Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Miss Charity

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Emjy
Angel of Temptation


Nombre de messages : 6308
Age : 34
Localisation : entre Lark Rise et Candleford
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Miss Charity   Ven 10 Oct 2008 - 17:23






Le 6 novembre, sera disponible dans toutes les bonnes librairies, son tout nouveau roman. Et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il m'a l'air terriblement tentant !!

Synopsis :
Charity est une fille.
Une petite fille.
Elle est comme tous les enfants : débordante de curiosité, assoiffée de contacts humains, de paroles et d’échanges, impatiente de créer et de participer à la vie du monde.
Mais voilà, une petite fille de la bonne société anglaise des années 1880, ça doit se taire et ne pas trop se montrer, sauf à l’église, à la rigueur. Les adultes qui l’entourent ne font pas attention à elle, ses petites soeurs sont mortes. Alors Charity se réfugie au troisième étage de sa maison en
compagnie de Tabitha, sa bonne. Pour ne pas devenir folle d’ennui, ou folle tout court, elle élève des souris dans la nursery, dresse un lapin, étudie des champignons au microscope, apprend Shakespeare par coeur et dessine inlassablement des corbeaux par temps de neige, avec
l’espoir qu’un jour quelque chose va lui arriver…

Un roman victorien de presque 600 pages, grand format, magnifiquement illustré (par une centaine d'aquarelles) ... Comment voulez-vous que je résiste à ça ?!!!!! lol!


Le lobbying pro-Miss Charity a marché sur ... lol!

Citation :
Cachou
Emjy
Violette
Kusanagi
Lunäe
Cecilou41
Lilith
Tizzie
Nelly
Natacha
Kittkat
Gaelle
anne shirley
Pandora Black
Chinchilla
Galy
ekaterin
Liewen
Buttercup
Nathy's
resmiranda
JainaFX
Rosalinde
Clinchamps
Meli
manue


Dernière édition par Emjy le Mar 12 Mai 2009 - 12:08, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.wordpress.com/
Emjy
Angel of Temptation


Nombre de messages : 6308
Age : 34
Localisation : entre Lark Rise et Candleford
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Miss Charity   Dim 2 Nov 2008 - 0:06

Quelques infos sur son nouveau roman, Miss Charity, qui a me semble avoir quelques échos lambtoniens cheers Razz :

Citation :
Dans le catalogue Medium automne 2008 - hiver 2009, Marie-Aude explique son projet :

"J'ai écrit Miss Charity pour rendre hommage aux créatrices du XIXème siècle, à la volonté de fer qui leur fut nécessaire pour se frayer un chemin dans un monde régenté par des hommes. J'ai hésité sur le modèle à suivre, Jane Austen, la comtesse de Ségur, Charlotte Brontë ou George Sand ? Puis je me suis souvenue d'une biographie qu'on m'avait offerte quelque vingt cinq ans auparavant, Le petit monde animal de Beatrix Potter, par Margaret Lane. Je l'ai relue et j'ai été émerveillée. C'est une vraie vie d'héroïne dans cette Angleterre victorienne que j'aime tant. J'ai transformé cette vraie vie en une fausse autobiographie, celle de Charity Tiddler, une héroïne qui, au fond, me ressemble, petite fille enfermée dans un cercle magique, et qui, peu à peu, lentement, parvient à exister aux yeux des autres. Elle en dessinant, moi en écrivant."

Oh, Miss !

C'est avec la complicité talentueuse de Philippe Dumas que l’école des loisirs a conçu pour Marie-Aude Murail le formidable écrin de son dernier opus, Miss Charity. Grand format, couverture à rabats, papier, maquette et impression impeccable des quelque cent aquarelles de l’illustrateur par Mame, Imprimeurs à Tours, tout a concouru à la production d’un livre unique. Ce que le lecteur pressent en le prenant en mains, ce n’est pas seulement le poids des mots, mais celui d’un corps d’écriture, qui nous est offert avant même d'ouvrir le livre et qui se donnera à nous vierge et vivace chaque fois que nous le reprendrons. Miss Charity, c’est d’abord la gloire du Livre vivant. C’est l’effet irrésistible d’une alliance déjà ancienne – vingt années - entre un auteur et un éditeur tous deux exceptionnels dans le champ de l’édition française pour la jeunesse. Ecrire n’est pas jouer. Editer non plus. Conjuguant leurs métiers, l’école des loisirs et Marie-Aude Murail l’ont compris depuis longtemps. Fiertés de professionnels et au-delà. Avec eux, la lecture devient liturgie, tout simplement. Parce qu’un lecteur, c’est sacré, quel que soit son âge.

Passé ce choc sensuel du livre-objet d'art, il reste à découvrir l’itinéraire d’une petite fille et d’un vouloir vivre qui éclate à chaque instant et ne cesse de grandir jusqu’aux derniers mots de la dernière page, la cinq cent soixante troisième... Marie-Aude Murail, comme à son habitude mais plus longuement cette fois, nous prend par la main dès les premières lignes et ne nous lâche plus. Ce « MOI, récitant », planté crânement au milieu de la première page, façon pièce de théâtre ou Comtesse de Ségur, ce moi qui s’énonce d’emblée comme sujet et fin de la connaissance de Dieu – mais d’un Dieu appris par coeur dont il ne sera plus question – c’est la petite Charity Tiddler qui va devenir sous nos yeux une adolescente, une jeune fille, une femme, dans l’enchaînement de ses métamorphoses tantôt douloureuses tantôt merveilleuses. Et au bout de ce chemin d’apprentissage qu’empruntent tous les personnages des romans de Marie-Aude Murail, la construction d’une femme aimée et indépendante, d’une illustratrice fêtée par tous les enfants du monde. Rendues à l’épilogue, les histoires pour la jeunesse, surtout celle-là qui concerne intimement l’auteur, ne sauraient mal finir. L’Histoire suffit à cet emploi.

Nous nous laissons transporter volontiers dans ce XIXème siècle anglais dans lequel Charles Dickens a, de longue date, baigné Marie-Aude Murail. Si la reconstitution de l’époque victorienne paraît exemplaire, ce n’est pas seulement en raison de son historicité, mais parce que nous croyons vraiment y être et nous y retrouver chaque fois que nous rouvrons Miss Charity. Et même nous le voulons, parce que ce livre et ses images, machine à voyager dans le temps et dans l’espace, nous font désirer infiniment ces transports immédiats qui ne consomment qu’une forme d’énergie inépuisable, celle du lecteur, indéfiniment renouvelée par la lecture. Dans la classe des loisirs par temps de crise, lire pourrait bien devenir une valeur en hausse, quasi écologique.

La chambre de Charity ressemble à celle du petit Marcel, l’affection en moins et les animaux en plus : nul baiser maternel du soir mais tout un bestiaire au pied du lit, plumes, poils, écailles. Roman-monde d’une aventure immobile, Miss Charity est une démonstration de résilience à l’anglaise, par l’humour et la volonté, ordonnés à la naissance d’une créatrice.
Même lorsque la vie de Charity menace de tourner au pire cauchemar, celle-ci trouve en elle les ressources pour mettre à bonne distance les malheurs du jour, d’un simple clin d’œil fait à Master Peter ou, parfois, au prix d’un évanouissement. Ne crains rien, lecteur, c'est juste pour faire avancer mon histoire, comme ces lettres que j'adresse à mon futur.
Et notre héroïne de repartir avec « cette petite flamme qui tout à la fois nous dévore et nous réchauffe, l’envie d’être en vie, la volonté, je ne pouvais mieux dire, la Volonté » (p. 220). Lointain écho à Gérard Murail, le père poète : « Je brûle ma substance avec mon propre feu ». Il ne nous manque jamais rien tant que la volonté, telle pourrait être la morale de ce roman.

Ce passage de la volonté à la Volonté, de la minuscule à la Majuscule, que Marie-Aude Murail rejoue à la fin de son roman avec « la vie, la Vie », c’est son unique opérateur de transcendance. Chez elle, il n’est de rédemption que par la volonté, il n’est de création que dans l’humour. Volonté et humour sont d'autres noms pour "amour", mot qu’elle n’a guère à utiliser, tant la chose submerge personnages et lecteur. A eux deux, ils disent la double leçon de celle qui ne prétend rien moins que d’en donner mais qui, résolument « demeurée en enfance » et restant fascinée par la ligne claire d’Hergé, a toujours préféré, à l’usage de son public, la lumière aux ténèbres.

P.R.
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.wordpress.com/
Mr Damien Tilney
The Knight of Irony
avatar

Nombre de messages : 3466
Age : 33
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Miss Charity   Dim 2 Nov 2008 - 12:29

Ce livre a l'air passionnant, Emjy ! Merci pour cet article.
Revenir en haut Aller en bas
lorelai59
Beautiful pianoforte
avatar

Nombre de messages : 636
Age : 33
Localisation : Lille
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Marie-Aude Murail   Mer 5 Nov 2008 - 14:39

Merci pour l'article Emjy! Miss charity a l'air super interessant. Je pense que je vais suivre ton exemple et vite me le procurer! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Angel of Temptation


Nombre de messages : 6308
Age : 34
Localisation : entre Lark Rise et Candleford
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Miss Charity   Mer 5 Nov 2008 - 16:31

Le roman sort demain, j'ai hâte ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.wordpress.com/
Cachou
Héritier de Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 494
Age : 35
Localisation : Tournai, Belgique
Date d'inscription : 26/09/2008

MessageSujet: Re: Miss Charity   Dim 16 Nov 2008 - 12:24

Ca y est, j'ai fini le magnifique "Miss Charity", et j'ai adoré. Comme je viens de passer une heure à écrire dessus, je vous retape paresseusement la critique que j'ai postée sur mon blog:


RESUME :

Charity est une fille. Une petite fille. Elle est comme tous les enfants : débordante de curiosité, assoiffée de contacts humains, de paroles et d'échanges, impatiente de créer et de participer à la vie du monde. Mais voilà, une petite fille de la bonne société anglaise des années 1880, ça doit se taire et ne pas trop se montrer, sauf à l'église, à la rigueur. Les adultes qui l'entourent ne font pas attention à elle, ses petites sœurs sont mortes. Alors Charity se réfugie au troisième étage de sa maison en compagnie de Tabitha, sa bonne. Pour ne pas devenir folle d'ennui, ou folle tout court, elle élève des souris dans la nursery, dresse un lapin, étudie des champignons au microscope, apprend Shakespeare par cœur et dessine inlassablement des corbeaux par temps de neige, avec l'espoir qu'un jour quelque chose va lui arriver...




MON AVIS :

Belle petite brique de littérature enfantine (le livre fait tout de même 563 pages), « Miss Charity » est tout ce qu’un livre pour enfant devrait être à mes yeux. L’écriture est superbe et riche mais abordable par tous. L’héroïne est intelligente mais toujours adorable, et surtout très indépendante. L’histoire est attachante et bien menée. Le tout constitue un roman à classer parmi les œuvres de Frances H. Burnett (auteur du « Jardin Secret », du « Petit Lord » et de la « Petite Princesse », livres qui ont marqué ma jeunesse au même titre que ceux de Roald Dahl) et de Louisa May Alcott (auteur des « Quatre Filles du Dr March »). Non que l’histoire en soit similaire. Mais l’impact en sera, je l’espère, comparable. « Miss Charity » est un roman charmant et intelligent qui plaira certainement aux enfants et qui marquera peut-être même un tournant dans leur goût pour la lecture.

Et les plus grands me direz-vous ? Ils ne sont pas oubliés par l’auteur pour autant. Marie-Aude Murail fait fleurir allègrement les références tout au long de son livre, aussi bien directes (la vie de Miss Charity est librement inspirée par celle de Béatrix Potter, l’écrivain pour jeunesse célèbre pour ses illustrations d’animaux) qu’indirectes (les divers noms en référence à des personnages de romans anglais ou même des auteurs, comme Lady Bertram, Miss Gardiner ou encore Miss R. D. Blackmore). C’est un vrai plaisir de cueillir toutes ces allusions. Sans oublier que Marie-Aude Murail a aussi mis en scène deux auteurs anglais magistraux, Messieurs Oscar Wilde et Bernard Shaw. Mais plus que ça, ce sera surtout l’agréable sensation de se replonger dans ses lectures de jeunesse qui fera naître un sourire sur le coin des lèvres du lecteur adulte.

Une petite note aussi pour les illustrations charmantes de Philippe Dumas (quel nom prometteur !), qui sont un véritable rayon de soleil pour ce livre.

Comme vous l’avez compris, « Miss Charity » est un pur moment de bonheur à déguster à tout âge. J’espère que ce livre gagnera la place qu’il mérite dans le cœur des enfants qui le liront et qu’il fera partie des classiques de la littérature enfantine au même titre que « Les Quatre Filles du Dr March ».



MARIE-AUDE MURAIL ET MOI :

Pour une fois, je ne vais pas essayer d’être objective. Je voulais à la place vous parler de l’auteur de ce livre. J’ai découvert Marie-Aude Murail peu après mes 14 ans, en 1992. Je me souviens encore de l’occasion. J’avais loué « Dinky Rouge Sang » à la bibliothèque et je l’ai lu dans la voiture à l’occasion d’un trajet vers Courtrai et son centre commercial (je lisais toujours en voiture - maintenant, c’est devenu accessoirement plus difficile, vu que je conduis). Cette première rencontre marqua à tout jamais mon avenir de lectrice. Marie-Aude Murail ne me donna pas envie de lire vu que j’étais déjà une grande lectrice. Mais elle devint, un des premiers auteurs dont j’allais suivre frénétiquement la production littéraire. Ainsi, depuis 12 ans, je dévore - et avec toujours autant de plaisir - ce que Marie-Aude Murail nous offre comme livres.

Alors voilà, Miss Murail, si jamais vous tombez par hasard un jour sur ces lignes, je tiens à vous remercier de tout cœur de tout le bonheur (et des rires) que vous m’avez apporté tout au long de ces 12 années.


CÔTE : * * * * (*)


Oui, je suis trèèèèèèès enthousiaste à propos de ce livre, comme vous pouvez le voir. En plus, c'est un objet magnifique et élégant, un livre à acheter plus qu'à emprunter!
Revenir en haut Aller en bas
http://leslecturesdecachou.over-blog.com
Emjy
Angel of Temptation


Nombre de messages : 6308
Age : 34
Localisation : entre Lark Rise et Candleford
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Miss Charity   Dim 16 Nov 2008 - 12:55

Jolie critique, Cachou Very Happy Il faudrait que je pense à en faire une détaillée aussi, j'ai fini de le lire hier soir très tard et comme toi, j'ai adoré! cheers
Encore une fois, pour moi, cette oeuvre ne se limite pas à de la littérature pour enfants. Le roman se fait même parfois très sombre, notamment dans les passages qui traitent
Spoiler:
 
Sinon, j'ai trouvé toutes les références à la littérature anglaise incroyablement bien amenées. J'en reparlerai dans mon compte-rendu plus en détails.
Je trouve que le tour de force de ce roman réside avant tout dans la caractérisation de son héroïne. Miss Charity est si crédible ! Je me suis beaucoup attachée à elle I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.wordpress.com/
Cachou
Héritier de Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 494
Age : 35
Localisation : Tournai, Belgique
Date d'inscription : 26/09/2008

MessageSujet: Re: Miss Charity   Dim 16 Nov 2008 - 13:40

Je me suis aussi beaucoup attachée (et identifiée) à elle. J'adore Charity. (et j'ai hâte de lire ta critique plus détaillée... tu la mettras ici ou sur ton blog?).
Je trouve que les romans pour enfants sont idéaux pour amener un côté sombre
Spoiler:
 
. Les enfants sont bien plus prêts qu'on ne le pense à accepter la noirceur humaine et la difficulté. Et ce sont les auteurs qui ont compris cela qui arrivent à faire les livres les plus marquants, qu'ils traitent cette noirceur de manière humoristique ou dramatique...

[mode "engagée"] Et je suis militante pour la découverte et l'appréciation de livres pour jeunesse par les adultes. A côté de combien de bons livres certains peuvent passer uniquement à cause du préjugé "pour enfants". (même chose pour les films). [/mode "engagée"]
Revenir en haut Aller en bas
http://leslecturesdecachou.over-blog.com
cecilou41
Lover's Lane Wanderer
avatar

Nombre de messages : 2194
Age : 33
Localisation : Lost in translation
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Miss Charity   Dim 16 Nov 2008 - 15:05

Merci pour ces critiques les filles ! cheers
J'ai hâte de compter Miss Charity dans ma bibliothèque perso !
Revenir en haut Aller en bas
Cachou
Héritier de Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 494
Age : 35
Localisation : Tournai, Belgique
Date d'inscription : 26/09/2008

MessageSujet: Re: Miss Charity   Dim 16 Nov 2008 - 15:49

Mr Damien Tilney a écrit:
Merci pour vos deux critiques très enthousiastes ! Very Happy J'ai également acheté le roman. Je n'ai pas encore eu le temps de le lire mais les illustrations sont très belles. C'est un très beaux livres (et là Henry Tilney ne pourra rien nous dire parce qu'on utilise bien le terme beau !).

Laughing Laughing Laughing

Je ne sais pas si j'ai halluciné en lisant le livre, mais j'ai même eu l'impression que les pages à l'intérieur brillaient... *_*
Revenir en haut Aller en bas
http://leslecturesdecachou.over-blog.com
Laure
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1327
Localisation : Perdue dans la lande
Date d'inscription : 04/02/2006

MessageSujet: Re: Miss Charity   Dim 16 Nov 2008 - 18:44

Vous donnez tous très envie de lire ce livre, le thème me fait penser à un autre bouquin de jeunesse, Satin Grenadine de Marie Desplechin, si quelqu'un connait, j'en garde un bon souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Angel of Temptation


Nombre de messages : 6308
Age : 34
Localisation : entre Lark Rise et Candleford
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Miss Charity   Jeu 20 Nov 2008 - 18:45

@ Laure : J'avais beaucoup aimé Satin Grenadine Very Happy Mais comme je préfère Marie-Aude Murail à Marie Desplechin, j'ai encore plus aimé Miss Charity Wink

J'ai fini le roman il y a quelques temps study mais ce n'est qu'aujourd'hui que j'ai pu prendre le temps de poster mon compte-rendu sur mon blog. Je le copie ici. Very Happy

Quelle n'a pas été ma surprise d'apprendre que Marie-Aude Murail (que je nommerais M-A M tout au long de ce billet), un de mes auteurs fétiches, avait dernièrement travaillé sur un projet en hommage à la littérature anglaise du 19ème siècle ! La littérature qui m'est si chère l'est donc tout autant à M-A M ! cheers
M-A aime souvent à rappeller qu'elle considère Charles Dickens comme "son père céleste" et a d'ailleurs écrit une merveilleuse biographie à son sujet. Encore une fois donc, et pour notre plus grand plaisir, elle rend hommage à un univers qui a influencé son oeuvre et qu'elle chérit. La dédicace du roman donne d'ailleurs tout de suite le ton. Il est dédié - je cite - au lapin de Beatrix Potter, au corbeau de Charles Dickens (animal familier de l'auteur !), à Oscar Wilde et à Bernard Shaw. Face à toute cette tradition des lettres anglaises, ce roman - de près de 600 pages et magnifiquement illustré de nombreuses aquarelles de Philippe Dumas - ne démérite pas. sunny
Comme toujours, la plume de M-A M est vive, alerte, incroyablement habile. Elle croque les situations, les personnages, les émotions comme personne. La structure de son récit n'est pas sans rapeller une mise en scène théâtrale. La manière dont ses personnages prennent la parole se présente comme une sorte d'écho aux pièces auxquelles Miss Charity aime tant assister. Sur le fond aussi bien que sur la forme, donc, Miss Charity brille des mille éclats de la littérature anglophone pour laquelle l'auteur a beaucoup d'estime.
Miss Charity, quant à elle, est l'un des personnages les plus attachants que j'ai pu rencontrer au fil de mes lectures ! Elle ressemble tant à l'image que je me fais d'une jeune fille héroïne de son époque ! M-A Murail en la décrivant ne semble pas avoir souhaité jouer la carte du romanesque. Charity est une héroïne remarquablement crédible, de papier mais presque de chair et de sang sous sa plume. Elle n'a tout simplement rien d'improbable et c'est justement cela qui nous la rend d'autant plus vraisemblable et charmante. Very Happy
Tout au long de cet ouvrage, souffle un vent d'émancipation. Charity est une jeune fille un peu à l'étroit dans le carcan guindé et rigide d'une société anglaise victorienne qui n'est pas à même de la comprendre. Son comportement indigne les têtes bien pensantes de son entourage, à commencer par son hypocondriaque de mère, qui rêve de la voir agir comme les autres filles de la bonne société. Elle n'a aucun talent pour la musique, et encore moins pour les mondanités. Elle s'ennuie terriblement face aux différents prétendants encouragés par sa mère avec qui elle n'a aucun point commun. Au contraire de ses cousines Lydia et Ann, Charity n'aspire pas à faire un "beau mariage" (comprendre un mariage où l'épouse assurerait sa position sociale et financière^^).
Non, ce que Charity Tiddler aime plus que tout, c'est courir la campagne. Elle aime aussi passionnément les animaux et a même toute une petite ménagerie dans sa nursery. Elle adore se plonger dans les pièces de Shakespeare et parler des livres avec son cousin souffreteux et fragile Philip, donner vie à des récits qui se bousculent dans son imagination et prendre soin de son entourage, même si elle doit prendre des risques pour y parvenir ... Miss Charity rêve aussi d'indépendance financière, ce qui, pour sa mère, semble tout à fait déplacé ...Suspect
Au fil des années, la personnalité de Charity s'affirme de plus en plus. Et ce, grâce essentiellement à des personnes qui l'encouragent à faire ce qu'elle aime, c'est à dire dessiner et raconter des histoires drôles et charmantes pour les petits mais aussi pour les plus grands. Blanche, sa gouvernante française, douce et aimante mais aussi le professeur d'allemand Herr Schmall, brillant spécimen de bienveillance et d'intelligence masculine, l'aideront à s'émanciper. Il y a aussi le séduisant et spirituel Kenneth Ashley, compagnon de jeu de son enfance puis jeune homme rebelle à qui est promis une brillante carrière d'acteur et bien sûr, Tabitha, sa chère bonne, à l'esprit quelque peu dérangé ainsi que son papa tendre mais secret ... M-A Murail crée donc ici une galerie de personnages tout plus enthousiasmants les uns que les autres. Sur ce point, elle reste donc tout à fait fidèle à elle-même !
Je pense que vous l'aurez compris, Miss Charity est une vraie merveille. Au delà de son apparence attrayante (les illustrations et la mise en page y sont pour beaucoup), il recèle des trésors d'imagination, de créativité, d'émotion, de tendresse, d'humour incroyables. Vous y rencontrerez au détour d'une page, les célèbres Oscar Wilde et Bernard Shaw, vous plongerez dans une Angleterre disparue mais finement restituée sous nos yeux et surtout, ferez la connaissance d'individus hauts en couleur et plus particulièrement d'une jeune fille puis femme absolument captivante ! Ce roman s'avère être bien plus que la représentation d'une quelconque réminiscence d'une littérature tant aimée et admirée ou encore d'une biographie librement inspirée de la vie de Beatrix Poter, il a une personnalité et une originalité qui lui sont propres.
Je vous laisse sur cette image de Peter, fidèle compagnon de Charity et héros de ses histoires rocambolesques Very Happy


Dernière édition par Emjy le Jeu 20 Nov 2008 - 22:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.wordpress.com/
cecilou41
Lover's Lane Wanderer
avatar

Nombre de messages : 2194
Age : 33
Localisation : Lost in translation
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Miss Charity   Jeu 20 Nov 2008 - 22:16

Merci Emjy ! Ton billet est super et me donne encore plus envie de lire ce livre. Je vais passer un coup de fil au Père Noël Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Angel of Temptation


Nombre de messages : 6308
Age : 34
Localisation : entre Lark Rise et Candleford
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Miss Charity   Jeu 20 Nov 2008 - 22:33

Merci Cecilou Very Happy Bonne lecture ! J'espère que tu te régaleras autant que moi ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.wordpress.com/
Bonnie
Wavering Wanderer
avatar

Nombre de messages : 4128
Age : 35
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Miss Charity   Jeu 20 Nov 2008 - 22:39

J'avoue que ça me donne très envie de le lire aussi ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei
avatar

Nombre de messages : 8840
Age : 40
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Miss Charity   Mer 26 Nov 2008 - 19:48

Ah!! Y'avait un sujet dessus!!

Je viens juste de le découvrir au Salon du Livre de Jeunesse de Montreuil, et quand j'ai lu la quatrième de couverture, j'ai direct acheté le livre!!

Je savais que c'était un livre lambtonnien. cheers

J'adore le style de cet auteur que je viens de découvrir, et sa révision des classiques anglais. Mais vu les références du livres, à Wilde et Shaw, en particulier, je me demande si c'est vraiment "jeunesse".

Encore que c'est stupide comme question, parce que j'aime la litté jeunesse qui ne prends pas les enfants pour des crétins...
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
Emjy
Angel of Temptation


Nombre de messages : 6308
Age : 34
Localisation : entre Lark Rise et Candleford
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Miss Charity   Mer 26 Nov 2008 - 20:07

@ Bonnie : J'espère que tu pourras très bientôt découvrir ce merveilleux roman Wink

@ Kusanagi : tu as bien fait de te laisser tenter cheers J'ai hâte de pouvoir lire ton avis Very Happy
Et tu as raison, Miss Charity fait définitivement parti de la littérature jeunesse qui ne prend pas ses lecteurs pour des crétins Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.wordpress.com/
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei
avatar

Nombre de messages : 8840
Age : 40
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Miss Charity   Jeu 27 Nov 2008 - 21:13

Ayé, j'ai fini le livre!! Bon, je me suis couchée à 2h du mat' (pour un réveil à 6h... heureusement que c'était que de l'observation, en mater)

J'ai positivement a-do-ré. Je me suis endormie avec un big smile aux lèvres (c'est rare qu'un livre me fasse un tel effet)

Tout comme l'héroïne, j'aime les histoires qui terminent bien (là, je suis comblée). Mais cette histoire lointainement (ou pas) inspirée de la vie de Beatrix Potter m'a transportée.

On suis la façon dont une petite fille, puis une jeune fille et enfin une jeune femme résiste à la pression de la société victorienne. Simplmeent, plus par l'esprit que par la lutte. Quitte à passé pour une folle originale qui finira vieille fille.
Comment une petite fille que personne ne trouve jolie à de tel trésor en elle, que c'est elle qui a le plus beau à la fin! Na!

Et le couple Charity - Kenneth!! Ils valent bien Lizzie-Darcy... (1)

Bref, je suis encore sous le coup de l'émotion (et j'arrive pas à faire un post construit avec toutes les idées qui me sont venues)(3)
Mais vraiment, j'ai beaucoup aimé le style de M-A.Murail, qui fait alternée humour et sentiments, et sait si bien mettre de la dérision dans ses descriptions

(And I love Kenneth!)

(1) je me dis d'ailleurs que si on avait fait la rencontre de Kenneth avant Darcy... Darcy aurait vraiment l'air d'un vieux grognon...(2)
(2)
(3) Idées qui font intervenir Wickham dans une comparaison avec Kenneth, ainsi que Wilde et Shaw, et le théâtre anglais, et les romans du 19ème et les sagas policières d'Anne Perry... et bien sûr Peter Rabbit, avec lequel je pris mes petits-déjeuners enfantins avant qu'il ne disparaissent mystérieusement un jour.
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
Emjy
Angel of Temptation


Nombre de messages : 6308
Age : 34
Localisation : entre Lark Rise et Candleford
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Miss Charity   Jeu 27 Nov 2008 - 22:26

Cool, encore un avis des plus enthousiastes cheers

Comme toi, j'ai beaucoup aimé le personnage de Kenneth et sa relation avec Charity.
Je pense
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.wordpress.com/
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei
avatar

Nombre de messages : 8840
Age : 40
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Miss Charity   Jeu 27 Nov 2008 - 23:06

Emjy! Copine!!
C'est exactement ce que je pense!!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
Lunaë
Blue Dreams Faërie
avatar

Nombre de messages : 3065
Age : 34
Localisation : Lost in a world full of books and faëries
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Miss Charity   Mar 23 Déc 2008 - 17:34

Ca y est, j’ai terminé Miss Charity.

En ce qui concerne l’objet en lui-même : beau livre, bien épais comme on les aime, agrémenté, comme déjà dit, de jolies illustrations.

J’ai vraiment aimé cette « fausse biographie » si on peut dire. On s’attache très facilement à Charity. J’ai souvent eu de la peine pour elle par rapport aux réactions de sa mère envers elle.
Je trouve également que « l’ambiance » du XIXe siècle est bien rendue : on s’y croiait.

Le style de Marie Aude Murail, dont je n’avais rien lu auparavant, est très agréable, plein de touche d’humour et parfois même d’ironie. On rentre très facilement dans l’histoire, pour ne plus vouloir en sortir !

Je ne sais pas pourquoi mais en lisant l’histoire de Charity et Kenneth, j’ai beaucoup pensé à Candy et Terry (souvenirs d’enfance !). Peut être le fait que Kenneth et Terry fassent tous les 2 du théâtre (petit HS : du coup je meurs d’envie de relire le manga mais à quand une ré-édition ?!)

Une seule chose à rajouter : après « La voleuse de livres » et « Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates », encore merci Emjy de me faire découvrir tant de petits bonheurs littéraires !
Revenir en haut Aller en bas
Lilith
Intendante de Pemberley
avatar

Nombre de messages : 536
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Miss Charity   Sam 27 Déc 2008 - 20:44

Je viens de finir Miss Charity.
Gros pavé pour un livre jeunesse tout de même ! Même si les chapitres sont courts et se lisent facilement.
Un vrai moment de bonheur. J'ai adorée et j'étais très triste de quitter cet univers.
Charity m'a beaucoup touchée. Elle grandit entre deux parents qui l'ignorent, éclipsée par la présence de ces deux cousines et elle finit par préférer la compagnie des animaux, souvent plus aimant et humains que les humains eux même.
Pourtant elle fait toujours contre mauvaise fortune, bon coeur. Peut être à cause de sa timidité et de son éducation, mais elle ne se rebelle jamais, et continue, années après années à faire le bien autour d'elle.

Spoiler:
 

Je regrette d'avoir déjà fini ce beau roman, j'en voudrai presque une suite, une saga sur toute sa vie !
Je ne connaissait pas cet auteur visiblement très appréciée, mais du coup, je vais me pencher sur les autres oeuvres. Son style vif, tendre et vraiment drôle m'a beaucoup plu.
Revenir en haut Aller en bas
Miss Piou Piou
Suffolk's Sweetheart
avatar

Nombre de messages : 8531
Age : 38
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Miss Charity   Sam 3 Jan 2009 - 21:23

J'ai Miss Charity depuis quelques jours mais à cause d'un voyage impromptue mais néanmoins agréable dans ma famille maternelle, je n'ai pas encore pu le commencer! Il me tarde d'être chez moi pour le commencer!
Revenir en haut Aller en bas
http://wantingsomethingmore.hautetfort.com/
Tizzie
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1102
Age : 30
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Miss Charity   Sam 3 Jan 2009 - 22:29

J'ai aussi eu le plaisir de lire Miss Charity! cheers Ce qui est drôle c'est que j'avais râté ce topic, donc je n'en avais pas entendu parler avant que Damien me montre son exemplaire en me disant que ça devrait me plaire (à cause des dessins); et au final c'est ma mère qui me l'a offert après en avoir entendu parler à la radio, en plus de mes paquets de Noël, parce que "c'était trop fait pour toi pour que je passe à côté".

Et en effet j'ai absolument adoré!! J'étais fatiguée, donc pas envie de lecture en VO, tiens, de la VF pour enfant ça devrait le faire... je ne l'ai pas lâché ou presque study (ce qui n'a pas amélioré mon état de fatigue du fait du coucher tardif Razz)! Il y a tout ce que j'aime: ça se passe au XIXe, c'est touchant, l'héroïne aime lire, aime peindre et, puisque c'est une autobiographie fictive de Beatrix Potter, illustre pour les enfants, il y a une histoire d'amour... et surtout c'est terriblement drôle. Des petites touches d'ironie bien placées de ci de là, j'ai ri « à voix haute » à plusieurs reprises -ce qui est pourtant assez rare chez moi quand je lis un roman- et j'ai souri très fort bien plus souvent encore!
Le début m'évoquait autant les Malheurs de Sophie que les soeurs Brontë, la suite est plus austenienne, et je recommande sa lecture à tous ici!!! Very Happy cheers Very Happy C'est mon coup de coeur n°2 de l'année avec les Tales of the City !

Du coup en fouillant les rayons jeunesse, quand je suis tombée sur la file de romans de Marie-Aude Murail, j'ai pris Au Bonheur des Larmes (référence évidente à mon cher Zola ^^); c'est plus "modeste" et ça a moins de charme, mais en tous cas j'en lirai d'autres d'elle!
Revenir en haut Aller en bas
Violette
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 1535
Age : 36
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 14/10/2007

MessageSujet: Re: Miss Charity   Sam 3 Jan 2009 - 22:40

@Tizzie: Au bonheur des larmes est le tome 4 de la série des Emilien, ce serait dommage que tu ne commences pas par le 1er tome (Baby-sitter blues). Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Miss Charity   

Revenir en haut Aller en bas
 
Miss Charity
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 10Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Miss Charity
» Miss Charity : vos personnages préférés ?
» Et si on adaptait Miss Charity ?
» Miss Charity
» Miss Charity adapté au théâtre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones :: Marie-Aude Murail-
Sauter vers: