Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 "L'Ami commun" (Our Mutual Friend) ...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Muezza
Almost Unearthly Thing
avatar

Nombre de messages : 3230
Age : 44
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: "L'Ami commun" (Our Mutual Friend) ...   Lun 01 Mar 2010, 15:27

Double post pour la bonne cause,

Pour ceux/celles qui seraient intéressés, une édition de 1954 de "Notre Ami commun" (elle semble complète avec 1160 pages) est disponible sur PriceMinister à un prix un peu moins prohibitif que la Pléïade

Arrow Il y a deux vendeurs à environ 35 € (oui je sais, ça reste pas donné-donné mais l'édition contient des reproductions de gravures originales... oups, je vais finir par me le prendre lol! )



Dernière édition par Muezza le Mar 02 Mar 2010, 21:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lily of Northanger
Héritier de Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 477
Age : 31
Localisation : en Provence
Date d'inscription : 18/12/2009

MessageSujet: Re: "L'Ami commun" (Our Mutual Friend) ...   Lun 01 Mar 2010, 16:44

cheers Merci Muezza !!!
Par contre je ne lis que 163 p., c'est normal ? Il y a écrit "XIV+1 163pp."... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Muezza
Almost Unearthly Thing
avatar

Nombre de messages : 3230
Age : 44
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: "L'Ami commun" (Our Mutual Friend) ...   Lun 01 Mar 2010, 18:38

oui donc 1163 p lol! (il y a un retour ligne qui empêche les 4 chiffres d'e^tre présentés à la suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
Lily of Northanger
Héritier de Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 477
Age : 31
Localisation : en Provence
Date d'inscription : 18/12/2009

MessageSujet: Re: "L'Ami commun" (Our Mutual Friend) ...   Lun 01 Mar 2010, 19:08

Merci !! (Je suis nuuuuulle ! Embarassed ) Ca y'est je l'ai commandé ! Aïe ça fait mal au porte-monnaie mais bon, je mangerais moins pdt un mois, Dickens vaut bien ça ! Very Happy Encore merci ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
manue
Star Sheep Trooper
avatar

Nombre de messages : 2133
Age : 47
Localisation : Sous un camphrier géant
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: "L'Ami commun" (Our Mutual Friend) ...   Mar 02 Mar 2010, 20:12

Marganne a écrit:

J'ai littéralement dévoré les 4 épisodes, je n'ai pas vu passer le temps. Je trouve que c'est une adaptation extrèmement bien réussie, une des meilleures que j'ai pu voir, je ne lui trouve aucun défaut, tout est excellent.

Si c'est pas de l'enthousiasme ça !! cheers cheers cheers

Cette adaptation compte vraiment parmi mes préférés.

Elle est très fidèle au livre (seul quelques personnages secondaires sont moins développés). On y retrouve parfaitement la trame, l'univers, l'ambiance du roman de Dickens.

Lily of Northanger a écrit:

Le moment où Lizzie
Spoiler:
 
, on sent tout le désespoir et l'amour qui la portent... raa


Je rajoute deux autres scènes magnifiques :

Celle juste avant : Les retrouvailles d'Eugene & Lizzie dans le pré. la lumière, le dialogue, les deux comédiens,… J'en ai la chair de poule à chaque fois.

La promenade de Bella avec son père. Extrêmement tendre. Très belle démonstration d'amour père/fille.

Allez et pour faire plaisir à Marganne (et aux autres) un des rares sourires du monsieur
Revenir en haut Aller en bas
Lily of Northanger
Héritier de Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 477
Age : 31
Localisation : en Provence
Date d'inscription : 18/12/2009

MessageSujet: Re: "L'Ami commun" (Our Mutual Friend) ...   Mar 02 Mar 2010, 23:41

Quel homme séduisant... drunken Merci manue !

Autre scène fantastique : le fameux passage du "Oh God make me poor again !" où toute la tendresse et l'amour de Bella éclatent au grand jour. Ca aussi c'est "frissonnant" ! sunny Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9097
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: "L'Ami commun" (Our Mutual Friend) ...   Lun 10 Jan 2011, 14:53

Remontage de topic pour vous livrer mon humble opinion sur "Our Mutual Friend", une mini-série découverte grâce au forum (j'avais remarqué qu'elle était fréquemment citée dans les séries préférées de nombreuses membres).

Avant de poster, je signale que j'ai pris plaisir à lire les 6 pages d'avis qui ont été postées précédemment (cela m'a permis d'apprendre pas mal de choses, d'en savoir plus sur le roman que je n'ai pas lu -merci à toutes celles qui ont posté ces éclairages- et surtout de prolonger la mini-série).

Je n'ai pas grand chose de constructif à ajouter ... quelques réflexions cependant :

- le point négatif que j'ai trouvé à cette série, c'est la qualité de l'image No la série n'est pourtant pas très ancienne et mes connaissances techniques ne me permettent pas de dire quelle qualité de pellicule a été utilisée, si cette pellicule aurait dû être remastérisée en vue de l'édition en DVD scratch mais bon, voilà, l'image souffrait parfois de gros grains et j'ai trouvé cet aspect là dommage ...

- j'ai bien aimé le contexte social toujours présent chez Dickens (toujours bon d'avoir une piqûre de rappel Wink même si le trait est parfois grossi pour les "méchants" et qu'il y a un côté "cour des miracles"...

- j'ai aimé le fait que les acteurs ressemblent grosso modo aux personnages de l'époque ;

- j'ai ressenti de la compassion pour l'instituteur (plus que de la peur et là, j'ai bien l'impression d'avoir été la seule) mais aussi pour la soeur de Bella (je ne pense pas que ce personnage secondaire ait été évoqué, je serais curieuse de savoir si elle apparaît plus dans le roman et si Dickens informe son lecteur de ce qui va lui arriver scratch )

- j'ai quelques doutes sur le happy-end dont Dickens nous gratifie ici : j'ai eu le sentiment que conformément aux craintes d'Eugene, il finira par décevoir Lizzie et retomber dans son idleness et son dandysme (même si j'ai bien aimé ce personnage, je ne suis pas des plus optimistes sur son sort et je ne pense pas qu'il trouvera son bonheur dans le mariage, je le vois sombrer dans l'absinthe / l'opium).

Au final, un très bon moment passé à visionner cette série, même si je dois avouer qu'en matière d'adaptations de Dickens, j'ai pour le moment une légère préférence pour "Little Dorritt' (je n'ai pas encore vu "Bleak House" qui semble avoir également beaucoup plu sur ce forum).

En conclusion, je relance la campagne "Cat un second visionnage" pour 2011 lol!
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10437
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: "L'Ami commun" (Our Mutual Friend) ...   Lun 10 Jan 2011, 19:55


Tes impressions me font penser que j'ai oublié de poster les miennes quand j'ai vu cette adaptation l'année dernière Razz mais après réflexion je vais attendre un second visionnage pour les écrire, et si possible d'avoir lu le roman, car mes souvenirs sont assez vagues. Je me souviens cependant avoir aussi trouvé que l'image faisait un peu vieillotte, mais finalement elle colle bien à l'atmosphère sombre propre à Dickens.

Je t'encourage vivement à voir Bleak House, tu ne seras pas déçue Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23871
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: "L'Ami commun" (Our Mutual Friend) ...   Mer 12 Jan 2011, 19:18

Je ne me souvenais pas qu'il y avait une campagne second visionnage, moi. Suspect scratch lol! C'était pour me faire changer d'opinion sur Paul McGann, c'est ça? Laughing

Ou alors sur les personnages de l'instituteur et/ou d'Eugen? Car si c'est pour ce dernier, ça ne vaut pas la peine, vu que mon opinion rejoins la tienne. Razz Je suis d'accord avec ton affirmation :
Citation :
j'ai quelques doutes sur le happy-end dont Dickens nous gratifie ici : j'ai eu le sentiment que conformément aux craintes d'Eugene, il finira par décevoir Lizzie et retomber dans son idleness et son dandysme (même si j'ai bien aimé ce personnage, je ne suis pas des plus optimistes sur son sort et je ne pense pas qu'il trouvera son bonheur dans le mariage, je le vois sombrer dans l'absinthe / l'opium).


Maintenant si c'est pour le reste, je veux bien tenter, d'autant plus que j'aime bien cette adaptation. I love you


Bleak House est très bien aussi, lance-toi.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Otma
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1350
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: "L'Ami commun" (Our Mutual Friend) ...   Dim 06 Nov 2011, 20:52

Vos échanges m'ont fait tellement envie que je viens de faire l'acquisition de Notre ami commun sur Priceminister. A vrai dire, vu la rareté du produit (grâce à vos infos), je me suis jetée sur le livre qui était proposé à 23,10€, frais de port compris.
J'apprécie Dickens, De grandes espérances m'a enchantée, et je termine Oliver Twist (un peu plus difficilement, j'avoue, ça traine un peu en longueur).

Je reviendrai donc vous donner mon avis. Le temps de lire les 200 livres de ma PAL et je m'y attelle... Heureusement, les derniers arrivés prennent souvent la tête de la pile ! J'espère donc commencer avant la fin de l'année.

Je compte également regarder l'adaptation BBC de 1998.

Merci pour vos discours motivants !
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23871
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: "L'Ami commun" (Our Mutual Friend) ...   Lun 07 Nov 2011, 00:01

J'espère que tu prendras plaisir à cette lecture et à la découverte de l'adaptation, Otma. A très bientôt pour des commentaires fournis, je l'espère. sunny

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
manue
Star Sheep Trooper
avatar

Nombre de messages : 2133
Age : 47
Localisation : Sous un camphrier géant
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: "L'Ami commun" (Our Mutual Friend) ...   Lun 07 Nov 2011, 23:42

Chouette cheers cheers une nouvelle lectrice. cheers cheers
J'espère que tu prendras autant de plaisir avec ce livre que moi.

Au passage chapeau bas pour l'achat du livre à un prix "presque" raisonnable.
Revenir en haut Aller en bas
Otma
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1350
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: "L'Ami commun" (Our Mutual Friend) ...   Mer 28 Déc 2011, 23:37

Je remercie votre enthousiasme, grâce auquel j'ai plongé dans Notre ami commun .

Je suis allée de ravissement en ravissement : amour du style de Dickens, chaque lecture m'en rend un peu plus accro , amour des histoires contées, et finalement satisfaction que le bien l'emporte sur le mal (je dois être dans une période de grande sensibilité, j'ai besoin de conclusions positives pour éviter de sombrer dans la déprime... scratch Même un livre qui se termine "mal" m'affecte... ).

J'ai lu aisément le pavé de quelques 1000 pages que j'avais acheté, bien plus facilement que Oliver Twist (trop de longueurs).
Mais j'ai trouvé des points communs aux 2 ouvrages : les méchants sont très méchants, les gentils très gentils, les méchants sont punis à la fin et tout se termine plutôt bien (après bien des pages de souffrance, d'incompréhension et de pleurs).

Je ne vais pas apporter grand chose de nouveau à tout ce que vous avez écrit.
Mais rapidement, j'ai apprécié les 2 histoires si différentes de Lizzie & Eugène et Bella & John.

Je dois dire que je n'ai soupçonné à aucun moment que Mr Boffin jouait la comédie... Je pensais moi aussi que son argent lui était monté à la tête !
John a beaucoup (trop?) de force de caractère pour traverser les épreuves et mener sa barque (!) comme il le fait.
Par rapport à certaines remarques précédentes : je comprends que Bella ne lui en veuille pas, lorsqu'elle découvre le pot aux roses. D'une part parce que la nouvelle est plutôt plaisante, mais surtout car il me semble qu'elle est très consciente des défauts qui étaient les siens, du chemin qu'elle a parcouru, et de ce qu'elle a gagné à être fidèle à ses sentiments plutôt qu'à sa quête de richesse.

L'indolence d'Eugène m'a laissé perplexe un bon moment. Je crois son attachement à Lizzie très sincère, et je lui vois plus un destin à la Rochester que retombant dans son caractère ombrageux (je franchis peut-être le Rubicon pour certaines d'entre vous, là... ! )
Quant à Lizzie, je crois justement qu'elle ne voit que la part de lumière d'Eugène, et j'espère qu'elle n'aura pas à affronter trop fréquemment sa part d'ombre...

Pour Mr Headstone, quelle histoire tragique ! Mais... je le comprends, il est littéralement devenu fou de jalousie, et je trouve ça extrêmement bien rendu.

Quant aux machinations en tous genres des tordus de service... quelle imagination, et quel plaisir de voir John taper du poing sur la table à la fin !

En conclusion, du grand, du très grand Dickens, un véritable enchantement
De plus, la lecture de cette oeuvre dans une édition ancienne a ravi tous mes sens, à tel point que j'ai pris la résolution d'acheter les classiques dans des éditions anciennes, autant que faire se peut : non seulement je me constitue ainsi une jolie bibliothèque, mais j'ai aussi l'impression de redonner vie à des livres dont personne ne veut plus...

J'ai entamé l'adaptation BBC, je reviendrai donner mon avis quand je l'aurai terminée.

Encore merci ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5612
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: "L'Ami commun" (Our Mutual Friend) ...   Jeu 29 Déc 2011, 10:24

Je dépose mon post juste en guise de marque-page pour retrouver ce topic, parce que je l'ai juste survolé pour ne pas me spoiler.
En tout cas les prix que vous indiquez pour ce roman me consolent d'avoir investi dans une liseuse électronique. J'ai récupéré OMF en version électronique gratuite, six de plus comme ça et ma liseuse est amortie!

J'ai quand même déjà lu le chapitre I et vraiment accroché, du bonheur en perspective!

Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5612
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: "L'Ami commun" (Our Mutual Friend) ...   Mar 31 Jan 2012, 16:40

Ça y est, j'ai terminé (mais non épuisé, car je ne cesse de relire, de revoir, de comparer avec la VO...) L'Ami commun (roman en VF) et Our mutual Friend (the BBC costum drama). Ah là là que c'est beau, on ne s'en lasse pas, je vis dans ce livre en ce moment, ni lui ni la mini-série ne sont parfaits, mais quel bonheur!

Je ne donne pas un avis qui en gros est celui de Clinchamps, Manue et Natacha Rostov. En ce qui concerne les "teams" je me range dans celui du couple Bella/John de préférence à Lizzie/Eugene, et dans celui des admiratrices de Morrissey en Heastone.

Quelques remarques en vrac:
  • Si, si, il y a une description physique de Mr Boffin: une face couverte de gros plis, un genre de rhinocéros humain!
  • Le livre est quand même supérieur en richesses insondables, il ne faut pas se contenter des adaptations ;
  • ... et puis l'émotion de certaines scènes passe mal à l'écran, et vice-versa, alors de toute façon il faut consommer des deux sans modération ;
  • c'est quand même du roman gothique quelque part, avec une rivière fantastique dans le rôle du château hanté..
  • tout en étant marqué de réalisme social (voire caricature d'une société) oui, mais trames et rebondissements infinis, à enchaîner ou alterner avec la lecture d'Agnes Grey, l'un repose de l'autre, cela fait une moyenne! ;
  • J'ai vraiment eu besoin de l'adaptation pour débrouiller le début de l'histoire: il m'a fallu du temps pour m'habituer à la narration distanciée et souvent sarcastique qui ne permettait pas au début d'identifier clairement héros et enjeux du récit.

Je pense le relire en anglais dans pas longtemps (quel style, monsieur Dickens!) et de ce pas je m'en vais à la recherche de la version de 76 que Muezza a présentée dans un autre topic.
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10437
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: "L'Ami commun" (Our Mutual Friend) ...   Mar 31 Jan 2012, 20:47


Te voilà devenue addict Selenh cheers . A te lire, je suis contente d'avoir déjà vu l'adaptation, même si mon visionnage date maintenant, ce qui m'évitera d'être noyée dans les fils de l'intrigue et les personnages quand je me plongerai dans le roman. Promis, je ferai attention à la description de ce cher Mr Boffin Smile .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5612
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: "L'Ami commun" (Our Mutual Friend) ...   Mer 08 Fév 2012, 17:36

Quand même ça vaut le coup de le lire surtout en VO si on peut, la traduction que j'ai (ebook d'internet, donc datant, je ne sais pas ce qu'on a fait depuis) a beaucoup pâli une fois qu'on a lu la VO. En particulier des
swoons supplémentaires:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mani911
Lallybroch's Time Traveler
avatar

Nombre de messages : 2156
Age : 30
Localisation : Castle Leoch
Date d'inscription : 22/11/2008

MessageSujet: Re: "L'Ami commun" (Our Mutual Friend) ...   Lun 13 Fév 2012, 15:10

J'ai regardé l'adaptation ce week-end (sachant que je n'ai pas encore lu le livre).

J'ai adoré!!!! La seule chose que j'ai trouvée un peu dommage, c'est d'avoir compris dès la première scène où l'on voit John qui il est réellement, parce que c'est quand même gros comme le nez au milieu de la figure: j'aurais aimé qu'il y ait un peu plus de suspens de ce côté-là.
Pour le reste, tout est parfait!
J'ai adoré l'histoire John-Bella (même si sa manie de vouloir la tester constamment, même après leur mariage, m'aurait personnellement un peu agacée lol! ). Voir la façon dont évolue Bella m'a ravie: au début je la trouvais vraiment superficielle, et plus on avançait dans l'histoire, plus j'aimais son personnage. Quant à Mr. Boffin, je reconnais que je me suis moi aussi complètement faite avoir! Chapeau l'artiste!
J'ai un peu moins accroché à l'histoire Eugene-Lizzie, peut-être parce que je n'ai pas réussi à me défaire de l'impression qu'il ne la méritait pas vraiment, et que son amour vis-à-vis d'elle avait quelque chose d'un peu égoïste. Mais je reconnais que le dénouement est assez émouvant malgré tout.
En ce qui concerne le professeur, j'ai eu de la sympathie pour lui dans les premières scènes, j'ai même brièvement souhaité que Lizzie finisse par l'épouser (peut-être aussi parce que c'était David Morrissey... ), sentiment qui s'est rapidement envolé dès l'instant où il a commencer à péter une durite... Après, je n'ai plus eu une once de compassion pour le monsieur Suspect

Bref, j'ai passé un excellent week-end grâce à "notre ami commun" Charlie et à la BBC!
Revenir en haut Aller en bas
http://readytobebitten.forumactif.org
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10604
Age : 27
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: "L'Ami commun" (Our Mutual Friend) ...   Ven 30 Mar 2012, 16:22

Je viens de finir la lecture de Our mutual Friend ainsi que le visionnage de l'adaptation (en parallèle^^).
J'ai beaucoup aimé le roman, je suis décidément amoureuse de la prose de Dickens I love you
Certains passages m'ont un peu ennuyé, il faut bien l'avouer, mais dans l'ensemble, j'ai beaucoup aimé. Je l'ai lu en à peine une semaine, autant dire que je l'ai dévoré^^.
Les deux couples m'ont bien plu, avec une préférence pour John/Bella que j'ai trouvé très mignon. Mais j'aimais bien aussi le cynisme d'Eugène Smile
J'ai beaucoup apprécié le couple Boffin ainsi que la famille de Bella, franchement atypique Razz

Par contre, j'ai moins aimé l'adaptation. Image trop sombre à mon goût. Je sais pas, j'ai pas énormément accroché...
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10437
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: "L'Ami commun" (Our Mutual Friend) ...   Ven 30 Mar 2012, 21:33


Une semaine pour lire un tel pavé Ju, bravo . Mais quand on aime, on ne voit pas les pages défiler.

Mes souvenirs de l'adaptation sont flous, mais je garde l'image d'une intrigue sombre et tortueuse, en effet. A lire l'avis de Mani, j'ai envie de la revoir, après avoir lu le roman, j'espère.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5612
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: "L'Ami commun" (Our Mutual Friend) ...   Lun 16 Avr 2012, 15:26

Un chouette article sur ce roman dans The Guardian. Arrow

Très, très bien je trouve. Forcément, puisque je le sens comme l'auteur j'aurais du mal à critiquer.

Je le copie aussi en spoiler par précaution, au cas où il disparaitrait. Je suis disposée à faire une traduction pour non-anglicistes-mais-vrais-fans-de-ce-roman. Comme dit l'auteur, il y en a qui le trouvent imparfait ( Question ); mais pour ceux qui tournent de l'œil à l'idée de ne pas savoir ce qui est écrit je ferais un effort pour dominer ma paresse.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10437
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: "L'Ami commun" (Our Mutual Friend) ...   Jeu 10 Mai 2012, 17:34


J'ai achevé ma lecture du roman en début de semaine (et vais lire l'article postée par Selenh). Je crois bien qu'il figure désormais parmi mes romans dickensiens préférés, aux côtés de Bleak House.

Tous les ingrédients dickensions qui me plaisent tant chez cet auteur y sont réunis : foisonnement des personnages souvent hauts en couleur (Mr Venus et son magasin et Jenny et ses poupées, entre autres Razz ) qui ont tous un caractère propre (y compris la rivière, personnage central s'il en est, source de revenus pour certains et mortellement dangereuse pour d'autres), noirceur de l'ambiance, mystère autour d'une disparition, beaux dialogues, humour souvent grinçant et satire sociale sans concession. J'ai apprécié que les personnages s'entrecroisent pour finir par se retrouver vers la fin, avec notamment l'amitié qui émerge entre Bella et Lizzie. Un ouvrage fleuve, vraiment sublime .

J'ai beaucoup aimé les deux intrigues amoureuses, mais j'ai une nette préférence pour le couple Bella/John. D'abord parce que le personnage de Bella est celui que j'ai préféré du roman, son évolution est intéressante. D'une jeune fille plaçant l'argent comme l'ingrédient indispensable au bonheur, elle devient réfléchie, posée mais toujours piquante et très attachante. John est la droiture incarnée, mais conserve assez de mystère pour ne pas être totalement parfait. J'ai fondu pendant sa déclaration I love you . Je sais que Eugene Wrayburn ne fait pas l'unanimité, mais il m'a plu également avec son côté dandy, son cynisme et l'ironie qu'il manie aisément - sa première confrontation avec Bradley Headstone est superbe de dédain . En revanche, j'ai un peu de mal à comprendre, non pas son amour pour Lizzie qui est clair, mais davantage ce qui l'attire chez elle. J'ai eu l'impression qu'il n'en sait lui même pas grand chose dans un premier temps. Il est attiré par sa grande beauté, mais découvre par la suite sa bonté intérieure.
Gros coup de coeur pour le couple Boffin, surtout lui, comédien hors pair. Il m'ont rappelé Arthur Clennam de Little Dorrit parce qu'ils sont tellement honnêtes qu'on a du mal à croire qu'ils puissent exister dans la société de leur époque.

J'ai commencé à revoir l'adaptation avant la fin de ma lecture, ce qui m'a permis de me rendre compte à quel point elle colle bien au texte. Certes, des personnages disparaissent (Flagderby par exemple) mais la fidélité au roman m'a frappée, en particulier dans des scènes comme la déclaration de Bradley Headstone à Lizzie au cimetière. Les détails sont respectés jusqu'à la position physique de Bradley et son état d'excitation. Steven Mckintosh est bien tel que je m'imaginais John avec ses joues creusées et son teint pâle. Même chose pour la Bella de Anna Friel, dont je me souvenais et que j'ai à nouveau adorée. Très belle, elle apporte un naturel et une grande fraîcheur au personnage tout en restant mutine.
L'interprétation de D. Morrissey m'avait dérangée lorsque j'ai découvert l'adaptation, mais tout compte fait il correspond parfaitement au personnage du roman, effrayant. Sa torture morale n'est finalement pas surjouée. Il n'est pas foncièrement méchant, comme Riderhood par exemple (l'acteur est lui aussi effrayant, j'ai eu la chair de poule lors de ses scènes pale ) mais poussé à la folie meurtrière par sa jalousie - et, il faut bien le dire, par l'attitude si méprisante de Eugene.
La satire sociale est un des points très réussis de l'adaptation, avec le poids de l'argent et des préjugés, la futilité des discussions dans des salons ou lors de dîners. La noirceur de Dickens me plaît de plus parce qu'il semble restituer à merveille l'ambiance de la société victorienne. Le couple Lammle est un modèle dans le genre des comploteurs prêts à tout pour s'enrichir. Il ne faisait pas bon vivre à l'époque !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10604
Age : 27
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: "L'Ami commun" (Our Mutual Friend) ...   Jeu 10 Mai 2012, 19:52

Tatiana a écrit:

J'ai achevé ma lecture du roman en début de semaine (et vais lire l'article postée par Selenh). Je crois bien qu'il figure désormais parmi mes romans dickensiens préférés, aux côtés de Bleak House.
Ca me fait plaisir parce que Bleak House est mon prochain livre à lire et que j'avais beaucoup aimé Our mutual friend Smile
En fait, j'adore Dickens Wink
Merci pour ton avis Tatiana, je ressens un peu les émotions que j'ai eu en le lisant.
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5612
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: "L'Ami commun" (Our Mutual Friend) ...   Jeu 10 Mai 2012, 23:14

Ouf, Ju et Tatiana, si vous aimez mon roman adoré, alors c'est génial, je suis heureuse.

Je me suis repassé l'adaptation récemment, ah là là, bon, Tatiana a dit tout ce qu'il fallait...

Mais si je suis comme elle avec du gout pour un Johnny un brin ectoplasmique, je note quand même (oui, je sais je l'ai déjà dit quelque part) que c'est un brun baraqué dans le roman, ce qui a son importance (le côté baraqué, en tout cas) dans le bien joli passage de la fin, qui n'est pas dans l'adaptation et que j'adore, quand Bella disparaît aux yeux de son père chaque fois qu'il la prend dans ses bras
Citation :
'I knew you would come to him, and I followed you,' said Rokesmith. 'My love, my life! You ARE mine?'

To which Bella responded, 'Yes, I AM yours if you think me worth taking!' And after that, seemed to shrink to next to nothing in the clasp of his arms, partly because it was such a strong one on his part, and partly because there was such a yielding to it on hers.
et puis quand elle annonce à son "chérubin" tout retourné qu'ils vont lui expliquer tout ça avec ménagement:
Citation :
'We'll break it to you gently, dearest Pa,' said Bella.

'My dear,' returned the cherub, looking at them both, 'you broke so much in the first—Gush, if I may so express myself—that I think I am equal to a good large breakage now.'

'Mr Wilfer,' said John Rokesmith, excitedly and joyfully, 'Bella takes me, though I have no fortune, even no present occupation; nothing but what I can get in the life before us. Bella takes me!'

'Yes, I should rather have inferred, my dear sir,' returned the cherub feebly, 'that Bella took you, from what I have within these few minutes remarked.'

L'humour de Dickens à son meilleur, et ce qu'il y a de plus tendre, Bella et les deux hommes de sa vie, la dernière réplique ne cessera jamais de m'enchanter!
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10437
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: "L'Ami commun" (Our Mutual Friend) ...   Ven 11 Mai 2012, 13:05


Merci pour ces deux belles citations, Selenh. En effet, je me rappelle bien que Dickens écrit que Bella "disparaît" quand John la prend dans ses bras, d'où son côté baraqué. Donc, Steven Mcintosh ne lui correspond pas vraiment parce qu'il est plutôt maigrichon, mais ça ne fait rien, je trouve son John assez fragile et très réussi.

J'ai aussi beaucoup aimé la relation que Bella a avec son père, pleine de complicité et de tendresse. Elle m'a un peu rappelée celle de Lizzie Bennett avec son père, qui souffrent eux aussi du caractère de leur mère et épouse. Parce qu'il faut bien reconnaître qu'elle n'est pas commode, Mrs Wilfer.

EDIT : l'article que tu as posté plus haut est très intéressant. Outre qu'l m'évoque le fameux passage du "Esker" Razz au cours duquel j'ai beaucoup ri, il met l'accent sur le talent d'observateur de Dickens .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "L'Ami commun" (Our Mutual Friend) ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
"L'Ami commun" (Our Mutual Friend) ...
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» "L'Ami commun" (Our Mutual Friend) ...
» Projet commun "échantillons" - janvier
» Projet commun "Les p'tits carrés" Inscriptions Discussions
» Inscriptions "montage commun" JEEP WWII 1/35 FROM THE BOX
» Normandie 1944 " Vite le doc !!!! " (Nemrod, Dragon, Miniart ) montage en commun.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XIXème siècle et antérieurs) :: Charles Dickens-
Sauter vers: