruto -c'est trop long et ça me gonfle- non plus)

Et pour Taniguchi, eh bien, je vous l'avoue non sans honte, je n'en ai jamais lu... Et pourtant, avec tout le bien que l'on m'en dit, j'aurai pu faire un effort !


Voilà donc ma présentation de Fushigi Yuugi (ou Yûgi, au choix) de Yuu Watase (Yuu, je t'aime !), à ne pas confondre avec Fushigi Yuugi, la légende de Gembu. Je disais donc qu'il s'agit de mon premier manga exeaquo avec Sailor Moon (je les lisais en parallèle) et j'en étais frapa-dingue à l'époque. Je me suis tapée des délires monstrueux avec ma soeur qui en était aussi folle que moi. On avait la toute première édition relativement hideuse (mais pour nous la plus belle) avec la jaquette en papier bleu qui gondolait... *séquence émotion* Je ne dirais pas qu'il a changé ma vie, on va pas exagérer non plus, mais en tout cas c'est grâce à ce manga que j'ai découvert plein de choses par la suite... Je ne peux pas du tout être objective envers lui, vous êtes prévenu(e)s !


Ah ben oui, c'est rose, forcément !


Citation :
Miaka est une jeune lycéenne comme les autres, chiante, gourmande et un tantinet maladroite. Un jour qu'elle étudie à la bibliothèque avec sa meilleure amie, Yui, Miaka trouve un livre étrange appelé « Les écrits des quatre dieux du ciel et de la terre ». En le lisant, elles sont toutes les deux « aspirées » dans le monde du livre, qui ressemble à s'y méprendre à la Chine médiévale. Ce monde est divisé en quatre pays et la menace d'une guerre plane dangereusement... Sur place, les deux amies sont séparées, Yui retourne dans le monde réel tandis que Miaka se retrouve seule face une cour royale où on lui déclare qu'elle est destinée à être la prêtresse de Suzaku, censée protéger le pays où elle a atteri. Pour cela, elle devra réunir les sept étoiles de Suzaku et invoquer le Dieu Suzaku, ce qui lui donnera trois voeux. Miaka accepte de chercher les étoiles en espérant qu'elle pourra rentrer chez elle grâce à l'un des voeux...

Comme vous pouvez le voir, le point de départ n'est guère original quand on connaît un peu l'univers du manga et en particulier du shojo (ou même si on s'intéresse à Alice In Wonderland Wink ). Pour moi, à l'époque c'était révolutionnaire ! Laughing Une jeune fille banale qui se retrouve propulsée dans un monde merveilleux dans laquelle elle va vivre des aventures plus ou moins dramatiques, je suis sûre que vous avez d'autres titres qui vous viennent en tête ! Toujours est-il que le scénario, à défaut d'être follement original, est bien ficelé, à mon avis. Certains diront que ça part trop dans tous les sens, moi je dis juste qu'on ne s'ennuie pas une seconde. Fushigi Yuugi, c'est un peu comme Princess Bride :

Citation :
What's it about ? Fencing. Fighting. True Love. Strong Hate. Harsh Revenge. A Few Giants. Lots of Bad Men. Lots of Good Men. Five or Six Beautiful Women. Beasties Monstrous and Gentle. Some Swell Escapes and Captures. Death, Lies, Truth, Miracles, and a Little Sex.
Sans les géants ! lol! Plus sérieusement, il y a de tout dans Fushigi Yuugi : de la romance bien entendu (vous vous doutez bien que les étoiles de Suzaku - qui sont des personnes, vous suivez ? - ne sont pas dégueulasses à regarder), de l'action (car ces dites étoiles ont chacune un pouvoir spécifique - force phénoménale, manipulation du feu, pouvoir de guérison, etc... - et s'en servent pour défendre leur prêtresse bien-aimée), des trahisons, des sacrifices, de l'émotion, de l'aventure, des beaux-gosses, de l'amitié, du courage, etc... Le périple de Miaka et de ses étoiles ne se fera pas sans encombre et de nombreux ennemis se mettront en travers de leur route (pour notre plus grand plaisir, nous lecteurs avides de rebondissements Twisted Evil ).

La grande force de Fushigi Yuugi, ce sont ses personnages. Plus ou moins stéréotypés, ils sont tous attachants à leur manière. Ils sont aussi et surtout très très nombreux ! Entre les sept étoiles de Suzaku, les sept étoiles de Seiryu (oui, car une prêtresse de Seiryu va faire son apparition et va donner du fil à retordre à notre héroïne, mais chut, je ne vous ai rien dit Wink ) et leurs prêtresses, on a de quoi faire niveau personnages. Il y en a pour tous les goûts et pour tout le monde. Impossible de ne pas s'attacher à au moins un des personnages ! On s'y attache tant et si bien qu'il est très difficile de les quitter (que ce soit dans des circonstances heureuses ou non...) Crying or Very sad


Nuriko, l'un de mes personnages préférés


Là, si vous êtes un peu finaud, vous avez certainement compris que ce manga c'est aussi du fan-service typique du shojo : la jeune fille banale qui se retrouve entouré de pleins de beaux gosses (des bishounens comme disent nos amis nippons), voilà de quoi cultiver les fantasmes des jeunes (et moins jeunes) lectrices ! Ah oui, parce que, attention, Fushigi Yuugi ce n'est pas du gentil fan-service avec bisou chaste du bout des lèvres, il y a des scènes presque érotiques (roooh !). Je sens que j'ai attiré votre attention là ! Bon, peut-être pas érotiques (chuis pas sympa, hein ?), mais nettement plus "osées" que dans la plupart des autres shojos où tout est un peu trop édulcoré... Après, je peux comprendre que cet aspect fan-service peut en rebuter certains (surtout des certains, pas des certaines ! )...

Un autre aspect dont je n'ai pas parlé et qui n'est pourtant pas à négliger : l'humour. Ce manga est un pur produit de divertissement, et donc il y est très présent. Yuu Watase a un humour particulier, mais moi j'adore, même si certains effets sont faciles (l'utlisation de personnages SD lors des scènes comiques par exemple, encore un grand classique).

Parlons graphisme maintenant : le style de Watase a un peu vieilli, surtout si l'on compare à ses oeuvres plus récentes comme Zettai Kareshi ou encore Imadoki, mais il n'est pas dénué de charme. On pourra lui reprocher que ses personnages masculins ont un peu tous la même tête (en même temps vous avez déjà vu le contraire dans un shojo ? héhé), que certaines cases sont un peu surchargées mais ce serait être tatillon ! Watase a, depuis Fushigi Yuugi, un de mes coups de crayon favoris, ce n'est pas pour rien !

Bon, je l'encense, je l'encense, et vous devez savoir qu'il est difficile de critiquer quelque chose qui a le goût d'une madeleine de Proust mais je ne vais pas être de mauvaise foi : ce manga ne manque pas de défauts. Ouf, je l'ai dit, mais qu'est-ce que je souffre ! lol!
L'héroïne est parfois franchement énervante : c'est la demoiselle en détresse typique. Elle se fout toujours dans des situations pas possibles et ce sont ces messieurs qui doivent aller la sauver. Elle râle beaucoup et tout le monde est amoureux d'elle sans qu'on sache trop pourquoi. J'entends au fond de la salle "c'est normal, c'est un shojo" ! Et vous n'avez pas tout à fait tort. En fait, Fushigi Yuugi possède les défauts inhérents au genre...

Pour terminer, sachez que comme tout bon manga à succès qui se respecte, Fushigi Yuugi a eu droit à sa version animée grâce à une série de 52 épisodes et différents OAVs :