Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Edith WHARTON

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant
AuteurMessage
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
avatar

Nombre de messages : 5628
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Dim 14 Nov 2010 - 20:03

Idem pour moi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Camille Mc Avoy
Bits of Ivory
avatar

Nombre de messages : 11979
Age : 33
Localisation : in Highbury
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Mar 14 Déc 2010 - 11:17

J'ai un peu triché, j'ai regardé l'adaptation avant de terminer le livre. Embarassed

J'ai bien aimé le film, mais j'ai parfois trouvé que Gillian Anderson manquait un peu de naturel. Naturel n'est peut être pas le bon mot, mais même quand elle est seule avec Selden, elle m'avait encore l'air trop sophistiquée. Bon d'un autre côté c'est une new-yorkaise ultra-sophistiquée dans l'histoire, alors elle joue tout ça très bien mais ça m'a gênée.

Parfois j'avais aussi l'impression que le film n'était qu'une succession de scènes sans aucun effet pour les lier. En fait j'avais l'impression que le film datait des années 80, peut-être parce que l'image n'a pas été numérisée et que ça se voit assez, ce qui explique que le dvd soit quasiment offert avec le livre!

Sinon, j'ai été ravie de revoir Eric Stolz dans un film en costume, et de croiser Laura Linney, Elisabeth Mac Govern ( que j'ai préféré en Lady Cora) et Jodi May.

Peut-être que j'attendais trop de ce film à force d'en avoir entendu tant de bien. Enfin bon, ça reste un bon film, mais pas un de mes costume-dramas préférés !
Revenir en haut Aller en bas
http://cuirderussie.hautetfort.com
Muezza
Almost Unearthly Thing
avatar

Nombre de messages : 3230
Age : 44
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Jeu 6 Jan 2011 - 11:15

Petit up pour annoncer la sortie DVD UK de "The Buccaneers" le 7 mars 2011. Il devrait avoir les sous-titres anglais Wink
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
avatar

Nombre de messages : 5628
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Jeu 6 Jan 2011 - 12:13

C'est une excellente nouvelle, j'ai très envie de voir cette adaptation Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Dulcie
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 753
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Jeu 6 Jan 2011 - 12:25

Merci pour la nouvelle. Smile

Et j'ai parcouru le topic, je viens de me rendre compte que j'ai vu le film The house of mirth ; ça devait être un ou deux ans après sa sortie en salle, diffusé à la télé. A l'époque je ne savais pas du tout que c'était adapté d'Edith Wharton (normal, je ne la connaissais pas Razz ). Ca me donne très envie de revoir le film (que je me souviens avoir aimé dans l'ensemble) et aussi de lire le livre. sunny
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
avatar

Nombre de messages : 6970
Age : 45
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Jeu 6 Jan 2011 - 13:02

@Muezza: merci pour cette nouvelle Very Happy

Dulcie, j'espère que le livre te plaira. Il me semble que c'est l'un de ses romans new-yorkais les plus aboutis.
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23768
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Jeu 6 Jan 2011 - 13:50

Merci pour la nouvelle, Muezza. sunny Je suis bien contente maintenant de n'avoir jamais investi dans le DVD zone 1, que j'ai plusieurs fois hésité à commander. Celui-là fera beaucoup mieux l'affaire avec ses sous-titres.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Muezza
Almost Unearthly Thing
avatar

Nombre de messages : 3230
Age : 44
Localisation : Levallois
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Jeu 6 Jan 2011 - 14:01

cat47 a écrit:
Merci pour la nouvelle, Muezza. sunny Je suis bien contente maintenant de n'avoir jamais investi dans le DVD zone 1, que j'ai plusieurs fois hésité à commander. Celui-là fera beaucoup mieux l'affaire avec ses sous-titres.
Exactement ce que je pensais lol! Maintenant, il faut qu'ils fassent de même avec "Daniel Deronda"
Revenir en haut Aller en bas
Dulcie
Ville du Nord...
avatar

Nombre de messages : 753
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Jeu 6 Jan 2011 - 20:43

L'écueil est un beau roman d'Edith Wharton. Je n'avais pas forcément été convaincue par ma lecture du Temps de l'innocence malgré ses qualités ; avec ce second roman, je comprends mieux la beauté et la force des livres de Wharton.

Parce que dans celui-ci, j'ai été séduite par la délicatesse de l'écriture (de superbes descriptions de lieux), la mise en place d'une atmosphère certes triste et désenchantée mais parfaitement présente, palpable, sans compter une finesse, une complexité fort bien révélées des sentiments, des émotions, et des attitudes qui en découlent.

Dans la première partie, on fait la rencontre de George Darrow, décrit comme un homme charmeur et pas forcément scrupuleux (ce qu'il reste tout au long du livre, mais avec des nuances, c'est pourquoi il n'y a pas de manichéisme dans le livre, tout est bien vu et restitué). Il ne tarde pas à rencontrer Sophy Viner, une jeune Américaine pauvre qui doit travailler pour vivre - ce qui lui a ouvert les yeux sur "l'existence" - mais qui reste malgré cela vive et enthousiaste. Ensemble, ils vont faire la tournée des théâtres à Paris.
La seconde partie s'ouvre sur le personnage de Anna Leath, une veuve encore jeune, mère d'une petite fille, qui réside dans la résidence de son époux. L'endroit s'appelle Givré et presque exclusivement tout le roman se déroule en ces lieux. Bien sûr, Anna a dû se remettre de ses illusions romantiques après son mariage ; aujourd'hui elle s'apprête à se remarier avec Darrow, qu'elle aime depuis longtemps. C'est une femme droite, très morale, que j'ai, surtout au début, trouvé particulièrement intéressante. A ce trio, s'ajoute encore Owen, le beau-fils d'Anna, ainsi qu'une poignée de personnages secondaires.

Il y a donc peu de personnages dans ce livre et une concentration en un lieu quasi unique. Ce que raconte Wharton des tourments internes des personnages est parfois compliqué à saisir complètement, de par la différence d'époque ou de milieu social, mais ça en fait un aspect passionnant. De plus, le livre s'attarde peut-être un peu trop à la fin (cette dernière assez singulière et brutale) : pas mal de répétitions, de retours en arrière ou en avant, pour en fin de compte pas grand chose de ce qui n'a déjà été dit...

Cependant le livre dans sa majeure partie est très bon, et m'encourage sûrement à continuer ma découverte de l'auteur. Smile
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23768
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Jeu 6 Jan 2011 - 23:00

Ravie de voir que Wharton a réussi à t'accrocher avec celui-ci, Dulcie. Very Happy Je le note logiquement sur ma liste puisque j'ai décidé de découvrir l'intégralité des livres de l'auteur.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23768
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Lun 17 Jan 2011 - 11:24

Je suis tombée sur cet avis d'un new-yorkais qui qualifie L'âge de l'innocence de greatest New-York novel of all time. cheers

Arrow

J'aime bien la manière dont il justifie son choix.

Citation :
So how can Edith Wharton’s The Age of Innocence possibly be the greatest New York novel of all time?

Well, it is. It builds itself, obsessively, out of all the essential New York themes. The necessary (but often terrifying) seesawing between change and stasis. The constant drama of taste and class; the connoisseurship of gossip. (One man, preparing to dispense a particularly juicy bit, gives “a faint sip, as if he had been tasting invisible Madeira.”) The shiny lure of fantasy versus the sharp hook of reality. The giant shell game of phoniness and authenticity. The existential strain of distinction versus assimilation—that yearning to be free (one of Wharton’s keywords) but also to belong to a social tribe (another of her keywords). The agonizing, paradoxical struggle to feel like a special individual in a city of millions.

L'article est également intéressant parce qu'il donne des idées d'autres grand romans centrés sur la ville. De quoi se donner quelques envies. Je suis contente qu'il cite Le bûcher des vanités, dont certains thèmes sont effectivement assez simialires à ceux traités par Wharton, mais en version moderne.

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10358
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Lun 17 Jan 2011 - 18:12


Voilà qui me donne envie de me précipiter sur mon exemplaire de The Age of Innocence, merci Cat. J'ai hâte de lire ce roman pour m'en faire un avis qui j'espère rejoindra l'enthousiasme global le concernant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23768
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Mar 18 Jan 2011 - 13:50

Je me réjouis de lire tes commentaires, Tatiana. cheers

Je ne sais pas si tu l'as vu mais nous avons également consacré une lecture de groupe à The Age of Innoncence (d'ailleurs il y a peut-être un lien précédemment sur ce topic, je ne m'en souviens plus scratch ). Donc si tu as envie de comparer tes impressions avec celles des participants de l'époque, n'hésite pas à y faire un tour également. Arrow

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
nathy's
Feedle-Dee-Dee!
avatar

Nombre de messages : 8529
Age : 28
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Lun 31 Jan 2011 - 20:36

J'ai enfin fini Eté et après un début laborieux, je peux dire que j'ai aimé Smile Je n'avais pas du tout l'esprit pour lire ce roman (fait comme son titre l'indique pour une période estivale) et j'ai galéré au début mais finalement je l'ai dévoré ces deux derniers jours, surtout qu'il est plutot court.

On suit donc Charity, une jeune fille recueillie enfant par Mr Royall, un avocat. Ils vivent à North Dormer, petite ville morne où il ne se passe rien jusqu'à la venue de Lucien Harney.

Le style d'Edith Wharton m'a beaucoup plue, il est très frais et limpide.
Spoiler:
 


L'histoire, qui serait plus banale à notre époque, gagne en interêt tout au long du livre jusqu'à son dénouement.
Spoiler:
 

Cela me donne envie de continuer ma découverte d'Edith Wharton, dont à peu près tous les romans m'interessent Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Lady of Damerosehay


Nombre de messages : 8482
Age : 68
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Mer 16 Fév 2011 - 2:15

J'ai lu "Eté" avec grand plaisir, et j'en ai trouvé la lecture beaucoup plus facile que celle du "Temps de l'innocence". Le style est fluide, le décor est planté très vite, et on n'a pas besoin de se prendre la tête pour s'y retrouver entre des dizaines de personnages ! Il ne se passe strictement rien à North Donner et la vie de Charity suinte l'ennui. Notre héroïne va naturellement s'amouracher du premier jeune homme qui va franchir le seuil de la bibliothèque poussiéreuse où elle "travaille".

Au début Charity n'est pas vraiment sympathique, j'ai trouvé qu'elle cultivait son ennui et se plaignait un peu trop. Les premiers mots qu'elle prononcent sont :
Citation :
Comme j'ai horreur de tout !
Et elle ne porte strictement aucun intérêt à son travail, pourtant il y a pire que travailler dans une bibliothèque ! Laughing Elle se montre assez injuste envers Mr Royall qui l'a recueillie quand elle était bébé, et semble n'aimer rien ni personne.

Mais petit à petit je me suis attachée à elle, avec son caractère indépendant et passionné, son aspiration au bonheur et ses agissements parfois bien maladroits.

J'ai été surprise par la relative liberté qu'elle connait, lui permettant de partir retrouver son amoureux sous de faux prétextes, comme aller à une fête champêtre dans un autre village par exemple, que personne ne vérifie. scratch

Mr Royall qui au départ est présenté par Charity comme un vieillard lubrique se révèle être un homme cultivé et humain, bien que capable de perdre le contrôle de lui même quand il s'enivre.

Lucius Haney est un homme faible et irrésolu qui balance entre deux femmes. Lui m'a fait penser à Newland Archer...

Tout le roman exsude la sensualité, l'amour physique entre Charity et Lucius, sans être décrit est omniprésent, et je crois que le livre a fait scandale à l'époque !

D'autre part Edith Wharton nous offre de charmantes descriptions de la nature, et le roman mérite bien son titre, on ressent la chaleur estivale tout au long des pages.

Enfin j'aime beaucoup l'illustration de la première de couverture : la "femme à l'ombrelle" de John Singer Sargent. C'est d'ailleurs ce qui m'a fait choisir ce livre, parmi d'autres d'Edith Wharton ! sunny
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23768
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Mer 16 Fév 2011 - 8:17

Merci pour ces commentaires, Nathy's et Rosalinde! cheers Grâce à vous, un autre roman de Wharton va prendre un bonne place dans ma PAL.

Rosalinde, je comprends pourquoi tu as craqué pour celui-ci. J'adore Sargent, je trouve moi aussi cette couverture magnifique. Very Happy

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
Hercule Poirot
Riche célibataire


Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 05/02/2011

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Mer 16 Fév 2011 - 8:50

Coïncidence, je découvre ce sujet, et j'ai acheté aujourd'hui son autobiographie, A Backward Glance (au format numérique), et j'y apprends qu'elle a vécu toute la dernière partie de sa vie en France — à Hyères en particulier — qu'elle y a terminé la rédaction de The Age of Innocence et qu'elle y est morte. Je ne connaissais d'elle que ses Ghost Stories, que je vous recommande.
Revenir en haut Aller en bas
Darcy
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 5786
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Mer 16 Fév 2011 - 9:37

cat47 a écrit:
Merci pour ces commentaires, Nathy's et Rosalinde! cheers Grâce à vous, un autre roman de Wharton va prendre un bonne place dans ma PAL.

Thanks too! Very Happy Je pars de ce pas pour me l'emprunter. Razz
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23768
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Jeu 3 Mar 2011 - 16:26

Comme prévu, Summer est maintenant sur ma PAL. cheers Commentaires à prévoir dans... euh... x années? lol!

En attendant, voici un article (en anglais, désolée) très intéressant sur la vie parisienne d'Edith Wharton et sur son engagement pendant la Première Guerre et après.

Arrow

Sa tombe versaillaise semble être de moins en moins fréquentée. Sad Excursion lambtonienne à prévoir? Cool


_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
avatar

Nombre de messages : 5628
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Jeu 3 Mar 2011 - 16:31

Je ne connaissais pas du tout cette partie de la vie d'Edith Wharton. Shocked Il faudra que je me fasse une petite excursion à Versailles lors de mon prochain passage à Paris, j'aimerais bien voir sa tombe.
Revenir en haut Aller en bas
Darcy
Romancière anglaise
avatar

Nombre de messages : 5786
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Jeu 3 Mar 2011 - 16:39

cat47 a écrit:
Comme prévu, Summer est maintenant sur ma PAL. cheers Commentaires à prévoir dans... euh... x années? lol!

Sa tombe versaillaise semble être de moins en moins fréquentée. Sad Excursion lambtonienne à prévoir? Cool


Me too!

Du moment que c'est une excursion lambtonienne. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10586
Age : 27
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Sam 5 Mar 2011 - 18:06

Je viens de faire mon entrée dans le cercle des admirateurs d'Edith Wharton Wink
Merci à l'auberge de m'avoir permis de découvrir cet auteur.

Hier soir, j'ai vu le film de Scorcese, Le temps de l'innocence et j'ai beaucoup aimé! Les acteurs sont excellents et contrairement à vous, j'ai bien aimé la fin:
Spoiler:
 

Et je viens de finir Chez les heureux du monde (en livre). C'est mon premier de Wharton et ca me pousse à continuer, j'ai énormément apprécié ma lecture! L'héroïne (même si elle est loin d'être parfaite) est fascinante avec sa faculté à rebondir et l'histoire est prenante! J'ai beaucoup aimé la façon que l'auteur a de décrire la société new-yorkaise de l'époque (ca change d'Austen, je ne connaissais pas du tout les américains de l'époque).
J'ai hâte de voir l'adpatation maintenant (mas faudra que j'attende les vacances de Pâques...)
La fin est vraiment touchante, mais je savais à l'avance ce qui allait se passer (d'habitude, je ne lis jamais les préfaces. Exceptionnellement,je l'ai fais. Je n'aurais pas dû No ). Mais jusqu'à la fin on y croit et on est aux côtés de Lily!

Prochaines lectures: Les boucanières qui m'attend sur ma PAL. Ainsi que The Age of innocence, qui le suit de près
De bons moments en perspectives, vu vos commentaires Smile
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
avatar

Nombre de messages : 10358
Age : 33
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Sam 5 Mar 2011 - 19:03


cat47 a écrit:
En attendant, voici un article (en anglais, désolée) très intéressant sur la vie parisienne d'Edith Wharton et sur son engagement pendant la Première Guerre et après.

Arrow

C'est très intéressant. Je ne savais pas du tout qu'elle avait vécu en France, ni que ce pays représentait autant pour elle, ni qu'elle avait été si engagée pendant la Première Guerre mondiale. Voilà qui me motive encore plus, si besoin était, à me mettre enfin à The Age of Innocence et si possible à un ouvrage biographique, parce que c'est visiblement une femme qui mérite qu'on s'attarde sur son existence en plus de ses œuvres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
avatar

Nombre de messages : 23768
Age : 61
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Dim 6 Mar 2011 - 17:15

Tatiana, je pense que tu devrais apprécier Le temps de l'innocence. Je ne peux que t'encourager à te lancer. Very Happy

Ju, ravie de te voir intégrer la Wharton team. cheers J'espère que tu aimeras l'adaptation de The House of Mirth mais je ne me fais pas trop de souci à ce sujet si tu as aimé le livre. Quant aux Boucanières, je ne peux que te souhaiter de l'aimer autant que moi. sunny

_________________
http://www.librarything.com/profile/catlamb
There are things so beautiful that they let you not mind that you will grow old and die.

Good angel of Prime Bright Loulou, lycanophila ma non seriosa


Dernière édition par cat47 le Dim 6 Mar 2011 - 17:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ju
Gone With The Books
avatar

Nombre de messages : 10586
Age : 27
Localisation : In the Tardis, with Ten
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Edith WHARTON   Dim 6 Mar 2011 - 17:31

J'ai lu les 100 premières pages des Boucanières dans le train tout à l'heure et je suis déjà conquise Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Edith WHARTON   

Revenir en haut Aller en bas
 
Edith WHARTON
Revenir en haut 
Page 5 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Edith Wharton
» Edith WHARTON (Etats-Unis)
» Edith WHARTON: Les Dieux arrivent
» Edith WHARTON: Ethan Frome
» Edith WHARTON: Les New-yorkaises

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles)-
Sauter vers: