Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Fizwilliam Darcy : Le Journal d'un Gentleman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fitzwilliam Darcy
Coléoptère d'Afrique
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 204
Localisation : Pemberley House, Derbyshire
Date d'inscription : 24/03/2009

MessageSujet: Fizwilliam Darcy : Le Journal d'un Gentleman   Jeu 26 Mar 2009 - 10:04

Je remercie l'opportunité qui m'est faite de pouvoir m'exprimer chez vous.

Comme toute personne, j'ai des doutes et des certitudes, ce qui fait de moi, un être fort et fragile à la fois.

Lambton, Jeudi 26 Mars 2009

Mon aventure personnelle apparemment intéresse le monde entier. Jane Austen, ma créatrice, est traduite dans toutes les langues, et le monde entier débat sur la question principale du roman, - du bon exercice du jugement et notamment de la précipitation à juger sans envisager le problème sous divers points de vue.

Car, il faut faire preuve de circonspection et de prudence lorsque ne connaissant pas les personnes à qui nous sommes présentées. C'est ce qui régit toute ma vie. Par contre, vous aller me trouver bien misogyne en disant que l'assurance dont Miss Elizabeth Bennet fait preuve durant toute la première partie du roman de Jane, est la cause de son erreur. Elle me juge d'emblée sur le langage de mon corps. Oui ! mais avec du recul, j'avoue que mon histoire d'amour commence mal, par ma faute, alors que dès mon premier contact, avec elle, j'ai ressenti une attirance certaine et j'étais effrayé par ce que je ressentais.

196 ans après, j'entends toujours parler de mon comportement de goujat, alors que réellement JE SUIS UN GENTLEMAN. Cela me mine à un point, pourriez-vous m'aider ?
Revenir en haut Aller en bas
lady Clare
Lily-white Doe
avatar

Nombre de messages : 9881
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Fizwilliam Darcy : Le Journal d'un Gentleman   Jeu 26 Mar 2009 - 10:19

Cher Mr Darcy,

je me permets de vous répondre car vos propos me touchent beaucoup venant de la part d'un gentleman tel que vous. Car gentleman vous êtes, nous n'en doutons aucunement.
Cependant, et pardonnez moi si ce que je vais vous écrire touche au domaine de l'intime, mais les sentiments et la manière de les exprimer ne sont pas chose aisée...même pour la plus avisée des jeunes femmes et pour le plus délicat des gentlemen.
Les difficultés que vous avez connues font que votre histoire avec Madame Elizabeth y gagne en profondeur, en intensité. Puisque vos sentiments ont été mis à l'épreuve, ils y gagnent en force, les fondations de votre amour sont solides. Je ne pense pas que madame Elizabeth se trompait au début, je pense simplement qu'elle agissait et réfléchissait selon sa conscience et selon ce qu'elle croyait être juste. La preuve, c'est que lorsque vous avez laissé un peu se fissurer votre carapace (pardonnez cette expression quelque peu triviale...), madame Elizabeth y a été sensible rapidement et a reconnu son erreur sur son jugement. Elle vous a ensuite tenu en très haute estime et l'effet inverse s'est produit, elle ne se croyait pas suffisamment digne de vous (notamment à cause d'une certaine histoire malheureuse concernant l'une de vos belles-soeurs).
Voilà M. Darcy, sachez que vous êtes pour beaucoup d'entre nous l'idéal masculin, alors ne vous posez pas trop de questions, et restez tel que vous êtes.
Bien cordialement, Lady Clare.
Revenir en haut Aller en bas
Fearless
Tea Boy's Counting Lady
avatar

Nombre de messages : 3682
Age : 28
Localisation : Entre Camelot, le Hub et Shiz University
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Fizwilliam Darcy : Le Journal d'un Gentleman   Jeu 26 Mar 2009 - 12:02

Je plussoie Lady Clare

Je ne rajouterais qu'une petite chose : dans cette Auberge, nous essayons de ne pas juger les gens au premier abord.
Nous les observons, étudions, nous réfléchissons, nous en parlons entre nous, et ce n'est que bien plus tard, lorsque tous les avis ont été entendus que nous arrêtons notre jugement.

Cependant, il est vrai que des fois notre esprit nous fait défaut et que les sentiments parlent pour nous. S'il est arrivé que l'on vous qualifie de "goujat" c'est parce que l'on n'avait pas encore considéré tous les éléments...

Je ne sais pas si mes propos sont compréhensible, j'ai quelques fois du mal à exprimer mes pensées par écrit...

Soyez sans crainte, à ce jour, vous êtes plus que jamais considéré comme un "Gentleman"... et j'irais même jusqu'à dire
Revenir en haut Aller en bas
http://sweet-madness.hautetfort.com
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 49507
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Fizwilliam Darcy : Le Journal d'un Gentleman   Jeu 26 Mar 2009 - 13:08

Cher Mr Darcy, j'irai jusqu'à dire que vous êtes LE gentleman lambtonien par excellence, car sans vous et votre magnifique histoire avec Mrs Darcy il n'y aurait pas de gentleman lambtonien du tout ! Maintenant, bien sûr, nous avons un peu étendu le concept ! Mais vous demeurez toujours en filigrane dans nos attributions du titre, et vous êtes un peu la pierre de touche de nos comparaisons. Ah ! vous nous avez fait rêver depuis longtemps, et je vous avouerai que beaucoup d'entre nous se sont plu à imaginer des suites et des compléments à votre histoire, tout cela pour tenter de se croire un instant réincarnées dans votre univers. Mais déjà vous parler par l'intermédiaire du clavier est un plaisir incomparable, dont j'espère qu'il est réciproque. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Fitzwilliam Darcy
Coléoptère d'Afrique
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 204
Localisation : Pemberley House, Derbyshire
Date d'inscription : 24/03/2009

MessageSujet: Re: Fizwilliam Darcy : Le Journal d'un Gentleman   Jeu 26 Mar 2009 - 13:49

Oh ! "a lady's imagination is very rapid".

lol! donc je suis définitivement lavé de tout soupçon de misogynie, j'ai pourtant fait bondir des générations de jeunes femmes ? J'apprends avec stupéfaction, que l'oeuvre de Jane Austen fait non seulement rêver, mais que vous continuer à imaginer ma vie ! en cela je vous rassure, elle est assez normale pour un homme aisé. Il suffit de retenir que tous les samedi, il y a chasse-à-cour et tous les dimanches je vais à l'Eglise, c'est immuable . Entre, j'ai de nombreuses occupations, celles ordinaires à ma classe, mais je vous en parlerai une autre fois si cela vous intéresse, et j'administre mes biens. Je suis curieux de lire mes aventures, ou dois-je chercher ?
Je souris de savoir que je peux encore faire rêver pourtant j'ai dit :

A lady's imagination is very rapid ; it jumps from admiration to love, from love to matrimony in a moment"... ce n'est pas très aimable pour vous Mesdames. Qu'en est-il à votre époque ? Les mères sont-elles toutes aussi infatigables que Mrs Bennet qui ne vit que pour marier ses filles ?

Jane l'écrit : "it is a truth universally acknowledged, that a single man in possession of a good fortune, must be want a wife.

Faites-vous toujours des réceptions, des bals, des dîners, afin de vous rencontrer ? Quelquefois, c'était plaisant, mais par contre, souvent c'était des "plaisirs" fastidieux. Il faut avoir le caractère conciliant et charmant de mon ami Bingley pour s'adapter à toutes les situations.

Racontez-moi, la vie aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 49507
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Fizwilliam Darcy : Le Journal d'un Gentleman   Jeu 26 Mar 2009 - 14:41

Cher Mr darcy, oui, nous nous rencontrons, mais la forme de nos réunions a quelque peu changé !! Les chasses à courre se font rares et à ma connaissance peu d'entre nous prisent ce sport (sauf Fée Clochette, je crois !! :lol!:elle est imbattable là dessus! ) Je suis allée à des bals dans ma jeunesse, mais aujourd'hui ce divertissement n'est plus trop à l'ordre du jour, sauf dans les classes dites supérieures de la société, genre : Bal des Débutantes, et là aussi, à ma connaissance il n'y a pas eu de pensionnaires de notre auberge qui s'y soient trouvées !
Par contre, entre membres de l'auberge, nous organisons des rencontres et l'ambiance y est très amicale et très joyeuses, et vos oreilles doivent fortement siffler lors de ces réunions, car vous êtes un de nos sujet de débats favori, vous et ceux qui ont interprété votre rôle.
Les danses pratiquées aujourd'hui ainsi que la musique vous paraîtraient, j'en suis sûre, très très étranges !
Mais si il y a un domaine où rien ne change, c'est que, quelles qu'en soient les circonstances, les danses sont toujours un moment privilégié pour les rencontres et les mises en route d'histoires d'amour !! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Fearless
Tea Boy's Counting Lady
avatar

Nombre de messages : 3682
Age : 28
Localisation : Entre Camelot, le Hub et Shiz University
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Fizwilliam Darcy : Le Journal d'un Gentleman   Jeu 26 Mar 2009 - 15:08

Mr Darcy,

Pour ma part, il m'arrive lorsque je vais passer l'été au Portugal d'organiser des réceptions et des dîners, et parfois nous y improvisons un bal. Ils ne sont pas aussi fastueux, respectueux de la bienséance et calmes qu'à votre époque - bien au contraire et souvent cela me chagrine - mais il nous faut nous adapter à l'époque où nous vivons...

Comme l'a dit Clinchamps, nous organisons de nombreuses rencontres entre membres de l'Auberge. Ces rencontres sont organisés dès que l'un des membres en a l'idée, cela peut être pour aller voir un film au cinéma, ou alors pour visiter une exposition... Notre prochaine rencontre se fera lors d'un pique-nique !
Les sujets abordés sont divers, et votre nom ainsi que ceux de certains de vos confrères sont - il faut l'avouer - très souvent cités...
Peut-être voudriez-vous vous joindre à nous ? J'en suis l'organisatrice et je puis parler au nom des autres invités en disant que votre présence nous ferait grand plaisir. Bien évidemment votre épouse est pas invitée ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://sweet-madness.hautetfort.com
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 21421
Age : 72
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Fizwilliam Darcy : Le Journal d'un Gentleman   Jeu 26 Mar 2009 - 18:51

Citation :
Par contre, entre membres de l'auberge, nous organisons des rencontres

Oh ! un bal Mr Darcy, cela ce fait, pourriez-vous l'organiser, plusieurs jeunes personnes de l'auberge en rêve.... (rien qu'à l'idée, je frétille comme Kitty et Lydia moi. pale )
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 49507
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Fizwilliam Darcy : Le Journal d'un Gentleman   Jeu 26 Mar 2009 - 19:52

je crois, chère Fée Clochette, que même les dames qui pourraient jouer les duègnes et les chaperons seraient aussi "frétillantes" à l'idée d'un bal en présence de Mr Darcy !! bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
L_Alex
Delicate Romantic Spirit
avatar

Nombre de messages : 6041
Age : 40
Localisation : sur le quai de la gare avec Mr Thornton !
Date d'inscription : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Fizwilliam Darcy : Le Journal d'un Gentleman   Jeu 26 Mar 2009 - 20:07

Cher Mr Darcy,
Je plussoie sur tout ce qui a été dit précédemment, vous êtes un véritable gentleman.Lire Jane Austen et votre histoire, m'a permis de croire qu'il existe encore des hommes tels que vous même dans notre époque...la foi en un homme idéal. Ne doutez aucunement de vos qualités de gentleman même si à quelque moment celles-ci ont été mises à mal par le passé, car surement à cause de trop de préjugés sur votre personne, heureusement vite dissipés.

Bien à vous

Sincèrement
Revenir en haut Aller en bas
Fitzwilliam Darcy
Coléoptère d'Afrique
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 204
Localisation : Pemberley House, Derbyshire
Date d'inscription : 24/03/2009

MessageSujet: Re: Fizwilliam Darcy : Le Journal d'un Gentleman   Jeu 26 Mar 2009 - 21:24

Marie21, dans un autre salon aborde une question importante : la couleur de mes yeux. Cela vous intrigue. Quelle importance ? le regard sera-t-il moins beau s'il est vert, bleu, marron ou noir ? je ne m'en souci guère et pourtant cela vous tracasse. C'est sans doute, parce que je parle peu. Je regarde. Je suis souvent silencieux, dans mon enfance, mes maîtres m'ont appris la retenue, le contrôle de soi tout ce qui est conforme aux règles de bienséances liées à mon rang. Mon silence me coupe et m'isole mais je regarde et j'en joue. Je maîtrise mon corps comme la couleur de mes yeux.

Tout ce que je puis dire, c'est que j'ai le regard souvent fixe, mon regard est de la couleur du désir de la femme que j'aime, il est la couleur de votre désir. Et que Monsieur Matthew MacFadyen ait les yeux bleu, et Monsieur Collin Firth ait les yeux noirs, peut importe, c'est la façon dont on regarde qui influence la couleur, c'est l'amour qui rend le regard si beau. Et c'est ce que vous ressentez en lisant l'histoire d'Elizabeth. Elle parle, s'interroge et l'autre se tait, et je l'enveloppe d'un regard d'une acuité rare : Je suis tellement amoureux, que j'aime Elizabeth pour "the liveliness of her mind", c'est ce que je cherchais depuis toujours.
Revenir en haut Aller en bas
marie21
Lost in RA Sunbae
avatar

Nombre de messages : 16912
Age : 38
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Fizwilliam Darcy : Le Journal d'un Gentleman   Jeu 26 Mar 2009 - 23:27

"I beg to differ" lol!
Ce n'est pas moi qui vous ai demandé la véritable couleur de vos yeux, mais Fee Clochette, je crois. Cela dit, il est vrai que j'ai évoqué les beaux yeux bleus de MMF mais comme vous l'avez souligné, c'est ce qu'ils expriment qui me fascine en fait.

Par exemple, lorsque Lizzie (Kiera) vient voir sa sœur malade à Netherfield (mais oui, je suis sure que vous souvenez, elle est venue à pîed, elle était pleine de boue-ses bas et jupons!-ne me dites pas que vous n'avez pas remarqué combien elle était jolie avec ses joues, rosies par l'effort, le fait de marcher dans la campagne anglaise) et bien oui, lorsqu'elle arrive, vous restez debout, vous avez tout à coup du mal à lui répondre correctement "she's upstairs!"(d'un ton un peu abrupte, "alarmiste"), dites vous ou plutôt celui qui vous interprète et vous restez là, les bras ballants à la fixer du regard et à la regarder s'en aller...Vous étiez tellement "intrigué" par cette jeune fille hors du commun (quoi? parcourir la campagne anglaise à pied, personne ne l'avait fait avant elle! Elle arrive un peu décoiffée mais a l'air de s'en moquer! ça, ça vous rend complètement perplexe) et c'est ce regard là qui m'a fait fondre. Certes, MMF a de beaux yeux bleus, mais j'avoue, j'avais envie de vous prendre dans mes bras et de vous embrasser. Oh, Mr Darcy, you were so "cute"!
Alors, voilà tout est dit, avoué lol! Je craque pour les hommes qui ont le souffle coupé par une femme. Et quelle femme! Vous ne l'avez pas vu venir!!!Une vraie "tornade" cette Lizzie. Wink On vous croyait indifférent, "blazé"par la gente féminine, en tout cas, Miss Bingley ne vous intéressait pas du tout et puis voilà cette Lizzie qui vient balayer toutes vos certitudes sur les femmes et comment elles doivent se conduire, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Fée clochette
Soul dancing on the breeze
avatar

Nombre de messages : 21421
Age : 72
Localisation : sur le chapeau de Mrs Bennet, ayez pitié de mes pauvres nerfs !
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Fizwilliam Darcy : Le Journal d'un Gentleman   Ven 27 Mar 2009 - 7:14

Merci de répondre à ma question, un peu trop directe sur vos yeux Mr Darcy. Mais je l'ai posée uniquement parce que tu l'avais presque abordée Marie lol!

Il est exact que vos yeux me poursuivent, dès que je lie, et que je regarde les adaptations toutes excellentes du livre. Je n'en connais que deux, celle de Collin Firth et celle de Matthew MacFadyen. Habituellement, j'emploie les initiales, mais il est vrai, que c'est très peu civil de notre part, ces Messieurs sont talentueux, et ne méritent pas d'avoir leur nom réduit à deux initiales.

Vous dites, que vous avez été attiré par l'esprit d'Elizabeth, son intelligence donc. (Une idiote a rarement de l'esprit) Vous ne la trouviez donc pas jolie la toute première fois en plus ? Vous ne seriez pas franc si vous me répondiez simplement, "non non juste son esprit". Alors avouez ! nous sommes entre nous.
Revenir en haut Aller en bas
Fitzwilliam Darcy
Coléoptère d'Afrique
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 204
Localisation : Pemberley House, Derbyshire
Date d'inscription : 24/03/2009

MessageSujet: Re: Fizwilliam Darcy : Le Journal d'un Gentleman   Sam 28 Mar 2009 - 19:25

Dear Ladies,

Vos questions sont extrêmement directes et vos allusions à ces personnes qui semblent avoir joué mon rôle dans un "adaptation" (c'est bien ça ?) sont intrigantes. Apparemment, les adaptations diffèrent du théâtre en ce sens qu'elles peuvent être vues et revues (mais où et comment ? cela demeure un mystère pour moi).
Mary, vous me gênez un peu je dois l'avouer. Votre enthousiasme à mon égard est charmant mais je ne sais pas si je pourrais soutenir la comparaison avec ce Mr MacFadyen, qui a l'air de vous avoir fait forte impression. By the way, la scène que vous décrivez n'est pas tout à fait celle de mon histoire, même si je n'oublierai jamais combien Miss Elizabeth était resplendissante ce matin-là. Vos adaptations sont-elles différentes du travail de Miss Austen ?

Par ailleurs, vous touchez à des points très secrets de mon caractère, que je dissimule habituellement très soigneusement sous l'épais manteau du self-control ou self-regulation. Pourquoi Elizabeth et nulle autre ? Cette question a l'air de vous tarauder l'esprit. Pour moi c'est tellement évident... et c'est assez curieux que vous me posiez cette question, car elle-même me l'avait posée quand elle a accepté de devenir mon épouse (195 ans déjà...). Mais chaque chose en son temps... et une affaire pressante à régler avec mon intendant me rappelle loin de vous (et puis Mrs Darcy commence à ce demander pourquoi je viens si souvent à l'auberge de Lambton Rolling Eyes mais je garde mon secret... tant qu'elle n'est pas prête à l'entendre, cette histoire est tellement incroyable !)

Miss Marie, Mrs Fée, my best wishes,

Fitzwilliam Darcy
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6600
Age : 44
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Fizwilliam Darcy : Le Journal d'un Gentleman   Ven 3 Avr 2009 - 21:56

Mr Darcy,

Je viens de voir votre message, resté sans réponse depuis quelques jours (honte sur nous, ou du moins sur moi Embarassed )

Il me semble que la façon la plus facile pour vous de découvrir vos "adaptations" est de vous rendre par la magie d'internet sur ce site. Je vous donne une porte d'entrée sur l'adaptation que nous appelons BBC1995, nul doute que vous trouverez les autres (notamment P&P2005, dans laquelle officie Matthew McFadyen dont vous avez déjà entendu parler...).

Arrow

Au plaisir de vous voir donner vos impressions...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fizwilliam Darcy : Le Journal d'un Gentleman   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fizwilliam Darcy : Le Journal d'un Gentleman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE JOURNAL DE MR DARCY de Amanda Grange
» Grange, Amanda - Le journal de Mr Darcy
» Pamela Aidan : Fitzwilliam Darcy, Gentleman
» Mr. Darcy's Diary ( version de Maya Slater)
» Mr Darcy sort de l'eau de la Serpentine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Jane Austen :: Oeuvres et adaptations :: Pride and Prejudice :: P&P de Jane Austen-
Sauter vers: