Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 John Grogan, Marley et moi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nougatine
Lady of Zerzura
avatar

Nombre de messages : 2525
Age : 41
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: John Grogan, Marley et moi   Jeu 30 Avr 2009 - 0:04

Je ne savais pas où poster mon avis sur Marley et moi, j'ai pensé au topic "chiens" mais il m'a semblé, comme l'a écrit Cat quelque part qu'il allait être perdu au milieu, donc voilà!

Mes soeurs et ma tante ont lu Marley et moi à sa sortie mais à l'époque je n'avais pas voulu le lire parce qu'on m'en disait trop de bien et que j'ai toujours tendance à me méfier de trop de compliments. Comme pour un film, si tout le monde me dit qu'il faut y aller, que c'est un chef d'oeuvre... ça produit souvent chez moi une réaction de rejet scratch
Bref, j'ai recroisé le chemin de Marley et moi à l'occasion de la sortie du film. J'avais besoin de me détendre avant un gros examen médical et ce film m'a semblé être le bienvenue, plus tard en en discutant avec une de mes petites soeurs j'ai décidé de lire le livre car elle m'a dit qu'il était beaucoup mieux que le film, un peu trop hollywoodien. Et pour finir les préalables, je venais juste de finir Middlemarch (dont je n'ai pas encore posté mon avis Embarassed ) que je lisais depuis quatre bons mois, et j'avais besoin de quelque chose de léger.

Ce qui m'a énormément plu dans ce livre c'est le côté universel du récit quand on a ou eu un chien. Je crois qu'on peut tous retrouver chez Marley des bribes de nos chiens, et ce côté là rend le livre tout de suite sympathique. Ce n'est pas toujours drôle (Serendipity, je suis d'accord avec toi sur ce point) parce que ça relate le quotidien d'un homme, de sa famille et de son chien. Alors bien sur ce chien fait d'énoooormes bêtises
Spoiler:
 
mais ce n'est là l'essentiel du livre. Sa vraie nature est dans le récit juste et honnête de ce qu'est la relation d'un maître et de son chien, cet amour et cette fidélité à toute épreuve, ce sentiment parfois d'avoir un fil à la patte, cette appréhension des vieux jours du chien. A ce titre les derniers chapitres du livre sont particulièrement éprouvants, mais sans pathos. C'est vraiment le récit de ce qu'il a vécu et de la difficulté de se faire au fait que l'on entendra plus le grattement des griffes sur le sol, plus de fête au retour à la maison... C'est le récit d'une histoire d'amour entre un homme et son chien, un chien très très particulier certes mais encore une fois on peut tous retrouver nos chiens dans ce Marley cinglé amateur de couches culottes sales et avaleurs d'obejts en tous genres Suspect :
Spoiler:
 
.

C'est bien sur aussi ce qui m'a plu, retrouver en filligrane le portrait de mon teckel ou de Major le chien de mon père. C'est aussi ce qui m'a ému, comme lorsqu'il se rend compte que son chien est sourd. On en a fait la triste expérience avec Major, mais on a remarqué que même s'il est à l'autre bout de l'appart profondément endormi, si on ouvre le frigo et que l'on se retourne, il est là derrière nous. Major le seul chien à se jeter dans le vide chez ma grand-mère depuis la fenêtre de la salle (2m20) pour pouvoir faire la fête plus vite à ma tante dans la cour scratch ... Major, le voleur de rôti tout juste sorti du four...

Ce livre est pour tous ceux qui adorent leurs chiens, mais aussi pour les autres afin qu'ils comprennent un peu mieux ce lien étrange qui nous relie à nos animaux et qui est souvent mal perçu.

Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8654
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: John Grogan, Marley et moi   Jeu 30 Avr 2009 - 0:47

De mon côté, j'avais acheté ce livre bien avant d'entendre parler du film et je l'avais gardé un bon moment dans ma PAL avant de me décider à le lire. Je m'attendais à adorer cette histoire (je suis très bonne cliente quand il s'agit d'histoires de chiens Wink ).

J'ai lu ce livre en VO, et j'ai trouvé le style très américain (j'ai beau réfléchir, je n'arrive pas à développer ce que j'entends par là, mais ce n'est pas très positif). Donc ça a un peu coincé, j'ai trouvé que Grogan en faisait des tonnes, et cela ne me faisait même pas rire.

Mais je dois avouer qu'en dépit de mes réserves, je suis pas restée insensible aux derniers chapitres sur la vieillesse de Marley qui m'ont beaucoup émue. Comme toi Nougatine, cela m'a rappelé les derniers jours de mon toutou, mon compagnon d'adolescence, et j'ai passé les derniers chapitres à pleurer comme une madeleine dans mon lit (après avoir repoussé ce moment que je sentais venir, j'ai pris mon courage à deux mains, un dimanche matin...)

Donc le récit de John Grogan m'a plus touchée par son émotion que par l'humour qui était pourtant loué en 4è de couverture.

J'ai bien aimé :

Spoiler:
 
(c'est pour cela que nous aimons nos toutous, pour leur amour inconditionnel et le fait qu'ils sentent quand on a besoin d'eux).

Spoiler:
 

Le seul épisode que j'ai trouvé drôle :

Spoiler:
 

Quant au film, je vais attendre qu'il passe à la télé Wink ou je le louerai en DVD ....
Revenir en haut Aller en bas
Nougatine
Lady of Zerzura
avatar

Nombre de messages : 2525
Age : 41
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: John Grogan, Marley et moi   Jeu 30 Avr 2009 - 0:53

C'est vrai que si je reprends la quatrième de couverture, il est écrit que c'est
Citation :
Une déclaration d'amour hilarante
d'après le New York Times, mais si l'on s'attend à rire du début à la fin, on risque d'être décu... Le mot hilarant me semble un peu fort.

Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8654
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: John Grogan, Marley et moi   Jeu 30 Avr 2009 - 0:59

Exact.

Une déclaration d'amour touchante ou émouvante aurait été plus juste selon moi.

Et pour finir un post qui part dans tous les sens (mais vu l'heure, je devrais être couchée Sleep ), j'ai beaucoup aimé l'édito que Grogan a consacré à la mort de son chien dans son journal et le fait que ce soit le papier qui lui a apporté le plus de réactions de lecteurs.

Sinon, je voulais revenir sur ce que tu as écrit plus haut :

Nougatine a écrit:
je n'avais pas voulu le lire parce qu'on m'en disait trop de bien et que j'ai toujours tendance à me méfier de trop de compliments. Comme pour un film, si tout le monde me dit qu'il faut y aller, que c'est un chef d'oeuvre... ça produit souvent chez moi une réaction de rejet scratch

Pour y souscrire totalement, j'en parlais récemment dans un topic sur Ian Mc Ewan Wink (ouf, je ne suis pas la seule ici ...)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: John Grogan, Marley et moi   

Revenir en haut Aller en bas
 
John Grogan, Marley et moi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» John Grogan, Marley et moi
» MARLEY ET MOI : MON HISTOIRE D'AMOUR AVEC LE PIRE CHIEN DU MONDE de John Grogan
» [Grogan, John] Marley et moi
» John GROGAN (Etats-Unis)
» John Rambo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers)-
Sauter vers: