Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Henry James (topic général)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Resmiranda
Faithful Heart


Nombre de messages : 3896
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Henry James (topic général)   Mar 5 Jan 2010 - 20:41

@ Cat : j'ai enregistré l'adaptation mais je n'ai pas encore lu le livre. Penses-tu d'après ce que tu as vu qu'il vaut mieux le lire d'abord ?
Revenir en haut Aller en bas
http://mysideofthestory.hautetfort.com
Lise Bennet
Shanghai's Amber Dawn


Nombre de messages : 3261
Age : 23
Localisation : Lorraine or in a daydream...
Date d'inscription : 02/06/2007

MessageSujet: Re: Henry James (topic général)   Mer 6 Jan 2010 - 17:44

J'ai eu la chance aussi de voir la nouvelle adaptation de The Turn of the Screw sur la BBC, en totale néophyte d'ailleurs puisque je n'ai pas lu le livre et n'ai pas encore réussi à voir l'adaptation avec Colin Firth non plus.
Bon, mon avis dans l'ensemble est positif. C'est prenant, c'est juste assez bizarre pour faire un peu peur mais pas trop ^^, c'est assez beau aussi, les acteurs sont bons. La seule chose qui m'a un peu étonnée, je ne sais pas si c'est le cas aussi du livre ou non, c'est que l'adaptation tend à présenter, je trouve, la 'lucidité" d'Ann par rapport aux évènements surnaturels comme un cas de folie (et contagieux en plus : elle l'a attrapé d'une servante et l'a redonné au médecin, un scientifique pur et dur pourtant scratch), ce qui ne laisse pas suffisamment de doute. J'aime bien avoir l'impression que le surnaturel s'est vraiment passé (comme dans The Jacket ou The Others), pour moi l'ambiguïté n'était pas assez forte là.
Je verrai volontiers une autre adaptation mais attendrai un peu pour me plonger dans le livre, j'ai lu du James il n'y a pas si longtemps Smile.
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Henry James (topic général)   Mer 3 Fév 2010 - 18:22

Désolée, je n'avais pas vu que ce topic avait bougé.

Pour répondre à ta question, Resmiranda, je pense que ce n'est pas grave si tu vois l'adaptation d'abord. Personnellement j'avais oublié les détails du livres et quand j'ai vu l'adaptation, je me suis posé des questions (le livre n'était-il pas plus ambigu? exactement comme l'a souligné Lise Bennet) mais j'ai trouvé très intéressant de relire le livre ensuite, ce qui m'a permis de m'assurer qu'effectivement celui-ci laisse la porte ouverte à toutes les interprétations alors que l'adaptation prend un parti.

Ce qui n'est pas vraiment une faiblesse, à mon avis. En donnant une interprétation possible, mais en laissant tout de même de nombreux points ouverts, je trouve que l'adaptation illustre bien la virtuosité de James : il permet à chaque lecteur de construire sa propre histoire. Les faits sont présentés avec des filtres, plus nombreux dans le livre, d'ailleurs. Le lecteur reste libre en quelque sorte de finir l'histoire à son gré, l'auteur stimule notre imagination et nous permet de participer à la construction de l'histoire. Du grand art.

A mon avis, même si tu vois l'adaptation d'abord, Resmiranda, tu pourras très bien par la suite imaginer bien d'autres cadres que celui présenté dans cette version, qui est d'ailleurs me semble-t-il incompatible avec celui du livre puisque
Spoiler:
 

Ensuite, c'est une question de sensibilité. Personnellement je suis rarement dérangée de connaître l'histoire, même partiellement, avant de lire un livre.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Resmiranda
Faithful Heart


Nombre de messages : 3896
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Henry James (topic général)   Mer 3 Fév 2010 - 18:32

Merci pour ta réponse Cat Very Happy Je crois donc que je vais diminuer ma PAV avant de songer à augmenter ma PAL lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://mysideofthestory.hautetfort.com
safira
Préceptrice


Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 04/11/2008

MessageSujet: Re: Henry James (topic général)   Dim 14 Fév 2010 - 12:50

Je viens de finir portrait de femme ou « portrait of a lady » (je préfère le titre original).
Dès le début, j’ai apprécié le caractère de l’héroïne : une jeune fille intelligente, vive d’esprit, ouverte au monde qui l’entoure, honnête,…
Quant aux autres personnages : Mrs Touchett , une femme très à part, Henrietta Stackpole, une femme très moderne, Mme Merle, qui me fait un peu penser à la marquise de Merteuil des Liaisons dangereuses ( et Mr. Osmond à Valmont). Dès le début je me méfiais d’elle ! Suspect
On dirait qu’elle vit dans la hantise d’être trahie par ses paroles ou ses gestes.
Elle est tellement obnubilée par l’image qu’elle renvoie aux autres, tellement soucieuse de ne pas révéler sa véritable nature, que même Isabel reconnaissait « son manque de naturel ».

Les personnages masculins sont très divers : j’ai tout de suite ressenti de la sympathie pour Ralph, ainsi que pour Lord Warburton, un parfait gentleman.
Spoiler:
 
Mais d’un côté je la comprenais lorsqu’elle refusait les demandes en mariage .Elle voulait voir le monde, profiter de la liberté que lui conférait sa fortune.
Spoiler:
 
Je me suis dite « tout ça pour ça ?? ».
Spoiler:
 
Elle a été d’une naïveté !!Pourtant, tout le monde autour d’elle essayait de lui ouvrir les yeux, mais comme on dit, l’amour rend aveugle.

Malgré tout, j’ai été peinée d’assister à ses désillusions, jusqu’à l’apothéose lorsqu’elle découvre tout sur les véritables relations qu’entretiennent les personnes de son entourage !
La fin avec Madame Merle m’a fait pensé à celle des Liaisons dangereuses : le masque est tombé !
Mais j’ai été déçue par le choix final d’Isabel !!
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Henry James (topic général)   Dim 14 Fév 2010 - 15:11

safira a écrit:
Mais j’ai été déçue par le choix final d’Isabel !!
Spoiler:
 
Dans le livre qui fait actuellement l'objet de la lecture de groupe, Le Temps de l'innocence, d'Edith Wharton, tu pourrais trouver la preuve du contraire avec le personnage de la comtesse Olenska. Wharton et James, observateurs attentifs d'un même milieu, mettent le doigt sur les mêmes points douloureux. Il se trouve d'ailleurs que l'héroïne de The Portrait of a Lady porte le même nom de famille que le héros de The Age of Innocence.


Citation :
et Mr. Osmond à Valmont
Sais-tu que dans le film de Jane Campion, le personnage est interprété par John Malkovitch, par ailleurs un Valmont marquant dans Les Liaisons dangereuses de Stephen Frears? sunny

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora


Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Henry James (topic général)   Ven 5 Mar 2010 - 10:47

Je viens de finir de lire Le tour d'écrou, et çà m'a barbée Embarassed . Autant j'ai aimé le style (la traduction ?), que j'ai trouvé plus fluide que celui de Washington Square (que j'avais lu en anglais et en français, et que j'avais adoré), autant l'héroïne m'a exaspérée du début à la fin No


Spoiler:
 



J'ai dans ma PAV la dernière adaptation et celle avec Colin Firth, mais je crois que je vais attendre un peu avant de les voir Neutral

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
safira
Préceptrice


Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 04/11/2008

MessageSujet: Re: Henry James (topic général)   Mer 28 Avr 2010 - 16:07

Citation :
cat47
Citation :
Dans le livre qui fait actuellement l'objet de la lecture de groupe, Le Temps de l'innocence, d'Edith Wharton, tu pourrais trouver la preuve du contraire avec le personnage de la comtesse Olenska. Wharton et James, observateurs attentifs d'un même milieu, mettent le doigt sur les mêmes points douloureux. Il se trouve d'ailleurs que l'héroïne de The Portrait of a Lady porte le même nom de famille que le héros de The Age of Innocence.

Je ne connais pas ce livre mais ça m'intrigue! Je vais m'empresser d'aller à la médiathèque voir s'il est disponible.

Citation :
Sais-tu que dans le film de Jane Campion, le personnage est interprété par John Malkovitch, par ailleurs un Valmont marquant dans Les Liaisons dangereuses de Stephen Frears? sunny
[/quote]

Non je ne savais pas! Après avoir lu le livre, j'ai tout de suite voulu voir le film mais je n'ai pas pu me le procurer.Je savais juste que Nicole Kidman jouait le rôle principal car elle était sur la couverture de mon livre.

Merci pour ces précisions!
Revenir en haut Aller en bas
Dulcie
Ville du Nord...


Nombre de messages : 753
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Henry James (topic général)   Mar 31 Aoû 2010 - 20:58

J'ai lu Portrait de femme au début de l'été (donc impossible pour moi d'être très précise aujourd'hui... Neutral Razz ).

J'ai apprécié. En fait, je l'ai même beaucoup aimé. drunken
C'est le second livre d'Henry James que je découvre, après Ce que savait Maisie il y a un an - ouvrage qui m'avait déstabilisée plutôt négativement.
Dans Portrait de femme, j'ai trouvé la personnalité d'Isabel Archer énigmatique, je l'ai souvent admirée, et sa trajectoire, la manière dont se déroule sa vie reste toujours passionnante.
L'épaisseur du livre est un atout, je ne me suis jamais ennuyée.
James décrit et décrypte les relations sociales, les montre sous un jour aussi effrayant qu'intéressant. Pour tout dire, j'ai eu une sorte de coup de coeur pour ce roman, donc même si James m'apparaît comme un écrivain à double tranchant, j'ai maintenant très envie de poursuivre avec lui d'ici quelques temps. study
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Henry James (topic général)   Mer 1 Sep 2010 - 14:47

Dulcie a écrit:
L'épaisseur du livre est un atout, je ne me suis jamais ennuyée.

Contente de lire une avis aussi positif, Dulcie. Le livre stage dans ma PAL depuis des lustres, il me fait peur. pale

Tu n'es pas la première à avoir des avis contrastés sur James. Personnellement j'ai jusqu'à maintenant préféré ses livres plus courts mais je ne demande qu'à changer. Very Happy

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
toxicangel
Snails Huntress


Nombre de messages : 6219
Age : 39
Localisation : Somewhere between Heaven and Hell, obviously...
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Henry James (topic général)   Mer 1 Sep 2010 - 19:41

J'ai moi aussi beaucoup aimé Portrait de femme, Dulcie. Et de ce fait, tu me fais très peur car j'ai moi aussi Ce que savait Maisie dans ma PAL. pale
Mais bon, en même temps j'ai beaucoup aimé le film The golden bowl, adapté d'Henry James donc ça fait déjà 2 bonnes raisons de poursuivre. Et au fait cat, où en est ta lecture du roman ? Toujours au stade stagnation dans l'étagère avec le marque page coincé dedans ? Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://angelfr.over-blog.com/
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Henry James (topic général)   Mer 1 Sep 2010 - 19:53

Bravo Toxic, je vois que tu suis, et il faut le faire avec ma façon de traiter ce bouquin. lol! Car j'ai arrêté une seconde fois. Il ne me reste plus que quelques dizaines de pages, pourtant. Allez, j'en profite pour me fixer un objectif, y'a que ça qui marche avec moi : je promets de le terminer avant la fin de l'année. sunny

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8055
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Henry James (topic général)   Jeu 28 Oct 2010 - 11:42

Une (très bonne) critique de la nouvelle traduction des "Ambassadeurs", LE chef d'oeuvre d'Henry James* dans Télérama cette semaine.

Cela me donne envie de faire entrer ce livre dans ma PAL (et de le tirer du sommeil profond dans lequel il se trouve, sur une étagère, depuis bieeeen longtemps).

* si j'en crois cet article ainsi que la quatrième de couverture de mon édition Penguin classics Wink


Dernière édition par serendipity le Lun 1 Nov 2010 - 17:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Henry James (topic général)   Jeu 28 Oct 2010 - 12:55

Merci pour ce lien, Serendipity. Cette critique me fait envie mais aussi un peu peur. En effet, en lisant qu'il s'agit de
Citation :
La patiente description du trouble intérieur de Lewis Lambert Strether, Bostonien d'âge mûr qu'un séjour parisien plonge dans un profond chaos émotionnel, constitue l'un des sommets esthétiques du corpus jamesien. Lequel, s'il constitue un exercice sans cesse approfondi de pénétration psychologique d'une acuité inouïe, s'offre tout autant et même davantage à lire comme une méditation sans fin sur l'opacité de la vie psychique des individus, l'ambiguïté morale qui préside à leurs pensées, à leurs actes, aux relations qu'ils tissent les uns avec les autres.

je crains de retrouver dans ce roman des éléments qui m'empêchent mener à bien la lecture de The Golden Bowl. La pénétration psychologique jamesienne, j'adore la rencontrer dans les nouvelles, mais à plus haute dose (les romans), je dois me cravacher un peu.

Mais bon, The Ambassadors a un plus, il se déroule à Paris, et ça me dit bien de voir ce que James a à raconter sur les Français. Razz Et puis ce roman est plus court que The Golden Bowl, il me semble.

Je me réjouis de lire tes commentaires de lecture, en tout cas. bounce

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8055
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Henry James (topic général)   Jeu 28 Oct 2010 - 13:14

Je vais probablement te tenir longtemps en suspense Cat, je le crains, car ma PAL est toujours aussi fournie. Pour celui-ci je vise au mieux les vacances de Noël

Ceci dit, j'ai les mêmes réserves et craintes que toi, teintées de la même curiosité sur la manière dont James va nous montrer Paris Very Happy

Dans l'édition "papier" de Téléréma, il y a aussi un court article sur le réédition de recueils de nouvelles autour de grands thèmes (exemple : l'Italie) mais je n'arrive pas à trouver cet article sur le site Internet
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6282
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Henry James (topic général)   Jeu 28 Oct 2010 - 22:33

Tu me tentes Serendipity, et ce n'est pas raisonnable... mais LE chef d'oeuvre, comment résister ? Wink
Dans les romans "épais" de Henry James, j'ai beaucoup aimé Portrait de femme et très moyennement apprécié Les bostoniennes (même si pas détesté non plus, personnages très excessifs, complétement exaltés et fin en eau de boudin).
J'ai par contre beaucoup aimé Le tour d'écrou et son ambiguité ainsi que The Aspern papers, dans les romans courts ou nouvelles longues.
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8055
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Henry James (topic général)   Lun 1 Nov 2010 - 17:18

Désolée d'ajouter de la tentation à la tentation permanente qu'est ce forum Embarassed
Je crois que j'ai The Aspern Papers dans ma PAL-bibliothèque depuis des lustres Wink
Revenir en haut Aller en bas
Marganne
Ville du Nord...


Nombre de messages : 707
Age : 47
Localisation : Finistère sud
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Henry James (topic général)   Lun 8 Nov 2010 - 9:56

Je viens de lire Daisy Miller et Washington Square et j'ai vraiment beaucoup aimé ces deux romans.

Daisy Miller est plutôt une nouvelle, elle se lit très rapidement. C'est l'histoire d'une jeune américaine très belle, en voyage en Europe avec sa mère et son jeune frère. Daisy est excentrique, légère, et se moque des convenances. Elle s'affiche en public avec des hommes sans être accompagnée, et perd rapidement sa respectabilité. La bonne société européenne lui fermera rapidement ses portes.

J'ai eu du mal à trouver de l'empathie pour le personnage de Daisy que j'ai trouvée sotte, en fait Shocked Pour moi son attitude anti-conventionnelle ne rélève pas d'un véritable état d'esprit mais de l'inconscience, de l'ignorance et de la sottise Rolling Eyes . Quoiqu'il en soit, on s'y attache, ne serait-ce que pour la plaindre Neutral

A la suite, j'ai lu Washington Square, que j'ai adoré
C'est l'histoire d'une jeune américaine pas très belle, pas très spirituelle mais héritière d'une jolie fortune qui va être l'objet des poursuites d'un courreur de dot. Elle est entourée d'une tante qui se mèle de tout et qui va avoir un rôle non négligeable dans l'histoire et de son père, médecin.
Spoiler:
 

J'ai vraiment aimé les personnages de ce roman. Catherine, assez effacée dans le début, devient une jeune femme amoureuse extrèmement touchante. La tante et le père, dont on se demande lequel est le plus odieux No L'écriture est très fluide, très agréable. C'est une lecture que je vous recommande sunny
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Henry James (topic général)   Sam 20 Nov 2010 - 17:20

Me voilà au bout de mes peines, j'ai terminé The Golden Bowl. lol!

Je me jette avant tout quelque fleurs pour avoir respecté mon délai auto-imposé (après environ deux ans de procrastination, je m'étais donné jusqu'à fin 2010 pour finir le roman). Laughing Je ne m'en fixerai plus un de même style avant longtemps, je peux le promettre. lol!

Mais comment se fait-il que ce livre, celui dont James était le plus fier, celui qui est souvent considéré comme son chef-d'oeuvre, m'ait donné autant de fil à retordre alors que j'adore sa prose dans Daisy Miller et The Turn of the Screw? Je ne sais pas combien de fois je me suis posé cette question et j'ai fini par trouver une réponse dans l'introduction de mon édition, écrite par Gore Vidal (lui-même romancier et dramaturge). Vidal distingue trois périodes dans la carrière de James : James I, le romancier traditionnel du XIXe siècle ("busy with the usual comings and goings of the orfinary fiction writer"), James II, le réaliste discipliné dont The Portrait of a Lady représente l'apothéose, et finalement James III, The Old Pretender, le magicien qui brise sa coupe d'or sans perdre sa magie (par opposition à Prospero qui brise son bâton magique dans The Tempest).

De cette analyse, je déduis que je pourrai un jour me lancer dans la lecture de The Portrait of a Lady, puisque ce dernier n'appartient pas à la période "magique" (ça me fait quand même un petit peu peur, car The Ambassadors, qui est sur ma PAL lui aussi, semble y appartenir). Je cherche également à comprendre en quoi consiste cette magie et pourquoi elle ne fait pas d'effet sur moi ou seulement celui d'un puissant somnifère.

Et je crois que je cerne à peu près la chose, Parvenu au sommet de son art (The Golden Bowl est son avant-dernier roman), James en utilise toutes les finesses pour se livrer à un décorticage millimétrique des plus infimes pensées de ses personnages. D'une intrigue somme toute ténue, il tire une analyse en profondeur des défis auxquels peut être confronté un couple. C'est sans aucun doute magistral et on peut dire qu'il démontre une maîtrise de la langue époustouflante, mais ça n'a pas fonctionné sur moi. James en fait trop : trop de répétitions, trop de propositions subordonnées, trop de recherche de précision dans le choix des mots. On en vient à une prose dont tous les mots sont connus (et même plutôt simples) mais dont l'assemblage est tellement alambiqué qu'il faut s'y prendre à plusieurs fois pour comprendre de nombreux passages.

Bien sûr j'aurais peut-être dû lire ce roman en français, j'aurais pu peut-être ainsi plus facilement comprendre ses subtilités, mais en lisant les quelques critiques postées sur amazon.uk, je me dis que la vérité est ailleurs. J'aurais aimé être capable d'écrire une critique en pastichant l'auteur, comme l'a fait cet internaute malin. Twisted Evil
Tom Will sur amazon.uk a écrit:
Who would have guessed that, despite his intrinsic, nay, atavistic desire (at least, that is how he characterized it to himself), to use when writing, as a matter of policy, the most long-winded and almost incomprehensibly tortured syntax, crawling through an infinity of sub-clauses, that he would one day, perhaps not during his lifetime but certainly in the near future, become acknowledged, by his own enemies no less, as one of the greatest and most tedious writers of the century, or indeed, of any other?





Trêve de théorie, juste pour le fun, un extrait :

Je vois tout de même un gros avantage à tout cela, c'est que je suis sûre que je vais préférer l'adaptation au bouquin. Il me semble parfaitement impossible d'illustrer toutes les circonvolutions intellectuelles de James à l'écran. Si Ivory s'en tient à l'essentiel, ça sera sûrement intéressant, car à la base, l'intrigue tient la route. Very Happy

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno


Nombre de messages : 5343
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Henry James (topic général)   Dim 21 Nov 2010 - 12:36

Si nous n'étions pas en froid Wink , je te témoignerais toute mon admiration Cat Twisted Evil J'ai moi-même été victime du Henry James de la dernière période avec La Source sacrée, livre très court face auquel j'ai déclaré forfait à plus de la moitié du roman Sad C'était obscur, ennuyeux, et pourtant je lisais la VF Suspect J'ai le film d'Ivory en stock, mais je vais attendre tes commentaires avant de m'y risquer Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
toxicangel
Snails Huntress


Nombre de messages : 6219
Age : 39
Localisation : Somewhere between Heaven and Hell, obviously...
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Henry James (topic général)   Dim 21 Nov 2010 - 15:02

Je ne sais pas si je lirai un jour The Golden Bowl après un commentaire pareil (encore que, les phrases à rallonge, c'est pas le genre de trucs qui me fasse peur Razz ). Une seule chose certaine : si je le fais, ce sera en Français (mais bon ça je le savais déjà avant ton commentaire).
Après, j'ai vu The Golden Bowl le film et il m'avait beaucoup plu. Et puis Jeremy Northam et Nick Nolte, quoi !
Par contre, je ne suis pas du tout certaine qu'il te plaise. Toi qui avait déjà eu des réticences avec Ivory pour La comtesse blanche, si on rajoute en plus le fait que le livre ne t'a pas plu, je crois que tu risques d'atteindre le summum du dégoût Laughing .
Et sinon, oui, j'avais trouvé Portrait of a lady magnifique. Et contrairement à d'autres, j'avais trouvé le style de James à la fois poétique et très limpide. Un très grand roman pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://angelfr.over-blog.com/
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Henry James (topic général)   Dim 28 Nov 2010 - 14:55

toxicangel a écrit:
(encore que, les phrases à rallonge, c'est pas le genre de trucs qui me fasse peur Razz )
Tu l'as d'ailleurs démontré en lisant régulièrement mes posts. lol!

MissHo, tu peux y aller, pour le film. Enfin si tu écoutes encore mes conseils après tout ce que j'ai fait subir au pauvre Maurice.

Je l'ai vu à peine le livre terminé, j'avais envie de me remémorer les grandes lignes de l'histoire. J'avais eu des réticences pour La comtesse blanche, tu as raison, Toxic. Mais si mes souvenirs sont bons, je crois que c'était principalement dû aux scènes de rue, trop nombreuses et surtout trop longues à mon goûts. Avec The Golden Bowl, j'ai retrouvé le Ivory de A Room With A View, de Howards End et de Maurice, qui, certes, prend son temps, mais pour de bonnes raisons, en nous faisant pénétrer dans l'intimité des personnages. Sa réalisation convient donc tout à fait à cette histoire. Sans surprise, le scénario ne reprend que le squelette du roman, en lui enlevant pas mal de chair. Mais comme cette charpente est solide, ça passe très bien. La plus grande partie des situations du livre sont repris, avec des dialogues élagués à l'extrême (je pense par exemple à une dialogue entre Fanny Assingham et son mari qui dans le livre doit durer au moins 25 pages et qui donne une scène de 20 secondes dans le film - sans que j'aie éprouvée la moindre impression de trahison ).

Si infidélité il y a vraiment, c'est peut-être par une légère dramatisation des personnages. Il me semble que dans le livre, Charlotte est loin d'être aussi exaltée et directe, par exemple. Les sentiments sont bien plus ambigus, plus réprimés. Je crois que si Ivory avait adopté exactement le même angle, le film aurait eu bien peu de chances de trouver des distributeurs, en fait. Embarassed Alors que là il parvient à interpeler le spectateur, il est plus facile de s'intéresser au destin des protagonistes.

En bref un beau film, irréprochable visuellement et en ce qui concerne la distribution. Seul petit bémol à ce niveau : je ne suis pas parvenue à me faire à l'accent italien de Jeremy Northam. lol!

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa


Dernière édition par cat47 le Dim 28 Nov 2010 - 18:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno


Nombre de messages : 5343
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Henry James (topic général)   Dim 28 Nov 2010 - 16:42

Cat47 a écrit:
j'ai retrouvé le Ivory de A Room With A View, de Howards End et de Maurice

Tu connais les mots magiques Very Happy Et comme tu as été sympa avec Maurice cette semaine, je songe à prendre de nouveau tes conseils en compte Wink
Revenir en haut Aller en bas
toxicangel
Snails Huntress


Nombre de messages : 6219
Age : 39
Localisation : Somewhere between Heaven and Hell, obviously...
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Henry James (topic général)   Dim 28 Nov 2010 - 18:49

Ce n'est sans doute pas le but recherché, mais en comparant ainsi livre et film, tu me donnes presque envie de lire le roman, cat lol!
Contente que l'expérience cinématographique de The Golden Bowl t'ait réconciliée avec Ivory et Henry James. Te sens tu prête à attaquer Portrait de femmes maintenant ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://angelfr.over-blog.com/
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Henry James (topic général)   Dim 28 Nov 2010 - 19:27

Toxic me harcèle, au secours! affraid lol!

Franchement, je crois qu'un jour je me lancerai. Very Happy Mais d'abord je relis Daisy Miller et quelques nouvelles en français. Very Happy

Quant à Ivory, avec lequel je n'étais pas fâchée du tout (il peut arriver aux meilleurs de se planter lol! ), je vais également poursuivre l'exploration de son oeuvre. Mais ça, c'est une autre histoire.

EDIT : et contente de t'avoir donné envie de lire le livre. C'est toujours bien de pousser quelqu'un à lire un livre, non? sunny

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Henry James (topic général)   Aujourd'hui à 15:18

Revenir en haut Aller en bas
 
Henry James (topic général)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» The Turn Of The Screw, Henry James
» Henry James
» LE TOUR D'ECROU de Henry James
» Washington Square, d'Henry James (chapitres 1 à 18).
» Henry JAMES (Etats-Unis)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles) :: Henry James-
Sauter vers: