Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Blog

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Uly
Subtil compliment
avatar

Nombre de messages : 178
Date d'inscription : 19/04/2016

MessageSujet: Re: Blog   Sam 5 Nov 2016 - 11:39

J'aimerais vous faire découvrir ce blog, qui bien que n'étant pas un blog de littérature, n'en est pas moins d'une grande qualité littéraire.
Mais ce pourrait être aussi un blog de photos tant les images sont belles. Mais aussi un blog de voyage car il parle d'un pays, de sa faune, sa flore, de son climat, du vent, de la mer, des îles...
Mais dans son titre il y a un mot qui ne correspond pas à toutes ces attentes, le mot Chats...

Car oui c'est un blog qui parle de chats, de beaucoup de chats, plus d'une centaine. Sur une île Grecque, la capitale des Cyclades d'où son titre :

http://leschatsdesyros.com/

C'est l'histoire d'une expatriée dont la vie bascule un jour :

« …Même si, avant la Grèce, j’ai eu une vie  « à chats », mais à chats raisonnablement, comme la plupart d’entre vous, parfois un seul, au maximum trois, je ne suis pas une dingue de chats. Ce n’est pas une passion. J’aime les chats, mais comme j’aime les arbres, les insectes, les nuages, l’espace, les gens. Et tant d’autres choses. La vie. Par contre, j’ai accepté très tôt, comme une sorte de règle de vie, qu’on est responsable pour toujours de ce qu’on apprivoise, pour paraphraser le Renard du Petit Prince.  Pendant ma dernière année en France, avant mon déménagement, je vivais avec trois chats blancs : la mère, Zoulimama, chatte haret, recueillie enceinte jusqu’aux yeux dans un lotissement haut-savoyard, et ensuite ses deux fils, Zozéfine et Lucette. Sachant le départ à Syros inéluctable, avant de partir, j’ai tenté vainement de les donner sans séparer le trio familial. Des amis voulaient bien en prendre un, mais jamais les trois ensemble. Et je ne voulais pas les séparer. Ce fut une décision difficile, et une réalisation encore plus difficile, mais je les ai pris avec moi.
Lucette a disparu une semaine après notre arrivée. J’ai été assommée par le chagrin et surtout le remords. Mais une nouvelle vie commençait. J’avais encore Zozéfine et Zoulimama, la maison était jolie, confortable, pas trop chère, la mer tout près, et je pouvais travailler grâce à Internet, à condition de rentrer de temps en temps à Genève pour les réunions. Une chouette vie à nous quatre.
Sauf qu’en arrivant en Grèce, on arrive dans une situation inédite pour nous, en France ou en Suisse, ou dans la majorité des pays de l’Europe des fourmis. Les chats sont partout. Et non pas « abandonnés », mais harets. On peut s’aveugler jusqu’à un certain point, se raconter des histoires. Jusqu’au jour où on accepte de regarder la réalité, ou qu’elle nous saute aux yeux. Et quand j’ai commencé à regarder vraiment autour de moi, je n’ai plus jamais pu faire marche arrière.
Alors j’ai pu répondre à cette amie.
« Oui, c’est vrai, ce ne sont que des chats, et c’est à cause de ces chats que ma vie est devenue ce que tu as vu. Oui, c’est vrai, c’est peut-être une névrose, mais, avoue, pas bien grave dans la mesure où je ne lèse personne. Oui, c’est vrai, ça se soigne probablement.
Mais voilà, imagine : je pars en Afrique, avec mes jolis enfants bien soignés, bien gras, bien mis. Ils sont vaccinés, ils ont la raie de côté, leurs joues roses sentent bon le savon après leur bain quotidien. Ils vont à l’école en voiture, ils ont un joli cartable, avec une trousse bien pleine de crayons de couleur. Au fond de leur cartable, ils ont un petit pique-nique pour le goûter, et ils reviennent à midi manger 5 fruits 5 légumes. Mais chaque fois que j’ouvre la porte de derrière, la porte de service, la porte dérobée, je trouve derrière des dizaines de gamins au ventre gonflé de faim, qui ne sont ni vaccinés, ni soignés, qui meurent d’une diarrhée ou d’une fièvre tellement ils sont faibles, des gamins qui ne vont pas à l’école, qui ne dorment pas dans un joli lit aux draps frais. Des gamins qui, chaque fois que j’ouvre cette satanée porte, me regardent avec espoir. C’est très simple : je ne l’aurais pas supporté. J’aurais agi.
En Grèce, ce ne sont pas les gamins qui te regardent avec espoir quand tu ouvres la porte, ce sont des chats. Des chattes efflanquées enceintes pour la nième fois, des matous, grosse tête, épaules étroites, et une bonne paire de couilles, aux oreilles en lambeaux, des chatons aux yeux ravagés par le pus, qui ne jouent jamais, des chats qui meurent sur ton balcon, qui n’arrivent plus à respirer, qui se vident à cause de diarrhées, qui ne s’installent pas pour dormir mais gardent la position du sphynx jusqu’à ce qu’ils se cachent pour mourir. Des chats dont personne ne s’occupe, « ce ne sont que des chats, un qui meurt dix qui naissent ». Et moi, chaque fois que je regardais mes deux jolis chats blancs bien soignés et heureux, et puis, de l’autre côté de la porte ces chats victimes de l’indifférence, des préjugés et de la dureté de cœur, je m’effondrais de honte… »


Nous sommes loin de la Grèce des touristes avec les images de murs blancs sur lesquels se prélassent de jolis chats sur fond de mer bleu azur. Non c'est la Grèce au quotidien avec ses difficultés actuelles dont souffrent non seulement les humains mais aussi les animaux.

Mais c'est d'abord un blog plein d'humanisme, de résilience, avec de l'humour et de la poésie.

Il y a aussi une page facebook publique pour des infos plus pratiques et quotidiennes :

https://fr-fr.facebook.com/aidonsleschatsdesyros/

Voilà c'est un coup de coeur que je voulais partager avec vous en espérant qu'il vous plaira Smile
Revenir en haut Aller en bas
 
Blog
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» blog de Nat pat
» Blog bon cosplay/mauvais cosplay
» Mon blog et mon album
» Blog d'un pasticheur
» mon blog sur la danse classique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Tous les liens-
Sauter vers: