Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Edith WHARTON

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
Otma
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1350
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Dim 23 Sep 2012 - 21:36

Après le livre, le film ! J'ai vu Chez les heureux du monde, avec Gillian Anderson.
Je n'ai pas aimé, j'avoue.
J'ai trouvé ça long, très long, et autant la lenteur est plaisante à lire, autant elle est fatigante à regarder. Peut-être le film manquait-il simplement de rythme.
Je n'ai pas non plus été convaincue par l'actrice principale. Comme à la lecture du livre, je n'ai pas réussi à m'attacher à l'héroïne malgré son triste sort.
En revanche, j'ai bien aimé Laura Linney, qui est roublarde à souhait.

pale

Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23768
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Dim 14 Oct 2012 - 19:38

Enfin des nouvelles de l'adaptation de The Buccanneers scénarisée Heidi Thomas. Le réalisateur de My Week with Marilyn, SImon Curtis, serait en tractation pour diriger le film. Arrow BBC Films et Rby Films sont à la production.

Espérons que ça bouge rapidement. Vivement qu'on aie des nouvelles de la distribution. bounce

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
avatar

Nombre de messages : 5628
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Dim 14 Oct 2012 - 22:40

C'est une bonne nouvelle, ça veut dire que le projet n'est pas enterré. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Otma
Ready for a strike!
avatar

Nombre de messages : 1350
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Dim 14 Oct 2012 - 23:07

Merci pour l'info Cat, j"ai hâte de connaître le casting également.
Revenir en haut Aller en bas
Siofra
Riche célibataire
avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 20/01/2013

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Ven 25 Jan 2013 - 14:20

Merci à MissAcacia de m'avoir redirigée sur ce topic ; je ne connaissais pas du tout, je note plein de titres et je repasserai dans quelques semaines, je l'espère, après avoir lu quelque chose !
Revenir en haut Aller en bas
http://fatras.tumblr.com/
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23768
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Jeu 21 Fév 2013 - 12:21

J'ai terminé Ethan Frome, que j'ai bien aimé même si ça n'a pas été un coup de coeur. J'ai apprécié cette sombre romance pour l'originalité de son point de vue (en tout cas pour moi, je n'ai pas le souvenir d'avoir lu beaucoup d'histoire de ce type écrite par une femme mais racontées du point de vue du héros) et pour sa sobriété. Ethan est un beau personnage, paradoxalement courageux, malgré sa passivité. J'admire l'empathie d'Edith Wharton, qui a peint avec délicatesse un milieu à l'opposé du sien. Cela ne restera cependant pas celle de ses oeuvres que je préfère, ça plombe quand même pas mal le moral.^^

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 15687
Age : 21
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Jeu 21 Fév 2013 - 16:36

Merci pour ton avis Cat ! Wink Un autre livre à rajouter à ma PAL Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9034
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Mar 23 Avr 2013 - 13:54

En reprenant le topic Edith Wharton, je suis teombée sur ton avis, Otma que je n'avais pas vu à l'époque

Otma a écrit:
J'ai lu Les lettres, une oeuvre très courte d'Edith Wharton (à peine 100 pages).
(...)Cette lecture m'a laissée sur ma faim, et j'ai fermé le livre en me posant bien des questions dont je n'aurai jamais les réponses.

serendipity, en page 3 et en 2009 a écrit:
J'ai récemment lu une nouvelle d'Edith Wharton, intitulée "Les Lettres" (cette nouvelle -ou court roman- est publiée dans la collection Folio à 2 euros Wink ).

J'ai bien aimé cette première lecture d'Edith Wharton, auteure qui me tentait depuis de nombreuses années (et ce après avoir vu et beaucoup apprécié certaines adaptations cinématographiques de ses romans.

Suis-je la seule à avoir lu cette nouvelle ?

Le problème c'est que j'ai totalement oublié la fin de cette histoire et que je ne me souviens plus des éléments en suspens qui ont un peu frustré Otma et Juliette (cf. page précédente). Vous me rafraîchissez la mémoire les filles ?
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 15687
Age : 21
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Mar 23 Avr 2013 - 20:19

Serendipity,
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
zoju
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 1604
Age : 45
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Jeu 25 Avr 2013 - 20:30

Sous la pression générale, je me lance donc sur mon avis sur Les heureux du monde cheers

Je peux vous l'avouer, j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans ce livre. Si ce n'était le fait que cette auteur est très appréciée sur le forum, je pense que je me serais arrêtée avant la fin. J'ai été tentée plusieurs fois.
Il m'a bien fallu dépasser la moitié du livre ( qui soit dit au passage, est quand même un pavé) pour commencer à l'apprécier. Et là, je n'ai plus pu le lâcher jusqu'à la fin drunken
J'ai été happée par le désir de savoir ce qui allait arriver à Lily Bart, l’héroïne du livre.

Je crois qu'il faut réussir à dépasser le style d’écriture de l'auteur, qui ne donne franchement pas dans la simplicité. Les phrases sont compliquées. Edith Warthon part sur de longs développements sur les états d’âmes des uns et des autres, sur des descriptions psychologiques qui n'en finissent plus No . C'est ce qui m'a été le plus pénible.

Néanmoins, une fois rentrée dans l'histoire, j'ai beaucoup aimé I love you C'est un récit tragique, dont le rythme de récit m'a fait penser à L’Assommoir, de Zola; l'heure de gloire puis la longue chute vers le fond d'une femme.
Cette femme est bouleversante: elle reste droite, intègre, digne jusqu’au bout , elle ne veut jamais s'abaisser à utiliser les mêmes basses armes que ses destructeurs pour se défendre. Elle passe à coté de toutes les occasions d'échapper à son malheur. Elle est trop belle , trop seule, trop pauvre, trop droite, pour le monde dans lequel elle aspire à vivre, et elle s’effondre.
C'est une histoire vraiment bouleversante Crying or Very sad

Maintenant, je suis partie pour trouver Les Boucannières, qui a l'air de bien plaire. cheers


Dernière édition par zoju le Jeu 25 Avr 2013 - 20:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 15687
Age : 21
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Jeu 25 Avr 2013 - 20:39

Merci pour ton avis Zoju ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6970
Age : 45
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Jeu 25 Avr 2013 - 22:00

Oui merci Zoju, même si j'ai aimé aussi beaucoup le début, justement pour ses decscriptions/analyses approfondies des personnages et de la société new yorkaise (notamment les horribles harpies), j'ai aussi été happée dans la spirale qui aspire inexorablement Lily Bart. Et Lawrence Selden qui ne fait rien ou ne peut rien faire...
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10358
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Ven 26 Avr 2013 - 13:08


Merci pour tes impressions Zoju. C'est drôle que tu soulignes le style compliqué de l'auteure, car dans Le Temps de l’Innocence - ma seule lecture de E. Wharton à ce jour - j'avais au contraire été frappée par la simplicité et la fluidité des phrases. Mais c'est peut-être un ressenti tout personnel.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jennie
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 791
Age : 31
Localisation : Chez Moe à lire des romans
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Ven 26 Avr 2013 - 16:22

Je comprends les impressions de Zoju. J'ai moi aussi Chez les heureux du monde et je l'ai pas terminé Embarassed Je n'ai pas détesté, je referais une tentative quand je serai suffisamment motivée. C'était bien écrit (peut-être trop même trop bien) mais parfois, des métaphores sont utilisées pour décrire les états d'âmes des personnages et ces métaphores ne sont pas toujours évidentes à décrypter. Par contre, les passages où l'écriture était plus simple, plus fluide, rendaient l'histoire captivante. Donc je comprends la critique de Zoju parce que j'ai eu le même ressenti bien que je n'ai pas détesté ce que j'avais lu mais je n'ai pas eu la patience de terminer le roman (surtout quand d'autres romans attirants sur ma PAL me faisaient de l'oeil Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
zoju
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 1604
Age : 45
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Ven 26 Avr 2013 - 20:23

jennie a écrit:
motivée. C'était bien écrit (peut-être trop même trop bien) mais parfois, des métaphores sont utilisées pour décrire les états d'âmes des personnages et ces métaphores ne sont pas toujours évidentes à décrypter. Par contre, les passages où l'écriture était plus simple, plus fluide, rendaient l'histoire captivante. )

Je partage complètement ce point de vue, Jennie. Le style de la première partie est très alambiqué, trop même, et ça ne rend pas du tout la lecture fluide, comme tu l'as observé sur un autre livre, Tatiana.
Les tournures prises pour expliquer les événements sont tellement complexes que je me demande même si j'ai bien compris, au final ce qui s'est joué entre Lily et Selden. Je crois qu'il faudrait que je regarde le film pour mieux comprendre.
Car même si j'ai globalement aimé l'histoire, je n'aurai jamais le courage de le relire une deuxième fois. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Siofra
Riche célibataire
avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 20/01/2013

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Lun 20 Mai 2013 - 11:40

J'ai lu The Age of Innocence et j'ai beaucoup aimé ! Ca m'a incroyablement fait penser à Washington Square (Henry James), ce qui n'est pas étonnant puisqu'ils étaient très amis, mais je crois que j'aurais pu le deviner même sans le savoir. J'ai bien aimé, et en fait, ça m'a aussi rappelé Washington Square à la fin (ne lisez pas si vous n'avez pas lu Washington Square)
Spoiler:
 
En tout cas j'ai vraiment été touchée par les personnages, la retenue des sentiments et la sobriété. Le personnage de May est intéressant, elle devine ce qui se passe mais elle ne laisse rien montrer par souci des convenances. C'est aussi une vision assez noire finalement de la société qui broie les individus; à titre individuel, ils souffrent tous (May qui soupçonne son mari de la tromper, Archer qui est amoureux d'Ellen, Ellen qui voudrait divorcer mais ne peut pas, les et les personnages secondaires : celui à qui on arrête de parler parce qu'il est ruiné, celui qu'on trouve "commun" et qui n'est invité pratiquement nulle part...) Toutes ces conventions sociales les font souffrir en tant qu'individus, mais en tant que société, ils font corps et ils continuent à faire marcher un système qui les détruit. C'est un système très pervers finalement.

J'ai une pile de livres à lire aussi grande que moi, mais parmi elle il y a deux autres Edith Wharton: The House of Mirth, et Ethan Frone. Je vais sans doute commencer par ce dernier, il est plus court et ça me mettra dans le bain plus vite. Puis j'ai lu vos commentaires et maintenant j'ai peur de The House of Mirth (j'ai tellement bien aimé The Age of Innocence que je ne veux pas être déçue).
Revenir en haut Aller en bas
http://fatras.tumblr.com/
serendipity
Aurora Borealis Chaser
avatar

Nombre de messages : 9034
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Lun 20 Mai 2013 - 12:02

Siofra a écrit:
J'ai lu The Age of Innocence et j'ai beaucoup aimé ! Ca m'a incroyablement fait penser à Washington Square (Henry James)

C'est bien vu, même si j'ai de loin préféré Washington Square Wink

Siofra a écrit:
The House of Mirth, et Ethan Frone. Je vais sans doute commencer par ce dernier, il est plus court et ça me mettra dans le bain plus vite. Puis j'ai lu vos commentaires et maintenant j'ai peur de The House of Mirth (j'ai tellement bien aimé The Age of Innocence que je ne veux pas être déçue).

Dans ce cas, je te conseille la très belle adaptation ciné avec Gillian Anderson que j'avais adorée Razz
Je n'ai pas lu le roman et j'avoue qu'il ne fait pas partie de ceux que je vise en priorité chez Wharton Wink pour des raisons de manque de temps, je vise plutôt les formats courts chez elle (d'où "Summer" et un recueil de nouvelles dans ma PAL). Si je dois passer en mode pavé, les Bouccanières assurément au vu des avis sur le forum (avec la crainte d'en attendre trop Embarassed ).
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6970
Age : 45
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Lun 20 Mai 2013 - 15:39

Tu risque d'être assez surprise par Ethan Frome, Siofra. Pas grand chose à voir avec The age of innocence. Mais il ne faut pas avoir peur de The house of mirth Shocked lol! .
J'en profite pour donner mon avis sur Sur les rives de l'Hudson, car il me semble que je ne l'ai pas fait.
L'histoire, sans spoiler et en deux mots: Vance Weston est un pur produit de l'Amérique "moderne", fils d'un promoteur immobilier et d'une perfect ménagère, il ne se sent toutefois pas à l'aise dans le monde tout neuf et sans passé de ses parents. Après une grave maladie il veut découvrir New York et part en convalescence chez une vague cousine, sur les rives de l'Hudson. Là, il fera la connaissance de Héloïse "Halo" Spear, issue d'une vieille famille new yorkaise bohème désargentée et pétrie de culture. Ce voyage va ouvrir des horizons bien vastes à Vance, qui se découvre une vocation de poète, bien éloignée des trivialités de la vie quotidienne.
L'auteur va s'attacher à suivre les pas de Vance Weston, dans sa difficile progression d'homme de lettres, exigeant et ambitieux. La difficulté de survivre dans la jungle new yorkaise, quand on vient d'une ville nouvelle de l'Illinois, et la difficulté de survivre tout court quand on a soif d'absolu. Ce que l'on est prêt à sacrifier et ce à quoi on ne veut pas renoncer, quitte à tout perdre.
Edith Wharton décortique avec finesse et sans complaisance son poète et les sociétés dans lesquelles il évolue.
C'est assez cruel. Ce n'est pas le roman que j'ai préféré d'elle mais il est très intéressant. En particulier, j'ai eu peu d'empathie pour Vance Weston, ou plutôt pour ce qu'il devient ; mais je pense que c'est tout à fait volontaire de la part de l'auteur.
Comme toujours chez Edith Wharton, j'ai beaucoup aimé ses descriptions de la campagne de Nouvelle Angleterre, ces "rives de l'Hudson" encore campagnardes où les Spear ont leur "maison de campagne" comme toute riche famille new yorkaise qui se respecte.
Et Halo Spear est un personnage qui vaut le détour.
Il y a une suite, Les Dieux arrivent mais je ne l'ai pas encore lue.


Dernière édition par MissAcacia le Mar 21 Mai 2013 - 12:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 15687
Age : 21
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Lun 20 Mai 2013 - 18:47

Merci pour ton avis Siofra ! Il fait parti de ma PAL depuis très longtemps Laughing Je vais lire Chez les heureux du monde cet été, et peut-être que l'occasion se présentera après Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Illusions
Riche célibataire
avatar

Nombre de messages : 111
Age : 27
Date d'inscription : 26/08/2012

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Sam 25 Mai 2013 - 20:12

J'en ai pas mal sur ma Pal Wink .
J'ai commencé par Chez les heureux du Monde que j'avais beaucoup aimé.
Je reviendrai pour un post plus construit.
Revenir en haut Aller en bas
zoju
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 1604
Age : 45
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Mer 5 Juin 2013 - 22:29

j'ai terminé Les Boucanières, et j'ai bien aimé cheers
La lecture m'a semblé beaucoup plus fluide que sur les heureux du monde, même si la fin est un peu longuette.Il me semble avoir lu que Edith Wharton n'avait pas pu finir son livre et qu'il avait été terminé par un autre auteur à partir de ses notes. Cela expliquant peut être pourquoi, les derniers chapitres me semblaient se trainer un peu.

Globalement une lecture très agréable, qui nous plonge dans une ambiance bien british, et là forcement c'est :
Ce livre donne un éclairage quant à la manière de vivre dans les familles de grande noblesse anglaise vers 1860. Ca n'a pas l'air aussi idéal que prévu, cette vie de château. Suspect


Dernière édition par zoju le Dim 13 Oct 2013 - 20:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 15687
Age : 21
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Ven 7 Juin 2013 - 18:19

Merci pour cet avis Zoju ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Nougatine
Lady of Zerzura
avatar

Nombre de messages : 2525
Age : 42
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Sam 29 Juin 2013 - 17:07

cat47 a écrit:
J'ai terminé Ethan Frome [...], ça plombe quand même pas mal le moral.^^

Alors là je confirme! J'avais beaucoup aimé mais il faut avouer que ce n'est pas le livre le plus gai qu'il soit! Je ne suis pas sure de rire un jour en lisant Edith Wharton, j'ai même pleuré comme une madeleine  en lisant les derniers chapitres de Chez les heureux du monde.

J'ai terminé Le temps de l'innocence, mais je dois reconnaître que je reste un peu sur ma faim: les convenances qui paralysent à un tel point...scratch  Voir le bonheur à sa porte, le regarder en face et puis refermer bien gentiment sans faire de bruit... j'ai eu un peu de mal avec tout ça. C'est superbement bien écrit, mais les descriptions sont glaçantes et à plusieurs reprises les personnages évoquent un monde finissant, et c'est tout à fait cela: ils vivent dans un tombeau autour de la Cinquième Avenue et ne s'en rendent pour la plupart pas compte et c'est ce qui m'a agacé dans ce roman. A l'occasion, je verrais avec plaisir l'adaptation de Martin Scorcese car je suis curieuse de voir ce qu'il a pu sortir de cette histoire.

 
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 15687
Age : 21
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Sam 29 Juin 2013 - 18:45

Je te remercie pour cet avis sunny 
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
avatar

Nombre de messages : 15687
Age : 21
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Jeu 4 Juil 2013 - 19:36

Voici mon avis sur Chez les heureux du monde cheers 

Depuis le temps que je voulais lire ce roman, c'est enfin chose faite ! Je me suis encore une fois régalée avec Chez les heureux du monde, de l'auteure américaine Edith Wharton, que je connaissais déjà grâce à son livre Les Lettres.
Dans cette oeuvre qui ressemble à celles de Jane Austen, nous suivons le destin de Miss Lily Bart, jeune femme de vingt-neuf ans, dont la beauté exceptionnelle lui permet de côtoyer les plus riches familles, à commencer par les Trenor ou encore M. Rosedale, mais qui, petit à petit, va se retrouver seule dans un monde égoïste de ce début du XXème siècle...

Malgré un début difficile, sans doute à cause de l'écriture de l'édition, je me suis très vite identifiée à Lily, j'ai ressenti toutes ses émotions, ses premiers malheurs, et enfin, sa déchéance finale, comme si j'évoluais dans cette société répugnante. Heureusement, certains personnages sont restés sympathiques du début à la fin, d'ailleurs, dès les premières pages de ce roman, le lecteur a la chance de rencontrer M. Lawrence Selden ( ), l'un des seuls qui restera fidèle à Lily, jusqu'à la dernière page, à la fois émouvante et magnifique ! Sad  

Que dire de plus ? Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, l'intrigue était passionnante, avec un enchaînement rapide d'évènements tous aussi intéressants les uns que les autres ; bref, comme vous l'aurez constaté, j'ai adoré Chez Les Heureux du monde, que je conseillerais bien évidemment à tous...  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Edith WHARTON   

Revenir en haut Aller en bas
 
Edith WHARTON
Revenir en haut 
Page 11 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Edith Wharton
» Edith WHARTON (Etats-Unis)
» Edith WHARTON: Les Dieux arrivent
» Edith WHARTON: Ethan Frome
» Edith WHARTON: Les New-yorkaises

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles)-
Sauter vers: