Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Jeremy Brett

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
lady Clare
Lily-white Doe
avatar

Nombre de messages : 9873
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Jeremy Brett   Mer 16 Déc 2009 - 15:39

On est plusieurs à t'adorer!!
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret
avatar

Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Jeremy Brett   Jeu 17 Déc 2009 - 12:25

Merci... Embarassed I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
Winter
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1325
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Jeremy Brett   Sam 19 Déc 2009 - 23:07

Clelie a écrit:
Sur amazon, c'est par ici : The Three Musketeers - Jeremy Brett
Bonjour Je suis allée voir Les DVD existent toujours mais sont désignés en zone 1. cela veut-il dire qu'en France on ne peut les voir, m^m sur un ordi? Je n ai que peu de connaissances dans ce domaine si quelqu un pouvait m'éclairer D'avance merci
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2073
Age : 33
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Jeremy Brett   Dim 20 Déc 2009 - 0:39

Je te mets quelques renseignements en spoiler, Winter, car c'est légèrement HS :

Spoiler:
 


Dernière édition par Popila le Dim 20 Déc 2009 - 10:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Jeremy Brett   Dim 20 Déc 2009 - 19:14

Message d'explication sur les raisons qui m'ont fait effacé tes deux précédents mesages, Winter. Tu n'es pas totalement HS mais le type de lien que tu as posté n'est pas autorisé ici. Seuls des liens vers les extraits sont permis. Ces règles ont été mises en place car le forum ne souhaite pas promouvoir d'activités illégales.

Winter, lis bien les règles du forum, ce que je vient de dire y est indiqué de même que le fait qu'il est demandé de ne pas poster deux messages de suite dans la même journée, raison pour laquelle j'efface tes deux derniers posts.

Nous parlons de Rebecca, le roman et les diverses adaptations, dont celle que tu mentionnes dans le post que j'ai effacé, dans le topic que tu trouveras ici. Arrow Wink

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora
avatar

Nombre de messages : 15733
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Jeremy Brett   Mer 6 Jan 2010 - 12:42

J'ai déplacé les derniers messages concernant Sherlock Holmes dans le topic mentionné par Clélie : Arrow suivez la flèche
Je confirme que cette discussion, très intéressante par ailleurs, était très HS dans ce topic ci Wink

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librarything.fr/profile/mimidd
Clelie
Irene Adler's Secret
avatar

Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Jeremy Brett   Mer 6 Jan 2010 - 14:39

Merci mimidd d'avoir entendu mon appel à l'aide I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
Winter
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1325
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Jeremy Brett   Mer 6 Jan 2010 - 14:49

Désolée
Il me semblait que ma réponse portait plus sur JBrett que sur Sherlock, qui n'était évoqué quand temps que rôle...de cet acteur...
Mais il semblerait que je me soit trompée..
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret
avatar

Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Jeremy Brett   Mer 6 Jan 2010 - 15:22

Il n'y a absolument rien de mal fait, Winter. Wink

C'est simplement pour une question d'organisation. Nos derniers messages ont été transférés sur l'autre topic indiqué par mimidd.

Merci encore pour cette conversation et ces infos hautement intéressantes ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
Winter
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1325
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Jeremy Brett   Jeu 21 Jan 2010 - 23:46

Il s'agit d'extraits d'une interview de la productrice des dernières saisons de la Granada.
Je les ai mises en français, mais elle existe en anglais.

JWD: June Wyndham-Davies productrice
NW: Norma West
HC et BM: interviewer


Citation :
HC: Pourriez-vous commencer par nous parler de votre travail et de votre rôle au sein de la série ?

JWD: J'avais fait une série à grand succès appelée Cribb, qui a rapporté beaucoup d'argent, et en conséquence, Granada fut en mesure d'entreprendre Sherlock Holmes. Maintenant, "Les Aventures"... - les 13 premiers épisodes, ont été produits par Michael Cox. Il vénérait Conan Doyle. L'une des choses les plus intéressantes est que... et je tiens à être créditée de ces propos,... était la suggestion de Jeremy Brett pour jouer Sherlock Holmes.
Peter Eckersley, qui était à la tête de cette dramatique, est décédé, et nous sommes allés à son enterrement. J'étais avec un réalisateur bien connu à cette époque, et ils lui demandèrent s'il aimerait diriger Sherlock Holmes. Il répondit : "Cela dépend de qui joue Sherlock Holmes". J'ai dit : "J'ai eu une excellente idée. Il me semble que ça devrait être Jeremy Brett".
Tout cela remonte exactement à cette date de l'enterrement. Ils répondirent que c'était une idée plutôt surprenante, parce qu'il était considéré à l'époque comme un acteur idolâtré par les femmes, très beau, pas le genre d'homme que vous imagineriez être Sherlock Holmes. Plusieurs mois plus tard, j'ai tout à coup entendu par le téléphone arabe que ça serait Jeremy Brett, je fus donc très contente.

Citation :
HC: Les Sherlock Holmes précédents ont tendance à avoir été interprétés de manière un peu guindée, une sorte d'aristocrate arrogant. Jeremy Brett a eu une approche totalement différente. Il a joué un Sherlock Holmes très explosif, enthousiaste, exubérant. Quelle était la part de lui-même, et la part de votre adaptation ?

JWD: Eh bien, il était totalement idiosyncrasique. Lorsqu'on lui a demandé s'il voulait jouer Sherlock Holmes, il a directement répondu, "Non !" Il ne voudrait certainement pas. L'ironie avec Jeremy Brett, c'est qu'il est issu d'une famille collet monté de la classe supérieure. Il a été éduqué à Eton et par la suite, à la grande horreur de son père, il est allé dans une école de théâtre. Son père était un ancien Général de Brigade de l'armée, qui avait été gazé pendant la guerre. Voilà de quelle famille il venait. C'était totalement l'aristocrate anglais. Vous pouvez l'entendre dans sa voix magnifique. Je vais vous raconter une chose, ce que Laurence Olivier lui a dit quand il a rejoint le National Theatre. Il a dit que, pour être acteur, vous avez besoin de deux choses. La voix d'un orchestre et le corps d'un athlète.

HC: Que pensait Jeremy Brett de la voix-off de Sherlock Holmes pour la commercialisation internationale de la série ?

JWD: Il a dit que les Français lui avaient donné une bonne voix, il l'aimait bien, mais il détestait la voix allemande. Il disait qu'elle était trop efféminée.

BM: La voix française était celle de Jacques Thébault. Il fut aussi la voix de Patrick McGoohan dans Danger Man et Le Prisonnier. Et également celle de Bill Cosby dans certaines de ses émissions ! Il a une belle voix grave.

HC: La plupart des Watson précédents étaient interprétés comme des idiots ou des bouffons dans le but de contraster très nettement avec l'intelligence de Sherlock Holmes. Les Watson dans cette série sont totalement différents. Ils sont joués comme des médecins sensibles et intelligents. Pouvez-vous nous dire comment cela s'est passé ?

JWD: Le fait est que si vous lisez Conan Doyle, il ne peut pas être un "patapouf", sinon pourquoi Sherlock Holmes l'aurait-t-il laissé continuer dans Le Chien des Baskerville. Sherlock est à peine présent dans Le Chien, il passe simplement dans le paysage. Juste pour évoquer Edward Hardwicke. Son père était Sir Cedric Hardwicke, un célèbre acteur anglais et la star de Hollywood. Petit garçon, toute la "Scène Anglaise" était là - C. Aubrey Smith, et Nigel Bruce, qu'il adorait. Edward a repris un peu de Nigel Bruce, et un peu de son père, mais c'est essentiellement lui-même qui en ressort.

Citation :
HC: Jeremy Brett a souvent été accusé, en particulier dans les tabloïds, de cabotinage, ce qui pour ma part, est je crois extrêmement injuste. Qu'en pensez-vous ?

JWD: J'ai une chose à dire à propos des journalistes de la presse à scandales. Ils ne reconnaitraient même pas du cabotinage s'ils le voyaient. Le mot cabotinage provient des amateurs jouant Hamlet. Jeremy était un excellent acteur, et je ne veux pas dire autre chose. Vers la fin, il avait en effet des problèmes avec son système respiratoire pour obtenir le souffle qu'il souhaitait, et avec son poids. Personne ne le savait mieux que lui - l'édifice qui s'écroule si vous voulez. Mais non, je ne tolérerai pas ça. Je pense qu'il était un Holmes idiosyncrasique mais le Holmes absolument définitif.

HC: Pendant la série, il y eut une énorme couverture médiatique de l'époque où Jeremy fit sa dépression. Il souffrait de maniaco-dépression, qui peut faire énormément changer les gens. Cela a-t-il jamais affecté son interprétation, ou la production ?
JWD: Cela a affecté la série et la production parce qu'il y avait des semaines où il ne pouvait pas travailler. Je peux en parler maintenant que Jeremy est mort, mais il s'est fait "interné" et dans les vieux jours, il est allé dans ce que nous aurions appelé un asile. Il a connu une période épouvantable là-bas, et j'avais l'habitude d'aller lui rendre visite. Il a fallu beaucoup de temps, mais j'ai fini par obtenir que Granada règle ses frais pour séjourner dans une clinique très spécialisée. C'est une histoire assez étonnante car il allait si bien là-bas, et je le voyais régulièrement. J'allais le chercher, et deux journalistes du tabloïd The Sun, avaient été en réalité assez malins pour employer son vrai nom à l'entrée, qui est Jeremy Huggins. Ils se sont dirigés vers sa chambre où il m'attendait, ont fait irruption avec une caméra en demandant : "Nous sommes venus voir si vous avez le SIDA". Il les a flanqués dehors. Incidemment, j'ai dit que son nom était Huggins, savez-vous comment il a pris le nom de Brett ? Quand Jeremy a dit à son père qu'il allait dans une école de théâtre pour devenir un acteur, son père a simplement répondu : "Eh bien ne fais ça nulle part près de moi, car je ne veux pas des braillements de tous ces acteurs par ici. " Il a dit : "N'utilise pas le nom de famille." Jeremy a répondu : "Eh bien quel nom dois-je utiliser ?" Il a dit : "Ça m'est égal. Inventes-en un si ça te plaît." Jeremy ne possédait qu'un seul costume sur mesure à ce moment-là, il a donc regardé à l'intérieur de son costume qui était confectionné par un tailleur appelé Pierre Brett. Alors il a déclaré : "Eh bien, je vais utiliser Brett". C'est authentique !

HC: Pendant ce moment très difficile, la couverture médiatique était abominable. Cela a-t-il affecté les audiences, ou la production de la série ?

JWD: Cela n'a jamais affecté les audiences. Nous avons toujours atteint un très bon chiffre de dix à douze millions. Mais il était traqué par la presse. Nous étions tous traqués. Ils étaient abjects, des créatures odieuses. Ils ne réalisaient pas qu'il avait non seulement une maladie mentale, mais qu'à cause d'un rhumatisme articulaire aigu à dix-sept ans, il souffrait également d'une pathologie grave. Il était sous médicaments pour les deux, ce qui entraînait des effets secondaires. Du point de vue de la production, nous perdions bien sûr des jours et des jours. Il y avait des fois où il devait être soulevé dans une chaise pour monter à l'étage, tellement il était faible.

Voilà. J'espère ne pas être trop hors sujet et que quelques uns d'entre vous ne connaissaient pas ces propos.
Revenir en haut Aller en bas
Darcy
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 5754
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Jeremy Brett   Ven 22 Jan 2010 - 9:22

Merci Winter, très intéressant le passage sur l'analyse des Watson.
Revenir en haut Aller en bas
Winter
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1325
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Jeremy Brett   Dim 14 Fév 2010 - 18:26

Est ce que vous connaissez
J'ai trouvé ce texte assez émouvant
Spoiler:
 
Je ne sais pas si je peux faire ça .....mais c est si déroutant comme texte..
Revenir en haut Aller en bas
Muezza
Almost Unearthly Thing
avatar

Nombre de messages : 3230
Age : 43
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Jeremy Brett   Ven 19 Mar 2010 - 16:09

Je ne crois pas que l'info ait été postée encore. Le DVD de "Number 10" qui date de 1983 est annoncé pour le 5 avril chez ITV. Jeremy Brett tient le rôle principal, celui d'un Premier Ministre
Amazon UK a écrit:

DVD Description
A revealing insight into some of the more personal incidents in the lives of past British Prime Ministers and their relationships with one of the most famous houses in the world, Number 10 Downing Street. The series features William Pitt the Younger, Herbert Asquith, William Gladstone, David Lloyd George, the Duke of Wellington, Benjamin Disraeli and James Ramsey MacDonald. The strong cast includes Jeremy Brett, Dennis Quilley, John Stride and Ian Richardson.

Synopsis
The seven-episode series NUMBER 10, originally aired on ITV in 1983, focuses on a selection of British Prime Ministers throughout history and their relationships with the famous house on Downing Street. William Pitt the Younger, the Duke of Wellington, Benjamin Disraeli, William Gladstone, Lloyd George, Herbert Asquith, and James Ramsey MacDonald are portrayed in each hour-long biopic by such distinguished actors as Jeremy Brett, Dennis Quilley, John Stride and Ian Richardson.

http://www.amazon.co.uk/gp/mpd/permalink/m3KQ8DQXHW4HLH
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret
avatar

Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Jeremy Brett   Lun 22 Mar 2010 - 10:36

Muezza, je venais sur le topic poster exactement la même information. Wink

Voici la pochette dvd :



Jeremy Brett joue dans l'épisode Bloodline, et interprète William Pitt the Younger :







source : http://community.livejournal.com/jeremybrett/

Le look est plutôt sinistre, j'en conviens Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
Winter
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1325
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Jeremy Brett   Lun 22 Mar 2010 - 12:59

Ce look, justement, ne m'a pas encourager, au début, à visionner les extraits auxquels j'avais accès. Et puis la curiosité aidant, j'ai regardé.

Spoiler:
 

Je dois dire que j'ai rarement vu un acteur développer à ce niveau l'émotion violente que lui inflige son impossibilité d'écouter son coeur, et la retenue toute britannique dut à son rang et à son époque. C'est du grand art rarement égalé je crois.
Mr Brett est magnifique et le mot est faible, dans la transcription des tourments que provoquent le rappel de son serment fait à son père, son amour pour cette femme et son alcoolisme. Cette voix qu'il module, transforme, cette joie presque enfantine qu'il exprime quand il se fait taquiné par celle qu'il aime....une merveille.
Je ne crois pas qu'il n'ait jamais été meilleur! A voir et à revoir sans modération
Revenir en haut Aller en bas
Darcy
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 5754
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Jeremy Brett   Lun 22 Mar 2010 - 13:07

Il a un côté Spike de Buffy...
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret
avatar

Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Jeremy Brett   Lun 22 Mar 2010 - 17:10

Merci pour ton avis, Winter. Je n'ai pas encore vu cet épisode de Number 10, et je dois dire que la réédition du dvd me tente énormément... Mon pauvre porte-monnaie va encore souffrir... La faute à Jeremy... Laughing

Winter, je voulais encore te dire que tu parles merveilleusement bien de ce formidable acteur. C'est toujours un immense plaisir d'en discuter avec toi cheers

@Darcy : tss Razz je n'avais pas pensé à ça, vraiment... rabbit

Cela dit, William Pitt est un personnage que je ne connaissais pas du tout avant de connaître ce rôle de JB. Cela donne envie d'en savoir plus.
En tout cas, je reste admirative cette probable performance d'acteur I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
Winter
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1325
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Jeremy Brett   Lun 22 Mar 2010 - 18:59

Clelie je te remercie mais je n'ai aucun mérite, je suis tellement époustouflée à chaque fois par cet homme!

Je ne connaissais pas Jeremy Brett il y a neuf mois. Je l'ai découvert avec les épisodes de Holmes l'été dernier. Comme je l'ai dit ce fut le choc, car Holmes est un vieux copain, quelqu'un qui m'accompagne depuis de très longues années.

Je ne sais pas qu'elle réputation cet homme a dans son milieu professionnel, et comment il est jugé par ses pairs. Ce que je sais c'est que chez lui l'affect est porté à son sommet. Depuis que j'ai acquis les DVD de la Granada je suis toujours stupéfaite de sa palette d'expressions. Tout est au service de l'expression: son corps, sa voix et son visage; tout est tendu vers cela. Puis sont venus d'autres téléfilms et films, et à chaque fois l'étonnement le ravit au plaisir.
Dans bloodling, au moment où la jeune fille le taquine, il a un petit rire d'enfant espiègle qui se termine presque en sanglots d'abandon... C'est...

Mais je crois que seuls ceux capable de décoder ces nuances peuvent comprendre de quoi je parle. Ce n'est pas offensant de dire cela, mais je vois autour de moi l'air ahuri de ceux avec qui je tente sans succès de partager ces réflexions. Ce ne sont pas des êtres insensibles, simplement ils ne le perçoivent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Winter
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1325
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Jeremy Brett   Mer 24 Mar 2010 - 13:20

Sorry Cat47je crois que j'enfreins encore une règle...

C'est toujours très compliqué pour moi de parler d'une personne qui ne peut être informée de ce qu'on dit d'elle et n'a donc pas accès à son légitime droit de censure. On peut discuter de la partie public de sa vie, mais c'est beaucoup plus violent d'aborder la sphère privée voire intime de quelqu'un qui n'est plus là pour se "défendre". Du coup cela oblige consciemment ou pas à l'éloge, qui de ce fait m^m perd un peu de sa crédibilité.

Pourtant cet homme me fascine; il ne me plaît pas mais il me fascine.
C'est une météorite pour moi, presque dans le sens extra terrestre, m^m si je ne pense pas une seconde qu'il existe des choses bien différentes ailleurs, puisque pour moi tout est fait de la m^m pâte. Il me fascine, il est prévisible comme beaucoup et constamment renouvelé...
C'est presque un personnage de roman, une pure invention et qui a été bien sur bien réelle.
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23541
Age : 60
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Jeremy Brett   Mer 24 Mar 2010 - 13:39

Winter a écrit:
Sorry Cat47je crois que j'enfreins encore une règle...
C'est pour le double post? Pas de souci, lorsque tu ne postes pas le même jour, c'est tout à fait admis. Very Happy Merci de faire vivre ce topic en compagnie de Clélie, je le suis toujours avec intérêt.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret
avatar

Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Jeremy Brett   Mer 24 Mar 2010 - 16:54

Winter, je ne connaissais pas bien Brett avant d'avoir vu SH non plus. Je dois avoir vu quelques épisodes de la série Granada dans mon enfance, c'est tout. J'étais un peu jeune pour comprendre, ou pour apprécier.

Evidemment quand j'ai vu l'acteur dans le rôle de Holmes, ça a été réellement une découverte pour moi, une découverte pleine et entière d'un acteur tout à fait extraordinaire.

C'était un comédien avec une palette d'expressions tout à fait impressionante, avec une réflexion profonde sur ses rôles, une immersion complète, intense, presque sans retour (comme il disait, il s'agissait "de se vider de sa substance, et de se remplir d'une autre...").
Donc, je comprends parfaitement bien ce que tu dis à son sujet Wink
Ma maman est elle aussi une grande admiratrice de Brett en général, mais surtout de Brett en SH et en Max de Winter. D'ailleurs, j'ai converti toute ma famille, qui connaît maintenant toute sa filmographie disponible. Laughing

L'as-tu vu dans The Good Soldier, d'après le roman de Ford Maddox Ford ? Il y campe un personnage très singulier, et sans doute l'un des meilleurs qu'il ait eu à interpréter aussi... Wink

@Cat : merci
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
Winter
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1325
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Jeremy Brett   Mer 24 Mar 2010 - 18:05

Je n'en ai vu que des extraits. Ne parlant pas anglais j'ai toujours besoin, pour les films et séries, de me documenter beaucoup avant de visionner quelque chose. J'attends N°10 que je viens de commander et qui ne sort que le 5 avril de mémoire.
Ce que je connais de Brett c'est encore une fois ce que j'ai pu en voir sur le net. J'ai Rebecca, Un gendre parfais, Le portrait de D Gray où il interprète Bazil, Un mari idéal je crois, The Prodigal Daughter , My Fair Lady et Hamlet en DVD.
Mais ce qui me fascine c'est l'acteur évidemment mais surtout l'homme, d'où mes scrupules. Malheureusement pour moi cela restera une énigme puisque je ne pourrais sans doute pas lire une quelconque biographie.
Mais une énigme c'est aussi intéressant, car enfin qu'importe ce que je pense ou ressent, cet homme n'ai plu et ce que j'en pense ne l'affectera donc jamais. Quand à moi il me reste un travail de recherche et ma capacité à résoudre ou pas cette énigme. Et cela ne me déplait pas, au fond.

Tu dis qu'il appliquait cette technique théâtral
Spoiler:
 

D'autres l'ont pratiqué et sans doute la pratique toujours, je suppose. Mais ce garçon avait quelque chose de différent. On peut appeler cela le talent, mais c'est un peu trop réducteur pour moi.
Il y avait autre chose. Une part non négligeable de ces interprétations doivent être mises sur le compte de ce talent et du travail acharné et intelligent qu'il a pu fournir. Mais il a autre chose...Quelque chose de l'abandon total de soi. Oui c'est le principe m^m de cette technique, mais...je ne sais pas encore.
J'aime en parler je ne sais pas non plus pourquoi et je vous remercie par votre présence amicale et intelligente de m'en donner opportunité.
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret
avatar

Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Jeremy Brett   Mer 24 Mar 2010 - 18:17

Pour ma part, je possède Rebecca, My Fair Lady, War & Peace, The portrait of Dorian Gray, An ideal husband, The Good Soldier, The Merchant of Venice, The three Musketeers, et Macbeth (et l'intégrale des Sherlock Holmes of course Very Happy )
Et bientôt, Number 10... drunken
(Quand tu parles de Hamlet, ne veux-tu pas dire Macbeth ? Car je crois que ses interprétations d' Hamlet n'ont jamais été filmées Wink )

Citation :
Une part non négligeable de ces interprétations doivent être mises sur le compte de ce talent et du travail acharné et intelligent qu'il a pu fournir. Mais il a autre chose...Quelque chose de l'abandon total de soi.

Certainement. C'est ainsi que je le ressens également.
Pour ma part, j'avoue avoir été très vite "hapée" par sa façon d'être et d'interpréter un rôle. Ce qui m'affecte chez lui, c'est la tragédie de sa maladie, qui a fini par déteindre si fort sur son apparence et sur son jeu, à la fin de sa vie. D'ailleurs, je n'aime pas beaucoup parler de cela. Comme je l'ai dit, je préfère me concentrer sur les rôles magnifiques qu'il a interprété, et sur son talent immense... Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
Winter
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1325
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Jeremy Brett   Mer 24 Mar 2010 - 20:23

Pour moi un être est un tout. Je suis tellement d'accord avec toi que je ne regarde rien qui dépasse 1990 ou presque.
Pourtant je n'arrive pas à dissocier ce qui fait un tout. D'autant que les problèmes auxquels tu fais allusions l'ont tracassé toute sa vie et de ce que je sais, depuis son enfance, ce qui est rare dans ce type de pathologie.

Il aurait pu tenter une greffe du cœur comme cela lui a été "prescrit au US, mais il aurait répondu: "Ça c'est trop dramatique, m^m pour moi" et il a refuser de l'envisager. Car ce n'est pas sa bipolarité qui l'a tué, mais le fait qu'en le traitant pour cette maladie mentale, les médecins ont ignoré les effets dévastateurs du traitement sur son cœur malade.

Si je ne tiens pas à voir ces images, c'est parce que je suis persuadé qu'il n'aurait pas souhaité les avoir tourné s'il avait été lucide(il y avait chez cet un homme un respect de l'esthétisme important) j'en suis sûre, parce que sa maladie de cœur se lisait sur son visage(avec ce maquillage blanc qui faisait de lui un malade fardé et c'est insupportable) et parce que dans le peu que j'ai pu en voir, ses yeux avaient perdu toute leur intensité voire toute vie.
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret
avatar

Nombre de messages : 6427
Age : 34
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Jeremy Brett   Jeu 25 Mar 2010 - 10:11

Je suis d'accord, les derniers épisodes des Holmes sont très pénibles à voir. Tellement pénibles d'ailleurs, que je ne les ai jamais regardés.
Le voir dans un tel état m'est très difficile. Certains épisodes de cette période, et que je me suis osée à regarder, sont plutôt mauvais. Il est clair qu'il n'était plus à même de savoir et de décider ce que son personnage pouvait se permettre de faire, ce qui est très triste. Il était trop épuisé pour cela. Les autres téléfilms, hors Holmes, qu'il a tourné sont tout aussi pénibles à voir (pour le peu que j'en ai vu).
Vraiment, c'est un aspect dont je n'aime pas beaucoup parler... Tu m'excuseras donc si je ne vais pas plus loin dans mes explications
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jeremy Brett   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jeremy Brett
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jeremy Brett
» La Boîte en carton (The Cardboard Box)
» La Ligue des rouquins (The Red-Headed League)
» L'Affaire des trois pignons (The Three Gables)
» Interview des acteurs - Youtube

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Acteurs-
Sauter vers: