Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Victor Hugo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
dborah1054
Intendante de Pemberley


Nombre de messages : 590
Age : 46
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Victor Hugo   Mar 11 Avr 2006 - 18:46

Je me lance sur un nouveau topic pour la première fois!
J'espère être à la hauteur! Very Happy

Je voulais que l'on parle si l'humeur vous en dit, d'un géant de notre littérature qui a traversé le XIX siècle : VICTOR HUGO (1802-1885). I love you

Il est bien sur connu pour ses " Misérables" ou "Notre Dame de Paris" mais j'avoue avoir été encore plus touché par un autre ouvrage "L'homme qui rit".

Voici juste une très court résumé :

L'action se situe en Angleterre au tout début du XVIII siècle, Victor Hugo nous présente un personnage imaginaire, Gwynplaine, dont le visage a été déformé en une sorte de rictus grotesque afin de distraire les puissants. Grandi dans le peuple misérable, Gwynplaine se trouve projeté par le hasard à la Chambre des lords.

J'ai lu ce livre quand j'avais environ 15 ans et à vie il me marquera! study


Juste un petit extrait que je viens de retrouver pour vous donner le ton:

Je représente l'humanité telle que ses maîtres l'ont faite. L'homme est un mutilé. Ce qu'on m'a fait, on l'a fait au genre humain. On lui a déformé le droit, la justice, la vérité, la raison, l'intelligence, comme à moi les yeux, les narines et les oreilles; comme à moi, on lui a mis au coeur un cloaque de colère et de douleur, et sur la face un masque de contentement. Où s'était posé le doigt,de Dieu, s'est appuyée la griffe du roi. Monstrueuse superposition. Évêques, pairs et princes, le peuple c'est le souffrant profond qui rit à la surface. Mylords, je vous le dis, le peuple, c'est moi.
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Angel of Temptation


Nombre de messages : 6308
Age : 33
Localisation : entre Lark Rise et Candleford
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Mer 12 Avr 2006 - 15:48

Je n'ai pas lu "L'homme sui rit", mais ta présentation m'en a donné envie en tout cas. De Victor Hugo, j'avoue ne pas avoir lu grand chose en fait Embarassed
Par contre, "Notre-Dame de Paris" fait incontestablement partie de mes romans préférés, je l'ai trouvé génial. Cet homme est un génie! Smile
L'histoire en elle-même est riche et pleine de profondeur et traite de beaucoup de choses. C'est une oeuvre dramatique, romantique, pathétique, triste, douce et violente. Tous les personnages sont extraordinaires et la description de Paris à cette époque absolument parfaite!
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.wordpress.com/
dborah1054
Intendante de Pemberley


Nombre de messages : 590
Age : 46
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Mer 12 Avr 2006 - 16:03

Emjy a écrit:
C'est une oeuvre dramatique, romantique, pathétique, triste, douce et violente. Tous les personnages sont extraordinaires !


Je crois que tu résumes parfaitement l'oeuvre de ce géant si souvent délaissé des salles de classe.

Il avait deux objectifs majeurs dans ses romans: la démocratie et la conscience (responsabilité individuelle).

Le héros de Notre de Paris est bossu le héros de L'homme qui rit est déformé. On retrouve un pauvre bonhomme méprisé du reste du monde (sauf d'une femme, une gitane pour le bossu et une aveugle pour le mutilé) qui va mettre à jour cette société corrompue des puissants!

Dans sa jeunesse, il a beaucoup lu tout seul dans son coin car sa mère négligeait beacoup son éducation. C'est ce qui lui a permis de s'échaper un peu de la pensée du "politiquement correct" comme on dirait maintenant!
Revenir en haut Aller en bas
Muezza
Almost Unearthly Thing


Nombre de messages : 3229
Age : 42
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Mer 12 Avr 2006 - 16:09

Merci encore Deborah. Ta présentation de "L'Homme qui rit", couplée aux avis des internautes m'a poussée à l'acheter à midi.
Je me plonge dedans dès que je sors des "Mystères d'Udolphe" (sur lequel j'ouvrirai alors un sujet...)

Et pour "Notre-Dame de Paris", je vous rejoins toutes les deux, Emjy et toi. C'est absolument passionnant. Certes il faut passer les 50 premières pages où nous survolons Paris et ses bâtiments (je crois me rappeler qu'il compare l'hotel de ville de Paris actuel à un gros gâteau genre gâteau à la Chantilly, ce que j'ai toujours pensé)...

Mais à part ce livre et ses poèmes, je n'ai lu que Les Misérables en Bibliothèque verte quand j'étais enfant (je l'ai dévoré mais je pense que j'étais loin de l'oeuvre réelle)... et "Le Dernier jour d'un condamné" qui m'a bouleversée à l'adolescence...


Dernière édition par le Mer 12 Avr 2006 - 16:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
dborah1054
Intendante de Pemberley


Nombre de messages : 590
Age : 46
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Mer 12 Avr 2006 - 16:20

Muezza a écrit:
Mais à part ce livre et ses poèmes, je n'ai lu que Les Misérables en Bibliothèque verte quand j'étais enfant (je l'ai dévoré mais je pense que j'étais loin de l'oeuvre réelle)... et "Le Dernier jour d'un condamné" qui m'a bouleversée à l'adolescence...

Tout d'abord je te remercie pour tes encouragements et d'une manière généale pour ce forum qui m'a fait découvrir tant d'auteurs de talents!!
Et j'ai l'impression d'avoir une bande de copine constament avec moi. Quand le trvail devient dur ca compte!! cheers


Quels poèmes de Hugo as tu lu? J'ai mis pour ma part pas mal de temps à me plonger dedans pensant que VH était qu'écrivain de roman.
J'aime particulièrement ceux qui touchent à sa défunte fille.

Et bien sur " Ce siècle avait 2 ans..."

Les derniers jours du condamné (excusez cette expression) mais ça arrive les tripes!!

Je ne me souviens plus trop de cette anecdote au sujet de VH : il y avait un condamné à mort que plusieurs corps de métier, plusieurs écrivains tentèrent de sauver mais rien n'y fit, puis VH a écrit une page... et l'homme a été sauvé.

Je la raconte très mal car mes souvenirs sont très flous, désolé...
Revenir en haut Aller en bas
Muezza
Almost Unearthly Thing


Nombre de messages : 3229
Age : 42
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Mer 12 Avr 2006 - 16:43

Merci de tes gentils mots, Déborah. Pour moi aussi, ce forum me permet de décompresser au bureau. pour les uns c'est le café et la cigarette. Pour moi c'est un autre type de drogues lol!

Pour en revenir aux poèmes que j'aime de Victor (on va l'appeler par son petit nom, histoire de nous rendre ce génie plus proche de nous), ce n'est pas un recueil en particulier. J'aime à la fois ses grands poèmes lyriques tels "Waterloo, morne plaine" que eux plus intimes notamment sur ses filles.
Nous sommes nombreux à avoir appris en poésie "Mes deux filles"
Nous connaissons tous "Demain dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne, je partirai"

Bref, j'aime toute sa poésie. J'aime le côté à la limite du délirant de certains poèmes. Telle la fameuse "Jérimadée" (je ne sais plus si c'est la bonne orthographe Embarassed ) dans le poème "Boz endormi" (qui se base sur un épisode bliblique cette fois"). Je trouve que c'est affirmer une grande liberté que d'inventer le nom d'une cité qui rime avec "dé" et d'en inventer une qui sonne aussi juste : "tout reposait dans Ur et dans Jérimadée". Le pauvre lecteur ne peut imaginer qu'il lit une imposture à ce moment et pourtant il lit "j'ai rime à dé"!
Il n'y a rien à faire, je trouve sa poésie... poétique !

cheers Ca me redonne envie de me plonger dans mes recueils de poésie... et de créer un topic où l'on posterait nos poèmes préférés !


Dernière édition par le Mer 12 Avr 2006 - 16:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dborah1054
Intendante de Pemberley


Nombre de messages : 590
Age : 46
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Mer 12 Avr 2006 - 16:45

Très bonne idée!
cheers
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Mer 12 Avr 2006 - 19:51

Je n'avais encore rien répondu sur ce topic, car je n'ai pratiquement rien lu de Victor Hugo à part ...certains poèmes, eh oui, que moi aussi, j'apprécie beaucoup. Je ne connais ses grands romans que par les adaptations qui en ont été faites, et je ne sais pas pourquoi je n'ai jamais pris le temps de les lire.

Par contre, j'ai lu sa biographie par Alain Decaux, et cela se lit évidemment comme un roman, car la vie de VH a été tout aussi passionnante que ce que le plus imaginatif des auteurs pourrait inventer. Son engagement politique et ses exils donnent déjà une matière bien riche, et sa vie personnelle n'a pas été de tout repos non plus. Si on y ajoute son importance dans la littérature de son époque, il y a de quoi remplir un volume où l'on ne peut pas s'ennuyer. Je vous conseille donc vivement cette bio, si vous avez envie de vous rafraichir la mémoire sur VH.

Excellente idée, le topic des poèmes, merci Muezza.
Revenir en haut Aller en bas
dborah1054
Intendante de Pemberley


Nombre de messages : 590
Age : 46
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Jeu 13 Avr 2006 - 8:00

Je suis tout à fait d'accord avec toi!
La vie de Victor est un véritable roman!!!

Au niveau de ses engagements politiques c'est assez amusant car il était toujours à contre temps (d'ou ses exils!)

(Muezza je suis étonnée que personne ne cite (ou alors je ne l'ai pas vu) l'écrivain Robert Merle plus souvent. Voila un homme qui écrit merveilleusement bien et qui vous réconcilie avec l'Histoire de France.)
Revenir en haut Aller en bas
Miss Smith
Intendante de Pemberley


Nombre de messages : 597
Age : 29
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 08/02/2006

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Jeu 13 Avr 2006 - 18:28

Ah Victor Hugo! Je suis bien contente que tu ai ouvert ce topic dborah1054, parce qu'il ne faudrait quand même pas oublier nos chers écrivains français!

De lui je n'ai lu que les plus connu. Les misérables que j'ai lu ya un bon bout de temps déjà et qui m'a beaucoup marqué, je crois d'ailleurs que c'est un des premiers classiques et le premier pavé que j'ai lu. Et Notre Dame de Paris que j'ai étudié en seconde, j'avais une prof de français qui savait vraiment rendre ses cours passionnants (enfin pour moi en tout cas).

Ton message Dborah m'a donné envie de replonger dans l'univers de V. Hugo. J'ai d'ailleurs redécouvert hier que mon père possédait une vielle édition française illustrée en 18 tomes de toute son œuvre achetée au Caire! Je suis resté admiratrice devant tout ça, c'est un vrai touche à tout: poème, théâtre, romans...

Eh bien quand j'aurais fini Femmes et filles je crois que je vais attaquer L'homme qui rit, une autre vision de l'Angleterre...
Revenir en haut Aller en bas
dborah1054
Intendante de Pemberley


Nombre de messages : 590
Age : 46
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Ven 14 Avr 2006 - 9:01

Miss Smith a écrit:
J'ai d'ailleurs redécouvert hier que mon père possédait une vielle édition française illustrée en 18 tomes de toute son œuvre achetée au Caire! Je suis resté admiratrice devant tout ça, c'est un vrai touche à tout: poème, théâtre, romans...


C'est une magnifique collection Exclamation Exclamation
Il est vrai qu'il ne faut pas être rebuter par l'épaisseur des paves pour attaquer un roman de VH. Mais l'essayer c'est l'adopter comme on dit!!

J'ai trouvé cette définition du Romantisme (mouvement littéraire qui a vu son apogée avec VH):
"L'esprit romantique est inséparable de la contestation des valeurs de l'Ancien Régime. En ce sens, il anticipe sur les révolutions sociales et nationales de l'Europe et contribue à les faire éclore. Cet aspect du mouvement ne deviendra politique qu'un peu plus tard, mais les définitions que l'on trouve de l'adjectif dès la fin du XVIIIème siècle s'accordent à repérer dans l'esprit nouveau une recherche de l'identité nationale et un souci de donner aux peuples un art qui reflète leur âme et leurs traditions"

Il me semble que cela corrobore complètement ce que nous disions précédement: la vie de VH et ses revirements politiques sont dignes d'un roman!
Revenir en haut Aller en bas
Bonnie
Wavering Wanderer


Nombre de messages : 3762
Age : 34
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Ven 14 Avr 2006 - 12:59

dborah à dit :
Citation :
Je crois que tu résumes parfaitement l'oeuvre de ce géant si souvent délaissé des salles de classe.
Pas tant que ça ! Personnellement, bachelière littéraire en 2000, j'ai étudié Les Chatiments pour l'épreuve anticipée de français. A côté j'avais alors lu L'homme qui rit, Hernani, Le dernier jour d'un condamné... je crois que c'est tout... ah si je crois que j'ai lu Les misérables aussi ! Où en tout cas une histoire avec Gavroche, ça devait être la fameuse version simplifiée "bibliothèque verte" ( ???) Question
Arf ce que ma mémoire est pleine de failles parfois, ça m'agace !
Tout ce dont je me rapelle, à propos des Châtiments, c'est "Waterloo, Waterloo, Waterloo, morne plaine" et "Te voilà, nain immonde accroupi sur ce nom..." ( ça s'adressait à Napoléon III, qui essayait de faire comme son tonton le Napoléon numéro 1)
Par contre je ne peux que recommander Le dernier jour d'un condamné, le meilleur plaidoyer contre la peine de mort qui ai jamais été écrit ! Tous les chefs d'état devraient l'avoir lu Suspect ! On y ressent toute l'humanité de l'homme qui sait qu'il va mourir, et l'inhumanité de cette sentence, d'autant plus qu'à aucun moment le crime commis pas le condamné n'est évoqué...
Revenir en haut Aller en bas
dborah1054
Intendante de Pemberley


Nombre de messages : 590
Age : 46
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Ven 14 Avr 2006 - 14:59

Effectivement je dirais que tu es une chanceuse car à mon époque (bac en 88) Hugo était assez délaissé.
Revenir en haut Aller en bas
Muezza
Almost Unearthly Thing


Nombre de messages : 3229
Age : 42
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Ven 14 Avr 2006 - 15:15

Oui tu as eu de la chance... Ce n'étais pas terrible non plus pour moi franchement, d'autant que j'étais en Terminale scientifique donc les heures de françias sont moins importantes... C'était peut-être la même chose pour toi Déb ?

Et en plus, le BAC s'est acharné sur moi Twisted Evil . Je n'aime pas Flaubert : eh bien je suis tombée dessus et à l'oral et en commentaire composé... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
dborah1054
Intendante de Pemberley


Nombre de messages : 590
Age : 46
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Sam 15 Avr 2006 - 20:29

Exact Muezza comment t'as deviné?? cyclops

Je suis amoureuse d'histoire de France et de littérature française (on ne peut comprendre le second sans connaître le premier à mon avis) et pourtant je suis une scientifique pure! De la terminale à ma thèse pas une seule heure de français!! No

C'est mon père qui m'a communiqué sa passion. I love you
J'ai vraiment connecté ces 2 matières avec des auteurs comme Druon ou Merle. Hugo est venu plus tard . Je pense qu'il faut peut être aimer lire avant de commencer un roman de VH car sinon l'épaisseur peut dérouter... scratch

study
Revenir en haut Aller en bas
Nettie
British countryside addict


Nombre de messages : 890
Age : 30
Localisation : Les pieds dans l'eau...
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Lun 17 Avr 2006 - 12:15

J'ai lu Notre Dame De Paris, un livre grandiose et plein de détail. Je suis sûr que si je le lisais encore un fois, je découvrerai encore des choses qui m'ont échappé. On s'attache aux personnages, on éprouve de la colère, de la pitié... Very Happy Et quand j'ai visité Notre Dame de Paris, je me suis demandée où était cette fameuse inscription...

Et puis j'avais essayé de lire Les Misérables, mais malheureusement, je ne sui pas allée jusqu'au bout. No
Revenir en haut Aller en bas
http://aupandareveur.blogspot.com/
dborah1054
Intendante de Pemberley


Nombre de messages : 590
Age : 46
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Lun 17 Avr 2006 - 14:20

Nettie a écrit:
Et puis j'avais essayé de lire Les Misérables, mais malheureusement, je ne sui pas allée jusqu'au bout. No

Est ce que tu les as lu juste après Notre Dame de Paris?

Bonnie2212 a écrit:
Le dernier jour d'un condamné, le meilleur plaidoyer contre la peine de mort qui ai jamais été écrit ! Tous les chefs d'état devraient l'avoir lu Suspect ! On y ressent toute l'humanité de l'homme qui sait qu'il va mourir, et l'inhumanité de cette sentence, d'autant plus qu'à aucun moment le crime commis pas le condamné n'est évoqué...


C'est certain qu'on ne peut plus être la même après.
VH a d'ailleurs sauvé la vie d'un Maréchal de Napoléon III qui avait tenté un coup d'Etat. Tous les avocats et tous les recours ont failli, alors VH a écrit 4 vers qui ont émus Nap III et sauvé l'insurgé!!
Seulement 4 vers c'est dingue le talent de ce bonhomme quand même!!!



Cela quand même fait un peu peur quelque part de voir que le talent d'un homme peut influencer notre façon de pensée!!
Il y a pas mal d'essai d'ailleurs pour nous en montrer le danger. Enfin je philosophe un peu loin du sujet, désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Nettie
British countryside addict


Nombre de messages : 890
Age : 30
Localisation : Les pieds dans l'eau...
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Mar 18 Avr 2006 - 10:40

dborah1054 a écrit:
Est ce que tu les as lu juste après Notre Dame de Paris?

Je crois que oui, mais comme ça remonte à longtemps. En fait, c'est en regardant le téléfilm de TF1 que j'ai voulu le lire, mais à vrai dire je n'ai pas accroché, trop long. No
Revenir en haut Aller en bas
http://aupandareveur.blogspot.com/
dborah1054
Intendante de Pemberley


Nombre de messages : 590
Age : 46
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Mar 18 Avr 2006 - 11:17

Nettie a écrit:
c'est en regardant le téléfilm de TF1 que j'ai voulu le lire, mais à vrai dire je n'ai pas accroché, trop long. No

Les adaptations des Misérables font légions, je me demande si ce n'est pas le livre le plus adapté à la TV et au ciné???
Perso, je préfère la version avec Bourvil. Il campe un Ténardier qui fait froid dans le dos!
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret


Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Mar 18 Avr 2006 - 14:53

Ahlala, Hugo, c'est mon auteur français préféré. J'ai lu Notre-Dame de Paris quand j'avais 16 ans, et l'oeuvre m'a énormément marquée... Vous allez me prendre pour une folle, mais j'ai été très émue par le personnage de Frollo, bien qu'il soit vraiment affreux. Mais il faut souligner le génie littéraire de Hugo qui a su décrire sa lente descente aux enfers, son égarement et sa folie...

Quant aux misérables, j'ai eu beaucoup de mal à le lire. Une fois que Cosette grandit et qu'ils doivent s'en aller du couvent, j'ai eu un gros pincement au coeur, et eu beaucoup de difficultés à continuer la lecture.
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
dborah1054
Intendante de Pemberley


Nombre de messages : 590
Age : 46
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Mar 18 Avr 2006 - 15:30

Clelie a écrit:
Mais il faut souligner le génie littéraire de Hugo qui a su décrire sa lente descente aux enfers, son égarement et sa folie...

C'est quelque chose qu'Hugo sait parfaitement décrire :Les tourments de l'âme humaine.
Dans les Misérables on retrouve cela: Javert face à sa conscience qui le mènera au suicide. Mais aussi Valjean qui poursuit son petit ramoneur pour lui rendre son sou...Sa remise en cause à la mort de Fantine...

La responsabilité de l'homme dans ses actions est un thème récurrent dans ses oeuvres:
"L'oeil était dans la tombe et regardait Caïn"
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret


Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Mar 18 Avr 2006 - 16:02

Tout à fait. C'est le véritable génie de Hugo.

Il y a une citation des misérables je pense bien qui illustre parfaitement sa pensée :

"Il y a un spectace plus grand que la mer, c'est le ciel. Il y a un spectacle plus grand que le ciel, c'est l'intérieur de l'âme"...
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
dborah1054
Intendante de Pemberley


Nombre de messages : 590
Age : 46
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Mar 2 Mai 2006 - 10:42

Clelie a écrit:
"Il y a un spectace plus grand que la mer, c'est le ciel. Il y a un spectacle plus grand que le ciel, c'est l'intérieur de l'âme"...

Je ne la connaissais pas c'est vrai que ça doit pas être mal quand même d'écrire comme ça!!

Quel est votre livre de Hugo ou votre poème préféré??
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret


Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Mer 3 Mai 2006 - 11:14

Notre-Dame de Paris, sans conteste !

J'ai été littéralement folle de ce bouquin ! Je l'ai lu je ne sais combien de fois exactement, mais je trouvais la charge romantique - dans le sens littréaire large - et émotionnelle, que je relisais sans cesse des passages et que j'en connaissais même par coeur. J'ai surtout été marquée par le personnage de Frollo, assez bizarrement, bien que ce soit "le sale type" du bouquin. J'aime beaucoup les personnages extrêmes. Et il en est un. Me permettez-vous d'exprimer mes motivations ? Le personnage est devenu prêtre par obligation familiale - et il n'a jamais rien connu d'autre dans sa vie que les murs d'un cloître. Le monde n'est donc jamais venu à lui. Mais on sent, dès le début, qu'il n'est pas commun. Il est alchimiste et cela n'était pas très bien vu à la grande époque de l'inquisition. C'est un personnage qui aime le mystère, le danger, et qui recèle dans son âme tous les prémices des grands passionnés - un grand passionné reclu dans un monde austère. Et puis, sa rencontre avec l'héroïne - Esméralda - lui fait voir le monde tout à coup comme un grand cataclysme. Mais elle ne l'aime pas. Et c' est alors un cataclysme bien plus grand. Et là, sa passion devient si violente qu'elle le fait progressivement sombrer dans la folie.
Sa longue descente aux enfers, provoquée par sa jalousie, sa culpabilité, sont la véritable dynamique de l'histoire.
Voilà un petit extrait (du moins, tel que je m'en souviens) :
"Etre prêtre et aimer une femme... L'aimer de toutes les fureurs de son âme... Sentir qu'on donnerait pour le moindre de ses sourires, son sang, ses entrailles, son salut, son éternité, cette vie et l'autre...et la voir amoureuse d'une livrée de soldat ! Oh, ce sont là les véritables tenailles rougies au feu de l'enfer ! [...]"
C'est-y pas beau, ça ?

Encore désolé pour ce très long post, mais je n'ai pas pu résister ! study
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
dborah1054
Intendante de Pemberley


Nombre de messages : 590
Age : 46
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Re: Victor Hugo   Mer 3 Mai 2006 - 13:42

Les personnages romantiques ne sont jamais en demi-teinte et c'est ce qui me plait chez eux. Les sentiments sont poussés à l'extrême et parfois on en vient à manquer de souffle ...

Ce sont des géants! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Victor Hugo   Aujourd'hui à 9:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Victor Hugo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 11Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Contemplations, de Victor Hugo
» Hymne à Dracula de Victor Hugo
» A des âmes envolées/Victor Hugo.
» Victor HUGO - Les Contemplations
» Amour secret/Victor HUGO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers) :: Auteurs francophones-
Sauter vers: