Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Marc Stéphane :La cité des fous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Accalia
Enfolded in Adoring Gaze
avatar

Nombre de messages : 3275
Age : 27
Localisation : pas loin...
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Marc Stéphane :La cité des fous   Dim 22 Mar 2009 - 17:10

J'ai découvert ce livre au salon du livre.

La cité des fous




Court résumé:
94 jours derrière les hauts murs de Sainte-Anne, trois mois à observer les condamnés de ce bagne ignoré, des semaines à contenir sa propre folie, Marc Stéphane les a vécus au début du XXe siècle. Il raconte donc dans un langage familier ce qu'il y a vécu.




Ce livre est un voyage au bout d’un enfer personnel et collectif, c'est le récit détaillé de sa plongée dans ce monde chaotique interdit à quiconque n’était pas psychiatre, infirmier ou... aliéné. On lui a d'ailleurs reproché de parler d'un tel sujet, qui ne pouvait être discuté que par des médecins.

Les fous étaient à cette époque (ce n'est qu'après la deuxième guerre mondiale que la situation s'est grandement amélioré) très mal traités et le peuple ou s'en moquait complètement ou préférait fermer les yeux.

Marc Stéphane par son statut et une certaine conscience de son état a été mieux traité que ses "camarades" ayant même le droit à une chambre à part et d'écrire ce qu'il voyait. C'est donc réellement un témoignage de première main qu'on a là. Et il ne se contente pas de témoigner mais il cherche à analyser les traitements différents qu'il voit.
Cela nous donne un texte révoltant sur la façon dont on a traité ces personnes que la société de l'époque avait banni et qu'on a plongé dans un enfer qui achevait de les rendre fou et leur donnait un quotidien sans issue.

Et parce que cet écrivain désormais inconnu (il est la grande fierté de la maison d'édition l'arbre vengeur qui nous le fait redécouvrir (grand merci d'ailleurs!)) possède une langue d’une verdeur à comparer à Céline et son voyage au bout de la nuit (et ce 20 ans auparavant), parce que ses lignes mêlent à une intense compassion un refus du pathos fétide, il transforme ce qui pourrait être un réquisitoire en odyssée au pays de la folie.

Texte inclassable et d’une inquiétante drôlerie (car même si c'est politiquement incorrect de nos jours les fous sont drôles!), La cité des fous mérite de figurer dans les bibliothèques de ceux pour qui la littérature n’est prisonnière d’aucune forme et d’aucune camisole (merci l'arbre vengeur pour cette tournure!)

J'ai aimé lire ce livre (même si (vu qu'on les compare souvent ) j'ai préféré Céline). C'était une expérience assez impressionnante. On ne peut qu'essayer d'imaginer ce que des centaines de personnes ont dû vivre dans ces asiles tenus par des médecins (qui ne savaient pas réellement comment soigner de telles maladies (d'ailleurs est-ce-qu'on le sait vraiment même maintenant?)) qui expérimentaient sur les patients sans avoir à rendre des comptes. Finalement on est content de vivre en 2009.


Le livre est esthétiquement très beau avec de magnifiques illustrations (d'Alain Verdier). Si je peux le faire découvrir à certains ce sera déjá pas mal... lol!



extrait du roman:

Citation :
Un homme qui, vraiment sain d'esprit viendrait par malefortune à être interné dans un asile, ne devra jamais protester de sa parfaite lucidité, s'il tient à revoir promptement ses dieux lares. Et ceci, je vous prie de le croire, n'est nullement un paradoxe, attendu que tous les fous concevables, je dis tous les fous sans exception, s'affirment à tue-tête les êtres les mieux équilibrés de l'univers.
Revenir en haut Aller en bas
 
Marc Stéphane :La cité des fous
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marc Stéphane :La cité des fous
» LES FOUS DE PECHE de Marc Meret
» Atelier Marc Fisher
» [Levy, Marc] Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites
» Les bagnes de Poulo Condore (Stéphane Bidouze) - PC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: