Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Martin Chuzzlewit

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
lesezeichen
Riche célibataire
avatar

Nombre de messages : 135
Localisation : Düsseldorf (Allemagne)
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Martin Chuzzlewit   Dim 26 Oct 2008 - 11:56

There is a kind of selfishness, said Martin, I have learned it in my own experience of my own breast: which is constantly upon the watch for selfishness in others; and holding others at a distance by suspicions and distrusts, wonders why they don't approach, and don't confide, and calls that selfishness in them.

Je viens de finir la lecture de Martin Chuzzlewit (1842) et le visionnage de l'adaption signée BBC (1994) et j'ai énormément aimé les deux.

Mais commençons par le livre. Martin Chuzzlewit, grand-père, ne veut plus rien savoir de Martin Chuzzlewit, son petit fils chéri, depuis que celui-ci lui a informé qu'il a l'intention de marier Mary, la jeune protégée du vieil homme. Par contre Martin sr. se laisse courtiser par Mr. Pecksniff, architecte pompeux, incapable et riche, apparemment sans se rendre compte de sa duplicité. Martin jr. ne voit d'autre issue que de partir en Amérique chercher sa fortune, mais cette aventure va vite tourner en fiasco... La parcelle de terre qu'il a obtenue dans une ville appelée "Eden" s'avère être un trou perdu aux fin fonds du monde.

Entre-temps le vieil Anthony est mort, frère de Martin sr. S'agit-il d'une mort naturelle, ou bien, Jonas, fils d'Anthony et beau-fils de Pecksniff, a-t-il quelque chose à voir là-dedans ? Jonas ne sait pas qu'on le fait suivre par un détective privé....

Une intrigue un peu décousue, mais néanmoins très chouette, assez noire, mais parsemée de pas mal d'humour aussi. Les aventures de Martin jr. en Amérique sont hilarantes, imbues d'une grande tragi-comédie. Et la chasse au meurtrier potentiel, Jonas, semblent être droit sortie d'un roman noir...

Mais ce qui m'a encore plus fasciné dans ce roman et ce qui me le rendra inoubliable, ce sont les caractères particulièrement hauts en couleur et marquants.

Dans le "camp des méchants" il y a Mr. Pecksniff bien sûr, tout simplement l'incarnation d'un homme pompeux, hypocrite et finalement pathétique - trop bien. A côté de lui Jonas, gredin archétypique et en même temps très moderne dans la manière dont il traite sa femme. Fascinant.

Dans le "camp des bons" comment ne pas aimer Mr. Pinch cet homme si bon et si désintéressé même dans l'amour? Et comment ne pas s'attacher à ce grand optimiste qui est Mark Tapley dont la bonne foi est si contagieuse que même Martin jr. n'y reste pas insensible?

Et n'oublions pas Mrs. Gamp bien sûr, l'infirmière sans pareil, et son amie invisible, Mrs. Harris! Et Merci, appelé Merry, une des filles Mr. Pecksniff, vaine, superficielle, et toujours riante au début qui finira par se transformer suite aux épreuves qu'elle doit surmonter dans son mariage malheureux avec Jonas...

Voilà une très très bonne lecture et une très bonne surprise, dommage que ce roman soit relativement peu connu, il vaut la peine d'être lu! Bleak House et Our Mutual Friend resteront cimentés comme mes Dickens préférés, mais je le vois pas trop loin derrière, au niveau de la Little Dorrit peut-être. N'hésitez surtout pas! cheers





Et maintenant venons à l'adaptation signée BBC et tournée en 1994. Une très bonne surprise là aussi. Le scénario, rédigé par l'auteur David Lodge, est extrêmement bien fait en vue de réduire ce pavé de 700 pages en une mini-série de 5 heures. La seule chose que je regrette c'est que les aventures en Amérique ne soient guère évoquées, c'est dommage, j'ai beaucoup aimé cette partie du livre.

Du côté des acteurs, il faut guère le dire, c'est au top. Le "duo infernale" formé par Paul Scofield dans le rôle de Martin sr et Tom Wilkinson comme Mr. Pecksniff, génial. J'ai aussi beaucoup aimé Philip Franks dans le rôle de Tom Pinch et Julia Sawalha comme Merry. Mais tous sont vraiment très très bien à l'exception peut-être de l'acteur incarnant Martin jr. qui reste étrangement pâle (j'ai vérifié sur imdb, il n'a pas fait grand chose après).

Un petit b-mol concernant les aspects visuels: ce film a déjà légèrement vieilli de ce côté là et les décors n'ont rien du rayonnement de P&P, tournée seulement un an après. Mais ce n'est pas trop grave, c'est vraiment une très très bonne adaptation. Ceci dit, ça ne me dérangerait pas du tout que la BBC reprenne le "sujet" dans les 2 ou 3 ans à venir, peut-être dans une adaptation de 7 ou 8 heures ce qui permettrait de mieux intégrer les aventures américaines? On peut toujours rêver... Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
manue
Star Sheep Trooper
avatar

Nombre de messages : 2133
Age : 47
Localisation : Sous un camphrier géant
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Martin Chuzzlewit   Jeu 22 Jan 2009 - 19:56

Merci Lesezeichen pour ce commentaire.
Après une lecture enthousiate et fiévreuse de "L'ami commun", je ne savais pas trop avec quel Dickens continuer.
Ben, c'est fait.
Je continue avec Martin Chuzzlewit. cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
keisha
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1155
Age : 65
Date d'inscription : 07/03/2008

MessageSujet: Re: Martin Chuzzlewit   Lun 21 Déc 2009 - 11:38

Lu il y a quelques mois, mais pas vu l'adaptation. J'ai (évidemment) adoré. Quels personnages!
Ce roman vient juste après Bleak house dans mes chouchous dickensiens. Nichloas Nickleby est à lire aussi.
Je précise que je n'ai pas encore lu L'ami commun, ce sera le suivant sans doute!
Revenir en haut Aller en bas
http://enlisantenvoyageant.blogspot.fr/
Muezza
Almost Unearthly Thing
avatar

Nombre de messages : 3230
Age : 44
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Martin Chuzzlewit   Lun 21 Déc 2009 - 11:44

Merci Keisha, ça me rappelle que le roman m'attend dans ma bibliothèque (merci madame le bouquiniste Very Happy ), tout comme l'adaptation d'ailleurs qui fait partie du coffret Dickens de la BBC UK, avec sous-titres anglais Wink
Revenir en haut Aller en bas
Darcy
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 5810
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Martin Chuzzlewit   Lun 31 Jan 2011 - 15:09

Je finis l'afaire Jane Eyre de Japser Fforde et il m'a donné de me replonger dans Dickens que j'ai beaucoup négligé. En plus, je viens de voir la atrès bonne adaptation de David Copperfield.
je prévois de regarder et de lire Nicolas Nickelby, Martin Chuzzlewit, et Oliver Twist.
C'est un peu pénible Amazon ne précise pas toujours quand les adaptations sont sous-titrées ou non (en anglais). Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Miss Trotwood
Extensive reading
avatar

Nombre de messages : 223
Age : 49
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 03/08/2013

MessageSujet: Re: Martin Chuzzlewit   Sam 31 Aoû 2013 - 12:05

J'ai fini de lire Martin Chuzzlewit et j'ai été un peu déçue par ce Dickens.

Certes, on y retrouve l'énergie, le mordant et les talents de fin psychologue de Dickens, ainsi que des personnages inoubliables comme seul Dickens en a le secret, en particulier Mrs Gamp et Pecksniff.

Mais j'ai trouvé l'histoire souvent un peu tirée par les cheveux, avec des revirements à mon avis invraisemblables : l'égoïste qui devient altruiste, le timide Tom Pinch qui prend énergiquement la défense de sa soeur... Les aventures de Martin en Amérique m'ont ennuyée, j'ai l'impression que Dickens s'est laissé aveugler par toutes sortes de préjugés anti-américains, et que les Américains ont beaucoup changé depuis cette époque. Enfin, j'ai trouvé le dénouement inutilement compliqué (à partir du meurtre et toutes les explications qui s'ensuivent).

J'ai noté aussi que les seuls personnages féminins intéressants sont ceux qui sont antipathiques. Les autres femmes sont passives, deviennent totalement muettes lors des scènes importantes, et sont traitées avec condescendance par Dickens (surtout Ruth Pinch). Bon, je sais que c'est l'un des défauts de Dickens d'être un peu machiste, mais dans les autres romans de lui que j'ai lu jusqu'ici, il y a toujours eu au moins un personnage féminin à la fois intéressant et sympathique (sauf dans Pickwick).

Bref, un roman que j'ai trouvé souvent intéressant, mais je ne le rangerais pas parmi mes Dickens préférés.
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10437
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Martin Chuzzlewit   Dim 1 Sep 2013 - 11:33


Merci pour ton commentaire Miss Trotwood. Si je me souviens bien de ce que j'ai lu dans la biographie de Dickens par Claire Tomalin, ce roman, dont j'ignorais l’existence avant ma lecture, a été écrit juste après son premier séjour aux Etats-Unis, dont il est revenu très déçu et peu enthousiaste. Ses impressions sur le pays et ses habitants doivent bien transparaître dans l'ouvrage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5612
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Martin Chuzzlewit   Mar 19 Juin 2018 - 22:31

9 juin : Bon, eh bien entre enthousiastes et un peu déçus, une bonne adaptation à la clef... on va entrer aussi, Ju et moi, dans ce roman méconnu, pour notre été victorien ! Qui veut se joindre à nous ?

EDIT : premier chapitre bien sarcastique, et l'ami Dickens en fait des tonnes, (cela devait être des blagues de choix à l'époque) pour faire en gros passer le message : les Chuzzlewit sont des parvenus qui voudraient bien qu'on les croit sortis de la cuisse de Jupiter. Enfin je crois...


Dernière édition par Selenh le Mer 1 Aoû 2018 - 5:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10604
Age : 27
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Martin Chuzzlewit   Mer 20 Juin 2018 - 8:42

De mon côté, j'ai lu les 6 premiers chapitres, et ça va mieux depuis la fin du chapitre 5 sunny
Avant c'était la grosse galère, très descriptif, je pense que je suis passée à côté de pas mal de choses... J'ai failli abandonner c'est dire (en même temps, en ce moment, je ne suis pas dans le meilleur état d'esprit pour lire un pavé en anglais Rolling Eyes ).
Depuis l'arrivée du jeune Martin, ça va un peu mieux et j'ai bien aimé ce que j'ai lu Smile
En espérant que ça continue ainsi par la suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 15975
Age : 21
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Martin Chuzzlewit   Mer 20 Juin 2018 - 18:24

Bonne lecture, les filles ! sunny Merci pour vos premiers avis I love you
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
avatar

Nombre de messages : 7136
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Martin Chuzzlewit   Jeu 21 Juin 2018 - 9:07

Oui je vais suivre vos progrès également sunny 
J'ai jeté un coup d'oeil à Wiki, qui indique que ce roman traite de l'égoïsme.
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5612
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Martin Chuzzlewit   Jeu 21 Juin 2018 - 9:48

Oui, de l'égoïsme certainement, et de tous ses corollaires, à commencer par l'hypocrisie du premier des personnages principaux que le lecteur peut cerner dans les premiers chapitres, un grand-oncle de Martin qui essaie de mener le bal au cœur de la situation initiale que je vois maintenant s'organiser : un vieil homme riche va mourir, toute la famille débarque telle un vol de vautours autour du cadavre à venir et se polarise sur la présence d'une jeune protégée du vieil homme qui lui sert visiblement de bâton de vieillesse. 
Le vieil homme, le premier Martin Chuzlewit, est lui-même obsédé par l'idée de ne pas laisser ses biens à quelqu'un de cupide et de vénal, et pour éviter que sa jeune compagne lui reste attachée par des espérances d'héritage a mis au clair avec elle dès le départ qu'elle ne recevrait rien. 
L'absurde de la situation, c'est qu'il est tellement paranoïaque qu'il ne voit pas à qui léguer son argent et que cela est en train de rendre son début d'agonie tout-à-fait déchirant.

Pour moi la difficulté jusque-là, et je t'en admire d'autant plus Ju de lire en anglais, c'est que Dickens depuis le départ adopte un ton persifleur, sarcastique, ironique, au mieux plaisant, pour tout narrer, y compris la description en mouvement de la nature ou les dégâts du vent. 
C'est assez déconcertant, et pour mieux m'y retrouver je me suis imaginé, ce qui est peut-être vrai étant donné la chronologie biographique de l'auteur, qu'il écrivait en se projetant déjà dans ses lectures publiques, qui avaient un énorme succès. 
Je comprends mieux, à partir de ce postulat que le texte serait écrit pour être oralisé par un Dickens très au fait de ses qualités de conteur, le ton systématiquement mordant, ou au moins plaisant pour les choses les moins caricaturales.
Et je viens comme toi Ju te voir arriver dans une auberge le jeune Martin, qui  dès l'abord montre-lui aussi un trait d'égoïsme car malgré sa politesse verbale il se positionne de façon à récolter pour lui seul la chaleur du feu dans la salle commune.
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10604
Age : 27
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Martin Chuzzlewit   Jeu 21 Juin 2018 - 10:27

Et ce n'est pas fini pour l'égoïsme du jeune Martin, j'en suis au cours du chapitre 7 et ça continue Wink Néanmoins je l'aime bien, depuis son arrivée, je comprends mieux ce qui se passe, et puis j'aime beaucoup Tom Pinch I love you
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5612
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Martin Chuzzlewit   Ven 22 Juin 2018 - 13:52

21.06.2018L'égoïsme de Martin est traité de façon moins caricaturale et plus psychologique que celle du reste de la famille, c'est vrai. Et pour le moment il s'agit de ce qu'on pourrait qualifier d' "égoïsme de la jeunesse" de quelqu'un qui ne se rend pas encore compte... et cela ne préjuge pas d'un mauvais fond pour autant.

22.06.2018
Me voici à peu près à la moitié du premier tome et tout à fait contente maintenant de m'être embarquée dans cette lecture. Le ton par trop caustique du début a laissé place à un style tout à fait fluide et je participe avec grand plaisir aux aventures picaresques de Martin. 
Petit cœur tendre comme je le suis je m'épanouis particulièrement de nous voir accompagnés des belles personnes que sont Tom Pinch et Mark Tapley. Je ne dois pas me tromper beaucoup en supposant que la nature encore teintée de jeune arrogance du héros éponyme gagnera à leur fréquentation.
..
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10604
Age : 27
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Martin Chuzzlewit   Ven 22 Juin 2018 - 15:07

De mon côté je suis en séminaire, donc pas lu une ligne depuis hier matin.
Je n'ai pas de notion de tome, tout est en un gros volume, ça correspond à quel chapitre selenh ?
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5612
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Martin Chuzzlewit   Ven 22 Juin 2018 - 20:57

J'en suis au chapitre 14. Le départ en Amérique de Martin se profile à l'horizon de ses projets. Je vais peut-être en t'attendant aller donner un coup d'œil à Dombeh et fils, que je dois lire en binôme avec Petit Faucon.
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10604
Age : 27
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Martin Chuzzlewit   Mer 27 Juin 2018 - 8:58

J'ai enfin réussi à te rattraper (dur dur de trouver des moments tranquilles en ce moment Rolling Eyes ) et j'ai terminé le chapitre 13 ce matin.
C'est bon, je suis enfin bien rentrée dans l'histoire et c'est du coup beaucoup plus agréable à lire même si des passages restent difficiles...
Je trouve le personnage de Martin junior pas des plus sympathiques (il est encore bien égoiste et imbu de sa personne) mais c'est d'autant mieux, ça évite les personnages trop lisses.
Hâte de voir ce que son voyage en Amérique va donner, en espérant qu'on ne perde pas de vue ceux qui restent sur le territoire anglais.

Cependant, ne te presse pas Selenh, tu peux me laisser prendre un peu d'avance, tu me rattraperas facilement Wink
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10604
Age : 27
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Martin Chuzzlewit   Lun 2 Juil 2018 - 10:16

J'ai commencé le chapitre 21 ce matin.
Je ne lis pas à un gros rythme, je prends mon temps Smile
L'histoire est plus ou moins intéressante par moments, j'ai eu du mal avec les débuts en Amérique du jeune Martin. Je préfère les passages à Londres pour le moment en fait Wink J'ai beaucoup aimé le comportement du cousin Jonas au chapitre 20, je le sentais un peu venir mais ça m'a quand même fait bien sourire Laughing
J'aime beaucoup le personnage de Mary dans le peu qu'on a pu voir, elle semble beaucoup plus sympathique et sensée que son prétendant !
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5612
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Martin Chuzzlewit   Lun 2 Juil 2018 - 11:06

J'avoue que j'ai passé en lecture rapide sur les premières mondanités américaines, qui ont pour but de faire la satire des mœurs de ces gens tels que les voyait Dickens et dont je n'ai absolument pas les références d'époque. Cette partie a donc beaucoup vieilli et son comique m'échappe ou me paraît de la grosse machine.


Dernière édition par Selenh le Mer 1 Aoû 2018 - 5:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10604
Age : 27
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Martin Chuzzlewit   Lun 2 Juil 2018 - 11:11

Ah tu me rassures !
Je l'ai lu rapidement aussi, j'ai essayé de me concentrer mais avec la barrière de la langue en plus, c'était pas suffisamment intéressant pour que je me force lol!
Tu en es à quel chapitre ?
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10604
Age : 27
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Martin Chuzzlewit   Mer 4 Juil 2018 - 8:47

Double post pour dire que j'ai failli faire une overdose de lecture hier soir Embarassed
J'étais seule chez moi, sans avoir grand chose à faire (ou plutôt pas envie de faire grand chose avec la chaleur) et je me suis dit que j'allais en profiter pour avancer un peu dans cette lecture...et j'y étais encore 5h après^^ Ca faisait très longtemps que je n'avais pas lu autant d'affilé (ou quasi).
Donc j'en suis ce matin au chapitre 48, désolée Selenh, j'ai un peu abusé pour le coup Rolling Eyes

Mais sinon mon intérêt reste fluctuant en fonction des chapitres et des personnages. J'aime beaucoup toute l'histoire autour de Tom Pinch, sa sœur et M.Westlock. J'aime bien les parties avec Pecksniff et ses filles (même s'ils sont fort loin d'être aussi sympathique lol! ). Par contre les passages avec Jonas ou même certains avec Martin m'ont ennuyé et j'ai dû lire un peu plus vite par moments...
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
avatar

Nombre de messages : 5612
Age : 59
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Martin Chuzzlewit   Mer 4 Juil 2018 - 9:26

Voilà qui prouve en tout cas que ce livre ne te tombe pas des mains ! Je n'en suis pas aussi loin bien sûr, mais je m'amuse bien à voir Jonas mettre au point son projet de mariage... Ce doit être vers le chapitre 22. Les Américains vus par Dickens continuent à en prendre pour leur grade.
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10604
Age : 27
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Martin Chuzzlewit   Mer 4 Juil 2018 - 10:31

Bonne continuation Very Happy
J'aimerais passer à autre chose rapidement, car c'est une lecture un peu compliquée pour cette période, donc je suis contente d'avoir eu l'occasion de bien avancer, je devrais le finir d'ici la fin de la semaine Smile
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 15975
Age : 21
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Martin Chuzzlewit   Mer 4 Juil 2018 - 18:37

Et bien Ju ! Bravo pour ton rythme de lecture ! Vos commentaires sont très intéressants drunken
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10604
Age : 27
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Martin Chuzzlewit   Ven 6 Juil 2018 - 9:09

Je l'ai terminé hier. La fin est plutôt intéressante à suivre, même si un peu prévisible.
Il ne fera pas partie de mes Dickens préférés, loin s'en faut, mais je suis contente de l'avoir lu ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Martin Chuzzlewit   

Revenir en haut Aller en bas
 
Martin Chuzzlewit
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Martin Chuzzlewit
» Etude des supports textiles du peintre Henri Martin . (fibre, identification, tissage)
» [Provost, Martin] Bifteck
» Coté carton, coté cartoon : le Martin-Baker MB5
» [Solares, Martin] Les minutes noires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XIXème siècle et antérieurs) :: Charles Dickens-
Sauter vers: