Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Rome (HBO)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Zakath Nath
Romancière anglaise
Zakath Nath

Nombre de messages : 3515
Age : 35
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Rome (HBO)   Dim 17 Mai 2009 - 11:53

C'est ce passage-là en effet! "Now, that is an exit!" Laughing

Et oui, je trouve dommage que la saison 2 soit si courte. je comprends qu'ils n'aient pas pu prolonger pour encore une saison, mais aller jusqu'à 12 épisodes au lieu de 10, ça devait être faisable.

Pareil que toi concernant
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://zakath-nath.joueb.com
Emjy
Angel of Temptation


Nombre de messages : 6308
Age : 35
Localisation : entre Lark Rise et Candleford
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Rome (HBO)   Dim 17 Mai 2009 - 12:12

Zakath Nath a écrit:
C'est ce passage-là en effet! "Now, that is an exit!" Laughing
Rien que d'y penser, j'ai encore envie de rire Sacré Marc-Antoine quand même !

Sinon, je dois dire que tout plein de choses étaient passionnantes dans cette saison 2 (l'évolution d'Atia, la montée en puissance d'Octave, les problèmes familiaux de Lucius Vorenus) mais toute l'histoire autour des collèges m'a légèrement ennuyée Neutral ...
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.wordpress.com/
isobel
Ready for a strike!
isobel

Nombre de messages : 1076
Age : 43
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: Rome (HBO)   Sam 23 Mai 2009 - 18:15

ah voilà une serie qui m'a donné envie de me plonger dans la Rome antique. Parce que ce n'est pas ce qu'on nous apprend à l'école qui pourrait nous renseigner sur cette époque.

Du coup, je suis en train de lire une biographie sur Auguste. Son personnage m'a vraiment intrigué tout au long des deux saisons. Surtout que je n'ai pas cherché à savoir qui était Octave et ce qu'il allait devenir.

Tout est vraiment passionnant. Mais comme je vous l'ai dit, on apprend vraiment rien là-dessus en cours d'histoire à l'école et il va falloir que je trouve un guide sur les institutions de Rome parce que c'est un peu du chinois parfois!!!

J'ai d'ailleurs entendu une emission sur Tibère à France Inter tout aussi passionnant...maintenant in va falloir que je trouve un bouquin sur tous les autres empereurs romains!!!
Revenir en haut Aller en bas
emmaD
Romancière anglaise
emmaD

Nombre de messages : 2641
Age : 37
Localisation : Lutèce
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Rome (HBO)   Sam 23 Mai 2009 - 20:12

Moi, c'est ce que j'ai appris à l'école ! Douze ans de latin, ça permet d'apprécier à leur juste valeur ces sympathiques personnages...

Pour les empereurs romains, on peut lire les Vies des douze Césars de Suétone. Cet homme-là est très partial et il adore les histoires de sexe et de violence mais c'est une source de base, tout comme Tacite, ses Histoires et ses Annales (qui est très partial aussi). Mais il y a plein de livres récents qui racontent les choses de façon plus équilibrée, dans les collections universitaires à l'usage des étudiants d'histoire ou de lettres classiques.

Pour les institution de Rome, il y a par exemple le guide des Belles-Lettres, intitulé Rome, par Jean-Noël Robert. Il y a des plans, une chronologie, des tas de trucs sur la vie publique, la religion, la vie privée, des biographies rapides, et une bibliographie commentée.

Les Romains sont vraiment un peuple passionnant. Tant mieux si cette série les a rendus un peu plus familiers au grand public !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/u/904342/emmaD
Muezza
Almost Unearthly Thing
Muezza

Nombre de messages : 3230
Age : 44
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Rome (HBO)   Sam 23 Mai 2009 - 20:16

Quand je te lis, ça me rappelle ce que me racontait ma mère (qui parle ou parlait couramment grec et latin lol! ). Un jour elle travaillait ses traductions avec une amie et la mère a débarqué dans leur chambre en leur demandant ce qu'elles étaient en train de lire... parce que c'était assez olé-olé et dans les années 60 on rigolait pas avec ces choses-là...
Revenir en haut Aller en bas
isobel
Ready for a strike!
isobel

Nombre de messages : 1076
Age : 43
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: Rome (HBO)   Dim 24 Mai 2009 - 11:07

Merci emmaD pour tes précisions...ça va me permettre d'élargir mon champs de vision( et d'action) !!!!

Je n'ai pas voulu faire latin au collège car mon prof de français ne m'avait pas passionnée lors des initiations en 5ème. Il n'expliquait rien et se contentait de nous débiter les déclinaisons. Je l'ai parfois regretter mais je m'en suis finalement pas trop mal sortie...

Mais c'est vrai que tout cela est absolument passionnant !!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
emmaD
Romancière anglaise
emmaD

Nombre de messages : 2641
Age : 37
Localisation : Lutèce
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Rome (HBO)   Dim 24 Mai 2009 - 12:37

C'est vrai que le latin est pas mal rébarbatif au début, vu que tant qu'on ne connaît pas ses déclinaisons et ses conjugaisons, on ne peut pas trop comprendre les textes. Mais en fait, une fois qu'on est rentré dedans, la grammaire latine n'est pas très compliquée (il n'y a presque pas d'exceptions et presque pas de verbes irréguliers, ce qui change agréablement de la grammaire française).

Du coup, l'histoire de Rome n'est presque pas enseignée à la plupart des gens, et ça, c'est bien dommage. Les Romains nous ont laissé leur langue et leur droit, ils ont fondé la majorité des villes de France (en déplaçant souvent de quelques kilomètres les agglomérations gauloises), et leurs textes ont exercé une influence continue sur nos élites intellectuelles. C'est quand même pas mal de les connaître un peu.

Et en plus, leur histoire est mouvementée. Sous l'Empire, par exemple, il y a régulièrement des guerres pour savoir qui va être l'empereur, et très régulièrement, l'empereur devient complètement fou (ainsi, le successeur d'Auguste, Tibère, était parano et le suivant, Caligula, a donné à son cheval la dignité de sénateur et un peu plus tard, Néron se faisait acclamer en remportant des concours de poésie et faisait assassiner sa mère). Il y en aurait, de la matière pour des films et des séries !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/u/904342/emmaD
Liewen
Stubborn creature
Liewen

Nombre de messages : 2658
Age : 38
Date d'inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Re: Rome (HBO)   Dim 24 Mai 2009 - 13:24

Pour rajouter mon grain-de-sel-au-moulin-de-l'édifice, je plussoie sur le fait que malheureusement les langues mortes sont souvent enseignées comme telles ! J'ai eu la chance d'avoir une prof géniale en 5e, qui nous a fait de l'initiation au latin-grec du tonnerre, du coup pof, j'ai pris le package complet ! Résultat des courses, j'ai arrêté le grec au bout de 2 ans, nous ne faisions que faire de la grammaire Sleep ; pour le latin j'ai persévéré jusqu'au bac, mais j'ai beaucoup souffert ; ce n'est qu'en terminale que j'ai eu un soubresaut d'intérêt quand une prof intelligente a eu la bonne idée de nous faire bosser sur du Tacite (ah, la mort d'Agrippine !). Mais après on est passés à Lucrèce, re Sleep Il a finalement fallu que j'attende ma licence pour tomber sur un prof d'histoire romaine absolument génial, et que je me rende compte que l'histoire de Rome était complètement passionnante, presque autant que celle de la Grèce ancienne (pour laquelle je n'avais jamais vraiment eu le temps de faire un rejet).


Je suis donc moi aussi ravie que des séries comme Rome soient suffisamment bien ficelées pour raviver l'intérêt du public, "grand public" ou pas (je n'aime pas trop l'expression grand public, on a l'impression qu'on parle de la basse plèbe simplement parce qu'un truc est populaire)
Pour continuer sur la série, dont nous n'avons suivi pour le moment que la première saison, j'aime beaucoup le personnage d'Octave, mais aussi celui de sa maman Atia, la matrone romaine dans toute sa splendeur ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
cat47

Nombre de messages : 24094
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Rome (HBO)   Dim 24 Mai 2009 - 16:30

emmaD a écrit:
Mais en fait, une fois qu'on est rentré dedans, la grammaire latine n'est pas très compliquée (il n'y a presque pas d'exceptions et presque pas de verbes irréguliers, ce qui change agréablement de la grammaire française).

Eh bien EmmaD, voilà une vision très positive de cette belle langue. lol! Il y a peut-être moins de verbes irréguliers qu'en français (je ne sais pas, je ne les ai pas comptés, on dira tout de même qu'il y en a un certain nombre), mais il y a en plus les déclinaisons (avec leurs irrégularités) et quelques formes particulières (le gérondif, le supin, pour ce dont je me rappelle après près de 40 ans de non pratique), qui n'en font pas une langue facile à maîtriser, d'autant plus qu'on ne peut pas se familiariser l'oreille avec des séries télévisées. lol!

Mais vous avez tout à fait raison, il est regrettable que l'histoire et la civilisation romaine ne soit enseignées de manière approfondie qu'aux latinistes. La période couverte par Rome est bien sûr particulièrement féconde en événements marquants, pas étonnant qu'elle ait inspiré de nombreux dramaturges ainsi que le cinéma (hollywoodien, en particulier). La série a l'immense mérite de l'aborder sous un angle moderne, en faisant des personnages non pas seulement des icônes illustrant les grandes passions humaines mais aussi des être humains presque ordinaires plongés dans le tumulte qui accompagne les grands moments historiques.

La BBC avait abordé un thème assez similaire avec une série datant de 1976 et qui est restée gravées dans les mémoires, I Claudius, que j'avais eu la chance de pouvoir suivre à l'époque puisque j'étudiais l'anglais à Londres au moment de sa diffusion.

http://en.wikipedia.org/wiki/I,_Claudius

Ceux qui sont frustrés par les 2 courtes saisons de Rome pourraient peut-être être tentés (la série existe en DVD) mais je dois tout de suite vous avertir que le style est très différents, beaucoup plus théâtral. Si l'époque vous intéresse, que vous aimez les dialogues plus que l'action et que les décors en carton pâte ne vous dérangent pas, je ne peux que vous conseiller l'aventure. Le roman est très bien aussi, d'ailleurs.


Un petit extrait pour vous mettre ne bouche.