Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Philippe DELERM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nougatine
Lady of Zerzura


Nombre de messages : 2525
Age : 41
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Philippe DELERM   Lun 4 Mai 2009 - 1:42

A moins que je ne me trompe, il n'existe pas de sujet dédié à cet auteur.
J'ai terminé il y a quelques jours Ma grand-mère avait les mêmes, un recueil de textes, un peu inégal mais c'est toujours un plaisir que de retrouver l'écriture si douce de Delerm. J'ai des amis qui ricanent dès que je dis que j'aime bien cet auteur qui n'écrit pas de la littérature, ce ne sont peut être pas des textes qui resteront dans l'histoire littéraire (à ce titre lire dans ce recueil Qui lit encore Duhamel?)mais ça sonne souvent juste en ce qui concerne les actions du quotidien, les petites choses de la vie, celles dont on ne se rend plus compte.

Il y a un texte qui m'a tout particulièrement touché dans ce recueil, C'est le soir que c'est difficile. Ca parle avec des mots si simples de la douleur liée au deuil et de l'impuissance des autres à entrer dans ce silence, cette souffrance. Je ne peux pas m'empêcher de vous en mettre un passage:
Citation :
"Dans la journée, ça va." [...] Et la seconde phrase consentie dans la même douceur de ton: "C'est le soir que c'est difficile." Comme elle fait mal cette évaluation discrète du malheur!
[...] On sent qu'elle donne raison au soir, que le jour n'est qu'un conglomérat de subterfuges auxquels tous les humains se laissent prendre, parce que c'est comme ça, parce qu'il le faut bien.

C'est un texte que je trouve particulièrement juste, comme souvent chez cet écrivain d'ailleurs. Il y a aussi des romans qui sont excellents comme Un été pour mémoire qui fait partie de mes livres préférés!

Revenir en haut Aller en bas
cecilou41
Lover's Lane Wanderer


Nombre de messages : 2194
Age : 32
Localisation : Lost in translation
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Philippe DELERM   Lun 4 Mai 2009 - 8:47

J'ai lu, il y a quelques temps déjà, La Première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules. J'avais passé un très moment. Le livre est court (95 pages) et se lit très vite.
Il est paru aux Éditions Gallimard, collection L’Arpenteur, en 1997.





Résumés :
Citation :
34 'plaisirs minuscules' de la vie de tous les jours, 34 chapitres décrivant les petites joies quotidiennes qu'on aurait trop tendance à oublier, 34 leçons pour atteindre le bonheur en toute simplicité...

Citation :
Juxtaposition de scènes de la vie courante n'excédant jamais 3 pages, le livre décrit avec finesse tous les petits riens qui constituent « les plaisirs minuscules » si chers a l'auteur. La force de l'ouvrage réside dans une subtile alchimie, mélange juste et précis de nombreux ingrédients : titre accrocheur, écriture fine, tendre et émouvante, scènes banales mais puisées au cœur d'un inconscient a la fois personnel et collectif, concision extrême évoquant la nostalgie du souvenir… Essayez de vous souvenir de l'odeur des pommes, du bruit de la dynamo de votre vieux vélo, ou de votre réaction en buvant votre toute première pinte de bière (attention, pas la première cuite de bière, souvenir souvent flou et souvent bien moins réjouissant…). Vos sens se réveillent. Et tant pis si la situation racontée avec brio ne correspond pas tout a fait a notre réalité passée. On se plait a laisser son âme vagabonder dans une réalité plus ou moins fantasmée ou les goûts, les odeurs, les bruits ou les contacts nous transportent dans nos meilleurs moments de l'enfance a hier… Madeleine de Proust ? On n'est donc pas surpris de savoir que ce dernier est un des auteurs favoris de Philippe Delerm…

Voici le titre de quelques-uns des chapitres, pour vous donner un avant-goût Wink et illustrer un peu ces 2 résumés :
Un couteau dans la poche, Le paquet de gâteaux du dimanche matin, Aider à écosser des petits pois, Prendre un porto, L’odeur des pommes, Le croissant du trottoir, Le bruit de la dynamo, L’inhalation.

J'ai trouvé sur un blog un petit conseil de lecture sympa :
Citation :
Je vous propose une manière de lire ce petit livre. Chaque soir, sous la couette, l'élu(e(s !)) de votre coeur à vos côtés, ouvrez le livre à un nouveau chapitre. Et lisez à haute voix. Les chapitres ne font que deux pages. Cela prend quelques minutes. Lisez-le lentement comme un bon plat que l'on savoure. Lisez-le chapitre par chapitre, à petites gorgées. Savourez-le et surtout parlez-en après. Il est trop rare d'échanger des réflexions sur une lecture. Le roman est une lecture trop personnelle, asociale, (tais -toi, je lis !). La Première Gorgée de bière est l'un des seuls livres que l'on peut lire à deux. Et on s'endort le sourire aux lèvres et la salive à la bouche.

Bonne lecture !
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8071
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Philippe DELERM   Lun 4 Mai 2009 - 11:34

Comme beaucoup de monde, j'ai lu "La Première Gorgée de bière". Une lecture agréable sur le moment, mais qui ne m'a pas laissé beaucoup de souvenirs.

Il y a quelques mois, j'ai lu "Sundborn ou les jours de lumière" qui est consacré à l'école de Skagen, un groupe de peintres scandinaves de la fin du XIXè, contemporain des impressionnistes.

J'avais été attirée par ce livre en raison de mon interêt pour ce courant de la peinture nordique. Là encore une lecture agréable, sans plus.

Nougatine, j'aime bien l'extrait que tu as posté .... et je serais curieuse de lire un texte qui s'intitule "Qui lit encore Duhamel?" Wink
Revenir en haut Aller en bas
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory


Nombre de messages : 11979
Age : 31
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Philippe DELERM   Lun 4 Mai 2009 - 12:36

J'ai lu moi aussi le texte dont tu parle Nougatine, et il est très beau. J'aime bien ces petits textes d'ailleurs. Ils ne restent pas toutjours en mémoire mais ils sont très vrais, et quand il m'arrive d'en lire je me dis toujours " Oh ça c'est trop vrai!)

Je me souviens surtout d'un texte (publié dans undes recueils de Delerm, mais alors lequel ?) sur le fait que lorsqu'on visite un chateau en vacances, on se dit toujours " Oh moi la maison des gardiens me suffirait!"

Parce que je crois que je me fais toujours cette réflexion et je ne dois pas être la seule!
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
Mary Tudor
Chemise mouillée


Nombre de messages : 438
Age : 30
Localisation : Placentia Palace, Greenwich
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: Philippe DELERM   Mar 4 Déc 2012 - 21:48

Je trouve la proposition de lire Delerm à deux amusante, mais pour moi, Delerm, c'est l'intimité, c'est soi-même dans un fauteuil club, à se pencher sur ses propres mini-expériences en lisant celles d'un autre qui sait les croquer à merveille.

Récemment, j'ai lu sans en garder un grand souvenir Quelque chose en lui de Bartleby, que j'ai trouvé vain. Mais j'ai été touchée par certains textes de Trottoir au soleil ou Le bonheur et autres histoires. J'aime l'évocation de son amour pour sa femme, de son fils Vincent faisant ses devoirs un soir de pluie en Normandie (le petit Vincent, tu penses, le grand surtout... ), mais surtout cette belle aptitude dans son écriture à décomposer les secondes de l'existence. Ses créations sont un renouvellement constant du tableau des Montres molles de Dali, je trouve.

Quand je lis un Delerm, les minutes qui suivent, je suis comme lui. Je passe ma main pour sentir ce qui file sous mes doigts, je tente de mettre des mots dessus. Quand j'achète un Delerm, je repars avec le même appétit que pour un panier de fraises juteuses. Je me rappelle avoir acheté Première gorgée de bière... à un amoureux, à cause de sa couverture striée, qui pour moi en faisait un livre à part, qu'on caresse. Bon, l'amoureux partit, mais il a découvert Philippe Delerm. Et la bière a un goût amer.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.nomizein.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Philippe DELERM   Aujourd'hui à 5:58

Revenir en haut Aller en bas
 
Philippe DELERM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Philippe DELERM
» LES AMOUREUX DE L'HOTEL DE VILLE de Philippe Delerm
» Philippe Delerm
» [Delerm, Philippe] Le Portique
» Philippe Delerm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: