Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Agatha Christie

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 16  Suivant
AuteurMessage
kary
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 727
Age : 33
Localisation : perdue dans ma bibliohèque
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Agatha Christie   Ven 7 Sep 2007 - 21:57

Alors? Qu'avez-vous pensez de la soirée Agatha Christie sur Arte dimanche dernier?? ^^ (Je regarderai le téléfilm en français à une rediffusion... Je l'ai vu en anglais et des choses ont dû m'échapper)
Revenir en haut Aller en bas
Axoo
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 2183
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Agatha Christie   Ven 7 Sep 2007 - 22:20

J'ai bien apprécié. ^^

Le film m'a remuée j'étais tellement sûre de tout comprendre et vlan! En moins de 30 secondes elle me démonte toute ma belle théorie! Mrs Christie et l'équipe du film! Marlen

Le téléfilm était plutôt intéressant pour une néophyte de la vie de la grande romancière comme moi, mais parfois les sauts dans le temps étaient confus. Belle photographie en tout cas! Et j'ai été ravie d'apprendre que son second mariage a été plus heureux.

Arte a le don de bien présenter ses thémas!
Revenir en haut Aller en bas
nephtis
Ethereal Wings on the Nile
avatar

Nombre de messages : 9223
Age : 54
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Agatha Christie   Sam 8 Sep 2007 - 18:13

Voilà ça m'apprendra à zaper la lecture des programmes TV, je suis passée complètement à côté ! No
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9267
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Agatha Christie   Ven 14 Sep 2007 - 16:19

http://arts.independent.co.uk/books/features/article2937015.ece
Un article dans The Independent !

Et dans le Guardian ...
http://books.guardian.co.uk/reviews/biography/0,,2165215,00.html

EDIT cat47: publiés à l'occasion de la sortie d'une biographie d'Agatha Christie par Laura Thompson, auteur du premier article
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2073
Age : 34
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Agatha Christie   Ven 14 Sep 2007 - 18:12

Je n'arrive pas à accéder au premier article, c'est normal?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9267
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Agatha Christie   Ven 14 Sep 2007 - 18:15

C'est le site du journal dans son ensemble qui est, pour l'heure, inaccessible No
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2073
Age : 34
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Agatha Christie   Ven 14 Sep 2007 - 18:19

Bouhouhou! Cette Laura Thompson, si j'ai bien compris, a aussi écrit une biographie des soeurs Mitford?
En tout cas, ça a l'air intéressant, surtout qu'apparemment la biographe se met dans la peau de son personnage lors de sa mystérieuse disparition en 1926 et essaie d'analyser le succès de ses livres. Ce qui est amusant, c'est que la journaliste semble reprocher l'empathie de la biographe vis-à-vis de son personnage et être beaucoup moins sûre qu'elle de l'intégrité morale du second mari d'Agatha Christie, Max Mallowan.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2073
Age : 34
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Agatha Christie   Sam 15 Sep 2007 - 17:25

Saisie d'une velléité subite, je vous livre la fin de la bibliographie d'Agatha Christie :

Les recueils de nouvelles

1924. Les Enquêtes d'Hercule Poirot
Onze des douze nouvelles publiées par Agatha Christie dans le magazine londonien The Sketch figurent dans le recueil original. L'édition américaine, parue l'année suivante, en comprendra trois de plus. Entre 1923 et la fatidique année de sa disparition -1926- Agatha publia un très grand nombre de nouvelles dont elle alimenta par la suite des recueils venus opportunément meubler les années où sa production romanesque marquait une faiblesse toute relative.
1929 Le crime est notre affaire
Ce recueil d'enquêtes du couple Tuppence et Tommy Beresford constitue un vibrant hommage à l'âge classique de la détection littéraire anglo-saxonne. Agatha nous offre une série de treize amusants pastiches des fictions policières alors très en vogue auprès des lecteurs : le Père Brown de G.K. Chesterton, le Vieil Homme dans le Coin de la Baronne Orczy, l'inspecteur Hannaud d'A.E.W. Mason, le Reggie Fortune de H.C. Bailey, ETC. Sans oublier, bien sûr, Sherlock Holmes...
1930. Le Mystérieux Mr Quinn
Les deux détectives qui apparaissent dans les douze nouvelles de ce recueil sont Mr Satterthwaite et Harley Quinn. Le surnaturel vient ici au secours de la détection pure, d'une façon qui doit essentiellement à l'art de la fiction selon Agatha Christie. Le romantisme de l'épouse malheureuse d'Archibald Christie prend ici toute sa mesure, sur fond d'érudition musicale : l'opéra de Covent Garden est l'un des lieux de rencontre privilégiés de Satterthwaite et Quinn...
1932. Miss Marple au club du mardi
Composée pour un magazine, les treize enquêtes de Miss Marple qui constituent ce recueil ont d'abord paru en français sous forme de deux volumes intitulés Miss Marple au club du mardi et Le Club du mardi continue, en 1966. La tactique de Jane Marple apparaît particulièrement efficace et séduisante sous la forme de récits brefs ayant successivement pour cadre son cottage de St Mary Mead, puis la maison de campagne du colonel et de Mrs Bantry. Parmi les hôtes de ces soirées figurent, bien sûr, Raymond West, le neveu écrivain de Jane, accompagné de sa fiancée Joyce Lemprière, le Dr Pender, ainsi que Sir Henry Clithering, un policier de Scotland Yard à la retraite. Entre deux cliquetis de ses aiguilles à tricoter, Miss Marple fait merveille.
1933. Le Flambeau
Ce recueil fait pour une bonne part honneur au fantastique, le premier amour littéraire d'Agatha Christie. On y trouve en vérité un certain nombre de textes disparates, certains écrits au tout début de sa carrière et faisant appel à une forme de surnaturel parapsychique, d'autres davantage policiers. Le tout forme un éventail des terreurs et des fascinations christiennes très proches parfois de celles de la reine du crime américaine Mary Roberts Rinchart, auteur de L'Escalier en colimaçon.
1934. Le Mystère de Listerdale
Publié pour la première fois en France sous le titre Douze Nouvelles (1963), ce recueil contient d'authentiques sommets de la short story policière, comme Accident ou Philomel Cottage. Ce dernier conte fut porté à la scène deux ans plus tard par le dramaturge Frank Vosper sous le titre Love from a stranger, puis adapté au cinéma par Rowland V. Lee, sous le même titre, avec Basil Rathbone et Ann Harding.
1934. Mr Parker Pyne
Publié pour la première fois en français en 1970, cet ensemble de douze contes met en scène un personnage pittoresque, spécialisé dans "les mystères du coeur humain" qui recrute ses consultants par petites annonces. Agatha Christie était si attachée à parker Pyne qu'elle songea à en faire le héros d'un feuilleton destiné au public américain. Mais ce projet ne connut pas de suite.
1937. Le Miroir du mort
Paru à l'origine dans notre pays sous le titre Poirot résout trois énigmes (et dans une version abrégée), ce volume contient quatre courts romans, ou novellas. Trio à Rhodes, le dernier de ces textes, évoque par anticipation l'intrigue des Vacances d'Hercule Poirot.
1947. Les Douze Travaux d'Hercule
Comme pour justifier aux yeux de son ami le Dr Burton le caractère "païen" de son prénom, Hercule Poirot décide de lui raconter par le menu douze affaires faisant symboliquement écho aux douze exploits de son illustre prédécesseur en mythologie... Agatha s'est exprimé sur la genèse de cette oeuvre très particulière et qui mérite assurément que ses lecteurs la considèrent comme le treizième travail d'Hercule...
Détail pour les curieux : la première traduction française des Douze Travaux d'Hercule parut en 1948 dans la "Série Rouge" des éditions Morgan. Le Masque ne publia ces nouvelles qu'en 1966 sous la forme de deux recueils, respectivement intitulés Les Travaux d'Hercule et Les Ecuries d'Augias.
1948. Témoin à charge
La nouvelle qui donne son titre à ce recueil -destiné au seul public d'Outre-Atlantique- fut adaptée dès 1949 par la chaîne de télévision NBC.
En 1953, Agatha Christie en donna elle-même une version scénique, considérée dès lors par son auteur comme sa pièce préférée. Cette compilation était en vérité agencée à partir d'un certain nombre de textes déjà parus en Angleterre dans Le Flambeau ainsi que dans le volume intitulé Le Mystère de Listerdale.
Le recueil Témoin à charge a paru en France en 1969.
1950. Trois Souris aveugles
Il s'agit également d'un recueil de nouvelles "américain", composé à partir de compilations anglaises... Trois Souris aveugles est en réalité une novella qui donnera par la suite naissance à une pièce radiophonique puis à la célèbre pièce de théâtre La Souricière. La romancière ayant décidé de mettre un embargo sur la traduction de ce texte afin de ne pas gâcher le plaisir de la découverte chez les futurs spectateurs de la pièce, il ne sera finalement traduit qu'en 1985.
1951. Le Retour d'Hercule Poirot
La plupart de ces nouvelles furent écrites durant la période d'intense production d'Agatha Christie : les années 1923 à 1926. Certaines d'entre elles ont été publiées en 1974 à Londres dans le recueil intitulé Le Bal de la victoire, puis en 1979 pour le public français.
1960. Christmas pudding
Le titre original de ce recueil, faisant référence au bel appétit de Dame Agatha, a pour titre original L'Aventure du christmas pudding, et une sélection d'entrées... Il sera traduit en France en 1962.
1974. Le Bal de la victoire
Figurent dans ce recueil, ainsi que l'indique le titre original anglais, les "premières enquêtes d'Hercule Poirot". Cette année-là, la romancière très âgée envisage très sérieusement d'écrire un livre sur ses chiens et ses chats préférés, un projet qui ne verra malheureusement pas le jour.
1979. Miss Marple's cases
Ce recueil de huit nouvelles a paru seulement en Grande-Bretagne, les lecteurs américains ayant déjà eu accès à la plupart des textes dans d'autres anthologies. Les amateurs français, pour leur part, auront connaissance de quelques-unes de ces perles rares dans le recueil intitulé Marple, Poirot, Pyne... et les autres, paru en 1986. Notamment le savoureux monologue de la vieille demoiselle de St Mary Mead intitulé Miss Marple raconte une histoire.
1979. Problem at Pollensa Bay
Même chose pour ce recueil anglais composé de contes déjà traduits en français dans Marple, Poirot, Pyne... et les autres ou Le Flambeau.
1997. Tant que brillera le jour
Rassemblé et présenté par Tony Medawar, cet ensemble de textes parfois très anciens dans la carrière de la romancière éclaire celle-ci d'un jour passionnant. Ainsi Le Point de non-retour, nouvelle psychologique visiblement inspirée par la disparition de décembre 26 et le désarroi profond dans lequel se trouvait alors Agatha Christie.


Dernière édition par le Ven 26 Oct 2007 - 0:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2073
Age : 34
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Agatha Christie   Sam 15 Sep 2007 - 18:42

Les romans signés Mary West macott

1930. Musique barbare
Les six Mary Westmacott peuvent être considérés comme autant de fictions expérimentales de la part de leur auteur qui y mêle son goût pour le roman de moeurs victorien à son désir à peine avoué d'égaler les meilleurs écrivains de son époque, notamment Elizabeth Bowen et Graham Green. Le premier de ses ouvrages nous en dit beaucoup sur l'amour d'Agatha Christie pour la musique. Elle articule en effet son récit autour de la vie et l'oeuvre de Vernon Deyre, un artiste dont l'enfance est pour ainsi dire calquée sur la sienne -jusqu'à la chambre tapissée d'iris mauves où ont grandi Vernon et la petite fille de Torquay...
1934. Portrait inachevé
La plupart des exégètes de la romancière considèrent ce roman comme la relation àpeine masquée des déboires conjugaux d'Agatha et de son premier mari, le colonel Archibald Christie. L'auteur de cette notice en doute, et y voit au contraire un leurre supplémentaire... Selon lui, Agatha Christie n'ignorait pas que tôt ou tard, le pseudonyme de Mary Westmacott serait éventé : elle dut secrètement se réjouir de voir ses futurs historiographes donner dans le panneau. Le piège lui apparaît d'autant plus savant que, dans Une autobiographie, Agatha livre quelques confidences qui s'adaptent astucieusement à la version donnée par cé récit d'un romantisme certain. Agatha Christie était-elle vraiment aussi "stupide" que son héroïne Celia lorsqu'il lui fallait composer "avec la réalité? (Là, l'auteur de la notice veut jouer au plus fin, à mon humble avis. A prendre avec des pincettes).
1944. Loin de vous ce printemps
C'est l'un des chefs d'oeuvre d'Agatha Christie écrivain. Rédigée en trois jours, cette histoire triste mais édifiante nous en dit long sur le désarroi existentiel qui fut l'un des moteurs de l'hypersensible Agatha. Bien éloignée du modèle sentimental auquel certains critiques ont voulu la réduire, cette confession d'une femme égarée par une éducation et une culture qui l'ont artificiellement conditionnée nous plonge plus sûrement que le roman précédent dans le véritable drame de l'écrivain...
Détail pour les curieux : la traduction de ce livre, comme celle des trois suivants, a paru chez l'éditeur Robert Laffont dans la collection "Pavillons", avec une bande portant l'inscription : "Mary Westmacott n'est autre qu'Agatha Christie."
1947. L'If et la Rose
L'action de ce roman se situe dans la région natale d'Agatha Christie, encore que cette fois, la ville de St Loo soit située sur la côte de Cornouaille... Le narrateur est un infirme, et, comme le jolie héroïne de l'histoire, il manque un peu de consistance. Christie montre ici les limites d'un récit nullement soumis à la rigueur de l'enquête policière.
1952. Ainsi vont les filles
A l'origine, Agatha avait conçu cette histoire sous la forme d'une pièce de théâtre. Elle y évoque les relations entre une mère et sa fille, de façon assez débridée et directe. Les personnages auraient, dit-on, été inspirés par le duo formé par Nan Kon, la meilleure amie de la romancière, et Judith, sa fille...
Détail pour les curieux : une édition club de la traduction française (1953) reproduisait en regard de la page de titre une photographie d'Agatha Christie, et, en couverture, le nom "Mary Westmacott" calligraphié par la romancière...
1956. Le Poids de l'amour
L'amour excessif que porte l'une des héroïnes de ce roman très réaliste à sa jeune soeur pourrait bien avoir été inspiré à l'auteur par sa propre relation avec sa soeur aînée Madge, celle qui fut longtemps considérée, chez les Miller, comme "l'écrivain de la famille"... Un grand nombre de sentiments négatifs baigne ce livre étrange, peut-être plus autobiographiques -encore que de façon indirecte- que Portrait inachevé.

Les pièces de théâtre et tout ce qui s'ensuit viendront plus tard, parce que là, j'en ai légèrement ras-le-bol...


Dernière édition par le Jeu 25 Oct 2007 - 23:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2073
Age : 34
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Agatha Christie   Sam 15 Sep 2007 - 21:30

Mmmh... j'ai bien conscience de vous avoir laissé sur votre faim, alors pour changer un peu, un livre qui a l'air absolument génial :

Crèmes et châtiments! Recettes délicieuses et criminelles d'Agatha Christie, par Anne Martinetti et François Rivière.

Comme maintenant je sais mettre un lien (enfin, je crois), je vais en abuser :

Shocked Pour voir à quoi ressemble le livre :




scratch Pour plus de renseignements sur le contenu :

http://www.evene.fr/livre/anne-martinetti-et-françois-riviere-cremes-et-chatiments-1578/.php

Et comme le livre est un peu cher pour mon porte-monnaie, voici, en avant-première, quelques recettes tirées de ce livre et trouvées sur Internet :

Les scones selon Agatha Christie :

http://sooishi.blogspot.com/2006/02/afternoon-tea.html

Le cake au citron :

http://eggsandmouillettes.blogspot.com/2006/02/cake-au-citron-dagatha-agathas-lemon.html

Le cake au cidre du Devonshire :

http://eggsandmouillettes.blogspot.com/2006/02/cake-au-cidre-du-devonshire.html

Et enfin, mais à dévorer seulement avec les yeux, La Mort Exquise :

http://cultureetloisirs-france2.fr/livres/coupsdecoeur/17882662-fr.php

Pour information, le gâteau apparaît dans Un meurtre sera commis le...

Autant que je puisse en juger, les recettes ont l'air plutôt faciles, mais ne font pas maigrir!

Mes liens ne sont tjrs pas édités, je me suis encore plantée, ou c'est tout simplement parce qu'on est dimanche?


EDIT cat47: j'ai édité tes liens. Pas besoin de mettre url devant et derrière lorsque tu postes une adresse internet. Dès que ça commence par http, Windows reconnaît le lien. Wink


Dernière édition par le Dim 16 Sep 2007 - 14:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
séli
Countryside Lady
avatar

Nombre de messages : 2237
Age : 62
Localisation : Au pied de la Chaîne de l'Etoile...
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Re: Agatha Christie   Dim 16 Sep 2007 - 0:47

Celà fait longtemps que je lorgne sur Crèmes et Châtiments et je l'ai même inscrit sur mes livres mémorisés sur Price. Il va falloir que je concrétise. Very Happy Agatha était une sacrée gourmande, elle consommait (entre autres et en grande quantité) de la crème du Devonshire et avouait "manger autant qu'un homme" lol!
Revenir en haut Aller en bas
Copetan
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 3183
Age : 41
Localisation : Entre la Cité de Calvin et la Terre Sainte
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Agatha Christie   Ven 21 Sep 2007 - 12:05

J'ai déjà posté l'information dans le topic de Richard Armitage et je reposte ici. Donc, pour celles et ceux qui captent ITV1, la nouvelle série de 4 épisodes de Marple débarquent à partir de ce dimanche avec At Bertram's Hotel. Elle sera diffusée entre 22h et minuit heure France-Suisse-Belgique les dimanches.

J'en profite également pour faire ma critique de cette nouvelle série d'adaptations sur Miss Marple. Ce n'est de loin pas ma série adaptation de Marple préférée; je préfère nettement celle de la BBC avec Joan Hickson tournée à la fin des années 80 et au début des années 90. Je dirais que le principal défaut de ces nouvelles adaptations tient plus du scénario que des acteurs. Certaines histoires ont été tellement modifiées qu'on ne reconnaît plus du tout l'intrigue originale; d'autres ont subi des modifications qui au mieux, n'apportent rien de nouveau, au pire laissent le spectateur complètement perplexe. Malgré tout, Geraldine McEwen s'en sort généralement bien et joue une Miss Marple assez convaincante et même si on ne reconnaît plus l'histoire originale, les épisodes se laissent assez facilement regarder.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/copetan/
Emma
Manteau de Darcy
avatar

Nombre de messages : 83
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Agatha Christie   Mer 26 Sep 2007 - 7:57

Merci popila pour ces descriptifs excellents!


Pour ma part, outre les livres mentionnés précédemment dans la catégorie "préférés", je suis fan de toutes les enquêtes d'Hercule Poirot- "Curtain", ou "Hercule Poirot quitte la scène", me fascine pour une intrigue encore plus diabolique que de coutume, et pour les questions qui surviennent en nous, lecteurs, à la résolution de l'énigme.

Les enquêtes de Mr Satterwhaite (je ne me souviens plus de la bonne orthographe), aidé du mystérieux Harley Quinn, sont très "belles". Le terme peut sembler étrange, mais il se dégage de ces courtes nouvelles une poésie, un mystère que je ne retrouve pas forcément dans les enquêtes des autres héros d'Agatha Christie.

Une nouvelle en particulier (je ne me souviens plus du titre, c'est la dernière du recueil Le mystérieux Mr Quinn) met en scène une ancienne ballerine russe, embourgeoisée, apparemment déchirée entre sa vie d'épouse anglaise bien sous tout rapport et son ancien amant russe, passionné comme elle. Un autre triangle se forme quand son époux la trompe, tout cela sous l'oeil attentif de Mr Satterwhaite. Alors que les préparatifs vont bon train pour monter un ballet d'amateurs, le drame se noue, mais nul n'en prévoit l'issue...
Et s'il ne s'agissait pas de l'éternelle histoire du triangle amoureux, mais de quelque chose de bien plus dense et inexplicable? Et quel rôle joue Mr Quinn dans tout cela?

Cette histoire m'a hantée plsuieurs jours après l'avoir lue. Je vous la recommande vivement!
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2073
Age : 34
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Agatha Christie   Mar 23 Oct 2007 - 21:45

Pour tous ceux qui avaient aimé l'adaptation de Pascal Thomas de Mon petit doigt m' a dit avec André Dussolier et Catherine Frot, et pour tous ceux qui aiment Agatha Christie d'une manière générale, réjouissez-vous! Car ce même réalisateur (auteur, notamment, de : La Dilettante, toujours avec la délicieuse Catherine Frot, de : Mercredi, folle journée, avec le non moins délicieux Vincent Lindon, et de, bien sûr : Mon petit doigt m'a dit) sort un nouveau film le 31 Octobre :
L'Heure zéro!

Vous l'aurez compris, il s'agit d'une nouvelle adaptation d'un roman d'Agatha Christie, par un réalisateur à la fois fidèle à son oeuvre et extrêmement inventif dans sa manière de la transposer à l'écran!

Je remets ici un résumé du livre :

1944. L'Heure zéro
Le roman fonctionne à deux niveaux : au pur récit d'énigme classique se superpose en effet la tragique trajectoire d'un tueur psychopathe. Agatha se révèle ainsi la digne consoeur du Francis Iles de
Préméditation. Le lieu de l'action est une propriété située à Gull's Point, non loin, nous dit la romancière avec malice, de la ville de St Loo -c'est-à-dire de Torquay, sa ville natale...

Bon, en fait, c'est un résumé qui ne résume pas grand chose, mais au fond tant mieux : cela ne fera que davantage piquer votre curiosité...
En plus d'être un des romans d'Agatha Christie que j'apprécie le plus, c'est aussi l'un de ceux qui est généralement considéré comme particulièrement réussi, en ce sens qu'il synthétise tout ce qui fait la manière christienne tout en réussissant à faire montre d'originalité dans la manière de poser et de résoudre l'intrigue...
L'action se déroule dans une grande maison au bord de la mer, une réunion de famille doit bientôt avoir lieu... mais chut! Je ne vous en dis pas plus!
Plus de renseignements sur le film grâce à ce lien : L'Heure zéro
Le casting est assez impressionnant, puisqu'il compte, entre autres, la sublime Danielle Darrieux!

@emma : j'ai réalisé que je n'avais que les six premières nouvelles du Mystérieux Mr Quinn dans mon édition, la seconde partie des nouvelles étant disponible dans un autre recueil, Mr Quinn en voyage ; je n'ai donc jamais lu la nouvelle dont tu parles, hélas...


Dernière édition par le Jeu 25 Oct 2007 - 12:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9267
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Agatha Christie   Mer 24 Oct 2007 - 11:12

Hum, ça donne envie, une idée de sortie pour Halloween Cool
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2073
Age : 34
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Agatha Christie   Mer 24 Oct 2007 - 21:58

Voici quelques photos glanées sur allociné.com!

Danielle Darrieux d'abord :



Et l'affiche du film :

Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
elixir
Manteau de Darcy
avatar

Nombre de messages : 51
Age : 37
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: Agatha Christie   Sam 27 Oct 2007 - 20:05

Pour le fun : un livre où l'on retrouve Poirot :

Les grands détectives n'ont pas froids aux yeux de Nishimura K.

En résumé
Que se passe-t-il quand Maigret, Poirot, Queen et Akechi se rencontrent? Un must du polar japonais! Jean-Marc, libraire à la Fnac Bordeaux Lac

Mot de l'éditeur
Que diable Maigret, Ellery Queen et Hercule Poirot sont-ils allés faire à Tôkyô ? En les invitant, M. Sato a son idée : se faire voler deux millions de dollars, sous leurs yeux. Quel plaisir d'offrir à ses détectives favoris le luxe d'une enquête sur le vif... Bien entendu, un vieux détective japonais est de la partie : Kogoro Akechi, le héros d'Edogawa Ranpo.
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9267
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Agatha Christie   Lun 29 Oct 2007 - 11:30

popila a écrit:
Voici quelques photos glanées sur allociné.com!

Tiens Colin Firth joue dans ce film Shocked ??
(oui, c'est la réflexion que je me suis fait en regardant rapidement le mail de Popila lol! )

Bon, ben, je sors Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
althea
Countess of Dagobah
avatar

Nombre de messages : 2324
Age : 57
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: Agatha Christie   Lun 29 Oct 2007 - 17:20

Merci Popila pour le lien : j'ai beaucoup de films à voir en ce moment, mais l'heure zero est tres tentant : la bande annonce donne vraiment envie d'aller le voir et puis, le roman , comme tu l'as souligné est un petit bijou! A chaque relecture, je suis impressionnée par la précision avec laquelle les actions s'enchainent les unes après les autres comme dans un mécanisme d' horlogerie.

Pour répondre à Emma, la nouvelle dont tu parles est effectivement tres envoutante et tres sombre (je crois me rappeler qu'ele porte un nom en rapport avec le Lac des Cygnes : la mort du cygne? Je n'en suis pas certaine!) Je n'avais pas songé à cette nouvelle mais le drame de cette femme qui a sacrifié sa carrière pour son mari qui maintenant s'éloigne d'elle pour une autre, est sans doute à relier aux drames personnels vécus par Agatha et sa mystérieuse disparition Idea
Grace à vous, j'ai vraiment appris tout un tas de choses sur Agatha Christie
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2073
Age : 34
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Agatha Christie   Lun 29 Oct 2007 - 19:40

janebennett a écrit:
Tiens Colin Firth joue dans ce film Shocked ??
(oui, c'est la réflexion que je me suis fait en regardant rapidement le mail de Popila lol! )

Non, non, il ne faut pas prendre ses rêves pour la réalité... en revanche, on pourrait lui écrire pour qu'il joue dans une prochaine adaptation, ce qui pourrait éventuellement donner ceci :

Cher Colin,
Je sais que vous n'aimez pas qu'on vous rebatte les oreilles avec votre interprétation de Mr Darcy parce que vous avez l'impression qu'on vous enferme dans une image de gentleman un peu coincé qui ne correspond pas vraiment à votre personnalité profonde...
J'ai pensé à un rôle qui vous permettrait de réaliser toutes vos potentialités : il s'agirait de tourner dans un film qui s'apparente à un polar, et vous seriez le détective privé qui résout l'énigme à la fin. Vous occuperiez donc la tête d'affiche! Par contre, si vous acceptez, il vous faudra tondre votre belle crinière, laisser pousser votre moustache, adopter l'accent belge et porter des souliers vernis trop étroits pendant toute la durée du tournage... mais vous êtes trop conscient de l'importance des répercussions de ce rôle en termes d'image pour vous laisser arrêter par des considérations somme toute secondaires! Pensez donc : après un film pareil, vous ne seriez plus épié, poursuivi, traqué dans la rue par toutes ces femelles en délire ; vous pourriez envisager de revenir dans votre pays natal au lieu de vivre en exil en Italie, et, pourquoi pas, épouser une Franç... non une Anglaise (je serai bientôt naturalisée).
C'est donc assurée de votre accord, qui, je n'en doute pas, sera quasi instantané, que je termine cette lettre.
Bien à vous,
Votre dévouée Popila


@elixir : merci pour l'information ; si mon porte-monnaie le permet, je me laisserai peut-être tenter...

@althea : je suis moi aussi en train de relire L'Heure zéro et je suis, tout comme toi, fascinée par la précision avec laquelle tout s'enchaîne ; comme je sais qui est le coupable, je n'ai jamais autant senti à quel point Agatha Christie donne aux belles manières le tremblement imperceptible qui trahit les monstres derrière leurs dehors civilisés.

Je suis contente que mon petit lobbying fonctionne, j'espère que nous serons nombreux à aller voir ce film!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
althea
Countess of Dagobah
avatar

Nombre de messages : 2324
Age : 57
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: Agatha Christie   Dim 4 Nov 2007 - 17:15

althea a écrit:


Pour répondre à Emma, la nouvelle dont tu parles est effectivement tres envoutante et tres sombre (je crois me rappeler qu'ele porte un nom en rapport avec le Lac des Cygnes : la mort du cygne? Je n'en suis pas certaine!)

Embarassed Embarassed Le nom Français de la nouvelle est le sentier d'Arlequin . Il y a des allusions au triangle Pierrot-Colombine-Arlequin mais rien n'évoque le Lac des Cygnes dans cette nouvelle: mille excuses!
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2073
Age : 34
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Agatha Christie   Lun 12 Nov 2007 - 22:44

Toujours pas eu le temps de me procurer ces nouvelles, hélas, mais j'ai du moins pu aller voir L'Heure zéro :
A part la toute première scène qui, heureusement fort courte, n'est pas très bien jouée et sonne faux,
à part deux ou trois scènes, elles aussi très courtes, qui ne me plaisent guère et auraient très bien pu disparaître au montage,
le film est une parfaite réussite.

Peut-être moins fantaisiste que Mon petit doigt m'a dit, ce deuxième opus de Pascal Thomas gagne en équilibre et en profondeur.



Les acteurs sont tous très bien, et, curieusement (?), ce ne sont pas forcément les plus connus qui s'en sortent le mieux :

Laura Smet, elle, dans le rôle de la seconde femme de Neuville, est tout simplement bluffante!



Melvil Poupaud est, lui aussi, très bien :



Mais la révélation, pour moi, c'est Alessandra Martines, qui donne profondeur et complexité à un rôle pourtant un peu réduit dans le roman, celui de Mary Aldin.



La petite déception, c'est Chiara Mastroianni, dont j'attendais mieux dans le rôle il est vrai difficile d'Aude Neuville.




Chiara Mastroianni, au centre.


Pascal Thomas, comme dans son précédent film, a francisé l'intrigue, ce qui n'ajoute rien, mais n'enlève rien non plus à la trame originale : au lieu de se passer à Dartmoor, l'intrigue se déroule en Bretagne, ce qui nous vaut de superbes prises de vues de cette région.



Le réalisateur, Pascal Thomas.


La maison dans laquelle a lieu le crime est elle, victorienne à souhait, et Danielle Darrieux est resplendissante, comme toujours.

L'inspecteur Battle/Bataille est également très bien, tout comme le comédien qui joue le procureur :



L'inspecteur Bataille interroge Laura Smet.


A part un léger détail, l'intrigue est scrupuleusement respectée, et traitée avec beaucoup de fantaisie et de burlesque : bref, pari réussi pour cette adaptation fine, intelligente et divertissante, qui sait se rendre accessible tout en dépassant les simples règles du genre.

PS: Ne manquez pas, une fois le film vu, de consulter la rubrique très instructive "Secrets de Tournage" sur le site d'allociné!


Dernière édition par le Mer 14 Nov 2007 - 21:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
norav
Northern Breath
avatar

Nombre de messages : 4965
Age : 42
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Agatha Christie   Mar 13 Nov 2007 - 14:57

Il va falloir que j'imprime ce sujet pour faire le point sur les livres que j'ai lu et ceux restant à lire.

Merci Popila pour tous ces résumés.
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2073
Age : 34
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Agatha Christie   Dim 18 Nov 2007 - 13:19

Pour information : ce soir, sur France 2, on repasse Mon petit doigt m'a dit, avec André Dussolier et Catherine Frot. C'est l'occasion de le voir, ou de le revoir!

Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
séli
Countryside Lady
avatar

Nombre de messages : 2237
Age : 62
Localisation : Au pied de la Chaîne de l'Etoile...
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Re: Agatha Christie   Dim 18 Nov 2007 - 15:22

Je n'y manquerai pas et songeais d'ailleurs déjà à le signaler dans la rubrique "bons films à la TV".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Agatha Christie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Agatha Christie
Revenir en haut 
Page 4 sur 16Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» LE CRIME DE L'ORIENT-EXPRESS d'Agatha Christie
» Agatha Christie - Tome 14: Témoin indésirable [Chandre]
» [Agatha Christie] Le crime de l'Orient Express
» Les carnets secrets d'Agatha Christie
» Agatha CHRISTIE - Dix Petits Nègres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles) :: Agatha Christie-
Sauter vers: