Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Jane Austen dans le magazine "Lire"

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Emjy
Angel of Temptation


Nombre de messages : 6308
Age : 35
Localisation : entre Lark Rise et Candleford
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Jane Austen dans le magazine "Lire"   Lun 1 Mai 2006 - 15:34

Voilà, je me permets d'ouvrir un petit topic pour vous signaler que dans le dernier numéro du magazine "Lire" (déjà en kiosques ou à paraître, je ne sais pas trop), il y aura un dossier "spécial filles" avec la question suivante: "Y a t-il vraiment une écriture féminine?"
Et bien sûr ils parlent de notre chère Jane Austen!
Vous pouvez voir la couverture ici: http://www.lire.fr/images/345.jpg

Et voici l'article sur Jane: http://www.lire.fr/enquete.asp/idC=49977/idR=200

Maintenant il faut que je prenne le temps de le lire^^
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.wordpress.com/
sniprie
Demande enflammée
avatar

Nombre de messages : 397
Age : 33
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Jane Austen dans le magazine "Lire"   Lun 1 Mai 2006 - 15:59

merci beaucoup emjy pour l'information, dés que j'aurais du temps à moi, j'irais me procurer le magazine LIRE, que je connais uniquement de nom.
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Angel of Temptation


Nombre de messages : 6308
Age : 35
Localisation : entre Lark Rise et Candleford
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Jane Austen dans le magazine "Lire"   Lun 1 Mai 2006 - 16:03

Il est vraiment très bien tu verras, les dossiers sont particulièrement riches et intéressants. Les critiques sont aussi fort bien écrites. Very Happy
Par contre, j'avoue qu'il coûte un peu cher...

Sinon, je viens de lire l'article sur Jane Austen et j'y ai appris pas mal de choses, notamment concernant sa biographie
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.wordpress.com/
Nelly8
Crimson Rose of Hamley
avatar

Nombre de messages : 2245
Age : 72
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 17/02/2006

MessageSujet: Re: Jane Austen dans le magazine "Lire"   Lun 1 Mai 2006 - 16:30

Merci, merci Emjy, superbe article sur Jane Austen "leur mère à toutes"

oui, pour beaucoup, qui se sont inspirées de ses livres.

Je vais acheter lire pour le plaisir de garder cet article et pour lire le reste
Revenir en haut Aller en bas
Nettie
British countryside addict
avatar

Nombre de messages : 890
Age : 32
Localisation : Les pieds dans l'eau...
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: Jane Austen dans le magazine "Lire"   Lun 1 Mai 2006 - 18:28

Vraiment très intéressant et très complet. Je viens d'apprendre des choses!
Merci beaucoup pour le lien Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://aupandareveur.blogspot.com/
pemberley
Préceptrice
avatar

Nombre de messages : 40
Localisation : derbyshire
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Jane Austen dans le magazine "Lire"   Lun 1 Mai 2006 - 19:04

Citation :
Mister Darcy, émergeant du lac de sa propriété de Pemberley, regard charbonneux, mèche romantique, chemise blanche délacée plaquée sur le torse


Que dire de plus
Merci pour ce lien
Revenir en haut Aller en bas
Faustine
Chemise mouillée
avatar

Nombre de messages : 414
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Jane Austen dans le magazine "Lire"   Lun 1 Mai 2006 - 20:01

Oui oui oui, ma "manman" m'a monté cet article.
Vraiment très bien tourné, avec "Jane Austen, leur mère à toutes" et un portrait de notre écrivaine préférée ...
J'ai remarqué le fameux passage sur Mister Darcy Embarassed ...
Et je dirais même plus : "il a suffit d'une image pour que l'attachement à "tante Jane" tourne à l'hystérie collective : celle de Colin Firth, alias Mister Darcy..." et vous connaissez la suite ! Very Happy
J'ai pris un grand plaisir à lire cet article... que je vous recommande vivement ! Very Happy Very Happy
Et un autre passge, juste pour la forme :
"Chaque semaine, 11 millions de télespéctateurs se ruaient sur leur poste pour savoir si oui ou non (c'est oui, bien sûr) la fière Lizzy bennet allait succomber au charme de l'orgueilleux bachelor."
A Darcy, Darcy, quels ravages tu fais (ou vous faites, pour ne pas le tutoyer !) dans nos coeurs ! drunken

Allez, juste encore un petit ...
Qu'est-ce que je suis futile aujourd'hui ! Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf
avatar

Nombre de messages : 3014
Age : 38
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Jane Austen dans le magazine "Lire"   Mar 2 Mai 2006 - 9:56

Merci pour l'info! Le magazine Lire est vraiment très bien fait, mais il est vrai que malheureusement je pense trop rarement à le consulter. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Cécile
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 736
Age : 28
Localisation : Gif sur Yvette région parisienne
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Jane Austen dans le magazine "Lire"   Mar 2 Mai 2006 - 10:07

Citation :
Comment expliquer l'incroyable postérité de celle que l'on surnomme parfois la Barbara Cartland du XIXe?

Je ne savais pas que des personnes la surnommaient ainsi
Revenir en haut Aller en bas
http://cecilou.blogs-de-voyage.fr
Muezza
Almost Unearthly Thing
avatar

Nombre de messages : 3230
Age : 44
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Jane Austen dans le magazine "Lire"   Mar 2 Mai 2006 - 10:34

C'est un bien trop grand éloge à Barbara Cartland
Revenir en haut Aller en bas
Ashley
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 1528
Age : 41
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 03/02/2006

MessageSujet: Re: Jane Austen dans le magazine "Lire"   Mar 2 Mai 2006 - 10:42

C'est clair, c'est loin d'être de la grande littérature.

J'ai lu l'article complet et j'ai trouvé cela trés interessant, pas seulement la partie sur JA. Le reste m'a plu et correspond à mes lectures en particulier ce qui concerne le "chick lit".
Revenir en haut Aller en bas
nephtis
Ethereal Wings on the Nile
avatar

Nombre de messages : 9207
Age : 54
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Jane Austen dans le magazine "Lire"   Mar 2 Mai 2006 - 11:19

Une amie me l'a passé, je vais le lire.
Mais je suis choquée de lire que l'on compare JAusten à Cartland !!! affraid Ca m'atterre !

JAusten est un grand écrivain, Cartland une" remplisseuse", J Austen a un style d'écriture qui sert à son intrigue (lire le spendide essai de Catherine Bernard) (faut que je trouve le temps de vous en parler), une finesse d'analyse psychologique de l'âme humaine, une intelligence aigue des rapports et de l'évolution des êtres, un humour subtil et une sensibilité qui sait rester lucide.
Cartland, elle, fait du titre sur le même théme, et je doute que son travail soit aussi fouillé et intelligent que celui de J Austen.J'en ai lu un, vers 13 ans, chez ma grand mère, je n'avais plus rien à lire. Et je n'ai pas pu le finir tellement que j'ai trouvé ça ennuyeux Sleep Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Ashley
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 1528
Age : 41
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 03/02/2006

MessageSujet: Re: Jane Austen dans le magazine "Lire"   Mar 2 Mai 2006 - 11:32

La comparaison vient je pense à la réduction du talent de jA à l'aspect sentimental de son oeuvre qui n'en est qu'un aspect. C'est souvent ce qui connaissent mal l'oeuvre qui se permettent ce genre de comparaison.
Revenir en haut Aller en bas
nephtis
Ethereal Wings on the Nile
avatar

Nombre de messages : 9207
Age : 54
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Jane Austen dans le magazine "Lire"   Mar 2 Mai 2006 - 11:38

Surement (j'espere )
Revenir en haut Aller en bas
Cécile
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 736
Age : 28
Localisation : Gif sur Yvette région parisienne
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Jane Austen dans le magazine "Lire"   Mar 2 Mai 2006 - 13:49

C'est vrai Jane Austen est bien au dessus de Barbara Cartland. Je vous parle en connaisseuse j'ai 200 Barbara Cartland environ chez moi (je les ai tous lu plusieurs fois) et je dois dire que c'est bien agréable de repasser à de la vrai littérature après. Gros défaut de Cartland, toujours la meme histoire, avec toujours le meme plan.
Revenir en haut Aller en bas
http://cecilou.blogs-de-voyage.fr
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23956
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Jane Austen dans le magazine "Lire"   Mar 2 Mai 2006 - 19:49

Merci pour ce lien, Emjy. J'ai lu cet article avec intérêt, mais je l'ai trouvé relativement superficiel. Réduire Jane Austen à l'aspect sentimental de ses romans est un peu dommage. Ok, l'auteur de l'article évoque bien le fait que Jane sait disséquer les grands et petits ridicules de ses contemporains ou parle de sa férocité (ce n'est pas exactement le terme que j'aurais utilisé, plutôt lucidité et esprit) mais la référence malheureuse à Barbara Cartland donne le ton de l'article, de même que la façon dont est évoquée l'immense succès de la mini-série BBC. Un peu réducteur pour Jane ... et pour nous les femmes, surtout lorsque le thème du numéro est justement "Les femmes et le roman". J'aurais préféré que le style particulièrement élégant de Jane Austen, son sens du dialogue, sa finesse et son humour soient mieux mis en valeur.

Le passage que j'ai préféré est le suivant :
Citation :
On oppose souvent la vieille demoiselle raisonnable à la romancière si vive et primesautière. Mais pour Claire Tomalin, il n'y a bien qu'une seule Jane Austen: une femme résignée, mais goûtant la musique, le bon vin, et même la compagnie de ses si imparfaits semblables: «Elle était du côté de la vie. Sinon, pourquoi aurait-elle tant d'indulgence pour Lydia, la plus jeune et la plus sotte des sœurs Bennet, dans Orgueil et préjugés? Elle lui pardonne tout!»
Je n'ai jamais considéré Jane Austen comme une vieille demoiselle, ni comme une femme résignée (plutôt soulagée à mon sens de ne pas avoir fait de concessions à la société, mais vraiment pas résignée), mais je suis heureuse d'apprendre que comme moi, elle appréciait les bons vins Very Happy , et je trouve que dire qu'elle était du côté de la vie est une excellente façon de la caractériser et explique mieux son succès que de le lier au seul aspect romantique de son oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Mr Damien Tilney
The Knight of Irony
avatar

Nombre de messages : 3466
Age : 34
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Jane Austen dans le magazine "Lire"   Jeu 5 Oct 2006 - 22:38

Je trouve aussi que la comparaison avec Babara Cartland est étonnante... C'est vraiment réducteur. Barbara Cartland écrit des romans à la chaîne. La journaliste a en plus une connaissance de l'histoire littéraire assez limitée. Jane Austen n'a pas écrit des romans harlequin !!!! Elle s'inscrivait dans la lignée des romans sentimentaux du XVIIIe siècle qui étaient bien plus intelligents que tous les romans de Barbara Cartland.

Je suis séduit par l'idée de Claire Tomalin. Je pense en effet que la romancière a fait des récits d'amour pour plaire aux lectrices cultivés (je dirais même au gens cultivés, hommes et femmes) avec quelque chose en plus.

J'ai lu l'essai de Catherine Bernard (Dans l'oeil du paradoxe) et il est très intéressant bien que difficile d'accès de temps en temps.

En tout cas cette comparaison avec Barbara Cartland (je reviens dessus ça me choque vraiment) aurait bien fait rire ma prof de littératures comparées avec qui nous avons travaillé sur le roman sentimental du XVIIIe siècle. On a étudié Jane Austen pour montrer qu'elle se moquait constamment des effusions sentimentales et qu'elle détruisait certains clichés romanesques (comme la scène du coup de foudre).
Revenir en haut Aller en bas
Mr Damien Tilney
The Knight of Irony
avatar

Nombre de messages : 3466
Age : 34
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Jane Austen dans le magazine "Lire"   Jeu 5 Oct 2006 - 22:48

Il y a une autre chose qui m'a surpris. C'est le fait de parler de l'absence de révolte de Jane Austen. Là encore je me demande si la journaliste a lu ses romans. Jane Austen en détournant les clichés des romans qu'elle a lu introduit justement une forme de révolte. Et qui a écrit les romans qu'elle lisait ? Des hommes en majorité. Biensûr elle ne demande pas aux femmes de se soulever pendant la nuit et de faire une nouvelle civilisation. Mais par le rire elle détruit l'idéal féminin que les hommes ont imposé dans la littérature !

Un seul exemple est très parlant : Mr Collins lit les sermons de Fordyce aux Bennets. Il me semble que l'ennui des jeunes filles est déjà une forme de moquerie. Mais en plus Orgueil et Préjugés dans son intégralité se moque bien des préceptes de Fordyce. Celui-ci affirme qu'un homme censé ne doit pas se marrier avec une femme qui a de l'esprit (le mot anglais est wit. Il signifie l'esprit piquant, spirituel). Mais qu'a fait Darcy ??? La fin du roman nous dit en plus qu'Elisabeth ne cesse de se moquer gentillement de son mari afin qu'il apprenne à rire de lui même. Le rire chez Jane Austen est une subversion.

Si vous voulez des précisions, il n'y a pas de problème. J'ai plein de livres sur Jane Austen.
Revenir en haut Aller en bas
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory
avatar

Nombre de messages : 11979
Age : 33
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Jane Austen dans le magazine "Lire"   Ven 6 Oct 2006 - 8:05

Alors moi les précisions je vote pour!
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
Laure
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1327
Localisation : Perdue dans la lande
Date d'inscription : 04/02/2006

MessageSujet: Re: Jane Austen dans le magazine "Lire"   Ven 6 Oct 2006 - 14:13

woaw Damien, c'est vraiment très intéressant!
J'aimerais savoir sous quel thème de littérature comparée tu avais étudié JA (et avec quels autres romans?). Si je me souviens bien, c'était toi le garçon d'allociné qui avait fait son mémoire sur la place de la lecture chez les héroïnes de JA et George Sand? Je trouve ça vraiment passionnant! Je suis en licence et je commence déjà à songer à l'année prochaine, comment je vais pouvoir trouver un sujet où parler de tous ces auteurs anglais que j'aime! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Mr Damien Tilney
The Knight of Irony
avatar

Nombre de messages : 3466
Age : 34
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Jane Austen dans le magazine "Lire"   Ven 6 Oct 2006 - 18:16

Et oui c'est bien moi, Laure. Tu m'as reconnu.

J'ai fini ma recherche sur Jane Austen en début d'année. Mais maintenant je passe à autre chose (le CAPES).

J'ai étudié Jane Austen en licence. Le cours était sur l'avatar du roman sentimental au XVIIIe siècle. On étudiait Orgueil et Préjugés pour l'Angleterre, Lettres écrites de Lausanne d'Isabelle de Charrière pour la France, Les Affinités électives de Goethe pour l'Allemagne. C'était très intéressant.

Et pour mon master 1, j'ai fait un travail sur Jane Austen et George Sand. J'ai étudié la manière dont elles ont revisité la tradition gothique en m'appuyant sur leur réécriture du roman d'Ann Radcliffe, Les Mystères d'Udolphe. J'ai aussi parlé de la mise en scène de la lecture dans les romans de Jane Austen. J'ai également fait un exposé sur Sarah Waters ! Comme quoi en Master on peut parler de tout ce qu'on aime si on est malin. Mais si on fait de la littérature française c'est un peu plus difficile. Mais je veux bien t'aider pour ton Master 1 Laure. Mais je crois qu'on doit s'envoyer des messages privés. Lol.

Pour les précisions, Camille, ça va arriver. Je dois y réfléchir. Lol. Dans mon mémoire j'ai travaillé sur la destruction des clichés littéraires chez Jane Austen. Et j'aimerai un jour travailler sur le rire chez Jane Austen.

J'espère que je ne vous parais pas trop pédant. Je ne suis prêt à partager. J'avoue que dès qu'il s'agit de Jane Austen, je démarre tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23956
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Jane Austen dans le magazine "Lire"   Ven 6 Oct 2006 - 18:46

Trop pédant? Bien sûr que non, au contraire. Je trouve que les divers thèmes que tu évoques sont passionnants et je suis toujours partante pour décortiquer notre chère Jane, surtout en compagnie de personnes qui l'ont étudiée très sérieusement (avec les autres aussi d'ailleurs). N'hésite donc pas à creuser tous les sujets qui t'intéressent, je suis sûre que tu trouveras des interlocuteurs ici. cheers

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Laure
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1327
Localisation : Perdue dans la lande
Date d'inscription : 04/02/2006

MessageSujet: Re: Jane Austen dans le magazine "Lire"   Ven 6 Oct 2006 - 20:59

Ah oui ça c'est sûr et certain, tu trouveras des interlocuteurs!! Ca fait plaisir de passer au stade supérieur avec JA!
Quelle réécriture de George Sand en roman gothique? désolée je suis un peu curieuse Embarassed mais j'aime aussi beaucoup G.Sand...réponds moi en mp si ça t'ennuie.
Je trouve que c'est très difficile d'imaginer monter un mémoire en littérature comparée avec l'idée de choisir un corpus avec un roman anglais du XIXème, surtout écrit par un femme: à part avec G.Sand, aucune écrivain du XIXème en France n'est restée! pale enfin, peut-être que cette conversation est un peu HS.. lol!
En tout cas, c'est super de pouvoir tant partager avec ses amis: je n'ai "converti" qu'une copine et avec mesure, heureusement que ce forum existe pour que je ne sois pas frustrée!!
Revenir en haut Aller en bas
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory
avatar

Nombre de messages : 11979
Age : 33
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Jane Austen dans le magazine "Lire"   Ven 6 Oct 2006 - 21:37

pédant ? alors là absolument pas mais absolument pas de chez absolument pas niète que néni nein nicht no ...

LOL
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
Mr Damien Tilney
The Knight of Irony
avatar

Nombre de messages : 3466
Age : 34
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Jane Austen dans le magazine "Lire"   Lun 9 Oct 2006 - 21:04

Comme vous devez le savoir, Pride and Prejudice est au programme du CAPES et de l'agrégation d'anglais cette année. Il y a en plus le film de Joe Wright à étudier. Il y a donc quelques livres qui sont sortis pour aider les étudiants. J'en ai acheté un dans la collection ellipses. Il est très intéressant. Par contre il y a des chapitres intégralement en anglais (je dis ça pour ceux qui ne le lise pas, ou pas encore lol). Pour le film il y a des commentaires judicieux mais d'autres très discutables (je ferai sûrement un sujet particulier). Tout ça pour dire qu'il y a un article sur le rire dans le roman de Jane Austen et qu'il va totalement à l'encontre du magazine lire. Il est fait par une universitaire donc forcément c'est moins superficiel.

Selon Valérie Cossy, le rire chez Jane Austen n'est pas un moyen de compenser sa position de femme dans la société mais plutôt une manière de mettre en danger l'ordre social. Elle propose des exemples avec lesquels je vais pouvoir éclairer le propos que j'ai tenu plus haut. Le rire met en danger l’idéal féminin créé par les hommes. James Fordyce par exemple a écrit des sermons destinés aux femmes. On constate que dans P&P et dans l’adaptation, c’est le personnage ridicule de Mr Collins qui en fait la lecture à la famille Bennet. Cette dernière s’ennuie et baille. En plus Mr Collins s’écrit qu’il ne lit jamais de roman, genre que les femmes aimaient déjà beaucoup au XVIIIe siècle. On peut noter au passage que, dans Northanger Abbey, Jane Austen se moque aussi des gens qui disent ne pas lire de roman. Le personnage de Mr Tilney est dans le domaine de la lecture (et dans d’autres aussi) l’opposé de Mr Collins. Voici un des serments de Fordyce que P&P renverse totalement :
“Men who understand the science of domestic happiness, know that its very first principle is ease (…) But we cannot be easy, where we are not safe. We are never safe in the company of a critic; and almost every wit is a critic by profession”.
Je traduis rapidement l’idée (je ne suis pas spécialiste en version pour faire d’excellente traduction) : Fordyce dit qu’un homme ne peut pas trouver le bonheur dans le mariage s’il est constamment critiqué. Or l’esprit, l’humour spirituel est une manière de mettre en danger l’autorité de l’homme. Un homme sensé, selon Fordyce, ne choisira pas une femme qui manie le wit (l’humour spirituel).
Le lecteur de P&P comprend bien que Elisabeth est justement une de ces femmes dont l’homme doit se méfier. Darcy n’a donc pas fait un mariage heureux selon les critères de Fordyce. Elisabeth met constamment en doute son autorité en se moquant de lui. Lorsqu’elle accepte la 2e demande en mariage elle dit à Darcy qu’il va devoir apprendre à rire de lui-même, chose que Fordyce n’aurait absolument pas autorisé. On peut ajouter cependant que Lizzie respecte son mari tout en ne s’interdisant pas de le taquiner.
Valéry Cossy explique également que Jane Austen inverse les schémas attendus dans le roman sentimental. L’homme incarne la raison et la femme le sentiment. L’homme est réfléchi et la femme toujours spontanée. Dans P&P ce schéma est bouleversé. Darcy est souvent sous le coup de l’émotion. Il rougit, il tremble. Son corps n’est pas toujours maîtrisé. Elisabeth au contraire est du côté de l’intellect dans sa relation avec Darcy. A certains moments la tendance s’inverse un peu, sans doute pour nous faire comprendre qu’en amour l’homme et la femme sont sur un pied d’égalité et que les deux sexes sont tantôt raisonnables, tantôt spontanés. Jane Austen va donc à l’encontre de l’idée qu’une femme est naturellement un être qui se laisse emporter par ses passions. D’ailleurs les romans écrits par des hommes font mourir les femmes qui sont dans ce cas afin que leurs morts servent de leçon aux lectrices. On peut remarquer que Sense and Sensibility ne suit pas cet exemple. Pendant un moment on croit que Marianne va mourir pour avoir laissé ses sentiments la guider. Mais ce n’est pas le cas.

J’espère qu’avec ces exemples j’ai réussi à te convaincre Camille. Pour moi Jane Austen se moque de l’idéal féminin que les hommes ont imposé. Elle en propose un nouveau dans ses romans. Ses romans contiennent une charge subversive et je pense qu’on l’a oublié aujourd’hui.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jane Austen dans le magazine "Lire"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jane Austen dans le magazine "Lire"
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» MANSFIELD PARK de Jane Austen
» Jane Austen dans La Revue des deux mondes (mai 2013)
» Jane Austen dans le supplément week-end de Libération
» "La fille qui voulait être Jane Austen" ("Enthusiasm") de Polly Shulman
» Connaissez-vous Manju Kapur, la "Jane Austen anglo-indienne" ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Jane Austen :: Miss Austen-
Sauter vers: