Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Glorious 39, de Stephen Poliakoff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Scarlett Unnie
Lost in hangeul melody


Nombre de messages : 35778
Age : 70
Localisation : In the land of the morning calm
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Glorious 39, de Stephen Poliakoff   Mer 21 Oct 2009 - 19:31

Merci Fearless! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Annwvyn
Subtle scent of rain


Nombre de messages : 5846
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Glorious 39, de Stephen Poliakoff   Mer 21 Oct 2009 - 19:36

Je viens seulement de découvrir l'existence de ce film Embarassed Shame on me !

Mais tout ça me donne très envie de le voir ! Et quel casting! cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://annwvynsfactory.blogspot.com/
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Glorious 39, de Stephen Poliakoff   Mer 21 Oct 2009 - 20:33

Fearless a écrit:
Ça vous dit de voir l'affiche pour le film ?
Yes! cheers cheers cheers

Et je n'ai rien contre "this year's Atonement", s'il s'agit de montrer que Romola est aussi bonne dans ce film que dans celui de Joe Wright. Razz cheers

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Maribel
Ready for a strike!


Nombre de messages : 1122
Age : 31
Localisation : Québec
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Re: Glorious 39, de Stephen Poliakoff   Mar 27 Oct 2009 - 21:20

cheers Je viens seulement de me rendre compte de l'existence de ce film en cherchant dans la filmographie de Romola Garai.

Il a l'air vraiment bon! cheers Avec plusieurs grands acteurs de talent en plus! Je me réjouis mais en même temps non... Les films britanniques ne passent pas toujours ici. Easy Virtue était seulement dans 3 salles au Québec et That boat that rock n'a même pas commencé à passer(sortie prévue le 13 novembre et j'espère dans une majorité de salle).

En espérant voir ce film bientôt!
Revenir en haut Aller en bas
http://chezmaribel.canalblog.com
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Glorious 39, de Stephen Poliakoff   Lun 30 Nov 2009 - 19:41

Une interview de Stephen Poliakoff (attention, spoilers).

Arrow

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Glorious 39, de Stephen Poliakoff   Ven 4 Déc 2009 - 12:23

Un article du Guardian sur Poliakoff, illustré par une photo du film.

Arrow

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Zakath Nath
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2982
Age : 33
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Glorious 39, de Stephen Poliakoff   Mer 30 Déc 2009 - 14:24

Ce film a l'air alléchant (surtout avec un tel casting!). Toujours pas de date de sortie en France, malheureusement pale .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://zakath-nath.joueb.com
lesezeichen
Riche célibataire


Nombre de messages : 135
Localisation : Düsseldorf (Allemagne)
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Glorious 39, de Stephen Poliakoff   Sam 22 Mai 2010 - 22:25

Bon je viens de regarder Glorious 39...

J'étais tellement contente quand je suis tombée dessus dans la bib, ce film a vraiment tout pour me plaire: une histoire autour de la Seconde Guerre Mondiale, écrit et réalisé par Stephen Poliakoff (j'adore Caught on a Train) et des acteurs que j'aime énormément (et dont on a parlé dans le fil)... Et tout commençait si bien: l'ambiance, le paysage, la belle Romola... mais du coup vers le milieu du film ça commençait à tourner mal (à mon avis), avec un scénario absurde et presque grotesque et des acteurs visiblement mal dans leur peau affraid

Bon je suis vraiment curieuse d'avoir d'autres avis... Peut-être me je trompe je ... ou je surréagis...
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Glorious 39, de Stephen Poliakoff   Dim 23 Mai 2010 - 0:23

Merci pour ces impressions, Lesezeichen.

Difficile de savoir ce qu'il en est, le film n'a pas vraiment fait parler de lui, ce qui n'est sans doute pas bon signe. Je serais moi aussi intéressée par d'autres avis mais j'avoue te faire confiance, ce qui ne m'incite pas à mettre le film dans mes priorités. Neutral

Sur Imdb, les avis sont très contrastés et le score très moyen (6.4) sans être déplorable.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Little.Laurence
Préceptrice


Nombre de messages : 27
Age : 25
Localisation : Brussels
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Glorious 39, de Stephen Poliakoff   Mar 24 Jan 2012 - 15:36

Ce film est vraiment à voir !
L'ambiance est intrigante , pesante , il y a de riches rebondissements , parfois on a l'impression de pas savoir où on va , mais on suit quand même le film !
Le jeu des acteurs est parfait et j'insiste vraiment sous cette atmosphère lourde ,on
a l'impression que l'héroine devient folle et est paranoïaque mais pas du tout !O_O

Bref j'ai adoré , ma mère n'a pas accroché ! Je pense que ça dépend vraiment des gouts
donc je me méfie des sites comme imdb :p
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield


Nombre de messages : 23541
Age : 59
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Glorious 39, de Stephen Poliakoff   Mar 31 Jan 2012 - 23:21

Il faut que je me décide à le voir, alors. Very Happy Je l'ai mis sur ma PAV depuis quelques semaines déjà, malgré les réserves de Lesezeichen un peu plus haut. J'aime l'aventure... lol! et surtout, je n'ai pas pu résister à ce casting si lambtonien. drunken

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Dune
Silver Screen Addict


Nombre de messages : 3669
Age : 26
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Glorious 39, de Stephen Poliakoff   Mar 3 Avr 2012 - 23:49

Ah, je me suis dis "tiens, cool, un topic sur Glorious 39, je vais pouvoir avoir d'autres avis sur ce film étrange". Résultat, 2 pages et juste 2 critiques, ça m'a beaucoup aidé Laughing Laughing

Donc je viens de regarder le film et j'avoue ne pas trop savoir quoi penser scratch La casting est vraiment alléchant, et d'ailleurs je les ai tous trouvé très bien, Romola Garai la première, mais aussi Bill Nighy, toujours aussi flegmatique et classe I love you , ou encore Eddie Redmayne, toujours aussi beau et roux drunken ainsi que tous les grands acteurs anglais que l'on croise dans ce film !

Au début, ça part très bien, il y a vraiment une ambiance chouette (qui rappelle un peu Atonement, et pas seulement en raison de la présence de Juno Temple) du fait de l'époque et de la maison de famille. Tout le monde a l'air de très bien s'entendre dans cette famille, les enfants délirent trop bien et la vie est belle, jusqu'à la mort d'un des amis de la famille. A partir de là, tout commence à basculer, également à cause de conversations enregistrées que trouve Anna. On sent qu'un complot se met en place et toutes les personnes qui ont eu un lien avec cet enregistrement sont retrouvées mortes. Du coup forcément, on s'inquiète pour Anna qui commence un peu à partir en live puisqu'elle a l'impression d'être suivie, et que plein de trucs louches se passent autour d'elle, au point qu'elle ne peut plus faire confiance à personne,
Spoiler:
 


Et franchement, au bout d'un moment j'avoue que je n'ai vraiment plus trop compris Suspect Déjà, le moment chez le vétérinaire je n'ai rien calé,
Spoiler:
 
Mais alors la fin Suspect Suspect vraiment rien compris du tout, surtout que du coup j'ai l'impression que le truc a été calculé dès le début
Spoiler:
 
Enfin bref si y'en a qui ont vu le film et qui ont compris la fin, je serai ravie d'avoir une explication Laughing

Mais bon, la première moitié du film est vraiment chouette, les acteurs sont excellent, et les images très belles et colorées, il y a de sublimes tenues drunken Donc je pense que rien que pour ça, il vaut le coup d'être vu !
Revenir en haut Aller en bas
http://artdistrict-radio.com/
Tatiana
Heavenly Voices


Nombre de messages : 8818
Age : 31
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Glorious 39, de Stephen Poliakoff   Jeu 5 Avr 2012 - 8:44


Je n'ai pas encore vu ce film, donc je ne vais pas pouvoir être d'un grand secours Dune. Mais au moins, je suis prévenue et ne m'étonnerai pas de ne pas tout comprendre, parce que ça a l'air un peu compliqué Smile .

J'avoue que j'ai acheté le DVD pour la belle distribution, et que l'intrigue est passée au second plan.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dune
Silver Screen Addict


Nombre de messages : 3669
Age : 26
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Glorious 39, de Stephen Poliakoff   Jeu 5 Avr 2012 - 9:16

Tatiana a écrit:
Mais au moins, je suis prévenue et ne m'étonnerai pas de ne pas tout comprendre, parce que ça a l'air un peu compliqué Smile .
En fait, c'est pas tellement compliqué, c'est juste mega bizarre scratch

Je suis comme toi, j'ai d'abord regardé pour la distribution Wink J'ai regardé un peu les critiques sur le net, c'est plutôt très mitigé. Tatiana, j'attendrai ton avis (même si c'est pas forcément pour tout de suite Laughing) !
Revenir en haut Aller en bas
http://artdistrict-radio.com/
Pandora Black
Lady Gunslinger of Gilead


Nombre de messages : 7166
Age : 35
Localisation : Dans le Tardis, entre Westeros, Arrakis et Giléad
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Glorious 39, de Stephen Poliakoff   Lun 20 Aoû 2012 - 0:45

Je viens de le regarder (merci le replay de la BBC I love you ) et... j'ai plutôt bien aimé en fait, mais ce n'est pas non plus un coup de coeur. A cause de la toute toute fin (en gros les 2-3 dernières minutes où je me suis dit "qu'est ce que le point?", parce que bon
Spoiler:
 

Mais sinon au niveau de l'ambiance paranoïaque qui monte durant tout le film j'ai vraiment bien apprécié, parce qu'on en vient à douter de vraiment tout le monde
Spoiler:
 
et que j'ai trouvé ça très bien fait.

L'intrigue aussi est bien fichue, à part effectivement le sentiment d'arriver à la fin et de se dire un peu "tout ça pour ça?", vu que
Spoiler:
 

Et gros bonus évidemment, la distribution et les costumes I love you qui sont absolument parfaits I love you

(et petit Christopher Lee à un moment on a l'impression qu'il sort de Shining à le voir tout seul dans un couloir mal éclairé, c'est bien creepy lol! )


_________________
Library Thing - Listography - Tumblr - Goodreads

"Captain Cogitation" | CEO of Black Corporation | Commander of the Kraken (and other big bad ass monsters)
N°1 loyal subject of the One and Only Queen Margaret
Revenir en haut Aller en bas
Panda
Tardy mate


Nombre de messages : 4573
Age : 30
Localisation : In the Dragon's lands
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Glorious 39, de Stephen Poliakoff   Lun 20 Aoû 2012 - 13:07

J'ai aussi eu l'occasion de voir ce film dernièrement et je rejoins globalement l'avis de Pandora Black ! Le film n'était pas difficile à suivre et j'ai trouvé que le côté étrange, soulevé notamment par Dune, servait plutôt bien le film.

D'un point de vue général, même si le film ne fait pour l'instant pas parti de ma liste de DVD à avoir (oui, c'est une échelle de valeur totalement acceptable silent ), il était agréable à regarder ! Pour les décors, évidemment (pour attraper un panda, mettez lui des châteaux en ruine et de la campagne...) mais aussi pour les acteurs : ce film a confirmé que je voulais voir mille choses avec Romola Garai ( ) mais aussi tout le bien que je pensais de Bill Nighy. Eddie Redmayne était également convainquant (notamment dans une scène vers la fin), mais il m'a moins marqué que les deux autres.

Maintenant, pour être un peu plus précise, en plus des décors (jenemerépètepasdutout, pardon), j'ai beaucoup aimé l'ambiance du film (qui effectivement, grâce aux choix de mise en scène, devient un peu étrange). Nous somme en 1939, Hitler commence à envahir l'Europe et l'Angleterre n'est pas encore entrée en guerre. Lors du repas fêtant l'anniversaire d'Alexander Keyes (père d'Anna - héroïne adoptée -), Hector (ami de la famille et membre du parlement) lance une discussion sur le gouvernement anglais qui refuse de rentrer en guerre contre Hitler, ce qu'il désapprouve ouvertement, malgré son opinion peu populaire. Moins de deux semaines après, le presque-amant-oups-on-a-été-arrêté d'Anna (travaillant lui aussi dans les sphères du gouvernement) (comme toute la famille d'Anna, en fait) l'appelle et lui apprend qu'Hector a été retrouvé mort « Il a dû se suicider. Ça ne peut être que ça. Ou alors... Non, je ne peux pas parler au téléphone ». Cet évènement (et le fait que leur chat se soit retrouvé enfermé dans un lieu de stockage de vinyles où des conversations du gouvernement étaient enregistrées) déclenchera la suite du film et l'engrenage de « mais ? zut ! » puis « oh, ça devient étrange ». Du coup, je vais passer aux spoilers et je suis désolée, parce que du coup ceux qui n'ont pas vu le film n'arriveront pas vraiment à connaître mon avis, mais globalement, je vous assure, c'est positif (sans être royalement fantastique, hein...), mais c'est aussi parce que j'aime bien les ambiances étranges qui me font douter par moment et que j'ai trouvé le tout bien mené et rationnel (si si). Et sérieusement, je re-raconte tout le film en spoiler, alors ne vous laissez pas tenter hein lol!

Spoiler:
 


L'ambiance devient de plus en plus étrange et c'est là où j'ai trouvé les choix de mise en scène intéressant :
Spoiler:
 

Mais voilà, sans être le film du siècle, bah c'est sympa à regarder ! Et puis Romola



Revenir en haut Aller en bas
http://pandamoufle.hautetfort.com/
Zakath Nath
Romancière anglaise


Nombre de messages : 2982
Age : 33
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Glorious 39, de Stephen Poliakoff   Jeu 15 Nov 2012 - 16:12

Enfin vu, et assez déçue.

Je trouve également que le film démarre bien, bons acteurs (quel casting!), joliment filmé, une histoire intrigante et la montée de la paranoïa (mais est-ce de la paranoïa?) de l'héroïne est bien traitée...

Et puis j'ai commencé à décrocher un peu avant le passage chez le véto, j'avais l'impression que le réalisateur essayait de traiter trop de trucs à la fois et la sauce ne prenait plus.
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://zakath-nath.joueb.com
Tatiana
Heavenly Voices


Nombre de messages : 8818
Age : 31
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Glorious 39, de Stephen Poliakoff   Dim 24 Fév 2013 - 19:17


Je l'ai vu cet après-midi, et j'ai été scotchée pendant une bonne partie des 2 heures. C'est extrêmement bien ficelé, chapeau au scénariste (et réalisateur) d'avoir su créer une histoire sombre sur fonds de politique de apeasement aussi passionnante. Le suspense est digne d'Hitchcock dans cette intrigue mêlant petite et grande histoire.

J'ai mis un moment avant de comprendre qui est qui et qui fait quoi, parce que c'est effectivement compliqué, surtout que les apparences sont trompeuses. Si on comprends rapidement que le personnage de Jeremy Norham est louche, c'est moins évident pour les autres. L'ambiance de l'été 1939 à la campagne est délicieuse, on sent tout de suite combien la famille et unie, et la place spéciale occupée par Anne.

J'ai aimé que tout soit décrit du point de vue de Anne, le spectateur s'identifie à elle en quelque sorte puisqu'il la suit pas à pas dans son "enquête".
Spoiler:
 

Si les dernières scènes ne sont pas inintéressantes, il y a une baisse de rythme à partir
Spoiler:
 

La distribution tient toutes ses promesses, il y a tellement de têtes connues qu'on en a un peu le tournis. Romola Garai est excellente
Spoiler:
 
C'est un vrai plaisir de voir tant d'acteurs lambtoniens réunis dans un même film, même Hugh Bonneville affublé d'une coupe de cheveux qu'on a guère l'habitude de lui voir Razz .

Je n'ai pas l'impression d'avoir été perdue, mais il y a des éléments qui m'ont échappés.
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
PapiSido
Coléoptère d'Afrique


Nombre de messages : 261
Age : 71
Localisation : 69-Ecully
Date d'inscription : 01/09/2011

MessageSujet: Re: Glorious 39, de Stephen Poliakoff   Ven 20 Fév 2015 - 19:17

Je partage les avis "partagés".
J'avais vu ce film pour Romola Garrai que je venais de découvrir dans "The Hour"
Cela commence bien une atmosphère angoissante, une histoire qui s'assombrit tout du long
Très bon casting
Mais dans le dernier tiers du film tout dérape et cela devient pour moi du grand n'importe quoi, hystérique et caricatural ( ou peut-être n'ai je rien compris ??? , apparemment je ne suis pas le seul ). Donc avis partagé mais déception en bout du compte, surtout après les promesses du début.
Revenir en haut Aller en bas
http://sitasido.ec-lyon.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Glorious 39, de Stephen Poliakoff   Aujourd'hui à 1:17

Revenir en haut Aller en bas
 
Glorious 39, de Stephen Poliakoff
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Stephen Clarke (A year in the merde...)
» Cujo - Stephen King (1981)
» [King, Stephen] Brume la faucheuse
» [Carter, Stephen] La dame noire
» [King, Stephen] La part des ténèbres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Cinéma-
Sauter vers: