Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Jonathan COE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8381
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Jonathan COE   Mer 9 Déc 2015 - 14:19

Tiens, je me demande ce que cela peut donner en film scratch

Pour autant, je ne suis pas certaine d'avoir envie de voir le résultat, ce roman m'a beaucoup plu mais le côté un peu loufoque de l'histoire ne m'attire pas en version ciné No (et je ne suis pas très fan de Bacri Embarassed ). J'attends ton avis Tatiana Very Happy

Je profite de ton remontage de topic pour signaler que le nouveau roman de Jonathan Coe ("Number 11") est sorti Outre-Manche et qu'il semble reprendre des personnages de "Testament à l'Anglaise" Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices
avatar

Nombre de messages : 9334
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Jonathan COE   Mer 9 Déc 2015 - 20:47


Je n'aime guère Bacri non plus, mais verrai sa prestation dans un registre léger. Contrairement à toi je n'ai pas lu le livre, donc irai voir l'adaptation sans aucune idée préconçue.

Merci pour l'info sur la sortie de son nouveau roman. C'est un auteur que je connais peu, n'ayant qu'un seul de ses romans à mon actif, et dont j'aimerais poursuivre la découverte (un jour Rolling Eyes ).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices
avatar

Nombre de messages : 9334
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Jonathan COE   Lun 11 Jan 2016 - 13:24


J'ai vu hier La vie très privée de Monsieur Sim. C'est un film plaisant mais qui évolue mal. Les premières scènes sont très réussies mais le rythme se perd rapidement dans une espèce de road-movie professionnel où le héros s'identifie à un navigateur anglais disparu en mer dans les années 1960. Au point que les quelques 1h40 m'ont parues longues. L'histoire est celle d'un homme à la dérive, qui a vécu des moments difficiles et cherche à retrouver un équilibre. Au cours d'un voyage qui le mène dans le sud-est de la France, il effectue un retour sur soi qui va aussi le mener à explorer le passé de son père. Ce dernier récit arrive en fin de film un peu comme un cheveu sur la soupe. Je garde l'impression d'un film décousu mais bien interprété. M. Leclerc a su réunir autour de lui une belle équipe. Pour une fois Jean-Pierre Bacri sort de son registre grognon habituel, et il est réellement bien, drôle ou touchant selon les scènes. Il est de plus secondé par nombre de petits rôles sympathiques, depuis Mathieu Amalric jusqu'à Carole Franck en passant par Linh-Dan Pham (qu'on voit trop peu au cinéma).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Atonement
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1105
Age : 21
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Jonathan COE   Sam 30 Jan 2016 - 17:11

J'ai fini hier Expo 58 de Jonathan Coe, qui est le premier livre de cet auteur. Depuis quelques années, j'ai envie me lancer dans Testament à l'anglaise (ce que je compte toujours faire, pour la simple raison que j'adore la couverture... Il m'en faut peu ! Razz ) et après avoir eu l'impression d'entendre de plus en plus parler de cet auteur (sortie du film La Vie très privée de Monsieur Smith, mise en avant par ma librairie préférée de l'auteur avec d'autres anglais au cours de l'été dernier et même venue de Coe à Nantes, à laquelle je n'ai malheureusement pas assisté), je me suis dit qu'il fallait enfin que je m'y mette. Ma soeur m'a donc prêté Expo 58 qu'elle avait bien aimé. J'en pense la même chose, à savoir que j'ai trouvé la lecture très fluide et que j'ai trouvé le tout très plaisant. Ce n'est pas un chef d'oeuvre mais ce n'est pas revendiqué comme tel, mais plus comme une comédie et une parodie de roman d'espionnage. Le contrat est plus ou moins rempli, mais je regrette plusieurs choses, à commencer par le manque d'humour. Tout est toujours très léger et il y a quelques passages plus croustillants que d'autres où j'ai laissé échapper un petit rire. Cependant, j'aurais quand même du mal à dire "C'est une comédie", et j'aurais d'ailleurs du mal à classer ce roman dans un genre, parce que le côté roman d'espionnage (même s'il s'agit d'une parodie) n'est pas majeur non plus selon moi, où alors je ne l'ai pas ressenti assez, peut-être à cause du côté naïf du personnage qui "édulcore tout". Même si je ne me suis jamais ennuyée, j'ai eu l'impression de ne jamais savoir où allait le roman et quel était le "but" final. Ça manquait d'une véritable intrigue, en fait, même si quelques mystères qui entourent les personnages secondaires permettent d'avoir envie de savoir la suite.
Et à propos du dernier chapitre...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://lighthouseletter.wordpress.com/
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8381
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Jonathan COE   Sam 30 Jan 2016 - 17:25

Expérience plutôt positive Atonement alors... je vois que comme moi, une fois fini, tu as eu du mal à savoir que penser de cette "Expo 58" Wink

Atonement a écrit:
j'ai eu l'impression de ne jamais savoir où allait le roman et quel était le "but" final. Ça manquait d'une véritable intrigue, en fait, même si quelques mystères qui entourent les personnages secondaires permettent d'avoir envie de savoir la suite.

Spoiler:
 
[/justify]

Je dirais que c'est un peu le cas des romans de Jonathan Coe Wink

J'ai beau avoir lu ce roman en novembre dernier, je ne me souviens plus de la fin.
Spoiler:
 
J'ignorais que Jonathan Coe avait un projet de "spin-off". J'ai récemment lu des articles dans la presse anglaise concernant son dernier roman et il utilise justement un personnage de "testament à l'anglaise", donc cela ne serait pas la première fois Wink

Merci pour ton avis Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Atonement
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1105
Age : 21
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Jonathan COE   Sam 30 Jan 2016 - 19:13

serendipity a écrit:
Spoiler:
 

Si, en effet !

Spoiler:
 

J'ai retrouvé l'article que j'avais lu et qui retrace le parcours de Jonathan Coe (mais attention donc à ceux qui n'ont pas encore lu Expo 58, il y a un petit spoiler sur la fin du livre) et qui annonce sur ses futurs projets : http://www.telerama.fr/livre/jonathan-coe-ecrivain-de-climat-tempere,108711.php
Revenir en haut Aller en bas
https://lighthouseletter.wordpress.com/
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8381
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Jonathan COE   Sam 21 Mai 2016 - 22:20

Tatiana a écrit:
J'ai vu hier La vie très privée de Monsieur Sim. C'est un film plaisant mais qui évolue mal.

J'ai finalement vu le film et je confirme qu'il est vraiment difficile (voire impossible) d'adapter ce roman. Donc plutôt pas d'accord sur ton constat Tatiana, le film n'évolue pas mal (à mon humble avis), en ce sens il reste fidèle au roman à mon sens Wink

J'ai aimé y voir Jonathan Coe, dans un rôle de figurant, le genre de clin d'oeil qui me réjouit cheers j'ai bien aimé aussi son anecdote que sa rencontre avec sa femme, le jour de la mort de Jean Poperen Laughing (il faudra d'ailleurs que j'aime revoir dans le roman à quel politicien britannique travailliste il est fait allusion Wink )

Mais dans l'ensemble, l'histoire passe moins bien sur écran qu'en roman. Je me demandais aussi comment les scénaristes allaient boucler l'histoire, la fin du roman étant inadaptable. Pas convaincue par cette fin cinématographique
Spoiler:
 
No

Bref, contente d'avoir vu l'adaptation mais elle me donne surtout envie de relire le roman, ou de lire un Jonathan Coe Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
Heavenly Voices
avatar

Nombre de messages : 9334
Age : 32
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Jonathan COE   Dim 22 Mai 2016 - 14:36


Merci pour retour Serendipity, et ton regard différent du mien en tant que lectrice du roman Smile . Il est rassurant de savoir que le film est dans un certain sens fidèle au livre.

Pour autant que je m'en souvienne, j'ai été surtout déçue par le ton du film, car je m'attendais à une franche comédie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 8381
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Jonathan COE   Dim 22 Mai 2016 - 19:05

Je comprends ta déception Tatiana. Le livre n'est pas vraiment une comédie (ou si il l'est par endroits c'est assez grinçant). Ce pauvre Sim est assez pathétique No et j'ai trouvé que le Sim du film l'est encore plus, ça met mal à l'aise No
J'ai relu mon avis sur le roman en pages précédentes et j'avais aimé la critique sociale de ce roman, qui n'est pas aussi développée dans le film Wink
Revenir en haut Aller en bas
jennie
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 771
Age : 30
Localisation : Chez Moe à lire des romans
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: Jonathan COE   Mer 7 Déc 2016 - 18:46

J'ai lu La pluie avant qu'elle tombe. J'ai trouvé original le principe de raconter une histoire de famille en partant de photos. En général, je n'aime pas vraiment les romans trop descriptifs, ça a tendance à m'ennuyer mais l'histoire m'intéressait suffisamment pour que j'ai envie de savoir la suite.
Le style est agréable et fluide, ce qui fait que le roman se lit vite.
Les relations mères-filles sont vraiment très sombres dans ce roman. Et les carences parentales ont ensuite un impact dévastateur sur les générations suivantes.
J'ai passé un bon moment de lecture et je retenterai peut-être "La vie très privée de M.Sim. J'avais essayé de le lire il y a quelques années mais ce livre m'était tombé des mains.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jonathan COE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jonathan COE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Jonathan Rhys-Meyers
» Susanna Clarke: Jonathan Strange & Mr Norrell + adaptation BBC 2015
» [Tropper, Jonathan] C'est ici que l'on se quitte
» [Jonathan Stroud] L'amulette de Samarcande
» Stroud Jonathan - La Porte de Ptolémée - La trilogie de Bartimeus tome 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles)-
Sauter vers: