Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Edith WHARTON

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant
AuteurMessage
Nougatine
Lady of Zerzura
avatar

Nombre de messages : 2525
Age : 42
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Lun 11 Aoû 2008 - 22:06

Merci du conseil Wink , j'ai énormément aimé Ethan Frome et je ne savais par trop vers quel livre me diriger pour continuer à lire Edith Warthon.

Revenir en haut Aller en bas
Vethalyn
Manteau de Darcy


Nombre de messages : 65
Age : 30
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Mer 20 Aoû 2008 - 16:25

J'ai lu Chez les heureux du monde, et j'ai bien aimé, sans adorer. Le style d'Edith Wharton m'a plu (les nombreuses métaphores, les sous-entendus...) et elle a bien su dépeindre la bourgeoisie new-yorkaise (de façon très drôle, parfois). Mais je ne sais pas, malgré le côté tragique de l'histoire, ça m'a laissé un peu froide... un style un peu trop alambiqué, peut-être ? ça fait un mois que je l'ai lu donc je ne me souviens plus trop, mais c'est l'impression que ce livre m'a laissée.

Malgré tout, je réessaierai un de ces jours de lire quelque chose d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Nougatine
Lady of Zerzura
avatar

Nombre de messages : 2525
Age : 42
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Mer 20 Aoû 2008 - 18:40

J'ai acheté Eté, je posterai mon avis dès qu'il sera lu! Et j'ai voté pour Edith Warthon à la lecture de groupe study !

Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6970
Age : 45
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Mer 27 Aoû 2008 - 0:08

Je ne t'avais pas encore répondu Nougatine, mais cela m'intéresse beaucoup d'avoir ton avis sur Eté quand tu l'auras lu ^^confrontation de points de vue^^ Smile
Revenir en haut Aller en bas
Nougatine
Lady of Zerzura
avatar

Nombre de messages : 2525
Age : 42
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Mer 27 Aoû 2008 - 22:55

MissAcacia, je suis assez d'accord avec tout ce que tu as dit sur Eté. C'est vraiment un univers particulier, celui de la campagne de la Nouvelle-Angleterre, campagne perdue où les jeunes gens s'ennuient ferme. J'ai beaucoup aimé le personnage de Charity, pleine de force de caractère et j'ai beaucoup aimé le fait qu'elle se lance à corps perdu dans son bonheur même si au fond d'elle, elle doute que cela ne dure.
Sur la quatrième de couverture de mon exemplaire, il est écrit que ce roman a fait scandale a sa sortie et a été comparé à Mme Bovary. Je n'approuve pas tout à fait la comparaison, mais quelque part la fin des deux personnages peut sembler similaire, et surtout la liberté de Charity et l'étroitesse du milieu qui l'entoure ressemble à ce que vit Emma Bovary.

Donc comme toi c'est un roman que je conseille vivement, tout comme Ethan Frome!

Revenir en haut Aller en bas
willow
Innamoramento
avatar

Nombre de messages : 2784
Age : 38
Localisation : entre deux rayons de livres dans une librairie...
Date d'inscription : 21/11/2008

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Ven 21 Nov 2008 - 20:47

chez les heureus du monde est un de mes romans préférés!
j'ai eu la chance de voir le film à sa sortie au ciné en v.o. et j'en ai été bouleversée! par contre il faudra repasser pour le happy end Crying or Very sad

Gillian Anderson est une actrice que j'apprécie énormément; elle est à 1000 lieues de Dana Scully, mais elle a su s'approprier ce personnage


Dernière édition par willow le Dim 15 Fév 2009 - 14:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://remembermilena.over-blog.fr
lesezeichen
Riche célibataire
avatar

Nombre de messages : 135
Localisation : Düsseldorf (Allemagne)
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Mar 2 Déc 2008 - 19:03

Juste un petit mot pour dire que j'ai viens de visionner The Buccaneers, et j'ai complètement adoré, quelle belle adaptation, un grand coup de coeur! cheers

Quelle magnifique histoire, avec plein de désenchantement, mais avec des moments d'espoir aussi, y inclus en ce qui concerne la fin. J'ai beaucoup aimé que les charactères, protagonistes et secondaires, soient des êtres de chair et d'os, très bien dévéloppés et très réalistes. Les acteurs sont tous formidables, et l'actrice qui joue Nan, Carla Gugino, est une vraie découverte, je ne la connaissais pas. Et quelles belles images et "locations" avec un mention special pour la ruine en Cornwall...

Maintenant je n'ai qu'une envie: lire le livre....
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23768
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Mer 3 Déc 2008 - 15:27

Ravie que cette adaptation t'aie plu, Lesezeichen. cheers Je l'ai moi aussi suffisamment appréciée pour avoir envie de lire le roman, qui est maintenant sur ma PAL. Vivement que l'on puisse échanger nos impressions de lectures. Very Happy

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Angel of Temptation


Nombre de messages : 6308
Age : 35
Localisation : entre Lark Rise et Candleford
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Dim 15 Fév 2009 - 13:06

J'ai lu Les Boucanières cette semaine et j'ai vraiment beaucoup aimé. Very Happy J'irais même jusqu'à dire que ce livre m'a réconciliée avec Edith Wharton dont je n'avais lus jusqu'ici que des romans qui ne m'avaient guère marquée (Les New-Yorkaises en tête Rolling Eyes ).
J'ai trouvé Les Boucanières entraînant, très bien rythmé et construit. Il se déroule sur plusieurs années et on n'y trouve aucun temps mort. C'est un roman qui se lit très vite.
J'ai beaucoup aimé la manière dont la confrontation Angleterre/Etats-Unis est mise en scène. On sent que certains aristocractes anglais ont du mal à voir leurs traditions et leur culture ainsi "bousculées" par ce petit groupe d'américaines modernes, enjouées et séduisantes.
L'héroïne, Annabel St Georges dite "Nan" est extrêmement attachante. Je crois d'ailleurs qu'elle a rejoint le panthéon de mes héroïnes préférées. Son courage et son désintéressement son admirables, et j'ai beaucoup apprécié sa fantaisie, son idéalisme et sa passion pour l'art, qui la différencient finalement pas mal de ses comparses ...
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.wordpress.com/
lesezeichen
Riche célibataire
avatar

Nombre de messages : 135
Localisation : Düsseldorf (Allemagne)
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Dim 15 Fév 2009 - 14:36

Moi aussi j'ai fini The Buccaneers il y a peu et moi aussi j'ai énormément aimé. Je suis convaincue que ce livre figurera parmi mes préférés à la fin de l'année. I love you

Et je suis tout à fait d'accord avec toi en ce qui concerne les raisons que tu évoques: le choc des cultures entre Américains et Anglais est très bien rendu et il est vrai que Nan est une héroine particulièrement attachante. J'ai beaucoup aimé aussi Miss Testvalley... et plein d'autres en fait: les caractères sont tous très "vivants", des individus avec qualités et défauts.

Au fait, moi j'ai lu une édition Penguin dans laquelle le roman inachevé de Edith Wharton a été complété par Angela Mackworth-Young. Sa fin (quand même 100 pages sur les 400) a été fondée sur le scénario conçu par Maggie Wadey pour l'adaptation da la BBC qui lui a été basé sur synopsys d'Edith Wharton (aussi contenu dans le livre en plus de photos très sympas des acteurs). Un grand bravo à ces deux là ni dans le style ni dans le déroulement de l'intrigue j'ai noté aucune rupture. Et je trouve que la fin douce-amère qu'on retrouve donc aussi dans l'adaptation est excellente et parfaite

Spoiler:
 

En conclusion, voici un cas où livre et adaptation se complémentent à la perfection, j'ai vraiment adoré les deux: il est indifférent par où on commence - mais ce qui est sûr c'est qu'en aucun cas on devrait se priver d'aucun des deux! cheers

Un petit mot encore à propos de l'adaptation: à ma connaissance elle est parue pour la première fois en région 2 l'année passée dans une édition néerlandaise (et donc avec des sous-titres hollandais).... C'est la version que j'ai regardée. Elle est disponible chez amazon par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Nettie
British countryside addict
avatar

Nombre de messages : 890
Age : 32
Localisation : Les pieds dans l'eau...
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Jeu 9 Juil 2009 - 10:50

Je viens de finir Le Temps de l'innocence et j'ai énormément aimé. La fin m'a tenu en haleine. Que va devenir Newman Archer? Question Mais ce qui m'a le plus intéressé, c'est toute l'analyse de cette société, les repas à ne plus finir, les bals, les visites...Tout est extrêmement codifié, alors que l'on pourrait penser que les États-Unis étaient plus "libres" que leur voisins européens. Et surtout, on sent une lassitude, une routine. D'ailleurs, plusieurs fois le personnage principal exprime son dégoût de cette société et je me suis dit
Spoiler:
 

Bref un roman coup de coeur et qui m'a marqué. J'espère avoir l'occasion de lire d'autres livres d'Edith Wharton Very Happy (j'avais déjà lu et vu The Bucaneers, que j'avais aussi beaucoup aimé) et peut-être voir un jour le film de Martin Scorsese.
Revenir en haut Aller en bas
http://aupandareveur.blogspot.com/
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23768
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Jeu 9 Juil 2009 - 11:41

Nettie a écrit:
et peut-être voir un jour le film de Martin Scorsese.

Qui est magnifique, donc j'espère que tu l'apprécieras.

Ton commentaire me motive à entamer bientôt le livre, dans ma PAL depuis un certain temps déjà.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Wuxue
British countryside addict
avatar

Nombre de messages : 888
Age : 43
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Jeu 9 Juil 2009 - 13:07

cat47 a écrit:
Nettie a écrit:
et peut-être voir un jour le film de Martin Scorsese.

Qui est magnifique, donc j'espère que tu l'apprécieras.


Bien d'accord : un film somptueux. Un beau souvenir...
Revenir en haut Aller en bas
esperluette
Magnolia-White Ampersand
avatar

Nombre de messages : 7885
Age : 27
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Dim 12 Juil 2009 - 18:36

D'Edith Wharton, je n'ai lu qu'un livre, "Chez les heureux du monde" mais je n'ai pas été totalement convaincue... La peinture de cette haute société new yorkaise était plutôt intéressante mais l'histoire en elle-même m'a moyennement accroché. Je pense que c'est dû au fait que l'héroïne, Lily, ne m'a pas tellement touchée... J'ai donc été un peu déçue de cette lecture, j'attendais beaucoup de cette auteure mais j'ai trouvé que le livre souffrait de certaines longueurs...
Quels sont, à votre avis, ses meilleurs livres? (J'ai cru comprendre que "Ethan Frome" était excellent...)
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9034
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Sam 10 Oct 2009 - 20:17

J'ai récemment lu une nouvelle d'Edith Wharton, intitulée "Les Lettres" (cette nouvelle -ou court roman- est publiée dans la collection Folio à 2 euros Wink ).

Voici la quatrième de couverture :

Citation :
A Paris, la jeune Lizzie West tombe amoureuse de Vincent Deering, le père de la petite fille dont elle est l'institutrice. Devenu veuf, Deering doit repartir aux Etats-Unis. Les amants se promettent de s'écrire, mais rapidement Lizzie ne reçoit plus aucune lettre. Quelques années plus tard, elle le croise par hasard..

J'ai bien aimé cette première lecture d'Edith Wharton, auteure qui me tentait depuis de nombreuses années (et ce après avoir vu et beaucoup apprécié certaines adaptations cinématographiquesvde ses romans.

Suis-je la seule à avoir lu cette nouvelle ?
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2073
Age : 34
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Dim 11 Oct 2009 - 11:07

On dirait bien que tu es la seule pour le moment, Serendipity ! Very Happy Mais le résumé me tente bien. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23768
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Jeu 26 Nov 2009 - 15:39

On dirait que j'ai de la chance, je dois encore une fois chanter les louanges d'un roman, qui devrait prendre place parmi mes lectures préférées de cette année. J'ai en effet terminé The Buccanneers, et je dois dire que j'ai adoré ce livre, avec un tout de même une petite réserve pour la fin, mais comme je ne peux pas en tenir rigueur à Edith Wharton... rendeer

Je crois que j'ai tout aimé dans cette histoire (personnages, cadre, construction, sens de l'ellipse). Deux passages m'ont particulièrement marquée : le lettre de Sir Hemsley à son fils, un bijou de style et d'ironie, et le début du livre 3, lorsque l'on découvre la nouvelle situation de Nan, quelques pages à couper le souffle.

Je connaissais déjà l'intrigue, puisque c'est l'adaptation qui m'avait donné envie de lire le livre (merci encore Muezza ), mais en la redécouvrant sous la plume de Wharton, j'ai été littéralement emportée. Tout au moins par les vingt-neuf premiers chapitres, ceux écrits par Edith Wharton. Par la suite, ça s'est un peu gâté, je me suis posé pas mal de questions car tout à coup, j'avais l'impression de ne me souvenir de rien alors qu'auparavant je redécouvrais avec ravissement des scènes que j'avais déjà appréciées dans l'adaptation. scratch Ce qui fait que je me suis senti obligée de faire quelques recherches et que j'ai appris que la fin de l'adaptation et celle de mon édition n'avaient pas été écrites par la même personne, bien que datant toutes deux du début des années 90. Et franchement, même si elle est suit les grandes lignes tracées par Wharton dans son synopsis, Marion Mainwaring n'a pas su reproduire les qualités des précédents chapitres. Elle explique là où Wharton suggère, elle joue sur le mélodrame alors qu'auparavant la retenue était de mise, elle met l'accent sur Nan, alors que c'est le destin de Laura qu'il aurait fallu mettre en valeur à mon avis.

Mais bon, je ne vais pas faire ma pénible, j'ai eu un énorme plaisir à lire ce livre, dont je n'hésiterai pas à mettre les chapitres écrits par Wharton à mon panthéon, et je vais me précipiter sur les autres romans de son auteur (et c'est là que je me rends compte qu'à ma grande honte, j'ai tout à découvrir, je ne connais Wharton que par les adaptations de The Age of Innocence et The House of Mirth). Embarassed

Tout cela m'a bien sûr donné envie de revoir l'adaptation, entre autres pour m'assurer que sa fin était aussi satisfaisante que les impressions qui m'en sont restées (j'avoue en avoir oublié les détails). Ce dont je me souviens, c'est que les faiblesses du duc (excellent James Frain) sont en quelque sorte exacerbées, le livre, lui, jouant plus sur deux mondes que sur deux personnalités.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6970
Age : 45
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Jeu 26 Nov 2009 - 17:05

Merci pour ton avis cat Very Happy et bonne découverte de l'univers d'Edith wharton, qui est une de mes auteures préférées. Ses romans "nouvelle angleterre" (Ethan Frome ou Eté) sont aussi très bien ainsi que son autobiographie (je ne sais plus le titre) dans laquelle elle parle de ses relations avec Henry James et de son séjour en Europe pendant la Ière Guerre Mondiale.
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23768
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Jeu 26 Nov 2009 - 20:47

Merci pour ces recommandations, MissAcacia. Je viens de commander Ethan Frome et The Age of Innocence est sur ma PAL depuis des lustres. Je vais m'intéresser à l'autobiographie. Very Happy

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Violette
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 1535
Age : 37
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 14/10/2007

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Dim 13 Déc 2009 - 10:53

Dans un article du Telegraph, on apprend que Heidi Thomas (Cranford, Ballet shoes) prépare une adaptation de The Buccaneers.
Citation :
She will be shining her torch again soon on a movie adaptation of Edith Wharton's unfinished novel, The Buccaneers
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23768
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Dim 13 Déc 2009 - 12:09

cheers Merci Violette, quelle excellente nouvelle! cheers

Même si j'adore l'adaptation existante, je ne suis ravie de savoir qu'Heidi Thomas va s'attaquer à un roman que j'ai adoré. sunny Vivement qu'on en sache un peu plus sur le casting. bounce

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Angel of Temptation


Nombre de messages : 6308
Age : 35
Localisation : entre Lark Rise et Candleford
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Lun 14 Déc 2009 - 12:22

Merci pour cette excellente nouvelle, Violette ! Je me réjouis par avance, j'ai aimé tout ce que j'ai vu du travail d'Heidi Thomas. Je trouve que c'est une scénariste extrêmement talentueuse
J'ai moi aussi hâte de savoir qui sera le réalisateur et d'en savoir plus sur le casting (surtout pour Nan !)
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.wordpress.com/
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6970
Age : 45
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Ven 26 Mar 2010 - 17:42

Je viens de finir Chez les heureux du monde (House of Mirth) et, une fois de plus, je suis sous le charme de la plume d'Edith Wharton.

Je complèterai mon avis plus tard mais je n'ai pas pu lâcher les tribulations de Lily Bart, jeune fille distinguée mais sans le sou, dans la jungle de la haute société new-yorkaise, dans laquelle elle aspire à se maintenir et à briller par un riche mariage, mais... il faut être un crocodile dans le marigot, en véritables dentelles anciennes certes, mais crocodile tout de même. Lily est habile, belle, charmeuse, un peu corrompue mais dans le monde des Bertha Dorset, Carry Fisher (sans ses macaron de princesse Leïla, rien à voir) et Gwen Stepney, mieux vaut avoir le coeur bien accroché et pas froid aux yeux.
Les maris et autres mâles font pâle figure dans ce monde, à l'exception de simon Rosedale, le dangereux parvenu et Lawrence Selden, et pour cause... il m'a conquise* ! I love you

* malgré ses quelques défauts
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9034
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Ven 26 Mar 2010 - 17:55

MissAcacia : avais-tu vu l'excellente adaptation ciné avec Gillian Anderson ?
J'en garde un excellent souvenir Razz
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6970
Age : 45
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Ven 26 Mar 2010 - 20:10

Non, je ne l'ai pas vue (mais je savais qu'elle existait grâce à l'Inn). Je ne suis pas une affolée de Gillian Anderson mais que ne ferais-je pas pour les beaux (?) yeux, l'élégance et la bibliothèque de Mr. Selden.

Comme le disait Esperluette, le roman contient un certain nombre de longueurs, je dirais plutôt "digressions" : introspection de certains personnages, flashbacks sur leur enfance, histoires familiales, explication sur la société. Elles m'ont intéressée. Je ne dis pas que je n'ai as lu quelques paragraphes en diagonale, pressée que j'étais de savoir la suite des aventures de Lily, mais je pense que je me ferai, à l'occasion de vacances, une relecture lente.

Le monde que décrit Edith Wharton est incroyablement féminin. A part les deux que j'ai cités (et encore), les hommes occupent un second plan (et pour tout dire, la galerie des personnages masculins c'est un peu freaks) : ils sont nécessaires certes, essentiellement parce qu'ils gagnent de l'argent, source du pouvoir des femmes, et parce que, dans cette époque charnière entre XIXème et XXème, le mariage est une libération par rapport au carcans des conventions qui pèsent encore sur les jeunes filles*. Mais ce sont les femmes qui dirigent, donnent le ton, régentent leurs pauvres maris, font et défont les réputations.
De ce point de vue il y a un point de rencontre avec L'âge de l'innocence et sa conspiration féminine.
Certaines mondaines new-yorkaises d'Edith Wharton n'ont rien à envier à la Marquise d'Espard, à la Baronne de Nucingen ou même à Mme de Merteuil.

J'ai déjà dit tout le bien que je pensais de Lawrence Selden mais j'ai aussi bien aimé Lily Bart, l'habile et la frivole, se débattant dans ce monde subtil et cruel. Edith Wharton cultive son goût** des personnages imparfaits, un peu lâche, un peu faibles, un peu cupides, on est loin du chevalier à la blanche armure ou de la princesse héroïque.

Une petite citation et après je vous laisse tranquille:

Citation :
La certitude de pouvoir épouser Percy Gryde quand il lui plairait avait délivré son esprit d'un pesant fardeau, et ses embarras d'argent étaient trop récents pour que leur disparition ne lui laissât pas un sentiment de soulagement qu'une intelligence moins perspicace aurait pu prendre pour du bonheur. Elle était au bout de ses tracas vulgaires. Elle pourrait arranger sa vie à sa guise, monter à cet empyrée de sécurité où les créanciers n'ont pas accès. Elle aurait des robes plus chics que Judy Trenor, et beaucoup plus de bijoux que Bertha Dorset. Elle serait libérée à jamais des subterfuges, des humiliations, des expédients imposés aux gens relativement pauvres. Au lieu de flatter, c'est elle qui serait flattée ; au lieu d'être reconnaissante, c'est elle qui recevrait des remerciements. Il y avait des comptes anciens qu'elle pourrait régler et d'anciens bienfaits qu'elle pourrait reconnaître. Et elle n'avait aucun doute sur l'étendue de son pouvoir. Elle savait que Mr Gryce était du petit type circonspect, le plus inaccessible de tous aux impulsions et aux émotions.

* le couple Stepney est assez illustratif: Jack Stepney, coureur de dot désargenté et assez dépravé, accroche une riche héritière (Gwen Van Osburgh, lourde et fadasse. Deux ans après leur mariage on ne les reconnaît plus: il a épaissi et devient prude, elle court les fêtes et les plaisirs et lui fait mener un train d'enfer.
** je pense que c'est ça car ses romans en sont parsemés, du moins ceux que j'ai lus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Edith WHARTON   

Revenir en haut Aller en bas
 
Edith WHARTON
Revenir en haut 
Page 3 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Edith Wharton
» Edith WHARTON (Etats-Unis)
» Edith WHARTON: Les Dieux arrivent
» Edith WHARTON: Ethan Frome
» Edith WHARTON: Les New-yorkaises

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles)-
Sauter vers: