Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Victor Hugo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
esperluette
Magnolia-White Ampersand


Nombre de messages : 7519
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Ven 31 Juil 2009 - 14:45

=D Si je comprends bien il faut être un peu maso... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Mary Tudor
Chemise mouillée


Nombre de messages : 438
Age : 30
Localisation : Placentia Palace, Greenwich
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Ven 31 Juil 2009 - 14:49

Et passionné !!! study
Revenir en haut Aller en bas
http://www.nomizein.blogspot.com
esperluette
Magnolia-White Ampersand


Nombre de messages : 7519
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Ven 31 Juil 2009 - 14:50

Ca, ça devrait aller... Wink
Revenir en haut Aller en bas
nathy's
Feedle-Dee-Dee!


Nombre de messages : 8529
Age : 26
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Sam 8 Aoû 2009 - 17:10

De Victor Hugo, j'ai lu Fantine et Gavroche, mais en édition pour enfants, j'ai découvert beaucoup plus tard que c'était abregé! J'aimerais bien un jour m'attaquer vraiment aux Misérables parce que le peu que j'en ai lu m'avait énormément plu (et je les ai relus plusieurs fois, j'adore!), surtout en ce qui concerne les personnages: j'adorais Eponine Smile

j'avais vu le film avec Lino ventura je crois, et je me souviens avoir pleuré à la fin mais c'est tout Rolling Eyes

Sinon j'ai lu Ruy Blas que j'ai adoré et petite j'avais appris en cours son poeme Demain dès l'aube, qui est un de mes préférés...triste mais tellement beau
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand


Nombre de messages : 7519
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Sam 8 Aoû 2009 - 18:04

Moi aussi jusqu'à présent je n'avais lu que l'édition abrégée, je suis actuellement en train de lire le "vrai" livre et ça vaut le coup (même si cette lecture n'est pas toujours évidente et que j'ai eu besoin de faire une pause Jane Austen entre les deux tomes^^). Mais l'histoire est tellement bien qu'on continue quand même à lire, malgré certains délires limite incompréhensibles de Hugo. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46691
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Sam 8 Aoû 2009 - 18:12

nathy's a écrit:

j'avais vu le film avec Lino ventura je crois, et je me souviens avoir pleuré à la fin mais c'est tout Rolling Eyes
J'ai vu la comédie musicale à Paris, à Mogador, il y a bien 15 ou 16 ans et j'étais mortifiée : je suis sortie en larmes !!! La honte totale, surtout qu'on avait fait une sortie à plusieurs, j'aurais voulu me cacher sous mon siège. Ceci dit, je n'ai lu en prose que "93" et "l'homme qui rit", ça ne m'a pas donné envie d'attaquer les grosses machines. Pourtant il faudrait bien que je lise les Misérables, quand même ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand


Nombre de messages : 7519
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Sam 22 Aoû 2009 - 10:29

J'ai fini Les misérables la semaine dernière et je dois dire que j'ai dévoré le deuxième tome...c'est vrai que cette partie du récit m'était moins familière que le début (l'histoire de l'évêque Bienvenu, la chute de Fantine, l'enfance de Cosette, Jean Valjean qui devient M. Madeleine...). Mes personnages préférés apparaissent dans cette deuxième partie: Marius et surtout Gavroche... Sa mort m'a bouleversé (pourtant je connaissais ce passage mais ça n'a rien changé) et il m'a réellement manqué pendant toute la fin du livre... J'ai savouré sa verve, la poésie de l'argot, son regard tellement juste et sans concession sur le monde. Marius m'a également conquise, du moins avant son mariage avec Cosette (ensuite son attitude envers Jean Valjean m'a un peu déçue) avec son sens du romanesque et sa passion. Cosette, que l'on plaint évidemment dans son enfance, devient un peu agaçante et presque frivole par la suite mais je lui ai pardonné puiqu'elle rend Marius heureux.^^ Eponine, dont je n'avais qu'un très vague souvenir, s'est révélée un personnage poignant aussi... La quatrième partie nous transporte au coeur des barricades de 1832 et m'a passionnée...autant les parties sur Waterloo et le couvent... Sleep autant celle sur les insurgés sunny (même si ça se termine un peu en hécatombe...). Javert m'a tout autant fascinée dans cette partie qu'au début; le chapitre "Javert déraillé" éclaire bien l'ambigüité du personnage dont le sens de la justice devient tyrannique et absurde, pour lui comme pour les autres. Chaque personnage a sa part d'ombre et de lumière, jusqu'à Thénardier qui a beau être le "méchant" de l'oeuvre, reste celui qui porte la condamnation la plus juste de la misère et des injustices sociales.
J'ai vraiment été conquise par ce livre (qui est quand même un monument !) même si sa lecture n'a pas toujours été évidente et j'ai très envie de poursuivre avec d'autres oeuvres de Victor Hugo...
Revenir en haut Aller en bas
Meha
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1071
Age : 28
Localisation : Berlin
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Dim 25 Avr 2010 - 12:52

Je viens de finir Hernani, que je n'avais jamais lu ( j'en connais une qui va être contente Rolling Eyes )
Il est pas mal Very Happy ( Victor Hugo se retourne dans la tombe) qqes répliques sont tout à fait grandioses (veulliez quoiqu'il advienne, en ma présence ne réclamer d'aide que la mienne drunken ), et le dernier acte m'a surtout plû. Je l'ai lu à voix haute à mon frère ( qui se marrait pour les piques lancées entre Hernani et le vieillard) et je l'ai vécu intensément!
Une pièce de théâtre donc à découvrir! study
Revenir en haut Aller en bas
http://meha.over-blog.com/
Accalia
Enfolded in Adoring Gaze


Nombre de messages : 3275
Age : 26
Localisation : pas loin...
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Dim 25 Avr 2010 - 14:41

cheers cheers cheers cheers cheers



Comment ca pas mal??? Suspect Suspect Suspect Suspect C'est un chef d'oeuvre oui!
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand


Nombre de messages : 7519
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Dim 25 Avr 2010 - 16:01

Contente que tu aies aimé Hernani, Meha ! Very Happy

Je l'ai lu récemment, car la dissertation de mon deuxième concours blanc en français portait sur cette oeuvre, du coup la pièce restera associée à un sentiment de stress pour moi lol! mais d'un autre côté ça m'a permis de ne pas rester sur une lecture superficielle; à la première lecture j'ai bien aimé mais sans plus, à la deuxième lecture j'étais transportée, je lisais même à voix haute dans mon appart' (pas trop fort pour pas que les voisins me prennent pour une folle Laughing ). Les personnages sont très intéressants, très complexes, Hernani, le héros romantique mais avec une pulsion suicidaire, Dona Sol, enfin une héroïne qui agit (ça change des pièces Classiques), Don Carlos, qu'on déteste au début puis qui devient clément envers Hernani (son monologue devant le tombeau de Charlemagne est magnifique), Don Ruy Gomez, ridicule et tragique à la fois... drunken Et les vers de Victor Hugo sont splendides. I love you

Du coup j'ai enchaîné avec Ruy Blas que j'ai encore plus aimé. cheers J'adore le personnage principal, l'intrigue... j'aime tout dans cette pièce, je dirais que c'est ma pièce de théâtre préférée avec Phèdre pour l'instant. Smile

Tout ça pour dire que j'aime de plus en plus Hugo et que j'ai hâte d'attaquer Notre-Dame de Paris qui est sur ma PAL. Wink
Revenir en haut Aller en bas
kary
Ville du Nord...


Nombre de messages : 727
Age : 31
Localisation : perdue dans ma bibliohèque
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Mar 27 Avr 2010 - 13:02

Je suis aussi en plein Notre Dame de Paris, et après un début plutôt chaotique, je commence à accrocher !

Esperluette, si tu as adoré Ruy Blas, tout comme moi (enfin ça fait un moment que je ne l'ai pas relu), et si ce n'est pas déjà fait, je te conseille de voir ce fantastique film qu'est "La folie des grandeurs" avec Louis de Funès et Yves Montand qui est une adaptation libre et comique de l'oeuvre. cheers
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand


Nombre de messages : 7519
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Mar 27 Avr 2010 - 17:21

J'ai vu ce film plusieurs fois, même si ça fait un petit moment maintenant, et j'en garde un très bon souvenir. Smile Il faudrait que je le revoie maintenant que j'ai lu la pièce. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices


Nombre de messages : 8781
Age : 31
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Mer 28 Avr 2010 - 9:03

La folie des grandeurs est un film que je revois aussi avec plaisir. Very Happy

J'ai moi aussi lu Hernani et Ruy Blas que j'avais beaucoup aimés. Je vous recommande si vous le pouvez de voir ces pièces sur scène, car j'ai vu il y a quelques années Ruy Blas à la Comédie Française avec Rachida Brakni dans le rôle de la reine, et c'était vraiment magnifique. L'interprétation était superbe, et la mise en scène classique et sympa.
Sinon - c'est mon heure de pub pour l'opéra lol! - je vous recommande aussi Ernani de Verdi qui s'est directement inspiré de Hugo, c'est très beau.
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret


Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Mer 28 Avr 2010 - 10:56

Ruy Blas est sans doute la pièce de Hugo que je préfère I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
kary
Ville du Nord...


Nombre de messages : 727
Age : 31
Localisation : perdue dans ma bibliohèque
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Mer 5 Mai 2010 - 13:21

Voilà, j'ai fini Notre-Dame de Paris. J'ai beaucoup aimé dans l'ensemble, c'est la 3e oeuvre de Hugo que je lis dans mes souvenirs et 1ère que je lis de moi-même (Ruy Blas c'était pour le lycée, et Les Orientales pour la fac). Ca m'a même donné envie de lire d'autres de ses romans (je pencherai plutôt pour L'homme qui rit, ou Les misérables).

Bref, de cette oeuvre, Notre-Dame de Paris, je ne connaissais que la version Disney, la comédie musicale de Plamondon et Cocciante, ainsi qu'un très très vague souvenir du film avec Anthony Quinn et Gina Lollobrigida. A mon sens, les réalisateurs sous toutes formes de cette oeuvre ont beaucoup exagéré et changé la personnalité d'Esmeralda. Je la trouve insupportable dans le livre !!!!!!! Pour moi, les deux vrais héros dignes de ce nom sont Quasimodo et Claude Frollo !! Pour Phoebus, j'étais prévenue, je savais à quoi m'en tenir avec ce personnage. Mais pour Esmeralda j'ai été désagréablement surprise ! A part prononcer à tout bout de champ le nom de Phoebus (ce qui causera d'ailleurs sa perte, la pauvre malheureuse), le personnage est en vérité plutôt méprisable. Elle ne comprend pas Quasimodo finalement, et je ne comprends pas moi-même comment les trois hommes du roman tombent sous son charme !! Même Fleur-de-Lys me paraît plus consistante.

En fait j'ai été plutôt dérangée de la perception de l'auteur sur cette jeune fille. Elle apparaît vraiment trop naïve et ingénue, toute l'intrigue tourne autour d'elle, comme si on nous rebassinait le couplet "la femme est de toute façon la cause de tous les maux du monde"... C'est pas Claude Frollo qui me contredira je crois ! Puis je trouve son acte de charité envers Quasimodo (lui donner de l'eau) plutôt en décalage avec sa personnalité (rappelons qu'elle est quand même très effrayée par le bossu).

Le personnage de Quasimodo m'a beaucoup émue, j'ai eu les larmes aux yeux lorsqu'il dialogue avec Esmeralda pour la première fois. J'aurai aimé le rencontrer plus souvent dans le roman.

J'ai aussi beaucoup aimé le personnage de Gringoire qui apporte une petite touche d'humour à l'histoire.

Mais le personnage qui m'a le plus fascinée reste évidemment l'archidiacre Claude Frollo. C'est vraiment un personnage impressionnant, à la fois violent, frustré, passionné et déterminé.

Enfin voilà, mais c'était une très très bonne lecture. Je regrette parfois des passages un peu longs qui stoppent l'intrigue principale (la conversation avec le roi Louis XI, j'avais l'impression que ça n'en finirait jamais ! Rolling Eyes ) mais j'ai bien aimé les descriptions du Paris de l'époque même si parfois le narrateur insiste un peu trop sur le fait que "ah c'était tellement mieux et plus beau Paris avant !" Razz

Prochainement je vais donc essayer un autre de ses romans, mais je lirais bien aussi une autre de ses pièces de théâtre.
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret


Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Mer 5 Mai 2010 - 17:15

Merci pour ton avis, kary ! Very Happy

NDDP est en effet un roman magnifique, et je suis ravie qu'il t'ait plu.

Décidémment, tu n'es pas très tendre avec Esméralda. Il est vrai que cette dernière est très/trop naïve, et son âmour entêté pour Phoebus est à la limite du compréhensible, à plus forte raison lorsque ce dernier la laisserait bien croupir en prison ou se faire pendre, sans que la jeune fille ne s'en rendre vraiment compte. Mais elle est jeune, ne l'oublions pas (elle a seulement 15 ans). Cela ne peut pas tout expliquer, mais la plupart de ses défauts me semblaient, à la lecture, plutôt explicables en raison de son jeune âge. Elle fait parfois l'effet d'une enfant têtue...
Ce qui m'avait également agacée, c'est la façon qu'elle a de rejeter Quasimodo, le seul être qui la protège et qui lui sauve tout simplement la vie. Elle le méprise, puis elle le cajole lorsqu'elle a besoin de lui Evil or Very Mad

Citation :
Mais le personnage qui m'a le plus fascinée reste évidemment l'archidiacre Claude Frollo. C'est vraiment un personnage impressionnant, à la fois violent, frustré, passionné et déterminé.

OMG ! Nous sommes tout à fait d'accord !!! I love you I love you Claude Frollo est l'un de mes personnages cultes ! cheers C'est un personnage "moteur" dans l'histoire, et il a eu une image très galvaudée dans les différentes adaptations, qui lui ont successivement ôté son statut de prêtre, donné le rôle ingrat du méchant pur et dur, alors que les éléments principaux de sa torture intérieure sont inhérents à son statut d'ecclésiastique, et son paradoxe du fait qu'il n'est pas au départ pas une âme noire, puisqu'il a recueilli et élevé son jeune frère Jehan, Quasimodo, puis Gringoire. C'est Esmeralda qui le met pour la première fois face à la problématique de son célibat et de sa solitude, et de ce fait à la tourmente décrite dans le roman (chapitre Fièvre notamment).
Il y a un très beau passage dans ce chapitre, qui m'a marquée, et qui démontre - entre deux instants de délires fiévreux - ses véritables aspirations :

Citation :
Et quand il cherchait à se faire une idée du bonheur qu'il eût put trouver sur la terre si elle n'eût pas été bohémienne et s'il n'eût pas été prêtre, si Phoebus n'eût pas existé et si elle l'eût aimé ; quand il se figurait qu'une vie de sérénité et d'amour lui eût été possible aussi à lui, qu'il y avait en ce même moment çà et là sur la terre des couples heureux, perdus en longues causeries sous les orangers, au bord des ruisseaux, en présence d'un soleil couchant, d'une nuit étoilée ; et que, si Dieu l'eût voulu, il eût pu faire avec elle un de ces couples de bénédiction, son coeur se fondait en tendresse et en désespoir !

Mais enfin, Esméralda sait à peine qu'il existe, il est prêtre, il est "vieux" comme le dit la bohémienne (il a en réalité 36 ans dans le livre Twisted Evil, mais à cette époque, on était peut-être déjà d'un âge avancé à 36 ans... pale ), et il lui fait donc horreur. Esmeralda at fait dans ce roman un choix terriblement superficiel : elle a choisi la beauté (Phoebus), pour tourner le dos à la gentillesse (Quasimodo) et à l'intelligence (Frollo).

Gringoire est un personnage très enlevé, léger et drôle, mais désespérément lâche sur la fin. Je crois que c'est ce qui m'a le plus déplu chez lui.

Quant à Phoebus, il est détestable sur toute la ligne. lol! Et toc !
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
kary
Ville du Nord...


Nombre de messages : 727
Age : 31
Localisation : perdue dans ma bibliohèque
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Ven 14 Mai 2010 - 11:14

Clelie je suis tout à fait d'accord avec toi. Enfin, je trouve quand même que la jeunesse d'Esmeralda ne justifie pas son comportement ! No

C'est dommage en effet que le personnage de Claude Frollo ait été autant diabolisé dans pratiquement toutes les adaptations et que la relation Quasimodo/Esmeralda ait été changé en quasi amitié alors que ce n'est pas du tout le cas dans le roman.

Je trouve aussi les passages sur Claude Frollo très beaux et très intéressants.

Phoebus, je crois qu'il me faisait plutôt rire qu'autre chose ! J'adore sa fin "tragique" !
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno


Nombre de messages : 5343
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Mer 7 Juil 2010 - 17:20

Je ne sais pas si certains d'entre vous l'ont vue, mais j'ai eu l'occasion de visiter l'exposition "Crime et Châtiment" au musée d'Orsay en mai dernier. Je l'ai trouvée remarquable, et il y avait notamment pas mal de références à Victor Hugo, qui a été un grand opposant à la peine de mort. Ca m'a rappelé que Delcourt a publié une adaptation BD du Dernier jour d'un condamné, que je viens de terminer.


J'ai le livre chez moi, mais alors que je me flatte d'avoir beaucoup lu Hugo, je n'ai aucun souvenir d'avoir lu le texte original. Cependant, la BD m'a fait une grosse impression. L'enfer, l'enfermement, l'isolement vécu par le condamné, qu'on ne parvient pas à situer réellement, est très bien retranscrit par la mise en scène. Connaissant la plume d'Hugo, je me doute que la puissance du texte doit être encore supérieure, mais j'avoue que j'ai eu ma dose en ce qui me concerne.

Est-ce que d'autres ont lu cette BD ?
Revenir en haut Aller en bas
Rose Bleue
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2036
Age : 31
Date d'inscription : 27/06/2010

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Dim 11 Juil 2010 - 23:13

Ah Victor Hugo quel grand écrivain! Le tout premier que j'ai lu est Claude Gueux qui m'a énormément marqué suivi peu de temps après par Le Dernier Jour d'un Condamné. Appréciant énormément les thèmes et le message qu'il a voulu transmettre dans ces deux romans, j'ai décidé d'en lire d'autres.
J'ai donc enchainé avec Notre-Dame de Paris et Les Misérables qui sont devenus mes deux préférés. La plume de cet écrivain est vraiment magnifique avec de merveilleuses descriptions et une très belle galerie de personnages.
J'ai aussi étudié en littéraire certains poèmes Des Contemplations que je trouve superbes comme le plus connu "Demain dès l'aube", ou "Premier Mai", ou encore "En écoutant les Oiseaux".
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand


Nombre de messages : 7519
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Mer 20 Avr 2011 - 16:56

Je ne sais pas trop poster mon avis sur un film de Claude Lelouch que j'ai vu récemment, Les misérables, car il s'agit d'une adaptation du livre de Victor Hugo, mais d'une adaptation assez libre... J'espère que je suis dans le bon topic. Wink


Résumé Wikipedia :

Citation :
Début XXe siècle. Henri Fortin (Jean-Paul Belmondo), accusé à tort d'avoir tué son patron, le comte de Villeneuve, est condamné au bagne. Sa femme Catherine (Clémentine Célarié) se réfugie avec leur fils Henri dans la région d'Arromanches, chez un aubergiste grippe-sou.

À la suite d'une évasion manquée, Henri père meurt.

Devenu adulte, Henri fils (Paul belmondo) est sacré champion de boxe des poids moyens.

En 1940, devenu déménageur, il aide André Ziman (Michel Boujenah), sa femme Elise (Alessandra Martines) et leur fille Salomé (Salomé Lelouch) à fuir les persécutions nazies. Pendant leur voyage vers le Jura, il se fait raconter l'histoire de Jean Valjean (également interprété par Jean-Paul Belmondo), surnom qui lui a été donné en hommage à sa force herculéenne...

J'étais franchement sceptique au départ, en plus c'était le premier film de Lelouch que je voyais et son univers est assez particulier. Mais à part quelques passages que j'ai trouvés un peu poussifs j'ai beaucoup aimé ce film, j'ai trouvé que c'était un bel hommage au sublime livre d'Hugo. Very Happy
Il y a de belles prestations d'acteurs dans ce film, Belmondo évidemment mais vu que c'est un de mes acteurs préférés je ne suis peut-être pas très objective^^ mais également Clémentine Célarié, Philippe Léotard et Annie Girardot qui forment un couple de Thénardier assez sordides (même si je ne suis pas tout à fait convaincue par cette partie de l'histoire, les deux sont très bons). Mais on croise aussi Ticky Holgado, Jean Marais (que je n'avais pas reconnu Embarassed ) en évêque Miriel, Darry Cowl en libraire dans une scène comique d'anthologie face à Belmondo... Par contre je ne suis vraiment pas convaincue par Boujenah...
Le film est assez long, presque trois heures (personnellement je l'ai regardé en deux fois Wink ).
En le regardant je me suis rappelé à quel point ce livre m'avait bouleversé. Je pense décidément que c'est une des lectures qui m'a le plus marquée pour l'instant, même si cela avait été ardu par moments. Bref, un petit post pour vous conseiller ce film. Wink
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8055
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Mar 26 Avr 2011 - 13:50

Remontage de topic pour signaler la rediffusion du téléfilm "Claude Gueux", adapté d'un court roman de Victor Hugo.

C'est demain soir sur France 2 vers 22h/22h30, avec Samuel le Bihan et Robinson Stévenin, que j'ai trouvés excellents et poignants :

Citation :
A Paris en 1827, Claude Gueux, un menuisier sans travail cherche de quoi subvenir aux besoins de sa compagne Louise et de leur fillette .... il ramasse une bourse qu'un passant venait de perdre, et avec l'argent paye son loyer en retard et achète de quoi faire du feu .... il est dénoncé par son propriétaire et la police vient l'arrêter alors qu'il venait de décider avec sa femme de rendre l'argent qui restait dans la bourse ..... en prison il fait la connaissance d'Antoine et lui apprend la menuiserie ....



Revenir en haut Aller en bas
Aislynn
Ready for a strike!


Nombre de messages : 943
Age : 49
Localisation : En mer, sous les étoiles
Date d'inscription : 06/12/2009

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Mar 26 Avr 2011 - 20:40

Tiens, ce titre ne me dit rien. Il faut que je lise le roman sunny
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser


Nombre de messages : 8055
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Lun 9 Mai 2011 - 10:49

En fait, je qualifierais ce texte plutôt de nouvelle, maintenant que je l'ai lu (j'avais trouvé le qualificatif de "court roman" sur le net en faisant quelques recherches). Je me suis rendue compte totalement par hasard que cette nouvelle figurait à la suite de mon édition du "Dernier jour d'un condamné".

Je sais que certaines ont pour projet de visionner l'adaptation, et je les incite vivement à le faire car je l'ai trouvée réussie, bien que les scénaristes aient pris quelques libertés par rapport au texte de Hugo (ces libertés ne me paraissent cependant pas trahir le texte originel). Les scénaristes ont par exemple développé certains personnages et en ont créé d'autres.

Citation :
Par exemple, le jeune Antoine du film s'appelle Alban dans la nouvelle et il n'est ni homosexuel, ni persécuté par ses codétenus. Le détenu corse est une création.

Le texte de Hugo est centré sur l'incarcération de Claude Gueux, et j'ai appris que le personnage a existé et que cette histoire avait touché Victor Hugo.

C'est un texte touchant, très politique et dont la thématique reste très actuelle.

Aislynn : j'attends ton avis sur ce texte avec intérêt.
Esperluette and co : même remarque s'agissant du téléfilm ;-)
Revenir en haut Aller en bas
MeoOw
Riche célibataire


Nombre de messages : 137
Age : 20
Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Lun 9 Mai 2011 - 19:22

J'ai dû lire pour le lycée Les Misérables en version abrégée, c'était bien, mais prendre des notes en même temps m'a un peu gâché le plaisir de la lecture. En tout cas je ne regrette pas de l'avoir lu (même si de toute façon c'était obligatoire xD) !
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand


Nombre de messages : 7519
Age : 25
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Mar 24 Mai 2011 - 18:02

J'ai regardé le téléfilm adapté de Claude Gueux cet après-midi (pas trop tôt, hein Serendipity ? ) et j'ai bien aimé sans être hyper enthousiaste non plus. Wink

Tout d'abord je dois dire que je suis incapable de me rappeler si j'ai lu cette nouvelle ou pas, je sais que j'ai travaillé dessus au collège et il me semble l'avoir lu mais je n'en ai quasiment aucun souvenir. confused

J'ai trouvé le film un peu lent, mais j'ai bien aimé l'histoire. Smile J'ai beaucoup de mal avec Samuel Le Bihan d'habitude mais là j'ai trouvé qu'il s'en sortait bien. Quant à Robinson Stévenin je ne l'avais vu que dans un film jusqu'à présent et sa prestation m'avait beaucoup marquée, et là je l'ai trouvé très bon à nouveau. Les autres acteurs sont pas mal dans l'ensemble, le directeur de la prison en particulier fait froid dans le dos.

En tout cas, de voir le topic d'Hugo remonter m'a enfin donné le courage d'extraire Notre-Dame de Paris de ma PAL, je l'ai commencé hier, je n'en suis qu'au début mais déjà je sens que je vais aimer. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Victor Hugo   Aujourd'hui à 15:15

Revenir en haut Aller en bas
 
Victor Hugo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Contemplations, de Victor Hugo
» Hymne à Dracula de Victor Hugo
» A des âmes envolées/Victor Hugo.
» Victor HUGO - Les Contemplations
» Amour secret/Victor HUGO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: