Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Clelie
Irene Adler's Secret
avatar

Nombre de messages : 6427
Age : 35
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)   Mar 4 Nov 2008 - 13:59

Afin de ne pas encombrer le topic général et de respecter un minimum de structure, j'ai pris le parti d'ouvrir un topic plus spécifique sur les ouvrages apocryphes, sagas divers, ou romans dérivés du canon holmensien.

Très récemment, j'ai eu l'immense chance de découvrir une superbe saga intitulée "Les Enquêtes d'Enola Holmes" de Nancy Springer.



Je n'ai lu à présent que le tome 1, "la double disparition", mais 2 autres tomes suivent ensuite "L'affaire Lady Alistair" et "Le mystère des pavots blancs".

En quelques mots, ce premier tome raconte l'histoire d'Enola, una jeune fille de 14 ans, qui vit seule avec sa mère dans le domaine familial de Ferndell Hall. Le jour de son anniversaire, la mère d'Enola, lady Eudoria, disparaît mystérieusement. Prise au dépourvu, la jeune fille fait appel à ses frères, Mycroft, et le très célèbre Sherlock Holmes, qu'elle n'a pas revu depuis près de 10 ans. Même le grand détective se voit dans l'obligation de rentrer précipitemment à Londres, et de remettre cette affaire aux mains de Scotland Yard, car tout laisse à croire que Lady Eudoria a bel et bien disparu de son plein gré, effaçant toutes traces derrière elle. Mycroft, quant à lui, est bien décidé à envoyer leur jeune soeur dans un collège pour jeunes filles, mais Enola ne l'entend pas de cette oreille et est bien décidée à retrouver sa mère par ses propres moyens.

On pourrait en effet croire que ce roman, introduisant dans la famille très restrinte de Sherlock Holmes, un élément supplémentaire (à savoir une soeur de près de 20 ans sa cadette), est une erreur. A mon grand étonnement, l'histoire est très plaisante et surtout, les personnages originaux sont merveilleusement respectés. Mycroft apparaît comme un personnage assez froid, assez impersonnel, sans réelle délicatesse. Sherlock Homes est représenté comme un homme dynamique, intelligent, un peu abrupt parfois, qu'Enola respecte pourtant profondément. L'auteur le décrit au départ comme un monstre d'égoïsme et de froideur, puis ensuite comme un personnage qui cherche pérpétuellement à cacher ses accès de dépression, à dissimuler une sensibilité et une humanité en totale opposition avec ses apparences rigides.
Enola, pour sa part, est eminemment subtile (et elle a de qui tenir !), avec un soupçon de maladresse enfantine vraiment exquis. Un personnage très attachant, décrit comme étant "le portrait craché de son frère Sherlock", ce qu'elle ne considère pas vraiment comme un compliment... lol!

Quand l'auteur décrit Sherlock Holmes, on sent une réelle admiration et un réel respect de l'esprit de Conan Doyle.

Autre atout non négligeable de cette saga : un don exceptionnel pour décrire les lieux, les ambiances, en quelques lignes, quelques mots.

Ces romans son édités chez Nathan jeunnesse. A lire ! cheers


Dernière édition par Clelie le Mar 12 Oct 2010 - 17:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
manue
Star Sheep Trooper
avatar

Nombre de messages : 2133
Age : 46
Localisation : Sous un camphrier géant
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)   Mar 4 Nov 2008 - 19:08

Merci Clelie. Il faut que je trouve ça.

Pour info, (mais peut-être que vous connaissez déjà), j’ai lu, il y a déjà quelques temps, une autre variation sur le thème de Holmes : Bonne nuit Mr Holmes (Good night Mr Holmes) de Carole Nelson Douglas ou Holmes vu par le petit bout de la lorgnette.

Avec ce roman, Carole N Douglas réécrit Un scandale en bohême mais en changeant de perspective. L’histoire est racontée du point de vue de LA femme : Irène Adler.
L’intérêt du roman tient justement à ça : comment en partant d’une histoire déjà connue, on découvre les aventures et les motivations d’I. Adler., tout ce qu'il y a eu avant et après le fameux affrontement Adler et Holmes
Comme Holmes , Irène Adler à son Watson : Penelope Huxleigh jeune femme pétrie de préjugés victoriens, qui remplace Watson dans le rôle d’ami et de narrateur.
Contrairement au reclus du 222, Baker Street, Irene Adler, dont le métier premier est cantatrice, adore frayer parmi le beau monde et c'est pourquoi au fil des pages apparaissent des personnages qui ont pour nom Oscar Wilde, Bram Stoker, Antonín Dvorák, etc.

Bon c’est pas le roman du siècle, et l’intrigue secondaire (une histoire de disparition de ceinture de diamants) est un peu superflu.
Mais j’ai pris, malgré tous, un réel plaisir à remettre progressivement toutes les pièces du puzzle « scandale en bohème » en place.
Je vous mets le texte de la 4e de couverture du livre même si je le trouve un peu trompeur.

Citation :
Alors qu'on le croyait disparu à tout jamais, le célèbre détective de Baker Street renaît de ses cendres pour résoudre une énigme historique : retrouver la fabuleuse ceinture de diamants de la reine de France au funeste destin, Marie-Antoinette. Mais le grand Sherlock Holmes n'est pas le seul à convoiter ce trésor : l'envoûtante Irene Adler, actrice à la réputation sulfureuse et se piquant de mystère à ses heures perdues, a été engagée par le joaillier Tiffany pour découvrir l'emplacement des joyaux. Elle entraîne à sa suite sa jeune biographe, qu'elle présentera à l'infréquentable Oscar Wilde, à l'impressionnant Bram Stoker ou au génial Dvorak, avant de la conduire jusqu'au Royaume de Bohême, lors d'une confrontation désormais inévitable entre l'aventurière et le maître des détectives... Grâce à Carole Nelson Douglas, Sherlock Holmes nous revient, l'esprit plus affûté et l'oeil plus scrutateur que jamais ! Mystère et logique vont pouvoir reprendre leur partie de cache-cache à travers les brouillards de Londres. Qui s'en plaindra ?
C'est édité aux Editions du Masque, Coll. Labyrinthes


Dernière édition par manue le Ven 14 Nov 2008 - 18:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pando_Kat
Lady Gunslinger of Gilead
avatar

Nombre de messages : 7167
Age : 35
Localisation : Dans le Tardis, entre Westeros, Arrakis et Giléad
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)   Mar 4 Nov 2008 - 19:14

Merci Clélie, j'avais déjà vu ces livres en rayon mais j'avais hésité à les prendre, ne sachant pas trop ce que ça valait. La prochaine fois j'achète ^^

_________________
Library Thing - Listography - Tumblr - Goodreads

"Captain Cogitation" | CEO of Black Corporation | Commander of the Kraken (and other big bad ass monsters)
N°1 loyal subject of the One and Only Queen Margaret
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret
avatar

Nombre de messages : 6427
Age : 35
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)   Mer 5 Nov 2008 - 10:42

Contente que ce résumé vous ait plu Wink

Je ne connaissais pas Good night Mr Holmes... mais il faut dire que les variations sur Irène Adler ont été nombreuses, et ne sont pas toujours réussies d'ailleurs. J'ai toujours considéré ce personnage comme "sujet sensible", simplement parce que certains auteurs et cinéastes ont tendance à échaffauder des hypothèses plutôt improbables sur son relationnel avec Holmes... Car en vérité, même s'ils se sont croisés plusieurs fois, affrontés, cet épisode reste une parenthèse. Même s'il est vrai aussi qu'il a gardé un souvenir très fort de cette femme, la seule qui ait su lui tenir tête, et la seule à l'avoir battu à plattes coutures...
Irène est un personnage que j'apprécie beaucoup pour toutes ces raisons, car elle est fait descendre tout à coup Holmes de son piédestal.

Merci pour les références et le résumé, manue. Wink

@Pando : cette lecture m'a enchantée, j'espère que tu la trouveras à ton goût également ! cheers

EDIT :
Citation :
Contrairement au reclus du 222, Baker Street, Irene Adler, dont le métier premier est cantatrice, adore frayer parmi le beau monde et c'est pourquoi au fil des pages apparaissent des personnages qui ont pour nom Oscar Wilde, Bram Stoker, Antonín Dvorák, etc.

Euh... c'est plutôt le 221b de Baker Street. Et puis, je n'ai jamais perçu que Holmes était un reclus... Mycroft est un reclus, là je suis d'accord, mais pas son frère cadet. Il peut lui arriver de ne pas sortir pendant des jours (parce qu'il a le contre-coup d'une enquête très lourde : ne dit-il pas lui même dans Le signe des 4, "je vais être comme une épave pendant une semaine" ? ) Il n'aime pas frayer avec le beau monde, c'est vrai, il aime mieux hanter les bas-fonds, les fumeries d'opium et les bords de la Tamise de l'East end...Des endroits tout ce qu'il y a de plus convenables... lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
manue
Star Sheep Trooper
avatar

Nombre de messages : 2133
Age : 46
Localisation : Sous un camphrier géant
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)   Lun 10 Nov 2008 - 0:58

Clelie
Effectivement, en relisant plus attentivement le texte de la 4e de couverture et grâce à tes lumières (Oh grande Prêtresse holmésienne ) lol!
c'est plus que trompeur, c'est un peu n'importe quoi. scratch

Par contre, rassures toi, pas de délires entre Sherlock et Irène. Leurs rapports suivent la trame de Scandale en Bohême.

Ps : grâce à toi (à cause de toi Evil or Very Mad) je viens de commander "Les Enquêtes d'Enola Holmes" et la BD "Baker street". Je crois que c'est toi qui en parles ailleurs sur le forum.
J'ai hâte que ça arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret
avatar

Nombre de messages : 6427
Age : 35
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)   Mer 12 Nov 2008 - 12:24

Citation :
(Oh grande Prêtresse holmésienne )

Merci, mais je vais attraper la grosse tête... lol!

Citation :
Ps : grâce à toi (à cause de toi ) je viens de commander "Les Enquêtes d'Enola Holmes" et la BD "Baker street". Je crois que c'est toi qui en parles ailleurs sur le forum.
J'ai hâte que ça arrive.

Concernant la BD Baker Street, nous avons parlé avec Popila sur le topic général de Holmes. C'est une excellente oeuvre, j'espère qu'elle te plaira tout autant qu'à moi. Very Happy

Pour les enquêtes d'Enola Holmes, j'attends ton avis avec impatience ! Je viens de commencer le tome 2, l'affaire Lady Alistair, le début est très prometteur !
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
archi
Doc Martians Spirit
avatar

Nombre de messages : 2861
Age : 31
Localisation : in Bleak House
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)   Mer 12 Nov 2008 - 16:49

merci Clélie pour cette présentation! ça donne vraiment envie de le lire!! Very Happy study
si je le croise, je crois que je vais sauter dessus rendeer
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret
avatar

Nombre de messages : 6427
Age : 35
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)   Mer 12 Nov 2008 - 17:03

Merci, archi Very Happy

Le tome 2 est un régal, lui aussi. Sherlock Holmes est vraiment très touchant dans cet ouvrage. Il est décrit avec une grande justesse : on le perçoit comme un personnage impossible, au caractère totalement épouvantable, et pourtant... sans vouloir faire dans la psychologie à bon marché, l'auteur de ces "sequels" voit assez juste et "touche" les points sensibles de son caractère.

Je voulais juste ajouter que ce n'est pas de la grande littérature, mais que c'est vraiment très agréable, très vivant.
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
archi
Doc Martians Spirit
avatar

Nombre de messages : 2861
Age : 31
Localisation : in Bleak House
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)   Mer 12 Nov 2008 - 17:34

super nouvelle! mais c'est en combien de tomes en tout?? (à moins que ce soit une saga sans fin prédéterminée??) parce que je pense à ma pauvre PAL qui m'en veut beaucoup d'être si grande! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret
avatar

Nombre de messages : 6427
Age : 35
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)   Mer 12 Nov 2008 - 18:00

Pour l'instant, il n'y a que trois tomes (le dernier s'intitule Le Mystère des Pavots Blancs). J'ignore, à vrai dire, s'il y en aura d'autres... Je vais faire quelques recherches et je vous tiens au courant. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
archi
Doc Martians Spirit
avatar

Nombre de messages : 2861
Age : 31
Localisation : in Bleak House
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)   Mer 12 Nov 2008 - 18:04

merci Clélie pour la précision Wink
3 tomes ça va encore rendeer
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret
avatar

Nombre de messages : 6427
Age : 35
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)   Mer 12 Nov 2008 - 18:13

Oh, pour ma part, j'ai arrêté de mesurer la hauteur de ma PAL et d'examiner son contenu... Je sais très bien que je ne m'en sortirai jamais... lol!

Concernant les Enquêtes d'Enola Holmes, je me suis rendue sur le site officiel de l'auteur, Nancy Springer et il y a deux autres tomes prévus :

The Case of the Peculiar Pink Fan (2008)
The Case of the Cryptic Crinoline (2009)


Le 4e est déjà sorti aux USA, mais pas encore en France.

Il y a des chances que cette saga soit sans fin déterminée... C'est mal parti pour notre PAL. lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
archi
Doc Martians Spirit
avatar

Nombre de messages : 2861
Age : 31
Localisation : in Bleak House
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)   Mer 12 Nov 2008 - 18:17

Clelie a écrit:
Oh, pour ma part, j'ai arrêté de mesurer la hauteur de ma PAL et d'examiner son contenu... Je sais très bien que je ne m'en sortirai jamais... lol!

bon okay, je crois que je vais utiliser ta méthode parce que moi je démoralise à chaque fois que je la vois... et en même temps j'ai envie de me jeter dedans pour tout lire! cruel dilemme!


Clélie a écrit:
Il y a des chances que cette saga soit sans fin déterminée... C'est mal parti pour notre PAL. lol!

affraid encore une!!!!
La solution pour s'en sortit, lire chaque tome au fur et à mesure de sa sortie! ça fait moins d'un coup rendeer


en tout cas, merci pour les précisions study
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret
avatar

Nombre de messages : 6427
Age : 35
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)   Jeu 13 Nov 2008 - 10:57

Ca y est, j'ai terminé le tome 2 "L'affaire Lady Alistair". cheers



Cette fois, Enola, toujours aussi résolue à se cacher de ses deux aînés Mycroft et Sherlock Holmes, a l'audace d'ouvrir un cabinet de recherches en plein Londres au nom du Dr Ragostin, personnage et patron fictif, qui lui permet de travailler en toute tranquillité.
Enola est ravie de voir un beau matin arriver son premier véritable client, mais quelle n'est pas sa surprise en lisant la carte de son visiteur : "John Watson, docteur en médecine".

Ce deuxième tome est tout à fait plaisant, pour les raisons qui m'ont déjà poussées à apprécier le tome 1 : il s'agit là d'un récit vivant, précis, énergique et intelligent. Certes, au cours de ce tome, il est indéniable qu'Enola grandit, mûrit, livrée à elle-même à 14 ans à peine en plein Londres. Mais elle y gagne en intelligence et en perspicacité... Son grand coeur et sa clairvoyance lui font accomplir des miracles, même si finalement, la résolution de son enquête peut être considérée comme quelque peu farfelue. Néanmoins, c'est un grand plaisir, et ce livre ne peut résolument pas être laissé de côté avant d'être lu, savouré et terminé...

Dans ce tome, j'ai vraiment été définitivement persuadée que l'auteur avait approché le personnage de Sherlock Holmes avec brio. Elle ne le dénature jamais, lui confère une image brillante et fière, sans pourtant faire l'impasse sur ses défauts. Et pourtant... il est merveilleux de voir et de lire comment le frère aîné, adulé, adoré, malgré ses allures imbuvables et rigides, se prend subitement d'affection pour sa soeur, au point d'être sincèrement malheureux que cette dernière veuille à tous prix s'éloigner et vivre sa vie comme elle l'entend... On peut la comprendre... SH n'est pas vraiment du genre à soutenir le mouvement suffragiste ou à proner l'abolition du corset lol! ... Et pourtant, tout me porte à croire qu'il va vite changer d'avis, quand il s'aperçoit quels tours sa cadette peut lui jouer... Un régal, cette relation fraternelle faite tout à la fois de paradoxes et de tendresse...

Vraiment passionnant ces romans, et je n'en finis plus d'être enthousiaste ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
imonjo
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1377
Age : 44
Localisation : près de Paris
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)   Jeu 13 Nov 2008 - 12:59

OK, et bien, ma PAL aussi se hisse vers les sommets... elle va bientôt me dépasser lol!
On va dire que ça va être pour la PAL de ma mère (Vive Noël santa ) et que je lui emprunterai lorsque ma propre PAL aura retrouvé une taille normale. rendeer

Bonne idée, Clélie, d'avoir ouvert ce topic. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Pando_Kat
Lady Gunslinger of Gilead
avatar

Nombre de messages : 7167
Age : 35
Localisation : Dans le Tardis, entre Westeros, Arrakis et Giléad
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)   Jeu 25 Déc 2008 - 10:23

Impossible de mettre la main sur le tome 1 (je pense que je vais finir par le commander) mais j'ai le tome 2 Razz
Je peux le lire sans avoir lu le 1 encore, ou il vaut mieux que j'attende pour les lire dans l'ordre?

_________________
Library Thing - Listography - Tumblr - Goodreads

"Captain Cogitation" | CEO of Black Corporation | Commander of the Kraken (and other big bad ass monsters)
N°1 loyal subject of the One and Only Queen Margaret
Revenir en haut Aller en bas
Violette
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 1535
Age : 36
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 14/10/2007

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)   Jeu 25 Déc 2008 - 18:24

Pandora, je te conseille d'attendre pour les lire dans l'ordre. Le tome 1 présente les différents personnages et explique pourquoi et comment Enola s'enfuit et se cache à Londres.
Revenir en haut Aller en bas
Pando_Kat
Lady Gunslinger of Gilead
avatar

Nombre de messages : 7167
Age : 35
Localisation : Dans le Tardis, entre Westeros, Arrakis et Giléad
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)   Ven 26 Déc 2008 - 17:27

Oki, merci du conseil, je vais passer une commande bientôt chez amazon je le sens ^^ Very Happy

_________________
Library Thing - Listography - Tumblr - Goodreads

"Captain Cogitation" | CEO of Black Corporation | Commander of the Kraken (and other big bad ass monsters)
N°1 loyal subject of the One and Only Queen Margaret
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret
avatar

Nombre de messages : 6427
Age : 35
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)   Lun 29 Déc 2008 - 13:03

Oui, il vaut beaucoup mieux que tu lises les romans dans l'ordre, sinon tu perdrais les origines de l'histoire d'Enola, comme le dit Violette (pourquoi et comment elle finit par se retrouver à Londres).
Et il y a de superbes passages dans le tome 1 sur SH, et sur la manière dont Enola le voit. I love you

J'ai terminé le tome 3 (offert pout Noël I love you ), j'en posterai un résumé dès que possible. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
Pando_Kat
Lady Gunslinger of Gilead
avatar

Nombre de messages : 7167
Age : 35
Localisation : Dans le Tardis, entre Westeros, Arrakis et Giléad
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)   Dim 18 Jan 2009 - 11:13

Ca y est j'ai lu le premier tome hier soir (j'étais censé le commencer hier soir, mais 2 heures plus tard en fait je me suis retrouvée à la fin Razz )

Autant dire que j'ai adoré, j'ai hâte de me jeter sur le deuxième. cheers

_________________
Library Thing - Listography - Tumblr - Goodreads

"Captain Cogitation" | CEO of Black Corporation | Commander of the Kraken (and other big bad ass monsters)
N°1 loyal subject of the One and Only Queen Margaret
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6668
Age : 44
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)   Lun 19 Jan 2009 - 21:54

C'est la première fois que je poste dans la section réservée à Sir Arthur Conan Doyle dont j'ai pourtant dévoré l'intégralité des enquêtes de Sherlock Holmes (d'ailleurs je pourrai recommencer, c'est ça qui est super, car j'oublie les enquêtes policières au fur et à mesure, c'est ça qui est une horreur), il y a quelques années.

Je vous signale juste cet ouvrage, que j'ai pris plaisir à lire:

Einstein et Sherlock Holmes de Alexis Decaye.



Une série de meurtres parmi les scientifiques de Berne en 1905. Holmes enquête et croise un inconnu, Albert Einstein. L'ambiance de l'époque est bien rendue.

Et je voudrais citer L'affaire du Chien des Baskerville, de Pierre Bayard, qui est dans ma PAL, que je n'ai pas encore lu mais qui m'a été recommandé. Pierre Bayard, professeur de littérature et psychanalyste revient sur la célèbre enquête dans laquelle une piste semble avoir été oubliée... mais je n'en sais pas plus.
Revenir en haut Aller en bas
lady Clare
Lily-white Doe
avatar

Nombre de messages : 9881
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)   Lun 19 Jan 2009 - 22:13

Monsieur Pierre Bayard, voilà encore un enseignant de grande qualité avec lequel j'ai eu la chance de travailler lorsque j'étais à la faculté de Paris 8. Ce que tu as écrit m'a intriguée Miss Acacia, du coup, j'ai trouvé ceci sur le net :

Citation :
Pierre Bayard, auteur du best-seller Comment parler des livres que l'on n'a pas lus (Les Editions de Minuit, 2007), signe avec l'Affaire du chien des Baskerville un nouveau récit « encré » dans l'univers de Sir Arthur Conan Doyle.

« Elémentaire mon cher Watson... » ?

Un récent sondage britannique révèle qu'une majorité d'Anglais sont convaincus que Sherlock Holmes a réellement existé. Parmi 3000 personnes interrogées 58% pensent en effet que le célèbre détective vivait à Londres alors que 23 % soutiennent que Winston Churchill est un être de fiction ! Fiction ou réalité, la frontière entre les deux mondes semble se perdre dans l'épais brouillard anglais... Laissons de côté l'homme politique et acceptons un instant de donner vie à l'être de papier ! Parce que, selon Pierre Bayard, « le monde que produit le texte littéraire est un monde incomplet », nous pouvons à souhait pénétrer « l'univers troué » du récit et y apporter nos propres théories. Le lecteur devient acteur, il réécrit le texte en même temps qu'il le lit. Michel de Certeau1 préfère, quant à lui, parler de lecteur « braconnier ». Or quelle meilleure métaphore que celle d'un lecteur « chasseur » pourrait s'appliquer à la traque d'un chien meurtrier ? A travers ce nouvel essai, Pierre Bayard propose de relire pour l'éclaircir l'énigme du Chien des Baskerville.

Dans Le Dernier Problème, Watson rapporte la tragique disparition de Holmes dans les chutes de Reichenbach. Tout indique la mort du célèbre détective tombé entre les griffes du terrible professeur Moriarty. Nous sommes en 1893 lorsque Doyle tue son héros. Les milliers de lecteurs, passionnés, n'en reviennent pas. Holmes assassiné ?! Las de son personnage, l'auteur aurait mis fin à l'écriture des quelques pages journalières. Les protestations fusèrent dans le royaume entier2. Coupable d'infanticide ? Doyle avoue volontiers au fil de sa correspondance être fatigué par l'écriture des nouvelles de Sherlock Holmes. Il confie à sa mère : « Je pense tuer Holmes dans la sixième. Il m'empêche de penser à des choses meilleures ». Le problème se pose alors pour lui de savoir comment mettre fin aux jours du détective. « Un homme comme celui-là ne peut pas succomber à un petit rien ou à une mauvaise grippe, sa fin doit être violente et dramatique. » Apparaît ainsi le diabolique professeur Moriarty. Mais la mort, dissimulée sous une équivoque disparition, échappe à l'auteur qui décide, neuf années plus tard, de rendre à l'appartement du 221 bis Baker Street son célèbre locataire. Le Chien des Baskerville célèbre le retour de Sherlock Holmes sur les landes du Devonshire. Mais cette nouvelle affaire ressuscite-t-elle la perspicacité du détective dans son intégralité ? Pas si sûr...

Pour la troisième fois, Pierre Bayard endosse le rôle de critique policier. Après avoir rétabli la « vérité » (s'il existe une vérité de fiction) au sujet du meurtre de Roger Ackroyd3, revu et corrigé la culpabilité de Claudius, le beau-père de Hamlet4, l'auteur interroge la pertinence du dossier Baskerville. Dans ce nouvel essai, l'écrivain policier troque le chapeau de Poirot pour la toque de Sherlock ! Tel un chien de chasse affuté, Pierre Bayard déjoue une à une les conclusions de l'enquête. Fichtre ! Si nous savions que l'erreur était humaine, nous ignorions qu'elle était aussi holmésienne ! Holmes se serait-il donc trompé ? La question mérite d'être posée. Devant les incohérences du récit et les failles du raisonnement, il est temps de mettre les célèbres déductions à l'épreuve de conviction. Mais avant de nous exposer la véritable identité du meurtrier, Pierre Bayard analyse celle de notre cher enquêteur anglais. Un rien psychanalytique, le reflet du miroir esquisse la silhouette d'un détective vieillissant, tourmenté et quasi absent ! Un Sherlock sujet à la faute, un Holmes en proie à l'erreur, c'est peut-être à ce moment précis seulement, que Doyle réussit à porter le coup fatal à son encombrante créature.

L'Affaire du chien des Baskerville captive dès les premières pages. Le lecteur est tenu en haleine autant par l'intérêt que suscite la réouverture du dossier que par la curiosité de découvrir l'identité du véritable meurtrier. Nul besoin de connaître le texte original, Bayard, passé maître dans l'art de « parler des livres que l'on n'a pas lus », appuie l'ensemble de ces arguments sur une pertinente sélection de citations. Bluffant par sa force de persuasion, le présent essai nous inciterait presque à rejoindre les 58% des Anglais sondés... Un regret seulement, celui du ton peu conciliant et sévère de Bayard. Ce dernier semble hélas oublier que les errements de Holmes participent au charme de l'histoire. Au cours d'une démonstration acérée sur l'invraisemblance d'un fait, il enfonce dans les fameux « trous » du roman des clous bien trop pointus.

1. In L’invention du quotidien, 1. Paris : Gallimard, 1990
2. « Quand la nouvelle fut officiellement connue (…), de nombreux lecteurs en colère assaillirent les journaux de textes de protestation, et le Strand, qui publiait les nouvelles de l’écrivain, fut submergé dans le flot de lettres d’injures émanant de lecteurs en colère. Certains s’adressèrent également, dans l’espoir de les faire intervenir auprès de Conan Doyle, à des membres du parlement, et même au Prince de Galles » Ibid. p.112-113
3. Qui a tué Roger Ackroyd ?, Paris : Les Editions de Minuit, 1998 (collection « Reprise »)
4. Enquête sur Hamlet. Le dialogue de sourds, Paris: Les Editions de Minuit, 2002
(site littexpress)
Revenir en haut Aller en bas
Clelie
Irene Adler's Secret
avatar

Nombre de messages : 6427
Age : 35
Localisation : 221b Baker Street NW1
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)   Mer 21 Jan 2009 - 17:13

Intéressant, ça... cheers

Je connaissais le travail de l'auteur sur Hamlet notamment. Je pense qu'un membre m'avait déjà parlé de cette analyse, mais j'avoue que je me fie trop à ce cher Holmes pour dénigrer ne fut-ce qu'un millième de son travail... lol!

A noter que si le Chien des Baskerville est bien le roman que Conan Doyle a sorti après avoir "tué" Holmes dans les chutes de Reichenbach en Suisse, cette histoire est sensée se situer AVANT l'évènement tragique du mois de mai 1891... Le Chien des Baskerville semble être un retour en arrière. La nouvelle qui célèbre réellement sa "résurrection" est La Maison Vide (The Empty House), dans laquelle le détective retrouve Watson et se débarasse de ses derniers ennemis. Wink

Pour info, j'ai commencé "L'oeil du Corbeau" de Shane Peacock qui fait référence à la prime jeunesse de SH. Un petit joyau, je savoure, même si je reste perplexe sur certains éléments de son passé... Je vous en dirai plus dans quelques jours.
Revenir en haut Aller en bas
http://litteranet.blogspot.com
nephtis
Ethereal Wings on the Nile
avatar

Nombre de messages : 8592
Age : 53
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)   Mer 21 Jan 2009 - 17:58

Je note le titre sur ma liste Clelie, peux tu me donner l'édition s'il te plait ?
Revenir en haut Aller en bas
lady Clare
Lily-white Doe
avatar

Nombre de messages : 9881
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)   Mer 21 Jan 2009 - 18:50

Clélie, tu ne m'en voudras pas de répondre à ta place, puisque j'ai justement l'information sous les yeux :

La jeunesse de Sherlock Holmes - 1 - L'oeil du corbeau
Peacock Shane
Éditeur Milan
Collection Jeunesse
ISBN
EAN 9782745933379
Date de parution 25 septembre 2008
Image hébergée par servimg.com
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sherlock Holmes : ouvrages dérivés (hors canon)
» Peterson Sherlock Holmes (Original). Laquelle est la plus belle?
» Sherlock Holmes
» Géographie de Sherlock Holmes (Les moutons électriques)
» Livre - "Sherlock Holmes et le fantôme de l'opéra" de Nicholas Meyer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XIXème siècle et antérieurs) :: Arthur Conan Doyle-
Sauter vers: