Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Junichirô Tanizaki : Quatre Soeurs ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emjy
Angel of Temptation


Nombre de messages : 6308
Age : 33
Localisation : entre Lark Rise et Candleford
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Junichirô Tanizaki : Quatre Soeurs ...   Mar 7 Avr 2009 - 22:10

Une fois n'est pas coutume, j'ouvre un topic sur un auteur japonais !

Je viens de terminer un de ses plus célèbres romans, Quatre Soeurs, et j'ai beaucoup aimé Very Happy

Quatre Soeurs de Junichirô Tanizaki


Dans une vieille famille de commerçants aisés dont tout le monde connaît le nom à Osaka, quatre filles ont mené une vie luxueuse jusqu'à la mort de leur père. Sa disparition et les changements de vie dans le Japon de l'entre-deux-guerres les ont laissées dans une situation financière précaire.

Les deux aînées sont mariées. Leur destin est tout tracé, mais celui des cadettes ?

suite de la présentation de l'éditeur (un petit peu trop spoiler à mon goût Rolling Eyes )
Spoiler:
 

J'avais depuis longtemps envie de relire un roman japonais (le précèdent, de la jeune Risa Wataya, ne m'avait pas tellement conquise ...). Comme j'avais tout de même envie de renouveler l'expérience , mon choix s'est porté sur celui qui occupe une place privilégiée dans le monde littéraire et culturel nippon. Junichirô Tanizaki (1886-1965) est ce qu'on pourrait appeller un auteur majeur.
Selon wikipedia, son œuvre révèle une sensibilité frémissante aux passions propres à la nature humaine et une curiosité illimitée des styles et des expressions littéraires. Il est aussi le seul auteur japonais à avoir été édité chez la Pléiade, si ce n'est pas significatif, ça ...

Quatre Soeurs s'inscrit dans une époque tumultueuse. Il a été publié en feuilletons et fut interdit pendant la guerre. On a en effet accusé Tanizaki de véhiculer une mauvaise vision de son propre pays, sa politique dite agressive et sa volonté de façonner l'Asie à son image ... J'ai appris cela avec surprise. Tanizaki dans Quatre Soeurs ne semble pas, en tous cas au premier abord, se faire le porte-parole d'un quelconque mouvement contestataire.
En ouvrant de roman de près de 900 pages (dans son édition Folio), je m'attendais à une oeuvre romanesque. Au final, l'oeuvre se place sur un tout autre plan. Pas d'envolées lyriques, ni de suspens ou même de tension dramatique, l'auteur prévilégie le réalisme. La vie de ces Quatre Soeurs se passe lentement, presque inexorablement. Mais cela ne veut pas dire pour autant que le roman est ennuyeux, bien au contraire même. Le style de Tanizaki est simple, imagé, précis. Même si le déroulement du récit est plutôt lent, le roman, lui, est riche et nous offre avant tout quatre très beaux portraits de femmes (certains, cependant, plus brossés que d'autres). Le destin de ces quatre soeurs nous permet d'assister, en spectateur privilégié, à l'évolution du Japon de l'entre-deux guerres. Il nous dévoile aussi un panorama des us et coutumes de l'époque. Tanizaki traite de thèmes très forts. Il nous donne à réfléchir sur la féminité, la condition des femmes, leur part de choix dans un monde où le mariage fait presque figure d'accomplisssement personnel, où la réputation est aussi précieuse que fragile et où un homme est capable de prendre une décision à la place de sa femme voire même de ses belles-soeurs !
L'ainée vit dans la plus pure tradition japonaise tandis que la cadette se rebelle, s'occidentalise et souhaite se libérer du carcan familial et social... Les deux autre soeurs essaient elle aussi tant bien que mal de trouver leur bonheur ... Toutes différentes, toutes complémentaires, ces quatre soeurs suivent tous un parcours personnel semé d'embûches. Elles doivent toutes faire face à des obligations, des interrogations ...
Dans ce roman, Tanizaki laisse percer le chant douloureux de ces quatre femmes. C'est un roman fleuve sous forme de chronique familial doublé d'une oeuvre enrichissante sur l'évolution du Japon. On y apprend un foule de choses ! Bref, c'est à lire mais prenez votre mal en patience, ça se déguste en prenant son temps Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.wordpress.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46828
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Junichirô Tanizaki : Quatre Soeurs ...   Mer 29 Sep 2010 - 12:50

Je remonte ce topic des oubliettes car j'ai enfin fini ce pavé : 900 pages !! lol! Je dis enfin, car j'avoue qu'il m'a fallu un peu de force de caractère pour aller au bout. Ce n'est pas que je me sois ennuyée, une fois que j'étais dedans, mais quand je m'arrêtais (il faut bien dormir et manger et le reste ...) je n'avais pas vraiment envie d'y retourner, mais une fois repartie, ça marchait à nouveau. Ce livre est une tranche de vie d'une fratrie de 4 sœurs, deux mariées et deux célibataires, et l'essentiel de l'histoire est là : il faut les marier. Quand je dis tranche de vie, c'est exactement comme si l'auteur avait eu devant lui la totalité de leur existence et qu'arbitrairement il ait découpé un morceau de quelques années (4 ou 5) pour nous le mettre sous un microscope. Une fois encore en lisant un roman japonais j'ai cette sensation que l'histoire nous est exposée froidement, sans émotion, et que c'est à moi, lectrice, d'y découvrir ce que les personnages éprouvent. Petit à petit il ressort de ce livre à quel point la communication est codée, maîtrisée, et combien il est de mauvais goût de manifester ce que l'on éprouve. Cela on le retrouve même dans l'univers drama, où d'ailleurs c'est un ressort essentiel.
L'histoire se passe entre 1937 et 1941 mais s'arrête juste avant Pearl Harbour. Là c'est une conclusion que j'ai tirée moi-même, car il est très peu question de l'Histoire dans ce livre. Les personnages sont centrés sur leurs histoires de famille, les tractations pour trouver un mari à Youki ko, la vie affective difficile de Koi san, et autant les étapes des diverses rencontres en vue du mariage sont décrites dans les plus grandes précisions, autant la vie différente de Koi san est passée sous silence, on ne la connait que par les conséquences qu'elle entraîne, car Koi san tente de se libérer des conventions, elle veut gagner sa vie, donc elle vit en marge, et ses autres sœurs - et nous - ne savons de sa vie que ce qu'elle veut bien en dire. On ne la suit pas dans son univers, on ne la voit qu'avec ses sœurs. Il est à peine fait mention de la guerre en Europe, comme d'un épiphénomène qui ne concerne les sœurs que dans la mesure où les restrictions, et surtout l'évolution du pays les empêche de continuer leur vie : ne plus pouvoir aller voir les cerisiers, comme tous les ans, ne plus pouvoir faire de cérémonie d'anniversaire pour le décès des parents. Il faut savoir qu'à cette époque l'esprit du pays était consacré entièrement à la glorification de la Patrie, au sacrifice que chacun devait faire pour le pays, et ceux qui manifestait un intérêt privé (fête de famille ou autre) étaient plus que mal vus, et cela devint encore plus aigu après l'entrée en guerre du Japon.
Il faut savoir aussi que l'auteur avait voulu publier "Quatre sœurs" en 1943, mais la censure japonaise l'a interdit, justement pour cette résistance passive à l'esprit patriotique du moment. Le livre ne fut publié qu'en 1948, les Américains l'ayant autorisé sans problème, justement pour la même raison qu'il avait été interdit.
Au total, c'est un livre qui permet une véritable plongée dans l'âme japonaise, du moins celle d'il y a 60 ans, mais je ne pense pas que l'essentiel en ait beaucoup changé !
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6290
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Junichirô Tanizaki : Quatre Soeurs ...   Mer 29 Sep 2010 - 12:56

Merci de cet avis, Sempaï, tu me donnes très envie de le découvrir (il n'y a plus qu'à trouver le temps...)
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46828
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Junichirô Tanizaki : Quatre Soeurs ...   Mer 29 Sep 2010 - 14:08

Pour mes 18 000 messages je demanderai à être "Eloquent senpaï of Lambton" !!
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Junichirô Tanizaki : Quatre Soeurs ...   Ven 1 Oct 2010 - 10:19

J'adore l'idée Clinchamps!!!!

Merci pour ton avis!! Je l'ai lu il y a plus d'un an maintenant, et n'avais jamais pris le temps de poster Embarassed
J'avais beaucoup aimé ce roman. Je me suis posée la question de la traduction souvent, surtout au début. Je trouvais les phrases assez hachées, donc j'ai mis une bonne centaine de pages à entrer dans le récit. Une fois accrochée, je ne l'ai plus lâché!
Comme tu le dis, ça décrit très bien le Japon d'avant guerre... mais on se demande en effet si le fond a véritablement changé!
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46828
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Junichirô Tanizaki : Quatre Soeurs ...   Ven 1 Oct 2010 - 10:37

Galy a écrit:
Je me suis posée la question de la traduction souvent, surtout au début.

Exact ! j'avais oublié cela dans mon post, (il faudrait que je prenne des notes, mais, baste !) je trouvais la traduction bizarre (bâtonnets pour baguette, par exemple) comme vieillotte) et je me suis fait plusieurs fois la réflexion que j'aimerais en parler avec quelqu'un qui l'aurait lu dans la VO, vœu pieux, comme tu t'en doutes ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!


Nombre de messages : 6074
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Junichirô Tanizaki : Quatre Soeurs ...   Ven 1 Oct 2010 - 10:39

Laughing Laughing tout pareil que toi!!! Je me suis vraiment posé la question, avec l'envie de savoir si c'était traduit mot à mot par exemple. Parce que mine de rien, le japonais sur ce plan là ça peut s'avérer très casse gueule. Un kanji=un sens paf un mot.... oui mais bon, la subtilité... Rolling Eyes
Donc même si je me suis habituée au style, parfois je me demandais vraiment si c'était correctement traduit!

Un jour, on pourra lire Tanizaki dans le texte tu crois??? lol!
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46828
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Junichirô Tanizaki : Quatre Soeurs ...   Ven 1 Oct 2010 - 11:08

Galy a écrit:

Un jour, on pourra lire Tanizaki dans le texte tu crois??? lol!
J'ai de sérieux doutes, là, pour moi !!! lol! lol! N'empêche, c'est rare que je me pose ce genre de problème, en général j'oublie que c'est traduit et je lis comme si c'était du français VO, mais là, j'ai vraiment eu conscience qu'il y avait une fifférence ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6290
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Junichirô Tanizaki : Quatre Soeurs ...   Dim 29 Jan 2012 - 22:10

Je fais remonter ce topic des profondeurs de l'aquarium. Je suis à mi-chemin de ma lecture et j'y prends grand plaisir. J'ai aussi été surprise par certains choix de mots du traducteur(trice ?), notamment les fameux bâtonnets déjà cités, il faudrait voir de quand elle date. Mais ça ne me gêne pas outre mesure pour apprécier ce récit qui nous dépeint à traits fins le Japon d'avant guerre, les liens entre les soeurs avec leur lot de non-dit, la pesanteur de la hiérarchie familiale, qui restreint ou pas l'affection, la place de la femme dans la société, sur fond de montée des tensions internationales. Sans que pour autant il se passe grand chose dans le jardin bien agencé pour le plaisir des sens que contemple Satchi-ko depuis la chaise longue de sa véranda.
D'ailleurs j'y retourne...
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6290
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Junichirô Tanizaki : Quatre Soeurs ...   Ven 3 Fév 2012 - 23:45

Je viens de terminer Quatre Soeurs. J'ai beaucoup aimé ce roman et je confirme ma bonne opinion. J'ai suivi avec beaucoup d'intérêt les tribulations de Satchi ko, Youki ko, Tae ko et plus lointaine Tsouro ko entre leurs enfants, leurs maris ou leur absence de maris, la coiffeuse, le marchand de mode, les restaurants de Kobe, Ashiya et Osaka, à la saison des cerisiers en fleurs à Kyoto, sous la véranda étouffante du plein été ou dans les froides rues du quartier de Ginza ou de Shibouya à Tokyo l'hiver. Remerciant, s'excusant ou manœuvrant dans l'ombre pour parvenir à leurs fins sans vexer leurs parents, à l'aise dans la place que la société leur assigne ou étouffant par manque d'indépendance. Quelques tragédies, beaucoup de petits instants de vie, l'arrière plan de la guerre qui arrive.
Les personnages sont intéressants et Tanizaki sait les "capter" comme il retranscrit très finement la société de son époque (enfin, ce qu'en voient les femmes).
Cela m'incite à continuer mon exploration de son œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46828
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Junichirô Tanizaki : Quatre Soeurs ...   Sam 4 Fév 2012 - 0:53

Je suis enchantée que ce livre t'ait plu, MissA !! cheers Je l'ai aussi beaucoup aimé !! La montée de la guerre et la guerre elle-même m'ont beucoup intéressée, car c'est un revers de médaille que je ne connaissais pas : la vie quotidienne des Japonais pendant ce terrible conflit. Comme pas mal de gens par chez nous je n'avais qu'une vision très parcellaire et étroite de cette époque et ce livre (interdit à la publication en 1943 pour "mauvais espri" et publié en 48 ou 49 grâce aux Américains qui avaient levé la censure) m'a pas mal ouvert les yeux ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat


Nombre de messages : 6290
Age : 43
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Junichirô Tanizaki : Quatre Soeurs ...   Dim 5 Fév 2012 - 10:40

Oui, c'est un thème très présent, même s'il reste en toile de fond. Il imprègne le comportement en public des personnages et l'on sent un crescendo, même si le roman s'achève avant la réelle entrée en guerre du Japon. Les lettres d'Iwo Jima était aussi assez éclairant (mais il n'a pas été réalisé par un japonais).
On y voit aussi la censure puisque ce qui se passe en Chine est toujours qualifié "d'incidents", c'est donc bien ainsi que Satchi-ko le voit (je parle d'elle car c'est notre fil rouge dans le roman, sans être véritablement la narratrice).
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46828
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Junichirô Tanizaki : Quatre Soeurs ...   Dim 5 Fév 2012 - 11:18

Comme toujours dans les romans japonais que j'ai lus jusqu'à présent, sous une surface d'évènements d'apparence anodine se cachent des profondeurs et des strates. Lire ces roman équivaut à une imprégnation progressive. Il ne sert à rien de courir à la fin pour voir "comment ça finit" (ma mauvaise habitude Embarassed ) parce que ce n'est pas cela qui compte, mais le chemin pour y parvenir ! Very Happy Et "Quatre sœurs" en est la démonstration évidente ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Lorelei
Extensive reading


Nombre de messages : 249
Age : 27
Localisation : Vaucluse
Date d'inscription : 04/10/2011

MessageSujet: Re: Junichirô Tanizaki : Quatre Soeurs ...   Mar 11 Sep 2012 - 22:17

J'espère ne pas faire de hors-sujet en postant ici, pour ma part je n'ai pas (encore) lu Quatre Soeurs, mais je viens de finir Le Pont flottant des songes.
Je l'avais acheté car j'ai vu quelqu'un de l'auberge poster son titre quelque part, que j'ai trouvé magnifique, et en effet je n'ai pas été déçue par le côté poétique... Ma lecture m'a permis de me replonger dans quelques bases de culture japonaise, ainsi que dans l'ambiance unique des bassins à carpes, des sozu... qui me rappellent tant mon voyage là-bas I love you .
L'écriture est très sobre, très poétique, et comme dans quasiment tous les romans japonais que j'ai pu lire, d'une richesse absolue.

Ce qui me dérange un peu plus, je dois bien l'avouer, c'est le contenu... le contenu d'entre les lignes.
Je serais très curieuse d'avoir les retours de personnes qui ont lu cet ouvrage, car pour ma part, si on sort de l'écriture et de la dimension poétique, et biographique (acceptable pour la première partie du roman), je dois bien dire que j'ai été mal à l'aise à partir du moment où la deuxième "maman" entre en scène. Rien que l'idée de remplacer la première Chinu m'a fait mauvais effet, mais malgré cela j'ai continué en me disant qu'on pouvait à la limite trouver quelques excuses au père pour soulager la tristesse de l'enfant. Mais la suite, qui dépeint cette deuxième femme plutôt comme une mère castratrice, avec des relations vraiment étranges entre les deux adultes, le jeune homme et sa future femme, et même l'épisode du petit frère, m'a laissé vraiment une impression de malaise.

Alors je suis impatiente de lire vos avis, si vous avez lu ce court roman, et peut-être pourrez-vous m'offrir une autre lecture de celui-ci Very Happy ?

study

Revenir en haut Aller en bas
http://collectifcckl.wordpress.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46828
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Junichirô Tanizaki : Quatre Soeurs ...   Mer 12 Sep 2012 - 1:15

Je te rejoins tout à fait dans ton avis, Lorelei, et si j'ai trouvé les descriptions des jardins avec leur source et leurs bambous belles et suggestives, j'ai été assez écœurée par la relation entre cette femme et son "fils" ! Suspect Déjà avec la vraie mère ça ne me plaisait pas vraiment mais là !!! Suspect Je me demande ce que l'auteur voulait exprimer par ce comportement, car il est tout sauf ordinaire !! C'est l'œdipe poussé au maximum, tout en restant souterrain, j'aurais préféré qu'ils couchent une bonne fois ensemble, après tout elle ne lui est rien, et cela aurait tout remis à sa vraie place,mais là on sentait la forte connotation sexuelle de la relation, et en même temps le désir forcené de la cantonner dans une approche filiale, oui, malsain, c'est peu dire !!! Mais Tanizaki a la réputation d'un auteur sulfureux, moi je n'avais lu de lui que "quatre sœurs" (où il y a aussi des zones d'ombres assez troubles dans les rapports de tous les personnages en particulier l'une des sœurs et ses amants)et "le coupeur de roseaux" beaucoup plus simples, et tout aussi poétique. C'est un tout petit livre, je te le conseille, il y a une atmosphère de douceur mélancolique et la campagne du Kansai y est décrite d' une plume d'une grande poésie ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Lorelei
Extensive reading


Nombre de messages : 249
Age : 27
Localisation : Vaucluse
Date d'inscription : 04/10/2011

MessageSujet: Re: Junichirô Tanizaki : Quatre Soeurs ...   Mer 12 Sep 2012 - 1:27

Je suis allée voir sur Wiki après, effectivement il a l'air d'être un auteur très très sulfureux, c'est le moins qu'on puisse dire Very Happy .
Mais je suis rassurée de voir que mes impressions ont été partagées pour le coup..
Revenir en haut Aller en bas
http://collectifcckl.wordpress.com/
Ju
Gone With The Books


Nombre de messages : 9845
Age : 26
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Junichirô Tanizaki : Quatre Soeurs ...   Ven 18 Déc 2015 - 18:40

Je suis (enfin) venue à bout de Quatre soeurs et j'ai beaucoup aimé !
Je l'ai lu en anglais (acheté à Hiroshima c'est quand même la classe Wink ) et je n'ai donc pas eu les problèmes de traduction que vous avez pu soulever.
Je suis totalement d'accord avec l'avis de Clinchamps : la lecture ne me manquait pas forcément pendant ma lecture (je veux dire par là que j'ai réussi à faire des pauses de plusieurs jours pour lire d'autres livres entre temps) mais qu'une fois lancée, j'avais du mal à m'arrêter (ma phrase ne veut pas dire grand chose mais bon^^)
J'ai bien aimé les personnages qui sont intéressants à suivre, même si le personnage de Taeko (qui m'intéressait le plus) n'est pas le plus décrit (alors que tous les miais de Yukiko on nous les décrit en long en large et en travers ^^)
En fait je n'ai pas énormément à dire car finalement il ne se passe pas tant de choses que ça, mais j'ai beaucoup aimé cette lecture Smile
J'ai retrouvé un petit morceau du Japon que j'ai tant aimé et des lieux que j'ai eu l'occasion de visiter c''est très agréable !
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46828
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Junichirô Tanizaki : Quatre Soeurs ...   Ven 18 Déc 2015 - 18:59

Ce que j'ai le plus apprécié dans "Quatre sœurs" c'est la peinture en filigrane du Japon de l'avant-guerre et de la guerre. C'est à la suite de cette lecture que je me suis mise à chercher des auteurs qui décrivent cette époque terrible. En tous cas je suis ravie que tu aies aimé, Ju ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Junichirô Tanizaki : Quatre Soeurs ...   Aujourd'hui à 14:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Junichirô Tanizaki : Quatre Soeurs ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Junichirô Tanizaki : Quatre Soeurs ...
» Junichirô Tanizaki : Quatre Soeurs et autres romans
» QUATRE SOEURS (Tome 3) BETTINA de Malika Ferdjoukh
» Les BD Quatre Soeurs de Lucie Durbiano
» Quatre Soeurs : votre Verdelaine préférée ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Télévision :: Prawniverse, an aquarium from Asia-
Sauter vers: