Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Vampires: Mythes et Légendes, anciens et modernes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Marian
Sherwoodian Dreamy Quill


Nombre de messages : 3076
Age : 26
Localisation : Bordeaux, un café à la main, un livre dans l'autre...
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Vampires: Mythes et Légendes, anciens et modernes   Lun 1 Aoû 2011 - 21:28

Sale Panda a écrit:
En revanche, je n'ai jamais vu Nosferatu, et j'espère bien combler ce manque un jour ou l'autre !
Je l'aai vu. Et c'est le vampire avec la tête la plus drôle que j'ai jamais vu...
Revenir en haut Aller en bas
Panda
Tardy mate


Nombre de messages : 4571
Age : 30
Localisation : In the Dragon's lands
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Vampires: Mythes et Légendes, anciens et modernes   Lun 1 Aoû 2011 - 21:39

Marian a écrit:
Sale Panda a écrit:
En revanche, je n'ai jamais vu Nosferatu, et j'espère bien combler ce manque un jour ou l'autre !
Je l'aai vu. Et c'est le vampire avec la tête la plus drôle que j'ai jamais vu...

scratch Pourtant, de mémoire, sa tête est loin d'être drôle. N'y-a-t-il pas eu, d'ailleurs, une légende quant à l'acteur qu'on a soupçonné d'être un véritable vampire ?
Revenir en haut Aller en bas
http://pandamoufle.hautetfort.com/
Queen Margaret
Knight in white muslin


Nombre de messages : 6937
Age : 32
Localisation : A la gare avec John Thornton.
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Re: Vampires: Mythes et Légendes, anciens et modernes   Lun 1 Aoû 2011 - 21:56

marie21 a écrit:
On peut être quand même fasciné par les histoires de vampires et le mythe du vampire mais ça ne veut pas dire qu'on y croit! Wink
en tout cas, j'assume totalement ma fascination pour Angel, Spike et Drusilla (elle est géniale, totalement cinglée celle-là!!) les personnages vampires de la série Buffy tout comme j'assume totalement le fait d'être fan de la série Buffy, The Vampire Slayer qui est beaucoup plus profonde qu'une histoire de vampires et de tueuse. si on regarde bien, c'est plus une allégorie de l'adolescence américaine et les problèmes que les adolescents peuvent rencontrer dans leur vie! mais c'est aussi une bonne série qui explore bien le mythe du vampire et de façon plus complexe que ne l'a fait S. Mayer avec sa saga Twilight! Rolling Eyes Avec Edward, on a un gentil vampire qui renvoie l'image du faux "bad boy", le "bad boy" étant tendance pour les filles qui rêvent du grand amour.

Angel, c'est déjà un vampire beaucoup plus complexe, qui a une histoire et une personnalité très riches!
marie: pour Angel, Drusilla et Spike. Je suis fan (un peu moins maintenant même si je prends toujours plaisir à regarder la série) de Buffy. cheers Je n'ai jamais vu Twilight donc ne peut juger mais les bandes annonces ne m'ont jamais attirées Evil or Very Mad Angel, un personnage incroyable, je suis d'accord aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8823
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Vampires: Mythes et Légendes, anciens et modernes   Lun 1 Aoû 2011 - 23:42

Ben moi, je suis du côté vampire de la Force depuis toute petite (la faute au Petit Vampire... le romn,, pas la BD lol!... je dois même être une des rares à avoir imaginé que mes amis imaginaires étaient des vampires Twisted Evil lol! lol!)(hum, enin là, c'est plus dans le coming out, je pense ..)

Sinon, à la question Croyez vous aux vampires? je dirais ... ça dépends. Rationnellement non.. mais j'ai dormi longtemps la fenêtre fermée (ou les volets bien fermés XD) parce que bon, on sait jmais hein lol! (oui, tous les vampires étaient pas forcément mes amis imaginaires... ^^)

Mais je dois avouer que le mythe du vampire m'intéresse assez, soit par son évolution, soit par les implications qu'il y a derrière depuis le romantisme en particulier. Enfin même avant, le mythe dela créture maudite suceuse de sang existe dans toutes les cultures... mais ce qui m'intéresse plus, c'est l'origine humaine des vampires "occidentaux"... ils représentent une sorte de contre-pouvoir à la morale... du moins les vampires de la littérature (d'où souvent la forte connotation sensuelle voir sexuelle qui y est affiliée...). Alors qu'un vampire à l base, c'est un mort-vivant bien plus proche de l'image actuelle des zombies (qui eux normalement sont des humains possédés par un sorcier vaudou... c'est intéressant aussi de voir ce glissement de sens et cette évolution culturelle ^^)

@Marian:j'ai jamais vraiment trouvé Nosferatu drôle moi, même sa tête... il a plutôt tendance à bien me foutre les jetons... affraid
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
clinchamps
Oshaberi Sensei


Nombre de messages : 46721
Age : 73
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Vampires: Mythes et Légendes, anciens et modernes   Mar 2 Aoû 2011 - 0:57

Nosferatu ne m'a jamais fait rire, je dois même dire que c'est le vampire que je trouve le plus effrayant et émouvant à la fois, le fait du film muet donnant un plus grand pouvoir à l'image en noir et blanc et aux effets de lumière !!
je ne crois pas aux vampires, bien évidemment, mais j'aimerais qu'ils existent, comme les fantômes et les voyages dans le temps, et aussi les univers parallèles. Ce sont des hypothèses passionnantes qui ouvrent sur des mondes où le merveilleux (pas le beau, le sens littéral du mot !) et la fantaisie sont de règle. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Marian
Sherwoodian Dreamy Quill


Nombre de messages : 3076
Age : 26
Localisation : Bordeaux, un café à la main, un livre dans l'autre...
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Vampires: Mythes et Légendes, anciens et modernes   Mar 2 Aoû 2011 - 1:01



Ok il a peut-être une spooky face, mais il y a quand même cet air avec ses grandes oreilles, ses longues dents et ses looongs ongles qui fait que je n'arrive jamais à le prendre au série. Sans parler de ses yeux tout exorbités...
Revenir en haut Aller en bas
Queen Margaret
Knight in white muslin


Nombre de messages : 6937
Age : 32
Localisation : A la gare avec John Thornton.
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Re: Vampires: Mythes et Légendes, anciens et modernes   Mar 2 Aoû 2011 - 8:44

Je dirai qu'avec le temps, l'image du vampire s'est nettement améliorée par rapport à ce Nosferatu. lol! Parce qu'entre Dracula (version Gary Oldman of course) Angel, Edward (c'est ça hein le héros de Twiligth, je sais pas trop Embarassed ), et j'en passe... Le vampire est devenu beaucoup plus attirant Very Happy
Il faudrait que je le vois ce film muet scratch

Bien évidemment, j'ai eu ma periode "vampire" aussi sans pour autant y croire, j'étais attirée par ce mythe quand j'étais ado. Je ne parle pas des livres car il y a 10 ans on en trouvait pas tant que ça. Le plus facile à avoir était celui de Bram Stoker. Mais bon vu que je lisais des biographies sur Jack L'Eventreur, la bête du Gévaudan et d'autres trucs un peu glauques...pas étonnant que les vampires faisaient partie de ma liste.
Je pense que c'est plus par rapport à ce que les réalisateurs en ont fait ces dernières années, l'image qu'ils en donnent. Comme dit Kusanagi,
Citation :
la forte connotation sensuelle voir sexuelle qui y est affiliée
est aujourd'hui toujours utilisée dans les films ou séries et avec un acteur/actrice toujours bien fait de sa personne Very Happy Pas étonnant qu'il existe des fantasmes à leur sujet. Un beau visage fait vendre même si c'est la pire créature. Je doute de voir un film qui montre l'inverse.

Shilla et Angelynn l'expliquaient dans leurs articles mais ça serait interessant de trouver plus d'infos sur l'évolution du "visage" des vampires. Allez on va lancer une lecture commune pour en débattre lol!

Revenir en haut Aller en bas
Panda
Tardy mate


Nombre de messages : 4571
Age : 30
Localisation : In the Dragon's lands
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Vampires: Mythes et Légendes, anciens et modernes   Mar 2 Aoû 2011 - 9:21

Je sais, je vais donner l'impression d'être accro et de ne jurer que par elle (ce qui n'est pas le cas, hein, je n'ai pas relu ses livres depuis 10 ans, c'est surtout que j'ai été fan à une époque et que je connais ses oeuvres mieux que les autres faisant références aux vampires) mais Anne Rice a du beaucoup jouer dans l'image du vampire. Elle a réinventé le mythe à sa manière

Spoiler:
 

et a incorporé beaucoup de sensualité à ses personnages
Spoiler:
 

Il est vrai aussi que Gary Oldman / Dracula a participé à ce changement dans l'apparence du vampire mais je ne sais plus si c'était le cas dans le livre de Bram Stoker scratch

Finalement, je pense que c'était un changement plus ou moins inévitable, car lorsqu'on est enfant, on joue à se faire peur, mais lorsqu'on devient adolescent voir adulte, on veut de l'interdit et de la sensualité : quoi d'autre qu'un vampire (ou d'autres créatures surnaturelles) peut mieux remplir ce rôle ? (un rocker ou un rappeur, bien, bien...). Quant aux histoires d'amour, ça permet de toucher aux thèmes de l'amour impossible (je n'ai pas lu Twilight, mais j'ai toujours pensé que c'était un peu comme Roméo et Juliette, sauf qu'au lieu d'avoir deux familles ennemies, on a deux races ennemies. Mais peut-être que je me plante lol!) et d'avoir un rapport à la vie différent (mais qui devient assez « bateau ») : comment fait un vampire qui voit mourir tous les siens pour construire une histoire d'amour avec une humaine ? Faut-il la vampiriser ? Est-on condamné à la solitude ? Ces questions marchent moins bien si les deux héros sont humains (donc on préfère un vampire, ou un timelord).

Peut-être que le changement dans le mythe vampirique a eu lieu à une époque où les légendes devenaient moins réelles et où on n'avait plus besoin de faire peur ainsi à ses enfants pour les prévenir des dangers (je dis ça parce qu'on m'a appris au lycée que dans le Petit Chaperon Rouge, le loup faisait référence aux pédophiles - et du coup, je vois dans tous les contes et mythes une sorte de mise en garde déguisée à la population), d'autant plus que la science est devenue de plus en plus compétence pour expliquer certains mystères (comme la porphyrie, par exemple).

Bon, cela dit, j'écris, j'écris, mais ça serait mieux si je ne faisais pas que des suppositions et que je me renseignais un peu hein tongue C'est juste que je trouve cette question intéressante Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://pandamoufle.hautetfort.com/
Perséphone
Lady à la rescousse


Nombre de messages : 309
Age : 28
Localisation : in the TARDIS, 221b Baker Street, Wonderland
Date d'inscription : 06/07/2011

MessageSujet: Re: Vampires: Mythes et Légendes, anciens et modernes   Mar 2 Aoû 2011 - 10:34

Tu sais que c'est loin d'être idiot ce que tu racontes Panda? (je m'apprétais à rire et en fait non...un peu déçue quand même lol! )
Je suis d'accord avec toi Anne Rice a donner une nouvelle image du vampire, en plus des éléments que tu as cité je dirais: qu'ils sont déjà les héros de l'histoire auxquels on s'attache. Ce n'est pas du tout le cas de Dracula qui est le méchant à abattre. Dans le livre on est beaucoup plus du côté de Mina et de Van Helsing! (sauf que Coppola en a fait un héros tragique et amoureux et qu'il a du coup détourné le roman, c'est ce qui m'avait le moins plu dans le film d'ailleurs, je trouvais Dracula beaucoup plus crédible en méchant sanguinaire qu'en amoureux transi même si Gary Oldman gniiiiiiiiiiiiiiiiii, fin du HS). Et puis les vampires de chez Anne Rice sont fascinants, éblouissants, beaux ce qui n'était pas du tout le cas du vampire à la base.
Pour le côté:
Spoiler:
 
tu m'apprends quelque chose, je ne m'en souvenais pas. Ceci dit ce n'est pas plus mal ça nous change du délire True Blood parce qu'à certains moments tu as l'impression qu'ils ne font que ça... scratch

Sale Panda a écrit:

Finalement, je pense que c'était un changement plus ou moins inévitable, car lorsqu'on est enfant, on joue à se faire peur, mais lorsqu'on devient adolescent voir adulte, on veut de l'interdit et de la sensualité : quoi d'autre qu'un vampire (ou d'autres créatures surnaturelles) peut mieux remplir ce rôle ? (un rocker ou un rappeur, bien, bien...). Quant aux histoires d'amour, ça permet de toucher aux thèmes de l'amour impossible (je n'ai pas lu Twilight, mais j'ai toujours pensé que c'était un peu comme Roméo et Juliette, sauf qu'au lieu d'avoir deux familles ennemies, on a deux races ennemies. Mais peut-être que je me plante lol!) et d'avoir un rapport à la vie différent (mais qui devient assez « bateau ») : comment fait un vampire qui voit mourir tous les siens pour construire une histoire d'amour avec une humaine ? Faut-il la vampiriser ? Est-on condamné à la solitude ? Ces questions marchent moins bien si les deux héros sont humains (donc on préfère un vampire, ou un timelord).


Je suis assez d'accord avec toi là dessus! Les mythes changent avec le temps, maintenant le vampire fascine il ne fait plus vraiment peur (Twilight, True Blood), alors que aux origines ça foutait vraiment la frousse. C'est vrai qu'on sent l'évolution dans le mythe du vampire avec le passage à l'adolescence ou à l'âge adulte. (ceci dit je préfère un time Lord parce que c'est foxy, que ça a deux coeurs et que ça ne risque pas de me bouffer pendant mon sommeil...Comment ça je détourne le sujet? )

Sale Panda a écrit:
Peut-être que le changement dans le mythe vampirique a eu lieu à une époque où les légendes devenaient moins réelles et où on n'avait plus besoin de faire peur ainsi à ses enfants pour les prévenir des dangers (je dis ça parce qu'on m'a appris au lycée que dans le Petit Chaperon Rouge, le loup faisait référence aux pédophiles - et du coup, je vois dans tous les contes et mythes une sorte de mise en garde déguisée à la population), d'autant plus que la science est devenue de plus en plus compétence pour expliquer certains mystères (comme la porphyrie, par exemple).

Pour le Petit Chaperon rouge tu as diablement raison! Et encore tu n'as pas lu la signification de la Belle au bois dormant ou du petit poucet affraid

@Gaëlle: Ton article était super intéressant. tu as la version complète?
Revenir en haut Aller en bas
http://bibliothequepersephone.blogspot.com
marie21
Lost in RA Sunbae


Nombre de messages : 15337
Age : 37
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Vampires: Mythes et Légendes, anciens et modernes   Mar 2 Aoû 2011 - 10:53

Miss Margaret a écrit:
Je dirai qu'avec le temps, l'image du vampire s'est nettement améliorée par rapport à ce Nosferatu. lol! Parce qu'entre Dracula (version Gary Oldman of course) Angel, Edward (c'est ça hein le héros de Twiligth, je sais pas trop Embarassed ), et j'en passe... Le vampire est devenu beaucoup plus attirant Very Happy
Il faudrait que je le vois ce film muet scratch

Comme dit Kusanagi,
Citation :
la forte connotation sensuelle voir sexuelle qui y est affiliée
est aujourd'hui toujours utilisée dans les films ou séries et avec un acteur/actrice toujours bien fait de sa personne Very Happy Pas étonnant qu'il existe des fantasmes à leur sujet. Un beau visage fait vendre même si c'est la pire créature. Je doute de voir un film qui montre l'inverse.

c'est très intéressant comme débat! sunny Oui, je trouve aussi que le "visage" du vampire avec le temps -les romans et les séries/ films - est devenu non seulement plus attirant mais aussi moins dangereux. Je parle là du cas Edward! lol! J'ai lu presque les 4 tomes de Twilight en anglais et cela va sans dire que les bouquins sont encore meilleurs par rapport aux films, puisque l'histoire de Edward et de sa famille vampire est quand même très bien explorée dans les livres et c'est ce que j'ai aimé! Mais Edward n'a pas du tout le côté dangereux et cruel que peut avoir Angel quand il devient Angelus, et encore plus si on le compare à Dracula! La "beauté" du vampire évolue également. Le côté sexy de Angel et de Edward est fortement accentuée dans Buffy et dans Twilight. Edward est décrit comme un jeune homme vraiment très beau, un peu pâle du visage certes, lol! mais en plus, il ne craint pas vraiment le soleil mais il brille. on peut voir dans cette allusion la métaphore du vampire/ de l'homme qui attire! De plus, le côté dangereux du vampire chez Edward est quasi inexistant! Razz par contre, ce qui est bien mis en évidence chez Edward et qui était également très présent chez Angel et Spike, c'est l'attirance sexuelle, atténuée chez Edward puisqu'il essaie de contrôler, très forte chez Angel et Dracula que les vampires ont pour leurs proies! Donc je rejoins tout à fait Kusanagi sur ce point, c'est évident dans les films et livres que vampires et sexe sont étroitement liés! Ils sont tous attirés par le "sang" mais ça a une forte connotation sexuelle. Pour Edward, il n'y a que le fait qu'il soit fortement attiré par le sang de Bella qui fait de lui encore un vampire. Mais on comprend vite que cette attirance est une métaphore pour décrire le désir adolescent. Wink Cette connotation sexuelle chez le vampire est encore plus accentuée dans Buffy. Je ne peux pas trop parler de Dracula étant donné que ça fait très longtemps que je n'ai pas vu le film de Coppola et je n'ai pas lu le livre! mais l'allusion sexuelle est évidente là aussi! Wink

Ce qui m'a frappé avec l'image du vampire dans Buffy, c'est que l’héroïne, Buffy est non seulement attirée par lui en non vampire mais l'aspect monstrueux/ le physique lorsque le visage change, de Angel ne la rebute pas! Je me souviens très bien d'une scène où elle l'embrasse alors qu'il a encore le visage du vampire avec les crocs! pale affraid ça change un peu puisque n'importe quelle fille normale aurait peur de voir cette physionomie monstrueuse du vampire, d'ailleurs à chaque fois, les victimes bien souvent des femmes poussent un cri d'horreur lorsqu'elles voient un vampires dans les films et séries! peut-être plus maintenant! scratch
Je ne me rappelle plus pour Edward! je suis en train de relire le 1er tome. je vérifierai! le fait qu'Edward ne soit pas un vrai vampire dangereux et cruel (désolée, mais le vampire peut être très cruel! cf Angel/ Angelus/ et Drusilla Suspect affraid lol! ) , j'ai complètement zappé s'il se changeait lui aussi (avec les crocs!) scratch J'ai l'impression qu'il n'y a même plus l'aspect monstrueux du vampire maintenant! scratch

@Sale panda: j'ai oublié Anne Rice! elle a modifié profondément l'image du vampire. Je crois que Joss Weddon s'était un peu inspiré de ses livres pour faire sa série Buffy! il y a plein de trucs à elle qu'on retrouve dans la série, à part la croix ! les vampires dans Buffy en ont peur et l'eau bénite!!! ça les tue!!! lol!


Dernière édition par marie21 le Mar 2 Aoû 2011 - 10:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gaelle
Suffolk's Sweetheart


Nombre de messages : 8446
Age : 37
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Vampires: Mythes et Légendes, anciens et modernes   Mar 2 Aoû 2011 - 10:55

Je passe en coup de vent parce que bon les vampires ne sont pas réellement ma tasse de thé mais bon ... Embarassed

Merci pour mon article Sale Panda et Perséphone ... Pour ce qui est de la version compléte ... tout y est lol! C'est ce que j'avais écrit sur mon ancien blog Arrow (soit dit en passant me suis fait peur en voyant la déco Embarassed ) ... Vous y trouverez le documentaire en question Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://wantingsomethingmore.hautetfort.com/
Perséphone
Lady à la rescousse


Nombre de messages : 309
Age : 28
Localisation : in the TARDIS, 221b Baker Street, Wonderland
Date d'inscription : 06/07/2011

MessageSujet: Re: Vampires: Mythes et Légendes, anciens et modernes   Mar 2 Aoû 2011 - 10:58

Merci!!!!!
Ceci dit moi non plus en y réfléchissant je ne suis pas attirée par les vampires. J'ai eu ma période au lycée notamment avec Dracula et les Anne Rice mais aujourd'hui ça ne m'attire plus. Notamment parce que comme disait Miss MArgaret on en mange à toutes les sauces.
Et puis je préfère les loups garous! C'est moins dangereux. lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://bibliothequepersephone.blogspot.com
Marian
Sherwoodian Dreamy Quill


Nombre de messages : 3076
Age : 26
Localisation : Bordeaux, un café à la main, un livre dans l'autre...
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Vampires: Mythes et Légendes, anciens et modernes   Mar 2 Aoû 2011 - 11:11

marie21 a écrit:
J'ai l'impression qu'il n'y a même plus l'aspect monstrueux du vampire maintenant! scratch
Non parce qu'on est à une époque où l'on apprend à respecter les différences et les autres êtres vivants. Maintenant le vampire a évolué parce que les zoos humains n'existent plus (même si c'est contestable...) du moins en soi, parce qu'on nous apprend à comprendre l'autre et que l'on pense qu'il est possible d'accorder une deuxième chance aux gens (plus de peine de mort dans de nombreux états, nombreuses réhabilitations et facilitations pour la sociabilisation des handicapés par exemple). Du coup il est normal que l'on voit surtout le vampire comme un ancien humain (car il a été humain avant !!) qui doit lutter intérieurement contre un instinct qui nous semble cruel et bestial, soit se jetter au coup de la première personne venue pour la vider de son sang. Ils peuvent changer et devenir de meilleures personnes plutôt que d'êtres des êtres cruels et sans remords. C'est le chemin qu'ont choisi les Cullen dans Twilight en préférant boire le sang des animaux plutôt qyue celui des humains, ou certains vampires dans True Blood qui se nourissent uniquement de True Blood ou sur leur compagnon, et enfin dans The Vampire Diaries en buvant le sang des animaux ou celui contenu dans les pochettes volées dans les hôpitaux. Bien sûr, leur principale lutte devient donc celle avec eux-même et pas contre leurs ennemis, et ça c'est terriblement d'actualité car nous avons tous des pulsions négatives enfouies en nous (conduite pas le fameux ça) et nous devons aussi lutter en permanence, mais c'est toujours plus difficile pour certaines personnes, surtout à une période que l'on appelle l'adolescence... Et puis c'est aussi une merveilleuse leçon de morale sur le fait que les gens peuvent changer et devenir meilleurs... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Mani911
Lallybroch's Time Traveler


Nombre de messages : 2156
Age : 29
Localisation : Castle Leoch
Date d'inscription : 22/11/2008

MessageSujet: Re: Vampires: Mythes et Légendes, anciens et modernes   Mar 2 Aoû 2011 - 11:13

Pour celles que ça intéresse, dimanche dernier, l'émisssion Les week ends extraordinaires sur Europe 1 était consacrée aux vampires et autres créatures du genre. Cette émission est revenue sur les origines du mythe, les oeuvres qu'il a inspiré ainsi que sur la tendance du moment (je vous préviens, nos vampirologues invités ne sont pas très fans de Twillight et compagnie... lol! Par contre, critiques plutôt positive sur True Blood) ) Pour celles qui veulent la podcaster, voici un lien: Arrow
Revenir en haut Aller en bas
http://readytobebitten.forumactif.org
marie21
Lost in RA Sunbae


Nombre de messages : 15337
Age : 37
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Vampires: Mythes et Légendes, anciens et modernes   Mar 2 Aoû 2011 - 11:17

Très intéressants vos posts, Salepanda et Perséphone!

Citation :
lorsqu'on devient adolescent voir adulte, on veut de l'interdit et de la sensualité : quoi d'autre qu'un vampire (ou d'autres créatures surnaturelles) peut mieux remplir ce rôle ? (un rocker ou un rappeur, bien, bien...). Quant aux histoires d'amour, ça permet de toucher aux thèmes de l'amour impossible (je n'ai pas lu Twilight, mais j'ai toujours pensé que c'était un peu comme Roméo et Juliette, sauf qu'au lieu d'avoir deux familles ennemies, on a deux races ennemies. Mais peut-être que je me plante lol!) et d'avoir un rapport à la vie différent (mais qui devient assez « bateau ») : comment fait un vampire qui voit mourir tous les siens pour construire une histoire d'amour avec une humaine ? Faut-il la vampiriser ? Est-on condamné à la solitude ? Ces questions marchent moins bien si les deux héros sont humains (donc on préfère un vampire, ou un timelord).
si c'est ça! mais elle veut très vite devenir comme lui, un vampire parce que le fait d'être déjà un an plus vieille que lui la terrorise! lol! par conséquent, c'est un peu ennuyeux parce qu 'Edward finit par céder! mais c'est vrai qu'au départ, c'est un amour un peu impossible pas vraiment à la sauce Roméo & Juliette mais plus dans l'amour interdit. Edward fait tout pour résister car c'est une humaine et il a peur de perdre le contrôle et de se laisser aller à son désir! Et Bella est attirée par lui parce qu'il est beau et parce qu'il est à l'écart par rapport aux autres élèves (sa famille aussi reste aussi bien à l'écart). en plus, il a un côté mystérieux qui attire Bella!
merci Mani911 pour le lien vers le podcast! Je vais l'écouter! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Panda
Tardy mate


Nombre de messages : 4571
Age : 30
Localisation : In the Dragon's lands
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Vampires: Mythes et Légendes, anciens et modernes   Mar 2 Aoû 2011 - 11:22

Merci Gaelle et Mani ! J'écouterai sans doute ça tout à l'heure.

(les Cullen n'ont rien inventé, Louis de la Pointe du Lac mangeait des rats bien avant eux tongue) Plus sérieusement, je ne sais pas comment est présenté le problème dans Twilight (d'après ce que j'ai compris, ils se disent « végétarien » parce qu'ils ne mangent pas de viande humaine), mais c'est une problématique qui est également abordée dans les romans d'Anne Rice : pendant un moment, Louis refuse de manger autre chose que des animaux pendant que Lestat lui demande de ne pas lutter contre sa nature (et si on considère que les vampires sont d'une nature différente / nouvelle race ; est-ce vraiment immoral pour eux de manger des êtres humains ? Après tout, on mange bien des bêtes nous, c'est sans doute du pareil au même pour eux tongue). En revanche, on apprend plus tard que Lestat finit par ne manger que des criminels et des personnes néfastes pour la population (on pourrait presque en revenir à la question de la peine de mort lol!).

C'est d'ailleurs là où réside la complexité du personnage de Lestat : ce vampire est véritablement amoureux des humains, mais il ne lutte pas contre sa nature (comme le fait Louis, même s'il a des ratés Laughing)

Marie21 : je suis ravie de voir que je ne suis pas complètement à côté de la plaque I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://pandamoufle.hautetfort.com/
Marian
Sherwoodian Dreamy Quill


Nombre de messages : 3076
Age : 26
Localisation : Bordeaux, un café à la main, un livre dans l'autre...
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Vampires: Mythes et Légendes, anciens et modernes   Mar 2 Aoû 2011 - 11:25

Sale Panda a écrit:
est-ce vraiment immoral pour eux de manger des êtres humains ?
Justement, ce sont d'anciens humains et même s'ils sont différents, ils sont quand même terriblement proche de leur ancienne espèce. Ce serait donc aussi immoral que si nous étions cannibals... :S Et puis ils ne "mangent" pas les animaux pas plus que les humains dans Twilight, ils les drainent seulement de leur sang...
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Lady à la rescousse


Nombre de messages : 309
Age : 28
Localisation : in the TARDIS, 221b Baker Street, Wonderland
Date d'inscription : 06/07/2011

MessageSujet: Re: Vampires: Mythes et Légendes, anciens et modernes   Mar 2 Aoû 2011 - 11:27

Merci Mani pour le lien!
Bon je ne peux que plussoier encore Sale Panda, elle a tout dit!
Le côté Louis qui ne mange que des criminels ou des gens dangereux pour la société (façon de combiner sa nature sans que ça le dégoute) me fait penser à Dexter....mais je m'égare peut-être...


Dernière édition par Perséphone le Mar 2 Aoû 2011 - 12:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://bibliothequepersephone.blogspot.com
Panda
Tardy mate


Nombre de messages : 4571
Age : 30
Localisation : In the Dragon's lands
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Vampires: Mythes et Légendes, anciens et modernes   Mar 2 Aoû 2011 - 11:35

Ah, Marian, je ne savais pas, je pensais qu'ils se nourrissaient du sang des animaux ce qui impliquait leurs morts (un peu comme le clan des vampires dans Supernatural qui se nourrit des vaches) (d'ailleurs, Dean, c'est rien qu'un raciste des vampires).

Bon, après, pour le cannibalisme, je ne sais pas trop. Ils deviennent une nouvelle race avec de nouveaux besoins physiologique, même s'ils gardent leur carcasse humaine. Du coup, je me dis que pour eux, de la viande c'est de la viande (enfin, du sang, c'est du sang) : on en revient donc à l'évolution du vampire et notamment à sa psychologie : quelle était-elle lors de l'invention du mythe ? (avaient-ils une morale et une conscience, ou étaient-ils comme des zombies ? Les zombies sont-ils cannibales ?). Ses moeurs et ses regrets ont-ils évolués avec le temps et la société (pour nous peindre des êtres mélancoliques devant lutter contre leur nature, pour qu'on leur fasse de gros câlins en disant « c'est pas grave, mord moi et on n'en parle plus ») ?

Bon, en fait, j'en sais rien lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://pandamoufle.hautetfort.com/
marie21
Lost in RA Sunbae


Nombre de messages : 15337
Age : 37
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Vampires: Mythes et Légendes, anciens et modernes   Mar 2 Aoû 2011 - 12:04

@Sale Panda:
Citation :
En revanche, on apprend plus tard que Lestat finit par ne manger que des criminels et des personnes néfastes pour la population (on pourrait presque en revenir à la question de la peine de mort lol!).
dans Twilight, justement cette question là est posée et fait débat. On en a parlé un peu dans le topic Twilight, dans le tome 4 , je crois!
la question qui est posée implicitement dans Twilight: si le vampire ne s'en prend qu'aux criminels, ça ne fait pas de lui quelqu'un de vraiment méchant ?
et dans le 1er tome, Edward est à deux doigts de se venger sur des hommes qui voulaient faire du mal à Bella! à grande peine, il parvient à contrôler sa fureur et son envie de vengeance! Si Bella n'avait pas été là à ses côtés et s'il s'était passé vraiment quelque chose, il les aurait tué! pale je comprends que cette question fasse débat car en plus S. Mayer est de religion mormone et une conservatrice pure et dure. On imagine sans peine qu'elle est pour la peine de mort et que vouloir se venger n'est pas forcément un péché... scratch

Sinon, effectivement, dans Twilight, Edward et sa famille tuent des animaux et boivent leur sang! pale
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Lady à la rescousse


Nombre de messages : 309
Age : 28
Localisation : in the TARDIS, 221b Baker Street, Wonderland
Date d'inscription : 06/07/2011

MessageSujet: Re: Vampires: Mythes et Légendes, anciens et modernes   Mar 2 Aoû 2011 - 12:12

Je suis en train d 'écouter l'émission que nous a donné Mani, elle est super intéressante et il parle d'un livre que les "vampirologues" adorent (contrairement à Twilight qui prend cher...) c'est Laisse-moi entrer du suédois John Ajvide Lindqvist. Quelqu'un connait? L'a lu? Parce qu'apparemment on retrouve dans ce livre le mythe du vampire tels que les fans du Dracula ou Nosferatu peuvent l'aimer.
Revenir en haut Aller en bas
http://bibliothequepersephone.blogspot.com
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8823
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Vampires: Mythes et Légendes, anciens et modernes   Mar 2 Aoû 2011 - 12:55

Ah ben ça, c'est du débat intéressant !! cheers cheers

D'un autre côté, il existe toujours un pan de la littérature où les vampires sont moyennement fréquentables... pan qui connait aussi un développement exponentiel, en réaction aux gentillets vampires (Louis, ça va 5 minute, mais tous les vampires comme ça, c'est gonflant! )
C'est par exemple American Vampire, un comics très bien que je vous conseille... avec une préface et une partie du scénario de Stephen King (et je sais plus le nom de l'auteur, faudrait demander à Pando ^^'). Ici le mythe du vampire est, comment dire, régénéré par l'apport de sang neuf américain (il faut lire la BD pour comprendre ^^).
C'est aussi La lignée, la saga sur les vampires de Guillermo del Toro et Chuck Logan, pas lu encore, mais ou on s'éloigne particulièrement du vampire beau et sensuel...

Mais c'est aussi les jeux de rôles La Masquerade, qui crée une société vampire trèèèèès complexe, inspirée sans doute d'Anne Rice mais aussi d'autres auteurs, et où les vampires sont loin d'être tous beaux, et gentils ^^

Je ne pense pas que le vampire soit fait à la base pour être compris... c'est un humain déjà mort, donc maudit selon les critères religieux. Et le sang est très symbolique. Dans la Bible, il est réservé à Dieu, c'est pour cela que les animaux doivent être mangés casher... Or un vampire, même si il ne se nourrit que du sang animal, va à l'encontre de Dieu... pour être immortel, il se nourrit de ce qui est réservé à Dieu, il prend donc sa place (ça Anne Rice le développe en partie en sous-thème, même si sa mythologie vampiresque prends une toute autre origine ^^). Quoiqu'il fasse, le vampire est donc un hérétique, dans une optique lié aux religions du Livre (optique qui traverse la littérature occidentale sur le vampire...)
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
marie21
Lost in RA Sunbae


Nombre de messages : 15337
Age : 37
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Vampires: Mythes et Légendes, anciens et modernes   Mar 2 Aoû 2011 - 13:39

intéressant ce que tu dis sur la religion et le sang réservé à Dieu, Kusanagi!
tu vois, je suis croyante mais je ne savais pas ça! Embarassed Smile
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Scottish Jedi Sensei


Nombre de messages : 8823
Age : 39
Localisation : lost in the wired, something better than the matrix
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Vampires: Mythes et Légendes, anciens et modernes   Mar 2 Aoû 2011 - 14:20

Ben dans le christianisme, les règles qui s'applique à la consommation de chair animale ne sont pas utilisée (mais la notion du sang elle doit apparaitre à travers l'eucharistie, je pense ^^)

Et sinon, j'ai retrouvé (merci Pando) les auteurs d'American Vampire : Scott Snyder et Rafaël Albuquerque (laquelle Pando me dit dans l'oreillette que le tome 2 est sorti ^^) cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://culture-et-confiture.forumactif.com/
marie21
Lost in RA Sunbae


Nombre de messages : 15337
Age : 37
Localisation : somewhere near Taipei, Matsu Island, Seoul and Tokyo
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Vampires: Mythes et Légendes, anciens et modernes   Mar 2 Aoû 2011 - 14:37

Kusanagi a écrit:
Ben dans le christianisme, les règles qui s'applique à la consommation de chair animale ne sont pas utilisée (mais la notion du sang elle doit apparaitre à travers l'eucharistie, je pense ^^)

oui, c'est vrai! mais je n'avais pas vu le lien entre la religion et les vampires. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vampires: Mythes et Légendes, anciens et modernes   Aujourd'hui à 15:32

Revenir en haut Aller en bas
 
Vampires: Mythes et Légendes, anciens et modernes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mythes & Légendes : La Bataille de Birkenstock.
» Mythes et légendes bretonnes 4
» Mythes et Légendes par Miss-M
» Vampires: Folklore, mythes et légendes
» Les animaux fantastiques des contes, mythes et légendes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: And what do you do when you are not reading? :: Autres passions-
Sauter vers: