Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Les Pallisers : les livres et leurs adaptations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23548
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Les Pallisers : les livres et leurs adaptations   Mar 12 Fév 2008 - 17:28

Selon le Guardian, la BBC aurait un autre projet en cours avec Andrew Davies (en plus de The Little Dorrit, décidément, Davies est incontournable). Il s'agit de l'adaptation de la série des 6 romans de Trollope centrée sur les Palliser. La série sera diffusée l'année prochaine, dans un format qui n'est pas encore défini mais qui pourrait s'approcher de celui de Bleak House, donc de courts épisodes d'environ 30 minutes. La précédente adaptation datait de 1974 et comprenait 26 épisodes de 50 minutes.

http://www.guardian.co.uk/media/2008/feb/07/bbc.television?gusrc=rss&feed=media

Je propose d'ouvrir un nouveau sujet quand cette info sera confirmée, par exemple quand nous aurons plus de détails de la BBC.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
lesezeichen
Riche célibataire
avatar

Nombre de messages : 135
Localisation : Düsseldorf (Allemagne)
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Les Pallisers : les livres et leurs adaptations   Mar 12 Fév 2008 - 19:00

Youhou, quelle bonne nouvelle, merci cat! cheers

Ca faisait longtemps que je voulais me procurere la série Palliser de 1974 mais j'ai toujours renoncé à cause du prix! Maintenant je vais attendre la nouvelle version!

Bon perso j'ai une petite préférence pour Barchester, mais bon, peut-être que ça viendra après...

Trop bien!
Revenir en haut Aller en bas
lesezeichen
Riche célibataire
avatar

Nombre de messages : 135
Localisation : Düsseldorf (Allemagne)
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Les Pallisers : les livres et leurs adaptations   Dim 28 Déc 2008 - 12:01

Alors, The Pallisers: ça faisait longtemps que cette série me faisait de l'oeil mais elle est quand même assez chère (autour de 40 GBP) et comme elle fut tournée dans les années 70 j'avais peur qu'elle n'ait trop vieilli du point de vue visuel. Mais là avec le taux d'échange actuel, plus d'excuses et en plus les critiques sur amazon et imdb étant excellentes, c'était parti! cheers

Un petit mot sur le contenu: lors des >20 heures que dure l'adaptation on suit le destin de la Lady Glencora et son mari Plantagenet, le Duke d'Omnium, leur famille, leurs amis et leurs ennemis, avec un regard particulier sur les carrières politiques des protagonistes masculins. Evidemment, avec une oeuvre d'une telle envergure, il y a plusieurs fils qui sont entrelacés de manière très habile: Alice Vasavor, la cousine de Glencora entre ses deux hommes, la carrière politique de Phineas Finn avec ses hauts et ses bas (j'ai particulièrement adoré), la lutte de Lizzie Eustace pour garder ses diamants et j'en passe...

Et que dire sinon que j'ai adoré! La première bonne surprise: il y a des sous-titres! Et la deuxième: dans une des critiques sur imdb on peut lire la série has aged very gracefully. Mais là je suis pas d'accord du tout: elle n'a pas vieilli du tout: elle est toute fraîche comme si elle avait été tournée hier. Bon en tout cas, comparée à plein de productions des années 80 et même 90 elle fait toute jeune... Les costumes et les décors sont resplendissants!

Et côté acteurs, ç'est au top! Susan Hampshire est adorable, géniale dans le rôle de la Lady Glencora, cette femme si pétillante et attachante. Et j'ai été conquise aussi par le jeu de Philip Latham comme Plantagenet, homme sérieux mais généreux: en fait, en dépit de tout ce qui se passe autour d'eux, l'aspect le plus émouvant pour moi c'était de suivre ces deux êtres si différents l'un de l'autre et unis par le hasard d'un mariage arrangé se découvrir et réussir leur vies en tirant le meilleur parti de ce qui leur a été donné.

Quant aux autres acteurs, ils sont tous excellents, impossible d'en faire ressortir un en particulier. D'un point de vue actuel, il est sympa de voir un jeune Jeremy Irons dans un petit rôle...



Bon en somme cette série est passionnante, pétillante, renversante, il y en a pour tous les goûts: les drames amoureux, meurtres, folies, suicides, on ne s'ennuie pas une minute: je vous la recommande vivement, il ne faut en aucun cas s'en passer. Et si il est vrai que la BBC veut refaire la série l'année prochaine, franchement je ne vois pas comment elle pourrait faire mieux. Mais je vais garder l'esprit ouvert... Wink

Et finalement je suis maintenant hyper-motivée pour reprendre la lecture des Palliser que j'avais lâchement abandonnée vers le milieu....
Revenir en haut Aller en bas
whiterose
Coléoptère d'Afrique
avatar

Nombre de messages : 253
Age : 29
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Les Pallisers : les livres et leurs adaptations   Ven 20 Fév 2009 - 14:01

J'ai lu il ya quelques temps deja "Peut-on lui pardonner?", et j'en avais apprécié la lecture, si ce n'est quelques passages qui m'ont un peu moins interessé. J'espère pouvoir lire prochainement "Le premier ministre" dont j'avais abandonné la lecture, on y retrouve comme personnges, certains de "Peut-on lui pardonner" et il y a "Miss Mackenzie" que j'ai hate de lire
Revenir en haut Aller en bas
http://bookscave.wordpress.com
clinchamps
Oshaberi Sensei
avatar

Nombre de messages : 50738
Age : 74
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Les Pallisers : les livres et leurs adaptations   Ven 20 Fév 2009 - 14:15

Ces deux livres doivent appartenir à la série des pallisers, qui comporte 6 volumes.
Je rajouterai à ma critique(de He Knew he was Wright) que j'ai trouvé très originales dans la réalisation les "a parte" que les acteurs ont vers le spectateur.
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6760
Age : 45
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Les Pallisers : les livres et leurs adaptations   Jeu 3 Sep 2009 - 0:44

Je viens de lire Phineas Finn, qui est je crois le deuxième tome de la série des Palliser.

Ce roman met en scène l'histoire d'un jeune irlandais (le Phineas du titre), fils d'un médecin du Comté de Clare*. A l'issue de ses études de droit, il a l'opportunité d'entrer à la Chambre des Communes, comme député du bourg de Loughslane. Comment, sans un sou, se hisser au niveau des plus hautes dignités gouvernementales, cotoyer les ducs et les Lords et se faire admettre dans la haute société londonienne sans perdre son âme...

Bien que les caractères des personnages soient moins finement brossés que par d'autres auteurs de la même époque, j'ai beaucoup aimé ce livre. On y retrouve l'ironie de la plume de Trollope, son humour et une (passionnante) description des méandres politiques de l'époque, des coteries, des stratégies et stratagèmes.

Un petit exemple du style de Trollope. Dialogue entre Lady Laura Standish (amie intime du héros) et son amie Violet Effingham:
Citation :
- Si tu as vraiment l'intention de te marier, Violet, il faut en choisir un qui tranche avec la masse.

- C'est tout à fait évident, ma chérie: je ne peux certainement pas tous les épouser.

- Et comment feras-tu ton choix ?

- Je ne sais. Je suppose que je les tirerai au sort.

- J'aimerais que tu me parles sincèrement.

- Bon, eh bien, je vais être sincère. Je prendrai le premier qui se présentera dès que j'aurai décidé de me marier. Après tout un mari ressemble beaucoup à un cheval ou à une maison. On ne s'installe pas dans une maison parce que c'est la meilleure du monde, mais parce qu'on se trouve en vouloir une à ce moment précis. On la visite et si elle est trop moche on ne la prend pas. Mais si l'on estime qu'elle conviendra de manière satisfaisante et qu'on est las de visiter des maisons, on la prend. On procède de même pour acheter ses chevaux - et ses maris.

- Et tu n'es pas encore vraiment décidée ?

On l'a comparé à Balzac (et même pour ce livre, aux Illusions perdues, ce que je trouve un peu rapide) et c'est vrai que la description de la société, au travers d'un panel assez vaste de personnages, m'y a fait penser à maintes reprises.

J'y repiquerai sans doute, si je trouve les autres tomes en français (en VO c'est un peu long pour mes maigres capacités).


* eh oui, forcément, Lady Clare a un comté, dont elle avait oublié, dans son extrême modestie, de nous entretenir. Wink

EDIT: c'est vraiment un post à rallonges, aucune chance qu'il soit jamais lu. Laughing

Un personnage m'a marquée dans Phineas Finn, il s'agit de Lord Chiltern, le frère de Lady Laura Standish, et ami puis ennemi puis ami du héros.

Voici sa description:
Citation :
A ce moment-là la porte de la pièce s'ouvrit à toute volée, un homme entra à pas rapides, avança de quelques mètres puis battit en retraite en claquant la porte derrière lui. C'était un homme aux cheveux roux, drus et coupés courts, et une abondance de barbe très courte. Et son visage aussi était roux- de même sembla-t-il à Phinéas, que ses yeux. L'aspect du bonhomme avait quelque chose de presque effrayant - quelque chose approchant la férocité.
Une pause suivit sa disparition ; Lady Laura reprit la parole:
- C'était Chiltern, mon frère. Je ne crois pas que vous l'ayez jamais rencontré.

Et plus loin:
Citation :
On a déjà mentionné la rousseur de Lord Chiltern et c'était certainement là le premier trait, dans son aspect extérieur, qui frappait ceux qui le rencontraient. Elle lui donnait un certain air de férocité qui pouvait le faire craindre des hommes, au premier abord (les femmes ne réagissent pas de la même façon et ont coutume de sonder plus profondément les hommes dès la première entrevue, que ces derniers ne songent à le faire).
Il avait la barbe rousse, et la taillait pour qu'elle n'eut rien de la douceur des cheveux ondulés. Quant à ses cheveux, il les portait courts et très roux. La rousseur envahissait même son visage.
L'homme était beau, cependant, aux traits bien dessinés, pas grand, mais très bien bâti, avec une certaine ride au coin des paupières qui lui donnait un air décidé - qu'il usurpait peut-être.
On le savait très intelligent et qu'il (sic !) avait eu dans sa prime jeunesse la réputation d'un érudit. Quand il eut vingt-trois ans, les habitués du turf pronostiquaient sa prompte fortune sur les champs de course tant il jugeait bien des handicaps et des performances des chevaux, si sûre était sa mémoire des courses passées. Deux ans plus tard, il avait perdu jusqu'au dernier sou de sa fortune personnelle, extorqué davantage à son père que ce dernier n'osa l'avouer à quiconque, et on le savait très endetté.

Ce mauvais garçon, finalement plus complexe qu'il n'en a l'air et moteur d'une partie importante de l'action du livre m'a inspiré un croquis...



Et sur ce, je vais retrouve ce séduisant jeune homme dans Les Diamants d'Eustace, la suite de Phineas Finn...

Et, avant de cesser de vous assommer avec ma récente et non assouvie passion pour Trollope (vraiment trop peu de ses romans sont traduits en français !), je voudrais regretter 4 choses:

- plusieurs des tomes des Palliser Novels publiés par Albin Michel sont épuisés (notamment le premier Peut-on lui pardonner ?)... et c'est bien regrettable No
- certains des tomes n'ont pas été traduits... et c'est très frustrant Suspect
- ces livres sont très chers (+ de 27 euros)... et c'est bien dommage Sad
- mais ils ne le seraient pas si on enlevait 5% du prix pour chaque faute de grammaire, orthographe ou frappe Razz car ils en sont farcis. Au moins dix pour le seul Phineas Finn affraid ... et ce n'est pas sérieux.

Moralité: Albin Michel, faudrait voir à se payer des traducteurs (le boulot n'est pas fini) , des correcteurs (histoire que la qualité soit au rendez-vous) et une nouvelle imprimerie (qu'il n'y ait pas de trous dans la série) .

That's all folks ! Cool
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6760
Age : 45
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Les Pallisers : les livres et leurs adaptations   Jeu 24 Sep 2009 - 23:25

J'ai continué ma quête exploratoire des Palliser Novels (en français, fainéante que je suis...), par le roman qui suit Phineas Finn, à savoir Les diamants Eustace.

L'histoire principale est celle de Lizzie Greystock, jeune fille sans le sou, belle et intrigante qui attrape dans ses filets l'héritier de l'une des plus belles fortunes d'Angleterre, Sir Florian Eustace. Il n'est pas très malin mais, malade, il a le bon goût de décéder rapidement et de se montrer généreux dans son testament, rédigé en pleine euphorie (temporaire) amoureuse. Voilà la jeune veuve à l'assaut de la société londonienne, prête à user de tous ses artifices pour consolider sa position ambiguë... mais il y a cette sombre histoire de diamants...

Lizzie Greystock est dans la veine des Becky Sharp et des Lady Susan. Une intrigante charmeuse et perverse (une "chatte ronronnante"), cupide, habile mais un peu trop, poussée par son caractère et la nécessité à une carrière aussi flamboyante que fausse, dangereuse pour qui s'y attache, ainsi que l'expérimentera son cousin Franck Greystock.
Dans ce roman, l'originalité est que la chasseuse parvient rapidement à ses fins (épouser un homme riche) et se retrouve presque sitôt veuve et rentière dans le rôle de la "proie", pourchassée par des prétendants intéressés.

Comme dans Phinéas Finn, plusieurs histoires secondaires croisent le récit principal et nous offrent une peinture vivante de cet étage intermédiaire de la société : personnes de rang désargentées, aventuriers prêts à tout, avocats ambitieux mais pas encore "arrivés".

Il y a bien quelques longueurs et Lord Chiltern n'y fait qu'une brève apparition ( Sad Wink ) mais j'ai globalement bien aimé ce livre.

De plus j'ai pensé à Fée Clochette, il y a une magnifique chasse au renard (et même deux) en Ecosse dans l'Ayrshire.

Trollope adorait la chasse, il y a au moins une scène dans chacun de ses romans (c'est ce que m'a dit wikipedia en tous cas).

Voilà, je vais continuer d'explorer les fonds de ma bibliothèque favorite et venir religieusement vous seriner les oreilles avec mon enthousiasme trollopien. tongue
Revenir en haut Aller en bas
Marganne
Lioness of Brittany
avatar

Nombre de messages : 2318
Age : 48
Localisation : Aboard the Charlotte Rhodes
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Les Pallisers : les livres et leurs adaptations   Lun 9 Mai 2011 - 10:13

J'ai enfin fini Phinéas Finn. Je l'ai pris, posé, repris, reposé, bref j'ai du mettre 1 mois et demi à le lire en intermittence Rolling Eyes Mais en définitive, je l'ai beaucoup aimé.

J'ai bien aimé les personnages mais il y a énormément de pages sur la politique, ça m'a littéralement plombé la lecture, je me suis même surprise à sauter des passages entiers Embarassed Les débats sur le srutin secret, je les ai maudits, ça n'en finissait pas Laughing

Sur le héros : c'est quand même formidable qu'un homme aussi quelconque, sans talent particulier, arrive à se hisser dans les hautes sphères de la politique, c'est à méditer Suspect En tout cas c'est très crédible sous la plume de Trollope, extrèmement bien décrit.

J'ai particulièrement aimé les personnages féminins, Lady Laura, Violet, Mme Max et Mary, les 4 femmes qui gravitent autour de Phinéas. Il s'intéressera tour à tour à chacune d'elle, se détachant de l'une pour aller vers l'autre et ainsi de suite... Je l'ai trouvé vraiment très inconstant ce Phinéas Shocked Trollope a un vrai talent pour décrire les personnages féminins, j'avais adoré ceux de Quelle époque ! et Miss Mckenzie.

J'aime de plus en plus Trollope. Dans quelques temps, je lirai la suite, les diamants Eustace. MissAcacia, je te suis dans ton enthousiasme trollopien Laughing
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6760
Age : 45
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Les Pallisers : les livres et leurs adaptations   Mar 10 Mai 2011 - 0:11

Merci pour ton avis, Marganne. Effectivement, il y a des pages entières sur le fonctionnement du parlement et les stratagèmes politiques. Pour le premier, j'ai sûrement lu des passages sans chercher à tout comprendre (un peu comme quand Balzac décrit passionnément les échanges et multiples reventes de billets à terme qui finissent par enrichir le banquier et ruiner le pigeon). Pour les deuxièmes j'ai trouvé ça très intéressant et assez désespérant.

Il est vrai que Phineas Finn n'a pas grand chose pour lui si ce n'est sa bonne mine et sa bonne humeur. Un gros coup de bol et une amie intelligente ne sont pas de trop... Il est inconstant mais sincère (dans mon souvenir du moins) et ne se fait pas trop d'illusions sur son propre compte, ce qui le rend sympathique ou du moins pas antipathique. Après, comme je l'ai dit plus haut, si on doit en choisir un, je prend l'autre Wink .

Ravie de te voir poursuivre tes lectures (il y a un joli personnage d'ambitieuse arriviste dans Les diamants Eustace). C'est vrai que les personnages féminins de Trollope valent en général le détour Very Happy .
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10372
Age : 27
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Les Pallisers : les livres et leurs adaptations   Mer 28 Sep 2011 - 17:52

Suite et fin de mes impressions sur les derniers Trollope lus. Alors dans la série des Pallisers, j'ai lu dernièrement Peut-on lui pardonner? et Les diamants Eustace .
Autant j'ai adoré le premier
Spoiler:
 
, j'ai eu plus de mal pour le deuxième. Les personnages n'étaient pas du tout attachants et l'héroïne m'a horripilé (et j'ai vraiment du mal à accrocher à un livre sans aimer les personnages No ). Mais bon, c'est toujours du Trollope, cet auteur fut une véritable révélation pour moi et je ne peux pas dire qu'il y a un seul de ses romans que je n'aime pas du tout Wink
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10372
Age : 27
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Les Pallisers : les livres et leurs adaptations   Mer 10 Sep 2014 - 20:40

Double post (mais bon ça fait 3 ans donc ça ne compte pas Razz )

J'ai fini ma lecture du roman Le premier ministre. J'ai bien aimé, mais sans plus. Ce qui me déçoit un peu car Trollope est un de mes écrivains préférés! En fait, j'ai apprécié les parties politiques au début, puis ça m'a saoulé... J'en ai même sauté quelques passages Embarassed
Et l'autre histoire en alternance ne m'a pas emballée plus que cela (même si j'ai bien aimé quand même)

Bref, j'ai passé un bon moment, mais ce Trollope ne restera pas dans les annales et je pense que dans un mois, je l'aurai oublié lol!
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 9877
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Les Pallisers : les livres et leurs adaptations   Ven 12 Sep 2014 - 13:29


Trollope semble avoir été particulièrement inspiré par le monde politique, puisque Le sénateur américain met aussi en scène un homme politique, le sénateur du titre, même s'il joue davantage un rôle d'observateur.

Avec tous les Trollope que j'aimerais lire, je ne pense pas que je lirai Le premier ministre, surtout si les séquences politiques sont nombreuses.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fauvette
Bluebird on a White Cliff
avatar

Nombre de messages : 3544
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/04/2009

MessageSujet: Re: Les Pallisers : les livres et leurs adaptations   Ven 12 Sep 2014 - 15:35

Merci pour ton avis sur Le premier ministre, Ju ! Very Happy Etant donnée la production plus que respectable de Trollope, on peut se douter que certains de ses romans sont mineurs comparés à d'autres, mais ton dernier message et celui qui le précède donnent quand même envie de lire Les Pallisers ^^ (Je vais voir si je trouve les tomes sortis en VF, sinon ce sera l'occasion pour moi de m'attaquer à Trollope en VO ! rendeer )

Je profite de mon incursion dans ce topic pour remercier Miss Acacia, dont les comptes-rendus de lecture donnent également très envie de découvrir cette série de romans. study Les extraits cités de Phinéas Finn sont fort alléchants (on reconnaît bien là l'humour pince-sans-rire de l'auteur, ainsi que son sens de la description !), et le portrait de Lord Chiltern est saisissant !

_________________

Stewardess of Black Corporation | Sherlocked | Blog photo Nature (Fleurs et Bestioles ^^) | Compte Twitter de Lambton
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zygena.canalblog.com/
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10372
Age : 27
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Les Pallisers : les livres et leurs adaptations   Ven 16 Jan 2015 - 19:51

Je me rends compte que mon avis sur Les enfants du duc avait été posté au mauvais endroit Embarassed donc je corrige et le poste ici car il appartient aux Pallisers Novels Very Happy

Citation :
Je viens de finir Les enfants du duc, dernier tome du cycle des Palliser Novels (je ne les ai pas tous lus, mais pas besoin de les connaître tous pour lire le dernier Wink )
Comme toujours avec Trollope, je me suis régalée Very Happy J'adore tellement son style d'écriture et sa manière de mener ses récits que c'est toujours un moment très spécial pour moi de lire un de ses livres.
L''intrigue est prenante, même si on se doute un peu de la fin (quoique je n'avais pas spécialement eu bon dans tous mes pronostics Razz)

L'histoire: le vieux duc Palliser, récemment veuf, se retrouve avec ses trois enfants qui commencent à lui causer bien des soucis. Son fils aîné veut entrer au Parlement, mais dans le camp adversaire de son père, son cadet aime jouer, chasser mais n'est pas aussi enthousiaste dans ses études et sa fille, la prunelle de ses yeux, s'attache au meilleur ami de son frère qui, en plus d’être du bord politique opposé, n'est pas de sang bleu bien qu'il soit un gentleman...
Nous sommes donc confrontés à la lutte de ce père contre les désirs de ses enfants, ces derniers vont-ils réussir à le faire changer d'avis?

Résumé très succinct qui ne rend pas honneur au roman, que je conseille fortement! J'ai appris pas mal de choses sur la vie politique de l'époque ainsi que la société. Et j'ai beaucoup aimé suivre la destinée de ces personnages hauts en couleur!
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 9877
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Les Pallisers : les livres et leurs adaptations   Jeu 12 Mar 2015 - 18:53

Selenh a écrit:
Impossible de poser Les enfants du Duc cet après-midi alors qu'il y a du boulot en souffrance. C'est du Dowton Abbey like, et du roman psychologique très fin, pas explicatif mais montrant les évolutions se faisant peu à peu...

Encore des jeunes hommes immatures qui prennent de la bouteille, des filles bien avec de sacrées personnalités, des tempêtes sous le crâne d'honnêtes hommes coincés entre les mœurs et la morale traditionnelle d'un côté et des évidences psychologiques contraires.
Et des situations politiques, mais ça ne me dérange vraiment pas, c'est l'attitude des personnages dans ces situations qui est intéressante.
Et toujours le plaisir de me replonger dans un monde devenu familier... un peu comme quand je regardais Dowton Abbey - je me répète, je sais. Mais que dire? Une si délicieuse découverte, en mon âge blasé de vieille lectrice insubmersible...

Charming Trollope.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5269
Age : 58
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Les Pallisers : les livres et leurs adaptations   Dim 31 Mai 2015 - 16:57

MissAcacia a écrit:
Je pense que tu vas apprécier Peut-on lui pardonner ? dans lequel Pantagenêt Palliser occupe aussi la scène, mais quelques années plus tôt...
Je n'apprécie pas : j'en raffole, trooooop bien comme diraient mes ados ! Je suis en train de le finir, les filles sont... géniales : Alice, la plus morale, intelligente et équilibrée des femmes qui se prend les pieds dans tous les nœuds de sa psychologie amoureuse et accumule les conneries ; Kate la plus brave fille qui soit, qui manipule la précédente avec les meilleures intentions du monde etpasse son temps à foncer droit dans le mur, sa tante hilarante (la "toujours verte" Greennow) qui maîtrise parfaitement ses non-projets conjugaux : je les adore toutes.

Je suis hyper-frustée de ne pas voir apparaître plus souvent John Grey, l'amant idéal -enfin on ne peut que supposer par le peu que nous en dit Trollope qui le laisse plus souvent dans l'obscurité comme il nous en prévient en le baptisant- je me laisse peu à peu conquérir par Plantagenêt le pisse-froid à l'affection déconcertante ; et quant à Georges cet ignoble et touchant cousin-crapule, Georges quand sa cicatrice baille !

Ah, les hommes ne sont pas gâtés par l'auteur, alors que les filles peuvent être pétries de défauts (oups j'oubliais l'impossible Glencora, insupportable, mais comme sa cousine et son mari, on ne peut que l'aimer!) mais quelles personnalités, quels portraits !

Edit : pfiuuu, sur Amazon UK la série ne peut être obtenue que de particuliers à des prix qui frôlent les 500 livres. Coup de bol je l'ai trouvé chez Amazon France à 46 euros, le dernier en plus, semble-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 9877
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Les Pallisers : les livres et leurs adaptations   Dim 7 Juin 2015 - 20:25


J’ai beaucoup aimé Les enfants du duc, ma première rencontre avec la famille des Pallisers - alors que dans l’ordre c’est le dernier roman les mettant en scène. Les thèmes des relations intergénérationnelles, de l’autorité paternelle, de l’émancipation et des changements amenés par les années qui passent sont au cœur du roman. Le duc d’Omnium fait figure de paterfamilias, impressionnant et autoritaire, précédé d’une aura qui affecte aussi bien ses proches que le monde politique. Ses relations conflictuelles avec ses trois enfants, en particulier avec son fils aîné Silverbridge, héritier et de fait dans une position à la fois avantageuse et périlleuse, et sa fille Mary, sont dépeintes en détails, avec un suspense très réussi. Le mariage de ces deux jeunes gens est la source de conflit la plus sérieuse, et je me suis demandée jusqu’au bout si leurs choix respectifs finiraient par triompher face à un père à première vue inflexible bien qu'attaché à eux.

L’aspect politique du roman, incarné par l'entrée de Silverbridge dans la vie politique ne m’a pas passionné, tout comme ses déboires financiers
Spoiler:
 
 Neutral . Mais au final, il sont révélateurs de la faiblesse de caractère de ce fils aîné trop gâté et correspondent sans doute aux activités des jeunes aristocrates de l'époque.
Spoiler:
 
Lady Mary est à la fois attachante et énigmatique. J’ai admiré sa détermination à ne pas se laisser fléchir
Spoiler:
 
Toutefois j’ai regretté que son personnage soit peu développé au regard de Silverbridge qui occupe le devant de la scène. Mais le personnage auquel je me suis le plus attachée est Mabel Grex, pétrie de contradictions et qui paye cher ses hésitations matrimoniales. Fille d’un aristocrate qui a gaspillé ses revenus, elle sait qu’il lui faut trouver un riche mari, mais sa fierté (et un amour de jeunesse déçu) l’empêchent de se décider.
Spoiler:
 

Comme toujours le style de Trollope m’a conquise, ainsi que la très belle galerie de personnages dont on se sent proche  I love you , ses dialogues surtout. Peu présent dans ce récit grave, les touches d’humour sont les bienvenues, essentiellement grâce au pauvre Dolly Longstaff, si déçu dans ses espérances matrimoniales.

J'aimerais à présent regarder la partie de l'adaptation de 1974 concernant ce roman - les derniers épisodes semble-t-il. Et je compte bien ne pas abandonner complètement les Pallisers. J'ai Les Diamants Eustache sur ma PAL et suis également tentée par Peut-on lui pardonner ?, d'autant que les références aux romans précédents de la série sont nombreuses dans le dernier opus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10372
Age : 27
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Les Pallisers : les livres et leurs adaptations   Dim 7 Juin 2015 - 20:45

Merci pour ton avis Tatiana, contente que tu aies aimé Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 6463
Age : 52
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Les Pallisers : les livres et leurs adaptations   Lun 8 Juin 2015 - 10:18

Depuis que j'ai découvert Trollope grâce à la lecture de groupe de ce début d'année, je lis avec intérêt vos compte-rendus de lectures trollopiennes Cool .
Je suis tentée, mais mon état d'esprit ne se prête pas à ce genre de lectures en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 13984
Age : 20
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Les Pallisers : les livres et leurs adaptations   Lun 8 Juin 2015 - 17:22

Merci pour cet avis très intéressant, Tatiana ! sunny Trollope est un auteur que j'aime beaucoup ! drunken
Revenir en haut Aller en bas
Fauvette
Bluebird on a White Cliff
avatar

Nombre de messages : 3544
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/04/2009

MessageSujet: Re: Les Pallisers : les livres et leurs adaptations   Dim 1 Nov 2015 - 20:56

J'ai fini Les enfants du duc hier soir (à temps pour le challenge 2015, ouf ! cheers), encore un très bon Trollope qui va rejoindre ses petits camarades du même auteur sur mes étagères ^^ J'aime toujours autant le style de l'auteur, toujours aussi caustique et prompt à se moquer de ses propres personnages (J'ai même noté quelques passages qui m'ont fait rire tout haut, il est parfois sans pitié comme lorsqu'on découvre les remarques que se fait in petto le duc à la lecture de la prose de son fils aîné lol! (pp.545/546))
J'ai passé un très bon moment avec ce roman donc, mais j'avoue que les personnages ne sont pas les plus intéressant ou charismatiques qui soient : entre la pauvre Lady Mary
Spoiler:
 
, Gerald, le fils cadet immature et pas franchement futé, et Lord Silverbridge, l'aîné et héritier du titre, qui passe tout de même pour un parfait idiot les 3/4 du temps, on comprend un peu le duc qui désespère que ses enfants fassent enfin des choses sensées pour changer Laughing L'histoire a tout de même le mérite de mettre l'accent sur les difficultés rencontrés par les jeunes gens et jeunes filles en quête d'un mariage digne de leur rang - ou de leur coeur Wink - à l'époque victorienne, avec l'apparition remarquée des premières "boucanières", ces jeunes filles américaines à la recherche d'un mari anglais et si possible titré (comme Tatiana, j'ai également beaucoup pensé au roman du même nom d'Edith Wharton, mais aussi à Cora de Downton Abbey, qui a dû se marier avec Robert à peu près à cette époque ^^). Tregear et Lady Mabel m'ont plus plu
Spoiler:
 
, et l'histoire de cette dernière montre bien que les enjeux étaient énormes pour les jeunes filles à marier à l'époque... Même si j'avoue ne pas avoir très bien saisi son jeu du chat et de la souris avec
Spoiler:
 
, j'ai l'impression que leur relation n'est qu'une longue suite de malentendus réciproques ! scratch
Une chouette lecture donc, ma première du cycle des Pallisers mais qui me donne envie de découvrir les titres précédents ! Wink

_________________

Stewardess of Black Corporation | Sherlocked | Blog photo Nature (Fleurs et Bestioles ^^) | Compte Twitter de Lambton
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zygena.canalblog.com/
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 9877
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Les Pallisers : les livres et leurs adaptations   Lun 2 Nov 2015 - 8:58


Ça fait plaisir qu'il soit à nouveau question de Trollope  cheers . Contente que tu aies aimé Fauvette Smile je plussoie sur les personnages et sur l'humour de certains passages, qui n'a rien à envier à celui de Dickens. C'est drôle je me suis fait la même réflexion sur Franck et Lady Mabel
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10372
Age : 27
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Les Pallisers : les livres et leurs adaptations   Lun 2 Nov 2015 - 9:35

Merci pour ton avis Fauvette, j’avais bien aimé ce livre et me retrouve sur ton ressenti
Revenir en haut Aller en bas
Dune
Silver Screen Addict
avatar

Nombre de messages : 3769
Age : 27
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Les Pallisers : les livres et leurs adaptations   Jeu 16 Nov 2017 - 13:55

J'ai lu les Enfants du Duc à la fin de l'été (qui m'avait été prêté par Fauvette I love you ) et ce fut encore une belle découverte Trollopienne pour moi !
Les souvenirs précis des personnages et de l'histoire se sont déjà un peu évaporés, mais j'ai à nouveau adoré découvrir toute cette palette de personnages, avec leurs qualités et leurs défauts, et toujours avec cette écriture si particulière et si agréable de Trollope cheers J'y ai trouvé un peu moins de longueurs que dans Quelle Epoque où les questions financières me passaient un peu au dessus de la tête, et j'étais bien plus intéressée par le côté parlementaire !
Il y a encore des personnages féminins assez forts et qui savent ce qu'elles veulent, c'est toujours quelque chose que j'apprécie chez Trollope !

Bref, cela confirme mon envie de continuer à lire Trollope (mais en faisant une petite pause d'abord car j'en avais lu deux ou trois presque à la suite et là ça faisait trop lol! )
Revenir en haut Aller en bas
http://artdistrict-radio.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Pallisers : les livres et leurs adaptations   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Pallisers : les livres et leurs adaptations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Pallisers : les livres et leurs adaptations
» "The Barchester chronicles" : les livres et leurs adaptations
» Adaptation des romans de Robin Hobb
» Les livres tiennent tout seuls sur leurs pieds de Virginia Woolf
» Les livres que vous aimeriez adapter au cinéma...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XIXème siècle et antérieurs) :: Anthony Trollope-
Sauter vers: